Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Perel Carel
Niveau 1

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par Perel Carel Jeu 30 Mar 2017 - 23:32
https://www.afp.com/fr/infos/334/les-facs-innovent-pour-reduire-lechec-des-etudiants

Les "pédagogies innovantes" (et "bienveillantes" bien sûr) directement du collège au supérieur ?

Un bien bel article :
- il suffit d'avoir une bonne pédagogie pour régler les problèmes des "apprenants",
- surtout on ne se pose pas de question sur ce qui s'est passé en amont
- ce qui se passe à l'extérieur des universités n'est pas à examiner non plus : les difficultés financières des étudiants et des familles, les difficultés d'orientation et d'insertion dans le monde du travail, etc ..., ça n'a pas vraiment d'importance

avec comm ministérielle et éléments de langage obligés (aah ! la "classe inversée")

Mais peut-être, comme prof de collège et père d'étudiants, suis-je trop amer ? Y a-t-il des collègues du supérieur qui pourraient nous expliquer tout ce qu'il y a de positif et d'encourageant dans cet article ??

Dimka
Dimka
Vénérable

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty Re: AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par Dimka Jeu 30 Mar 2017 - 23:56
Salut.
Je trouve l'article plutôt positif, les solutions proposées visent à amener l'étudiant au niveau attendu, et bon pas le niveau à l'étudiant…

_________________
Spoiler:
AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants 1512263083
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty Re: AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par Marie Laetitia Ven 31 Mar 2017 - 9:04
L'article n'est plus disponible...

D'autres liens:
http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/les-facs-innovent-pour-reduire-l-echec-des-etudiants_1894432.html
http://www.francesoir.fr/actualites-france/les-facs-innovent-pour-reduire-lechec-des-etudiants

_________________
 AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty Re: AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par Marie Laetitia Ven 31 Mar 2017 - 9:11
Tout n'est pas idiot (notamment le principe d'une année de transition avant l'IUT ou d'autres filières). Mais cela fait longtemps que certaines mesures existent, comme le tutorat (déjà dans les années 90 à la fac...). Après, ça reste bien gentil d'exposer ce qui n'est pour l'instant qu'un ensemble de dispositifs qui commencent à peine à être testés. Pour savoir si ça marche, il faudra un peu de recul et une analyse stat sérieuse.
Et puis, une fois de plus, on évacue la cause du problème: pourquoi tant d'élèves ont autant de difficulté, malgré le bac en poche...

_________________
 AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Zenxya
Zenxya
Grand sage

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty Re: AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par Zenxya Ven 31 Mar 2017 - 19:45
C'est quand même dingue, depuis que le bac pro est passé à trois ans (rappel au nom de "l'égale dignité" des voies de formation), on entends parler d'année de transition ou autre appellation pour remettre à niveau les élèves avant des études supérieures, donc 4 ans de scolarité après la 3° avant de commencer un BTS ou DUT.
Il faudra un jour que l'on m'explique où est la logique pédagogique, la financière, je l'avais vue de suite.


Dernière édition par Zenxya le Ven 31 Mar 2017 - 21:31, édité 1 fois (Raison : fautes)

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
LemmyK
LemmyK
Niveau 9

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty Re: AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par LemmyK Ven 31 Mar 2017 - 21:16
@Zenxya a écrit:C'est quand même dingue, depuis que le bac pro est passé à trois ans (rappel au nom de "l'égale dignité" des voies de formation), on entends parler d'année de transition ou autre appellation pour remettre à niveau les élèves avant des études supérieures, donc 4 ans de scolarité après la 3° avant de commencer un BTS ou DUT.
Il faudra un jour que l'on m'explique où est la logique pédagogique, la financière, je l'avais vue de suite.
Finalement pas tant que ça! AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants 3795679266 Une année de remise à niveau est-elle moins chère? humhum


Dernière édition par LemmyK le Ven 31 Mar 2017 - 23:34, édité 1 fois
Zenxya
Zenxya
Grand sage

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty Re: AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par Zenxya Ven 31 Mar 2017 - 21:39
Ce qui coûte "cher" en LP, ce sont les TP, maximum de 15 élèves sur beaucoup d'heures, plus le matériel et la matière d’œuvre. Si la remise à niveau se fait uniquement sur les matières de l'enseignement général, cela reviendra moins cher, normalement. Il faudrait savoir ce qui est proposé pendant cette année.

Lemmy, pourrais-tu corriger ma faute dans la citation : "la financière, je l'avais vue de suite."

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
avatar
Chamil
Niveau 9

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty Re: AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par Chamil Ven 31 Mar 2017 - 23:26
@Perel Carel a écrit:https://www.afp.com/fr/infos/334/les-facs-innovent-pour-reduire-lechec-des-etudiants

Les "pédagogies innovantes" (et "bienveillantes" bien sûr) directement du collège au supérieur ?

Un bien bel article :
- il suffit d'avoir une bonne pédagogie pour régler les problèmes des "apprenants",
- surtout on ne se pose pas de question sur ce qui s'est passé en amont
- ce qui se passe à l'extérieur des universités n'est pas à examiner non plus : les difficultés financières des étudiants et des familles, les difficultés d'orientation et d'insertion dans le monde du travail, etc ..., ça n'a pas vraiment d'importance

avec comm ministérielle et éléments de langage obligés (aah ! la "classe inversée")

Mais peut-être, comme prof de collège et père d'étudiants, suis-je trop amer ? Y a-t-il des collègues du supérieur qui pourraient nous expliquer tout ce qu'il y a de positif et d'encourageant dans cet article ??


L'article n'est plus disponible. Mais quelques éléments de réponse:
- Il y a une pression croissante (notamment dans le cadre des investissements d'avenir) pour une modification du 1er cycle universitaire dans le sens d'un grand continuum Bac-3/Bac+3.
- Les universités sont petit à petit pénétrées par des "ingénieurs pédagogiques", qui souhaitent absolument imposer un nouveau discours "pédagogique" et les pratiques afférentes aux EC. Ca commence à faire son effet, surtout si les IP sont localement ingénieux.
- Quelques bonnes pratiques apparaissent sur le fond: la mise en place d'une formation continue des EC (la plupart des universités s'y mettent), la réintroduction d'une forme de propédeutique via la réaugmentation des modules disciplinaires en L1-L2, la remise à niveau en français dans certains établissements.

Le problème est peut-être ailleurs: les universités françaises sont parmi les rares en occident à devoir accueillir qui s'y présente, ce qui rend leur autonomie pédagogique aussi relative que la liberté de mouvement d'un nageur avec un boulet au pied.
avatar
Cath
Bon génie

AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants Empty Re: AFP : Université: les facs innovent pour réduire l'échec des étudiants

par Cath Sam 1 Avr 2017 - 10:39
@Zenxya a écrit:C'est quand même dingue, depuis que le bac pro est passé à trois ans (rappel au nom de "l'égale dignité" des voies de formation), on entends parler d'année de transition ou autre appellation pour remettre à niveau les élèves avant des études supérieures, donc 4 ans de scolarité après la 3° avant de commencer un BTS ou DUT.
Il faudra un jour que l'on m'explique où est la logique pédagogique, la financière, je l'avais vue de suite.

Oh non, rassure-toi : notre académie est pilote pour faire en sorte que 50% des classes de BTS soient composées de bac pro...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum