Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Docteur OX
Docteur OX
Grand sage

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par Docteur OX le Ven 24 Nov 2017 - 20:15
Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/11/24/01016-20171124ARTFIG00170-saint-ouen-exasperation-dans-un-lycee-apres-des-tirs-de-mortiers-artisanaux.php

Plus de trente salariés du lycée Marcel Cachin de cette ville de Seine-Saint-Denis ont exercé leur droit de retrait jeudi après l'agression de deux personnels encadrant devant l'entrée de l'établissement. «Nous sommes à bout», dit une enseignante.

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux XVMc7f2c40c-d132-11e7-8819-15a9d4558439-300x381
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par Orlanda le Ven 24 Nov 2017 - 20:53
Lire cela me donne un de ces cafards...Bon courage à eux, qu'ils tiennent bon.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Leodagan
Leodagan
Fidèle du forum

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par Leodagan le Ven 24 Nov 2017 - 22:13
Ce qui est stupéfiant, c'est que ce courrier débouche sur la sacro-sainte demande de création de postes.

Pour un départ d'incendie, une poubelle qui brûle (normal !) et des tirs de mortier.

Ils feront quoi, les "AED" et le/la CPE ?
Delia
Delia
Expert spécialisé

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par Delia le Sam 25 Nov 2017 - 0:22
Des tirs de mortier ?
Un mortier est une bouche à feu tirant à inclinaison élevée (plus de 45°), pour effectuer des tirs indirects. La trajectoire courbe, en forme de cloche, du projectile permet d'atteindre un objectif placé derrière un obstacle, qu'un canon ne permet pas d'engager car la trajectoire de son projectile est tendue.

Né comme une arme de siège au XVIIe siècle, le mortier devint au cours du XXe siècle une arme d'appui essentielle de l'infanterie, fournissant à celle-ci la possibilité d'attaquer un ennemi retranché avec une pièce bien plus mobile et demandant moins de logistique que l'artillerie conventionnelle.
Il y aurait donc des mortiers en vente libre ? De quoi exercer son droit de retrait, en effet.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
JEMS
JEMS
Grand Maître

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par JEMS le Sam 25 Nov 2017 - 5:35
Non, mais ce sont de gros tubes de confection artisanale. Fabriqués avec des matériaux de récupération, ils sont malheureusement très fréquents dans les échauffourées avec les forces de l'ordre.
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par Ramanujan974 le Sam 25 Nov 2017 - 6:24
@Leodagan a écrit:Ce qui est stupéfiant, c'est que ce courrier débouche sur la sacro-sainte demande de création de postes.

Pour un départ d'incendie, une poubelle qui brûle (normal !) et des tirs de mortier.

Ils feront quoi, les "AED" et le/la CPE ?


Je suis assez d'accord.
Ils feraient mieux de demander l'intervention de la BRI et du RAID.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par Zagara le Sam 25 Nov 2017 - 10:02
Je ne comprends pas en quoi des AED pourraient servir à quoi que ce soit face à des mortiers, des incendies criminels et des couteaux.
Faut pas plutôt des flics et/ou des militaires dans ce genre de situation ?
avatar
archeboc
Esprit éclairé

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par archeboc le Sam 25 Nov 2017 - 11:37
@Delia a écrit:Des tirs de mortier ?
Un mortier est une bouche à feu tirant à inclinaison élevée (plus de 45°), pour effectuer des tirs indirects. La trajectoire courbe, en forme de cloche, du projectile permet d'atteindre un objectif placé derrière un obstacle, qu'un canon ne permet pas d'engager car la trajectoire de son projectile est tendue.

Né comme une arme de siège au XVIIe siècle, le mortier devint au cours du XXe siècle une arme d'appui essentielle de l'infanterie, fournissant à celle-ci la possibilité d'attaquer un ennemi retranché avec une pièce bien plus mobile et demandant moins de logistique que l'artillerie conventionnelle.
Il y aurait donc des mortiers en vente libre ? De quoi exercer son droit de retrait, en effet.

On parle de mortier simplement parce que c'est une pièce qui tire en cloche ou verticalement :
wikipédia a écrit:Le principe du mortier est très couramment utilisé en pyrotechnie, notamment pour le tir de feux d'artifice. En effet, la bombe pyrotechnique destinée à produire un effet dans le ciel est d'abord introduite dans le mortier et mise à feu à l'aide d'un dispositif électrique (inflammatoire). Le principe du tir au mortier en pyrotechnie est sensiblement le même que celui utilisé à des fins militaires.

@JEMS a écrit:Non, mais ce sont de gros tubes de confection artisanale. Fabriqués avec des matériaux de récupération, ils sont malheureusement très fréquents dans les échauffourées avec les forces de l'ordre.

Ah, là, je ne savais pas. A une époque, c'était des pièces de feu d'artifice achetées par des circuits parallèles.
che35
che35
Niveau 6

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par che35 le Sam 25 Nov 2017 - 15:20
@archeboc a écrit:

@JEMS a écrit:Non, mais ce sont de gros tubes de confection artisanale. Fabriqués avec des matériaux de récupération, ils sont malheureusement très fréquents dans les échauffourées avec les forces de l'ordre.  

Ah, là, je ne savais pas. A une époque, c'était des pièces de feu d'artifice achetées par des circuits parallèles.

Pour avoir jadis (il y a plus de 30 ans !) tiré des feux d'artifice (des vrais ! achetés auprès d'une entreprise de pyrotechnie par la MJC où se déroulait la fête de nuit du 14 juillet)  je peux vous dire que les "mortiers" nous étaient livrés avec le reste. Il s'agissait de simples tubes en carton, un carton un peu épais cependant (environ 5 mm). On peut trouver ici où là des tubes de ce genre. Avec les potes avec lesquels on faisait ça on passait l'après-midi du 13 à les positionner dans des bacs de sables afin que les tirs soient bien verticaux. Et puis on plaçait les charges dedans, on câblait tout ça sur un tableau de tir artisanal. Il ne restait plus qu'à placer une pile.
Le problème était les curieux qui nous regardaient faire dont les grandes gueules clope au bec auxquels on a du plusieurs fois montrer l'inflammabilité des mèches avec de la simple cendre de cigarette... On envoyait bouler ces [censuré] en leur disant qu'ils n'avaient qu'à continuer comme ça s'ils voulaient rembourser le feu d'artifice à la commune qui le finançait...
Le moment venu, on comptait les coups pour être sûr que toutes les pièces soient parties. A la fin du tir on donnait un coup de pieds dans les mortiers pour les renverser et s'assurer ainsi qu'ils étaient bien vides et qu'ils n'y trainait plus une charge n'étant pas partie. En général un mortier ne contenait cependant qu'une charge. Les tubes ça faisait un peu orgues de Staline. D'ailleurs pour ceux qui ont déjà vu des installations de tir actuelles c'est toujours encore un peu comme ça.
Dans les grandes villes il n'y a que les diamètres des tubes qui changent Smile par rapport à ce que nous on tirait.
Pas de circuit parallèles donc. Tout était officiel. De nos jours la réglementation a changé et n'importe qui ne peut plus faire l'artificier comme ça...

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par Zagara le Sam 25 Nov 2017 - 16:50
https://www.francetvinfo.fr/societe/trappes/tirs-de-mortier-l-arme-a-la-mode-dans-les-violences-urbaines_375284.html

Ces mortiers sont de véritables armes. Si ils ne peuvent pas tuer, ils peuvent rendre sourd, crever un oeil ou faire des traumatismes crâniens. Surtout quand ils sont utilisés en tir tendu.
Mettre un AED devant un mortier revient juste à perdre un AED. Je ne comprends vraiment pas la revendication.
Et je ne parle même pas des incendies volontaires. La dernière fois que j'ai regardé, c'était un des crimes les plus graves et durement punis. Quelque chose comme 10 ou 15 ans de tôle. Ça relève du maintien de l'ordre pur, pas de l'encadrement scolaire ni de l'enseignement.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par RogerMartin le Sam 25 Nov 2017 - 18:41
Ça fait presque penser à un syndrome de Stockholm, non ? Ces collègues sont coincés dans une réalité dont on ne se fait, en tout cas moi, qu'une idée un peu confuse. J'ai enseigné dans quelques facs bien miséreuses, eh bien on ne s'y faisait pas très souvent tirer dessus à l'arme de guerre. Je crois que le plus impressionnant que j'aie croisé, c'est un petit *** qui trafiquait de la drogue en dehors de la fac, et menaçait des camarades de TD au couteau. Bref le quotidien que j'avais vécu élève en collège, sans plus.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
timoti
Niveau 3

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par timoti le Sam 25 Nov 2017 - 18:43
Le jour où ils en choperont un et où il prendra 3 ans ferme, ça fera peut être réfléchir les autres ? Encore faut il qu'on souhaite réellement maintenir l'ordre.
En tout cas la revendication est désastreuse et hors sujet.
skindiver
skindiver
Érudit

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par skindiver le Sam 25 Nov 2017 - 18:46
Et dire ce que lycée avait fait parti de mes premiers voeux... Heureusement que j'ai eu mon premier voeu...

Bon courage aux collègues, cette violence permanente doit être vraiment pesante. Ils attendent des morts là haut pour commencer à bouger et envoyer du personnel? C'est quand même hallucinant!
avatar
archeboc
Esprit éclairé

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par archeboc le Sam 25 Nov 2017 - 19:20
Sans invoquer le syndrome de stockholm, on peut imaginer que ces collègues ne racontent ces faits divers que pour montrer à quel niveau d'impunité en est arrivé ce quartier. Ils ne réclament sans doute pas des AED supplémentaires pour en faire de la chair à canon, mais pour assurer une meilleure surveillance des couloirs et des permanences. Il est évident que de toute façon, les AED n'ont pas vocation à courser les voyous qui tirent depuis l'extérieur du bâtiment.
Ils doivent se dire que s'ils disent "on a eu des tirs de mortiers", ils auront plus facilement leur demi-page dans la presse locale que s'ils disent "on a des crachats tous les jours, et des bagarres à chaque heure".


Dernière édition par archeboc le Dim 26 Nov 2017 - 0:13, édité 1 fois
Ergo
Ergo
Enchanteur

Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux Empty Re: Saint-Ouen : exaspération dans un lycée après des tirs de mortiers artisanaux

par Ergo le Sam 25 Nov 2017 - 19:23
Oui, le texte indique bien également que les conditions de sécurité au sein de l'établissement ne sont pas remplies.

La blessure des collègues est l'élément déclencheur mais manifestement, il y a cumul de problèmes dans l'établissement et dans le quartier. Le CPE et les AED ne pourront pas résoudre les tirs de mortier mais ils pourront sûrement aider pour les feux des poubelles de toilettes...

Pour le reste, c'est évidemment d'un autre ressort que CPE, AED et personnels de l'établissement.

_________________
I feel trapped. Like a moth in a bath.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum