Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Collègues et LCA Empty Collègues et LCA

par AsarteLilith Jeu 08 Fév 2018, 13:53
Salvete omnes,

Je ne sais pas si je poste au bon endroit.. je demande votre indulgence.

Je travaille dans deux établissements. dans bahut 2, j'ai dû me battre pour recruter l'an passé : la section a été mise à mal et je dépanne en faisant le latin là-bas, pour simplifier. Cette année, j'ai dû me battre, presque seule, contre les arrêts (raison principale : cours de 4 à 5...). En tant là 5h, pas facile de s'intégrer, notamment quand on a une autre culture d'établissement (bahut 1 très différent en ambiance)

Là, j'en ai assez d'entendre, même pour rire, que le latin est une "langue morte". Même si ça a été fait une ou deux fois. J'estime que c'est le genre d'idées qui ne m'aide pas pour recruter et maintenir un effectif. La fatigue et le stress n'aident pas. C'est douloureux d'entendre ça quand on se bat, quand on dépense de l'énergie pour ça, qu'on stresse parce qu'on pense qu'un fait pas bien et qu'on avance pas, qu'on sait que 'avec 1/ 2/ 2, il va falloir que j'arrête les chapitres et que j'aille plus vite, très vite.

Sauf que.. quand j'en parle, que je dis que ça ne me plaît pas d'entendre ça, ça saoûle les collègues, qui estiment que je viens plomber l'ambiance.

Auxilium ! êtes-vous confrontés à ça ? Est-ce que c'est moi qui suis épidermique et risque de me mettre à dos les collègues ou eux qui ne sont pas drôles ? Comment réagir ?


_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Kilmeny Jeu 08 Fév 2018, 13:58
@AsarteLilith a écrit:Salvete omnes,
Là, j'en ai assez d'entendre, même pour rire, que le latin est une "langue morte". Même si ça a été fait une ou deux fois.

Je réagis toujours très violemment à cette expression, ce qui fait que plus personne n'ose la prononcer devant moi.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par AsarteLilith Jeu 08 Fév 2018, 13:59
La dernière fois, j'ai réagi assez violemment et me suis agrafé avec un collègue.

Je dois être considéré comme "epsilon"...

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
yellosub
yellosub
Niveau 8

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par yellosub Jeu 08 Fév 2018, 15:58
Tu n'es pas toute seule AsarteLilith ! Quand j'entends cela de la part des élèves, je simule une crise cardiaque et ça les fait bien rire. Bon, de la part des collègues, j'entends bien pire en général...
henriette
henriette
Médiateur

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par henriette Jeu 08 Fév 2018, 16:03
@AsarteLilith a écrit:Salvete omnes,

Je ne sais pas si je poste au bon endroit.. je demande votre indulgence.

Je travaille dans deux établissements. dans bahut 2, j'ai dû me battre pour recruter l'an passé : la section a été mise à mal et je dépanne en faisant le latin là-bas, pour simplifier. Cette année, j'ai dû me battre, presque seule, contre les arrêts (raison principale : cours de 4 à 5...). En tant là 5h, pas facile de s'intégrer, notamment quand on a une autre culture d'établissement (bahut 1 très différent en ambiance)

Là, j'en ai assez d'entendre, même pour rire, que le latin est une "langue morte". Même si ça a été fait une ou deux fois. J'estime que c'est le genre d'idées qui ne m'aide pas pour recruter et maintenir un effectif. La fatigue et le stress n'aident pas. C'est douloureux d'entendre ça quand on se bat, quand on dépense de l'énergie pour ça, qu'on stresse parce qu'on pense qu'un fait pas bien et qu'on avance pas, qu'on sait que 'avec 1/ 2/ 2, il va falloir que j'arrête les chapitres et que j'aille plus vite, très vite.

Sauf que.. quand j'en parle, que je dis que ça ne me plaît pas d'entendre ça, ça saoûle les collègues, qui estiment que je viens plomber l'ambiance.

Auxilium  ! êtes-vous confrontés à ça ? Est-ce que c'est moi qui suis épidermique et risque de me mettre à dos les collègues ou eux qui ne sont pas drôles ? Comment réagir ?

Odi profanum vulgus, et arceo.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Iphigénie Jeu 08 Fév 2018, 16:09
@yellosub a écrit:Tu n'es pas toute seule AsarteLilith ! Quand j'entends cela de la part des élèves, je simule une crise cardiaque et ça les fait bien rire. Bon, de la part des collègues, j'entends bien pire en général...
Ouais, bof.
Pythagore aussi est mort. Et même Einstein. Rolling Eyes Et donc? What else?
Delia
Delia
Expert spécialisé

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Delia Jeu 08 Fév 2018, 16:12
De toutes façons, disait un de mes professeurs en Sorbonne, le latin n'est pas mort : c'est la langue que nous parlons.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
yellosub
yellosub
Niveau 8

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par yellosub Jeu 08 Fév 2018, 16:28
@Iphigénie a écrit:
@yellosub a écrit:Tu n'es pas toute seule AsarteLilith ! Quand j'entends cela de la part des élèves, je simule une crise cardiaque et ça les fait bien rire. Bon, de la part des collègues, j'entends bien pire en général...
Ouais, bof.
Pythagore aussi est mort. Et même Einstein.  Rolling Eyes Et donc? What else?

Les élèves me posent souvent la question, sans penser à mal mais en répétant simplement les paroles de certains collègues, l'exagération de leurs propos m'a permis de dédramatiser et de réfléchir ensuite avec eux sur la notion de "langue morte". Après, chacun réagit aussi comme il peut sur le moment, dans le contexte dans lequel il se trouve.
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par DesolationRow Jeu 08 Fév 2018, 16:30
A vrai dire, c'est une expression qu'il m'arrive d'utiliser par mégarde - parce que bon, on ne peut pas dire que ce soit une langue très vivante Smile
Je partage en revanche le dégoût pour le mépris assez généralisé dans lequel sont tenues les langues anciennes.
Oudemia
Oudemia
Empereur

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Oudemia Jeu 08 Fév 2018, 18:11
Moi, je trouvais prestigieux d'étudier des langues dont il ne restait plus que des écrits, et l'appellation ne me dérangeait pas ; mais maintenant elle est liée à du mépris en effet, et je reprends pour corriger en "langues anciennes".
ipomee
ipomee
Monarque

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par ipomee Jeu 08 Fév 2018, 18:16
D'ailleurs pourquoi continuer à appeler certaines langues "vivantes" ?
Leodagan
Leodagan
Fidèle du forum

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Leodagan Jeu 08 Fév 2018, 21:21
Je préfère qu'on dise "langue morte" plutôt que LCA !

Au fond, quelle importance ? je ne me sens pas vexé qu'on dise langue morte, Louis XIV est mort, il reste intéressant de l'étudier, etc., etc., on ne dit pas pour autant que l'histoire du XVIIème est une matière morte.

Ensuite, les profs de latin et de grec qui se vexent de cette appellation peuvent imposer une distinction entre "langues parlées" et "langues muettes". Et si ce n'est pas assez, ils peuvent toujours apprendre à parler ces langues, même dans leur forme ancienne, même en la reconstituant.

C'est d'ailleurs une méthode d'apprentissage bien plus efficace que la plupart de celles qui sont pratiquées dans les collèges et lycées. Et le latin et le grec cesseront d'être morts sitôt qu'on les parlera.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Lefteris Jeu 08 Fév 2018, 21:47
@Oudemia a écrit:Moi, je trouvais prestigieux d'étudier des langues dont il ne restait plus que des écrits, et l'appellation ne me dérangeait pas ; mais maintenant elle est liée à du mépris en effet, et je reprends pour corriger en "langues anciennes".
Il y a de toute manière une raison valable à cette appellation, très simple : une langue "morte" n'a rien laissé, n'a pas essaimé. Une langue "ancienne" est un autre état, un état "ancien"  de langues qui se parlent toujours. C'est presque une lapalissade. On ne peut pas logiquement  ranger dans la même catégorie le latin et le hittite ou le tokharien.
Les Grecs quant à eux parlent de langue "démotique" pour le grec moderne, ils ont une forte conscience de la continuité linguistique.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Oudemia
Oudemia
Empereur

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Oudemia Jeu 08 Fév 2018, 22:23
@Leodagan a écrit:Je préfère qu'on dise "langue morte" plutôt que LCA !

Au fond, quelle importance ? je ne me sens pas vexé qu'on dise langue morte, Louis XIV est mort, il reste intéressant de l'étudier, etc., etc., on ne dit pas pour autant que l'histoire du XVIIème est une matière morte.

Ensuite, les profs de latin et de grec qui se vexent de cette appellation peuvent imposer une distinction entre "langues parlées" et "langues muettes". Et si ce n'est pas assez, ils peuvent toujours apprendre à parler ces langues, même dans leur forme ancienne, même en la reconstituant.

C'est d'ailleurs une méthode d'apprentissage bien plus efficace que la plupart de celles qui sont pratiquées dans les collèges et lycées. Et le latin et le grec cesseront d'être morts sitôt qu'on les parlera.
On peut tenir là un beau sujet d'empoignade !
Leodagan
Leodagan
Fidèle du forum

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Leodagan Ven 09 Fév 2018, 12:03
@Oudemia a écrit:
@Leodagan a écrit:Je préfère qu'on dise "langue morte" plutôt que LCA !

Au fond, quelle importance ? je ne me sens pas vexé qu'on dise langue morte, Louis XIV est mort, il reste intéressant de l'étudier, etc., etc., on ne dit pas pour autant que l'histoire du XVIIème est une matière morte.

Ensuite, les profs de latin et de grec qui se vexent de cette appellation peuvent imposer une distinction entre "langues parlées" et "langues muettes". Et si ce n'est pas assez, ils peuvent toujours apprendre à parler ces langues, même dans leur forme ancienne, même en la reconstituant.

C'est d'ailleurs une méthode d'apprentissage bien plus efficace que la plupart de celles qui sont pratiquées dans les collèges et lycées. Et le latin et le grec cesseront d'être morts sitôt qu'on les parlera.
On peut tenir là un beau sujet d'empoignade !

Oui, c'est vrai. Disons que les deux types de méthode peuvent se côtoyer. Vu le peu d'heures que nous avons, la méthode "naturelle" permet d'apprendre du vocabulaire très rapidement et de développer des réflexes, ce que la pratique de la traduction avec dictionnaire retarde. L'expérience vaut la peine d'être tentée.
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par DesolationRow Ven 09 Fév 2018, 12:07
Autant je ne crois pas qu'il soit difficile de parler latin, autant je ne crois pas que ce soit une méthode d'apprentissage très efficace Wink
Delia
Delia
Expert spécialisé

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Delia Ven 09 Fév 2018, 12:14
Va dire ça à Claude Fiévet, tu l'intéresseras.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par DesolationRow Ven 09 Fév 2018, 12:16
Je n'empêche personne d'enseigner de cette manière, hein Razz Simplement, je ne pense pas que ce soit ainsi que l'on va former des latinistes compétents. Apprendre à des gens à causer latin, ce n'est pas très compliqué.

Edit : j'ajoute que je ne pense pas que cela serve à grand chose Wink
Delia
Delia
Expert spécialisé

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Delia Ven 09 Fév 2018, 12:23
Causes-en à Claude Fièvet, avant de dire portnawak.

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par DesolationRow Ven 09 Fév 2018, 12:26
Je n'ai pas que ça à faire, et je ne connais pas ce monsieur Razz Je ne doute pas que ce soit un excellent enseignant et qu'il fasse très bien son travail. J'ai mon idée sur l'enseignement du latin, et je la partage sans l'amoindrir Razz
Delia
Delia
Expert spécialisé

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Delia Ven 09 Fév 2018, 12:33
Renseigne-toi avant de critiquer. C'est un professeur qui fait son cours de latin sans prononcer un mot de français et qui en trois ans amène des débutants au niveau de la licence. A l'Université de Pau.

Le Manuel de Claude Fiévet enfin accessible à tous ! – Arrête ton char
https://www.arretetonchar.fr › Actualités › A la une d'ATC


_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par DesolationRow Ven 09 Fév 2018, 12:39
Je le répète, il fait sûrement très bien son travail, je n'ai jamais dit le contraire. Cela ne me paraît pas un succès inimaginable, d'emmener des élèves sérieux en trois ans au niveau de licence, tu sais.
J'aime beaucoup l'université de Pau, en plus.
Delia
Delia
Expert spécialisé

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par Delia Ven 09 Fév 2018, 12:45
Cette catégorie d'élèves porte un beau nom, femme Narsès : cela s'appelle des étudiants. (Sans doute une des explications du succès de la méthode...)
Je te passe une information, tu en fais ce que tu veux...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par DesolationRow Ven 09 Fév 2018, 12:51
Oui, pardon, j'ignore complètement ce qu'est un étudiant Razz

Merci de l'information ; je continuerai à parler latin dans mon bain, et à faire cours en français.
kalinta
kalinta
Niveau 1

Collègues et LCA Empty Re: Collègues et LCA

par kalinta Ven 09 Fév 2018, 18:44
@Delia a écrit:Renseigne-toi avant de  critiquer. C'est un professeur qui fait son cours de latin sans prononcer un mot de français et qui en trois ans amène des débutants au niveau de la licence. A l'Université de Pau.

J'ai lu l'article sur ATC, cependant le lien qui y figure mène à une page qui n'existe plus sur le site de l'université de Pau, de ce fait nous sommes redirigés vers la page d'accueil. Avez-vous un lien d'actualité? Je ne connaissais pas Claude Fiévet je suis intéressé par son manuel.

Merci.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum