Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
doubledecker
Esprit éclairé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par doubledecker le Mer 14 Mar 2018, 15:02
C'est marrant ça me rappelle la rentrée 2015 où j'avais posté en râlant sur les 3 HSA (donc 1 classe) que m'avait refilé l'adjoint qui avait tout bonnement oublié une classe. J'avais accepté parce que le TZR qui serait venu se serait tapé 3 A/R hebdomadaires en zone rurale, pas forcément cool. Bref, je poste naïvement ma p'tite râlerie sans imaginer la volée de bois vert que ça allait me valoir. Ô tempora, ô mores...
Bref cette petite digression pour dire que la situation de notre collègue comme à beaucoup d'autres est insupportable et que les RH dans l'éducation nationale ont beaucoup de progrès à faire.
Et effectivement créer un BMP ça ne se fait pas non plus en claquant des doigts. Je découvre cette année que ce que je pouvais prendre pour de la mauvaise volonté il n'y a pas si longtemps de la part des CDE se révèle souvent être de l'impuissance, dit celle qui revient de la DSDEN pour aller défendre le bout de gras de sa segpa afin de ne pas perdre un atelier et de ne pas avoir une classe à 20.
avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Mer 14 Mar 2018, 15:04
Ok soit, la piste d'absorber une poignée d'heures pour éviter de multiplier les BMP est une hérésie. Admettons, surtout surtout ne pas imaginer qu'avec un peu de bonne volonté.

Alors que faire ?
Au niveau des établissements, au niveau global ?

Parce que certes, les nouvelles ORS ne sont pas commodes, et auparavant, il y avait plus de dispositifs de remédiation qui permettaient de combler les services, mais d'un autre côté, les modulations sur l'AP et la co-intervention permettent aussi de faire ce numéro d'équilibriste, et les ORS n'étaient pas souples non plus. Ce n'est donc pas un problème récent.

@doubledecker
au motif de quoi la "volée de bois vert" ?


Dernière édition par pogonophile le Mer 14 Mar 2018, 15:05, édité 1 fois
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Philomène87 le Mer 14 Mar 2018, 15:04
@Fires of Pompeii a écrit:
@Philomène87 a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:
@Philomène87 a écrit:Il faut quand même admettre que, comme le dit Pogonophile, si on refuse des HSA, forcément il faut un bmp, avec les conditions de travail que cela implique pour lui. C'est un fait. On ne peut pas laisser des élèves sans professeur.
Après, on est d'accord sur le fait que la rémunération n'est pas encourageante. C'est un autre problème. Mais ce n'est pas l'administration, qui doit faire aussi avec les moyens qu'elle a, qui fixe les salaires...

Oui mais tu vois, dans mon collège par exemple, si chaque prof de ma discipline se limitait à 1 HSA, on pourrait placer presque un équivalent temps complet, comme BMP. Au lieu de ça, on tape sur celui qui ne veut pas trop de HSA pendant que d'autres en prennent plusieurs (deux ou trois en général). Et le BMP n'est là que pour un mi-temps.

Ce que je voulais dire, c'est que le cde n'a pas toujours le choix. Ce n'est pas forcément lui qui est inhumain. C'est le système, plutôt...

D'accord, mais le problèmes des HSA et des BMP se pose bien différemment dans les établissements : il n'y a qu'à voir la différence entre le cas que j'expose et celui qu'expose Pogonophile ; c'est dur de faire des généralités. Mais on ne peut pas non plus, en tant que CDE, juger a priori les professeurs comme fainéants.

Je ne trouve pas qu'il juge les professeurs comme des fainéants. Il expose juste une réalité. Si on plaint les collègues bmp et les affreux services qu'ils ont, on ne peut pas en même temps dire qu'on refuse les HSA parce qu'on "a le droit". Oui, on a le droit de refuser les HSA, on n'a pas à se justifier, surtout avec la rémunération au lance-pierre, mais il en découle inévitablement l'affectation d'un bmp, car encore une fois, le cde, lui, doit s'assurer que chaque classe ait un professeur. Et si le bmp le culpabilise lui, en mode "c'est ça le service que vous m'offrez ?", que voulez-vous que le cde réponde ?
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Fires of Pompeii le Mer 14 Mar 2018, 15:08
pogonophile a écrit:@Fires of Pompeii
Qu'entends-tu par "le sous service n'existe pas" ?
Quand un prof fait 16h, mais compte pour 18h sur la DHG, ça pose un souci de 2h qui ne sont pas faites... c'est ça que j'appelle un sous-service.
Parfois c'est la force des choses (17 divisions, un prof d'arts plastiques, il ne va pas faire un CSD d'une heure...), mais si on le provoque délibérément c'est problématique.

Je pensais surtout au deuxième cas, pour illustrer le fait qu'il y a parfois des cas où l'on ne peut pas "remplir" les ORS.
Je voulais dire que nous avons des maxima de service, pas des minima, et que donc dans le deuxième cas, évidemment on ne retranchera pas de salaire au prof d'arts plastiques au motif qu'il enseigne 17h au lieu de 18.

Sinon, la DGH ce sont des heures d'enseignement attribuées aux élèves, elle n'est pas divisée en professeurs, techniquement.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Mer 14 Mar 2018, 15:09
@Philomène87 a écrit:
Je ne trouve pas qu'il juge les professeurs comme des fainéants. Il expose juste une réalité. Si on plaint les collègues bmp et les affreux services qu'ils ont, on ne peut pas en même temps dire qu'on refuse les HSA parce qu'on "a le droit". Oui, on a le droit de refuser les HSA, on n'a pas à se justifier, surtout avec la rémunération au lance-pierre, mais il en découle inévitablement l'affectation d'un bmp, car encore une fois, le cde, lui, doit s'assurer que chaque classe ait un professeur. Et si le bmp le culpabilise lui, en mode "c'est ça le service que vous m'offrez ?", que voulez-vous que le cde réponde ?

La seule chose que je peux faire, c'est retoucher une énième fois les emplois du temps, pour éviter un éclatement ingérable.
Cela suppose parfois de créer, drame international, une heure de trou à un autre... solidarité quand tu nous tiens.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Fires of Pompeii le Mer 14 Mar 2018, 15:11
pogonophile a écrit:
@Philomène87 a écrit:
Je ne trouve pas qu'il juge les professeurs comme des fainéants. Il expose juste une réalité. Si on plaint les collègues bmp et les affreux services qu'ils ont, on ne peut pas en même temps dire qu'on refuse les HSA parce qu'on "a le droit". Oui, on a le droit de refuser les HSA, on n'a pas à se justifier, surtout avec la rémunération au lance-pierre, mais il en découle inévitablement l'affectation d'un bmp, car encore une fois, le cde, lui, doit s'assurer que chaque classe ait un professeur. Et si le bmp le culpabilise lui, en mode "c'est ça le service que vous m'offrez ?", que voulez-vous que le cde réponde ?

La seule chose que je peux faire, c'est retoucher une énième fois les emplois du temps, pour éviter un éclatement ingérable.
Cela suppose parfois de créer, drame international, une heure de trou à un autre... solidarité quand tu nous tiens.

Rolling Eyes c'est dommage, parce que je trouve le propos assez nuancé et constructif, qui expose une réalité qu'il est bon de connaître, mais ça coince toujours...


Dernière édition par Fires of Pompeii le Mer 14 Mar 2018, 15:12, édité 1 fois

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
abricotedapi
abricotedapi
Expert spécialisé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par abricotedapi le Mer 14 Mar 2018, 15:11
Donc quoi ? Si on refuse de faire des heures supplémentaires, quand on croise un collègue avec un BMP minable on doit se réjouir et dire "ah bah moi ça m'arrange" ? Cette discussion marche sur la tête.
Que des CDE de bonne volonté soient impuissant-es, je n'en doute pas. Mais merci de ne pas rejeter le problème sur les collègues qui ne veulent pas faire plus que leur service.

édit : ah et maintenant, non seulement on crée des BMP parce qu'on est fainéantes, mais en plus on crée des EDT pourris aux BMP parce qu'on pousse des cries d'orfraies à la moindre heure de trou abi Ce qu'il ne faut pas lire.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2020-2021 (TZR) : 2 classes de 5e, 1 classe de 4e (PP) + 1 classe de 6e, AP 5e
2019-2020 (TZR) : 2 classes de 6e, 2 classes de 5e (PP 6e)
2018-2019 (TZR) : 4 classes de 6e
2014-2018 : quatre ans en poste fixe (8 classes de 6e, 4 classes de 4e, 3 classes de 5e, 2 classes de 3e et 4 x PP 6e)
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par ddalcatel le Mer 14 Mar 2018, 15:14
@Fires of Pompeii a écrit:
@abricotedapi a écrit:C'est le système qui crée le problème, on est d'accord. Ce n'est certainement pas à nous de prendre sur nous et de faire des heures supplémentaires pour limiter les dégâts. C'est quand même dingue de retourner la situation ainsi, on croirait presque que ce sont les profs égoïstes et fainéant-es qui créent des BMP !

Voilà.

Mais si, nous sommes égoïstes et fainéants c'est bien connu ! Si les CDE ont du mal à trouver des profs pour les heures sup, il faut aussi regarder du côté de la rémunération encore une fois scandaleuse. L'HSA est moins payée que l'heure normale. Donc non, je n'ai aucun complexe à refuser ce que l'on me demande de ce côté-là... Aucune, mais alors aucune culpabilité !
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par doubledecker le Mer 14 Mar 2018, 15:15
@pogonophile : en vrac et en substance au motif que ces heures je n'avais qu'à pas les accepter (ben oui c'est si simple, le BMP c'est pas mon problème), que si tout le monde accepte des HSA plus besoin de créer de postes (j'étais donc co-responsable de la minoration du nombre de postes au concours) bref je les avais acceptées, je n'avais qu'à fermer ma bouche. Ce que j'ai fait pour me consacrer à la préparation de mes séquences pour cette classe supplémentaire n'étant pas adapte de la flagellation😁

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Dhaiphi
Dhaiphi
Grand sage

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Dhaiphi le Mer 14 Mar 2018, 15:16
@Caspar a écrit:@Dhaiphi: Titulaire Mobile ? À ma connaissance cette appellation n'existe pas.

Diantre, je suis découvert, je ne suis qu'un troll. Témoignage d'un collègue. - Page 3 3622156775

Dans le Primaire, ce sont des titulaires sans poste fixe et qui vous voyagent au gré des congés maladies ou des stages et autres absences diverses et variées.
Les appellations officielles ont variées au cours des décennies. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
fabienne7564
fabienne7564
Niveau 9

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par fabienne7564 le Mer 14 Mar 2018, 15:18
Je suis bien d'accord avec Philomène87 et Pogonophile. Je suis TZR. Les situations sont variables selon les établissements mais il n'est pas toujours facile de travailler sur trois établissements parce que certains collègues refusent "pour le principe" de prendre plus d' 1 HS. Ce n'est pas toujours le cas, certes : parfois, prendre plus d'1 HS rend le service effectivement très lourd. Mais je ne peux m'empêcher, parfois, d'être agacée par la posture de principe de certains collègues qui ne voient pas plus loin que le bout de leur service et ne tiennent pas toujours compte des conditions de travail du BMP qui débarque. Je ne veux pas faire de généralités. Je veux simplement dire que le CDE essaie parfois de faire ce qu'il peut avec ce qu'il a. Mon propos choquera peut-être mais j'en ai un peu marre parfois.

avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Mer 14 Mar 2018, 15:24
@fabienne7564
Ton propos n'a pas à choquer.
Si on assume "tout pour ma poire", pas de souci c'est cohérent.
Si on soupire "ah la la, c'est dur pour les TZR quand même", en ayant le pouvoir de faire quelque chose pour soulager, tout en refusant de le faire... ben oui forcément on tombera sur quelqu'un pour souligner la contradiction, et ce sera un peu facile de se plaindre d'être culpabilisé. La victime dans l'histoire, c'est le TZR au service éclaté hein.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Fires of Pompeii le Mer 14 Mar 2018, 15:25
Comme je le disais, les situations sont diverses et je crois bien que ce que fabienne évoque existe. Maintenant, on peut aussi comprendre que si les collègues ne prenaient pas ladite HSA (la première), eh bien le BMP serait plus conséquent et tout le monde serait content. Le CDE fait faire les maxima à tout le monde et le BMP vient pour 8heures et pas 4 (par exemple).

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
abricotedapi
abricotedapi
Expert spécialisé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par abricotedapi le Mer 14 Mar 2018, 15:28
@doubledecker a écrit:@pogonophile : en vrac et en substance au motif que ces heures je n'avais qu'à pas les accepter (ben oui c'est si simple,  le BMP c'est pas mon problème), que si tout le monde accepte des HSA plus besoin de créer de postes (j'étais donc co-responsable de la minoration du nombre de postes au concours)
Donc si on ne prend pas d'HSA, on est coupables, si on en prend, on est coupables. Tellement pratique, non ? Wink

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2020-2021 (TZR) : 2 classes de 5e, 1 classe de 4e (PP) + 1 classe de 6e, AP 5e
2019-2020 (TZR) : 2 classes de 6e, 2 classes de 5e (PP 6e)
2018-2019 (TZR) : 4 classes de 6e
2014-2018 : quatre ans en poste fixe (8 classes de 6e, 4 classes de 4e, 3 classes de 5e, 2 classes de 3e et 4 x PP 6e)
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Iphigénie le Mer 14 Mar 2018, 15:29
@Fires of Pompeii a écrit:
@abricotedapi a écrit:C'est le système qui crée le problème, on est d'accord. Ce n'est certainement pas à nous de prendre sur nous et de faire des heures supplémentaires pour limiter les dégâts. C'est quand même dingue de retourner la situation ainsi, on croirait presque que ce sont les profs égoïstes et fainéant-es qui créent des BMP !

Voilà.
C'est drôle mais en quarante ans de carriere, je n'ai jamais rencontré de situation où, pour le bien de tous, pour aider un tzr à ne pas avoir de service partagé ou pour la cohérence des services, que sais-je, on m'aurait fait grâce d'une heure : bizarrement, le bien commun, c'est toujours d'ajouter, jamais d'enlever.
Mais je ne dois pas avoir la vision d'ensemble assez bien ajustée Laughing
avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Mer 14 Mar 2018, 15:31
@Fires of Pompeii a écrit:Comme je le disais, les situations sont diverses et je crois bien que ce que fabienne évoque existe. Maintenant, on peut aussi comprendre que si les collègues ne prenaient pas ladite HSA (la première), eh bien le BMP serait plus conséquent et tout le monde serait content. Le CDE fait faire les maxima à tout le monde et le BMP vient pour 8heures et pas 4 (par exemple).

Malheureusement ça ne marche pas toujours en terme de services, difficile d'atteindre 18h tout juste.
L'exemple le plus frappant est celui de l'Espagnol, qui est souvent avec un service entier en LV2, donc une ORS de 2h30 par classe... soit ça fait 17h30, soit 20h.

@abricotedapi je crois que tu comprends ce que tu veux comprendre
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Philomène87 le Mer 14 Mar 2018, 15:33
@abricotedapi a écrit:Donc quoi ? Si on refuse de faire des heures supplémentaires, quand on croise un collègue avec un BMP minable on doit se réjouir et dire "ah bah moi ça m'arrange" ? Cette discussion marche sur la tête.
Que des CDE de bonne volonté soient impuissant-es, je n'en doute pas. Mais merci de ne pas rejeter le problème sur les collègues qui ne veulent pas faire plus que leur service.

édit : ah et maintenant, non seulement on crée des BMP parce qu'on est fainéantes, mais en plus on crée des EDT pourris aux BMP parce qu'on pousse des cries d'orfraies à la moindre heure de trou abi Ce qu'il ne faut pas lire.

On peut aussi choisir de ne rien dire, je ne comprends pas trop le sens de ton propos.
Encore une fois, c'est le système et sa pitoyable rémunération qui sont pourris.
Pogonophile nous expose la face cachée de la partie administrative, celle que nous ne voyons pas, et que de fait nous avons tendance à culpabiliser à chaque dysfonctionnement.
Pour ce qui est des edt, ben oui. Le cde ne peut pas donner un super service sur mesure à chacun des 50 profs (voire plus) de l'établissement.
Certains propos de Pogonophile peuvent sembler maladroits, mais au bout d'un moment, ce doit être pénible de se voir accuser de tous les malheurs du monde...
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par doubledecker le Mer 14 Mar 2018, 15:33
@Fires of Pompeii a écrit:Comme je le disais, les situations sont diverses et je crois bien que ce que fabienne évoque existe. Maintenant, on peut aussi comprendre que si les collègues ne prenaient pas ladite HSA (la première), eh bien le BMP serait plus conséquent et tout le monde serait content. Le CDE fait faire les maxima à tout le monde et le BMP vient pour 8heures et pas 4 (par exemple).

Il n'y a que dans mon département où les DHG sont composées d'un volant d'HSA qu'il faut nécessairement ventiler?

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Illiane
Illiane
Fidèle du forum

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Illiane le Mer 14 Mar 2018, 15:34
@fabienne7564 a écrit:Je suis bien d'accord avec Philomène87 et Pogonophile. Je suis TZR. Les situations sont variables selon les établissements mais il n'est pas toujours facile de travailler sur trois établissements parce que certains collègues refusent "pour le principe" de prendre plus d' 1 HS. Ce n'est pas toujours le cas, certes : parfois, prendre plus d'1 HS rend le service effectivement très lourd. Mais je ne peux m'empêcher, parfois, d'être agacée par la posture de principe de certains collègues qui ne voient pas plus loin que le bout de leur service et ne tiennent pas toujours compte des conditions de travail du BMP qui débarque. Je ne veux pas faire de généralités. Je veux simplement dire que le CDE essaie parfois de faire ce qu'il peut avec ce qu'il a. Mon propos choquera peut-être mais j'en ai un peu marre parfois.

 

A l'inverse, j'ai pu être un peu choquée par des collègues qui se gavaient d'heures supp (plus de quatre !) sans se soucier des conséquences pour le pauvre TZR qui passerait derrière et ne récolterait que des miettes (à compléter avec les miettes d'autres établissements). En gros : beaucoup de personnes voient midi à leur porte, mais il me semble qu'il faut toujours rester mesuré dans le jugement. Oui, je peux être choquée que des collègues fassent tout un tas d'heures supp, mais je me dis que c'est peut-être nécessaire au vu de leur situation personnelle ; oui, on peut déplorer qu'il n'y ait pas un petit effort pour éviter un BMP de 3h, mais les collègues n'ont pas forcément la possibilité/le temps/l'envie de pallier les défaillances du système, le tout pour des clopinettes. Je ne crois pas par ailleurs que Pogonophile prétende que les enseignants sont des feignasses, il nous fait simplement partager les difficultés qui peuvent être celles d'un CDE par rapport à tout cela ; là encore, il peut être bon de voir les choses dans leur ensemble et avec un peu de distance.
avatar
User17095
Érudit

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par User17095 le Mer 14 Mar 2018, 15:36
@doubledecker a écrit:Il n'y a que dans mon département où les DHG sont composées d'un volant d'HSA qu'il faut nécessairement ventiler?

Non c'est devenu universel. On peut protester tant qu'on veut (et je suis le premier à le faire, avec les acrobaties de répartition, les heures de négociation/supplique/engueulade avec les services, négociations individuelles avec les équipes, pour arriver à une 15ème répartition qui parvienne à ménager le sens pédagogique, la faisabilité de la répartition, et les postes...), mais la dure réalité demeure : si on les refuse, il n'y aura pas pour autant de poste crée, parce qu'il n'y a personne à mettre dessus.

(et je n'ai jamais prononcé le mot "feignasse", mais bon c'est de bonne guerre, un procès d'intention est toujours plus aisé)


Dernière édition par pogonophile le Mer 14 Mar 2018, 15:37, édité 1 fois
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Marie Laetitia le Mer 14 Mar 2018, 15:36
@Philomène87 a écrit:
Je ne trouve pas qu'il juge les professeurs comme des fainéants. Il expose juste une réalité. Si on plaint les collègues bmp et les affreux services qu'ils ont, on ne peut pas en même temps dire qu'on refuse les HSA parce qu'on "a le droit". Oui, on a le droit de refuser les HSA, on n'a pas à se justifier, surtout avec la rémunération au lance-pierre, mais il en découle inévitablement l'affectation d'un bmp, car encore une fois, le cde, lui, doit s'assurer que chaque classe ait un professeur. Et si le bmp le culpabilise lui, en mode "c'est ça le service que vous m'offrez ?", que voulez-vous que le cde réponde ?
J'entends bien cet argument. Le problème, c'est que c'est réalité (du titulaire) contre réalité (du TZR).

pogonophile a écrit:Mais oui mais c'est bien sûr, comment puis-je être sot au point de pas y avoir songé ? Yaka accroître l'horaire du BMP !
C'est si simple, c'est si faisable !

Ou peut-être peut-on trouver gênant de ne pas envisager qu'il y a des matières où le service hebdo fait plus d'une heure, et que soit on découpe des classes en tronçons (une réussite pédagogique éprouvée !), soit on met des gens en sous-service, soit on crée des BMP avec un horaire aussi idiot que trois heures - et dans ce dernier cas, on garde à l'esprit que ce n'est pas toujours faisable de coller trois heures sur une demie-journée, parce que pédagogiquement ce serait catastrophique.

On peut aussi trouver gênant de voir que le réflexe habituel, c'est de considérer que si problème il y a, c'est forcément celui de "l'administration" (cette vieille zorcharte aussi incompétente qu'inhumaine), qui ferait mieux de répéter "yaka".

On peut également trouver gênant de constater que quand un professeur fait part de sa détresse, tout le monde fait preuve à très juste titre d'empathie, mais que quand il y a des solutions aussi simples que faire une HSA pour éviter de multiplier les postes partagés, brusquement les boucliers se lèvent.

On peut enfin trouver gênant cet oubli que parmi les droits tels que celui de ne pas accepter plus d'une HSA, il y a celui de faire preuve de solidarité, mot qui n'est pas qu'une incantation, et d'humanité, notion dont "l'administration" n'est pas toujours la seule à oublier.

Très honnêtement, je ne refuse pas par principe de faire plus d'une HSA, mais si je veux éviter un BMP de 3h, je dois prendre automatiquement non pas une mes trois HSA. Je ne me sens pas capable de prendre une classe en plus, avec la charge de travail que cela représente: copies, "gestion humaine" de 25 élèves en plus avec leurs problèmes, leurs cas particuliers, la fatigue qu'engendre les 3 HSA/semaine en plus. Je connais mes limites et ça, je ne peux pas, pour avoir déjà assuré très ponctuellement ce volume horaire.

Dans les petits établissements ruraux, c'est un casse-tête sans solution satisfaisante pour tous. Je ne rejette pas la faute sur "l'administration". Elle a ses contraintes et j'ai les miennes. Mais je ne peux pas laisser dire que c'est juste un problème d'empathie.

_________________
 Témoignage d'un collègue. - Page 3 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
abricotedapi
abricotedapi
Expert spécialisé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par abricotedapi le Mer 14 Mar 2018, 15:39
@Philomène87 a écrit:Encore une fois, c'est le système et sa pitoyable rémunération qui sont pourris.
Pogonophile nous expose la face cachée de la partie administrative, celle que nous ne voyons pas, et que de fait nous avons tendance à culpabiliser à chaque dysfonctionnement.
Pour ce qui est des edt, ben oui. Le cde ne peut pas donner un super service sur mesure à chacun des 50 profs (voire plus) de l'établissement.
Certains propos de Pogonophile peuvent sembler maladroits, mais au bout d'un moment, ce doit être pénible de se voir accuser de tous les malheurs du monde...
Toujours d'accord : le problème est systémique.
Les propos de Pogonophile sont intéressants pour comprendre comment ça fonctionne (si on ne le savait pas déjà), mais ses "maladresses" sur la responsabilité des profs sont assez scandaleuses. A le lire on croirait que les BMP sont créés par les profs qui refusent de bosser un peu plus et qui exigent des EDT parfaits. C'est un peu poussé et ça détourne la responsabilité. Effectivement c'est pénible d'être toujours accusée des problèmes Wink Fainéantes, égoïstes, hypocrites et exigeantes sur l'EDT, ça fait beaucoup sur le dos des profs.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2020-2021 (TZR) : 2 classes de 5e, 1 classe de 4e (PP) + 1 classe de 6e, AP 5e
2019-2020 (TZR) : 2 classes de 6e, 2 classes de 5e (PP 6e)
2018-2019 (TZR) : 4 classes de 6e
2014-2018 : quatre ans en poste fixe (8 classes de 6e, 4 classes de 4e, 3 classes de 5e, 2 classes de 3e et 4 x PP 6e)
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e
abricotedapi
abricotedapi
Expert spécialisé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par abricotedapi le Mer 14 Mar 2018, 15:41
@Illiane a écrit:Oui, je peux être choquée que des collègues fassent tout un tas d'heures supp, mais je me dis que c'est peut-être nécessaire au vu de leur situation personnelle ; oui, on peut déplorer qu'il n'y ait pas un petit effort pour éviter un BMP de 3h, mais les collègues n'ont pas forcément la possibilité/le temps/l'envie de pallier les défaillances du système, le tout pour des clopinettes.
+1

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2020-2021 (TZR) : 2 classes de 5e, 1 classe de 4e (PP) + 1 classe de 6e, AP 5e
2019-2020 (TZR) : 2 classes de 6e, 2 classes de 5e (PP 6e)
2018-2019 (TZR) : 4 classes de 6e
2014-2018 : quatre ans en poste fixe (8 classes de 6e, 4 classes de 4e, 3 classes de 5e, 2 classes de 3e et 4 x PP 6e)
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e
Illiane
Illiane
Fidèle du forum

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Illiane le Mer 14 Mar 2018, 15:41
J'allais dire aussi qu'il me semble qu'il y a une différence heures poste/HSA, et qu'accepter des HSA n'empêche pas la création de postes parce que les HSA ne peuvent pas être transformées en heures poste, c'est le rectorat qui décide tout cela (et c'est donc lui le fautif  diable ). Après je raconte peut-être n'importe quoi, je n'y connais pas grand-chose (auquel cas je me flagelle par avance en signe de contrition Témoignage d'un collègue. - Page 3 2932675289 )...
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Philomène87 le Mer 14 Mar 2018, 15:45
@abricotedapi a écrit:
@Philomène87 a écrit:Encore une fois, c'est le système et sa pitoyable rémunération qui sont pourris.
Pogonophile nous expose la face cachée de la partie administrative, celle que nous ne voyons pas, et que de fait nous avons tendance à culpabiliser à chaque dysfonctionnement.
Pour ce qui est des edt, ben oui. Le cde ne peut pas donner un super service sur mesure à chacun des 50 profs (voire plus) de l'établissement.
Certains propos de Pogonophile peuvent sembler maladroits, mais au bout d'un moment, ce doit être pénible de se voir accuser de tous les malheurs du monde...
Toujours d'accord : le problème est systémique.
Les propos de Pogonophile sont intéressants pour comprendre comment ça fonctionne (si on ne le savait pas déjà), mais ses "maladresses" sur la responsabilité des profs sont assez scandaleuses. A le lire on croirait que les BMP sont créés par les profs qui refusent de bosser un peu plus et qui exigent des EDT parfaits. C'est un peu poussé et ça détourne la responsabilité. Effectivement c'est pénible d'être toujours accusée des problèmes Wink Fainéantes, égoïstes, hypocrites et exigeantes sur l'EDT, ça fait beaucoup sur le dos des profs.

N'exagérons rien.
Il n'a pas déboulé ici en disant "les profs sont responsables des bmp". C'est venu au cours de la discussion, parce que certains continuaient d'insinuer que l'administration ne faisait pas son taf.
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Témoignage d'un collègue. - Page 3 Empty Re: Témoignage d'un collègue.

par Lilypims le Mer 14 Mar 2018, 15:45
pogonophile a écrit:Ok soit, la piste d'absorber une poignée d'heures pour éviter de multiplier les BMP est une hérésie. Admettons, surtout surtout ne pas imaginer qu'avec un peu de bonne volonté.
C'est de la bêtise ou de la provocation ? Tu lis un peu ce qui est écrit par quelqu'un d'autre que toi ? Ce n'est tout simplement pas une question de bonne volonté.  Tu comprends ?


Dernière édition par Lilypims le Mer 14 Mar 2018, 15:51, édité 1 fois

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum