Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cochonou
Niveau 4

AEFE indemnité d'expatriation - Page 3 Empty Re: AEFE indemnité d'expatriation

par Cochonou Ven 29 Juil - 8:08
acsyle a écrit:Bonjour Cochonou,merci de votre réponse Smile

Pour le contrat local il me semble qu'il faut demander son détachement non ? Chose qui peut prendre plusieurs années. Par ailleurs c'est apparemment moins rentable que le statut résident. Ceci dit je n'arrive pas à éclaircir un point sur ce sujet à propos du Luxembourg. J'ai lu sur certains forums que des prof français travaillant au Lux toucherait non pas le salaire d'un luxembourgeois mais plutôt un salaire proche de celui obtenu en France, ce qui ne serait pas tout intéressant. Mais cette affirmation me laisse septique, je croyais que l’intérêt d'un contrat local c’était justement d'être payé au salaire du pays employeur, pas celui d'origine...
Sinon l'avantage de l'AEFE c'est de pouvoir revenir automatiquement dans son académie d'origine lors du retour. Enfin c'est ce qui en fonction actuellement, vu que vous parlez de changements à venir...

Pour ce qui est des DOM TOM et du Pacifique, on m'avait parlé en bien de la Nouvelle-Calédonie...Pourquoi pensez-vous que les régions des îles sont intéressantes en particulier pour améliorer le salaire ?
Merci  Very Happy

Un contrat local est un contrat de droit local par opposition aux contrats d'expatrié et de résident proposés à l'AEFE, qui sont des contrats de droit français dont les conditions ne sont pas fixées par l'école mais par l'AEFE et ses ministères de tutelle. Beaucoup croient à tort que "contrat local" signifie nécessairement contrat identique à celui proposé aux locaux. Or, ce n'est pas le cas. Pour dire les choses simplement, "contrat local" signifie simplement que l'employeur propose ce qu'il veut. Il y a donc autant de contrats locaux que d'employeurs. Parfois, un contrat local peut être similaire à celui proposé aux locaux, parfois un contrat local peut offrir à l'enseignant français le même salaire et les mêmes conditions qu'en France, parfois un contrat local peut aussi offrir à l'enseignant français un salaire supérieur à celui qu'il touche en France. Chaque cas peut être différent et il faut prendre le temps de se renseigner auprès de chaque école dans laquelle on postule.

Le détachement et la mise en disponibilité sont des positions administratives. Les enseignants qui ont un contrat d'expatrié ou de résident à l'AEFE sont tous détachés. Les enseignants qui ont des contrats locaux dans des écoles autres que les lycées de l'AEFE sont détachés ou en disponibilité. Cela dépend des écoles, voire des niveaux d'enseignement, car pour être en mesure de proposer un détachement, une école doit être homologuée pour le niveau concerné. Il me semble que les enseignants titulaires en contrat local à l'AEFE sont tous en disponibilité, mais il faudrait vérifier ce point.  

Il faut bien garder présent à l'esprit qu'un détachement pour enseigner à l'étranger n'est pas un droit. L'administration peut donc le refuser même lorsque l'on a obtenu un poste. Bien évidemment, cette situation est terriblement frustrante. En ce qui concerne la mise en disponibilité, il existe des cas dans lesquels elle peut être de droit. Cela dit, d'après ce que vous dites, j'ai l'impression que vous n'êtes pas concerné. Si vous demandez une mise en disponibilité pour enseigner à l'étranger, il s'agira donc d'une mise en dispo pour convenances personnelles. Or, une fois encore, il ne s'agit pas d'une mise en dispo de droit. Elle peut donc être refusée quand bien même vous auriez obtenu un poste. Dans certaines écoles privées, il arrive parfois que des chefs d'établissement rechignent à proposer un poste à un enseignant originaire d'une académie connue pour sa propension à refuser les détachements ou les mises en disponibilité, car ils craignent que l'enseignant ne soit pas autorisé à partir.  

Le retour dans l'académie d'origine est garanti pour tout enseignant détaché et cela n'a rien à voir avec l'AEFE ni le type de contrat que vous avez obtenu à l'étranger. Je ne sais pas ce qu'il en est pour les enseignants placés en disponibilité. Je crois qu'il en va de même, mais il faudrait vérifier. Bien entendu, rien n'empêche un enseignant qui rentre de l'étranger de participer au mouvement s'il ne veut pas rentrer dans son académie d'origine.

Les DOM-TOM sont intéressants financièrement car le salaire des fonctionnaires y est majoré. En outre, certaines académies versent une prime aux enseignants. Enfin, l'impôt sur le revenu est minoré ou inexistant. Toutes les informations à ce sujet sont disponibles sur internet et je ne les connais pas toutes précisément.

Pour faire avancer votre réflexion, vous pouvez consulter le site du ministère de l'Education nationale, le site de l'AEFE, le site de la MLF (Mission laïque française) et la page facebook "Enseigner à l'étranger".

Si vous désirez vraiment partir, je vous conseille vivement de postuler dans de nombreuses écoles pour multiplier vos chances d'obtenir un poste. Il ne faut pas trop faire la fine bouche au début, notamment lorsqu'il s'agit d'un premier départ. Enfin, faites attention aux calendriers qui régissent les procédures de recrutement, car ils peuvent varier selon les destinations et les types de contrat.
Parisienne84
Parisienne84
Niveau 1

AEFE indemnité d'expatriation - Page 3 Empty Re: AEFE indemnité d'expatriation

par Parisienne84 Ven 29 Juil - 18:12
Bonjour,
Concernant l'outre mer: plus c'est loin, mieux c'est rémunéré sauf erreur de ma part...mais il faut avoir conscience de l'éloignement, l'isolement, les conditions de vie!
Si ton projet, ô combien louable, est d'acquérir un logement, je te suggère des territoires où tu peux percevoir l'ISG: l'indemnité de sujétion géographique. Il me semble que de ce point de vue, Mayotte et la Guyane sont les plus intéressants.
Outre-mer, ton traitement brut est majoré de 40% minimum selon l'endroit et, en effet, ton IR est frappé d'un abattement non négligeable.
Sous conditions, tu peux aussi bénéficier d'une prise en charge de ton déménagement: IFCR indemnité forfaitaire de changement de résidence; cela peut monter à +5000 euros! Et après une certaine ancienneté, si tu obtiens une mutation, en métropole par exemple, tu la perçois de nouveau...
La Nouvelle-Calédonie et la Polynésie, de ce point de vue, sont les plus attractifs. Cependant la vie y est chère!
Je te conseille de glaner des info sur les pages web locales des syndicats.
A toi de faire tes comptes par rapport à ton échelon, ta situation maritale, etc...
Personnellement, après à peine 5 ans hors de l'Hexagone, j'ai la possibilité d'acquérir un bien sans m'endetter sur 25ans ni emprunter outre mesure! C'est vrai qu'au début on voit cet aspect là, mais en toute honnêteté mes affectations hors de France m'ont fait réfléchir sur moi-même, découvrir des personnes attachantes: écoute ton coeur aussi!

Bon courage dans tes réflexions.
acsyle
acsyle
Niveau 10

AEFE indemnité d'expatriation - Page 3 Empty Re: AEFE indemnité d'expatriation

par acsyle Sam 30 Juil - 16:41
Merci pour vos retours Smile
Apparemment la campagne de candidature pour l'année 2023 est terminée, donc je suppose qu'il faudra attendre avril-mai 2023 pour postuler en 2024...
Je croyais que cela se faisait durant la période de novembre-décembre comme pour les autres pays mais apparemment pas.
Ca me laisse le temps de réfléchir encore à la destination à choisir même si effectivement l'outre mer à l'air rentable (l'éloignement et l'isolement ne me dérange pas).
J'ai lu que pour Wallis et Futuna le traitement était multiplié par 2,05 , c'est pas mal. Je ne sais pas encore pour Mayotte et la Guyane, il faut que je regarde lequel est le plus rentable.
Je me demandais : des pays comme la Chine, éloignés et pas trop regardant sur les droits de l'homme, peuvent ils être intéressants à coté des DOM TOM pour l'aspect rentable ou bien sont-ils considérés comme "plus vivables", "modernes" que les îles et donc pas beaucoup plus rémunérés qu'en France ? Désolé si la question est "naïve" mais je ne me figure pas du tout comme ils sont considérés (pays difficiles ou non ?).
En tout cas Parisienne ça me vend du rêve ce que tu me dis ! 5 ans hors de France et pouvoir ne pas s'endetter sur 25 ans...j'aimerais bien ! Je trouve que le jeu en vaut largement la chandelle !
Cochonou
Cochonou
Niveau 4

AEFE indemnité d'expatriation - Page 3 Empty Re: AEFE indemnité d'expatriation

par Cochonou Sam 30 Juil - 18:49
acsyle a écrit:Merci pour vos retours Smile
Apparemment la  campagne de candidature pour l'année 2023 est terminée, donc je suppose qu'il faudra attendre avril-mai 2023 pour postuler en 2024...
Je croyais que cela se faisait durant la période de novembre-décembre comme pour les autres pays mais apparemment pas.
Ca me laisse le temps de réfléchir encore à la destination à choisir même si effectivement l'outre mer à l'air rentable (l'éloignement et l'isolement ne me dérange pas).
J'ai lu que pour Wallis et Futuna le traitement était multiplié par 2,05 , c'est pas mal. Je ne sais pas encore pour Mayotte et la Guyane, il faut que je regarde lequel est le plus rentable.

Sauf erreur de ma part, ceux qui demandent une affectation en Nouvelle Calédonie ou à Wallis et Futuna doivent postuler en mai de l'année x pour faire la rentrée de février de l'année x+1. J'imagine donc que pour ces deux académies, les carottes sont cuites. Cependant, pour le reste des DOM TOM et pour l'étranger le recrutement pour la rentrée de septembre 2023 (ou d'août pour la Polynésie) n'a pas encore commencé.  

acsyle a écrit: Je me demandais : des pays comme la Chine, éloignés et pas trop regardant sur les droits de l'homme, peuvent ils être intéressants à coté des DOM TOM pour l'aspect rentable ou bien sont-ils considérés comme "plus vivables", "modernes" que les îles et donc pas beaucoup plus rémunérés qu'en France ? Désolé si la question est "naïve" mais je ne me figure pas du tout comme ils sont considérés (pays difficiles ou non ?).
En tout cas Parisienne ça me vend du rêve ce que tu me dis ! 5 ans hors de France et pouvoir ne pas s'endetter sur 25 ans...j'aimerais bien ! Je trouve que le jeu en vaut largement la chandelle !

Comme j'ai essayé de l'expliquer, il est très difficile de répondre à cette question car à l'étranger le salaire d'un enseignant français ne dépend pas uniquement du pays où il exerce mais aussi du type de contrat qu'il signe. Or, entre le statut de résident qui est en train d'être revu et les scrupules de nombreuses écoles à communiquer en amont le salaire des enseignants en contrat local, il est difficile d'avoir des informations précises avant d'être en contact avec le chef d'établissement ou le service en charge du recrutement. Sur "Enseigner à l'étranger", on peut voir que certaines annonces précisent le salaire proposé alors que beaucoup d'autres ne le mentionnent pas. Enfin, il faut savoir que la rémunération d'un enseignant à l'étranger n'obéit pas uniquement aux critères que tu évoques, et il ne faut pas croire que "pays éloignés et/ou que l'on croit difficiles" = super salaire. On m'a proposé 2050 euros bruts par mois à Tachkent en Ouzbékistan, et sur "Enseigner à l'étranger" j'ai vu une annonce pour Erbil, au Kurdistan irakien, qui proposait 2400 dollars par mois pour un contrat local sans détachement.

acsyle a écrit:En tout cas Parisienne ça me vend du rêve ce que tu me dis ! 5 ans hors de France et pouvoir ne pas s'endetter sur 25 ans...j'aimerais bien ! Je trouve que le jeu en vaut largement la chandelle !

Je ne sais pas ce qu'a voulu dire "Parisienne". Cela dit, son message ne signifie pas nécessairement qu'elle a acheté son bien sans faire de prêt. Elle a peut-être emprunté sur une durée inférieure à 25 ans. J'ai quitté la France il y a longtemps et depuis le jour où je suis parti j'ai toujours gagné plus qu'en France. Cela dit, je serais incapable d'acheter quoi que ce soit en France sans faire de prêt sur plusieurs années. Je suis convaincu que quitter la France est avantageux sur le plan financier. Cela dit, il ne faut pas non plus fantasmer.
Contenu sponsorisé

AEFE indemnité d'expatriation - Page 3 Empty Re: AEFE indemnité d'expatriation

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum