Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tangleding
Vénérable

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par Tangleding Dim 23 Juil - 19:41
veneration
The Paper
The Paper
Niveau 10

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par The Paper Lun 24 Juil - 7:45
"L'écume des jours" de Boris Vian : le passage de l'usine où Colin doit fabriquer des armes.

_________________
Etude de "Manon Lescaut" https://www.amazon.fr/dp/B0B8BM227F
Paul Dedalus
Paul Dedalus
Neoprof expérimenté

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par Paul Dedalus Lun 24 Juil - 23:48
Merci à tous.
Je répertorie ce qui m'intéresse. De toute façon, tout est intéressant dans l'absolu.
Aujourd'hui, j'ai lu des passages des Travaux et les jours, d'Hésiode.
Il y a pas mal de choses dans l'antiquité, je vais regarder chez Homère aussi.

Du côté de la poésie, dans Toute la lyre (1888) de Victor Hugo :

Victor Hugo a écrit:

Je travaille

Amis, je me remets à travailler ; j'ai pris
Du papier sur ma table, une plume, et j'écris ;
J'écris des vers, j'écris de la prose ; je songe.
Je fais ce que je puis pour m'ôter du mensonge,
Du mal, de l'égoïsme et de l'erreur ; j'entends
Bruire en moi le gouffre obscur des mots flottants ;
Je travaille.

Ce mot, plus profond qu'aucun autre,
Est dit par l'ouvrier et redit par l'apôtre ;
Le travail est devoir et droit, et sa fierté
C'est d'être l'esclavage étant la liberté.
Le forçat du devoir et du travail est libre.

Mais quoi ! penseur, tu vas remettre en équilibre
Au fond de ton esprit, qu'occupaient d'autres soins,
L'idée avec le mot, le plus avec le moins !
De la prose ! pourquoi ? des vers ! pourquoi ? des rimes !
Des phrases ! A quoi bon ? A quoi bon les abîmes,
Les mystères, la vie et la mort, les secrets
De la croissance étrange et sombre des forêts
Et des peuples, et l'ombre où croulent les empires,
Et toute cette énigme humaine où les Shakspeares
Plongeaient, et que fouillaient, les yeux tout grands ouverts,
Tacite avec sa prose et Dante avec son vers ?
A quoi bon la beauté, l'art, la forme, le style ?
Lucrèce et le spondée, Horace et le dactyle,
Et tous ces arrangeurs de mètres et de mots,
Pindare, Eschyle, Job, Plaute, Isaïe, Amos ?
A quoi bon ce qui fait l'homme grand sur la terre ?

Ceux qui parlent ainsi feraient mieux de se taire ;
Je connais dès longtemps leur vaine objection.

L'art est la roue immense, et j'en suis l'Ixion.

Je travaille. A quoi ? Mais... à tout ; car la pensée
Est une vaste porte à chaque instant poussée
Par ces passants qu'on nomme Honneur, Devoir, Raison,
Deuil, et qui tous ont droit d'entrer dans la maison.
Je regarde là-haut le jour éternel poindre ;
A qui voit plus de ciel la terre semble moindre ;
J'offre aux morts, dans mon âme en proie au choc des vents,
Leur souvenir accru de l'oubli des vivants.
Oui, je travaille, amis ! oui, j'écris, oui, je pense !
L'apaisement superbe étant la récompense
De l'homme qui, saignant, et calme néanmoins,
Tâche de songer plus afin de souffrir moins.

Le souffle universel m'enveloppe et me gagne.
Le lointain avenir, lueur de la montagne,
M'apparaît par-dessus tous les noirs horizons.
C'est par ces rêves-là que nous nous redressons !

Ô frisson du songeur qui redevient prophète !
Le travail, cette chose inexprimable, faite
De vertige, d'effort, de joug, de volonté,
Vient quand nous l'appelons, nous jette une clarté
Subite, et verse en nous tous les généreux zèles,
Et, docile, ardent, fier, ouvrant de brusques ailes,
Écartant les douleurs ainsi que des rameaux,
Nous emporte à travers l'infini, loin des maux,
Loin de la terre, loin du malheur, loin du vice,
Comme un aigle qu'on a dans l'ombre à son service.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par Gryphe Mar 25 Juil - 11:56

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
zeprof
zeprof
Sage

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par zeprof Mar 25 Juil - 12:01
merci pour toutes ces références, ça va me permettre de me renouveler !
en général pour mes CAP, je fais toujours un chapitre sur le travail et j'utilise un extrait des Temps modernes de Chaplin, des morceaux choisis de Germinal, un extrait de Zola (au bonheur des dames), Melancholia de Hugo et un autre extrait qui m'échappe mais je n'ai pas mon cours avec moi, je regarderai plus tard.
je vous suis donc avec intérêt.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Expert spécialisé

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par Écusette de Noireuil Mar 25 Juil - 21:26
Tu cherches seulement des romans ou aussi d'autres genres? En théâtre on peut aussi trouver des choses. ..

_________________
" Celui qui ne lit pas ne vit qu'une seule vie " (Umberto Eco )
Paul Dedalus
Paul Dedalus
Neoprof expérimenté

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par Paul Dedalus Mar 25 Juil - 21:37
Oui, pourquoi pas élargir à d'autres genres?
Je commence à faire un repérage en poésie.
Le théâtre m'intéresse aussi mais je ne m'y connais pas trop donc les références sont bienvenues.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Expert spécialisé

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par Écusette de Noireuil Mar 25 Juil - 21:49
"L'atelier" de Grumberg
"Débrayages" de Rémi de Vos
"Flexible hop hop " de Darley
"Au pays des" de Sylvain Levey
et bien sûr " par dessus bord" de Vinaver. ..


_________________
" Celui qui ne lit pas ne vit qu'une seule vie " (Umberto Eco )
egomet
egomet
Doyen

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par egomet Mar 25 Juil - 21:49
Robinson Crusoë

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
cliohist
Habitué du forum

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par cliohist Mer 26 Juil - 16:58
Raconter le travail, un projet de Pierre Rosanvallon

notamment
Regarde les lumières mon amour - par Annie Ernaux
http://raconterletravail.fr/collection/regarde-les-lumieres-mon-amour/#.WXjJwrhGaZh

Moi, Anthony, ouvrier d’aujourd’hui (en logistique)
http://raconterletravail.fr/collection/moi-anthony-ouvrier-d-aujourd-hui/#.WXjJFbhGaZg
http://raconterletravail.fr/collection/moi-anthony-ouvrier-d-aujourd-hui/videos

.
Paul Dedalus
Paul Dedalus
Neoprof expérimenté

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par Paul Dedalus Ven 18 Aoû - 20:45
Merci à tous encore.

J'ajoute La condition humaine de Malraux, intéressant sur la condition des ouvriers.

Il fait dire à son héros, Kyo, un ouvrier marxiste chinois émigré :

"Avant je commençais à vivre quand je sortais de l'usine ; maintenant je commence à vivre quand j'y entre, c'est la première fois de ma vie que je travaille en sachant pourquoi et non en attendant patiemment de crever."

L'ouvrage est d'ailleurs cité par Jünger dans sa préface de son ouvrage intitulé Le travailleur (Der Arbeiter).

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
Contenu sponsorisé

Romans sur le thème du travail et de la technique - Page 2 Empty Re: Romans sur le thème du travail et de la technique

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum