Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sphinx
Enchanteur

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Sphinx Mar 6 Fév 2018 - 12:57
dl80 a écrit:
@Honchamp a écrit:
Je lis plus bas que la réunion intersyndicale a été le 1er février, pour une grève le 6 : ma 1ère réaction est de dire que ce n'est pas sérieux de la part des responsables syndicaux de haut niveau , un délai aussi court !
J'ai reçu fin décembre/début janvier un bulletin syndical qui annonçait cette grève et j'ai reçu également un mail le 27 janvier. Je suis syndiquée et j'ai l'impression d'être tenue au courant assez tôt des actions menées. Peut être qu'il n'y a pas de syndiqués dans ton établissement pour transmettre les infos ?

Je suis comme Honchamp et Pat B. J'ai appris ça hier ! Sur le forum ! Je suis sûre que personne n'est au courant dans mon collège. Et je suis syndiquée, et je ne suis pas la seule.
avatar
MC311
Niveau 9

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par MC311 Mar 6 Fév 2018 - 13:03
Sphinx : votre syndicat ne vous a transmis aucun info ? Je suis surprise car le mien aurait plutôt tendance à nous en transmettre souvent (je n'ai même pas le temps de tout lire).

Dans mon établissement, les élèves ont commencé à nous demander, en fin de semaine dernière, si nous faisions grève .

C'est dommage qu'à l'heure actuelle les infos passent si mal.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Sphinx Mar 6 Fév 2018 - 18:10
Ben non, ou alors c'était en tout petit en fin de newsletter. (Par contre j'avoue avoir reçu plein de mails CFDT que je n'ai pas lus, mais comme on se fait spammer...)

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Livre11
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par ddalcatel Mar 6 Fév 2018 - 18:26
@Ramanujan974 a écrit:
@Balthazaard a écrit:(parce que 2500 c'est trop peu et 250 000 c'est trop alors comme à la marine, on vise au milieu..)

Parce que 25000 est le milieu de [2500 ; 250000] ? abi
Moyenne géométrique !
Pour ma part, pas de grève pour le bac ni contre la sélection dans le supérieur.
J'attends les vraies grèves (suis-je trop optimiste?) pour des revendications salariales.
Hypermnestre
Hypermnestre
Érudit

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Hypermnestre Mar 6 Fév 2018 - 19:44
@Balthazaard a écrit:
@hypermnestre a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@XIII a écrit:Le bac a été volontairement saboté de l'intérieur. Pourquoi? Trop cher mais surtout c'est un diplôme qui sert de référence pour les conventions collectives comme les grilles salariales. Vous faîtes sauter les diplômes en les remplaçant par de vagues "compétences" et vous explosez le cadre règlementaire. Une sorte de retour au XIXème siècle et du "livret ouvier". Plus généralement, autour du bac c'est la "réforme" du lycée qui risque de faire très mal :suppression de 25 000 postes, fusion des filières générales et professionnelles... Du pain bénit pour le privé...


Vous partez bien avec une analyse que j'approuve mais pourquoi immédiatement sombrer dans l'exagération....? Pourquoi pas 250000 postes tant que vous y êtes (parce que 2500 c'est trop peu et 250 000 c'est trop alors comme à la marine, on vise au milieu..), le reste de vos affirmations relève de la boule de cristal. Vous ne trouvez pas que dans ce qui est acté il y a déjà de quoi se plaindre sur du factuel, sans devenir prophète de la fin du monde?

Le chiffre ne me paraît pas aberrant, même s'il faut, effectivement, attendre le 14 février et des données précises pour y voir plus clair.
Mais quand on parle de la suppression de l'EMC, de 3H (voire moins ?) de philo en tronc commun, de la SES en option une partie de l'année, de la suppression des enseignements d'exploration et des heures de TP... le chiffre monte rapidement. Regardez la baisse du nombre de postes offerts au concours : c'est éloquent. Et comme il faut, en plus, financer les dédoublements CP CE1 en REP sans injecter d'argent...

Qui ça "on"? Vous avez entendu des annonces officielles ou même semi officielles sur cela? Moi je n'ai entendu Blanquer que se prononcer sur le bac, pas la moindre allusion sur la "réforme " du lycée...

Faites grève contre "la SES en option" (par exemple), il n'en a jamais été question dans les paroles du ministre, donc si il n'y a pas de "ses en option", ce sera une victoire syndicale grâce à la gréve...? Pareil pour les 25000 postes Vous ne croyez pas que cela sent un peu l'enfumage et la méthode Coué, pendant ce temps la perte de salaire due à la baisse de la csg est bien réelle et mal compensée....ah oui! c'est (noyé) dans les revendications!!! Un peu de lisibilité et moins de bobards ferait, amha comme on dit, plus sérieux.

Pour la suppression des enseignements d'exploration, je n'ai là encore rien entendu, mais pour moi la suppression serait presque un motif pour faire grève (pour la suppression, pas contre!!!)
Mais j'espère de tout cœur que vous avez raison et que toutes les rumeurs s'effondreront devant les faits le 14 février.
Permettez-moi cependant d'en douter... Pour la réforme du collège par exemple, tout ce qui avait fuité avant était soit vrai, soit en-deçà de la réalité...
Et encore une fois, il y a un élément certain : il faut financer les dédoublements...
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Cleroli Mar 6 Fév 2018 - 20:01
@ddalcatel a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@Balthazaard a écrit:(parce que 2500 c'est trop peu et 250 000 c'est trop alors comme à la marine, on vise au milieu..)

Parce que 25000 est le milieu de [2500 ; 250000] ? abi
Moyenne géométrique !
Pour ma part, pas de grève pour le bac ni contre la sélection dans le supérieur.
J'attends les vraies grèves (suis-je trop optimiste?) pour des revendications salariales.
Mais comme il y a toutes les chances qu'une grève ne portant que sur des revendications salariales ne soit pas unitaire du côté des syndicats de la Fonction publique, je suis persuadée que certains expliqueront, la bouche en cœur, qu'ils ne la feront pas pour cette raison  Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 1482308650
Au fait, c'est quoi une "fausse grève" ?
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Graisse-Boulons Mar 6 Fév 2018 - 21:45
J'en arrive à croire que certains syndicats pensent réellement que la sélection est le pire des maux...le répéter autant, prétendre engager des collègues dans ce combat, leur proposer de perdre une journée (ou plus) de salaire pour combattre toute idée de sélection, ça ne peut pas "juste" être pour se donner une image "de gôche", non : c'est qu'ils le pensent, -vraiment-.
Je suis partagé : je ne sais pas si cette découverte les fait grimper dans mon estime ou si c'est le contraire...je me demande ce qui est pire : savoir que c'est idiot et le dire pour faire joli ou ne pas savoir que c'est idiot ?
Maintenant que je sais qu'ils le pensent pour de bon, je comprend qu'ils pensent aussi :
- Qu'il ne faut pas donner aux élèves de raison de travailler;
- Qu'il ne faut pas, de façon plus générale, démontrer le rapport qui existe entre l'effort consenti et le résultat obtenu;
- Qu'il faut continuer à laisser des jeunes s'entasser dans des premières années de fac avec, au bout, l'échec et une carrière à mettre en rayon en super marché;
- Qu'il faut continuer à priver les enseignants de tout ce qui peu pousser leurs élèves à bosser un peu : la crainte de l'échec;
- Qu'il faut continuer à priver les enseignants de tout respect, les résultats de leur travail sur le niveau des élèves ne devant pas être déterminants...
Encore une grève que je ne vais pas faire.
J'en veux à ces gens qui ont flingué la gauche de mon grand père et de mon père à grands coups de caricatures, j'en veux à tous ceux qui, depuis des années, bombent le torse, se gonflent de belles paroles défendant en apparence le pauvre et l'orphelin mais qui, en réalité, se fichent complètement de les affaiblir en les privant de forces, leur indiquant toujours le chemin le plus facile pour ne jamais qu'ils ne soient armés. Ma gauche à moi n'est pas celle-là : la mienne sélectionne et oriente le fils du médecin comme le fil du mécano en fonction de ce qui sort de leurs tripes respectives. Elle n'indique jamais au plus pauvre par ou est le chemin qui descend pendant que l'autre, initié, sait très bien qu'il est de son plus grand intérêt de se faire les mollets le plus tôt possible. La sélection est naturelle, la sélection est juste, LA SELECTION EST DE GAUCHE. Chacun doit avoir le droit de se soumettre à la sélection : femme, homme, riche, pauvre, blanc ou noir. Le travail de l'état, c'est de faire en sorte que chacun puisse être sélectionné selon les mêmes critères et dans les mêmes conditions. Tout autre mécanisme est soit néfaste, soit injuste. Le pire d'entre eux : permettre le changement d'environnement sans avoir été ni préparé, ni sélectionné car présumé d'office capable d'y résister.
La gauche, syndicale ou politique, doit se repenser. Elle c'est égarée sur le chemin de l'allocation, de l'exonération, de la prestations sociale, de la "discrimination positive"...ets...elle n'aide plus à grandir donc elle n'en finit plus de disparaître...mon dieu que c'est long !


VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par VicomteDeValmont Mar 6 Fév 2018 - 21:52
@Cleroli a écrit:
@ddalcatel a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@Balthazaard a écrit:(parce que 2500 c'est trop peu et 250 000 c'est trop alors comme à la marine, on vise au milieu..)

Parce que 25000 est le milieu de [2500 ; 250000] ? abi
Moyenne géométrique !
Pour ma part, pas de grève pour le bac ni contre la sélection dans le supérieur.
J'attends les vraies grèves (suis-je trop optimiste?) pour des revendications salariales.
Mais comme il y a toutes les chances qu'une grève ne portant que sur des revendications salariales ne soit pas unitaire du côté des syndicats de la Fonction publique, je suis persuadée que certains expliqueront, la bouche en cœur, qu'ils ne la feront pas pour cette raison  Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 1482308650
Au fait, c'est quoi une "fausse grève" ?

Il y a pourtant eu une grève unitaire sur les salaires en octobre dernier (l'as-tu faite?): tous les syndicats de la fonction publique appelaient.

Il y en aura une autre sur le même thème fin mars (sera-t-elle unitaire? pas sûr, certaines orgas préparent les élections pro et sont frileuses), la feras-tu?

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Logo_s11, je m'y syndique !
Isis39
Isis39
Enchanteur

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Isis39 Mar 6 Fév 2018 - 22:10
On n'était pas très nombreux pour cette grève unitaire !!
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Poupoutch Mar 6 Fév 2018 - 22:56
@Graisse-Boulons a écrit:J'en arrive à croire que certains syndicats pensent réellement que la sélection est le pire des maux...le répéter autant, prétendre engager des collègues dans ce combat, leur proposer de perdre une journée (ou plus) de salaire pour combattre toute idée de sélection, ça ne peut pas "juste" être pour se donner une image "de gôche", non : c'est qu'ils le pensent, -vraiment-.
Je suis partagé : je ne sais pas si cette découverte les fait grimper dans mon estime ou si c'est le contraire...je me demande ce qui est pire : savoir que c'est idiot et le dire pour faire joli ou ne pas savoir que c'est idiot ?
Maintenant que je sais qu'ils le pensent pour de bon, je comprend qu'ils pensent aussi :
- Qu'il ne faut pas donner aux élèves de raison de travailler;
- Qu'il ne faut pas, de façon plus générale, démontrer le rapport qui existe entre l'effort consenti et le résultat obtenu;
- Qu'il faut continuer à laisser des jeunes s'entasser dans des premières années de fac avec, au bout, l'échec et une carrière à mettre en rayon en super marché;
- Qu'il faut continuer à priver les enseignants de tout ce qui peu pousser leurs élèves à bosser un peu : la crainte de l'échec;
- Qu'il faut continuer à priver les enseignants de tout respect, les résultats de leur travail sur le niveau des élèves ne devant pas être déterminants...
Encore une grève que je ne vais pas faire.
J'en veux à ces gens qui ont flingué la gauche de mon grand père et de mon père à grands coups de caricatures, j'en veux à tous ceux qui, depuis des années, bombent le torse, se gonflent de belles paroles défendant en apparence le pauvre et l'orphelin mais qui, en réalité, se fichent complètement de les affaiblir en les privant de forces, leur indiquant toujours le chemin le plus facile pour ne jamais qu'ils ne soient armés. Ma gauche à moi n'est pas celle-là : la mienne sélectionne et oriente le fils du médecin comme le fil du mécano en fonction de ce qui sort de leurs tripes respectives. Elle n'indique jamais au plus pauvre par ou est le chemin qui descend pendant que l'autre, initié, sait très bien qu'il est de son plus grand intérêt de se faire les mollets le plus tôt possible. La sélection est naturelle, la sélection est juste, LA SELECTION EST DE GAUCHE. Chacun doit avoir le droit de se soumettre à la sélection : femme, homme, riche, pauvre, blanc ou noir. Le travail de l'état, c'est de faire en sorte que chacun puisse être sélectionné selon les mêmes critères et dans les mêmes conditions. Tout autre mécanisme est soit néfaste, soit injuste. Le pire d'entre eux : permettre le changement d'environnement sans avoir été ni préparé, ni sélectionné car présumé d'office capable d'y résister.
La gauche, syndicale ou politique, doit se repenser. Elle c'est égarée sur le chemin de l'allocation, de l'exonération, de la prestations sociale, de la "discrimination positive"...ets...elle n'aide plus à grandir donc elle n'en finit plus de disparaître...mon dieu que c'est long !


C'est vrai, c'est long, et pas très pertinent...
1- la sélection est de gauche. Non. L'égalité est de gauche. La sélection, telle qu'elle est envisagée, n'est pas égalitaire, bien au contraire.
2- le but n'est pas de se prononcer seulement contre la sélection mais contre un système global qui, pour éviter de mettre les moyens nécessaires dans la formation des jeunes, préfère proposer une sélection, laissant de fait des élèves sur le carreau, ces élèves pouvant être méritants.
3- les revendications d'aujourd'hui ne concernaient pas seulement la loi Ore, quand bien même elle suffirait à justifier une grève. Il y était aussi question de contester les orientations du rapport Mathiot, qui- ne soyons 01s naïfs- seront largement suivies par Édouard Philippe lorsqu'il annoncera dans une semaine ce que sera le lycée de demain. C'est-à-dire contre des suppressions d'heures et une nouvelle mouture du bac qui sera à la fois plus inégalitaire et moins exigeante encore qu'actuellement, ce qui n'est pas peu dire. Dans mon académie, s'est ajouté à cela une protestation contre la baisse du nombre de postes (-136 au niveau académique alors que les effectifs sont en très légère augmentation, 0'23%, si je me rappelle bien les chiffres, flemme de les reverifier).
5- on est tous l'idiot de quelqu'un, mais les syndicats ne découvrent rien, hein, ils réagissent à l'actualité en réaffirmant leurs principes. Vous avez le droit de ne pas partager ces principes, mais ils sont ce qu'ils sont. Il y a aussi des syndicats qui n'ont pas appelé à manifester, vous pouvez allez voir de leur côté... Il est important, quoi que vous en pensiez, de rappeler ces principes : l'université est une filière non sélective, ouverte à tous les titulaires du bac.
6- Pour 2 des syndicats qui appellent, une revendication est claire : le refus de la sélection se couple à une exigence de réévaluation du bac- rendre au bac son rôle de premier diplôme universitaire. En fait, donc, une sélection se fait grâce au bac : l'obtenir sanctionne  un niveau suffisant pour entamer des études supérieures. Cela suppose de garder un examen national et terminal, garant de l'égalité des candidats. Je pense que c'est le cas aussi pour les autres syndicats, mais je ne lis les informations que de deux d'entre eux ; de temps en temps il m'arrive de préparer des cours.
7- ce que vous dites à la fin de votre message (sur l'assistanat pour le dire grossièrement) me laisse penser que vos valeurs de gauche ne sont pas les miennes. Je me demande, du coup, de quelle gauche vous parlez. Honnêtement. Et de la manière dont vous voudriez que la gauche se reprenne. Parce que si c'est à la manière de l'actuel président, ça a un nom, mais ce n'est pas la gauche...

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par ZeSandman Mar 6 Fév 2018 - 23:16
@VicomteDeValmont a écrit:
certaines orgas préparent les élections pro et sont frileuses

Tandis que d'un autre côté "certaines orgas" préparent les élections pros en s'agitant beaucoup (pour lutter contre la frilosité propre à la saison ?) et multipliant les actions d'envergure telles les mouvements d'une journée dont on a pu constater l'efficacité lors du dernier quinquennat.

Mais je vous rejoins : c'est pénible la frilosité des orgas. C'est cette frilosité qui avait fait préférer transformer, par peur d'être trop peu suivie, une journée de manifs contre la réforme du collège en mouvement interprofessionnel (bon les taxis s'en étaient bien tirés ce jour là, reçus direct le matin-même par Valls). Cette même frilosité qui les a empêchées de rejoindre l'appel à la grève des examens deux années de suite.

En fait je comprends que la frilosité c'est comme la mémoire : elle peut être très sélective.
Après je réalise que la frilosité pourrait avoir du bon parfois ; elle aurait pu éviter à une "certaine orga" de se retrouver à appeler à manifester contre l'annulation d'une, j'ai du mal à la nommer ainsi, revalorisation PPCR qu'elle a pourtant signée des deux mains tout en sachant la forte probabilité pour que le gouvernement alors à venir la jette direct aux oubliettes.
Ce qui n'a pas manqué d'arriver.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Marlou.Bassboost
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Marlou.Bassboost Mar 6 Fév 2018 - 23:26
Aujourd’hui j’ai fait grève parce que j’en ai ma claque de subir le manque de prof de maths dans mon bahut.
On était deux . Les deux profs de maths

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par VicomteDeValmont Mar 6 Fév 2018 - 23:44
@Isis39 a écrit:On n'était pas très nombreux pour cette grève unitaire !!

Au contraire, on était nombreux pour cette grève unitaire. Même s'il aurait été souhaitable d'être encore plus... à croire que certains préfèrent se plaindre ici plutôt que de se bouger.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Logo_s11, je m'y syndique !
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Balthazaard Mer 7 Fév 2018 - 0:00
@ZeSandman a écrit:
@VicomteDeValmont a écrit:
certaines orgas préparent les élections pro et sont frileuses

Tandis que d'un autre côté "certaines orgas" préparent les élections pros en s'agitant beaucoup (pour lutter contre la frilosité propre à la saison ?) et multipliant les actions d'envergure telles les mouvements d'une journée dont on a pu constater l'efficacité lors du dernier quinquennat.

Mais je vous rejoins : c'est pénible la frilosité des orgas. C'est cette frilosité qui avait fait préférer transformer, par peur d'être trop peu suivie, une journée de manifs contre la réforme du collège en mouvement interprofessionnel (bon les taxis s'en étaient bien tirés ce jour là, reçus direct le matin-même par Valls). Cette même frilosité qui les a empêchées de rejoindre l'appel à la grève des examens deux années de suite.

En fait je comprends que la frilosité c'est comme la mémoire : elle peut être très sélective.
Après je réalise que la frilosité pourrait avoir du bon parfois ; elle aurait pu éviter à une "certaine orga" de se retrouver à appeler à manifester contre l'annulation d'une, j'ai du mal à la nommer ainsi, revalorisation PPCR qu'elle a pourtant signée des deux mains tout en sachant la forte probabilité pour que le gouvernement alors à venir la jette direct aux oubliettes.
Ce qui n'a pas manqué d'arriver.

Ce n'est pas le cas! Les évaluations new-style ont bien commencé....n'oublie pas non plus ceux qui ont signé un document faisant référence aux 1607 heures et qui agitent le spectre de l'annualisation...ceux qui font référence à la loi Chatel et qui font grève contre la suppression probable des enseignements d'exploration mis en place par la dite-loi Chatel...
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par ZeSandman Mer 7 Fév 2018 - 0:10
Je suis bien placé pour le savoir, je me suis fait visiter récemment dans ce cadre.
Je parlais de la revalorisation salariale qui n'en est pas une, et qui a été reportée. Et qui risque d'être encore reportée à l'avenir, désolé de ne pas avoir été clair.

En bref et en plus clair je trouve le snes bien mal placé pour venir donner des leçons de frilosité, tout en faisant croire qu'il n'a pas en tête les élections pros en fin d'année.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Balthazaard Mer 7 Fév 2018 - 1:04
Je t'avais bien compris...je soulignais simplement qu'une fois la boite de pandore ouverte....
Elyas
Elyas
Empereur

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Elyas Mer 7 Fév 2018 - 3:25
La sélection ne serait pas un problème si tous les élèves recevaient la même qualité d'enseignement et que les moyens mis en œuvre pour assurer les apprentissages de tous pour éviter les inégalités scolaires (en clair, ne pas laisser sur le bord du chemin les élèves pour qui l'école est le seul endroit pour une formation intellectuelle et érudite) étaient mis en place.

On est très loin du compte.
avatar
Harnache
Niveau 6

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Harnache Mer 7 Fév 2018 - 5:18
Eh les amis de la SNALC et du SGEN vous êtes ou ?
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Ramanujan974 Mer 7 Fév 2018 - 5:32
@Graisse-Boulons a écrit:J'en arrive à croire que certains syndicats pensent réellement que la sélection est le pire des maux...le répéter autant, prétendre engager des collègues dans ce combat, leur proposer de perdre une journée (ou plus) de salaire pour combattre toute idée de sélection, ça ne peut pas "juste" être pour se donner une image "de gôche", non : c'est qu'ils le pensent, -vraiment-.
Je suis partagé : je ne sais pas si cette découverte les fait grimper dans mon estime ou si c'est le contraire...je me demande ce qui est pire : savoir que c'est idiot et le dire pour faire joli ou ne pas savoir que c'est idiot ?
Maintenant que je sais qu'ils le pensent pour de bon, je comprend qu'ils pensent aussi :
- Qu'il ne faut pas donner aux élèves de raison de travailler;
- Qu'il ne faut pas, de façon plus générale, démontrer le rapport qui existe entre l'effort consenti et le résultat obtenu;
- Qu'il faut continuer à laisser des jeunes s'entasser dans des premières années de fac avec, au bout, l'échec et une carrière à mettre en rayon en super marché;
- Qu'il faut continuer à priver les enseignants de tout ce qui peu pousser leurs élèves à bosser un peu : la crainte de l'échec;
- Qu'il faut continuer à priver les enseignants de tout respect, les résultats de leur travail sur le niveau des élèves ne devant pas être déterminants...
Encore une grève que je ne vais pas faire.
J'en veux à ces gens qui ont flingué la gauche de mon grand père et de mon père à grands coups de caricatures, j'en veux à tous ceux qui, depuis des années, bombent le torse, se gonflent de belles paroles défendant en apparence le pauvre et l'orphelin mais qui, en réalité, se fichent complètement de les affaiblir en les privant de forces, leur indiquant toujours le chemin le plus facile pour ne jamais qu'ils ne soient armés. Ma gauche à moi n'est pas celle-là : la mienne sélectionne et oriente le fils du médecin comme le fil du mécano en fonction de ce qui sort de leurs tripes respectives. Elle n'indique jamais au plus pauvre par ou est le chemin qui descend pendant que l'autre, initié, sait très bien qu'il est de son plus grand intérêt de se faire les mollets le plus tôt possible. La sélection est naturelle, la sélection est juste, LA SELECTION EST DE GAUCHE. Chacun doit avoir le droit de se soumettre à la sélection : femme, homme, riche, pauvre, blanc ou noir. Le travail de l'état, c'est de faire en sorte que chacun puisse être sélectionné selon les mêmes critères et dans les mêmes conditions. Tout autre mécanisme est soit néfaste, soit injuste. Le pire d'entre eux : permettre le changement d'environnement sans avoir été ni préparé, ni sélectionné car présumé d'office capable d'y résister.
La gauche, syndicale ou politique, doit se repenser. Elle c'est égarée sur le chemin de l'allocation, de l'exonération, de la prestations sociale, de la "discrimination positive"...ets...elle n'aide plus à grandir donc elle n'en finit plus de disparaître...mon dieu que c'est long !


Je suis d'accord avec tout ça.  Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 2252222100
C'est aussi ma définition de la gauche, la gauche méritocratique, pas celle dégoulinante de bons sentiments.

Il y a un seul problème avec cette histoire de sélection et de mérite, qu'il faut accepter et voir en face :
quel que soit l'examen, il y aura toujours des gens qui le rateront. Il faut faire avec et ne pas vouloir faire "réussir" tout le monde au détriment de l'immense majorité de la population, comme c'est le cas actuellement.
Il faudra toujours des emplois subalternes, voire même pas d'emploi du temps pour certaines personnes.
On leur file de quoi vivre correctement et basta.
Mais tout ça,c'est mal vu, c'est pas de "gôche", on est tous égaux, blablabla..
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par amalricu Mer 7 Fév 2018 - 6:21
A première vue, les établissements ont surtout été vidés par la neige que par la grève.

Cette réforme passera comme une lettre à la poste à mon avis.

J'ai vu un lycéen militant raconter ses passages en classe pour motiver les troupes en vue de manifestations, il semblait dépité. Les gens s'en foutent ou ils sont séduits par l'idée du choix des matières.

Macron et Blanquer sont des vrais malins.
avatar
Cath
Bon génie

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Cath Mer 7 Fév 2018 - 10:11
@Graisse-Boulons a écrit:J'en arrive à croire que certains syndicats pensent réellement que la sélection est le pire des maux...le répéter autant, prétendre engager des collègues dans ce combat, leur proposer de perdre une journée (ou plus) de salaire pour combattre toute idée de sélection, ça ne peut pas "juste" être pour se donner une image "de gôche", non : c'est qu'ils le pensent, -vraiment-.
Je suis partagé : je ne sais pas si cette découverte les fait grimper dans mon estime ou si c'est le contraire...je me demande ce qui est pire : savoir que c'est idiot et le dire pour faire joli ou ne pas savoir que c'est idiot ?
Maintenant que je sais qu'ils le pensent pour de bon, je comprend qu'ils pensent aussi :
- Qu'il ne faut pas donner aux élèves de raison de travailler;
- Qu'il ne faut pas, de façon plus générale, démontrer le rapport qui existe entre l'effort consenti et le résultat obtenu;
- Qu'il faut continuer à laisser des jeunes s'entasser dans des premières années de fac avec, au bout, l'échec et une carrière à mettre en rayon en super marché;
- Qu'il faut continuer à priver les enseignants de tout ce qui peu pousser leurs élèves à bosser un peu : la crainte de l'échec;
- Qu'il faut continuer à priver les enseignants de tout respect, les résultats de leur travail sur le niveau des élèves ne devant pas être déterminants...
Encore une grève que je ne vais pas faire.
J'en veux à ces gens qui ont flingué la gauche de mon grand père et de mon père à grands coups de caricatures, j'en veux à tous ceux qui, depuis des années, bombent le torse, se gonflent de belles paroles défendant en apparence le pauvre et l'orphelin mais qui, en réalité, se fichent complètement de les affaiblir en les privant de forces, leur indiquant toujours le chemin le plus facile pour ne jamais qu'ils ne soient armés. Ma gauche à moi n'est pas celle-là : la mienne sélectionne et oriente le fils du médecin comme le fil du mécano en fonction de ce qui sort de leurs tripes respectives. Elle n'indique jamais au plus pauvre par ou est le chemin qui descend pendant que l'autre, initié, sait très bien qu'il est de son plus grand intérêt de se faire les mollets le plus tôt possible. La sélection est naturelle, la sélection est juste, LA SELECTION EST DE GAUCHE. Chacun doit avoir le droit de se soumettre à la sélection : femme, homme, riche, pauvre, blanc ou noir. Le travail de l'état, c'est de faire en sorte que chacun puisse être sélectionné selon les mêmes critères et dans les mêmes conditions. Tout autre mécanisme est soit néfaste, soit injuste. Le pire d'entre eux : permettre le changement d'environnement sans avoir été ni préparé, ni sélectionné car présumé d'office capable d'y résister.
La gauche, syndicale ou politique, doit se repenser. Elle c'est égarée sur le chemin de l'allocation, de l'exonération, de la prestations sociale, de la "discrimination positive"...ets...elle n'aide plus à grandir donc elle n'en finit plus de disparaître...mon dieu que c'est long !


Je suis d'accord.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Iphigénie Mer 7 Fév 2018 - 10:30
@Elyas a écrit:La sélection ne serait pas un problème si tous les élèves recevaient la même qualité d'enseignement et que les moyens mis en œuvre pour assurer les apprentissages de tous pour éviter les inégalités scolaires (en clair, ne pas laisser sur le bord du chemin les élèves pour qui l'école est le seul endroit pour une formation intellectuelle et érudite) étaient mis en place.

On est très loin du compte.
Je suis d'accord et avec toi et avec Graisse-Boulons.
Et j'ai l'impression que l'inégale qualité de l'enseignement est justement liée à cette absence de sélection tout au long de la scolarité: le serpent finit aujourd'hui par se mordre la queue.

Pour le Snes, plus je lis l'US plus j'ai l'impression qu'il ne sait pas où il va, avec la gauche et qu'il perd terriblement et en audience et en ligne claire...Pas facile de reconnaître que les bons sentiments, auxquels on a cru, et qui de fait ont sans doute été un facteur de progrès dans les années 70 (je dis cela à la louche) avec le démarrage d'une démocratisation des parcours, conduisent dans un mur aujourd'hui.


Dernière édition par Iphigénie le Mer 7 Fév 2018 - 10:36, édité 1 fois
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par ddalcatel Mer 7 Fév 2018 - 10:36
Sept syndicats de fonctionnaires appellent à une "journée de mobilisation" le 22 mars, a-t-on appris mardi de sources concordantes à l'issue d'une réunion entre les neuf syndicats représentatifs, pour protester notamment contre les annonces du gouvernement sur la réforme de la fonction publique. "Sept fédérations sur neuf appellent à la grève et la mobilisation pour le 22 mars", a déclaré à l'AFP Christian Grolier (FO). Il s'agit, outre FO, de la CGT, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA-FP.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/02/06/97002-20180206FILWWW00361-7-syndicats-de-fonctionnaires-appellent-a-une-journee-de-mobilisation-le-22-mars.php
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Balthazaard Mer 7 Fév 2018 - 12:03
@amalricu a écrit:A première vue, les établissements ont surtout été vidés par la neige que par la grève.

Cette réforme passera comme une lettre à la poste à mon avis.

J'ai vu un lycéen militant raconter ses passages en classe pour motiver les troupes en vue de manifestations, il semblait dépité. Les gens s'en foutent ou ils sont séduits par l'idée du choix des matières.

Macron et Blanquer sont des vrais malins.

Laquelle?
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Balthazaard Mer 7 Fév 2018 - 12:08
@Iphigénie a écrit:
@Elyas a écrit:La sélection ne serait pas un problème si tous les élèves recevaient la même qualité d'enseignement et que les moyens mis en œuvre pour assurer les apprentissages de tous pour éviter les inégalités scolaires (en clair, ne pas laisser sur le bord du chemin les élèves pour qui l'école est le seul endroit pour une formation intellectuelle et érudite) étaient mis en place.
On est très loin du compte.
Je suis d'accord et avec toi et avec Graisse-Boulons.
Et j'ai l'impression que l'inégale qualité de l'enseignement est justement liée à cette absence de sélection tout au long de la scolarité: le serpent finit aujourd'hui par se mordre la queue.

Pour le Snes, plus je lis l'US plus j'ai l'impression qu'il ne sait pas où il va, avec la gauche et qu'il perd terriblement et en audience et en ligne claire...Pas facile de reconnaître que les bons sentiments, auxquels on a cru, et qui de fait ont sans doute été un facteur de progrès dans les années 70 (je dis cela à la louche) avec le démarrage d'une démocratisation des parcours, conduisent dans un mur aujourd'hui.

Je ne comprends pas le message d'Elyas je pense, parce qu'à mon avis dans ce qu'il décrit elle serait justement inacceptable.
Si tout le monde était pris en charge au mieux, elle ne reposerait plus que sur le talent à la naissance. La naissance déterminerait alors le rang social. Est-il plus glorieux de naître avec quelque grammes de matière grise en plus ou avec un nom à particule comme jadis?
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Grève dans l'Education le mardi 6 février - Page 3 Empty Re: Grève dans l'Education le mardi 6 février

par Iphigénie Mer 7 Fév 2018 - 12:15
Je pense que c'est qu'il veut dire c'est qu'aujourd'hui on ajoute la sélection à une grande inégalité territoriale et à une grande inégalité dans la formation des enseignants qui fait que tout le monde ne combat pas dans la même catégorie et que les moins bien aides sont ceux qui sont les plus défavorisés évidemment, quoi qu'on dise pour mettre ce probleme sous le tapis.... En tout cas c'est comme cela que je l'ai compris.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum