Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
horribla
Niveau 6

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Les théories du complot, vous et vos élèves

par horribla le Sam 17 Mar 2018 - 12:41
Bonjour à tous,
Mes élèves regardent énormément de vidéos sur internet, entendent de nombreuses théories à la maison ou dans le quartier et cela, forcément, a un impact en classe mais également sur moi (pas que je sois convaincue, mais ils me dépriment !).
Pour en rajouter, des amis d'enfance s'y sont mis : en HG nous sommes là pour faire de la propagande, on ne parle que des vainqueurs, on ne peut être sur de rien donc nous mentons...
Bref, je ressens beaucoup de fatigue vis-à-vis de tout cela, surtout que les échanges avec les collègues et les formations ne m'ont pas apporté de réponses concrètes.
Exemple précis : un élève qui me demande s'il est vrai que la fin du monde est très proche : il l'a vu sur YouTube et on le lui a confirmé à l'école coranique, ses parents le pensent aussi. La moitié de la classe est d'accord avec lui. Comment déconstruire cette idée sans rentrer dans un "conflit de loyauté" pour cet enfant ?
Autre exemple avec la DDHC : sur le doc projeté au tableau mes élèves de 6ème ont tout de suite reconnu la preuve de l'existence des illuminati...
J'ai conscience que seule dans ma classe ou dans un repas de famille je ne vais pas changer le monde mais quand je lis certaines absurdités sur internet, sur des sites jamais fermés, je me dis que nous ne sommes vraiment pas aidés...

avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Rosanette le Sam 17 Mar 2018 - 12:57
Sur la proche fin du monde, on note que l'élève te demande si c'est vrai mais que ses camarades "sont d'accord avec lui". D'accord avec quoi ? La fin du monde qui approche ou le fait qu'on leur tient ce discours ? Ca n'a rien à voir. S'ils sont persuadés que c'est vrai, autant qu'ils arrêtent de venir en cours et qu'ils commencent à creuser l'abri anti-atomique.


Sur tes amis : change d'amis ou demande-leur d'être un peu moins concons dans leur propos, tout en acceptant que des programmes scolaires puissent être raisonnablement critiqués.

Sur les Illuminati, classique, tu expliques.

Si le constat est partagé entre les collègues ou si le cœur t'en dit, monte un projet autour de l'information et la désinformation (tout en gardant à l'esprit que tu représentes le discours institutionnel et que tu ne peux pas lutter aisément contre les plus obtus).


EDIT J'ajouterais que je trouve presque (!) sain quand les élèves nous exposent les conneries auxquelles ils croient. Ca tend souvent à montrer qu'ils veulent provoquer et ne prennent pas forcément ces idées extrêmement au sérieux ou qu'ils se rendent compte qu'il y a peut-être plusieurs sons de cloche à entendre.
Ca ne vaut pas pour tous les élèves ou tous les propos mais je me méfie davantage de ce qu'on entend pas parce qu'un élève estime qu'il n'y a pas de discussion à avoir.


Dernière édition par Rosanette le Sam 17 Mar 2018 - 13:02, édité 1 fois
dorémy
dorémy
Expert spécialisé

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par dorémy le Sam 17 Mar 2018 - 12:59
C'est la semaine de la presse la semaine pro, y'a plein de choses à faire. Et de nombreuses ressources sur le site du CLEMI.
Jenny
Jenny
Modérateur

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Jenny le Sam 17 Mar 2018 - 13:06
@Rosanette a écrit:Si le constat est partagé entre les collègues ou si le cœur t'en dit, monte un projet autour de l'information et la désinformation (tout en gardant à l'esprit que tu représentes le discours institutionnel et que tu ne peux pas lutter aisément contre les plus obtus).

Ca peut faire réfléchir certains élèves, je le fais en EMC :
- Je les fais travailler sur les différents types de médias et rencontrer une journaliste. Je les fais travailler sur les sources, la responsabilité des journalistes.
- J'utilise cette série de vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=kmBm6gDaNxY (Il y'en a aussi sur le foot, les césars, Harry Potter...)
- Je leur donne aussi des informations à vérifier. Comment repère-t-on qu'on a affaire à un hoax ? Je leur montre quelques ressources et quelques manipulations (comment retrouver la source d'une image sur Google, le Youtube Dataviewer d'Amnesty international...)

Il y'a beaucoup de ressources sur le Clemi, le mémorial de la Shoah propose un atelier et des conférences sur le sujet.

Dorémy : Les théories du complot, vous et vos élèves 2252222100
avatar
horribla
Niveau 6

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par horribla le Sam 17 Mar 2018 - 13:26
@Rosanette a écrit:Sur la proche fin du monde, on note que l'élève te demande si c'est vrai mais que ses camarades "sont d'accord avec lui". D'accord avec quoi ? La fin du monde qui approche ou le fait qu'on leur tient ce discours ? Ca n'a rien à voir. S'ils sont persuadés que c'est vrai, autant qu'ils arrêtent de venir en cours et qu'ils commencent à creuser l'abri anti-atomique.


Sur tes amis : change d'amis ou demande-leur d'être un peu moins concons dans leur propos, tout en acceptant que des programmes scolaires puissent être raisonnablement critiqués.

Sur les Illuminati, classique, tu expliques.

Si le constat est partagé entre les collègues ou si le cœur t'en dit, monte un projet autour de l'information et la désinformation (tout en gardant à l'esprit que tu représentes le discours institutionnel et que tu ne peux pas lutter aisément contre les plus obtus).


EDIT J'ajouterais que je trouve presque (!) sain quand les élèves nous exposent les conneries auxquelles ils croient. Ca tend souvent à montrer qu'ils veulent provoquer et ne prennent pas forcément ces idées extrêmement au sérieux ou qu'ils se rendent compte qu'il y a peut-être plusieurs sons de cloche à entendre.
Ca ne vaut pas pour tous les élèves ou tous les propos mais je me méfie davantage de ce qu'on entend pas parce qu'un élève estime qu'il n'y a pas de discussion à avoir.

Désolée si je n'ai pas été claire dans mes propos. L'élève qui me pose la question est déjà convaincu, et les autres aussi. Je peux changer d'amis, de famille plus difficilement (je sais, je ne suis pas aidée).
Je précise que j'enseigne en rep+ et qu'avec mes collègues nous sommes obligés de partager le constat que toutes les actions menées depuis plusieurs années ne fonctionnent pas. J'ai déjà travaillé avec le Clémi, fait du travail avec des journalistes, utilisé les ressources de l'institution, fait l'étude de vidéos en classe. Nous avons même étudié une photographie aérienne de Versailles qui ressemble à Mickey...
Le constat, dans le quartier dans lequel je travaille est clair : contre l'imam, la famille, les copains et internet je suis impuissante.
En plus ces théories absurdes on les trouve partout, sur tous les sujets de société et ce ne sont pas seulement des élèves de 12, 13 ans qui en sont les victimes.
Pour la partie graissée : la fin du monde est proche parce que les femmes portent des jupes courtes, le coran l'affirme dans une vidéo YouTube, donc l'abri anti-atomique ce n'est pas la peine...
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Rosanette le Sam 17 Mar 2018 - 13:28
@Jenny a écrit:
@Rosanette a écrit:Si le constat est partagé entre les collègues ou si le cœur t'en dit, monte un projet autour de l'information et la désinformation (tout en gardant à l'esprit que tu représentes le discours institutionnel et que tu ne peux pas lutter aisément contre les plus obtus).

Ca peut faire réfléchir certains élèves, je le fais en EMC :
- Je les fais travailler sur les différents types de médias et rencontrer une journaliste. Je les fais travailler sur les sources, la responsabilité des journalistes.
- J'utilise cette série de vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=kmBm6gDaNxY (Il y'en a aussi sur le foot, les césars, Harry Potter...)
- Je leur donne aussi des informations à vérifier. Comment repère-t-on qu'on a affaire à un hoax ? Je leur montre quelques ressources et quelques manipulations (comment retrouver la source d'une image sur Google, le Youtube Dataviewer d'Amnesty international...)

Il y'a beaucoup de ressources sur le Clemi, le mémorial de la Shoah propose un atelier et des conférences sur le sujet.

Dorémy : Les théories du complot, vous et vos élèves 2252222100


La série avec la vidéo Mario est super.

Je suis presque d'avis qu'il faudrait qu'une classe dans ce genre de projet réfléchisse à créer un hoax à l'échelle de leur établissement (sans atteindre des personnels ou élèves du lycée, plutôt sur le fonctionnement de l'établissement/horaires/cantine,...).
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Rosanette le Sam 17 Mar 2018 - 13:36
@horribla a écrit:
@Rosanette a écrit:Sur la proche fin du monde, on note que l'élève te demande si c'est vrai mais que ses camarades "sont d'accord avec lui". D'accord avec quoi ? La fin du monde qui approche ou le fait qu'on leur tient ce discours ? Ca n'a rien à voir. S'ils sont persuadés que c'est vrai, autant qu'ils arrêtent de venir en cours et qu'ils commencent à creuser l'abri anti-atomique.


Sur tes amis : change d'amis ou demande-leur d'être un peu moins concons dans leur propos, tout en acceptant que des programmes scolaires puissent être raisonnablement critiqués.

Sur les Illuminati, classique, tu expliques.

Si le constat est partagé entre les collègues ou si le cœur t'en dit, monte un projet autour de l'information et la désinformation (tout en gardant à l'esprit que tu représentes le discours institutionnel et que tu ne peux pas lutter aisément contre les plus obtus).


EDIT J'ajouterais que je trouve presque (!) sain quand les élèves nous exposent les conneries auxquelles ils croient. Ca tend souvent à montrer qu'ils veulent provoquer et ne prennent pas forcément ces idées extrêmement au sérieux ou qu'ils se rendent compte qu'il y a peut-être plusieurs sons de cloche à entendre.
Ca ne vaut pas pour tous les élèves ou tous les propos mais je me méfie davantage de ce qu'on entend pas parce qu'un élève estime qu'il n'y a pas de discussion à avoir.

Désolée si je n'ai pas été claire dans mes propos. L'élève qui me pose la question est déjà convaincu, et les autres aussi. Je peux changer d'amis, de famille plus difficilement (je sais, je ne suis pas aidée).
Je précise que j'enseigne en rep+ et qu'avec mes collègues nous sommes obligés de partager le constat que toutes les actions menées depuis plusieurs années ne fonctionnent pas. J'ai déjà travaillé avec le Clémi, fait du travail avec des journalistes, utilisé les ressources de l'institution, fait l'étude de vidéos en classe. Nous avons même étudié une photographie aérienne de Versailles qui ressemble à Mickey...
Le constat, dans le quartier dans lequel je travaille est clair : contre l'imam, la famille, les copains et internet je suis impuissante.
En plus ces théories absurdes on les trouve partout, sur tous les sujets de société et ce ne sont pas seulement des élèves de 12, 13 ans qui en sont les victimes.
Pour la partie graissée : la fin du monde est proche parce que les femmes portent des jupes courtes, le coran l'affirme dans une vidéo YouTube, donc l'abri anti-atomique ce n'est pas la peine...

J'aimerais bien la démonstration qui va avec (non parce que là la croyance est motivée précisément, ce n'est pas juste une conviction religieuse).

Je ne crois pas (vraiment pas) que les familles des gamins concernés tiennent le même discours que les enfants, je pense que beaucoup de parents, si quelqu'un les contactait, seraient médusés de toutes ces âneries (voire n'y entendraient absolument rien).

Il y a des REP+ autour de mon bahut de Seine-Saint-Denis, nous sommes en contact avec les enseignants des collèges concernés et on n'a absolument pas un souci aussi généralisé d'élèves lobotomisés (et on est aussi lycée pro pour le secteur).

Et la prédication Youtube, ça devrait au moins être signalé par les chefs d'établissement.
avatar
horribla
Niveau 6

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par horribla le Sam 17 Mar 2018 - 13:47
Les prédications ont été signalées sans effet aucun. Evidemment que toutes les familles ne sont pas d'accord mais certaines si, c'est un fait malheureusement vérifié. Je ne dis pas que tous mes élèves sont lobotomisés mais un suffirait à me déprimer.
Ce qui m'inquiète c'est qu'il me semble qu'en réalité il ne s'agit pas seulement de collégiens venant de quartiers défavorisés. Des théories du complot on en trouve de plus en plus. Certains sites sont très bien faits et face à cette surenchère je ne suis pas certaine que la réponse de l'institution soit suffisante. Il suffit de faire un tour sur certains sites de jeux videos pour s'en rendre compte.
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par JPhMM le Sam 17 Mar 2018 - 13:55
Le problème est beaucoup plus grave que cette partie émergée de l'iceberg.
De toutes parts, la notion-même de vérité est attaquée au nom d'un relativisme égocentré qui devient solipsisme : chacun est centre d'une grille de lecture qui vaut (au sens de la valuation) comme n'importe quelle autre. In fine, il n'y a plus de vérité, le mot n'a plus de sens en lui-même. Il n'y a que des égos qui se pensent mondes esclaves de contextes. Tout n'est que question de regard et de contexte. Tout irait pour le meilleur des mondes si la chose était pensée comme l'a pensée l'école sophiste, que seule vaut l'expérience humaine en tant que telle. Mais ce n'est pas le cas. C'est un mouvement impensé, imbécile. Je suis donc je pense que.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Cath
Bon génie

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Cath le Sam 17 Mar 2018 - 14:04
C'est à rapprocher de la discussion sur le fil de maths sur le sens de "retrancher" : mon avis vaut bien celui du dictionnaire.

Et sinon je pense que l'institution, parce qu'elle est l'institution, est justement la moins bien placée pour démentir ces théories. En faisant partie, il est normal qu'elle les démente pour continuer à tromper le peuple.

Enfin c'est mon avis à moi et pour moi je le pense.
Dimka
Dimka
Vénérable

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Dimka le Sam 17 Mar 2018 - 17:50
Salut,
@horribla a écrit:
Pour en rajouter, des amis d'enfance s'y sont mis : en HG nous sommes là pour faire de la propagande, on ne parle que des vainqueurs, on ne peut être sur de rien donc nous mentons...
Pour les élèves, j'ai pas de réponse, mais pour les amis, mieux vaut en rire. Déjà, parce qu'on se fatigue moins si on ne prend pas les bêtises à cœur, ensuite parce qu'en général, autant les gens ramènent souvent les sujets sur lesquels ils nous sentent sensibles, réactifs, autant ils arrêtent vite quand ils sentent que l'on se paye leur tête.

Bref. On te dit que t'es là pour faire de la propagande ? Tu assumes, surjoues le rôle de méchant, et caricatures à mort. Ouais, carrément, j'ai fait de l'histoire parce que je voulais pas être du côté des losers. Razz Les gens "on nous cache tout", c'est rigolo de leur répondre "ouais, nous te cachons tout !".
Les théories du complot, vous et vos élèves 558662839

_________________
Spoiler:
Les théories du complot, vous et vos élèves 1512263083
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Zagara le Sam 17 Mar 2018 - 18:00
Je me demande vraiment comment on doit réagir face à des élèves qui répètent la doxa d'une secte millénariste.
Est-ce que ça ne dépasse pas le rôle de l'enseignant seul face à sa classe ?
Mon réflexe serait de lui dérouler plein de croyances folles qui ont existé (comme la secte dont les membres se châtraient pour se purifier ; ceux qui se sont suicidés collectivement par peur de la fin du monde ; les Aztèques qui sacrifiaient pour faire tourner le soleil...) et de lui demander à chaque fois si il trouve ça intelligent. Bref ramener sa bêtise à d'autres bêtises.
Mais je ne sais pas si c'est ce qu'il y a de mieux à faire. Ou bien le tourner en dérision et couper court pour dédramatiser ?...
Jenny
Jenny
Modérateur

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Jenny le Sam 17 Mar 2018 - 18:48
@Zagara a écrit:Ou bien le tourner en dérision et couper court pour dédramatiser ?...

Je pense que c'est contreproductif.

En tant que professeur d'histoire-géographie (et d'EMC), ça ne me semble pas si éloigné que cela de nos missions. Si on regarde le programme d'EMC de 1re, cela fait partie du programme.
C'est finalement assez proche de l'histoire pour la vérification des sources.
Je n'ai pas l'impression que ce soit du temps perdu. Evidemment sur des élèves convaincus de théorie du complot, ce n'est pas miraculeux. Cependant, j'ai l'impression que travailler sur les médias leur apprend des choses et les fait s'interroger.


Dernière édition par Jenny le Sam 17 Mar 2018 - 20:04, édité 1 fois
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Sphinx le Sam 17 Mar 2018 - 23:15
On va arrêter là les disputes (ou les poursuivre en mp, au choix) et revenir au sujet, merci.

Edit : topic nettoyé des disputes stériles. Il sera déverrouillé dans l'après-midi.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Les théories du complot, vous et vos élèves Livre11
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Tamerlan le Dim 18 Mar 2018 - 14:39
Topic réouvert.

Nous vous demandons de rester dans le champ posé par horribla en début du topic. La discussion sur les "fakes news" par exemple, même si elle peut bien sûr y être rattachée, ne peut que faire dévier la discussion telle que voulue par la créatrice du sujet.
Et si possible évitez de vous étriper trop fort. Smile

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
gregwb
Niveau 6

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par gregwb le Lun 19 Mar 2018 - 0:15
Quand un collégien parle des illuminatis, des reptiliens, des francs-maçons, des théories sur le 11 septembre etc.., je ne peux m’empêcher d'y voir une étape de sa formation intellectuelle. Ce ne sont que des adolescents. Ils discutent, ils testent leurs opinions, ils apprennent.
A leur age, je croyais au monstre du Loch Ness, au yéti, à tout le bestiaire cryptozoologique, au suaire de Turin, à l'ampoule de Saint Janvier, aux sociétés secrètes, au trésor des Templiers, aux OVNI, à la zone 51 et que l'assassinat de Kennedy était un complot......
C'est en apprenant la méthode de recherche d'informations et à faire le tri des sources que j'ai appris à remettre en question ces choses.
Dans ce cadre, je donne quelques éléments factuels et c'est tout. Comme l'un des objectifs de mon enseignement est d'apprendre la pensée critique à ces jeunes esprits, mon travail de réfutation se fait sur le long terme.
Alors c'est vrai qu'aujourd'hui, il y a peut-être davantage de théories "non-officielles" sur l'internet mais il y a aussi beaucoup plus d'informations. Enfin dans ma jeunesse, il y avait quand même plein de théories du complot (même si ça s'appelait pas comme ça) et c'était très difficile de remonter à la source de l'information.

De toute façon, dans leurs esprits, comme nous sommes fonctionnaires, nous sommes l'Etat, nous faisons parti du complot judéo-christiano-maçonnico-ultralibéralo-américano-bolchéviko-fascisto-militaro-bobo-gaucho-socialo-industrialo-médiatico-politiquo-bilderbergo-reptilo-illuminato-mondial
avatar
Matheod
Habitué du forum

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Matheod le Lun 19 Mar 2018 - 0:23
Peut être voir du côté des sciences pour que les élèves (essaye de) démontrent leurs théories ? Ca permet aussi de faire le point sur des démarches scientifiques.

Mais bon difficile de perdre des heures au vu des programmes chargés :/
avatar
horribla
Niveau 6

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par horribla le Lun 19 Mar 2018 - 6:19
@gregwb a écrit:Quand un collégien parle des illuminatis, des reptiliens, des francs-maçons, des théories sur le 11 septembre etc.., je ne peux m’empêcher d'y voir une étape de sa formation intellectuelle. Ce ne sont que des adolescents. Ils discutent, ils testent leurs opinions, ils apprennent.
A leur age, je croyais au monstre du Loch Ness, au yéti, à tout le bestiaire cryptozoologique, au suaire de Turin, à l'ampoule de Saint Janvier, aux sociétés secrètes, au trésor des Templiers, aux OVNI, à la zone 51 et que l'assassinat de Kennedy était un complot......
C'est en apprenant la méthode de recherche d'informations et à faire le tri des sources que j'ai appris à remettre en question ces choses.
Dans ce cadre, je donne quelques éléments factuels et c'est tout. Comme l'un des objectifs de mon enseignement est d'apprendre la pensée critique à ces jeunes esprits, mon travail de réfutation se fait sur le long terme.
Alors c'est vrai qu'aujourd'hui, il y a peut-être davantage de théories "non-officielles" sur l'internet mais il y a aussi beaucoup plus d'informations. Enfin dans ma jeunesse, il y avait quand même plein de théories du complot (même si ça s'appelait pas comme ça) et c'était très difficile de remonter à la source de l'information.

De toute façon, dans leurs esprits, comme nous sommes fonctionnaires, nous sommes l'Etat, nous faisons parti du complot judéo-christiano-maçonnico-ultralibéralo-américano-bolchéviko-fascisto-militaro-bobo-gaucho-socialo-industrialo-médiatico-politiquo-bilderbergo-reptilo-illuminato-mondial

Tu as raison, ces théories ont toujours existé. Ce qui me dérange avec leur multiplication sur internet c'est que certaines, médicales par exemple, sont carrément dangereuses.
Pour la partie graissée : c'est bien ce qui me dérange, cette espèce de conviction qu'ils ont que je mens ou que en tous cas "ce n'est pas sûr". Ben oui, pourquoi l'enseignant aurait-il raison et par un site web ou YouTube ? Il me semble que ça, c'est nouveau dans notre discipline, mais je peux me tromper.
avatar
gregwb
Niveau 6

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par gregwb le Lun 19 Mar 2018 - 7:54
@Matheod a écrit:Peut être voir du côté des sciences pour que les élèves (essaye de) démontrent leurs théories ? Ca permet aussi de faire le point sur des démarches scientifiques.

Mais bon difficile de perdre des heures au vu des programmes chargés :/

En histoire, on fait de l'analyse de source. Quand on apprend à un élève de 6e à faire la différence entre un mythe et l'histoire (fondation de Rome par ex), on lui donne certaines bases. Et puis on répète ça dans les classes suivantes, on revoit des éléments de méthode proches en EMC. Je pense que nos collègues de science sont dans la même démarche quand ils font des expériences.
Puis, un jour, l'élève qui aura mûri ces méthodes, les appliquera sur ces théories "non-officielles" et c'est par lui même qu'il comprendra qu'il croyait à n'importe quoi.
neomath
neomath
Neoprof expérimenté

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par neomath le Lun 19 Mar 2018 - 10:32
@horribla a écrit: c'est bien ce qui me dérange, cette espèce de conviction qu'ils ont que je mens ou que en tous cas "ce n'est pas sûr". Ben oui, pourquoi l'enseignant aurait-il raison et par un site web ou YouTube ? Il me semble que ça, c'est nouveau dans notre discipline, mais je peux me tromper.

Vous vous trompez absolument sur la nouveauté du phénomène. Je me souviens très bien de toutes les théories farfelues qui circulaient autour de moi lorsque j'avais l'âge de mes élèves. Quand à évaluer si il est aggravé par la multiplicité des sources d'information, il y faudrait un instrument de mesure qui n'existe pas.

Par ailleurs je me souviens aussi très bien comment, en tant qu'élèves, nous adorions titiller les tabous de nos profs, pour jouir du spectacle de leur indignation. Ce qui me conduit à penser aujourd'hui que, face à des gamins qui disent des bêtises, le mieux est de prendre un air d'indulgence amusée et continuer son cours.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
Isis39
Isis39
Bon génie

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par Isis39 le Lun 19 Mar 2018 - 11:03
Le phénomène a pris de l'ampleur. À mes débuts, je n'avais pas d'élève s'exclamant "les Illuminati" devant le tableau de la DDHC, ni d'élève l'expliquant que l'homme n'a jamais marché sur la Lune.
Cependant, ces derniers temps, ces élèves sont moins nombreux et les autres remettent en cause leurs dires. Ils sont plus réfléchis par rapport à ces théories du complot. C'est bon signe.
fifi51
fifi51
Fidèle du forum

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par fifi51 le Lun 19 Mar 2018 - 12:35
Une des caractéristiques des théories du complot (et c'est aussi un peu pour cela qu'elle trouvent de l'écho), c'est qu'elles prennent généralement des éléments réels, tout en occultant
95% des éléments tout aussi réels (mais qui eux invalident la théorie). J'espère que je suis clair.

_________________
Oui, j'ai un clavier Fisher Price pour l'instant !
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par XIII le Lun 19 Mar 2018 - 16:46
@horribla a écrit:
@gregwb a écrit:Quand un collégien parle des illuminatis, des reptiliens, des francs-maçons, des théories sur le 11 septembre etc.., je ne peux m’empêcher d'y voir une étape de sa formation intellectuelle. Ce ne sont que des adolescents. Ils discutent, ils testent leurs opinions, ils apprennent.
A leur age, je croyais au monstre du Loch Ness, au yéti, à tout le bestiaire cryptozoologique, au suaire de Turin, à l'ampoule de Saint Janvier, aux sociétés secrètes, au trésor des Templiers, aux OVNI, à la zone 51 et que l'assassinat de Kennedy était un complot......
C'est en apprenant la méthode de recherche d'informations et à faire le tri des sources que j'ai appris à remettre en question ces choses.
Dans ce cadre, je donne quelques éléments factuels et c'est tout. Comme l'un des objectifs de mon enseignement est d'apprendre la pensée critique à ces jeunes esprits, mon travail de réfutation se fait sur le long terme.
Alors c'est vrai qu'aujourd'hui, il y a peut-être davantage de théories "non-officielles" sur l'internet mais il y a aussi beaucoup plus d'informations. Enfin dans ma jeunesse, il y avait quand même plein de théories du complot (même si ça s'appelait pas comme ça) et c'était très difficile de remonter à la source de l'information.

De toute façon, dans leurs esprits, comme nous sommes fonctionnaires, nous sommes l'Etat, nous faisons parti du complot judéo-christiano-maçonnico-ultralibéralo-américano-bolchéviko-fascisto-militaro-bobo-gaucho-socialo-industrialo-médiatico-politiquo-bilderbergo-reptilo-illuminato-mondial

Tu as raison, ces théories ont toujours existé. Ce qui me dérange avec leur multiplication sur internet c'est que certaines, médicales par  exemple, sont carrément dangereuses.
Pour la partie graissée : c'est bien ce qui me dérange, cette espèce de conviction qu'ils ont que je mens ou que en tous cas "ce n'est pas sûr". Ben oui, pourquoi l'enseignant aurait-il raison et par un site web ou YouTube ? Il me semble que ça, c'est nouveau dans notre discipline, mais je peux me tromper.

Mettre dans le même panier les Illuminati avec le meurtre de JFK cela permet de fermer le débat sur certains faits...Croire encore en un tireur isolé pour JFK ou même son frère RFK relève du négationnisme.
avatar
gregwb
Niveau 6

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par gregwb le Lun 19 Mar 2018 - 16:48
@Isis39 a écrit:Le phénomène a pris de l'ampleur. À mes débuts, je n'avais pas d'élève s'exclamant "les Illuminati" devant le tableau de la DDHC, ni d'élève l'expliquant que l'homme n'a jamais marché sur la Lune.
Cependant, ces derniers temps, ces élèves sont moins nombreux et les autres remettent en cause leurs dires. Ils sont plus réfléchis par rapport à ces théories du complot. C'est bon signe.

Il faudrait voir si les collègues qui enseignaient dans les années 90 entendaient beaucoup de théories fumeuses sur l'assassinat de JFK (on est juste après le film d'Oliver Stone). Chaque époque a ses théories du complot.
Je me souviens qu'en tant qu'élève j'avais eu un cours sur la naissance des francs-maçons (peut-être en 4e). J'avais posé beaucoup de questions qui ont dû paraître étranges à mon prof. Pour moi, les francs-maçons c'était une société secrète qui voulait diriger le monde dont il fallait se méfier (la presse magazine titrait déjà "faut-il avoir peur des francs-maçons?")

Je trouve aussi que ça s'est calmé. Il faut dire que le 11 septembre c'est bien loin pour eux, que les élèves maîtrisent mieux internet qu'il y a 10 ans mais ça peut vite repartir, il suffit d'un événement qui s'y prête ; les attentats de Charlie Hebdo nous ont montré que des théories du complot pouvaient vite apparaître. A moins que les complotistes aient appris à se taire et à se cacher.
avatar
gregwb
Niveau 6

Les théories du complot, vous et vos élèves Empty Re: Les théories du complot, vous et vos élèves

par gregwb le Lun 19 Mar 2018 - 17:22
@XIII a écrit:
@horribla a écrit:
@gregwb a écrit:Quand un collégien parle des illuminatis, des reptiliens, des francs-maçons, des théories sur le 11 septembre etc.., je ne peux m’empêcher d'y voir une étape de sa formation intellectuelle. Ce ne sont que des adolescents. Ils discutent, ils testent leurs opinions, ils apprennent.
A leur age, je croyais au monstre du Loch Ness, au yéti, à tout le bestiaire cryptozoologique, au suaire de Turin, à l'ampoule de Saint Janvier, aux sociétés secrètes, au trésor des Templiers, aux OVNI, à la zone 51 et que l'assassinat de Kennedy était un complot......
C'est en apprenant la méthode de recherche d'informations et à faire le tri des sources que j'ai appris à remettre en question ces choses.
Dans ce cadre, je donne quelques éléments factuels et c'est tout. Comme l'un des objectifs de mon enseignement est d'apprendre la pensée critique à ces jeunes esprits, mon travail de réfutation se fait sur le long terme.
Alors c'est vrai qu'aujourd'hui, il y a peut-être davantage de théories "non-officielles" sur l'internet mais il y a aussi beaucoup plus d'informations. Enfin dans ma jeunesse, il y avait quand même plein de théories du complot (même si ça s'appelait pas comme ça) et c'était très difficile de remonter à la source de l'information.

De toute façon, dans leurs esprits, comme nous sommes fonctionnaires, nous sommes l'Etat, nous faisons parti du complot judéo-christiano-maçonnico-ultralibéralo-américano-bolchéviko-fascisto-militaro-bobo-gaucho-socialo-industrialo-médiatico-politiquo-bilderbergo-reptilo-illuminato-mondial

Tu as raison, ces théories ont toujours existé. Ce qui me dérange avec leur multiplication sur internet c'est que certaines, médicales par  exemple, sont carrément dangereuses.
Pour la partie graissée : c'est bien ce qui me dérange, cette espèce de conviction qu'ils ont que je mens ou que en tous cas "ce n'est pas sûr". Ben oui, pourquoi l'enseignant aurait-il raison et par un site web ou YouTube ? Il me semble que ça, c'est nouveau dans notre discipline, mais je peux me tromper.

Mettre dans le même panier les Illuminati avec le meurtre de JFK cela permet de fermer le débat sur certains faits...Croire encore en un tireur isolé pour JFK ou même son frère RFK relève du négationnisme.

Il faut peut-être faire attention quand on emploi un mot aussi lourd de sens que négationnisme.

Sur l'assassinat de JFK, il y a le travail de la justice, le travail des historiens et le travail des enquêteurs "indépendants".

La justice états-unienne a donné son verdict : 2 commissions d'enquête, une qui parle de tireur unique, une autre de deux tireur dont le 2e qui aurait raté sa cible. A chaque fois Oswald est identifié comme l'assassin. De plus, il y a l'enquête de Garrisson où son suspect, Clay Shaw, a été innocenté.
Les historiens débattent toujours mais majoritairement on trouve l'idée d'un tireur unique qui est Oswald
Il nous reste les enquêteurs indépendants. Là on a comme coupable possible : Johnson, la CIA, le lobby militaro-industriel, le gouvernement fantôme, la mafia, les cubains, le KGB, Onasis, Joe Di Maggio, le père de Ted Cruz, le père de Woody Harrelson, la french connection (filière corse), ceux qui voulaient qu'on ne connaissent pas l'existence des extra-terrestre... il y en a même certains qui vous jureront que c'est Jackie Kennedy

En tant qu'historien de formation, je suis tout à fait ouvert au débat et aux nouvelles informations qui pourraient nous apporter une réponse plus claire (comme celles dévoilées il y a quelques mois par le gouvernement Trump). Cependant, des théories du complot assurément débiles il y en a un paquet dans cette affaire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum