Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ergo
Enchanteur

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Ergo le Mer 6 Nov 2019 - 16:12
Communiqués pour le CHSCTM exceptionnel d'aujourd'hui ?

Edit: le lien de BFM:
Le ministère de l'Education nationale a indiqué ce mercredi que 58 suicides ont été dénombrés au sein des personnels de l'Education nationale sur l'année scolaire 2018-2019. Il s'agit de 37 hommes et 21 femmes.

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2019, le ministère a indiqué que 11 suicides avaient été enregistrés.

https://www.bfmtv.com/politique/58-suicides-denombres-au-sein-de-l-education-nationale-au-cours-de-l-annee-2018-2019-1800761.html
stench
stench
Monarque

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par stench le Mer 6 Nov 2019 - 17:17
Ils n'ont pas oublié de dire que c'est MOINS que la moyenne en France. Circulez, il n'y a rien à voir.

"Le nombre total des personnels de l'Education nationale est de 992 000. Le ministère indique notamment que le taux de suicide est de 5,85 personnes pour 100 000. À la même période, le taux de suicide moyen en France était plus élevé puisqu'il est de 14,7 personnes pour 100 000 personnes."

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
Ergo
Ergo
Enchanteur

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Ergo le Mer 6 Nov 2019 - 17:28
Oui mais les derniers chiffres communiqués par le ministère étaient:
Le dispositif de signalement auprès du ministère ne garantit pas, loin s’en faut, un recensement exhaustif des suicides et tentatives de suicide. Toutefois, sans préjuger des causes de ces actes, 12 suicides et 3 tentatives sur l’année scolaire 2014/2015 (situation au 28 mai 2015), 16 suicides et 5 tentatives de suicide en 2012/2013, 18 suicides et 10 tentatives en 2013/2014 ont été portés à la connaissance du ministère.
http://cache.media.education.gouv.fr/file/Hygiene_et_securite/35/9/Rapport_annuel_2014_451678-1_453359.pdf
On est donc passé du signalement de 16, 18, 12 entre 2012 et 2015 d'un côté... et de l'autre 58 en une année, 11 en deux mois...
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Verdurette le Mer 6 Nov 2019 - 17:34
Ils ont aussi précisé que pour la majorité, il s'agissait de personnes ayant entre 45 et 60 ans.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par gauvain31 le Mer 6 Nov 2019 - 17:37
@Verdurette a écrit:Ils ont aussi précisé que pour la majorité, il s'agissait de personnes ayant entre 45 et 60 ans.

Merci Verdurette , c'est l'information que je recherchais et que je redoutais. A savoir des personnes ayant un épuisement, une absence de perspectives qui conduit peut-être à cet âge à commettre l'irréparable
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Garance le Mer 6 Nov 2019 - 18:27
France Info :
Education nationale : 58 suicides recensés sur l'année scolaire 2018-2019
Depuis le début de l'année scolaire 2019-2020, 11 suicides ont par ailleurs été recensés au sein des personnels de l'Éducation nationale.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Celadon le Mer 6 Nov 2019 - 18:50
Lien vers le site cité par Garance :
https://www.francetvinfo.fr/societe/education/reforme-du-college/58-suicides-recenses-au-sein-de-l-education-nationale-sur-l-annee-scolaire-2018-2019_3691349.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]
beaverforever
beaverforever
Niveau 8

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par beaverforever le Mer 6 Nov 2019 - 19:19
@gauvain31 a écrit:
@Verdurette a écrit:Ils ont aussi précisé que pour la majorité, il s'agissait de personnes ayant entre 45 et 60 ans.

Merci Verdurette , c'est l'information que je recherchais et que je redoutais. A savoir des personnes ayant un épuisement, une absence de perspectives qui conduit peut-être à cet âge à commettre l'irréparable
Ou peut-être que plus on est vieux, plus le suicide est une cause probable de mortalité.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par pseudo-intello le Mer 6 Nov 2019 - 19:26
@Verdurette a écrit:Ils ont aussi précisé que pour la majorité, il s'agissait de personnes ayant entre 45 et 60 ans.

Assez âgés pour être usés, pas assez âgés pour voir leur retraite arriver sous peu.
avatar
Matheod
Habitué du forum

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Matheod le Mer 6 Nov 2019 - 19:51
Il pourrait être intéressant de faire une frise chronologique de ces suicides (avec https://timeline.knightlab.com/ par exemple).
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Garance le Mer 6 Nov 2019 - 20:50
@Celadon a écrit:Lien vers le site cité par Garance :
https://www.francetvinfo.fr/societe/education/reforme-du-college/58-suicides-recenses-au-sein-de-l-education-nationale-sur-l-annee-scolaire-2018-2019_3691349.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]
Merci !
ycombe
ycombe
Monarque

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par ycombe le Ven 3 Jan 2020 - 16:56
Pour info:

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Pourquoi 3,14159 le Ven 3 Jan 2020 - 19:33
Cela ne la refera pas revenir, mais si ça pouvait aider à ce que ça change…

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
amethyste
amethyste
Doyen

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par amethyste le Mer 8 Jan 2020 - 21:48
Nous avons le regret de vous faire part d'une nouvelle tentative de suicide dans le monde de l'éducation.

Ce matin, le collectif a été interpellé par une membre à propos d'une collègue ayant écrit sur Twitter hier soir qu'elle venait d'avaler une boîte entière de médicaments.
Nous avons essayé d'obtenir des informations personnelles pour lui venir en aide mais sans véritable résultat. Nous avons signalé les messages à Twitter et à la police nationale comme plusieurs autres personnes.
Un fil de discussion a été ouvert sur les SR pour essayer d'en apprendre davantage grâce à l'une de ses photos.
Finalement, à 17h, elle a annoncé sur son compte qu'elle a été retrouvée et est à l'hôpital.
Elle a reçu de nombreux messages de soutien.

Le message envoyé avant le geste dramatique est très clair sur l'origine de celui-ci puisqu'elle a même directement interpellé le ministre afin qu'il en prenne connaissance.

S'il vous plaît, ne donnez pas votre vie pour ce métier !          
https://www.facebook.com/groups/2365112080383754/permalink/2599964956898464/

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Ergo
Ergo
Enchanteur

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Ergo le Jeu 9 Jan 2020 - 22:08
Dans un communiqué, Mostafa Fourar, fait part de sa vive émotion. La professeure était très appréciée de ses élèves et de ses collègues. L’enseignante de 43 ans était connue pour son engagement au sein de son lycée, elle développait de nombreux projets dans la filière STI2D.

Elle été découverte pendue ce mercredi à son domicile. Les gendarmes ont retrouvé deux lettres dont on ignore le contenu pour l’instant.
https://www.rci.fm/guadeloupe/infos/Education/Stupeur-apres-le-suicide-dune-enseignante-Saint-Martin?fbclid=IwAR2skZUz7QW8muPxYJYceQ-H4RUw2A5-hrzExLZF6ZNxT6gGR2J7zE7IR_w
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Fenrir le Ven 10 Jan 2020 - 6:43
On peut supposer qu'une fois encore le boulot n'y sera pour rien...

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
Aphrodissia
Aphrodissia
Vénérable

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Aphrodissia le Ven 10 Jan 2020 - 6:49
Quelle tristesse ! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando.
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Agrippina furiosa le Ven 10 Jan 2020 - 8:30
43 ans ... la pauvre ... Et ça ne pose de problème à personne en haut lieu et chez nos contemporains que des gens "toujours en vacances" (comme on entend tous à longueur de journée) se retrouvent réduits à ça ???
Je suis très triste, et en colère aussi, pour elle, pour sa famille, ses amis. Il en faudra encore combien ?
Mélusine2
Mélusine2
Niveau 5

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Mélusine2 le Sam 11 Jan 2020 - 15:58
Quelle horreur...
avatar
Change!
Niveau 3

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Change! le Mar 14 Jan 2020 - 14:58
Bonjour,

1 nouveau cas de suicide, 1 tentative de suicide et une démission au lycée Jean-Moulin de Revin dans les Ardennes.

https://www.francebleu.fr/infos/education/serie-noire-au-lycee-de-revin-un-suicide-une-tentative-de-suicide-un-deces-une-demission-1578957408
Seifer
Seifer
Érudit

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Seifer le Mar 14 Jan 2020 - 15:03
La meilleure rentrée de Blanquer.

Mais cela doit probablement arriver parce que ces pauvres gens n'ont pas bien écouté et compris le gouvernement et ce qu'ils souhaitaient faire de l'EN, à savoir un havre de paix, de bonheur et d'abondance.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
ar_angar
ar_angar
Niveau 10

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par ar_angar le Mar 14 Jan 2020 - 17:24
Tu as oublié la bienveillance !

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
CamilleDesmoulins
CamilleDesmoulins
Niveau 1

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par CamilleDesmoulins le Mar 14 Jan 2020 - 20:07
C'est si triste, j'espère sincèrement que ce gouvernement changera...
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par Fenrir le Mer 15 Jan 2020 - 6:59
Et toujours ce même discours des recteurs/dasen.

...

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
VinZT
VinZT
Grand sage

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty Re: Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007

par VinZT le Mer 15 Jan 2020 - 12:05
? les mêmes qui sont concernés par la prime de 51 000 ?. Aucun rapport bien sûr Rolling Eyes

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Bardy
Bardy
Je viens de m'inscrire !

Suicides dans l'Éducation Nationale -- une recension depuis 2007 - Page 14 Empty L'omerta sur la souffrance au travail dans l'éducation nationale

par Bardy le Jeu 23 Jan 2020 - 17:36
Bonjour,
Un grand merci pour ce travail permettant de découvrir que les chiffres officiels cités en 2019 ne sont pas exceptionnels, qu'ils se répètent dans le plus grand silence depuis des dizinaes d'années dans la terrible indifférence de l'administration et du ministère. La violence institutionnelle qui s'exerce sur des personnels meurtris par l'indifférence qu'ils rencontrent ne pourra être combattue et abandonnée que si, comme à FranceTélécom, les personnels s'unissent pour la dénoncer. Lors des premiers suicides chez France Télécom, les collègues des victimes ont quitté leur bureau et se sont regroupés devant l'entrée du bâtiment.
Il faudrait d'urgence dégager les facteurs et les responsabilités afin que ce chiffre fatidique de plus de 60 décès dramatiques par an se voit réduit à néant.
Dans le procès en cours du patron de France télécom, les rédactions répètent en boucle, comme si c'était exceptionnel qu'il y a eu 35 suicides en 2 ans plus 6 en 5 semaines liés au travail.
Si le nombre donné par le ministre pour les enseignants est un nombre récurrent, depuis 1998, on pourrait recenser 1200 décès parmi les personnels de l'éducation nationale en 20 ans (60 x 20).
D'une part, un certain nombre d'entre eux sont dissimulés par la hiérarchie à la presse. Dans un cas connu, le chef risquait de voir sa prime diminuée si l'effectif de l'établissement continuait de baisser. Il jouait des petits jeux pervers en démolissant injustement les enseignants lorsqu'il recevait les parents pour masquer son incompétence à gérer des adolescents et des adultes. Lorsqu'il a été finalement sanctionné après 3 tentatives de suicides dont 2 décès non-médiatisés, ses successeurs ont mis 10 ans à redresser la situation.
Je tiens aussi à rappeler ce qui est arrivé à une jeune enseignante, mère de famille, qui avait alerté la chef sur des menaces de mort proférées par un de ses élèves. Cette dernière avait ri, en se moquant ouvertement d'elle, comme si elle affabulait. La professeure avait été attaquée au couteau le lendemain par l'élève, se retrouvant de longues semaines en réanimation. Le ministre ne s'était pas déplacé, alors qu'ils le font dans les autres administrations, la chef n'a pas été sanctionnée. A la fin de sa convalescence, la professeure avait été reçue par le ministre. Elle ne remettra plus jamais les pieds dans l'enseignement.

Dans les conditions favorisant l'omerta et le manque d'humanité des cadres administratifs, il y a l'éparpillement des établissements, ces petites unités où l'on souffre en silence mais aussi le manque de compétence des syndicats en matière de souffrance au travail.
J'ai entendu une élue évoquer le cas d'un prof d'atelier qui était martyrisé, frappé par les élèves. Nous étions en réunion. A aucun moment elle n'a interpellé l'assistance pour demander ce qu'on pouvait faire ou ce qu'on en pensait. Un signalement à la police pour violence, une enquête pour identifier les barbares, souvent des jeunes avec déjà un dossier bien chargé...
Dans un autre établissement, une prof sans problème récurrent de disicpline avait discuté d'une classe particulièrement ingérable avec ses collègue. Le principal lui avait proposé d'intervenir. Ses collègues l'avaient mise en garde en lui disant que c'était risqué, que cela pouvait se retourner contre elle. A qui se fier? A qui faire confiance?
Un troisième facteur jouant dans l'isolement des personnels, dans le risque de suicide, c'est du fait que dans le secondaire, les établissments sont classés. S'ils perdent des élèves du fait du vieillissement de la population ou de la présence de caïds signalés au procureur, ils sont rétrogradés dans la grille de classement. En conséquence, la prime du chef qui est liée au classement sera diminuée. Cela entraine pour un certain nombre de chefs une dissimulation des problèmes graves, un refus de faire les signalements pour trafics, violences, violences sexuelles, leurs auteurs pouvant contrôler la cour, les autres élèves par la violence toute l'année, n'étant renvoyé qu'à la mi-juin car ils n'entrent plus dans les statistiques de l'adadémie à cette date.
Voilà comment la moitié des chefs d'établissement ont laissé la violence s'installer dans des collèges, où il y a 25 ans, on pouvait encore travailler et être respecté, que l'on soit élève, surveillant, personnel de cantine ou professeur. Tout cela pour un prime et certains se disant "de gauche!!!".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum