Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Arsule
Arsule
Habitué du forum

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par Arsule Mer 20 Déc 2017 - 8:10
Tout est dans le titre. Je souhaiterais élaborer une séance pour mes 4e sur les images poétiques de l'amour présentes dans les poèmes. Je cherche des pépites pour leur en mettre plein les yeux... et surtout leur donner envie de faire de même. Les plus belles métaphores des poèmes d'amour 558662839
Je suis donc à la recherche de poèmes d'amour contenant des métaphores ou images poétiques évoquant l'amour ou tout ce qui y a trait. Merci pour vos idées !
ipomee
ipomee
Guide spirituel

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par ipomee Mer 20 Déc 2017 - 8:36
il y a pas mal de choses dans la scène 7 de l'acte III de Cyrano de Bergerac.
C'est une pièce qui parle bien aux élèves de 4e en général.
Arsule
Arsule
Habitué du forum

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par Arsule Mer 20 Déc 2017 - 9:00
Merci ipomee pour ta réponse.
Illiane
Illiane
Érudit

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par Illiane Mer 20 Déc 2017 - 11:14
Pour travailler sur des métaphores assez topiques (et même évoquer la notion de métaphore filée), on peut prendre ce poème de Du Bellay :

Du Bellay:

 On peut trouver d'autres choses du même acabit chez Ronsard.
Zazk
Zazk
Fidèle du forum

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par Zazk Mer 20 Déc 2017 - 12:28
Du Bellay côté masculin, et Louise Labé côté féminin !
Voici un de ses sonnets les plus célèbres :

Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
J'ai chaud extrême en endurant froidure :
La vie m'est et trop molle et trop dure.
J'ai grands ennuis entremêlés de joie.

Tout à un coup je ris et je larmoie,
Et en plaisir maint grief tourment j'endure ;
Mon bien s'en va, et à jamais il dure ;
Tout en un coup je sèche et je verdoie.

Ainsi Amour inconstamment me mène ;
Et, quand je pense avoir plus de douleur,
Sans y penser je me trouve hors de peine.

Puis, quand je crois ma joie être certaine,
Et être au haut de mon désiré heur,
Il me remet en mon premier malheur.
avatar
archeboc
Esprit éclairé

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par archeboc Mer 20 Déc 2017 - 13:15

En la forêt d'Ennuyeuse Tristesse,
Un jour m'advint qu'à part moi cheminais,
Si rencontrai l'Amoureuse Déesse
Qui m'appela, demandant où j'allais.
Je répondis que, par Fortune, étais
Mis en exil en ce bois, long temps a,
Et qu'à bon droit appeler me pouvait
L'homme égaré qui ne sait où il va.

En souriant, par sa très grande humblesse,
Me répondit : « Ami, si je savais
Pourquoi tu es mis en cette détresse,
À mon pouvoir volontiers t'aiderais ;
Car, jà piéça, je mis ton coeur en voie
De tout plaisir, ne sais qui l'en ôta ;
Or me déplaît qu'à présent je te vois
L'homme égaré qui ne sait où il va. »

- Hélas ! dis-je, souveraine Princesse,
Mon fait savez, pourquoi le vous dirais ?
C'est par la Mort qui fait à tous rudesse,
Qui m'a tollu celle que tant aimais,
En qui était tout l'espoir que j'avais,
Qui me guidait, si bien m'accompagna
En son vivant, que point ne me trouvais
L'homme égaré qui ne sait où il va.

ENVOI
« Aveugle suis, ne sais où aller dois ;
De mon bâton, afin que ne fourvoie,
Je vais tâtant mon chemin çà et là ;
C'est grand pitié qu'il convient que je soie
L'homme égaré qui ne sait où il va ! »
Arsule
Arsule
Habitué du forum

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par Arsule Mer 20 Déc 2017 - 13:43
Merci pour toutes ces propositions. Je vais pouvoir butiner à ma guise :lecteur:
avatar
artaxerxes
Niveau 7

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par artaxerxes Jeu 21 Déc 2017 - 9:01
Toute la poésie baroque en regorge ; on peut trouver qu'à force de virtuosité elle est trop artificielle, mais il y a quelque chose d'admirable par exemple dans celui de Marbeuf "Et la mer et l'amour...".
Les poètes de la Pléiade parlent peut-être davantage à la sensibilité.
Pour changer, un poème de saison, mélange de préciosité et de fraîcheur juvénile  : "Anne par jeu me jeta de la neige..." de Clément Marot.

_________________
L'homme crie où son fer le ronge
Et sa plaie engendre un soleil
Plus beau que les anciens mensonges.
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 10

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par Monsieur_Tesla Ven 22 Déc 2017 - 17:47


Hors sujet, mais j'adore Les plus belles métaphores des poèmes d'amour 437980826

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Grand sage

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par VicomteDeValmont Ven 22 Déc 2017 - 22:46
Je vais te proposer des poèmes moins traditionnels:

Je suis le spectateur et l’acteur et l’auteur,
Je suis la femme et son mari et leur enfant,
Et le premier amour et le dernier amour,
Et le passant furtif et l’amour confondu.

Et de nouveau la femme et son lit et sa robe,
Et ses bras partagés et le travail de l’homme,
Et son plaisir en flèche et la houle femelle.
Simple et double ma chair n’est jamais en exil.

Car, où commence un corps, je prends forme et conscience.
Et, même quand un corps se défait dans la mort,
Je gis en son creuset, j’épouse son tourment,
Son infamie honore et mon cœur et la vie.

Eluard

---

Tes yeux sont revenus d’un pays arbitraire
Où nul n’a jamais su ce que c’est qu’un regard
Ni connu la beauté des yeux, beauté des pierres,
Celle des gouttes d’eau, des perles en placards,

Des pierres nues et sans squelette, ô ma statue.
Le soleil aveuglant te tient lieu de miroir
Et s’il semble obéir aux puissance du soir
C’est que ma tête est close, ô statue abattue

Par mon amour et par mes ruses de sauvage.
Mon désir immobile est ton dernier soutien
Et je t’emporte sans bataille, ô mon image,
Rompue à ma faiblesse et prise dans mes liens

Eluard

---

Chère âme, si l'on voit que vous plaignez tout bas
Le chagrin du poète exilé qui vous aime,
On raillera ma peine, et l'on vous dira même
Que l'amour fait souffrir, mais que l'on n'en meurt pas.

Ainsi qu'un mutilé qui survit aux combats,
L'amant désespéré qui s'en va, morne et blême,
Loin des hommes qu'il fuit et de Dieu qu'il blasphème,
N'aimerait-il pas mieux le calme du trépas ?

Chère enfant, qu'avant tout vos volontés soient faites !
Mais, comme on trouve un nid rempli d'oeufs de fauvettes,
Vous avez ramassé mon coeur sur le chemin.

Si de l'anéantir vous aviez le caprice,
Vous n'auriez qu'à fermer brusquement votre main,
- Mais vous ne voudrez pas, j'en suis sûr, qu'il périsse !

François Coppée

---

Le soir qui réunit nos âmes et nos lèvres
En un baiser muet longuement espéré,
N’avons-nous pas conquis en cet instant sacré
Tous les bonheurs perdus dont le Destin nous sèvre?

Dans la complicité propice de la nuit
Qui prolongeait l’étreinte ardente de nos mains,
Ô ma soeur, n’as-tu pas compris qu’un clair chemin
Menait nos pas d’amour aux paradis détruits?

L’argile de mon corps fut vide de douleurs
Quand ton sein doucement tressaillit sous mes doigts,
Et je sentis dans cet instant, gonflé d’émois,
La bénédiction des choses dans mon coeur.

Maintenant que la joie des heures quotidiennes
Nous ramène l’étreinte où s’enfièvrent nos sangs,
Des désirs plus aigus me mordent quand je sens
Tes lèvres s’aviver brûlantes sous les miennes.

Et lorsque je m’en vais, longeant des rêves blonds,
Vers la grandeur sacrée du bon travail humain,
C’est dans l’espoir fêté que tu feras demain
Ton étreinte plus forte et ton baiser plus long.

Louis Pergaud

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Logo_s11, je m'y syndique !
Arsule
Arsule
Habitué du forum

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par Arsule Dim 24 Déc 2017 - 11:47
Merci beaucoup !!! J'ai de quoi faire ! C'est toujours agréable de découvrir de nouveaux poèmes :-)
Contenu sponsorisé

Les plus belles métaphores des poèmes d'amour Empty Re: Les plus belles métaphores des poèmes d'amour

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum