Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hocam
Neoprof expérimenté

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Hocam le Mer 13 Déc 2017, 16:44
Une « hypothétique vente de voiture », un « délit imaginaire » ? L'élève a inventé une vente de voiture à partir d'informations dont elle disposait, en l'occurrence le modèle du véhicule (ce n'est pas ce qu'on appelle une hypothétique vente, c'est une vente imaginée par l'élève, c'est tout) et a appelé au domicile d'un enseignant dans la nuit en réveillant un enfant au passage : ça mérite que la direction soit au courant et le prenne en compte dans le dossier en cas d'autres problèmes, au minimum. Qui parle de bûcher, de crime ou de délit ? Que ce soit des insultes ou une blague potache au téléphone, c'est bien la relation enseignant-élève qui est en jeu, et à ce titre, on informe la direction, point barre.
Qu'il y ait une sanction ou une simple soufflante, ensuite, c'est une autre question, mais la direction de l'établissement est tout à fait concernée par le problème, inutile de prétendre le contraire, merci bien.

Quant à ton simple « Ah » sarcastique, bon... Si tu ne lis pas les textes qu'on te met en lien (puisque tu en demandes tous les 10-12 jours au lieu de les chercher toi-même), tant pis pour toi.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Wahlou le Mer 13 Déc 2017, 16:59
Beniamino Massimo a écrit:un « délit imaginaire » ?
Oui, imaginaire.

Beniamino Massimo a écrit: L'élève a inventé une vente de voiture à partir d'informations dont elle disposait, en l'occurrence le modèle du véhicule (ce n'est pas ce qu'on appelle une hypothétique vente, c'est une vente imaginée par l'élève, c'est tout)
Hypothétique, donc.

Beniamino Massimo a écrit:et a appelé au domicile d'un enseignant dans la nuit en réveillant un enfant au passage : ça mérite que la direction soit au courant et le prenne en compte dans le dossier en cas d'autres problèmes, au minimum. Qui parle de bûcher, de crime ou de délit ? Que ce soit des insultes ou une blague potache au téléphone, c'est bien la relation enseignant-élève qui est en jeu, et à ce titre, on informe la direction, point barre.
Qu'il y ait une sanction ou une simple soufflante, ensuite, c'est une autre question
C'est d'une logique tellement implacable, qu'il a fallu ouvrir une discussion pour s'en rendre compte. Heureusement que tu es là.

Beniamino Massimo a écrit:mais la direction de l'établissement est tout à fait concernée par le problème, inutile de prétendre le contraire, merci bien.
Ah mais tu peux le répéter autant que tu le souhaites, cela ne nous contraint absolument pas à être d'accord avec toi, hein Rolling Eyes

Beniamino Massimo a écrit:Quant à ton simple « Ah » sarcastique, bon... Si tu ne lis pas les textes qu'on te met en lien (puisque tu en demandes tous les 10-12 jours au lieu de les chercher toi-même), tant pis pour toi.

La fameuse leçon de morale que j'attendais avec impatience, la voilà.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Fires of Pompeii le Mer 13 Déc 2017, 17:03
Wahlou, un CDE a le devoir de garantir l'intégrité des enseignants. À partir du moment où un élève dépasse les limites de la relation prof-élève, oui je pense que ça concerne la direction.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Evansan
Niveau 1

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Evansan le Mer 13 Déc 2017, 17:06
Le problème, oui c'est me téléphoner à mon domicile ce qui veut dire que l'élève a cherché des informations me concernant alors, je ne vais effectivement pas aller jusqu'à la plainte mais je ne vais pas non plus minimiser car là, il y a quand même bien un problème. Je ne suis pas une simple connaissance à qui on peut faire une blague. Je ne suis pas la pote de mon élève ! Et effectivement, il a réveillé ma fille et je n'ai pas envie que cela se reproduise. C'est quand même un manque de respect de faire ça et si je ne dis rien, je laisse les portes ouvertes à tout. Donc en effet, pas la peine d'être à ce point sarcastique. Ce n'est pas un délit imaginaire ! M'importuner chez moi dans mon cercle privé à 22h le soir, ben oui, désolée c'est vraiment dérangeant ! C'est en plus me prendre pour une idiote !
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par pseudo-intello le Mer 13 Déc 2017, 17:07
J'ajoute que aprfois, on perçoit les incivilités bien différemment, selon qu'on les voit de l'extérieur ou qu'on les vit.
On ne peut pas se rendre compte.
Honnêtement, moi-même, sans ce souvenir de coups de fils qui date d'il y a presque une dizaine d'années, je sou-estimerais sans doute la portée de la chose (dans le ressenti d'evansan).

J'ajoute qu'on fait un métier qui peut rapidement être éprouvant, comme vous le savez tous, pparticulièrement dans les rpaports parfois conflictuels avec les élèves.
A ce titre, la séparation entre la classe et la maison mérite d'être bien épaisse, et bien nette. Notre maison, c'est le cocon. C'est le lieu où l'on se ressource, où l'on se coupe de la tension qu'il peut y avoir dans les classes. C'est le lieu où n'entrent surtout pas les élèves, même par téléphone. Quand des élèves transgressent, on ne réalisent pas forcément l'effet que cela peut produire sur le professeur.

J'ajoute :
1- qu'une sanction velue aura entre autres le mérite de porter l'affaire à connaissance des parents
2- que personnellement, quand les élèves veulent m'entourlouper (donc pensent que c'est possible, même si dans les faits, je parviens à les démasquer), même sur des choses moins graves, ça me rappelle mon début de carrière très difficile, quand je galérais à être respectée, à trouver l'autorité nécessaire et à être respectée comme tout professeur mérite de l'être. Ainsi, ce qui doit prédominer, ce n'est pas le "bof, y'a pas mort d'homme, on peut en aprler et puis c'est tout", mais "le collègue l'a mal vécu", et quand on a mal vécu une incivilité, en général, le fait de renvoyer la balle et de punir le coupable fait du bien et aide à tourner la page.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Wahlou le Mer 13 Déc 2017, 17:07
@Fires of Pompeii a écrit:Wahlou, un CDE a le devoir de garantir l'intégrité des enseignants. À partir du moment où un élève dépasse les limites de la relation prof-élève, oui je pense que ça concerne la direction.

Et c'est ton droit le plus strict. Ce que je trouve agaçant, en fait, c'est cette manière de répondre à une question, qui, en réalité n'a rien d'évidente. On peut évidemment se fourvoyer. Mais de là à évoquer une réponse plus que logique sur une discussion où, la question divise, c'est au minimum déplacé.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Fires of Pompeii le Mer 13 Déc 2017, 17:08
Evansan, en effet c'est le genre de chose qui peut dégénérer si on ne fait rien.
Donc tu as eu raison de prévenir la direction, et la plainte, eh bien tu peux la déposer si tu le souhaites. C'est à toi de voir. Mais en tout cas tu as raison de ne pas minimiser.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Hocam
Hocam
Neoprof expérimenté

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Hocam le Mer 13 Déc 2017, 17:10
Non mais je crois que c'est sans espoir concernant le membre qui parle de délit imaginaire plus haut, Evansan. Il n'a même pas compris qu'il se décrédibilise en posant des questions dont on a la réponse dans les textes.

Bon courage dans tous les cas, informer la direction comme tu l'as fait ne mange pas de pain quoi qu'il arrive, et quelle que soit la procédure idéale. Wink

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par pseudo-intello le Mer 13 Déc 2017, 17:15
Appeler un prof pour se foutre de sa tronche, à heure indue (ce qui implique d'avoir fait des recherches sur son sujet, et ça peut être flippant), qui plus est, ça a un nom : c'est un outrage à agent public.
Selon l'article 11 su statu général de la fonction publique, c'est efectivement notre hiérarchie qui doit nous protéger en cas d'outrage.

Les élèves ont trop souvent le sentiment d'impunité.
skindiver
skindiver
Érudit

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par skindiver le Mer 13 Déc 2017, 17:24
@pseudo-intello a écrit:Appeler un prof pour se foutre de sa tronche, à heure indue (ce qui implique d'avoir fait des recherches sur son sujet, et ça peut être flippant), qui plus est, ça a un nom : c'est un outrage à agent public.
Selon l'article 11 su statu général de la fonction publique, c'est efectivement notre hiérarchie qui doit nous protéger en cas d'outrage.

Les élèves ont trop souvent le sentiment d'impunité.

Outrage à agent public? C'est UNE blague, il n'y en a pas eu 36.
Faut arrêter un peu là vouloir laisser une trace dans son dossier pourquoi pas l'exclusion définitive non? .... C'est une blague d'ado. Un rendez vous avec lui et le principal est largement suffisant. Il ne faut pas en faire une affaire d'état.
Si ca recommence malgré cette mise au point il faut que ça aille plus loin mais pas là.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Wahlou le Mer 13 Déc 2017, 18:24
@skindiver a écrit:Outrage à agent public? C'est UNE blague, il n'y en a pas eu 36.
Faut arrêter un peu là vouloir laisser une trace dans son dossier pourquoi pas l'exclusion définitive non? .... C'est une blague d'ado. Un rendez vous avec lui et le principal est largement suffisant. Il ne faut pas en faire une affaire d'état.
Si ca recommence malgré cette mise au point il faut que ça aille plus loin  mais pas là.
Problème intrusion vie privée - Page 2 2252222100

Certains collègues ont une conception très personnelle de l'outrage à agent public voire même de délit. C'est éclairant.
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Philomène87 le Mer 13 Déc 2017, 18:46
Il ne faut pas laisser passer cela.
J'en informerais le cde.
Et je passerais une soufflante à l'élève.
En cas de récidive, je demanderais une sanction.
Bon courage, personne n'aime ce genre de situation Wink
liliepingouin
liliepingouin
Érudit

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par liliepingouin le Mer 13 Déc 2017, 19:44
Un appel d'élève à son domicile privé, c'est très intrusif et très perturbant, qui plus est tard le soir. C'est inacceptable.
S'il y a derrière cet élève une famille impliquée, un coup de fil pour expliquer les faits aux parents peut être très efficace, vu que ce sont eux qui financent le portable...

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
FiatLux
FiatLux
Fidèle du forum

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par FiatLux le Mer 13 Déc 2017, 20:40
Je trouve également qu'il ne faut pas laisser passer ça. Sans pour autant passer par la plainte, j'aurais aussi prévenu la direction afin que l'élève soit sanctionné. Je ne dois pas avoir d'humour.
avatar
Evansan
Niveau 1

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Evansan le Jeu 14 Déc 2017, 18:36
Mon élève a donc été convoqué par le proviseur, l'adjointe et la CPE. Il a nié en bloc et comme les preuves étaient là, il a fini par avouer. Du coup, il sera sanctionné par l'établissement, je ne sais pas encore quelle sera cette sanction. Mon adjointe m'a dit que j'étais tout à fait en droit de porter plainte et l'a signalé à l'élève (bon, je n'irai pas jusqu'à la plainte mais j'attends quand même de savoir la sanction proposée par mon lycée, j'ai l'impression d'être quand même soutenue et ça me rassure). J'ai cette classe demain, mon élève doit normalement me présenter des excuses en début de cours.
Voilà pour les nouvelles.
Merci beaucoup pour tous vos précieux conseils, pas évident de faire preuve d'objectivité.
Plutarque
Plutarque
Niveau 9

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Plutarque le Jeu 14 Déc 2017, 19:10
@Evansan a écrit:Il a nié en bloc et comme les preuves étaient là, il a fini par avouer.

C'est définitivement pas un malin celui-là Wink
Lady Oscar
Lady Oscar
Niveau 8

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Lady Oscar le Jeu 14 Déc 2017, 19:14
C'est très bien Evansan, ça donne une bonne leçon à cet élève qui a pensé te prendre pour une imbécile! Bonne réaction de tes chefs!
Pili
Pili
Grand sage

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Pili le Jeu 14 Déc 2017, 22:37
J'aurais agi comme toi, aucune envie de recevoir des appels d'élève le soir , un élève de Terminale, j'hallucine quand même ...

Ton Administration a assuré c'est bien, ce rdv avec la CPE , l,adjoint et le CDE montre qu'ils n'ont pas pris la blague à la légère et c'est tant mieux.

J'espère que les excuses seront à la hauteur, tu peux même lui demander des excuses écrites.
Lizdarcy
Lizdarcy
Fidèle du forum

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par Lizdarcy le Jeu 14 Déc 2017, 22:47
Evansan, je pense que vous avez tous très bien réagi. C'est bien de se sentir soutenu.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Problème intrusion vie privée - Page 2 Empty Re: Problème intrusion vie privée

par pseudo-intello le Ven 15 Déc 2017, 00:39
@Evansan a écrit:Mon élève a donc été convoqué par le proviseur, l'adjointe et la CPE. Il a nié en bloc et comme les preuves étaient là, il a fini par avouer. Du coup, il sera sanctionné par l'établissement, je ne sais pas encore quelle sera cette sanction. Mon adjointe m'a dit que j'étais tout à fait en droit de porter plainte et l'a signalé à l'élève (bon, je n'irai pas jusqu'à la plainte mais j'attends quand même de savoir la sanction proposée par mon lycée, j'ai l'impression d'être quand même soutenue et ça me rassure). J'ai cette classe demain, mon élève doit normalement me présenter des excuses en début de cours.
Voilà pour les nouvelles.
Merci beaucoup pour tous vos précieux conseils, pas évident de faire preuve d'objectivité.

Après l'appel en non-masqué, le déni qui ne tient pas ; décidément, il ose tout, celui-là (c'est à ça qu'on les reconnaît, dit-on).

Ça fait du bien de voir que parfois, la hiérarchie assure !

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum