Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par amalricu le Mer 29 Nov 2017 - 5:34
Manquait plus que ça...
"Visuellement, il était normal. Au chocolat, basique. Le goût était un peu bizarre", raconte Chloé, 14 ans, élève du collège Parc de Villeroy à Mennecy (Essonne). C'est lors d'un goûter organisé par un prof d'EPS de cet établissement qu'un élève de 3e a servi à ses camarades un gâteau un peu spécial : il était parfumé au cannabis. Sept élèves et l'enseignant, qui n'étaient pas au courant de la recette, y ont goûté, précise "le Parisien". Peu après la dégustation, les effets du THC ont commencé à se faire sentir. Chloé raconte au "Parisien" : "Les effets étaient de pire en pire. A un moment, je suis partie dans un tel fou rire que je ne pouvais plus m’arrêter et que j’en pleurais. Plus tard, je me suis endormie sur ma table pendant un contrôle de géographie." Alertée par le comportement de sa fille dans la soirée, la mère de Chloé emmène sa fille au laboratoire pour une analyse d'urine, qui révèle la présence de cannabis. Même résultat chez une autre élève, prise de vomissements en rentrant chez elle. Plusieurs parents ont porté plainte contre le pâtissier de 15 ans, qui a été exclu durant huit jours de son établissement.

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/44543-essonne-eleve-exclu-avoir-servi-gateau-cannabis-gouter-coll.html


Dernière édition par Thalia de G le Mer 29 Nov 2017 - 6:31, édité 1 fois (Raison : Titre précisé + mise en forme de la citation de l'article.)
avatar
LetoIV
Niveau 2

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par LetoIV le Mer 29 Nov 2017 - 7:00
Le plus effrayant est le témoignage du/ de la collègue : « Vous savez, ce sont des choses qui arrivent assez souvent »...
(voir article plus complet dans le Parisien : http://www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-du-cannabis-dans-le-gateau-au-gouter-de-classe-un-eleve-mis-a-pied-28-11-2017-7421220.php)
avatar
User21929
Expert

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par User21929 le Mer 29 Nov 2017 - 8:27
A ne pas reproduire :
C'était le jeu préféré d'un jeune collègue, laisser des cookies au cannabis (léger) en libre service dans la salle des professeurs. Il aimait dire que comme nous nous disons "c'est pédagogique", lui disait "c'est thérapeutique". Il est parti Sad
skindiver
skindiver
Érudit

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par skindiver le Mer 29 Nov 2017 - 8:30
Il n'a jamais eu des soucis Whypee?
Perso je n'apprécierais pas du tout et ça serait une plainte aussi sec et pourtant je suis très open et loin d'être procédurier.
avatar
User21929
Expert

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par User21929 le Mer 29 Nov 2017 - 8:46
Personne ne le savait, il me l'a dit quand il est parti. Il était déçu que je n'en ai jamais pris un (par principe je n'accepte rien des collègues et ma vie pro est totalement séparée de ma vie extra-pro). Des problèmes ? Bah non, d'après lui, c'était de l'homéopathie Very Happy . Ah, ces jeunes professeurs de sciences...


Dernière édition par Whypee le Mer 29 Nov 2017 - 8:52, édité 1 fois
Himpy
Himpy
Érudit

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Himpy le Mer 29 Nov 2017 - 8:49
Si personne ne faisait ces goûters à la noix aussi...
avatar
User21929
Expert

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par User21929 le Mer 29 Nov 2017 - 8:59
@Himpy a écrit:Si personne ne faisait ces goûters à la noix aussi...
:aao:

"M'sieur ont fés un gouté poul dernié jour !? Avec M'dame/M'sieur XXXX ont va l'f'R !", entendu en Tale Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège 1665347707
avatar
User26836
Niveau 10

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par User26836 le Mer 29 Nov 2017 - 9:17
Pour ce qui est du collègue de Wypee, personellement pour moi si j'avis goûté le dit gâteau et en avais subi les effets secondaires, je n'aurais pas hésité à faire remonter cela à la direction et au rectorat. Je ne suis pas pour la délation, mais excusez moi: servir à des gens de la nourriture "contaminée" (avec un produit illégal en outre) sans leur consentement, c'est complètement c***, dangereux et illégal. Imaginez que le collègue drogué à son insu fasse un geste grave en cours, au travail, conduise et cause un accident ou arrivé chez lui mette en danger sa famille, ses enfants? Cela ne m'aurait pas du tout fait rire, mais alors... Cela me rappelle quand un de mes colocs à Londres à qui j'avais prêté mon tél (il était fauché et n'avait plus de crédit) et qui s'en était servi pour appeler son dealer (je l'avais appris quand le dit dealer m'avait rappelée plus tard), j'étais super en colère, et je ne lui ai simplement plus JAMAIS prêté mon portable! Je n'ai rien contre les gens qui fument, même des trucs illégaux, mais je ne veux en aucun cas y être mêlée, et encore moins ingérer du produit sans le savoir!!


Dernière édition par Lisak35 le Mer 29 Nov 2017 - 10:23, édité 1 fois
avatar
79 airlines
Niveau 9

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par 79 airlines le Mer 29 Nov 2017 - 10:20
Si elle tant ri elle risque d'y prendre goût !

Delia
Delia
Expert

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Delia le Mer 29 Nov 2017 - 10:24
Bien sûr, Lisak.

Il est interdit
de faire consommer de la nourriture qui n'a pas été préparée par les agents dans les cuisines de l'établissement. (Je l'ai découvert  après la énième foire aux gâteaux organisée pour collecter des fonds.)

Il s'en tire bien, le petit pâtissier : huit jours de vacances alors qu'il devrait passer devant le juge ! Plus la publicité gratuite de la presse qui va lui faire augmenter son chiffre de vente !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Prezbo
Prezbo
Érudit

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Prezbo le Mer 29 Nov 2017 - 10:29
@79 airlines a écrit:Si elle tant ri elle risque d'y prendre goût !


79, même si dans le cas présent c'est le sujet du fil, je vous rappelle qu'il est déconseillé de poster sur un forum en étant soi-même sous l'emprise du cannabis.

(Pour le reste, d'accord avec Dalva. Je suis quand même estomaqué,mais pas complètement surpris, par le légèreté de la sanction, surtout en collège. On est loin du cas de l'élève qui aurait simplement consommé du cannabis.

Je comprends qu'ils l'aient mauvaise, les parents des élèves qui ont consommé du THC à l'insu de leur plein gré .)
avatar
79 airlines
Niveau 9

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par 79 airlines le Mer 29 Nov 2017 - 10:39
@Prezbo a écrit: je vous rappelle qu'il est déconseillé de poster sur un forum en étant soi-même sous l'emprise du cannabis.

Hin ?
avatar
User26836
Niveau 10

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par User26836 le Mer 29 Nov 2017 - 10:45
Delia Oui en effet, je trouve la sanction bien légère! Pour moi c'est exclusion définitivem simplement! Outre la mise en danger d'autrui, doit-on rappeler que la consommation, la vente, la possession de ce produit est interdite, tout simplement? Qu'en penserait la poilce? Qu'avait donc en tête le/la CDE qui a décidé de cette "sanction"? Je tombe des nues...
Par ailleurs, en ce qui concerne mon histoire avec mon coloc, ce qui m'avait fait halluciner c'est qu'il ne se rendait pas compte qu'il m'impliquait (il s'agissait de mon tél., avec un abonnement, et donc mon nom et tout le toutim) dans quelque chose d'illégal et que cela aurait très bien pu me causer quelques ennuis avec la police! Sa seule réaction? "Oh, mais c'est rien qu'un peu de weed/shit/je sais plus quoi"! furieux


Dernière édition par Lisak35 le Mer 29 Nov 2017 - 11:04, édité 2 fois
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Zagara le Mer 29 Nov 2017 - 10:47
Sanction normale :

Code pénal a écrit:
Article 222-37

  • Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002

Le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants sont punis de dix ans d'emprisonnement et de 7 500 000 euros d'amende.

Est puni des mêmes peines le fait de faciliter, par quelque moyen que ce soit, l'usage illicite de stupéfiants, de se faire délivrer des stupéfiants au moyen d'ordonnances fictives ou de complaisance, ou de délivrer des stupéfiants sur la présentation de telles ordonnances en connaissant leur caractère fictif ou complaisant.

Les deux premiers alinéas de l'article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables aux infractions prévues par le présent article.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006417724&cidTexte=LEGITEXT000006070719

Dans ce cas, circonstance aggravante : cession sans accord de la victime. Contrainte de consommation.

Sanction version MEN : 8 jours d'exclusion.

Voilà-voilà.
Et après on s'étonne qu'il règne l'anarchie dans certains établissements. Quand des actes très graves punis par du ferme et/ou de grosses amendes dans la vraie vie (coups et blessures, drogue, injures racistes, etc) sont réglés en interne par des non-peines si légères qu'elles feraient rire n'importe qui, il n'y a aucune raison que ça s'améliore.


Dernière édition par Zagara le Mer 29 Nov 2017 - 10:52, édité 3 fois
Lord Steven
Lord Steven
Neoprof expérimenté

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Lord Steven le Mer 29 Nov 2017 - 10:49
Dans un lycée du coin un élève à servi il y a deux ans à sa prof d'anglais qu'il détestait un gâteau à base de dentifrice et autres produits d'entretien, dans l espoir avoué à ses camarades de s'en débarrasser. Le lycée a tenté d étouffer l'affaire en faisant pression sur l'enseignante pour qu'elle ne porte pas plainte - lycée privé - a simplement renvoyé le farceur (ou le criminel en puissance peu doué )..... et nous l'avons récupéré. Je préférerais encore les cookies au cannabis.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège 929169480
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Dadoo33 le Mer 29 Nov 2017 - 10:51
J’ai lu dans un article que l’elève passera en conseil de discipline à son retour. Si c’est le cas, les 8 jours seraient une mesure conservatoire.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Zagara le Mer 29 Nov 2017 - 10:55
@Dadoo33 a écrit:J’ai lu dans un article que l’elève passera en conseil de discipline à son retour. Si c’est le cas, les 8 jours seraient une mesure conservatoire.
Il aura bien une remontrance, et au bout de 10 remontrances il pourrait avoir un blâme. Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège 558662839
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Oudemia le Mer 29 Nov 2017 - 11:03
Il y avait eu quelque chose de semblable il y a quelques années : des étudiants en voyage qui avaient donné à leur professeur un space-cake, dans le train et ça s'était très mal passé (il me semble qu'il était devenu violent) . Le crois qu'ils avaient été lourdement condamnés.
avatar
User26836
Niveau 10

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par User26836 le Mer 29 Nov 2017 - 11:03
LordSteven :missT2: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège 4161987430 affraid
roxanne
roxanne
Prophète

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par roxanne le Mer 29 Nov 2017 - 11:31
Whypee a écrit:Personne ne le savait, il me l'a dit quand il est parti. Il était déçu que je n'en ai jamais pris un (par principe je n'accepte rien des collègues et ma vie pro est totalement séparée de ma vie extra-pro). Des problèmes ? Bah non, d'après lui, c'était de l'homéopathie Very Happy . Ah, ces jeunes professeurs de sciences...
Ouais, s'i personne n'a jamais eu de conséquences, c'est que ça devait être très léger ou il t'a raconté un truc faux..
Delia
Delia
Expert

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Delia le Mer 29 Nov 2017 - 11:40
@Dadoo33 a écrit:J’ai lu dans un article que l’elève passera en conseil de discipline à son retour. Si c’est le cas, les 8 jours seraient une mesure conservatoire.

Cela, c'est pour l'infraction au règlement de l'Etablissement. Reste le délit de trafic de stupéfiant qui regarde la Justice.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Prezbo
Prezbo
Érudit

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Prezbo le Mer 29 Nov 2017 - 12:02
@Zagara a écrit:Sanction normale :

Code pénal a écrit:
Article 222-37
[...]
Le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants sont punis de dix ans d'emprisonnement et de 7 500 000 euros d'amende.




Franchement, ça , ce n'est pas la sanction normale, c'est la sanction maximum théorique.

En pratique, un mineur surpris avec quelques grammes de shit ne risque pas grand chose, surtout dans un département où les tribunaux sont probablement saturés de ce genre de faits comme l'Essone.) (D'ailleurs, il n'y a pas un projet de loi actuellement débattu visant à sanctionner la détention de cannabis d'une simple amende ?)

Lisak35 a écrit:Je ne suis pas pour la délation, mais excusez moi: servir à des gens de la nourriture "contaminée" (avec un produit illégal en outre) sans leur consentement, c'est complètement c***, dangereux et illégal. Imaginez que le collègue drogué à son insu fasse un geste grave en cours, au travail, conduise et cause un accident ou arrivé chez lui mette en danger sa famille, ses enfants? Cela ne m'aurait pas du tout fait rire, mais alors... Cela me rappelle quand un de mes colocs à Londres à qui j'avais prêté mon tél (il était fauché et n'avait plus de crédit) et qui s'en était servi pour appeler son dealer (je l'avais appris quand le dit dealer m'avait rappelée plus tard), j'étais super en colère, et je ne lui ai simplement plus JAMAIS prêté mon portable! Je n'ai rien contre les gens qui fument, même des trucs illégaux, mais je ne veux en aucun cas y être mêlée, et encore moins ingérer du produit sans le savoir!!

C'est le problème : la consommation est devenu tellement banalisée que certains consommateurs ne se rendent même plus compte des risque judiciaires et extra-judiciaires.

Ce qui rend d'autant plus nécessaire une sanction claire : chez un mineur, on peut espérer qu'elle ait aussi un but éducatif.

Le plus grave à mon sens est d'avoir fait ingérer le produit aux autres gamins à leur insu : juridiquement, on ne doit pas être loins de la définition de l'empoisonnement ?

Bon, d'après l'artcile du Parisien, les huit jours sont bien une mesure conservatoire avant conseil de disc.

(Et pour 79 airlines : relisez vos messages. Attentivement.)
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par Zagara le Mer 29 Nov 2017 - 12:07
Ben oui toutes les sanctions pénales sont des plafonds. Et alors ?
Ça ne change rien au fait que c'est un délit qui peut être condamné par une amende et/ou du ferme, surtout quand il y a des circonstances aggravantes comme ici.
La consommation est en pratique peu punie, mais on ne parle pas ici de consommation. On parle de quelqu'un qui a forcé autrui à prendre des stupéfiants, sans qu'il le sache. C'est bien plus grave que de la simple détention ou consommation.
William Foster
William Foster
Expert

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par William Foster le Mer 29 Nov 2017 - 12:29
Mais d'où lui est venue cette idée ? Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
archeboc
Esprit éclairé

Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège Empty Re: Essonne. Un élève de 3e exclu pour avoir servi du gâteau au cannabis lors d'un goûter au collège

par archeboc le Mer 29 Nov 2017 - 13:52
@William Foster a écrit:Mais d'où lui est venue cette idée ? Neutral

Il en a fumé, et il s'est dit que ce serait marrant de mettre la prof dans cet état.

@Prezbo a écrit:Le plus grave à mon sens est d'avoir fait ingérer le produit aux autres gamins à leur insu : juridiquement, on ne doit pas être loin de la définition de l'empoisonnement ?

Non. Il manque la volonté de tuer pour constituer l'empoisonnement. C'est plutôt : administration de substances nuisibles.
Dans le cas qui nous occupe, la peine encourue est de sept ans (Article 222-13 du CP - dernière phrase).


Dernière édition par archeboc le Mer 29 Nov 2017 - 23:04, édité 1 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum