Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
technoprofil
Niveau 1

Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement - Page 4 Empty Re: Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement

par technoprofil le Sam 16 Déc 2017 - 15:20
Je tombe un peu par hasard sur ce fil qui m’interpelle. Ayant un parcours atypique, années en entreprise, gendarmerie, … là ou le jeune adulte que je fus portais des critiques, il est allé voir pour comprendre, y compris chez les curés, les toubibs…et  je termine par l’éducation nationale,  mais  peux déjà depuis longtemps affirmer que le pourcentage d’imbéciles est finalement le même partout, il y a juste des endroits où ils font de plus grands dégâts.
C’est dans l’éducation nationale que j’ai trouvé le plus d’individualisme, parce qu’on peut fonctionner ainsi pendant toute une carrière. Attention, ne prenez pas la mouche, j’y ai aussi trouvé des personnes remarquables, généreuses, et véritablement bienveillantes au vrai sens du terme.
Pour rejoindre le fil de ce forum, je pense que si le collègue dont il est question avait pu trouver cette cohésion au sein de l’équipe, tant nécessaire dans l’éducation nationale mais si absente, il n’aurait pas fait ce geste de désespoir.
Alors certes, le CDE est probablement à l’origine, mais, chers collègues,  il ne doit pas cacher la part individuelle de chacun, et là, à quelques années de ma retraite, à mon avis bien méritée, je peux témoigner qu'elle existe.
Mes sincères vœux de  rétablissement à toi cher collègue. :blague:
Lefteris
Lefteris
Empereur

Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement - Page 4 Empty Re: Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement

par Lefteris le Sam 16 Déc 2017 - 16:05
@technoprofil a écrit:
C’est dans l’éducation nationale que j’ai trouvé le plus d’individualisme, parce qu’on peut fonctionner ainsi pendant toute une carrière. Attention, ne prenez pas la mouche, j’y ai aussi trouvé des personnes remarquables, généreuses, et véritablement bienveillantes au vrai sens du terme.
Pour rejoindre le fil de ce forum, je pense que si le collègue dont il est question avait pu trouver cette cohésion au sein de l’équipe, tant nécessaire dans l’éducation nationale mais si absente, il n’aurait pas fait ce geste de désespoir.
Alors certes, le CDE est probablement à l’origine, mais, chers collègues,  il ne doit pas cacher la part individuelle de chacun, et là, à quelques années de ma retraite, à mon avis bien méritée, je peux témoigner qu'elle existe.
Mes sincères vœux de  rétablissement à toi cher collègue. :blague:
Parcours tout aussi varié  et impression similaire, mais je ne m'y attendais pas dans l'E.N. . Je n'idéalisais pas, loin de là, (sinon ça aurait été moins premier choix, et pas une reconversion à l'arrache) mais j'avais un certain imaginaire de gens quand même assez combatifs, pas coupés du reste de l'univers, ayant une conscience sociale et politique.  J'ajoute à ce que tu dis que l'on fait les choses à l'envers : là où il faudrait être individualiste, dans sa  discipline, car nous avons un métier de créateurs, de concepteurs, on cherche à nous  rendre  rendre grégaires, à créer des équipes qui n'ont pas lieu d'être, et certains foncent tête baissée dans ce néo-management. Mais là où il faudrait s'unir, que ce soit localement pour les conditions de travail ou nationalement pour les statuts, la défense du métier, les traitements, plus grand monde.
Un suicide survient après une succession d'avanies, qui ne devraient jamais pouvoir perdurer jusqu'à une telle extrémité.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
avatar
User17095
Érudit

Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement - Page 4 Empty Re: Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement

par User17095 le Sam 16 Déc 2017 - 16:13
A déplacé, déplacé et demi : ce n'est certainement pas plus approprié de récupérer grossièrement ce drame pour en tirer des généralités sur le fonctionnement des établissements et transposer la lutte des classes - et si j'interviens c'est pour y répondre, ce qui n'est plus ni moins légitime que la déviation que subit déjà le fil d'origine. Mais mea culpa en fait, j'aurais dû laisser faire.

Parce que pendant qu'on parle des chefs qui sont gentils ou méchants mais toujours responsables, on oublie ce que souligne très justement technoprofil, que j'approuve sans réserve, mais que je n'osais pas aborder : au lieu de chercher à s'unir contre après coup, on peut aussi s'unir pour avant les drames. Car s'il y a très vraisemblablement eu une grosse dérive de la chef de ce collège, quel soutien a été manifesté à l'enseignant avant qu'il n'en arrive là ?
gauvain31
gauvain31
Empereur

Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement - Page 4 Empty Re: Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement

par gauvain31 le Sam 16 Déc 2017 - 17:10
pogonophile a écrit:A déplacé, déplacé et demi : ce n'est certainement pas plus approprié de récupérer grossièrement ce drame pour en tirer des généralités sur le fonctionnement des établissements et transposer la lutte des classes - et si j'interviens c'est pour y répondre, ce qui n'est plus ni moins légitime que la déviation que subit déjà le fil d'origine. Mais mea culpa en fait, j'aurais dû laisser faire.

Parce que pendant qu'on parle des chefs qui sont gentils ou méchants mais toujours responsables, on oublie ce que souligne très justement technoprofil, que j'approuve sans réserve, mais que je n'osais pas aborder : au lieu de chercher à s'unir contre après coup, on peut aussi s'unir pour avant les drames. Car s'il y a très vraisemblablement eu une grosse dérive de la chef de ce collège, quel soutien a été manifesté à l'enseignant avant qu'il n'en arrive là ?

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? :350:
Touche pas à ma SEGPA
Touche pas à ma SEGPA
Niveau 9

Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement - Page 4 Empty Re: Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement

par Touche pas à ma SEGPA le Sam 16 Déc 2017 - 18:59
@gauvain31 a écrit:
pogonophile a écrit:A déplacé, déplacé et demi : ce n'est certainement pas plus approprié de récupérer grossièrement ce drame pour en tirer des généralités sur le fonctionnement des établissements et transposer la lutte des classes - et si j'interviens c'est pour y répondre, ce qui n'est plus ni moins légitime que la déviation que subit déjà le fil d'origine. Mais mea culpa en fait, j'aurais dû laisser faire.

Parce que pendant qu'on parle des chefs qui sont gentils ou méchants mais toujours responsables, on oublie ce que souligne très justement technoprofil, que j'approuve sans réserve, mais que je n'osais pas aborder : au lieu de chercher à s'unir contre après coup, on peut aussi s'unir pour avant les drames. Car s'il y a très vraisemblablement eu une grosse dérive de la chef de ce collège, quel soutien a été manifesté à l'enseignant avant qu'il n'en arrive là ?

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? :350:

Probablement aucun de la part de la direction :blague:
avatar
Nuit blanche
Niveau 6

Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement - Page 4 Empty Re: Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement

par Nuit blanche le Sam 16 Déc 2017 - 21:13
Pour répondre rapidement (parce que là vraiment ça m’agace, vous parlez sans rien savoir et pourtant il suffit de lire l’article cité plus haut...), un très grand nombre de collègues ont beaucoup souffert des agissements de cette CdE. Du soutien, il y en avait, mais la combativité n’y était pas / plus, tellement tous craignaient qu’on ne serait pas écoutés et que ce serait pire encore après. C’est exactement le comportement des élèves harcelés, d’ailleurs. Maintenant tout le monde (IA, rectorat) dit que bien sûr que si, ils airaient réagi, mais laissez-moi rire (surtout qu’ils en savaient déjà suffisamment)... donc bon, c’est toujours sympa de juger sans connaître...
Le propre d’un système pervers, c’est qu’il est extrêmement difficile de le désamorcer.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement - Page 4 Empty Re: Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement

par RogerMartin le Sam 16 Déc 2017 - 21:20
Merci de votre témoignage. Le mécanisme du harcèlement est hélas bien connu, et nous savons tous que la hiérarchie peut se montrer d'une lâcheté infinie.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Nuit blanche
Niveau 6

Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement - Page 4 Empty Re: Sarlat : tentative de suicide d'un collègue dans son établissement

par Nuit blanche le Sam 16 Déc 2017 - 21:33
Oui...

HS:
Quant à l’idée de ne pas s’opposer systématiquement à la direction, il me semble tout de même que c’est une idée très largement majoritaire... seulement voilà, quand même les perdir humains, proches des collègues, ayant du bon sens etc etc s’acharnent à vous faire avaler les conneries de Pronote/réforme de l’evaluation avec une aisance déconcertante, ça devient compliqué, par exemple. Parce que oui, humainement on aimerait, on n’a pas envie de devoir se battre justement, et beaucoup ont alors tendance à suivre sous prétexte que ce ne serait pas sympa de s’opposer à quelqu’un qui pourtant ne fait tout ça « que dans l’intérêt des élèves / de l’etablissement / parce qu’il n’a pas le choix »... de ce dernier argument on arrive vite à « nous n’avons pas le choix », et le tour est joué. C’est du vécu, je vois assure. Donc finalement, on est toujours pris au piège: direction malveillante mais aussi direction biéveillante, le problème est hélas que ce sont des pions... certains essaient de limiter les dégâts mais personnellement j’ai déjà vu deux personnes très humaines et engagées muer en pion à force... c’est très décevant.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum