Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Moonchild
Sage

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Moonchild Lun 19 Mar 2018 - 18:07
@Prezbo a écrit:
@Prezbo a écrit:


Ils ont conçu un bon support de formation, sous forme de document html, très interactif. Le doc devrait être en ligne sur le site de l'académie courant mars, après corrections.

Le support utilisé par les formations en Python dans l'académie de Lyon a été mis en ligne :

http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/math/supports_formations/2017_Python_2nde/index_general.html

A noter qu'Arnaud Bodin, du site Exo 7, vient de sortir un livre "Python au lycée", librement téléchargeable.

http://exo7.emath.fr/cours/livre-python1.pdf

Pas encore regardé ce dernier en détail. De toute façon, j'ai l'impression qu'il commence a y avoir désormais pas mal de documents accessibles pour les profs, mais pas encore un qui soit prenable en main tel quel par les élèves.

Peut-être parce que Python lui-même n'est pas vraiment prenable en main par la plupart des élèves du secondaire...
avatar
Badiste75
Habitué du forum

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Badiste75 Lun 19 Mar 2018 - 18:45
On nous disait que Python était trop compliqué pour le secondaire pour nous vendre le langage de la calculatrice et/ou Algobox. Maintenant ça ne l’est plus! Motifs : besoins de formation aux métiers du numérique et surtout Scratch au collège : les élèves sont mieux préparés... ou pas... Le niveau monte, la preuve!
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Anaxagore Lun 19 Mar 2018 - 18:51
Il reste que le cours de mathématiques et un cours de programmation sont des choses différentes.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Balthazaard Lun 19 Mar 2018 - 19:04
@Moonchild a écrit:
@Prezbo a écrit:
@Prezbo a écrit:


Ils ont conçu un bon support de formation, sous forme de document html, très interactif. Le doc devrait être en ligne sur le site de l'académie courant mars, après corrections.

Le support utilisé par les formations en Python dans l'académie de Lyon a été mis en ligne :

http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/math/supports_formations/2017_Python_2nde/index_general.html

A noter qu'Arnaud Bodin, du site Exo 7, vient de sortir un livre "Python au lycée", librement téléchargeable.

http://exo7.emath.fr/cours/livre-python1.pdf

Pas encore regardé ce dernier en détail. De toute façon, j'ai l'impression qu'il commence a y avoir désormais pas mal de documents accessibles pour les profs, mais pas encore un qui soit prenable en main tel quel par les élèves.

Peut-être parce que Python lui-même n'est pas vraiment prenable en main par la plupart des élèves du secondaire...

Du secondaire c'est une chose mais des élèves de seconde indifférenciée, je ne pense pas ....non en effet.
Prezbo
Prezbo
Expert

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Prezbo Lun 19 Mar 2018 - 20:15
@Badiste75 a écrit:On nous disait que Python était trop compliqué pour le secondaire pour nous vendre le langage de la calculatrice et/ou Algobox.

Dans mon souvenir, personne n'a "vendu" Algobox...Il y a eu une introduction massive de l'algorithmique avec les derniers (Ou avant derniers ? Je ne sais plus) programmes de seconde, et un collègue qui a développé un logiciel permettant d'écrire des algorithmes en s'affranchissant de la syntaxe pendant ses vacances d'été. Je ne suis même pas sûr que le travail du collègue ait été reconnu.

Honnêtement, je ne trouve pas ça si mauvais pour l'initiation à l'algorithmique, Algobox. Beaucoup plus ergonomique et rationnel que les calculatrices. Après, dès qu'on veut aller plus loin, c'est autre chose.

@Balthazaard a écrit:
@Moonchild a écrit:[
Peut-être parce que Python lui-même n'est pas vraiment prenable en main par la plupart des élèves du secondaire...

Du secondaire c'est une  chose mais des élèves de seconde indifférenciée, je ne pense pas ....non en effet.

Je suis en train de tester avec les 1S. Ben, franchement...
avatar
Badiste75
Habitué du forum

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Badiste75 Lun 19 Mar 2018 - 20:28
En S ça passe. Dans ma Seconde, seuls les futurs S comprennent quelque chose (tout en manquant encore d’autonomie). Les autres... Ils recopient, avec bien du mal!
VinZT
VinZT
Doyen

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par VinZT Lun 19 Mar 2018 - 20:44
Il n'y a strictement aucune raison que la programmation attire plus nos élèves que les mathématiques.
Aux concepts théoriques (boucles, tests, listes, …) on ajoute une difficulté liée au langage et à sa syntaxe (même si python est plutôt moins pire que d'autres), et on se confronte à des soucis matériels. Par ailleurs, du côté profs, avoir à se coltiner des « déboggages » live (ah tiens, il a indenté comme un sagouin ; ah tiens, il n'a pas mis les deux points ; ah, je ne vois pas ce qui foire dans son bazar …) par paquets de 35, ou même de 12, il y a de quoi devenir chèvre …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Badiste75
Habitué du forum

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Badiste75 Lun 19 Mar 2018 - 20:51
Disons que les plus faibles sont contents quand ça marche... Pour eux, recopier un code sans erreur, c’est déjà une victoire! Ils ont l’impression d’avoir fait une performance... Je suis d’accord, l’info ne fait pas davantage d’amateurs. La plupart sont les mêmes, à quelques exceptions près, en faveur des maths ou de l’info. L’avantage, c’est que ça leur fait apprendre un minimum la rigueur. Une faute de frappe fait tout foirer, alors que les notations mathématiques rigoureuses ou pas ça change quoi, à part faire plaisir au prof?
neo-fit
neo-fit
Niveau 9

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par neo-fit Mer 21 Mar 2018 - 8:32
@VinZT a écrit:Il n'y a strictement aucune raison que la programmation attire plus nos élèves que les mathématiques.
On commence à avoir le recul depuis l'instauration au lycée.
C'est que je ne dois pas savoir faire et il faut dire que je n'arrive pas à y consacrer beaucoup de temps, mais je constate effectivement que c'est assez rare d'avoir des élèves plus attirés par cette partie que par le reste.
Chez les élèves assez à l'aise dans la partie maths, certains (assez nombreux) n'apprécient pas particulièrement, les autres s'y intéressent comme au reste, sans plus.
Chez les élèves en difficulté en maths, je n'ai pas encore rencontré de revirement de situation : un intérêt décuplé pour les maths et soyons fous des progrès grâce à la partie algo/prog, parfois (très rarement), un élève qui rame en maths, perçoit un peu mieux ce qu'il faut faire en algo.
De toutes façons, pour mettre l'algorithmique au service d'une problématique mathématique, il faut déjà être assez armé mathématiquement.
@VinZT a écrit:
Aux concepts théoriques (boucles, tests, listes, …) on ajoute une difficulté liée au langage et à sa syntaxe (même si python est plutôt moins pire que d'autres), et on se confronte à des soucis matériels. Par ailleurs, du côté profs, avoir à se coltiner des « déboggages » live (ah tiens, il a indenté comme un sagouin ; ah tiens, il n'a pas mis les deux points ; ah, je ne vois pas ce qui foire dans son bazar …) par paquets de 35, ou même de 12, il y  a de quoi devenir chèvre …
Exactement, entre autres.
BR
BR
Niveau 8

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par BR Mer 21 Mar 2018 - 9:25
Dans mon souvenir, personne n'a "vendu" Algobox...Il y a eu une introduction massive de l'algorithmique avec les derniers (Ou avant derniers ? Je ne sais plus) programmes de seconde, et un collègue qui a développé un logiciel permettant d'écrire des algorithmes en s'affranchissant de la syntaxe pendant ses vacances d'été. Je ne suis même pas sûr que le travail du collègue ait été reconnu.

Algobox a été développé par Pascal Brachet, un professeur de Mathématiques d'Agen, qui a mis à disposition un outil remarquable à cet effet. Soulignons qu'Algobox est un logiciel libre et gratuit, sous licence GNU/GPL : Pascal Brachet mérite mille remerciement de la part de nous tous pour son travail.

Algobox a été adopté pour la simple raison qu'il n'y avait aucun outil simple disponible pour le programme d'algorithmique. Les IPR ont certainement contribué à la popularité d'Algobox en proposant de l'utiliser, faute de concurrence sur ce marché du logiciel destiné à l'enseignement de l'algorithmique en français. Algobox a fourni un support adapté à l'enseignement de l'algorithmique : on peut être sceptique quand aux conditions d'introduction de cet enseignement et reconnaître la qualité du logiciel développé par Pascal Brachet.

La seule reconnaissance que Pascal Brachet ait eu récemment, à ma connaissance, c'est un tweet lapidaire de Laurent Chéno (Inspecteur Général en charge de l'Informatique dans le groupes des Mathématiques de l'Inspection Générale) indiquant que, puisque désormais il convenait de programmer en utilisant des fonctions, cela excluait Algobox... Quand bien même Pascal Brachet a mis à jour Algobox pour suivre la recommandation de programmer en définissant des fonctions, Laurent Chéno n'a pas semblé revenir sur ce jugement lapidaire. L'Inspection Générale considére-t-elle Algobox comme un frein dans son dessein de développer l'Informatique et l'algorithmique au lycée ? Si c'est le cas, c'est d'une rare mesquinerie.

Pascal Brachet ne s'y est pas trompé et il a fait savoir sur twitter (avec raison) qu'il était furieux du désaveu qui est fait de son travail. Il a eu ainsi la malice de constater que la mise en avant de Python et les nouvelles formes de rédaction des algorithmes contredisait de façon formelle les programmes officiels qui demandent de choisir ou déterminer le type des variables utilisées dans un algorithme https://twitter.com/PascalBrachet/status/917374609187581952
verdurin
verdurin
Habitué du forum

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par verdurin Mer 21 Mar 2018 - 22:37
@BR a écrit:
Dans mon souvenir, personne n'a "vendu" Algobox...Il y a eu une introduction massive de l'algorithmique avec les derniers (Ou avant derniers ? Je ne sais plus) programmes de seconde, et un collègue qui a développé un logiciel permettant d'écrire des algorithmes en s'affranchissant de la syntaxe pendant ses vacances d'été. Je ne suis même pas sûr que le travail du collègue ait été reconnu.

Algobox a été développé par Pascal Brachet, un professeur de Mathématiques d'Agen, qui a mis à disposition un outil remarquable à cet effet. Soulignons qu'Algobox est un logiciel libre et gratuit, sous licence GNU/GPL : Pascal Brachet mérite mille remerciement de la part de nous tous pour son travail.

Algobox a été adopté pour la simple raison qu'il n'y avait aucun outil simple disponible pour le programme d'algorithmique. Les IPR ont certainement contribué à la popularité d'Algobox en proposant de l'utiliser, faute de concurrence sur ce marché du logiciel destiné à l'enseignement de l'algorithmique en français. Algobox a fourni un support adapté à l'enseignement de l'algorithmique : on peut être sceptique quand aux conditions d'introduction de cet enseignement et reconnaître la qualité du logiciel développé par Pascal Brachet.

La seule reconnaissance que Pascal Brachet ait eu récemment, à ma connaissance, c'est un tweet lapidaire de Laurent Chéno (Inspecteur Général en charge de l'Informatique dans le groupes des Mathématiques de l'Inspection Générale) indiquant que, puisque désormais il convenait de programmer en utilisant des fonctions, cela excluait Algobox... Quand bien même Pascal Brachet a mis à jour Algobox pour suivre la recommandation de programmer en définissant des fonctions, Laurent Chéno n'a pas semblé revenir sur ce jugement lapidaire. L'Inspection Générale considére-t-elle Algobox comme un frein dans son dessein de développer l'Informatique et l'algorithmique au lycée ? Si c'est le cas, c'est d'une rare mesquinerie.

Pascal Brachet ne s'y est pas trompé et il a fait savoir sur twitter (avec raison) qu'il était furieux du désaveu qui est fait de son travail. Il a eu ainsi la malice de constater que la mise en avant de Python et les nouvelles formes de rédaction des algorithmes contredisait de façon formelle les programmes officiels qui demandent de choisir ou déterminer le type des variables utilisées dans un algorithme https://twitter.com/PascalBrachet/status/917374609187581952
Je dirais que c'est une excellente illustration de ce qu'est le « mérite ».
De hauts fonctionnaires ont eu le mérite de promouvoir algobox, ils furent augmentés, ce qui est bien normal.
La mode change, algobox n'est plus le bien. Ils font part de leur mépris à l'auteur.
Qui n'a aucun mérite.
Il n'est pas du monde des « méritants ».

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Balthazaard Mer 21 Mar 2018 - 23:16
@Badiste75 a écrit:Disons que les plus faibles sont contents quand ça marche... Pour eux, recopier un code sans erreur, c’est déjà une victoire! Ils ont l’impression d’avoir fait une performance... Je suis d’accord, l’info ne fait pas davantage d’amateurs. La plupart sont les mêmes, à quelques exceptions près, en faveur des maths ou de l’info. L’avantage, c’est que ça leur fait apprendre un minimum la rigueur. Une faute de frappe fait tout foirer, alors que les notations mathématiques rigoureuses ou pas ça change quoi, à part faire plaisir au prof?

Pas remarqué pour moi...ça marche ou ça ne marche pas mais absolument pas de curiosité pour savoir pourquoi ça ne marche pas...seulement un appel au prof dès le premier blocage. Prof qui débusque l'erreur sous peine de voir les choses stagner et le faible intérêt se dissoudre totalement. Aucune interrogation et donc aucun chemin vers la rigueur.
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Anaxagore Mer 21 Mar 2018 - 23:19
Et puis encore une fois on joue à la Nintendo: essais répétés sans reflexion de fond...jusqu'à ce qu'un contrôle extérieur valide.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Balthazaard Mer 21 Mar 2018 - 23:20
@BR a écrit:
Dans mon souvenir, personne n'a "vendu" Algobox...Il y a eu une introduction massive de l'algorithmique avec les derniers (Ou avant derniers ? Je ne sais plus) programmes de seconde, et un collègue qui a développé un logiciel permettant d'écrire des algorithmes en s'affranchissant de la syntaxe pendant ses vacances d'été. Je ne suis même pas sûr que le travail du collègue ait été reconnu.

Algobox a été développé par Pascal Brachet, un professeur de Mathématiques d'Agen, qui a mis à disposition un outil remarquable à cet effet. Soulignons qu'Algobox est un logiciel libre et gratuit, sous licence GNU/GPL : Pascal Brachet mérite mille remerciement de la part de nous tous pour son travail.

Algobox a été adopté pour la simple raison qu'il n'y avait aucun outil simple disponible pour le programme d'algorithmique. Les IPR ont certainement contribué à la popularité d'Algobox en proposant de l'utiliser, faute de concurrence sur ce marché du logiciel destiné à l'enseignement de l'algorithmique en français. Algobox a fourni un support adapté à l'enseignement de l'algorithmique : on peut être sceptique quand aux conditions d'introduction de cet enseignement et reconnaître la qualité du logiciel développé par Pascal Brachet.

La seule reconnaissance que Pascal Brachet ait eu récemment, à ma connaissance, c'est un tweet lapidaire de Laurent Chéno (Inspecteur Général en charge de l'Informatique dans le groupes des Mathématiques de l'Inspection Générale) indiquant que, puisque désormais il convenait de programmer en utilisant des fonctions, cela excluait Algobox... Quand bien même Pascal Brachet a mis à jour Algobox pour suivre la recommandation de programmer en définissant des fonctions, Laurent Chéno n'a pas semblé revenir sur ce jugement lapidaire. L'Inspection Générale considére-t-elle Algobox comme un frein dans son dessein de développer l'Informatique et l'algorithmique au lycée ? Si c'est le cas, c'est d'une rare mesquinerie.

Pascal Brachet ne s'y est pas trompé et il a fait savoir sur twitter (avec raison) qu'il était furieux du désaveu qui est fait de son travail. Il a eu ainsi la malice de constater que la mise en avant de Python et les nouvelles formes de rédaction des algorithmes contredisait de façon formelle les programmes officiels qui demandent de choisir ou déterminer le type des variables utilisées dans un algorithme https://twitter.com/PascalBrachet/status/917374609187581952

Comme de nombreux langages, cela n'a rien d'une mauvaise habitude, le contraire est un choix (sans doute lié à Python) qui n'a rien d'une évidence.
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Balthazaard Mer 21 Mar 2018 - 23:22
@Anaxagore a écrit:Et puis encore une fois on joue à la Nintendo: essais répétés sans reflexion de fond...jusqu'à ce qu'un contrôle extérieur valide.

De fait la négation absolue de ce qu'est la science informatique.
Moonchild
Moonchild
Sage

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Moonchild Jeu 22 Mar 2018 - 0:43
@Balthazaard a écrit:
@Anaxagore a écrit:Et puis encore une fois on joue à la Nintendo: essais répétés sans reflexion de fond...jusqu'à ce qu'un contrôle extérieur valide.

De fait la négation absolue de ce qu'est la science informatique.

Pour valoriser la démarche, on va dire que c'est une approche probabiliste de science informatique...
Spoiler:

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 En-essayant-continuellement-on-finit-par-reussir
avatar
Call_BB5A
Niveau 5

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Call_BB5A Jeu 22 Mar 2018 - 1:16
@Anaxagore a écrit:essais répétés sans reflexion de fond...jusqu'à ce qu'un contrôle extérieur valide.
Il y a quelques outils de tests automatiques pour "soulager" un peu la validation, comme GenPyExo , qui fournit aussi une solution après 9 vérifications.

La "Page Blanche" (en lien sur le site) est par ailleurs plutôt pratique pour exécuter du code Python sans avoir à installer quoi que ce soit...
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Anaxagore Jeu 22 Mar 2018 - 7:47
@Call_BB5A a écrit:
@Anaxagore a écrit:essais répétés sans reflexion de fond...jusqu'à ce qu'un contrôle extérieur valide.
Il y a quelques outils de tests automatiques pour "soulager" un peu la validation, comme GenPyExo , qui fournit aussi une solution après 9 vérifications.

La "Page Blanche" (en lien sur le site) est par ailleurs plutôt pratique pour exécuter du code Python sans avoir à installer quoi que ce soit...

Le problème n'est pas de déléguer notre travail éventuel de contrôle à une application pour s'épargner de la fatigue, le problème est qu'il y a un monde entre le comportement que je décris et une réflexion complète qui permet de soutenir la validité d'un programme a priori et de l'expliquer par ses propres moyens intellectuels, sans béquille extérieure.

D'ailleurs, la plupart du temps ce n'est pas nous qui faisons le contrôle, ce qui joue le rôle de contrôle de validité c'est: "ça tourne ou ça ne tourne pas" et "ça marche sur les exemples testés".


Dernière édition par Anaxagore le Jeu 22 Mar 2018 - 8:07, édité 2 fois

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
avatar
Badiste75
Habitué du forum

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Badiste75 Jeu 22 Mar 2018 - 8:01
On est d’accord qu’en Seconde c’est compliqué. Mais obtenir cette réflexion dès la Seconde, hormis pour les 5-6 meilleurs éléments de la classe (en gros les potentiels futurs S spé maths ou bons élèves de ISN) est pratiquement impossible. En revanche, certains feront aussi spé SIG en STMG par exemple et l’outil info prédomine dans cette section. Le but n’est pas qu’ils deviennent ingénieurs mais qu’ils y voient un minimum de sens, aussi modeste soit-il. Sur le fond mathématique, la majorité ne comprend rien. Mais c’est le cas aussi sur les mathématiques en classe. J’ai quand même l’impression que ces séances les rendent un peu plus actifs dans le bon sens du terme. J’essaie de positiver.
neo-fit
neo-fit
Niveau 9

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par neo-fit Jeu 22 Mar 2018 - 8:07
Tiens maintenant que Casio a pu vendre des calculatrices mode examen dont on va transitoirement se passer, voilà que des calculatrices collège et lycée sont mises à jour pour se mettre à l'algorithmique et la programmation, un  nouveau bon moyen d'écouler quelques modèles.
http://www.casio-education.fr/articles/cap-vers-la-programmation

Dérouler la discussion, nous y retrouvons M. Chéno évoqué par BR et responsable des nouveautés en algorithmique en collège en lycée (dont le document des ressources lycées), et ça donne :





@BR a écrit:
Dans mon souvenir, personne n'a "vendu" Algobox...Il y a eu une introduction massive de l'algorithmique avec les derniers (Ou avant derniers ? Je ne sais plus) programmes de seconde, et un collègue qui a développé un logiciel permettant d'écrire des algorithmes en s'affranchissant de la syntaxe pendant ses vacances d'été. Je ne suis même pas sûr que le travail du collègue ait été reconnu.

Algobox a été développé par Pascal Brachet, un professeur de Mathématiques d'Agen, qui a mis à disposition un outil remarquable à cet effet. Soulignons qu'Algobox est un logiciel libre et gratuit, sous licence GNU/GPL : Pascal Brachet mérite mille remerciement de la part de nous tous pour son travail.

Algobox a été adopté pour la simple raison qu'il n'y avait aucun outil simple disponible pour le programme d'algorithmique. Les IPR ont certainement contribué à la popularité d'Algobox en proposant de l'utiliser, faute de concurrence sur ce marché du logiciel destiné à l'enseignement de l'algorithmique en français. Algobox a fourni un support adapté à l'enseignement de l'algorithmique : on peut être sceptique quand aux conditions d'introduction de cet enseignement et reconnaître la qualité du logiciel développé par Pascal Brachet.

La seule reconnaissance que Pascal Brachet ait eu récemment, à ma connaissance, c'est un tweet lapidaire de Laurent Chéno (Inspecteur Général en charge de l'Informatique dans le groupes des Mathématiques de l'Inspection Générale) indiquant que, puisque désormais il convenait de programmer en utilisant des fonctions, cela excluait Algobox... Quand bien même Pascal Brachet a mis à jour Algobox pour suivre la recommandation de programmer en définissant des fonctions, Laurent Chéno n'a pas semblé revenir sur ce jugement lapidaire. L'Inspection Générale considére-t-elle Algobox comme un frein dans son dessein de développer l'Informatique et l'algorithmique au lycée ? Si c'est le cas, c'est d'une rare mesquinerie.

Pascal Brachet ne s'y est pas trompé et il a fait savoir sur twitter (avec raison) qu'il était furieux du désaveu qui est fait de son travail. Il a eu ainsi la malice de constater que la mise en avant de Python et les nouvelles formes de rédaction des algorithmes contredisait de façon formelle les programmes officiels qui demandent de choisir ou déterminer le type des variables utilisées dans un algorithme https://twitter.com/PascalBrachet/status/917374609187581952
Merci BR pour cette mise au point. C’est exactement ça.
Les derniers programmes de lycée introduisent l’algorithmique, il ne fallait pas effrayer les enseignants qui n’auraient pas reçu de formation informatique.
Les attentes doivent rester raisonnables surtout que l'horaire n'a pas augmenté, les manuels puis les sujets de bac donnent le la, l’introduction suit son cours.
L’usage des calculatrices et d’algobox est encouragé.
Et puis après 8 ans de telles pratiques, ce n’est plus du tout ce qu’il faut faire : crédibilité 0, réflexion pédagogique ?
Mais maintenant que c’est installé, on peut exiger un peu plus et toujours avec aussi peu de formation, les enseignants s’adapteront.
Pour étayer les propos de BR.
J’ai vu passer le tweet lapidaire mais je ne le retrouve pas.
Quelques extraits de conversations, j’aurais aimé intégrer la conversation complète mais je ne sais pas le faire facilement, en cliquant vous verrez peut être le reste de la conversation.






Mais apparemment il y a aussi des pythons à éviter :



Ca devient un peu compliqué pour s’y retrouver.

Mais sachez que M. Chéno n’est pas pour les contraintes, ni les injonctions.

Il est pour

mais quand on fait remarquer que les manuels (qui sont quand même beaucoup utilisés) continuent malgré les aménagements à proposer du entrée/traitement/sortie et même du input/print dans python, puisque de toutes façons les programmes ne disent pas explicitement que c’est le mal et bien :











Dernière édition par neo-fit le Dim 25 Mar 2018 - 22:11, édité 1 fois
Franck059
Franck059
Niveau 10

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Franck059 Jeu 22 Mar 2018 - 9:08
@neo-fit a écrit:Tiens maintenant que Casio a pu vendre des calculatrices mode examen dont on va transitoirement se passer, voilà que des calculatrices collège et lycée sont mises à jour pour se mettre à l'algorithmique et la programmation, un  nouveau bon moyen d'écouler quelques modèles.
http://www.casio-education.fr/articles/cap-vers-la-programmation

Merci pour l'info.
Cela semble intéressant.
avatar
chmarmottine
Grand Maître

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par chmarmottine Jeu 22 Mar 2018 - 9:12
La critique sur edupython est ... surprenante ... ici, dans l'académie de Toulouse, c'est ce que l'on nous a "conseillé" ...
VinZT
VinZT
Doyen

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par VinZT Jeu 22 Mar 2018 - 12:17
Et sinon, il fait quoi dans la vie, ce M. Chéno, à part twitter comme un fou ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Balthazaard Jeu 22 Mar 2018 - 12:54
@Badiste75 a écrit:On est d’accord qu’en Seconde c’est compliqué. Mais obtenir cette réflexion dès la Seconde, hormis pour les 5-6 meilleurs éléments de la classe (en gros les potentiels futurs S spé maths ou bons élèves de ISN) est pratiquement impossible. En revanche, certains feront aussi spé SIG en STMG par exemple et l’outil info prédomine dans cette section. Le but n’est pas qu’ils deviennent ingénieurs mais qu’ils y voient un minimum de sens, aussi modeste soit-il. Sur le fond mathématique, la majorité ne comprend rien. Mais c’est le cas aussi sur les mathématiques en classe. J’ai quand même l’impression que ces séances les rendent un peu plus actifs dans le bon sens du terme. J’essaie de positiver.

Pourquoi toujours tourner autour du pot...ce n'est pas compliqué, c'est impossible sauf comme tu l'admet pour les 5 au très grand maximum élèves auxquels tu fais allusion.
Ce déni de réalité explique pourquoi tout va foirer une fois de plus.
VinZT
VinZT
Doyen

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par VinZT Jeu 22 Mar 2018 - 13:16
@Balthazaard a écrit:
@Badiste75 a écrit:On est d’accord qu’en Seconde c’est compliqué. Mais obtenir cette réflexion dès la Seconde, hormis pour les 5-6 meilleurs éléments de la classe (en gros les potentiels futurs S spé maths ou bons élèves de ISN) est pratiquement impossible. En revanche, certains feront aussi spé SIG en STMG par exemple et l’outil info prédomine dans cette section. Le but n’est pas qu’ils deviennent ingénieurs mais qu’ils y voient un minimum de sens, aussi modeste soit-il. Sur le fond mathématique, la majorité ne comprend rien. Mais c’est le cas aussi sur les mathématiques en classe. J’ai quand même l’impression que ces séances les rendent un peu plus actifs dans le bon sens du terme. J’essaie de positiver.

Pourquoi toujours tourner autour du pot...ce n'est pas compliqué, c'est impossible sauf comme tu l'admet pour les 5 au très grand maximum élèves auxquels tu fais allusion.
Ce déni de réalité explique pourquoi tout va foirer une fois de plus.

Surtout quand les injonctions les bons usages (susceptibles de changer à la prochaine Pleine Lune) nous parviennent via des touites lus sur un forum qui est loin d'être suivi par tous les collègues. Ces derniers, en attendant une hypothétique formation, feront comme d'habitude : soit rien, soit quelques activités piquées dans des manuels, histoire de se dire qu'on a fait « une séance d'algo ».

En attendant, moi je bloque sur la soustraction de relatifs en TS (les coordonnées de vecteurs, c'est super dur il paraît) …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Prezbo
Prezbo
Expert

(maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation - Page 9 Empty Re: (maths) Formation aux aménagements du programme de seconde : algo/programmation

par Prezbo Jeu 22 Mar 2018 - 15:37
@neo-fit a écrit:
Ca devient un peu compliqué pour s’y retrouver.

Beau bazard effectivement.

Je crains que pour la majorité des collègues qui ne passent pas leurs journées sur des comptes twitter confidentiels ou des forums de profs qui glandent, cela se termine par "attendons de voir ce qui va en sortir". "Ce qui va en sortir" ayant de bonne chance d'être un programme en python simpliste de quelques lignes à analyser le jour du bac.

@VinZT a écrit:Et sinon, il fait quoi dans la vie, ce M. Chéno, à part twitter comme un fou ?

IGEN.

Des esprits caustiques pourraient en déduire qu'un IGEN a finalement le temps de passer ses journées sur Twitter.

@Balthazaard a écrit:
Pourquoi toujours tourner autour du pot...ce n'est pas compliqué, c'est impossible sauf comme tu l'admet pour les 5 au très grand maximum élèves auxquels tu fais allusion.
Ce déni de réalité explique pourquoi tout va foirer une fois de plus.

Je suis rassuré de ne pas être le seul à constater l'écart entre ce qui est affiché dans les programmes et la réalité de ce qu'on peut demander de la majorité des élèves.

Sinon, il y a des jours où on finit par se demander si on est vraiment mauvais, ou si on a des élèves spéciaux...Mais après avoir fait quelques lycées je n'ai pas l'impression que mes élèves soient spéciaux, et sans être excellemment bien vu je ne suis pas sûr d'être beaucoup plus calamiteux que d'autres.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum