Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Albert Jarl
Habitué du forum

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Albert Jarl Dim 6 Aoû 2017 - 15:28
Pour qu'un prof fasse grève, il faut qu'il y soit contraint par la pression collective. Concrètement, il doit se retrouver bloqué à l'entrée du bahut ou en salle des profs. Cela nécessite des minorités très actives. Si le prof a le choix, dans 90 % des cas il va faire cours (parce que ça sonne). Cette entrave à la liberté individuelle peut-être très conflictuelle avec certains collègues, mais la majorité n'attend que ça : qu'on leur retire ce choix, comme pour les protéger d'eux-mêmes.
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par ddalcatel Dim 6 Aoû 2017 - 16:05
@Albert Jarl a écrit:Pour qu'un prof fasse grève, il faut qu'il y soit contraint par la pression collective. Concrètement, il doit se retrouver bloqué à l'entrée du bahut ou en salle des profs. Cela nécessite des minorités très actives. Si le prof a le choix, dans 90 % des cas il va faire cours (parce que ça sonne). Cette entrave à la liberté individuelle peut-être très conflictuelle avec certains collègues, mais la majorité n'attend que ça : qu'on leur retire ce choix, comme pour les protéger d'eux-mêmes.

Vous avez beaucoup d'humour. Et c'est très vrai !
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Reine Margot Dim 6 Aoû 2017 - 19:11
@Elyas a écrit:
@Reine Margot a écrit:Il fut un temps où professeur (en collège en tout cas) était un métier très masculin et prestigieux. Maintenant le prestige est largement retombé (100% d'une classe d'âge au collège et a le brevet ou peu s'en faut, traitement peu intéressant comparé aux années d'études, et image de la profession dans le public) et ce sont les femmes qui choisissent ce métier à 70%. Je ne crois pas que la baisse de combativité vienne de la féminisation de la profession mais que les deux phénomènes proviennent ensemble d'une remise en cause systématique des statuts de la FP, rendant les carrières publiques le plus souvent moins intéressantes (salaire, prestige social). Et comme de nombreuses batailles (cf 2003) ont été perdues...

Juste pour corriger un chiffre faux. Le DNB n'a pas un taux de 100% de réussite ou peu s'en faut. Il est à 89% et reste stable par rapport aux années précédentes. Par rapport aux classes d'âge, on est loin du 100%.


Oui enfin 89%, ça veut quand même dire que c'est quasiment donné et qu'il faut vraiment être en très grosse difficulté pour ne pas l'avoir...
100% c'est sans doute l'étape suivante  Razz, on va y arriver grâce aux compétences.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Elyas
Elyas
Empereur

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Elyas Dim 6 Aoû 2017 - 19:25
@Reine Margot a écrit:
@Elyas a écrit:
@Reine Margot a écrit:Il fut un temps où professeur (en collège en tout cas) était un métier très masculin et prestigieux. Maintenant le prestige est largement retombé (100% d'une classe d'âge au collège et a le brevet ou peu s'en faut, traitement peu intéressant comparé aux années d'études, et image de la profession dans le public) et ce sont les femmes qui choisissent ce métier à 70%. Je ne crois pas que la baisse de combativité vienne de la féminisation de la profession mais que les deux phénomènes proviennent ensemble d'une remise en cause systématique des statuts de la FP, rendant les carrières publiques le plus souvent moins intéressantes (salaire, prestige social). Et comme de nombreuses batailles (cf 2003) ont été perdues...

Juste pour corriger un chiffre faux. Le DNB n'a pas un taux de 100% de réussite ou peu s'en faut. Il est à 89% et reste stable par rapport aux années précédentes. Par rapport aux classes d'âge, on est loin du 100%.


Oui enfin 89%, ça veut quand même dire que c'est quasiment donné et qu'il faut vraiment être en très grosse difficulté pour ne pas l'avoir...
100% c'est sans doute l'étape suivante  Razz, on va y arriver grâce aux compétences.

Je trouve ta diatribe assez malhonnête et méprisante pour les collègues.
Les anti-réforme promettaient qu'en 2017, on exploserait les scores de réussite avec la validation du Socle pour le DNB. Ce n'est pas le cas. Les chiffres de réussite restent stables. Cela signifie que l'immense majorité des collègues ont fait leur travail honnêtement et que les lieux où ça fonctionnait bizarrement ont continué à fonctionner bizarrement, comme avant. De même, les épreuves ont les mêmes résultats et les mêmes défauts qu'avant.

A un moment, il faut accepter d'avoir eu tort sur ce point. Le DNB pose un réel souci pour ceux qui rêvent du 100% dont tu parles. D'ailleurs, ils parlent de le supprimer. Comme quoi, les enseignants font correctement et honnêtement leur travail ainsi que les cde, les deux corps dans leur immense majorité. Ce serait sans doute bien de le reconnaître.

Madame_Prof
Madame_Prof
Empereur

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Madame_Prof Dim 6 Aoû 2017 - 19:29
Reine ne vise certainement pas les collègues... 

+1 point de réussite en 2016, +2 points en 2017... Si si, ça ne fait qu'augmenter, et ça continuera sans doute.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Elyas
Elyas
Empereur

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Elyas Dim 6 Aoû 2017 - 19:33
@Madame_Prof a écrit:Reine ne vise certainement pas les collègues... 

+1 point de réussite en 2016, +2 points en 2017... Si si, ça ne fait qu'augmenter, et ça continuera sans doute.

C'est vraiment loin du raz de marée promis par certains. De plus, pour ta première phrase, c'est ton interprétation. Moi, je la lis comme un mépris qui considère que la majorité des enseignants sont des moutons, chose d'ailleurs qui a été plusieurs fois dit explicitement sur ce fil.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par ProvençalLeGaulois Dim 6 Aoû 2017 - 19:35
@Elyas a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Elyas a écrit:
@Reine Margot a écrit:Il fut un temps où professeur (en collège en tout cas) était un métier très masculin et prestigieux. Maintenant le prestige est largement retombé (100% d'une classe d'âge au collège et a le brevet ou peu s'en faut, traitement peu intéressant comparé aux années d'études, et image de la profession dans le public) et ce sont les femmes qui choisissent ce métier à 70%. Je ne crois pas que la baisse de combativité vienne de la féminisation de la profession mais que les deux phénomènes proviennent ensemble d'une remise en cause systématique des statuts de la FP, rendant les carrières publiques le plus souvent moins intéressantes (salaire, prestige social). Et comme de nombreuses batailles (cf 2003) ont été perdues...

Juste pour corriger un chiffre faux. Le DNB n'a pas un taux de 100% de réussite ou peu s'en faut. Il est à 89% et reste stable par rapport aux années précédentes. Par rapport aux classes d'âge, on est loin du 100%.


Oui enfin 89%, ça veut quand même dire que c'est quasiment donné et qu'il faut vraiment être en très grosse difficulté pour ne pas l'avoir...
100% c'est sans doute l'étape suivante  Razz, on va y arriver grâce aux compétences.

Je trouve ta diatribe assez malhonnête et méprisante pour les collègues.
Les anti-réforme promettaient qu'en 2017, on exploserait les scores de réussite avec la validation du Socle pour le DNB. Ce n'est pas le cas. Les chiffres de réussite restent stables. Cela signifie que l'immense majorité des collègues ont fait leur travail honnêtement et que les lieux où ça fonctionnait bizarrement ont continué à fonctionner bizarrement, comme avant. De même, les épreuves ont les mêmes résultats et les mêmes défauts qu'avant.

A un moment, il faut accepter d'avoir eu tort sur ce point. Le DNB pose un réel souci pour ceux qui rêvent du 100% dont tu parles. D'ailleurs, ils parlent de le supprimer. Comme quoi, les enseignants font correctement et honnêtement leur travail ainsi que les cde, les deux corps dans leur immense majorité. Ce serait sans doute bien de le reconnaître.


Certes, le taux de réussite n'a pas explosé (il a quand même évolué de 2 points par rapport à l'année précédente, qui était déjà un record), mais le nombre de mentions oui, ce qui montre quand même un réel problème dans la notation de cet examen.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par ddalcatel Dim 6 Aoû 2017 - 19:37
Surtout qu'il n'y a plus aucune corrélation entre les résultats du brevet/bac et le niveau des élèves. Mais comme le dit Madame prof, on sait bien que les collègues n'y sont pour rien.
Elyas
Elyas
Empereur

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Elyas Dim 6 Aoû 2017 - 19:40
@ProvençalLeGaulois a écrit:
@Elyas a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Elyas a écrit:

Juste pour corriger un chiffre faux. Le DNB n'a pas un taux de 100% de réussite ou peu s'en faut. Il est à 89% et reste stable par rapport aux années précédentes. Par rapport aux classes d'âge, on est loin du 100%.


Oui enfin 89%, ça veut quand même dire que c'est quasiment donné et qu'il faut vraiment être en très grosse difficulté pour ne pas l'avoir...
100% c'est sans doute l'étape suivante  Razz, on va y arriver grâce aux compétences.

Je trouve ta diatribe assez malhonnête et méprisante pour les collègues.
Les anti-réforme promettaient qu'en 2017, on exploserait les scores de réussite avec la validation du Socle pour le DNB. Ce n'est pas le cas. Les chiffres de réussite restent stables. Cela signifie que l'immense majorité des collègues ont fait leur travail honnêtement et que les lieux où ça fonctionnait bizarrement ont continué à fonctionner bizarrement, comme avant. De même, les épreuves ont les mêmes résultats et les mêmes défauts qu'avant.

A un moment, il faut accepter d'avoir eu tort sur ce point. Le DNB pose un réel souci pour ceux qui rêvent du 100% dont tu parles. D'ailleurs, ils parlent de le supprimer. Comme quoi, les enseignants font correctement et honnêtement leur travail ainsi que les cde, les deux corps dans leur immense majorité. Ce serait sans doute bien de le reconnaître.


Certes, le taux de réussite n'a pas explosé (il a quand même évolué de 2 points par rapport à l'année précédente, qui était déjà un record), mais le nombre de mentions oui, ce qui montre quand même un réel problème dans la notation de cet examen.

Le problème des mentions n'a jamais été mentionné avant toi. Après que le DNB pose des soucis, c'est le cas depuis deux décennies. La réforme n'a presque rien changé. Pour les mentions, on prend le chemin du bac. D'ailleurs, le DNB avait moins de réussite et de mentions que le bac. Il était plus difficile d'avoir le DNB que le bac. Là, la DGESCO a réussi à un peu re-équilibrer ses objectifs chiffrés par rapport au bac mais on est loin du raz-de-marée promis par certains. On a un problème avec 10-15% des élèves et toutes les réformes fondées sur une politique du chiffre ne parviendront pas à changer cela.
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par almuixe Dim 6 Aoû 2017 - 21:26
@Marlou.Bassboost a écrit:

@almuixe a écrit:Et cela va sûrement choquer, mais il est possible que la féminisation de la profession n'aide pas à la combativité.

c'est une BLAGUE?
Tu diras ça aux aides soignantes de Foucheras, aux postières de ma ville, et aux copines syndicalistes qui tiennent les rennes d'une maison qui s'écroule sous " l'individualisation à outrance"
Oui, ça me choque ce que tu écris, c'est limite insultant et très misogyne, et FAUX de surcroît.



Je sais que c'est choquant, mais c'est une des causes évoquées pour expliquer pourquoi les métiers qui se féminisent voient leur condition de travail se dégrader. Et j'avais lu que la direction de la sncf avait poussé à l'entrée de femmes dans l'entreprise pour casser la culture syndicale tendance cgt qui ne lâche rien. Et comme dit Francis Cousin, on peut faire confiance au capital pour défendre ses intérêts.

Je ne dis pas que c'est la vérité. Mais les exemples que tu cites n'invalident pas pour autant cette hypothèse.
lectiole
lectiole
Niveau 10

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par lectiole Lun 7 Aoû 2017 - 0:17
Ça fait quelques années que, quand je corrige le brevet, je dois d'abord corriger des photocopies, écouter un discours visant à ce qu'on se mette d'accord sur les notes, à savoir qu'une bonne rédaction, même avec quelques fautes d'orthographe, vaut 15/15, car on doit valoriser... puis on nous dit que si la moyenne des notes du centre d'examen est inférieure à celle de l'académie, il faut remonter les notes. À ce niveau, je suis pour le 20/20 pour tous les élèves, ou alors on nous rend notre liberté pédagogique, considérant que des enseignants en exercice savent noter.

_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Oonnay Lun 7 Aoû 2017 - 9:53
Spoiler:
89% de réussite, 20% d'illettrisme... Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 267639959

_________________
Si tout va bien... :
Je vous quitte dans :
Marlou.Bassboost
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Marlou.Bassboost Lun 7 Aoû 2017 - 10:10
Hypothèse ne veut pas dire vérité.
Si on garde l'hypothèse que la féminisation entraîne la soumission cela veut dire que le rôle de la femme est de s'occuper de son foyer au lieu de venir materner des élèves .
l'homme doit aller bosser pour défendre sa croûte et comme il est mieux doté par la nature que la femme il pourra ,par des actions spectaculaires comme les Conti ou Good Year , mieux se faire entendre.
Je t'ai donné des contrexemples qui invalident cette hypothèse, Tu me donnes un exemple qui l'a valide (une lecture ... source ? )
Supposons que l'hypothèse soit vraie il n'y a rien à faire sauf se greffer des attributs masculins ou retourner faire la popote a la maison puisque notre mari ingénieur gagne bien sa croûte.


Dernière édition par Marlou.Bassboost le Lun 7 Aoû 2017 - 10:12, édité 1 fois
Elyas
Elyas
Empereur

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Elyas Lun 7 Aoû 2017 - 10:11
@Oonnay a écrit:
Spoiler:
89% de réussite, 20% d'illettrisme...  Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 267639959

Pourrait-on avoir la source de ton chiffre ? Officiellement, 7% des adultes sont en situation d'illettrisme. Le chiffre de 20% vient des tests de la journée d'appel à la défense (qui change de nom assez souvent) où on note 10% avec des difficultés très graves et 10% avec des difficultés légères. Les filles y sont beaucoup moins sujettes. Après, on a 20% d'élèves en difficulté avec la lecture en entrant en classe de 6e mais là aussi, on est face à des chiffres qui ne parlent de difficultés et non d'illettrisme. La situation n'est pas bonne mais, à ma connaissance, nous n'avons pas de chiffres pour l'illettrisme dans le monde scolaire. Je serais heureux si on me dit qu'on en a et qu'on me donne la source. Mais mettre 20% et illettrisme ensemble pour comparer avec le taux de réussite du DNB manque de rigueur même si, comme je l'ai dit, il y a un vrai problème.
titrit
titrit
Niveau 7

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par titrit Lun 7 Aoû 2017 - 12:54
Bon, ben, si je faisais partie du gouvernement, je m'en irai aux Maldives sur la pointe des pieds en me rappelant d'appeler Macron.
- "On aurait pu leur enlever 5€ tous les mois le premier trimestre, ils auraient rien dit ... Si, si, ils en sont encore à la gérer la mixité. Non, non, pas de grèves à la rentrée, veulent envoyer du courrier...lol! Quel effroi!"

Je ferai bien un dessin mais je suis en vacances. Et comme j'ai pas un rond, je reste à mon bureau.
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par ddalcatel Lun 7 Aoû 2017 - 13:06
@titrit a écrit:Bon, ben, si je faisais partie du gouvernement, je m'en irai aux Maldives sur la pointe des pieds en me rappelant d'appeler Macron.
- "On aurait pu leur enlever 5€ tous les mois le premier trimestre, ils auraient rien dit ... Si, si, ils en sont encore à la gérer la mixité. Non, non, pas de grèves à la rentrée, veulent envoyer du courrier...lol! Quel effroi!"

Je ferai bien un dessin mais je suis en vacances. Et comme j'ai pas un rond, je reste à mon bureau.
Il font beaucoup mieux. Avec l'augmentation de la CSG c'est beaucoup plus que 5 euros que nous risquons de perdre !
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Daphné Lun 7 Aoû 2017 - 13:13
@ddalcatel a écrit:
@titrit a écrit:Bon, ben, si je faisais partie du gouvernement, je m'en irai aux Maldives sur la pointe des pieds en me rappelant d'appeler Macron.
- "On aurait pu leur enlever 5€ tous les mois le premier trimestre, ils auraient rien dit ... Si, si, ils en sont encore à la gérer la mixité. Non, non, pas de grèves à la rentrée, veulent envoyer du courrier...lol! Quel effroi!"

Je ferai bien un dessin mais je suis en vacances. Et comme j'ai pas un rond, je reste à mon bureau.
Il font beaucoup mieux. Avec l'augmentation de la CSG c'est beaucoup plus que 5 euros que nous risquons de perdre !

Risquons est de trop !
On va perdre bien davantage et à coup sûr.
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par ddalcatel Lun 7 Aoû 2017 - 13:26
@Daphné a écrit:
@ddalcatel a écrit:
@titrit a écrit:Bon, ben, si je faisais partie du gouvernement, je m'en irai aux Maldives sur la pointe des pieds en me rappelant d'appeler Macron.
- "On aurait pu leur enlever 5€ tous les mois le premier trimestre, ils auraient rien dit ... Si, si, ils en sont encore à la gérer la mixité. Non, non, pas de grèves à la rentrée, veulent envoyer du courrier...lol! Quel effroi!"

Je ferai bien un dessin mais je suis en vacances. Et comme j'ai pas un rond, je reste à mon bureau.
Il font beaucoup mieux. Avec l'augmentation de la CSG c'est beaucoup plus que 5 euros que nous risquons de perdre !

Risquons est de trop !
On va perdre bien davantage et à coup sûr.
Oui ! mais je ne voulais pas avoir l'air alarmiste. Et comme je me plains déjà trop du salaire des enseignants.
Notons que dans le privé il y aura une compensation pour cette hausse (suppression cotisation maladie et chômage). Pour nous... Un décrochage de plus !
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par almuixe Lun 7 Aoû 2017 - 15:56
@Marlou.Bassboost a écrit:Hypothèse ne veut pas dire vérité.
Si on garde l'hypothèse que la féminisation entraîne  la soumission cela veut dire que le rôle de la femme est de s'occuper de son foyer au lieu de venir materner des élèves .

Autre interprétation :
La féminisation entraîne la soumission car les femmes sont habituées à se soumettre, élevées dans cet esprit là.


@Marlou.Bassboost a écrit:Je t'ai donné des contrexemples qui invalident cette hypothèse, Tu me donnes un exemple qui l'a valide (une lecture ... source ? )
 
La sociologie c'est à l'échelle d'une population. C'est statistiquement que les femmes seraient moins revendicatrices.
Je ne retrouverais pas la référence pour la sncf, c'était dans un journal papier. Ce n'est pas le genre de stratégie qui se crie sur le toit, néanmoins si on lit entre les lignes ce communiqué, on peut y retrouver ce que j'ai dit.

https://recruteurs.apec.fr/Recrutement/Pratique-RH/Tous-les-dossiers-Recrutement/Selectionner/Pour-degager-plus-de-performance-il-importe-de-feminiser-les-effectifs-Veronique-Carlier-SNCF

Pourquoi encourager la mixité au sein d’une entreprise comme SNCF ?
Une équipe qui tourne toujours sur le même mode de pensée finit par se scléroser. Pour dégager plus de performance, d’innovation et de partage dans un meilleur climat social, il est absolument nécessaire de diversifier les types de management et de fonctionnement.

Enfin, si on réfléchi aux valeurs positives associés aux femmes (la douceur, la gentillesse, le soin des autres, le "care" d'Aubry quoi), ce n'est pas étonnant qu'après une telle éducation, elles se laissent plus marcher sur les pieds. Sans compter que quand on fait une deuxième journée à la maison, il est plus difficile de trouver l'énergie de se rebeller.

PS : avant de me faire traiter de macho, je suis moi même du "sexe faible"
stanleymilgram
stanleymilgram
Niveau 9

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par stanleymilgram Lun 7 Aoû 2017 - 16:57
@almuixe a écrit:
@Marlou.Bassboost a écrit:Hypothèse ne veut pas dire vérité.
Si on garde l'hypothèse que la féminisation entraîne  la soumission cela veut dire que le rôle de la femme est de s'occuper de son foyer au lieu de venir materner des élèves .

Autre interprétation :
La féminisation entraîne la soumission car les femmes sont habituées à se soumettre,  élevées dans cet esprit là.


@Marlou.Bassboost a écrit:Je t'ai donné des contrexemples qui invalident cette hypothèse, Tu me donnes un exemple qui l'a valide (une lecture ... source ? )
 
La sociologie c'est à l'échelle d'une population. C'est statistiquement que les femmes seraient moins revendicatrices.
Je ne retrouverais pas la référence pour la sncf, c'était dans un journal papier. Ce n'est pas le genre de stratégie qui se crie sur le toit, néanmoins si on lit entre les lignes ce communiqué, on peut y retrouver ce que j'ai dit.

https://recruteurs.apec.fr/Recrutement/Pratique-RH/Tous-les-dossiers-Recrutement/Selectionner/Pour-degager-plus-de-performance-il-importe-de-feminiser-les-effectifs-Veronique-Carlier-SNCF

Pourquoi encourager la mixité au sein d’une entreprise comme SNCF ?
Une équipe qui tourne toujours sur le même mode de pensée finit par se scléroser. Pour dégager plus de performance, d’innovation et de partage dans un meilleur climat social, il est absolument nécessaire de diversifier les types de management et de fonctionnement.

Enfin, si on réfléchi aux valeurs positives associés aux femmes (la douceur, la gentillesse, le soin des autres, le "care" d'Aubry quoi), ce n'est pas étonnant qu'après une telle éducation, elles se laissent plus marcher sur les pieds. Sans compter que quand on fait une deuxième journée à la maison, il est plus difficile de trouver l'énergie de se rebeller.

PS : avant de me faire traiter de macho, je suis moi même du "sexe faible"

Je me permets de souligner cette phrase tellement vraie, hélas...
Marlou.Bassboost
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Marlou.Bassboost Mar 8 Aoû 2017 - 9:49
Je vois mieux ce que tu veux dire, maintenant.
Cela signifie t'il que notre profession est "perdue" pour cause de soumission féminine?
N'a t'on pas un rôle à inverser les choses, notamment à la maison? Dans l'éducation de nos filles ?
Lire ces constats est alarmant.
Allez, les filles, rebellez vous ! :fouet2:

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
Tangleding
Tangleding
Sage

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Tangleding Ven 11 Aoû 2017 - 0:09
Juste pour dire, si mes souvenirs du dernier point de syndicalisation national auquel j'ai assisté sont bons, les collègues femmes sont plus syndiquées au SNES que les collègues hommes...

Alors bon, le discours zemmourien sur la féminisation de la profession qui affaiblit la profession...

La question est davantage celle de la sociologie d'une partie des collègues femmes (collègues femmes à temps partiel en complément du salaire plus élevé du conjoint CSP+, par exemple). In fine c'est l'inégalité H/F dans la société qui est le problème, pas la féminisation de la profession.

_________________
"Never complain, just fight." Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 2490015017
CarmenLR
CarmenLR
Fidèle du forum

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par CarmenLR Ven 11 Aoû 2017 - 1:11
@Fesseur Pro a écrit:La grande majorité des collègues sont des anciens bons élèves, peu habitués à contester l'autorité sinon en salle des profs.
Ca joue aussi.

Je partage cet avis, et cela m'attriste beaucoup.
Delia
Delia
Expert spécialisé

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Delia Ven 11 Aoû 2017 - 12:26
@ddalcatel a écrit:
@Daphné a écrit:
@ddalcatel a écrit:
.
Il font beaucoup mieux. Avec l'augmentation de la CSG c'est beaucoup plus que 5 euros que nous risquons de perdre !

Risquons est de trop !
On va perdre bien davantage et à coup sûr.
Oui ! mais je ne voulais pas avoir l'air alarmiste. Et comme je me plains déjà trop du salaire des enseignants.
Notons que dans le privé il y aura une compensation pour cette hausse (suppression cotisation maladie et chômage). Pour nous... Un décrochage de plus !
Compensation ? Ne plus être assuré social ? ne plus cotiser pour l'assurance chômage ? Au premier gros pépin de santé, au prochain plan social, il verront ce que vaut cette compensation !
En fait cette disposition pousse sournoisement les salariés dans les bras du privé qu'ils s'assurent à leurs frais, ce qui risque d'engloutir, et au delà, la fameuse compensation.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
mathmax
mathmax
Érudit

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par mathmax Ven 11 Aoû 2017 - 15:07
Delia, ce sont les cotisations qui  ont être supprimées, pas les assurances, qui seront financées par la CSG !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Marlou.Bassboost
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ? - Page 5 Empty Re: Pourquoi ne faisons-nous pas une vraie grève ?

par Marlou.Bassboost Ven 11 Aoû 2017 - 15:35
@Tangleding a écrit:Juste pour dire, si mes souvenirs du dernier point de syndicalisation national auquel j'ai assisté sont bons, les collègues femmes sont plus syndiquées au SNES que les collègues hommes...

Alors bon, le discours zemmourien sur la féminisation de la profession qui affaiblit la profession...

La question est davantage celle de la sociologie d'une partie des collègues femmes (collègues femmes à temps partiel en complément du salaire plus élevé du conjoint CSP+, par exemple). In fine c'est l'inégalité H/F dans la société qui est le problème, pas la féminisation de la profession.
Ah, voilà, merci.
Mes collègues féminines cheminotes ne sont pas en reste je les ai vu à l'oeuvre elles aussi.
Cette DRH citée plus haut n'est pas si maline...les femmes commencent à se rebiffer, et il serait bon que toutes s'y mettent, déjà au sein de leur vie familiale.

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum