Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elly
Elly
Niveau 9

L'indicatif présent en 6e Empty L'indicatif présent en 6e

par Elly Mar 19 Sep - 13:42
Bonjour

Faut-il voir les verbes particuliers des 1ers et 3ème groupe concernant le présent de l'indicatif ou se contenter des verbes réguliers, ne posant pas de problème ? Merci !


Dernière édition par Hermione0908 le Mar 19 Sep - 14:36, édité 1 fois (Raison : Titre édité)
Amaliah
Amaliah
Empereur

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Amaliah Mar 19 Sep - 13:43
En 6e, presque tous les verbes. Le présent est un gros morceau.
Les verbes réguliers sont appris dès le CE1 ainsi que quelques irréguliers du 3e.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Thalia de G Mar 19 Sep - 13:45
Merci d'éditer ton titre https://www.neoprofs.org/t113204-1001-conseils-pour-bien-poster-sur-neo#4197343.
Indicatif peut s'écrire en entier.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Maissa
Maissa
Habitué du forum

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Maissa Mar 19 Sep - 14:57
Elly a écrit:Bonjour

Faut-il voir les verbes particuliers des 1ers et 3ème groupe concernant le présent de l'indicatif ou se contenter des verbes réguliers, ne posant pas de problème ? Merci !

Selon le saint programme : en 6e, "mémorisation des verbes fréquents (être, avoir, aller, faire, dire, prendre, pouvoir, voir, devoir, vouloir) et des verbes dont l’infinitif est en -er au présent, au futur, à l’imparfait, au présent du conditionnel, au présent de l’impératif et au passé simple"
egomet
egomet
Doyen

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par egomet Mar 19 Sep - 16:15
Mais si tu veux faire du bon travail, je crois qu'il faut envisager l'apprentissage de verbes à tous les temps.
Le tableau complet du verbe faire est pratique pour donner aux élèves la conscience des temps. Beaucoup de collégiens et même de lycéens ne savent même même pas quels sont les principaux temps verbaux, faute de les avoir vus ensemble. L'apprentissage est toujours resté éclaté.

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
Amaliah
Amaliah
Empereur

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Amaliah Mar 19 Sep - 20:50
Maissa a écrit:
Elly a écrit:Bonjour

Faut-il voir les verbes particuliers des 1ers et 3ème groupe concernant le présent de l'indicatif ou se contenter des verbes réguliers, ne posant pas de problème ? Merci !

Selon le saint programme : en 6e, "mémorisation des verbes fréquents (être, avoir, aller, faire, dire, prendre, pouvoir, voir, devoir, vouloir) et des verbes dont l’infinitif est en -er au présent, au futur, à l’imparfait, au présent du conditionnel, au présent de l’impératif et au passé simple"

Et où sont passés les verbes du 2e groupe? Et le passé composé? Et les autres temps?
Byza
Byza
Niveau 5

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Byza Mer 20 Sep - 5:30
Je n'en reviens pas ! !! Si ça ce n'est pas une illustration concrète de la baisse de niveau ! Quand j'étais élève, fin cm2 je devais savoir réciter le tableau de conjugaison en entier (tous les temps, tous les modes).

Et même maintenant, le programme du cm2 est plus exigeant que celui de 6ème ! (Futur antérieur, plus que parfait).
Thalie
Thalie
Grand sage

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Thalie Mer 20 Sep - 6:06
Byza a écrit:Et même maintenant, le programme du cm2 est plus exigeant que celui de 6ème ! (Futur antérieur, plus que parfait).
Certainement pas puisque désormais CM et 6e font partie du même cycle 3 et ont le même programme.
Byza
Byza
Niveau 5

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Byza Mer 20 Sep - 6:40
Thalie a écrit:
Byza a écrit:Et même maintenant, le programme du cm2 est plus exigeant que celui de 6ème ! (Futur antérieur, plus que parfait).
Certainement pas puisque désormais CM et 6e font partie du même cycle 3 et ont le même programme.

C'est vrai que ça fait quelques années que je n'ai plus de cm2. J'en suis restée aux programmes de 2008.
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Oudemia Mer 20 Sep - 6:48
Je commence toujours par expliquer la formation des temps composés, en prenant l'exemple de l'infinitif, qu'ils connaissent sans savoir que c'est un mode. Après : correspondance temps simples/composés de l'indicatif, révision de être et avoir, découverte des verbes conjugués avec être, et interrogations avec des verbes 1er et 2e gpe, qui ne posent aucun problème, et ceux du 3e gpe les plus connus.
Révision ensuite des temps qui ne posent aucun problème d'orthographe (imparfait et futur), puis passé simple.
Le présent, sur le plan de l'orthographe, n'est vu qu'à la fin par paquets de verbes du 3e gpe.
L'impératif, dont le présent est semblable à celui de l'indicatif, permet d'ailleurs de remettre les choses au point.
Et dans ma liste de verbes du 3e gpe je mets très vite des verbes en -indre, pour ne pas trouver "ils rejoignèrent" dans les rédactions !

Edit : les écoles du secteur continuant, en général, à avoir un niveau exigeant en grammaire/conjugaison, les élèves sont déjà familiarisés avec tout ça.
V.Marchais
V.Marchais
Empereur

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par V.Marchais Mer 20 Sep - 9:14
egomet a écrit:Mais si tu veux faire du bon travail, je crois qu'il faut envisager l'apprentissage de verbes à tous les temps.
Le tableau complet du verbe faire est pratique pour donner aux élèves la conscience des temps. Beaucoup de collégiens et même de lycéens ne savent même même pas quels sont les principaux temps verbaux, faute de les avoir vus ensemble. L'apprentissage est toujours resté éclaté.

Tout à fait.

Plusieurs choses m'ont frappée depuis que j'ai commencé à enseigner - il y a longtemps.
D'une part, les élèves n'ont aucune conscience de la conjugaison comme système - et comme système cohérent, avec une correspondance somme toute assez simple entre temps simples et composés.
Par ailleurs, on ne leur a jamais expliqué clairement ce qu'est un temps composé. Bilan, ils ne voient que l'auxiliaire quand il faut analyser un verbe à un temps composé, et ils ne maîtrisent pas du tout la terminologie de base de la conjugaison : auxiliaire, participe passé, et la différence entre ces premier et le verbe lui-même, c'est extrêmement confus pour eux. Et après, nous nous étonnons qu'ils soient largués quand on leur parle d'accord du participe passé, d'auxiliaire être ou avoir, ou tout simplement qu'ils ne fassent pas la différence entre é, ais, és, aient...
En outre, les élèves ne font aucun lien entre les différentes conjugaisons. Quand je fais ma leçon sur les marques de personne, et que j'attire l'attention des élèves sur le fait qu'à la 1ère personne, c'est toujours S (aiS, peut-être, mais S quand même au bout), T à la troisième, ENT au pluriel, pour la plupart, c'est une révélation, et d'un seul coup, tout devient plus simple.

Donc désormais :
- Une leçon très précoce sur verbe, temps simples et composés, auxiliaire et participe, afin de bien poser les bases et le vocabulaire employé en classe, dès le début. En 6, gros travail sur la notion de participe passé (le former, l'utiliser, distinguer son orthographe de celle des formes conjuguées à un mode personnel) ; on en profite pour présenter l'indicatif, avec tous ses temps, et la correspondance systématique entre temps simples et composés. On apprend à identifier ces temps, même si on ne sait pas encore bien les conjuguer.
- Et très vite, une leçon sur les marques de personne, qui permet de poser les régularités À TOUS LES TEMPS, et donc d'assurer de bonnes bases pour l'écriture, avant de revenir sur les particularités de chaque temps.
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Oudemia Mer 20 Sep - 9:28
Dès la 6e j'insiste sur le fait qu'il n'y a jamais de -t à la 1re du singulier, ni le -s à la 3e, et toujours -nt à la 3e du pluriel.
Je plussoie pour la compréhension de l'organisation de la conjugaison, c'est la première leçon en 4e puisque là ils connaissent les modes.
Nadejda
Nadejda
Grand sage

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par Nadejda Mer 20 Sep - 11:43
V.Marchais a écrit:
egomet a écrit:Mais si tu veux faire du bon travail, je crois qu'il faut envisager l'apprentissage de verbes à tous les temps.
Le tableau complet du verbe faire est pratique pour donner aux élèves la conscience des temps. Beaucoup de collégiens et même de lycéens ne savent même même pas quels sont les principaux temps verbaux, faute de les avoir vus ensemble. L'apprentissage est toujours resté éclaté.

Tout à fait.

Plusieurs choses m'ont frappée depuis que j'ai commencé à enseigner - il y a longtemps.
D'une part, les élèves n'ont aucune conscience de la conjugaison comme système - et comme système cohérent, avec une correspondance somme toute assez simple entre temps simples et composés.
Par ailleurs, on ne leur a jamais expliqué clairement ce qu'est un temps composé. Bilan, ils ne voient que l'auxiliaire quand il faut analyser un verbe à un temps composé, et ils ne maîtrisent pas du tout la terminologie de base de la conjugaison : auxiliaire, participe passé, et la différence entre ces premier et le verbe lui-même, c'est extrêmement confus pour eux. Et après, nous nous étonnons qu'ils soient largués quand on leur parle d'accord du participe passé, d'auxiliaire être ou avoir, ou tout simplement qu'ils ne fassent pas la différence entre é, ais, és, aient...
En outre, les élèves ne font aucun lien entre les différentes conjugaisons. Quand je fais ma leçon sur les marques de personne, et que j'attire l'attention des élèves sur le fait qu'à la 1ère personne, c'est toujours S (aiS, peut-être, mais S quand même au bout), T à la troisième, ENT au pluriel, pour la plupart, c'est une révélation, et d'un seul coup, tout devient plus simple.

Donc désormais :
- Une leçon très précoce sur verbe, temps simples et composés, auxiliaire et participe, afin de bien poser les bases et le vocabulaire employé en classe, dès le début. En 6, gros travail sur la notion de participe passé (le former, l'utiliser, distinguer son orthographe de celle des formes conjuguées à un mode personnel) ; on en profite pour présenter l'indicatif, avec tous ses temps, et la correspondance systématique entre temps simples et composés. On apprend à identifier ces temps, même si on ne sait pas encore bien les conjuguer.
- Et très vite, une leçon sur les marques de personne, qui permet de poser les régularités À TOUS LES TEMPS, et donc d'assurer de bonnes bases pour l'écriture, avant de revenir sur les particularités de chaque temps.

Voilà, tout pareil... avec mes 4e et 3e Rolling Eyes
Les élèves qui m'ont eue l'an dernier ont de beaux restes et sont à l'aise ; pour les autres, il faut tout repréciser (les modes, les équivalences entre temps simples et temps composés, le verbe formé de l'auxiliaire et du participe passé et pas des choses comme "auxiliaire + verbe")... Un peu désespérant à force.
lemigou
lemigou
Niveau 6

L'indicatif présent en 6e Empty Re: L'indicatif présent en 6e

par lemigou Mer 20 Sep - 11:50
Nadejda a écrit:
V.Marchais a écrit:
egomet a écrit:Mais si tu veux faire du bon travail, je crois qu'il faut envisager l'apprentissage de verbes à tous les temps.
Le tableau complet du verbe faire est pratique pour donner aux élèves la conscience des temps. Beaucoup de collégiens et même de lycéens ne savent même même pas quels sont les principaux temps verbaux, faute de les avoir vus ensemble. L'apprentissage est toujours resté éclaté.

Tout à fait.

Plusieurs choses m'ont frappée depuis que j'ai commencé à enseigner - il y a longtemps.
D'une part, les élèves n'ont aucune conscience de la conjugaison comme système - et comme système cohérent, avec une correspondance somme toute assez simple entre temps simples et composés.
Par ailleurs, on ne leur a jamais expliqué clairement ce qu'est un temps composé. Bilan, ils ne voient que l'auxiliaire quand il faut analyser un verbe à un temps composé, et ils ne maîtrisent pas du tout la terminologie de base de la conjugaison : auxiliaire, participe passé, et la différence entre ces premier et le verbe lui-même, c'est extrêmement confus pour eux. Et après, nous nous étonnons qu'ils soient largués quand on leur parle d'accord du participe passé, d'auxiliaire être ou avoir, ou tout simplement qu'ils ne fassent pas la différence entre é, ais, és, aient...
En outre, les élèves ne font aucun lien entre les différentes conjugaisons. Quand je fais ma leçon sur les marques de personne, et que j'attire l'attention des élèves sur le fait qu'à la 1ère personne, c'est toujours S (aiS, peut-être, mais S quand même au bout), T à la troisième, ENT au pluriel, pour la plupart, c'est une révélation, et d'un seul coup, tout devient plus simple.

Donc désormais :
- Une leçon très précoce sur verbe, temps simples et composés, auxiliaire et participe, afin de bien poser les bases et le vocabulaire employé en classe, dès le début. En 6, gros travail sur la notion de participe passé (le former, l'utiliser, distinguer son orthographe de celle des formes conjuguées à un mode personnel) ; on en profite pour présenter l'indicatif, avec tous ses temps, et la correspondance systématique entre temps simples et composés. On apprend à identifier ces temps, même si on ne sait pas encore bien les conjuguer.
- Et très vite, une leçon sur les marques de personne, qui permet de poser les régularités À TOUS LES TEMPS, et donc d'assurer de bonnes bases pour l'écriture, avant de revenir sur les particularités de chaque temps.

Voilà, tout pareil... avec mes 4e et 3e Rolling Eyes
Les élèves qui m'ont eue l'an dernier ont de beaux restes et sont à l'aise ; pour les autres, il faut tout repréciser (les modes, les équivalences entre temps simples et temps composés, le verbe formé de l'auxiliaire et du participe passé et pas des choses comme "auxiliaire + verbe")... Un peu désespérant à force.

Je vous rejoins totalement. Les conjugaisons forment un système, un organisme. Si on ampute cet organisme, il ne peut plus fonctionner de manière cohérente. C'est pour cela que les nouveaux programmes qui préconisent de n'apprendre le passé simple qu'à la troisième personne sont une aberration.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum