Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ruthven
Ruthven
Monarque

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Vers la fin de la compensation en licence ?

par Ruthven Sam 25 Nov 2017 - 21:37
Y. Bisiou rapporte le bruit ici :
http://lesupenmaintenance.blogspot.fr/2017/11/fin-de-la-compensation-en-licence-la.html

C’est le scoop de la réunion sur les pré-requis qui s’est tenue au ministère le 16 novembre dernier : la ministre veut mettre fin à la compensation. Je n’étais pas invité à cette réunion, mais les différents comptes rendus qui circulent et les discussions que j’ai pu avoir avec plusieurs collègues le confirment : les notes en dessous de la moyenne ne pourraient plus être compensées par celles au-dessus de la moyenne.


Dernière édition par ycombe le Sam 25 Nov 2017 - 22:02, édité 1 fois (Raison : Mise en forme de la citation)
Dimka
Dimka
Vénérable

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Dimka Sam 25 Nov 2017 - 21:42
Hé beh. Quand j'étais en L2-L3, en histoire, il y avait trois profs (même UE, UE fondamentale d'ailleurs) qui ne mettaient pas une note au-dessus de dix, alors sans compensation, le taux de réussite aurait été très exactement de 0%… Rolling Eyes

_________________
Spoiler:
Vers la fin de la compensation en licence ? 1512263083
avatar
Feuchtwanger
Niveau 9

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Feuchtwanger Sam 25 Nov 2017 - 21:44
J'avoue que je serais très favorable à cette évolution. J'ai notamment le souvenir de la manière scandaleuse dont j'avais eu ma licence en utilisant la compensation.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Sam 25 Nov 2017 - 21:58
Rhooo, il va falloir rajouter quelques sièges dans les salles, ça va redoubler sec dans certaines UE...

J'ai eu une licence sans compensation, avec 10 UE annuelles. Cela incitait à une certaine forme de sérieux. Et j'ai retrouvé en cours de 3e années des gens qui y étaient déjà quand j'étais au lycée, bloqués par des UE de litté ou de traduction...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Polgara
Polgara
Niveau 5

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Polgara Sam 25 Nov 2017 - 23:28
C'était le discours de mon prof d'ancien français. D'après lui si nous étions nuls et incompétents en grammaire ce n'était pas notre faute mais la faute du système qui nous laissait valider nos semestres sans avoir validé toutes nos UE individuellement.

Pour ma part, j'ai toujours été surprise du nombre d'étudiant qui avaient décroché leur licence en jouant un jeu très fin avec la compensation et le coeff des différentes UE.

Mais comme le dis RogerMartin cette histoire va poser des petits problèmes de capacité d'accueil ^^
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Sam 25 Nov 2017 - 23:35
Ce qui est très dur pour les étudiants dans le système actuel, c'est la semestrialisation des UE. Impossible ou presque de "progresser" en particulier pour ce qui est des notes de contrôle continu, avec tout l'enseignement compacté sur 12 ou 13 semaines.

Morcellement des matières, des résultats, et la grande cuisine de la compensation en devient presque inévitable...

Le système annuel instituait de fait une compensation, puisque le compteur des notes courait sur toute l'année (et avec rattrapages en septembre, avec tout l'été si nécessaire pour retravailler).

Là c'est tout de même le grand n'importe quoi : compensation au sein des semestres, puis de l'année entière, avec des notes parfois mirobolantes en LV (chez nous en LV2) qui remontent mécaniquement des matières de tronc commun...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Polgara
Polgara
Niveau 5

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Polgara Sam 25 Nov 2017 - 23:47
@RogerMartin a écrit:Ce qui est très dur pour les étudiants dans le système actuel, c'est la semestrialisation des UE. Impossible ou presque de "progresser" en particulier pour ce qui est des notes de contrôle continu, avec tout l'enseignement compacté sur 12 ou 13 semaines.

Morcellement des matières, des résultats, et la grande cuisine de la compensation en devient presque inévitable...

Le système annuel instituait de fait une compensation, puisque le compteur des notes courait sur toute l'année (et avec rattrapages en septembre, avec tout l'été si nécessaire pour retravailler).

Là c'est tout de même le grand n'importe quoi : compensation au sein des semestres, puis de l'année entière, avec des notes parfois mirobolantes en LV (chez nous en LV2) qui remontent mécaniquement des matières de tronc commun...

Je te rejoins totalement, surtout que le contrôle continu n'en est pas vraiment un : sur 12 semaines de cours le ou les seuls devoir(s) de contrôle continu ne sont fait qu'à partir de la quatrième ou sixième semaine (logique, le temps d'appréhender la matière et d'avoir suffisamment de contenu à évaluer)

Personnellement j'ai souffert de ces semestres raccourcis (vu le nombre de semaines on pourrait parler de trimestres pour être plus exacts) car je n'avais pas le temps d'assimiler les savoirs, de les confronter à une première évaluation, correction, de digérer tout ça pour ensuite arriver à l'examen final. J'ai rarement utilisé la compensation des UE mais les seules fois où cela m'est arrivé je l'ai ressenti comme un échec (mais bien contente aussi de ne pas devoir aller aux rattrapages).
Condorcet
Condorcet
Oracle

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Condorcet Sam 25 Nov 2017 - 23:48
A ce jeu-là, j'aurais repassé en pure perte l'UE de géomorphologie.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Sam 25 Nov 2017 - 23:51
Les ministères depuis Allègre nous ont imposé la semestrialisation de force, on nous fait quasiment le reproche d'enseigner le thème ou la version à l'année, (donc sur les deux semestres et ça se voit dans la maquette, oh là là c'est redondant). La plupart des turpitudes de l'évaluation en fac (sessions d'examen précipitées, absence d'une vraie session de rattrapage) sont liées à ce système.

Les enseignants crèvent de corriger au moins deux fois plus de copies notées que dans les années 80, mais la seule conséquence, c'est de balancer des rafales de notes à la tête des étudiants, sans que les plus sérieux aient le temps de se reprendre (les branquignols non plus, mais cela me chiffonne moins).


Dernière édition par RogerMartin le Sam 25 Nov 2017 - 23:54, édité 1 fois

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Polgara
Polgara
Niveau 5

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Polgara Sam 25 Nov 2017 - 23:51
@Condorcet a écrit:A ce jeu-là, j'aurais repassé en pure perte l'UE de géomorphologie.

Ça me fait rire que tu dises ça car lorsque ma mère était à la fac (il y a 35 ans de cela) elle s'est évertuée à repasser une UE de linguistique trois fois ! Elle n'arrivait pas à la valider mais s'inscrivait encore et toujours dans ce cours. A la fin elle a laissé tomber et a choisi une autre UE fondamentale Laughing

_________________
Spoiler:
Je fais partie de ceux qui appliquent les rectifications orthographiques de 1990 Wink
Condorcet
Condorcet
Oracle

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Condorcet Sam 25 Nov 2017 - 23:54
Sauf qu'en DEUG, cette UE était obligatoire.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Sam 25 Nov 2017 - 23:56
Quand j'ai débarqué de prépa en licence, il y avait une UE entière de linguistique + phonologie, deux matières que je n'avais jamais abordées. C'était faisable de rattraper, surtout en une année, on avait si peu d'heures de cours. Sur un semestre, je pense que j'aurais eu plus de mal.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Polgara
Polgara
Niveau 5

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Polgara Dim 26 Nov 2017 - 0:03
On rencontre le même problème aujourd'hui avec les gens qui viennent de prépa et arrivent en L3 de Lettres sans jamais avoir fait d'ancien français ni de linguistique. Le système et les codes de la matière sont difficiles à maitriser en un semestre ; les étudiants motivés du premier semestre (qui ne demandent qu'à voir à quoi ressemble l'ancien français puisque c'est au CAPES et à l'Agreg) déchantent vite et après Noël, rares sont ceux qui choisissent de poursuivre l'année avec cette UE.

Cette année (M1 MEEF pour préparer le CAPES) je vois des étudiants désespérés en cours d'ancien français. Comme il est possible d'avoir fait tout son parcours universitaire sans toucher une seule fois cette matière, la marche est vraiment haute et demande beaucoup de travail.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Dim 26 Nov 2017 - 0:07
Oui, le problème est exactement le même pour les LV et les LM qui arrivent en fac en L3, et j'imagine dans les autres disciplines : il y a des matières très techniques qui n'ont pas été vues en prépa, et qui sont quasiment obligatoires dans les cursus de fac, ou aux concours.


Détricoter la compensation sans repenser la semestrialisation, ça va être tout un bonheur. araignée

Là le système ne "tient" que parce qu'il n'y a pratiquement pas de jury d'UE, si j'en crois ce que je vois en anglais où les MCF mangent un max de copies de contrôle continu et d'examen. On saisit les notes semestrielles dans une panique invraisemblable, et finalement c'est le logiciel des notes qui mouline et donne les points jury par compensation. On tient le jury de semestre alors que les cours du S2 ont déjà commencé, impossible de caser quoi que ce soit en plus en terme de délais. C'est honteux, il faudrait de vrais jurys d'UE comme on en tenait auparavant, mais je ne vois pas comment on peut faire mieux raisonnablement. Dans ma fac, les jurys d'UE ont disparu définitivement quand le calendrier a été compressé pour mettre une session de septembre en juin (Suspect).


Dernière édition par RogerMartin le Dim 26 Nov 2017 - 0:28, édité 1 fois

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par VicomteDeValmont Dim 26 Nov 2017 - 0:27
Je suppose que ce sera la même chose pour ceux qui sont en prépa pour une question d'équité?

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Vers la fin de la compensation en licence ? Logo_s11, je m'y syndique !
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Dim 26 Nov 2017 - 0:28
Quelle est cette autre campagne d'égalisation urgentissime ? Les points ECTS en prépa sont délivrés par les conseils de classe, sur des critères appartenant aux seuls collègues de CPGE.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Matheod
Habitué du forum

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Matheod Dim 26 Nov 2017 - 0:54
Cela risque de poser problème avec les matières obligatoire à un licence mais sans lien direct avec la licence (ex de l'anglais en licence de math).

Ca risque aussi de poser problème avec les mauvais profs où 100% de la classe de comprend rien ...
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Dim 26 Nov 2017 - 0:59
Ce sont de bonnes objections, mais dans ces UE non fondamentales, les étudiants ont souvent un large éventail de choix de cours, adaptés à leur niveau, non ?

Et dans le système des UE, c'est tout de même très rare quand une UE entière est enseignée de bout en bout par une seule personne.

Une solution intelligente serait : UE fondamentales à obtenir sans compensation, compensation possible pour les mineures soit entre elles soit avec les fondamentales.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Condorcet Dim 26 Nov 2017 - 2:07
@RogerMartin a écrit:Ce sont de bonnes objections, mais dans ces UE non fondamentales, les étudiants ont souvent un large éventail de choix de cours, adaptés à leur niveau, non ?

Et dans le système des UE, c'est tout de même très rare quand une UE entière est enseignée de bout en bout par une seule personne.

Une solution intelligente serait : UE fondamentales à obtenir sans compensation, compensation possible pour les mineures soit entre elles soit avec les fondamentales.

Dans l'UE que je citais tout à l'heure (et une université de province), cela était le cas.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Dimka
Dimka
Vénérable

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Dimka Dim 26 Nov 2017 - 2:17
Mais est-ce qu'on ne répare pas un problème de maquettes (des UE fondamentales trop faibles face à des UE n'importe quoitesques) et d'exigences (des UE avec des exigences trop faibles, un manque d'ambition de la part des profs) par une solution bricolage ("han, on supprime la compensation") qui en plus risque d'aggraver le laxisme (avant : "je mets 8 à cette copie en sachant qu'il compensera si c'est accidentel ou parce que je sais que je suis l'UE la plus exigeante du semestre", après : "ah ouais, mais je me mets la pression parce que sur mes épaules ne repose plus la seule pression de la validation de mon UE propre mais de toute l'année, du coup je mets 10, sans parler de la pression des collègues/responsables/direction/ministère") ?

En plus, une licence de [domaine] avec compensation permet d'autoriser le prof de [sous-domaine 1] a être très exigeant et à l'étudiant d'être nul (face à ces exigences) en sachant que l'étudiant pourra obtenir sa licence de [domaine] en étant très fort en [sous-domaines 2, 3 et 4]. S'il n'y a pas de compensation, le prof de [sous-domaine 1] devra adapter ses exigences à la moyenne de ce que l'on peut attendre d'un étudiant banal de [domaine]. Donc baisse d'exigences.

Puis je reprends mon exemple. En L2, on a eu une UE, c'était impossible d'avoir la moyenne. Cette UE, on la bossait à mort pour limiter les dégâts et ne pas trop avoir à compenser. L'un des profs faisait la méthodo, c'était peut-être le prof le plus détesté, n'empêche qu'à la fin, on avait une méthodo de psychorigide. À côté de ça, on taffait à fond l'autre UE fondamentale parce qu'en ayant une UE foutue d'avance, ce n'est pas possible de rater l'autre. Les autres UE (avec divers niveaux d'option) restaient assez logiques (y avait pas d'UE de poney à paillettes sur patins à glace, quoi Laughing). Du coup, j'ai pas le sentiment que notre L2 qu'on a tous eu par compensation ait été volée (ni la L3 dans une moindre mesure). Pourtant, je sais que de plus en plus, le groupe de profs un peu psychopathes a eu des pressions pour remonter ses notes. Jamais je ne donnerais la responsabilité de la validation de toute l'année à ces profs : soit ils ne cèdent pas et c'est un carnage injuste. Soit ils baissent leur exigences et je n'aurais jamais eu l'agrég'.
En même temps, j'ai passé une licence de lettres, que j'ai eu sans compensation : y a pas photo, les lettres je l'ai eu en touriste, l'histoire en bossant.

Du coup, je vois un effet d'annonce : "ah, ah, terminé le laxisme, plus possible de valider sa licence de lettres sans savoir aligner deux mots et avec l'UE optionnelle de peinture créative de coquilles de noix", alors que le problème n'est pas la compensation en soi mais le manque d'exigences uniformes et les maquettes/coef. qui te permettent d'avoir un diplôme de lettres sans les lettres. Puis un diplôme avec compensation où les profs notent entre 0 et 12 (doivent pas savoir compter au-delà), c'est plus exigeant qu'un diplôme sans compensation où les profs notent entre 9,5 et 20.

_________________
Spoiler:
Vers la fin de la compensation en licence ? 1512263083
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Kimberlite Dim 26 Nov 2017 - 2:26
Sur le principe ça paraît bien... mais je n'aurais pas eu ma première année de DEUG avec un système pareil, alors que je l'ai eu en étant dans les tous premiers du classement. En chimie, au premier semestre on avait des cours en commun avec la filière de chimie (c'était pour éventuellement permettre une réorientation ; le truc injuste est que les chimistes avaient des cours en plus), et ça notait bien sec. De plus, pour les cours en amphi (on avait 3 profs possibles, la promo était séparée en 3) j'avais hérité d'une jeune prof, qui n'était pas la responsable de l'enseignement, qui avait fait des impasses sur des trucs qui sont tombés aux partiels. Bref, tout en ayant un 9/20, j'étais dans le premier tiers des étudiants, et si mes souvenirs sont bons, moins de la moitié avaient validé cet UE.
Il était quand même assez spécial, je trouve, que la sélection dans un DEUG de biologie se fasse en bonne partie sur un UE de chimie. Avec un système de non-compensation, ça aurait eu un effet catastrophique, surtout qu'il y avait déjà un taux d'échec énorme (1/3 seulement de reçus avant le rattrapage, ma fac, pourtant de taille moyenne, avait un des plus faibles de taux de réussite de France dans le domaine).

La chimie (là c'était la chimie organique) était considérée comme une matière fondamentale, puisque dans le tronc commun, mais en pratique, pour la majorité des biologistes, elle n'a pas dû leur servir beaucoup par la suite...

K

_________________
Spoiler:
Vers la fin de la compensation en licence ? 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Dim 26 Nov 2017 - 11:00
Là ce que vous pointez tous les trois, ce sont d'abord des défauts d'organisation : tomber sur un prof de TD qui ne fait pas le programme, hélas ça m'est arrivé, et j'ai dû me débrouiller toute seule pour avoir les examens. Visiblement je n'étais pas la seule à m'être mobilisée pour l'occasion, car je n'ai pas été la seule reçue. Je veux bien croire qu'aujourd'hui les étudiants (je ne suis d'ailleurs arrivée à la fac qu'en L3) n'aient pas cette capacité de résilience.

Idem les UE obligatoires enseignées par un seul enseignant, qui devient de ce fait incontournable pour toute une promo. Je ne l'ai honnêtement jamais vu. Je veux bien croire que cela existe, mais les contraintes sur la structure des maquettes tentent plutôt de rendre cela impossible : nécessité d'offrir des TD, volume horaire minimal pour les UE, contraintes sur le nombre de notes du contrôle continu, etc.

Lorsque cela existe, et que l'enseignant est réputé sacquer tout le monde, j'aurais tendance à croire que l'UFR n'y fait rien justement parce que la compensation existe. Si ce n'était plus le cas, les UE seraient repensées, aucune formation ne peut se satisfaire d'un taux d'échec de 100%.

Les cours mis en commun artificiellement entre des UFR et des diplômes, comme le décrit Kinette, au mépris de la "faisabilité" pour les étudiants, ce sont des économies de bas étage. Mais c'est comme cela que les collègues scientifiques, très coutumiers du fait dans les premières années, s'économisent à eux-même et à leurs thésards bien du taf d'enseignement. Tant mieux pour eux, tant pis pour leurs étudiants ? En tout cas beaucoup de contraintes sur nos maquettes sont là pour essayer de les empêcher à jouer à ce petit jeu, en vain. Mais tout le monde est enquiquiné à cause d'eux, et c'est magnifique.

On est bien d'accord, le vrai souci est celui du degré d'exigence, quelle qu'elle soit. Je n'ai pas de solution, et comme je l'ai écrit, en grande partie à cause de la semestrialisation, qui nous a lancés dans une grande course à l'évaluation express.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Fires of Pompeii Dim 26 Nov 2017 - 11:11
Je suis pour. Il est temps de redonner à la licence une valeur, en ayant l'assurance que celui qui a le diplôme a une certaine maîtrise disciplinaire.

Deux soucis : la capacité d'accueil des facs et la tentation de forcer les profs à être moins exigeants pour avoir un quota assuré d'élèves ayant la moyenne.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par RogerMartin Dim 26 Nov 2017 - 11:18
Je pense que ce qui pourrait être mis en place très rapidement, c'est l'équivalent de la barre scientifique pour les concours CPGE : nécessité de la moyenne sur soit l'ensemble des UE fondamentales, soit chaque fondamentale.
Puis note semestrielle calculée avec les UE mineures coefficientées, mais plus de compensation annuelle.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Ergo
Ergo
Enchanteur

Vers la fin de la compensation en licence ? Empty Re: Vers la fin de la compensation en licence ?

par Ergo Dim 26 Nov 2017 - 11:20
Oui mais en 12 semaines, comme l'écrit RM... Et dans les petites antennes, ça arrive qu'il n'y ait qu'un seul enseignant pour toute une UE (voire pour plusieurs UE).

En littérature et en traduction (pour parler de ce que je connais, peut-être aussi en civilisation, je verrai dans quelques semaines), ça va être un carnage.

Pour la version, le carnage repose surtout sur le niveau de français (les accents facultatifs dans les brouillons que j'ai corrigés, la conjugaison aléatoire, les accords inexistants...) et ça, semestrialisation ou pas...

Je me demande comment fonctionnerait l'absence de compensation avec la nouvelle maquette que nous avons en L1, entre les UE de mention principale et les UE de mention bis.

Edit: ah ben RM répond à mon interrogation finale. Very Happy

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum