Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ycombe
ycombe
Monarque

Les neuromythes sont parmi nous Empty Les neuromythes sont parmi nous

par ycombe le Dim 29 Avr 2018 - 14:14


Avant de plonger directement dans le sujet des neuromythes, je vous propose de répondre par “Vrai” ou “Faux” aux propositions suivantes. Prêts ? C’est parti :

Les individus apprennent mieux si l’information leur est communiquée en fonction de leur style d’apprentissage préféré (ex. auditif, visuel, kinesthésique…).
Les personnes à dominance hémisphérique droite sont plus créatives que les personnes à dominance hémisphérique gauche.
On utilise que 10% de notre cerveau.
L’âge de 3 ans constitue une période critique au-delà de laquelle les enfants éprouvent des difficultés à apprendre de nouvelles choses.
Parmi les différents types de personnalités existants, les individus peuvent être catégorisés comme étant soit introvertis, soit extravertis.
Si vous avez répondu “Vrai” à l’ensemble (ou à la majorité) des propositions ci-dessus, félicitations… car vous êtes tombé dans le panneau ! En effet, toutes ces propositions sont fausses. Et si vous y avez répondu positivement, c’est bien la preuve que OUI, les neuromythes sont parmis nous.

À priori rien de grave, me direz-vous. Pourtant, si nous n’y prêtons pas attention, ces neuromythes peuvent avoir des effets pour le moins… insidieux.
Lire la suite: https://limeup.me/les-neuromythes-sont-parmi-nous/

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
VinZT
VinZT
Grand sage

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par VinZT le Dim 29 Avr 2018 - 14:56
À transmettre à certains formateurs ESPE, à certains IPR, à certains CDE et à certains collègues qui pensent, en une heure d'AP, déterminer le « profil d'apprentissage » d'un élève …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Elyas
Elyas
Empereur

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Elyas le Dim 29 Avr 2018 - 15:02
@VinZT a écrit:À transmettre à certains formateurs ESPE, à certains IPR, à certains CDE et à certains collègues qui pensent, en une heure d'AP, déterminer le « profil d'apprentissage » d'un élève …

C'est horrible, je compatis et je connais. Une des infirmières de mon bahut parle toujours en ESS des profils d'apprentissage et, ma moue horrifiée n'y changeant pas grand chose, c'est très difficile à rester calme. Elle a appris que j'étais un FA spécialiste de ces questions et non, rien n'y fait, les profils d'apprentissage restent. Ma cde, c'est pareil. Une partie des collègues aussi. Ce n'est pas pour rien qu'on parle de mythes Les neuromythes sont parmi nous 1665347707
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 6

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Hirondelle le Dim 29 Avr 2018 - 15:07
Ces mythes sont enseignés sans aucun recul dans certaines ESPE. Ce n'est pas étonnant qu'ils restent si prégnants.
Dr Raynal
Dr Raynal
Habitué du forum

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Dr Raynal le Dim 29 Avr 2018 - 15:25
Faut dire que les ESPE sont un peu les lieux privilégiés de l'enseignements de la mythologie pédagogique moderne... abi
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par JPhMM le Dim 29 Avr 2018 - 15:28
Flûte, introverti et extraverti ne sont plus des traits de personnalité existants.
Note à soi-même : ne plus dire de quelqu'un qu'il est extraverti.
Je propose le retrait de ces mots des dictionnaires. Ou alors on pourrait désigner des nuances de bleu, avec. Ce serait dommage de gâcher des mots.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Dimka
Dimka
Vénérable

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Dimka le Dim 29 Avr 2018 - 15:47
Hello,
Il y a ce lien qui est aussi intéressant : https://etunpeudeneurologie.blogspot.fr/2018/04/la-neuro-et-ceux-qui-veulent.html?m=1

_________________
Spoiler:
Les neuromythes sont parmi nous 1512263083
Ma'am
Ma'am
Érudit

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Ma'am le Dim 29 Avr 2018 - 16:19
J'ai eu droit au couplet sur les intelligences multiples cette année à la réunion de "bienvenue dans l'académie de Créteil" pour les néotitulaires en anglais. De la part des IA-IPR...
Malaga
Malaga
Modérateur

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Malaga le Dim 29 Avr 2018 - 16:29
J'avais eu une formation il y a quelques années sur les troubles de l'apprentissage et la formatrice nous avait expliqué les différentes formes d'apprentissage (visuel, auditif...). Les neuromythes sont parmi nous 1665347707

_________________
Les neuromythes sont parmi nous Banana244   Les neuromythes sont parmi nous Banana244     Les neuromythes sont parmi nous Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Sylvain de Saint-Sylvain le Dim 29 Avr 2018 - 19:40
Jamais rien là-dessus de mon côté (académie de Versailles).

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par JPhMM le Dim 29 Avr 2018 - 19:45
@Malaga a écrit:J'avais eu une formation il y a quelques années sur les troubles de l'apprentissage et la formatrice nous avait expliqué les différentes formes d'apprentissage (visuel, auditif...). Les neuromythes sont parmi nous 1665347707
Nanmé, il faut laisser dire. C'est faire preuve d'humanité envers les plus fragiles d'entre nous.
Un formateur, c'est souvent un enseignant qui a échoué. Voire qui s'est échoué, dans les cas les plus tristes.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Prezbo
Prezbo
Neoprof expérimenté

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Prezbo le Lun 30 Avr 2018 - 0:39
A noter que des documents mis en ligne (et toujours disponibles) sur Eduscol au moment de la réforme Chatel se réfèrent bien à ces différentes mémoires, avec test pour les déterminer.

http://eduscol.education.fr/cid60349/modules-pour-l-accompagnement-personnalise.html#lien0

J'ai aussi souvent entendu des collègues profs ou CPE transmettre les mêmes thèses, notamment lorsqu'on reçoit un élève individuellement pour discuter d'aide méthodologique...J'ai renoncé à démentir et expliquer. Il est toujours désagréable, et finalement improductif, de passer pour le pisse-froid de service.

Dans un autre style, il y a quelques années (2004 je crois), à l'occasion d'une formation aux nouveaux programmes de terminale, le document fourni par les IPR se référait à la "taxonomie des objectifs cognitifs de Bloom". Notion dont la scientificité me semble plus que suspecte, notamment par les séparations assez artificielles qu'elle fait entre les différents "objectifs cognitifs".

Lorsque certains collègues ont ironisé sur l’aspect abscons du document, un autre s'est scandalisé qu'on puisse être prof depuis plusieurs années et ne pas connaître la taxonomie des objectifs cognitifs...

Quelque part, je pense que ce genre de bullshit théories encore débattues a du succès parce qu'il répond à un besoin : on met en place pour des raisons d'affichages un AP non disciplinaire au lycée, donc il faut trouver quelque chose à mettre dedans, on met en place des formations pour les profs, donc pareil, on donne des conseils de méthodologie au élèves, donc il faut bien leur conseiller quelque chose...

C'est plus facile que d'admettre des vérités trop brutales, comme le fait que personne ne sait vraiment ce qu'on est censé faire en AP, ou qu'il y a des élèves tellement décrochés qu'on n'a plus de solution simple.

Au fait, quelqu'un sait-il pourquoi les documents Eduscol sont anonymes ? Les auteurs ont honte ?


Dernière édition par Prezbo le Lun 30 Avr 2018 - 11:43, édité 1 fois
VinZT
VinZT
Grand sage

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par VinZT le Lun 30 Avr 2018 - 1:05
L'un de mes documents préférés reste celui-ci :

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Accompagnement_personnalise/98/2/LyceeGT_Ressource_AP_Organisation-Gestion-du-temps_sequence1_215982.pdf

auteur inconnu a écrit:Il faut une table pour travailler. Plus précisément, il est nécessaire de disposer d’un espace vide de 1 mètre par 1 mètre. Il s’agit de l’espace que l’on utilisera pour écrire et apprendre.

On n'est pas très loin des manuels d'infanterie à l'usage des sous-officiers où il était indiqué que la meilleure façon de marcher est de mettre un pied devant l'autre, puis de recommencer, mais sans croiser les jambes.

si si, ça existe:

https://books.google.com/books?id=eiNEAAAAYAAJ&pg=PA6&lpg=PA6&dq=manuel+d%27infanterie+marcher+sans+croiser+les+jambes&source=bl&ots=gS38GNU_9o&sig=ZCuBYAhGnQ_qep67IqJNFf_MNQk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiUltrTy-DaAhVPLVAKHSo-B0IQ6AEIMjAB#v=onepage&q=manuel%20d'infanterie%20marcher%20sans%20croiser%20les%20jambes&f=false

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Prezbo
Prezbo
Neoprof expérimenté

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Prezbo le Lun 30 Avr 2018 - 1:21
@VinZT a écrit:
auteur inconnu a écrit:Il faut une table pour travailler. Plus précisément, il est nécessaire de disposer d’un espace vide de 1 mètre par 1 mètre. Il s’agit de l’espace que l’on utilisera pour écrire et apprendre.
Oui, mais pas n'importe quelle table.

Auteur inconnu toujours a écrit:La table sera ajustée à la morphologie de l’élève. D’après les ergonomes, la hauteur idéale du plan de travail  est  de  72  /  76  cm.  L’idéal  serait  de  pouvoir  faire  varier  la  hauteur  en  fonction  de  sa  taille  en  ayant donc une table réglable en hauteur.
La  table  devra  se  placer  dans  un  espace  calme  sans  vis-à-vis.  Il  faut  éviter  tous  les  perturbateurs  
comme  les  écrans,  les  posters  trop  colorés,  les  fenêtres...  La  table  doit  également  être  neutre  en  
terme de couleur. Les fuchsias, violets et autres couleurs vives sont à réserver pour les vêtements et
non pour l’espace de travail.
Pas de fuchsia, donc. C'est important.


@VinZT a écrit:On n'est pas très loin des manuels d'infanterie à l'usage des sous-officiers où il était indiqué que la meilleure façon de marcher est de mettre un pied devant l'autre, puis de recommencer, mais sans croiser les jambes.
si si, ça existe:

https://books.google.com/books?id=eiNEAAAAYAAJ&pg=PA6&lpg=PA6&dq=manuel+d%27infanterie+marcher+sans+croiser+les+jambes&source=bl&ots=gS38GNU_9o&sig=ZCuBYAhGnQ_qep67IqJNFf_MNQk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiUltrTy-DaAhVPLVAKHSo-B0IQ6AEIMjAB#v=onepage&q=manuel%20d'infanterie%20marcher%20sans%20croiser%20les%20jambes&f=false
veneration

Je viens de trouver mon nouveau livre de chevet.
VinZT
VinZT
Grand sage

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par VinZT le Lun 30 Avr 2018 - 2:39
@Prezbo a écrit:
Je viens de trouver mon nouveau livre de chevet.

Les manuels d'infanterie du XIXe (et même après) sont en effet un mine inépuisable de rigolade.
Tu remarqueras la pédagogie innovante de l'ouvrage, sous forme de questions-réponses.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Matheod
Habitué du forum

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Matheod le Lun 30 Avr 2018 - 5:36
@Elyas a écrit:
@VinZT a écrit:À transmettre à certains formateurs ESPE, à certains IPR, à certains CDE et à certains collègues qui pensent, en une heure d'AP, déterminer le « profil d'apprentissage » d'un élève …

C'est horrible, je compatis et je connais. Une des infirmières de mon bahut parle toujours en ESS des profils d'apprentissage et, ma moue horrifiée n'y changeant pas grand chose, c'est très difficile à rester calme. Elle a appris que j'étais un FA spécialiste de ces questions et non, rien n'y fait, les profils d'apprentissage restent. Ma cde, c'est pareil. Une partie des collègues aussi. Ce n'est pas pour rien qu'on parle de mythes Les neuromythes sont parmi nous 1665347707

Ah, donc on est d'accord, c'est bien du bullshit tout ça ? Je n'ai jamais osé emmètre le moindre commentaire quand on me parlait de ça. J'avais regardé à l'époque l'étude qui justement disait que c'était n'importe quoi, et l'étude avait bien l'air de conclure ça (on sait jamais avec les journaleux qui ont tendance à tout modifier), mais je n'ai jamais eu les capacités pour savoir si cette étude était sérieuse ou pas.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Rendash le Lun 30 Avr 2018 - 8:51
@JPhMM a écrit:
@Malaga a écrit:J'avais eu une formation il y a quelques années sur les troubles de l'apprentissage et la formatrice nous avait expliqué les différentes formes d'apprentissage (visuel, auditif...). Les neuromythes sont parmi nous 1665347707
Nanmé, il faut laisser dire. C'est faire preuve d'humanité envers les plus fragiles d'entre nous.
Un formateur, c'est souvent un enseignant qui a échoué. Voire qui s'est échoué, dans les cas les plus tristes.

Donc on laisse dire et on s'en bat l'aine professeur

_________________
Les neuromythes sont parmi nous 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Volubilys le Lun 30 Avr 2018 - 9:10
Vouloir se battre contre les neuromythes, c'est vouloir vider la mer avec une petite cuillère... L'EN se moque des sciences...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Parenthèse
Parenthèse
Érudit

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Parenthèse le Lun 30 Avr 2018 - 9:46
Je n'ai pas d'avis sur les neuromythes, mais j'ai une question à propos des sources qui sont données dans ce fil : pourquoi leur accorde-t-on plus de poids que les autres ? David Vellut est un psy, tout comme le sont certains qui prônent la possibilité de différents accès à la mémorisation etc. Ne peut-il y avoir différents courants de pensée comme en philosophie ?
Al9
Al9
Niveau 10

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Al9 le Lun 30 Avr 2018 - 10:28
J'oserai dire que non.

Il s'agit de psychologie cognitive, de neurosciences ou de psychologie donc de personnes qui cherche à établir des "faits" (notez les guillemets, je n'arrive pas à trouver un terme adéquat, fait n'est vraiment pas approprié, récurrence peut-être) en se basant sur un protocole, normalement, scientifique. C'est ce qui fait la différence avec la philosophie qui est plus une expérience de pensée. (c'est mon avis, peut être n'ai je rien compris)

Cela ne veut pas dire qu'il y n'y a pas plusieurs courant de pensée mais ils existent car les expérimentations n'apportent pas de réponses claires.

Pour ce qui est des neuromythes évoqués dans cet article, il y a plutôt consensus car de nombreuses études, faites par différentes personnes dans différents contextes, sont arrivées à la même conclusion en l'état actuel des choses. Ils citent certaines sources, cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas d'autres. Par exemple, autre article : https://www.aft.org/ae/summer2005/willingham

Je n'ai pas trouvé d'études qui montrent que les styles d'apprentissage sont plus efficaces par exemple.

Prezbo
Prezbo
Neoprof expérimenté

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Prezbo le Lun 30 Avr 2018 - 11:42
@Parenthèse a écrit:Je n'ai pas d'avis sur les neuromythes, mais j'ai une question à propos des sources qui sont données dans ce fil : pourquoi leur accorde-t-on plus de poids que les autres ? David Vellut est un psy, tout comme le sont certains qui prônent la possibilité de différents accès à la mémorisation etc. Ne peut-il y avoir différents courants de pensée comme en philosophie ?

Le terme "psy" est très vague, mais qui prône aujourd'hui la possibilité de différents accès à la mémorisation ?

Pour répondre à la question, et tenter dans la mesure de mes moyens de faire un peu d'épistémologie...Même si la psychologie n'est pas (encore ?) à mon sens une science dure, ce qui fait la validité d'une théorie scientifique est sa capacité à produire des résultats prédictibles et vérifiables, mais aussi à rester confirmée par les développement scientifiques ultérieurs. Pour ce qui est de ces "types d'apprentissages" et de ces "objectifs cognitifs", j'ai l'impression (sans jamais avoir fréquenté une fac de psycho) qu'il s'agit de théories développées dans les années 50-60, abandonnées depuis par la psychologie universitaire, et qui ne subsistent plus que par inertie dans les domaine de la formation des enseignants ou dans celui du développement personnel. Mais je peux me tromper.

Entre temps, la connaissance du cerveau humain a pour le moins beaucoup évolué.

J'ajoute que le peu que j'ai lu sur le sujet semble indiquer qu'aucune étude ne prouve leur efficacité.

Pour mettre les pieds dans un terrain encore plus miné : je suis réellement inquiet quand je vois transmis sans aucune distance ni réflexion critique, dans les ESPE (du moins dans celui de Lyon, si j'en crois certains stagiaires qui y sont passé), les thèses de Vygotski et de Piaget, encore plus anciennes. Sans avoir lu de façon approfondie les deux auteurs,  je remarquerais que je ne connais pas de domaine des sciences appliquées où on se réfère à des ouvrages vieux de quatre-vingts ans sans qu'ils aient subi une sérieuse relecture critique.

Je crois deviner, par contre, pourquoi ces ouvrages confortent certains formateur dans leurs certitudes. Et je doute, aussi, que ces formateurs aient tous l'outillage disciplinaire et théorique nécessaire pour prendre du recul par rapport à ce qu'ils transmettent. On ne devient pas spécialiste de la psychologie de l’enfant et de l'adolescent avec quelques lectures et quelques formations alors que ce n'est pas sa discipline d'origine.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Sylvain de Saint-Sylvain le Lun 30 Avr 2018 - 13:51
@Parenthèse a écrit:Je n'ai pas d'avis sur les neuromythes, mais j'ai une question à propos des sources qui sont données dans ce fil : pourquoi leur accorde-t-on plus de poids que les autres ? David Vellut est un psy, tout comme le sont certains qui prônent la possibilité de différents accès à la mémorisation etc. Ne peut-il y avoir différents courants de pensée comme en philosophie ?

Si ce poids tient dans l'autorité des sources dont on parle, je ne vois pas non plus de raisons d'estimer que ces articles font davantage autorité que les études qu'ils prétendent démonter. Mais leur intérêt est avant tout de montrer qu'une théorie (critiquable) est devenue un mythe (un discours de la vérité) et que par conséquent il inhibe un exercice critique pourtant fort légitime et manifestement pas si difficile à réaliser. Il y a dissymétrie. Que plusieurs courants existent de fait ne doit pas empêcher la critique et permettre que l'un d'eux se pose comme vérité alors que la critique est encore possible.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Dulcinea del Toboso
Dulcinea del Toboso
Niveau 8

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Dulcinea del Toboso le Lun 30 Avr 2018 - 13:57
@Prezbo a écrit: Au fait, quelqu'un sait-il pourquoi les documents Eduscol sont anonymes ? Les auteurs ont honte ?

Me pose la même question Les neuromythes sont parmi nous 437980826
Volubilys
Volubilys
Grand sage

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Volubilys le Lun 30 Avr 2018 - 14:09
Concernant la théorie des différents types d'intelligences de Gardner, Gardner lui-même a invalidé sa théorie, hein, mais ça n'empêche pas ESPE, CP, IEN de la promouvoir encore en formation, anim péda...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Ponocrates
Ponocrates
Fidèle du forum

Les neuromythes sont parmi nous Empty Re: Les neuromythes sont parmi nous

par Ponocrates le Lun 30 Avr 2018 - 14:53
@Dulcinea del Toboso a écrit:
@Prezbo a écrit: Au fait, quelqu'un sait-il pourquoi les documents Eduscol sont anonymes ? Les auteurs ont honte ?

Me pose la même question Les neuromythes sont parmi nous 437980826
Ou alors le contenu est un patchwork du travail d'enseignants en formation, pillé pour les besoins de la cause...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum