Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gauvain31
Empereur

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par gauvain31 le Jeu 15 Mar 2018 - 21:00
pogonophile a écrit:L'idée existe déjà, il y avait eu des capes bivalents il y a une quinzaine d'années (nombre très faible de candidats, et réussite rarissime), il y a les "mentions complémentaires" depuis 2007. Malgré une prime, une affectation prioritaire, je n'en ai jamais vu un seul titulaire.


Sais-tu combien d'années universitaires il faut pour maîtriser une discipline? Rien qu'en SVT, il faudrait 6 ans au minimum pour maîtriser et la biologie et la géologie.... et les connaissances évoluent. Les élèves de L3 Géologie voient actuellement ce que moi je voyais à bac +5 en prépa agreg externe.
Le CAPES SVT ou SPC sont des CAPES Bivalent : on y apprend et enseigne bien DEUX disciplines. Le CAPES (ou l'agrégation) de Lettres classiques sont des concours trivalents: as-tu déjà pris la peine au moins de regarder les syllabus des universités pour voir ne serait-ce qu'une fois ce qu'on enseigne par exemple rien qu'en Latin? Rien qu'en Grec ? Et en plus se farcir des cours de Lettres? Te rends-tu compte de l’investissement que c'est à l'échelle d'une vie ?

Ce que toi tu appelles "CAPES bivalent " est en fait un CAPES "tétravalent" : qui peut actuellement se permettre d'allonger ses études pour maîtriser un minimum 4 disciplines? Très très peu de gens
Rendash
Rendash
Enchanteur

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Rendash le Jeu 15 Mar 2018 - 21:01
@gauvain31 a écrit: Les élèves de L3 Géologie voient actuellement ce que moi je voyais à bac +5 en prépa agreg externe.

Le niveau monte yesyes

Sauf celui de nos traitements, qui, eux, sont désespérément monovalant pas grand chose Sad

_________________
Témoignage d'un collègue. - Page 9 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Thalia de G le Jeu 15 Mar 2018 - 21:02
@JPhMM a écrit:Faut peut-être arrêter de raconter des bêtises à tours de bras. J'ai moi-même été collégien dans un CES et j'ai eu comme professeurs plusieurs PEGC tout à fait bivalents. Le statut existe encore, même s'ils sont rares. D'ailleurs j'en connais, qui exercent encore.
J'en ai connu, mais cela doit bien faire dix ans que je n'en ai pas croisé.

Pour en revenir au problème de la bivalence ceux que j'ai fréquentés en tant que collègues m'ont presque tous dit qu'ils avaient une discipline de prédilection et sentaient moins à l'aise dans l'autre. C'est un constat pas une critique.
J'ai l'impression que du temps où ils étaient encore assez nombreux, les postes partagés étaient moins nombreux parce que ce statut permettait une certaine souplesse pour les établissements.
Pour autant je ne suis pas favorable à la bivalence, même si j'entends bien que certains s'y plairaient.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par gauvain31 le Jeu 15 Mar 2018 - 21:02
@JPhMM a écrit:Oui, minimum.
Parce qu'en Maths-Sciences, on atteint la quintivalence. Razz

Pentavalence Monsieur ; il va vous falloir vous former aux nouvelles disciplines pour maitriser tout ça Razz
MesonMixing
MesonMixing
Niveau 10

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par MesonMixing le Jeu 15 Mar 2018 - 21:06
Pour en revenir au sujet, pense-t-on au pauvre TZR qui fait un remplacement de 2 semaines en maths en 6ème puis les 3 semaines suivantes en physique en 1ère S? La somme de travail me semble incommensurable. Surtout que comme l'a souligné Thalia, il y a une discipline dans laquelle on se sent forcément moins à l'aise.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par JPhMM le Jeu 15 Mar 2018 - 21:08
@gauvain31 a écrit:
@JPhMM a écrit:Oui, minimum.
Parce qu'en Maths-Sciences, on atteint la quintivalence. Razz

Pentavalence Monsieur ; il va vous falloir vous former aux nouvelles disciplines pour maitriser tout ça Razz
Non, ça c'est pour les atomes. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Jeu 15 Mar 2018 - 21:11
@gauvain31 Un deuxième verre d'eau fraîche peut--être ? A quel moment ai-je dit que j'étais partisan de ce truc ou que c'était facile ? Le seul qui a sous-entendu que ça pourrait quand-même être plus courant, c'est pas moi hein. Je me suis contenté de souligner que très peu de gens se lançaient là-dedans, et ce malgré des incitations. Je te rappelle que moi aussi j'ai été enseignant, donc j'ai une idée de ce que sont les études qui y conduisent, et de la nécessaire actualisation des connaissances, reposant bien plus sur l'autonomie des personnes que sur une formation cohérente d'ailleurs.

Le mot bivalent en vaut un autre, si on va dans l'énoncé de ce que chacun fait, on peut ajouter que tout le monde est au moins tétravalent avec la maîtrise de la langue, l'histoire des arts, l'EMC, dans lesquelles toutes les disciplines sont censées intervenir, sans parler des missions d'éducateur. Et même, si tu veux jouer sur les mots, on peut aussi ajouter que l'agrég de SVTU intègre les sciences de l'univers, que l'univers par définition contient pas mal de choses, donc que ses lauréats peuvent enseigner tout et plus encore.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par gauvain31 le Jeu 15 Mar 2018 - 21:12
@Rendash a écrit:
@gauvain31 a écrit: Les élèves de L3 Géologie voient actuellement ce que moi je voyais à bac +5 en prépa agreg externe.

Le niveau monte yesyes

Sauf celui de nos traitements, qui, eux, sont désespérément monovalant pas grand chose Sad

Razz Oui, notre vie en deviendrait presque monotone tiens. Bon , pour le niveau en L3 : les connaissances dans ce domaine ont explosé ces dernières années. Dans la préface d'un super livre, "Géosciences" de Bousquet et Robert, Xavier le Pichon himself disait je crois que s'il lisait ce livre avec ses connaissances de jeunesse, il n'y comprendrait rien Very Happy ? Les Sciences de la Terre sont de très jeunes sciences dopées évidemment par les intérêts économiques que leur application peuvent apporter au monde de l'industrie.

Perso, c'est évidemment la Géologie fondamentale qui m'intéresse ici.
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par ddalcatel le Jeu 15 Mar 2018 - 21:14
pogonophile a écrit:@gauvain31 Un deuxième verre d'eau fraîche peut--être ? A quel moment ai-je dit que j'étais partisan de ce truc ou que c'était facile ? Le seul qui a sous-entendu que ça pourrait quand-même être plus courant, c'est pas moi hein. Je me suis contenté de souligner que très peu de gens se lançaient là-dedans, et ce malgré des incitations. Je te rappelle que moi aussi j'ai été enseignant, donc j'ai une idée de ce que sont les études qui y conduisent, et de la nécessaire actualisation des connaissances, reposant bien plus sur l'autonomie des personnes que sur une formation cohérente d'ailleurs.

Le mot bivalent en vaut un autre, si on va dans l'énoncé de ce que chacun fait, on peut ajouter que tout le monde est au moins tétravalent avec la maîtrise de la langue, l'histoire des arts, l'EMC, dans lesquelles toutes les disciplines sont censées intervenir, sans parler des missions d'éducateur. Et même, si tu veux jouer sur les mots, on peut aussi ajouter que l'agrég de SVTU intègre les sciences de l'univers, que l'univers par définition contient pas mal de choses, donc que ses lauréats peuvent enseigner tout et plus encore.

Quelles étaient ces incitations ? Je ne connaissais pas ce dispositif...
avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Jeu 15 Mar 2018 - 21:16
@ddalcatel a écrit:Quelles étaient ces incitations ? Je ne connaissais pas ce dispositif...

C'est présenté là : http://media.education.gouv.fr/file/47/4/4474.pdf
Et non, je ne fais pas de la pub.
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par ddalcatel le Jeu 15 Mar 2018 - 21:20
pogonophile a écrit:
@ddalcatel a écrit:Quelles étaient ces incitations ? Je ne connaissais pas ce dispositif...

C'est présenté là : http://media.education.gouv.fr/file/47/4/4474.pdf
Et non, je ne fais pas de la pub.

Ah oui, c'est vrai, je m'en souviens maintenant. J'avais totalement oublié ce dispositif. C'est vrai que comme souvent l'incitation financière était beaucoup trop faible par rapport à l'investissement...
gauvain31
gauvain31
Empereur

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par gauvain31 le Jeu 15 Mar 2018 - 21:33
Pogonophile a écrit:Un deuxième verre d'eau fraîche peut--être ?

Pogonophile, surveille ton langage je te l'ai déjà dit.Je n'aime pas le ton agressif et provocateur de cette phrase que tu emploies. On n'est pas amis que je sache et je n'aime pas ce genre de familiarité de la part d'un CDE. Tu le fais exprès ou quoi? Il faut vraiment que tu travailles là-dessus je te l'ai déjà dit à plusieurs reprises.Tu es vraiment pénible à lire parfois. Et cette phrase n'apporte rien au débat.

pogonophile a écrit: A quel moment ai-je dit que j'étais partisan de ce truc ou que c'était facile ? Le seul qui a sous-entendu que ça pourrait quand-même être plus courant, c'est pas moi hein. Je me suis contenté de souligner que très peu de gens se lançaient là-dedans, et ce malgré des incitations. Je te rappelle que moi aussi j'ai été enseignant, donc j'ai une idée de ce que sont les études qui y conduisent, et de la nécessaire actualisation des connaissances, reposant bien plus sur l'autonomie des personnes que sur une formation cohérente d'ailleurs.

Le mot bivalent en vaut un autre, si on va dans l'énoncé de ce que chacun fait, on peut ajouter que tout le monde est au moins tétravalent avec la maîtrise de la langue, l'histoire des arts, l'EMC, dans lesquelles toutes les disciplines sont censées intervenir, sans parler des missions d'éducateur. Et même, si tu veux jouer sur les mots, on peut aussi ajouter que l'agrég de SVTU intègre les sciences de l'univers, que l'univers par définition contient pas mal de choses, donc que ses lauréats peuvent enseigner tout et plus encore.

Ensuite  concernant le reste de ton propos, la façon dont tu en parles me faisait penser à un regret de ta part. Combien de CDE proposent (ou imposent) une tétravalence pour les commodités de conception d'emploi du temps? Mais j'ai sûrement mal interprété tes intentions. Ensuite la maîtrise de la langue et l'EMC en elle-même ne sont pas des disciplines universitaires, je ne suis donc pas d'accord pour les rajouter aux disciplines que l'on enseigne, pour lesquelles on a passé des années sur les bancs de la fac, et appeler ceci "tétravalence".

Enfin ta remarque sur les Sciences de l'Univers est très pertinente : cette  discipline existe à part entière depuis cette année seulement en Master à Toulouse et oui, son imbrication à l'agreg suppose qu'on sache enseigner une 3ème embryon de discipline, mais ça ne me déplaît pas au contraire Very Happy  L'évolution du monde va vers une complexité croissante des connaissances et une tendance à spécialiser de plus en plus les agrégations. Pour ma part je ne souhaite pas qu'il y ait une scission agrégation de Sciences de la Vie et une agrégation Sciences de la Terre et de l'Univers: la mouture actuelle est déjà très bien; et un cloisonnement supplémentaire ne serait pas pertinent. Donc oui, je suis un futur trivalent finalement Laughing


Dernière édition par gauvain31 le Jeu 15 Mar 2018 - 21:36, édité 1 fois
avatar
wilfried12
Niveau 10

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par wilfried12 le Jeu 15 Mar 2018 - 21:36
Et puis je pense pas qu'il y ai beaucoup de volontaires pour se retaper une année à l'espe woohoo
PabloPE
PabloPE
Expert

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par PabloPE le Jeu 15 Mar 2018 - 22:05
En même temps si on est nul dans toutes les matières on est polyvalent.

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par pseudo-intello le Ven 16 Mar 2018 - 0:52
pogonophile a écrit:
@ddalcatel a écrit:Quelles étaient ces incitations ? Je ne connaissais pas ce dispositif...

C'est présenté là : http://media.education.gouv.fr/file/47/4/4474.pdf
Et non, je ne fais pas de la pub.

N'empêche, si la prime était plus élevée, je pourrais être tentée.

@wilfried12 a écrit:Et puis je pense pas qu'il y ai beaucoup de volontaires pour se retaper une année à l'espe woohoo

Vu comme ça, je ne serais peut-être pas tentée, en effet. Very Happy
Malaga
Malaga
Modérateur

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Malaga le Ven 16 Mar 2018 - 6:39
Sur le refus des équipes de prendre des heures sup, je vais exposer mon cas perso. L'an prochain, nous aurons 19 classes au collège et il y aura 5,5 HS. Nous avons demandé le maintien du BMP et donc du collègue TZR qui intervient chez nous, d'autant plus que dans son autre collège, il y aura 12h à faire (12h + 5,5h, avec l'heure de décharge puisque les deux villes ne sont pas limitrophes, ça le fait). Cela a été refusé car on impose aux trois profs de faire au moins une HS donc il ne reste plus que 2,5h à se répartir et on refuse de faire venir un BMP pour si peu. Donc nous allons devoir, à trois collègues, se partager les HS, ce qui signifie soit se partager des classes, soit laisser un collègue prendre une classe supplémentaires et donc faire au minimum 21h. Et si nous refusons de prendre plus d'une HS, le CDE nous retirera l'EMC et le donnera aux collègues de physique ou de techno qui sont à 18h. J'ai écrit à mon IPR sans avoir de réponse, et je n'ai trouvé aucun texte qui dit clairement que les profs d'HG doivent enseigner le programme d'EMC.

_________________
Témoignage d'un collègue. - Page 9 Banana244   Témoignage d'un collègue. - Page 9 Banana244     Témoignage d'un collègue. - Page 9 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Isis39
Isis39
Bon génie

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Isis39 le Ven 16 Mar 2018 - 7:17
@Malaga a écrit:Sur le refus des équipes de prendre des heures sup, je vais exposer mon cas perso. L'an prochain, nous aurons 19 classes au collège et il y aura 5,5 HS. Nous avons demandé le maintien du BMP et donc du collègue TZR qui intervient chez nous, d'autant plus que dans son autre collège, il y aura 12h à faire (12h + 5,5h, avec l'heure de décharge puisque les deux villes ne sont pas limitrophes, ça le fait). Cela a été refusé car on impose aux trois profs de faire au moins une HS donc il ne reste plus que 2,5h à se répartir et on refuse de faire venir un BMP pour si peu. Donc nous allons devoir, à trois collègues, se partager les HS, ce qui signifie soit se partager des classes, soit laisser un collègue prendre une classe supplémentaires et donc faire au minimum 21h. Et si nous refusons de prendre plus d'une HS, le CDE nous retirera l'EMC et le donnera aux collègues de physique ou de techno qui sont à 18h. J'ai écrit à mon IPR sans avoir de réponse, et je n'ai trouvé aucun texte qui dit clairement que les profs d'HG doivent enseigner le programme d'EMC.

BO du 25 juin 2015. Les horaires d'EMC sont intégrés à l'HG.
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=90475
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Ramanujan974 le Ven 16 Mar 2018 - 7:50
@Malaga a écrit:Sur le refus des équipes de prendre des heures sup, je vais exposer mon cas perso. L'an prochain, nous aurons 19 classes au collège et il y aura 5,5 HS. Nous avons demandé le maintien du BMP et donc du collègue TZR qui intervient chez nous, d'autant plus que dans son autre collège, il y aura 12h à faire (12h + 5,5h, avec l'heure de décharge puisque les deux villes ne sont pas limitrophes, ça le fait). Cela a été refusé car on impose aux trois profs de faire au moins une HS donc il ne reste plus que 2,5h à se répartir et on refuse de faire venir un BMP pour si peu. Donc nous allons devoir, à trois collègues, se partager les HS, ce qui signifie soit se partager des classes, soit laisser un collègue prendre une classe supplémentaires et donc faire au minimum 21h. Et si nous refusons de prendre plus d'une HS, le CDE nous retirera l'EMC et le donnera aux collègues de physique ou de techno qui sont à 18h. J'ai écrit à mon IPR sans avoir de réponse, et je n'ai trouvé aucun texte qui dit clairement que les profs d'HG doivent enseigner le programme d'EMC.



J'espère qu'au moins aucun d'entre vous ne sera PP ni n'organisera la moindre sortie...
ycombe
ycombe
Monarque

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par ycombe le Ven 16 Mar 2018 - 8:07
@Malaga a écrit:Sur le refus des équipes de prendre des heures sup, je vais exposer mon cas perso. L'an prochain, nous aurons 19 classes au collège et il y aura 5,5 HS. Nous avons demandé le maintien du BMP et donc du collègue TZR qui intervient chez nous, d'autant plus que dans son autre collège, il y aura 12h à faire (12h + 5,5h, avec l'heure de décharge puisque les deux villes ne sont pas limitrophes, ça le fait). Cela a été refusé car on impose aux trois profs de faire au moins une HS donc il ne reste plus que 2,5h à se répartir et on refuse de faire venir un BMP pour si peu. Donc nous allons devoir, à trois collègues, se partager les HS, ce qui signifie soit se partager des classes, soit laisser un collègue prendre une classe supplémentaires et donc faire au minimum 21h. Et si nous refusons de prendre plus d'une HS, le CDE nous retirera l'EMC et le donnera aux collègues de physique ou de techno qui sont à 18h. J'ai écrit à mon IPR sans avoir de réponse, et je n'ai trouvé aucun texte qui dit clairement que les profs d'HG doivent enseigner le programme d'EMC.

La bonne réponse est: « Sachez, monsieur, que céder au chantage n'a jamais apporté quoi que ce soit de bon. Nous refusons les HSA non obligatoires et débrouillez-vous avec. »

Les profs de techno ou de physiques peuvent refuser d'intervenir dans une autre discipline, d'autant plus que leur service est déjà au maximum.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
G'z
G'z
Niveau 3

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par G'z le Ven 16 Mar 2018 - 14:16
Quand on est en sur-service, on est aussi en sur-régime puis en surmenage ! Moi je dis : ma santé mentale avant tout ... vache

Hors de question de faire plus d'une HSA pour faire plaise au boss ...  abi

Et quand le CDE envoie des mails en disant "...dans l'intérêt supérieur des élèves... sachant compter sur votre professionnalisme ..."  je pense qu'il se fout du monde. Surtout quand il rajoute : " je vous avez pourtant envoyé un mail à 01h18 (AM je précise)...", j'envoie valser dans les choux en répondant "Ecoutez à cette heure-là moi je dors comme la majorité de la populace ". Témoignage d'un collègue. - Page 9 437980826

Donc, s'ils n'ont pas de vie famille ou d'âme sensible c'est leur problème; de même pour les heures sup à caser ! Et s'il impose à X ou Y au risque de créer une ambiance de loose dans la SDP, il existe un truc magique : un certificat médical (d'abord) et un arrêt de travail (ensuite). Là il verra comment faire avec les heures sup + les heures postes  fleurs
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par pseudo-intello le Ven 16 Mar 2018 - 14:51
J'ai déjà pris un BMP de 5 heures sans rechigner, parce que le collège était sympa, que je finissais par y avoir me habitudes, et que les chefs se débrouillaient pour que mon EDT n'en souffre pas.
J'ai déjà pris une classe en plus, parce que ça arrangeait le reste de mon équipe (qui est sympa), que les chefs n'avaient pas mis de pression, et qu'en contrepartie, j'avais eu la priorité dans le choix du niveau.

Mais le chantage, réel ou affectif (pensez aux élèves, que diable !), la flagornerie qu'n sent à des kilomètres (je compte sur votre professionnalisme,e elle est bien bonne), les pressions, la non-reconnaissance, ça ne prend pas. D'ailleurs, l'année après celle du CSD de 5h qui tournait bien, j'ai eu un CSD de 5s tout pourri, et comme à cette époque, on pouvait encore, j'étais allée au TA (avec succès). Y'a pas marqué "la poste", ici (pour ceux qui ont de vieilles références).
avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Ven 16 Mar 2018 - 17:35
" sachant pouvoir compter sur votre professionnalisme", c'est plus souvent du performatif, et une façon de dire "non mais là vraiment c'est à faire" Razz

Par contre,

Hors de question de faire plus d'une HSA pour faire plaise au boss ...

...je t'assure qu'il n'y a pas de plaisir là dedans.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par JPhMM le Ven 16 Mar 2018 - 17:45
Pour votre information : non pas "par contre", mais "en revanche".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Ven 16 Mar 2018 - 17:48
Oui papa.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par JPhMM le Ven 16 Mar 2018 - 17:51
Bien vu. Razz

("En revanche" et non "par contre", du fait de l'absence d'opposition, bien sûr.)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
gauvain31
gauvain31
Empereur

Témoignage d'un collègue. - Page 9 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par gauvain31 le Ven 16 Mar 2018 - 22:08
@G'z a écrit:Quand on est en sur-service, on est aussi en sur-régime puis en surmenage ! Moi je dis : ma santé mentale avant tout ... vache

Hors de question de faire plus d'une HSA pour faire plaise au boss ...  abi

Et quand le CDE envoie des mails en disant "...dans l'intérêt supérieur des élèves... sachant compter sur votre professionnalisme ..."  je pense qu'il se fout du monde. Surtout quand il rajoute : " je vous avez pourtant envoyé un mail à 01h18 (AM je précise)...", j'envoie valser dans les choux en répondant "Ecoutez à cette heure-là moi je dors comme la majorité de la populace ". Témoignage d'un collègue. - Page 9 437980826

Donc, s'ils n'ont pas de vie famille ou d'âme sensible c'est leur problème; de même pour les heures sup à caser ! Et s'il impose à X ou Y au risque de créer une ambiance de loose dans la SDP, il existe un truc magique : un certificat médical (d'abord) et un arrêt de travail (ensuite). Là il verra comment faire avec les heures sup + les heures postes  fleurs

Oui surtout dans son intérêt à lui et bon , c'est hélas un CDE qui a perdu le sens des réalités .....Tu as bien fait de l'envoyer valser. C'est le type de CDE qui fatigue tout le monde
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum