Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Violet
Violet
Esprit sacré

réaliste ? Empty réaliste ?

par Violet le Lun 10 Aoû - 12:37
Quand on veut dire d'un texte qu'il est réaliste (sans vouloir le rattacher au mouvement réaliste), on parle de genre réaliste ou de registre réaliste ? Embarassed

(au départ, je croyais que les registres étaient ce que nous appelions avant les tonalités mais ce qui me trouble, c'est que le fantastique soit un registre...du coup, je m'interroge sur le réalisme...)

Puisque j'y suis avec mes questions de "blonde" (oui, j'avoue, j'ai fait des mèches!), concrètement, que faites-vous pour que les élèves situent les auteurs dans le temps ? vous donnez le siècle et les présentez à chaque fois ? vous leur faites faire des frises chronologiques ? d'autres idées ?
ysabel
ysabel
Devin

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par ysabel le Lun 10 Aoû - 12:42
ah, le grand débat sur les registres...

il y a pas mal de fils sur ce sujet.

mais bon, le registre réaliste n'existe pas, c'est une hérésie. Je parle d'effets de réel.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
ysabel
ysabel
Devin

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par ysabel le Lun 10 Aoû - 12:44
@violet a écrit:Quand on veut dire d'un texte qu'il est réaliste (sans vouloir le rattacher au mouvement réaliste), on parle de genre réaliste ou de registre réaliste ? Embarassed

(au départ, je croyais que les registres étaient ce que nous appelions avant les tonalités mais ce qui me trouble, c'est que le fantastique soit un registre...du coup, je m'interroge sur le réalisme...)

Puisque j'y suis avec mes questions de "blonde" (oui, j'avoue, j'ai fait des mèches!), concrètement, que faites-vous pour que les élèves situent les auteurs dans le temps ? vous donnez le siècle et les présentez à chaque fois ? vous leur faites faire des frises chronologiques ? d'autres idées ?

Tu pourras faire tout ce que tu veux, la plupart seront incapables de situer des auteurs dans le temps... Pour les lycéens basiques, avant la naissance du téléphone portable c'est le Moyen Âge... Suspect

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Violet
Violet
Esprit sacré

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par Violet le Lun 10 Aoû - 13:15
Parce qu'il y a une époque où les gens n'avaient pas l'iphone ?!! affraid Non !! Mais comment faisaient-il ?
Wink

Merci Ysabel pour ta réponse, je vais chercher les autres posts sur les registres.
C'est faux si je parle de genre réaliste ? (comme la nouvelle policière/ la nouvelle réaliste...)
ysabel
ysabel
Devin

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par ysabel le Lun 10 Aoû - 13:22
@violet a écrit:Parce qu'il y a une époque où les gens n'avaient pas l'iphone ?!! affraid Non !! Mais comment faisaient-il ?
Wink

Merci Ysabel pour ta réponse, je vais chercher les autres posts sur les registres.
C'est faux si je parle de genre réaliste ? (comme la nouvelle policière/ la nouvelle réaliste...)

non, c'est juste

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Violet
Violet
Esprit sacré

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par Violet le Lun 10 Aoû - 13:26
Merci Ysabel ! (tes chats et tes chevaux sont magnifiques !)

Bon, je viens de lire tous les posts que j'ai pu trouver sur les registres... c'est bien gentil, tout ça mais ... difficile d'expliquer des trucs auxquels on ne comprend pas grand-chose, sur lesquels personne n'est d'accord... ok pour dire que c'est une fumisterie cette question des registres, mais on est obligés d'en parler un peu quand même... cela ne va pas être de la tarte...
liliepingouin
liliepingouin
Érudit

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par liliepingouin le Lun 10 Aoû - 15:52
J'ai présenté les registres à mes élèves en disant que c'était lié à l'émotion que le texte fait naître chez les lecteurs, au moyen de procédés particuliers (pathétique --> compassion, tragique --> terreur et pitié, etc) mais je suis bien d'accord avec toi pour dire qu'on s'y emmêle soi-même les pinceaux et que l'expliquer c'est encore plus dur... quelques-uns avaient bien pigé la différence entre genre et registre, mais combien exactement mystère...
Pour ma part je ne parlerais pas de genre réaliste, je limite à genre les catégories formelles bien identifiables: roman, tragédie, nouvelle, fable, etc... Bref je parlerais du genre de la nouvelle et éventuellement de sous genres (nouvelle policière, réaliste, etc). Mais je ne fais peut-être que compliquer les choses.
cannelle21
cannelle21
Grand Maître

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par cannelle21 le Lun 10 Aoû - 16:49
Avec une classe de seconde, je leur avais demandé de confectionner une frise en fin d'année:
- avec les auteurs étudiés en cours
- une liste de mouvements littéraires
- une liste d'évènements historiques
- Une liste d'évènements littéraires
Je leur avais donné en devoir de vacances et j'avais eu de super trucs (j'avais même photographié certains de leurs travaux). Certains m'ont dit que ça les avait aidé pour la première.
Cette année je compte en faire une avec mes élèves de quatrième: mais une frise communautaire pour la classe et ça me permettra de travailler sur l'explicatif...
Circé
Circé
Expert spécialisé

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par Circé le Lun 10 Aoû - 16:52
Quelle bonne blague ces histoires de registre !!
Personne n'est d'accord !

Et malheureusement, ce que dit Ysabel est vrai, les élèves ont la plus grande difficulté à "ranger" des auteurs dans des siècles et à contextualiser, même quand on sue sang et eau pour y parvenir.

Je pose toujours la question au bac quand il s'agit du mouvement des Lumières.
- Vous avez dit qu'il s'agissait d'une critique du pouvoir royal, pourriez-vous donc me dire donc de quel roi il s'agit ??
- Ah, ben, euh, .... François Ier ?? Euh, non, c'est pas ça ?? Euuuuhhh......Henri IV ??

...et ce n'est malheureusement que du vécu de cette session 2009... Sad
Circé
Circé
Expert spécialisé

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par Circé le Lun 10 Aoû - 16:54
Je fais faire une frise à mes élèves mais ça n'empêche pas qu'ils me placent Zola au XVI° siècle. Je conviens que cela les aide beaucoup mais quand ça veut pas, ça veut pas!! Razz
avatar
Hamlette
Neoprof expérimenté

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par Hamlette le Lun 10 Aoû - 17:11
@violet a écrit:Merci Ysabel ! (tes chats et tes chevaux sont magnifiques !)

Bon, je viens de lire tous les posts que j'ai pu trouver sur les registres... c'est bien gentil, tout ça mais ... difficile d'expliquer des trucs auxquels on ne comprend pas grand-chose, sur lesquels personne n'est d'accord... ok pour dire que c'est une fumisterie cette question des registres, mais on est obligés d'en parler un peu quand même... cela ne va pas être de la tarte...

Moi je me planque derrière les textes officiels. Je leur dis que tout cela est sujet à discussion, mais qu'il y a 11 registres dans les IO, et qu'il faut donc les apprendre, c'est ce qu'il y a de plus sûr pour passer un examen.
Violet
Violet
Esprit sacré

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par Violet le Lun 10 Aoû - 18:18
Bien vu Hamlette ! se retrancher derrière les IO ! Wink
doctor who
doctor who
Vénérable

réaliste ? Empty Re: réaliste ?

par doctor who le Lun 10 Aoû - 21:11
Le réalisme n'est pas un registre, ni un genre, mais une école littéraire (plutôt pas terrible d'ailleurs).

Attention à l'effet de réel de Barthes (une référence à un élément du monde qui serait justifié par le seul but d'accréditer l'existence ou au moins la possibilité de l'histoire racontée). C'est une notion assez limite et souvent contestée.

Pour la chronologie, ilf audrait effectivement s'appuyer sur des connaissances historiques de base (le nom des rois, les vêtements, la présence ou non d'une perruque, la possibilité pour un auteur ou un personnage de prendre le chemin de fer, l'avion...). L'important en primaire et au collège est de constituer des réseaux d'images, de noms, de concepts et d'éléments de civilisations qui permette au moins de ne pas commettre d'erreurs monstrueuses.

Je dis souvent aux élèves que placer Voltaire au XVIIème est une erreur, mais que je ne leur en veux pas, mais placer Hugo au XVIIIème, par contre, cela mérite un aller simple au père Lachaise. Seul critère pour justifier cette différence de traitement : la perruque.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum