Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Récits de l'année de stage Empty Récits de l'année de stage

par John le Dim 27 Juil 2008 - 1:00
Comment s'est passée votre année de stage ? Quelle expérience en avez-vous tirée ? Vous sentez-vous suffisamment armé pour l'année de néotitulaire ?

Vous pouvez lire des récits d'année de stage ci-dessous et/ou raconter votre propre année. Les récits ci-après sont parfois très critiques, et n'engagent bien sûr que leurs auteurs. Si vous connaissez des sites qui donnent un aspect positif de l'IUFM, ou si vous voulez raconter des aspects de votre formation qui ont été très positifs, n'hésitez pas à compléter ce panorama.

http://stagiaireiufm.canalblog.com/archives/2007/03/index.html
http://www.lafermeauxprofesseurs.com/
http://www.evaluation-iufm.net/
http://spiderprof-iufm.blogspot.com/
http://lestageiufm.over-blog.com/
http://happydeutschlehrerin.hautetfort.com/
http://www.geocities.com/iufmz/
http://iufmencolere.ifrance.com/

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu d'un débat sur la suppression des IUFM :
http://abonnes.lemonde.fr/web/articleinteractif/0,41-0@2-823448,49-1053346,0.html

A vos plumes !
avatar
Invité23
Fidèle du forum

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par Invité23 le Jeu 31 Juil 2008 - 11:05
François Vermorel, le stagiaire qui a écrit La Ferme aux professeurs, a fait son stage dans mon établissement actuel.

Le livre n'est pas mal ; cependant, attention à ne pas effrayer les futurs stagiaires : ce collège n'est pas le reflet des établissements typiques de l'EN... Vous avez de fortes chances, surtout pour le stage, de tomber bien mieux que cela
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par Kilmeny le Jeu 31 Juil 2008 - 11:39
Lilyrose a écrit:François Vermorel, le stagiaire qui a écrit La Ferme aux professeurs, a fait son stage dans mon établissement actuel.

Le livre n'est pas mal ; cependant, attention à ne pas effrayer les futurs stagiaires : ce collège n'est pas le reflet des établissements typiques de l'EN... Vous avez de fortes chances, surtout pour le stage, de tomber bien mieux que cela

Où peut-on se procurer ce livre?
avatar
Hamlette
Neoprof expérimenté

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par Hamlette le Jeu 31 Juil 2008 - 12:37
Eh bien pour ma part, je garde un très bon souvenir de mon année de stage ! En fait, j'ai compris que l'expérience IUFMesque dépendait beaucoup des gens qu'on y trouvait... et on y trouve des gens très bien !

Ma formatrice de groupe de référence (=celle qui s'occupait du groupe de Lettres, et qui était venue me voir en cours) : une sainte femme. Elle tenait le discours "IUFM" ("la séquence décloisonnée, c'est bien") mais en argumentant, sans dire d'âneries, sans jamais verser dans le pédagogo. J'ai beaucoup appris avec elle, à commencer par interroger mes pratiques.

Ma tutrice : une autre sainte femme. Elle appliquait elle aussi les directives des IO, et ça marchait bien ! Ca avait du sens !

Certains intervenants se sont montrés très intéressants. Je me souviens d'un cours sur l'évaluation, sur la littérature jeunesse... Des modules sur le théâtre, dont je ne me cesse de me servir...

Et puis, il y a les autres...

La formatrice qui nous prenait en charge lorsque nous étions mélangés entre plusieurs disciplines : sous prétexte que je savais ouvrir ma bouche, elle m'a entièrement comprise de travers. Un jour, elle nous a fait travailler avec des futurs instits pour soit disant mettre à mal nos préjugés les uns sur les autres. C'est marrant, parce que je n'avais aucun préjugé sur les instits moi avant de faire ce cours... contrairement à après ! Elle était du genre à nous faire faire des affiches... ARGH je hais les affiches !!! Quelle activité débile, vers laquelle se réfugie tous ces formateurs qui ne savent pas quoi faire d'autre sans jamais s'être demandés si c'était la meilleure chose à faire ! Du coup, je me suis engueulée avec une future instit, et la formatrice a écrit comme appréciation à mon propos "Bonne évolution, Melle Mushroom a su dépasser ses préjugés de départ". Elle, elle faisait vraiment vivre l'image négative de l'IUFM...

D'autres intervenants : je me souviens avoir failli m'engueuler avec une bonne femme qui était censée nous parler des TICE.... En même temps ce jour là, j'avais envie de tuer la moitié du groupe... celle qui ne sait même pas comment marche une souris. Mais lorsqu'elle a dit "Alors ouiiii moi j'ai compris que quand un problème informatique se présente, c'est souvent matériel... c'est souvent une fiche mal branchée par exemple, et le matériel, ce sont souvent les hommes qui s'en occupent le mieux" :face:

Autre mauvais souvenir : à la fin d'une visite, ma tutrice me conseille de me débrouiller pour que chaque élève prenne la parole au moins une fois dans l'heure. Plus tard, un autre tuteur vient (c'était dans l'optique de visites croisées), et finit par me conseiller de ne donner la parole qu'à trois, quatre élèves seulement dans l'heure. J'ai failli sombrer dans la schizophrénie.


Donc je crois que j'ai eu la chance de tomber sur des personnes intelligentes, la plupart du temps. Qui m'ont prouvé que la formation en IUFM pouvait vraiment avoir un sens. C'est pourquoi je suis triste quand j'entends taper sur les IUFM... mais quand j'écoute mes collègues stagiaires me raconter ce qu'on leur fait faire, je ne peux que capituler.
adlidi
adlidi
Habitué du forum

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par adlidi le Jeu 31 Juil 2008 - 13:03
Mon année de stage s'et très bien passée. Je m'étais très bien intégrée au collège, je faisais partie du décor et cela m'a fait bizarre de le quitter à la fin de l'année. Je l'avoue, je me suis pas mal investie, ai pas mal discuté. Pourtant je ne vais pas facilement vers les autres.
J'ai eu aussi un bon tuteur, toujours là au cas où. on a trouvé notre rythme. Il n'est pas venu régulièrement mais cela m'allait. Et puis j'ai eu l'aide des autres professeurs de français, qui m'ont beaucoup aidée Embarassed Embarassed : des amours. Je leur donnais souvent des docs qu'on nous donnait à l'iufm: sites internet, plan de séquence, des choses à faire avec les primo arrivants. C'était très bien. Je sais ce que je perds mais ne sais pas ce que je gagne. On verra bien à la rentrée.
Nestya
Nestya
Esprit sacré

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par Nestya le Ven 1 Aoû 2008 - 16:27
Euh...mon année de stage (en 2004-2005)? en un mot: cauchemardesque!!! Moi qui croyais avoir passé le plus dur en obtenant le concours, je suis tombée de haut. Le premier jour, où j'ai rencontré le principal, il m'a dit, je cite: " il est de tradition dans ce collège de donner aux stagiaires les classes les plus difficiles car cela est plus formateur". Mouais! alors j'ai hérité d'une classe de 4ème absolument infecte qui m'a bousillé mon année et ma 1ère inspection. Je n'ai jamais compris comment j'avais pu être titularisée (même si la 2ème inspection s'est mieux déroulée que la première).
Mes conseils si vous vous retrouvez avec une classe de ce genre?
-en parler à l'IUFM, avec vos formateurs. Je pense que le fait que j'ai n'ai rien caché et que j'en ai parlé ouvertement en demandant de l'aide a prouvé ma détermination à faire de mon mieux.
- et surtout bichonner tous les travaux donnés par l'IUFM même les plus absurdes afin que le reste de votre dossier soit nickel.

Maintenant, a posteriori, mon principal de l'époque avait raison. Après avoir vécu les pires situations durant cette année, j'étais bardée pour la région parisienne. Il n'y a plus grand chose qui me destabilise de la part des élèves.


Dernière édition par Nestya le Jeu 4 Mar 2010 - 17:30, édité 2 fois

_________________
"Le doute ne garantit pas d'avoir raison, mais d'éviter de persister dans l'erreur." Thomas C.Durand

"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Golou
Golou
Neoprof expérimenté

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par Golou le Sam 2 Aoû 2008 - 18:18
Cette année de stage ne m'a pas été bénéfique car elle était très compliquée: je travaillais à 75 km de chez moi et j'avais formation à 210 km de la maison!! Autant dire que je faisais 15h de route par semaine.
Ayant fait des remplacments je n'ai rien appris. Je savais déjà faire des séquences et des progressions annuelles. Autrement dit la partie disciplinaire était médiocre (peut-être bénéfique pour les nouveaux qui n'avaient jamais enseigné?). Par contre la formation transversale assurée par le privé était très enrichissante: cours sur l'orientation/ DP3 et DP6/ évaluation différenciée...
Bien qu'ayant eu une classe que fin septembre (!!!!!!!!!!!!!!!!), j'ai eu une bonne tutrice et un bon établissement.
Je ne sais pas si cette formation me sera bénéfique cete année mais une chose est sûre je suis heureuse de pouvoir ENFIN enseigner à plein temps !!!!!! (je trouve cela plus stimulant et moins fatiguant que toute cette route et tous ses cours où nous étions considérés comme des collégiens!)

_________________
mon recueil de poèmes

ma petite autobio
Stered
Stered
Doyen

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par Stered le Sam 2 Aoû 2008 - 18:41
En ce qui me concerne, mon expérience se rapproche de celle de Nestya : je me suis retrouvée sortie de mon académie, Créteil (oui, je sais, mais si c'est possible en stage...), pour atterrir dans celle de Lille. J'ai appris cela le jour où mon compagnon et moi nous installions enfin ensemble...

J'ai rencontré des gens adorables parmi les autres stagiaires et que j'ai eu trois très bons formateurs à l'IUFM.
Par contre, j'ai aussi reçu la pire 4e du collège. Avec un autiste sans son AVS, deux primo arrivants (je ne savais même pas qu'ils ne parlaient pas français le jour de la rentrée) et un élève particulièrement violent qui se levait de façon impromptue pour aller frapper ses camarades.
Le premier jour, il m'a lancé un compas dans le dos.
Lors de la 1ère inspection, catastrophique, il hurlait qu'il allait faire virer la prof de français.
Ma maître de stage ne voulait pas l'être et ne m'a jamais aidée... J'ai dû aller demander au principal qu'elle vienne dans mon cours... Pas de soutien des collègues non plus tant l'ambiance était mauvaise dans cet établissement (à part deux, tous les profs demandaient une mut...).

J'ai tenu grâce à ma classe de 5e latinistes qui me prouvait que tous les problèmes ne venaient pas de moi, puisque eux prenaient plaisir à mon cours. Et j'ai eu un vrai soutien de ma maître de stage lors du cours stage en lycée.
La situation s'est arrangée en 4e quand à bout de nerf, je leur ai demandé pourquoi ils pensaient que j'étais devant eux. "Bah comme les autres, vous vous en fichez de nous, vous avez votre salaire !"
Je leur ai donc expliqué que si j'étais vénale, j'aurais choisi un autre métier. Que j'étais là pour eux. Pour les aider. A partir de ce jour, ça a changé. Ils n'ont pas gommé leurs lacunes en matière de vie scolaire et de travail, mais ce n'était plus un combat. Et ils n'ont jamais été aussi bien que lors de la 2e inspection !!

Bref, avec le recul, ça a été formateur. Mais j'aurais sauté à la gorge du premier qui me l'aurait dit alors que je le vivais !!
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par Reine Margot le Ven 8 Aoû 2008 - 10:40
alors les points positifs:

- j'ai trouvé comme vous des gens très compétents et humains comme ma formatrice qui m'a vraiment aidée.
- les heures où on faisait de l'analyse de pratiques; en comparant nos séquences. vraiment utile.
- certains cours intéressants notamment sur la notation, ou la littérature de jeunesse (on avait une spécialiste de la matière)

points négatifs:

- les conférences qui ne servent à rien (psychologie de l'adolescent, ah oui ils sont en pleine puberté, etc...)
- une formation avec un prof qui nous expliquait que nous risquions à chaque instant d'humilier et traumatiser ces chers petits qui avaient avant tout des droits (ah bon, j'ai pas le droit d'être sadique? moi qui avais choisi ça pour ça...et les petits plaisirs du métier alors? lol) et que vraiment nous devions limiter notre autorité...
- les heures où certaines formatrices nous laissaient faire un commentaire de texte pendant qu'elles buvaient un café en bas et ensuite mettre tout en commun comme si on était des élèves. ou une autre qui refaisait en PLC2 le cours de l'année précédente dans rien changer...
- le séminaire où on était en groupe pour parler, ça faisait "thérapie de groupe", ou "profs anonymes" et personne ne parlait pendant...3h
- surtout je considére n'avoir pas appris à construire un cours, notamment l'année du capes, on avait la théorie (il faut des objectifs, et tout) mais en deuxième année face à une classe je me suis plantée car je ne savais pas mettre en pratique et je pense qu'il serait bien de faire faire des séquences aux PLC1 au lieu de passer sont temps dans des conférences bidon. j'ai appris la didactique sur le tas ensuite.
-enfin les tuteurs: certains sont compétents d'autres pas et surtout cela dépend de leur investissement. mon 1er tuteur n'est venu me voir qu'au bout de 3 semaines et ct la cata. on m'a dit en janvier qu'il "commençait à se rendre compte de son rôle", or j'avais besoin d'aide en didactique, ce que m'a apporté ma deuxième tutrice.
- les petits rapports de pouvoir où certains formateurs en visite, et certains tuteurs, se servent de leur autorité pour vous casser, j'ai eu des témoignages de stagiaires qui m'ont fait froid dans le dos...
plumedair
plumedair
Niveau 9

Récits de l'année de stage Empty Re: Récits de l'année de stage

par plumedair le Mar 12 Aoû 2008 - 10:48
Je viens également de termeiner cette année de stage.

Points positifs:
- Un tuteur de stage en responsabilité très impliqué, qui n'hésitait pas à venir dans ma classe très régulièrement et m'invitait à ses cours lorsqu'il abordait un point intéressant pour moi, qui prenait du temps pour me demander ce que je comptais faire, qui me montrait comment faire.... Et d'une gentillesse!
- Une tutrice de PRAC 1 (oui à Lyon, nous avions un programme assez particulier...) en ZEP super investie également.
- Une très bonen ambiance entre nous à l'IUFM
- Une ou deux formatrices très compétentes en ce qui concerne la discipline

Points négatifs (ils viennent surtout de l'IUFM):
- Le fait d'être considérés comme "à disposition" des formateurs, ne jamais savoir si les cours sont maintenus, comment....
- Des conférences inutiles en début d'année alors que l'on s'attend à des Travaux prtaiques: comment monter une séquence par exemple!
- Une charge de travail énorme pour peu de compréhension ou de respect de la part des formateurs: un mémoire, un portfolio, un stage en responsabilité, deux autres stages en collège, et on m'a demandé en plus de faire un film sur un de mes stages, film qui n'a finalement pas été exploité!
- Une convocation pour faire passer les oraux du bac: super! Je n'ai eu que des secondes! Mais cela s'est finalement très bien passé!

J'ai fini l'anné soulagée de quitter l'IUFM d'où je revenais trop souvenet fatiguée et énervée, mais tellement nostalgique à l'idée de quitter le lycée dans lequel j'étais, mes élèves...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum