Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Sam 12 Mai 2018 - 14:56
Google entraîne une intelligence artificielle à écrire des articles dans Wikipédia
L’être humain va-t-il être supplanté par l’intelligence artificielle en matière d’écriture d’articles ? C’est en tout cas à quoi s’attelle Google Brain, qui a entraîné son intelligence artificielle à rédiger des publications du type Wikipédia…
https://www.begeek.fr/google-entraine-intelligence-artificielle-a-ecrire-articles-wikipedia-264561

Une intelligence artificielle écrit le scénario d’un court-métrage
Le script du film de science-fiction « Sunspring » a été entièrement écrit par un programme informatique, après avoir analysé des dizaines de scénarios de films célèbres.
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/06/10/une-intelligence-artificielle-ecrit-le-scenario-d-un-court-metrage_4947819_4408996.html

Une intelligence artificielle se charge d'écrire un nouveau chapitre d'Harry Potter !
Si vous êtes fans de l'univers d'Harry Potter vous devez tout connaître de J.K. Rowling et du jeune sorcier à la cicatrice. Mais connaissez-vous Harry Potter et le portrait de ce qui ressemblait à un gros tas de cendres ? Non ? Normal, ce n'est pas un nouveau tome de l'auteure, mais le travail d'une intelligence artificielle qui s'est chargée de créer un nouveau chapitre de la saga à partir de l'écriture intuitive des smartphones.
http://hitek.fr/actualite/intelligence-artificielle-ecriture-nouveau-chapitre-harry-potter_14869

Apprendre à écrire comme Ernest Hemingway grâce à l'intelligence artificielle
Verbes passifs, phrases longues avec trop d'adverbes, ce qui n'est pas tranchant et propulsif n'est pas d'Ernest Hemingway. Grâce à l'intelligence artificielle, une application rend votre prose efficace et claire "comme celle d'Hemingway".
https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/apprendre-a-ecrire-comme-ernest-hemingway-grace-a-l-intelligence-artificielle_113270


Allons nous devenir inutile ? Des professeurs se posent aujourd'hui la question  de comment faire pour que leurs élèves progressent en Français.
Pour ma part cela me fait penser aux taxis et aux chauffeurs d'über en train de se battre alors qu'ils appartiennent déjà au monde d'avant.
Est-ce que des programmes vont nous corriger ? Pas seulement l'orthographe, pas seulement la syntaxe ... mais est-ce qu'il est (sera) possible d'acheter (?) une "béquille rédactionnelle" qui pourra rédiger à notre place sans que nous sachions vraiment le faire.
Exemple : Mon idée est "Beau aujourd'hui". Est-ce qu' un logiciel sera capable de rédiger sur la feuille à ma place "il fait beau aujourd'hui, c'est agréable" ou n'importe quelle autre phrase cohérente avec cette idée?  Il pourrait s'inspirer par exemple de ce que j'ai l'habitude de dire ou d'écrire.

Les articles donnés ci-dessus me feraient dire que oui. Au delà de ce qui semble pour moi une évidence, Est-ce que nous pourrions choisir un jour "des logiciels" qui nous permettent de réaliser des choses comme "écrire comme tel ou tel écrivain" à x euros ou une écriture plus basique à 0.5x ? C'est déjà le cas aujourd'hui pour des logiciels de retouche des photos. Pourquoi cela ne serait pas le cas pour l'écriture ?

Si on va encore plus loin, pourra-t-on acheter une éducation scolaire de tel ou tel niveau selon nos moyens. N'est-ce pas aussi cela l'enjeu de la marchandisation de l'éducation nationale ?
Voltaire
Voltaire
Niveau 9

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Voltaire Sam 12 Mai 2018 - 21:36
Il suffit d'essayer le mode semi-automatique sur son téléphone ... pour de la littérature oulipienne, ça va aller. Pour le reste, il est urgent d'attendre.
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Dim 13 Mai 2018 - 9:31
Au Japon, un robot-écrivain a bien failli remporter son premier prix littéraire
Le robot écrivain n’est plus une fiction. Au Japon, un roman co-écrit par un programme d’intelligence artificielle a été sélectionné parmi les finalistes d’un concours littéraire. Même s’il n’a pas remporté le prix du jury, c’est déjà assez bluffant !
https://www.lci.fr/high-tech/au-japon-un-robot-ecrivain-a-bien-failli-remporter-son-premier-prix-litteraire-1506865.html


Robot journaliste : en un an, une IA créée par le Washington Post a publié 850 articles
Le Washington Post recourt depuis désormais un an aux services d'une intelligence artificielle pour écrire des articles. Baptisé Heliograf, ce croisement entre un robot et un journaliste a signé plus de 800 textes, en couvrant des actualités politiques et sportives.
https://www.numerama.com/tech/289831-robot-journaliste-en-un-an-une-ia-creee-par-le-washington-post-a-publie-850-articles.html


A quoi cela peut-il servir de savoir écrire si un robot écrit nos mails, écrit nos messages sur un forum et peut même écrire des livres et des scénarios ?
N'importe qui pourra même écrire un livre (ou faire écrire un livre à son robot). Vous allez me dire à quoi cela peut bien servir de faire écrire un roman par un robot si ce n'est pas un travail personnel, si la personne à l'origine n'a eu qu'une idée de départ ou un personnage et qu'à partir de cela un robot a écrit une histoire.
Je pourrais répondre, à quoi cela sert de publier des photos sur internet lorsque c'est l'appareil qui a fait tous les réglages et qu'un logiciel photo a pu faire des corrections automatiques ?

Est-ce qu'apprendre à écrire deviendra un choix personnel comme par exemple faire du sport pour entretenir son corps ? Est ce que cela sera payant ? (d'abord par l'intermédiaire de logiciels sur ordinateur puis après par transhumanisme?

Il me semble que cela fait partie du programme de culture générale en BTS. Vous diriez quoi à vos élèves ?
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Dim 13 Mai 2018 - 11:12
Digital et intelligence artificielle: l’enseignement supérieur en mutation
A la suite de la publication du rapport sur l’intelligence artificielle (IA) de Cédric Villani, un programme national pour l’IA va être initié.
Mieux former au digital et à l’IA. Dans son rapport Cédric Villani propose de multiplier par trois le nombre de personnes formées en IA à horizon 3 ans. Selon lui « les formations en mathématiques et en informatique existantes, qui rassemblent les briques de base utiles à l’intelligence artificielle, devraient s’orienter naturellement vers l’enseignement de l’intelligence artificielle »
« Dans un an et demi IBM va lancer un calculateur qui traitera à la seconde 10 puissance 19 opérations. C’est à dire la vitesse du cerveau ! On ne peut plus raisonner, on ne peut plus travailler de la même manière. Comment former des jeunes qui auront accès dans une dizaine d’années à 1 trillion d’objets connectés ?
http://orientation.blog.lemonde.fr/2018/04/09/digital-et-ia-lenseignement-superieur-en-mutation/

et des personnes se demandent pourquoi il va y avoir des cours d'humanités scientifiques et numériques ?
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Dim 13 Mai 2018 - 11:27
Et pourquoi aussi probablement, les gouvernements n'ont plus trop envie d'embaucher des profs pour une quarantaine d'années ?
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Dim 13 Mai 2018 - 19:13
Le jour où les robots prendront la place des profs...
LE CERCLE/HUMEUR - Des programmes d'intelligence artificielle sont déjà capables d'épauler l'enseignant durant ses cours. Nul doute, qu'à terme, le progrès permettra de remplacer purement et simplement les professeurs. Quelle belle perspective...
https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-175229-le-jour-ou-les-robots-prendront-la-place-des-profs-2125049.php

Pour moi, elle ne va pas assez loin dans sa réflexion. En effet, elle pense que les "robots" vont remplacer les enseignants car ils peuvent faire un cours "individualisé" à des millions d'élèves en même temps... ils pourront mieux prendre en compte les différences... Oui, cela sera le cas dans un premier temps.

Mais je vais plus loin. Si des robots peuvent écrire à ma place, ou si je peux écrire par l'intermédiaire de programmes, pourquoi j'apprendrais à le faire ? Pourquoi cela ne serait pas un choix comme par exemple vouloir apprendre à courir vite en club de sport ?
Si une machine (programme) me permet de faire des choses par son intermédiaire (contre un achat ?) pourquoi j'apprendrais à le faire ?

Des idées ?

La première étape répond à beaucoup de questions du forum : déclassification des professeurs, baisse du niveau des élèves (car on n'a pas besoin d'une grande masse d'élève très instruit), apprendre par soi-même (en face d'un écran), marchandisation de l'enseignement (programmes pour apprendre)......

La deuxième étape est un peu plus théorique : Réfléchir à l'après, quand il sera inutile que les programmes nous apprennent car ils feront tout mieux que nous .....

Cela n'intéresse personne ? Le transhumanisme est pourtant en culture générale en BTS non ? Il y a bien des professeurs qui se sont penchés dessus non ?

Attention, on peut quand même casser du sucre sur le dos des IPR dans cette discussion. On peut aussi placer les mots laïcité, meirieu, eurovision.... C'est permis !!! ya pas de souci !!!

RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par RogerMartin Dim 13 Mai 2018 - 19:46
4 messages de suite, je ne sais pas si c'est de l'intelligence réelle, mais c'est du flood, non ?

Je comprends que vous soyez désespéré qu'on ne vous réponde pas sur un sujet si passionnant, mais il faut apprendre à vous raisonner. Razz

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Dim 13 Mai 2018 - 19:49
Peut-on flooder son propre sujet ?
Cela fait une question de plus.

Merci roger !
avatar
Call_BB5A
Niveau 5

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Call_BB5A Lun 14 Mai 2018 - 0:10
On s'instruit mieux lorsqu'il y a de l'empathie entre l'enseignant et l'élève. Je ne suis pas sûr qu'une machine puisse s'appuyer sur cet aspect.

Apprendre par soi-même face à un écran, pour le moment ça ne marche pas. Je veux dire par-là que la plupart des MOOC n'affichent que 10% d'aboutissement (taux d'inscrits arrivant avec succès au bout). Et ne parlons pas des logiciels pédagogiques qui existent depuis 30 ans... La motivation, la patience, le consentement à faire des efforts sont des points essentiels de la réussite, malheureusement c'est ce qui manque un peu trop souvent aux jeunes.
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Lun 14 Mai 2018 - 8:01
@Call_BB5A a écrit:On s'instruit mieux lorsqu'il y a de l'empathie entre l'enseignant et l'élève. Je ne suis pas sûr qu'une machine puisse s'appuyer sur cet aspect.

Apprendre par soi-même face à un écran, pour le moment ça ne marche pas. Je veux dire par-là que la plupart des MOOC n'affichent que 10% d'aboutissement (taux d'inscrits arrivant avec succès au bout). Et ne parlons pas des logiciels pédagogiques qui existent depuis 30 ans... La motivation, la patience, le consentement à faire des efforts sont des points essentiels de la réussite, malheureusement c'est ce qui manque un peu trop souvent aux jeunes.

Pour l'empathie, l'auteure du dernier article posté en parle :
Les sceptiques rétorqueront qu’une telle perspective est infondée dans la mesure où jamais une machine ne sera à portée de faire preuve d’empathie, que, hormis des tâches programmées et répétitives, elle ne sera pas en mesure de faire face à des situations imprévues… Mais cette incrédulité quant à la capacité du robot à remplacer l’humain ne résistera pas à l’épreuve des faits.
Les progrès dans la recherche appliquée dans l’IA, notamment en ce qui concerne la robotique développementale, tendent à prouver que les robots sont aujourd’hui en voie d’acquérir des capacités proches ou analogues à celles des humains.

Alors je n'ai pas cherché de sources sur la robotique développementale (et ça m'arrange de la croire pour mon développement) mais il est possible de dire que cet argument ne tient pas.

Pour ton deuxième paragraphe, tu parles de ce qui a déjà été fait. On ne peut pas nier que l'informatique a amélioré la productivité d'un professeur. Ne serait-ce que dans la production de cours (reprendre un cours, une évaluation......). Mais ce n'est rien par rapport à tout ce que j'ai posté ici. J'ai probablement dû être trop rapide dans les étapes car on ne passera bien entendu pas directement à la fin de ma réflexion. Encore une fois, ici, je ne parle pas de logiciels moyens faits par l'éduc nat ou d'une énième vidéo en classe inversée. Je respecte ce qui a été fait bien entendu car cela entre dans le processus mais ce n'est certainement pas une fin en soi.

Moi je te dis qu'à un moment, des programmes pourront écrire pour toi. Ils le font déjà avec la reconnaissance vocale. Donc à la limite, pour des choses basiques tu n'aurais pas à savoir écrire pour écrire. Des programmes écrivent des romans donc tu pourras écrire un roman sans savoir écrire un roman. Un professeur demande un devoir sur un auteur inconnu, tu pourras l'écrire sans jamais n'avoir rien su sur cet auteur ni en sachant écrire Cela serait pour moi la deuxième étape. Tu pourrais faire des choses sans savoir les faire par l'intermédiaire d'un ordinateur. C'est déjà le cas, tu peux imprimer une page word sans n'avoir aucune idée de comment cela fonctionne. Mais Il y aurait encore besoin d'une interface. Tu pourrais télécharger un logiciel pour savoir écrire un scénario et tu écrirais un scénario. Enfin tu donnerais seulement des idées et le logiciel rédigerait pour toi. Tu achèterais les logiciels qui seraient susceptibles de "t'améliorer" ou pas selon tes désirs.

L'étape suivante serait le transhumanisme...

avatar
barèges
Érudit

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par barèges Lun 14 Mai 2018 - 8:05
Sauf si on se prend le mur énergétique ou écologique ou climatique avant.
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Lun 14 Mai 2018 - 10:01
Bien entendu oui.
Cela peut aussi amener à réfléchir au revenu universel.
Même si perso, j'aimerais connaître l'avis d'autres intervenants, lire leurs connaissances, réflexions sur ce sujet précis avant.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Sylvain de Saint-Sylvain Lun 14 Mai 2018 - 11:05
profs:( a écrit:N'importe qui pourra même écrire un livre (ou faire écrire un livre à son robot). Vous allez me dire à quoi cela peut bien servir de faire écrire un roman par un robot si ce n'est pas un travail personnel, si la personne à l'origine n'a eu qu'une idée de départ ou un personnage et qu'à partir de cela un robot a écrit une histoire.
Je pourrais répondre, à quoi cela sert de publier des photos sur internet lorsque c'est l'appareil qui a fait tous les réglages et qu'un logiciel photo a pu faire des corrections automatiques ?

Montaigne écrivait déjà "je n'ai pas plus fait mon livre que mon livre m'a fait". Il n'y a pas forcément d'idée de départ, il peut aussi y en avoir une qui se trouve modifiée par la création elle-même. Et il y a une part de robot en nous : il est difficile de faire une oeuvre qui vaille précisément parce que nous avons tendance à suivre des modèles, à respecter des codes, du déjà établi, déjà valorisé, déjà beau, de façon plus ou moins consciente. C'est la différence entre les procédés et les moyens.

Pour moi la perspective d'avoir des robots artistes pose la question de ce qui fait la spécificité et la valeur d'une oeuvre. Je doute qu'elle tienne dans son efficacité narrative ou dans son innovation formelle (dans une perspective ou sens, forme et histoire sont séparés), or je ne vois pas ce qu'on peut attendre de plus d'un robot. Qu'il soit capable de produire d'excellents romans de gare, des pastiches bluffants et des morceaux versifiés fort virtuoses, je n'en doute pas ; des œuvres authentiques, je pense qu'il ne peut qu'y contribuer, comme y contribuent le stylo, la feuille de papier, le dictionnaire et quantité d'autres choses dont peut se servir un écrivain. Mais l'idée d'une oeuvre d'art non humaine n'a aucun sens.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Lun 14 Mai 2018 - 12:40
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
profs:( a écrit:N'importe qui pourra même écrire un livre (ou faire écrire un livre à son robot). Vous allez me dire à quoi cela peut bien servir de faire écrire un roman par un robot si ce n'est pas un travail personnel, si la personne à l'origine n'a eu qu'une idée de départ ou un personnage et qu'à partir de cela un robot a écrit une histoire.
Je pourrais répondre, à quoi cela sert de publier des photos sur internet lorsque c'est l'appareil qui a fait tous les réglages et qu'un logiciel photo a pu faire des corrections automatiques ?

Montaigne écrivait déjà "je n'ai pas plus fait mon livre que mon livre m'a fait". Il n'y a pas forcément d'idée de départ, il peut aussi y en avoir une qui se trouve modifiée par la création elle-même. Et il y a une part de robot en nous : il est difficile de faire une oeuvre qui vaille précisément parce que nous avons tendance à suivre des modèles, à respecter des codes, du déjà établi, déjà valorisé, déjà beau, de façon plus ou moins consciente. C'est la différence entre les procédés et les moyens.

Pour moi la perspective d'avoir des robots artistes pose la question de ce qui fait la spécificité et la valeur d'une oeuvre. Je doute qu'elle tienne dans son efficacité narrative ou dans son innovation formelle (dans une perspective ou sens, forme et histoire sont séparés), or je ne vois pas ce qu'on peut attendre de plus d'un robot. Qu'il soit capable de produire d'excellents romans de gare, des pastiches bluffants et des morceaux versifiés fort virtuoses, je n'en doute pas ; des œuvres authentiques, je pense qu'il ne peut qu'y contribuer, comme y contribuent le stylo, la feuille de papier, le dictionnaire et quantité d'autres choses dont peut se servir un écrivain. Mais l'idée d'une oeuvre d'art non humaine n'a aucun sens.

« Artistes et robots » : vers une nouvelle définition de l’œuvre d’art
Qu’est-ce que l’art, s’il n’est même plus une création humaine ?

Une réponse possible est que l’œuvre d’art ne se définit pas par rapport à son objet ou à l’artiste mais par rapport à la personne qui la regarde. Est « art » ce qui procure une émotion artistique à celui qui contemple une œuvre. Oscar Wilde ne disait-il pas que « La beauté est dans les yeux de celui qui regarde » ? Peu importe qu’il s’agisse là de la création/production d’une personne, d’un robot, d’un ordinateur ou d’un algorithme. Cette approche fait écho à la thèse de l’écrivain Noah Harari qui dans son ouvrage Homo Deus célèbre l’avènement du big data comme valeur suprême de l’humanité de demain. L’homme n’étant plus au centre de l’univers, il n’est plus seul, non plus, au centre de la création artistique.
http://theconversation.com/artistes-et-robots-vers-une-nouvelle-definition-de-loeuvre-dart-95192

Je te remercie de ton intervention. Si tu lis l'article, tu verras qu'ils se posent des questions pour "redéfinir" ce qu'est une oeuvre d'art. Ils s'interrogent aussi quant à la propriété de l'oeuvre dans le cas où elle est faite par un robot. C'est intéressant à lire.

Si tu le permets, j'aimerais d'abord voir si ce que j'ai écrit peut sembler une hypothèse pour par exemples :
- déclassification des professeurs : de nombreuses personnes en parlent et la constatent sur le forum. Est-ce que cela ne serait pas parce qu'on nous destine à des tâches d'assistant à une intelligence artificielle (dans un premier temps) ? Nous serions l'interface entre la machine et les élèves.
- baisse du niveau des élèves : car on n'a pas besoin d'une grande masse d'élève très instruit et d'autant plus si les savoirs, le savoir-faire s'achètent. Chacun pourra s'enrichir selon ce qu'il a envie de faire.
- apprendre par soi-même (en face d'un écran), marchandisation de l'enseignement (programmes pour apprendre, voir point ci-dessus). Nous achèterons un logiciel d'écriture par exemple comme nous irions acheter aujourd'hui un logiciel pour retoucher les photos et il fera le travail (écriture d'un courrier, d'un exposé, ....)
- .......
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Sylvain de Saint-Sylvain Lun 14 Mai 2018 - 13:54
Ben, je ne suis pas d'accord avec la définition de l'oeuvre d'art comme produit engendrant une émotion (artistique : mais qu'est-ce que ça veut dire ?). J'ai du mal avec la démarche qui consiste à chercher la bonne définition, comme s'il y avait une nature non historique de l'art. De là, je ne peux adhérer à ce que dit l'article.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Lun 14 Mai 2018 - 19:16
et tu as bien raison si elle ne te convient pas d'autant plus que cela ne me semble pas encore bien défini. Je donnais la source pour info pas pour une vérité absolue. Je trouve même plutôt sain de ne pas toujours tout accepter sans broncher.

Pour le reste, je vais finir par croire que c'est effectivement la faute des IPR, du gouvernement, de leur nullité à chacun et de toute façon ça fait des économies !

avatar
Call_BB5A
Niveau 5

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Call_BB5A Lun 14 Mai 2018 - 22:33
profs:( a écrit:On ne peut pas nier que l'informatique a amélioré la productivité d'un professeur. Ne serait-ce que dans la production de cours (reprendre un cours, une évaluation......).
Que produit un professeur ? Je dirais qu'il doit avant tout pour produire de la réflexion chez les élèves. De ce point de vue, l'informatique n'a presque rien amélioré. On a substitué l'approfondissement par une espèce de diversité superficielle non structurée...

Moi je te dis qu'à un moment, des programmes pourront écrire pour toi.[...]
Même si une machine y arrive, le professeur continuera d'attendre de son élève la maîtrise de son sujet, qu'il soit en mesure de justifier l'orientation de sa réflexion, ... Pour faire le parallèle avec les mathématiques, ce n'est pas la calculatrice que le professeur évalue, mais la capacité de l'élève à l'exploiter et à s'en affranchir : le choix des calculs à effectuer et leur organisation logique vis-à-vis d'un problème, le regard critique qu'il peut porter sur un résultat final. Ce n'est pas l'outil qui fait la qualité de l'élève.
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Pseudo Mar 15 Mai 2018 - 7:10
Un grand nombre de bouquins écrits par des humains me semblent déjà émaner de robots. Ca ne m’étonnerait donc pas que les robots fassent aussi bien, voire mieux. Quand on se penche sur les nombreux conseils en écriture, ont trouvent des outils tout à fait utilisables par un robot (fiches personnages, scénarios pré-mâchés, etc...)
Récemment, on a inventé des robots sexuels. Je suis certaine qu'ils s'en sortent bien mieux que beaucoup d'humains qui pensent que le sexe est une question de performances et d'une liste de  choses dites et faites.
Tant que nous singerons les robot à vouloir tout codifier et tout contrôler, tant que nous rejetterons notre part d'humanité, les robots pourront nous remplacer sans problème.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Mar 15 Mai 2018 - 8:17
Merci pour ton intervention Pseudo.
En effet, je crois que tu as raison et que nous rejetons notre part d'humanité.

Sur le plan amoureux ou sexuel, j'ai vu il y a quelques années un film ("Her"). Je l'avais trouvé très beau à l'époque. Je préfère ne pas en dire davantage sur l'évolution dans le film pour ne pas enlever le plaisir à ceux qui souhaiteraient le voir.
Los Angeles, dans un futur proche. Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l'acquisition d'un programme informatique ultramoderne, capable de s'adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de 'Samantha', une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux…
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=206799.html

Il y a encore quelques années, j'ai vu aussi un film '"Clones" qui traite cette vie par procuration.
Deux agents du FBI enquêtent sur le meurtre mystérieux d'un étudiant, qui semble lié à l'homme qui a contribué à mettre au point une invention qui s'est imposée dans toute la société : les gens peuvent désormais acheter des versions robotisées d'eux-mêmes, des doubles sans défaut qui, commandés à distance, effectuent leurs tâches à leur place et leur permettent de vivre par procuration sans quitter le confort et la sécurité de leur domicile.
Cette révolution technologique soulève beaucoup de questions, dont la première va vite devenir préoccupante : dans un monde d'apparences qui est réel, à qui peut-on faire confiance ?
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=127136.html

Plus récemment, j'ai vu le film ("Ex machina"). J'avais beaucoup aimé l'idée que nous aidions "Google" a créé cette Intelligence artificielle par nous-mêmes. En faisant nos requêtes par milliards dans ce moteur de recherche cela lui permettait de comprendre comment un humain faisait des recherches, sa logique, .....
À 26 ans, Caleb est un des plus brillants codeurs que compte BlueBook, plus important moteur de recherche Internet au monde. À ce titre, il remporte un séjour d’une semaine dans la résidence du grand patron à la montagne. Mais quand Caleb arrive dans la demeure isolée, il découvre qu’il va devoir participer à une expérience troublante  : interagir avec le représentant d’une nouvelle intelligence artificielle apparaissant sous les traits d’une très jolie femme robot prénommée Ava.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=219931.html

Tu as été plus vite que "ma musique" Wink car je voulais garder cela pour un peu plus tard, en conclusion je pense. Avons-nous envie de vivre une vie par procuration où les efforts n'existeront plus, où les programmes feront tout pour nous y compris ce que nous aimons encore faire ?
Le progrès technique est-il un long suicide ou une recherche d'éternité ?

Mais dans un premier temps, comme je l'ai dit plus haut, j'aurais aimé me concentrer sur notre travail. Savoir si les évolutions que nous ressentons dans notre travail sont juste guidées par les économies, par la bêtise, par des pédagogistes ..... (comme énormément d'intervenants le disent ici) ou si c'est une lente intégration d'un processus d'intelligence artificielle dans notre travail ?
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Pseudo Mar 15 Mai 2018 - 10:52
profs:( a écrit:

Tu as été plus vite que "ma musique" Wink car je voulais garder cela pour un peu plus tard, en conclusion je pense. Avons-nous envie de vivre une vie par procuration où les efforts n'existeront plus, où les programmes feront tout pour nous y compris ce que nous aimons encore faire ?
Le progrès technique est-il un long suicide ou une recherche d'éternité ?

Mais dans un premier temps, comme je l'ai dit plus haut, j'aurais aimé me concentrer sur notre travail. Savoir si les évolutions que nous ressentons dans notre travail sont juste guidées par les économies, par la bêtise, par des pédagogistes ..... (comme énormément d'intervenants le disent ici) ou si c'est une lente intégration d'un processus d'intelligence artificielle dans notre travail ?

Ah, tu as tout prévu... Tu as un canevas précis de ce que l'on doit dire et à quel moment, de ce sur quoi nous devons réagir et comment, j'imagine, car tes propos semblent déjà aller dans un sens, même si tu fais mine de questionner (questions rhétoriques, donc ?). Tu as l’algorithme du fil déjà tout prévu.
Dis-moi... Ne serais-tu pas un robot ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Mar 15 Mai 2018 - 12:06
J'ai été poussé vers la sortie d'un sujet sur les recommandations de blanquer sur l'enseignement du Français pour ne pas le faire dévier. C'était assez logique, j'ai donc créé un nouveau sujet de conversation. On ne peut pas me reprocher maintenant d'essayer d'organiser un peu les idées dans ce sujet.

Si j'ai ouvert le sujet, c'est qu'il m'intéresse et j'essaie donc de le faire vivre avec des articles de presse, des films, en posant des questions. J'ai essayé de rebondir sur chaque intervention en l'alimentant (modestement) en sources documentaires ...... De nombreuses personnes ouvrent un sujet sur le forum sans ne pratiquement jamais y intervenir par la suite... Ce n'est pas vraiment ma vision d'un sujet de conversation que je pourrais lancer dans une soirée avec des amis.

Il y a sur le forum des professeurs de philosophie, des professeurs de culture générale en BTS, des syndicalistes qui ont peut être déjà réfléchi à ces sujets en interne........ donc je ne fais pas mine de questionner. Au contraire, j'aimerais sincèrement avoir des références littéraires, des explications pour mieux comprendre, pour avoir une vision moins déformée que celle que j'ai actuellement peut être de ce sujet.

egomet
egomet
Doyen

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par egomet Mar 15 Mai 2018 - 13:08
profs:( a écrit:Au Japon, un robot-écrivain a bien failli remporter son premier prix littéraire
Le robot écrivain n’est plus une fiction. Au Japon, un roman co-écrit par un programme d’intelligence artificielle a été sélectionné parmi les finalistes d’un concours littéraire. Même s’il n’a pas remporté le prix du jury, c’est déjà assez bluffant !
https://www.lci.fr/high-tech/au-japon-un-robot-ecrivain-a-bien-failli-remporter-son-premier-prix-litteraire-1506865.html


Robot journaliste : en un an, une IA créée par le Washington Post a publié 850 articles
Le Washington Post recourt depuis désormais un an aux services d'une intelligence artificielle pour écrire des articles. Baptisé Heliograf, ce croisement entre un robot et un journaliste a signé plus de 800 textes, en couvrant des actualités politiques et sportives.
https://www.numerama.com/tech/289831-robot-journaliste-en-un-an-une-ia-creee-par-le-washington-post-a-publie-850-articles.html


Mouais, il faudrait quand même lire ce fameux roman pour se rendre compte. Pour la description qui en est faite, je ne sais pas si sa sélection pour le prix littéraire relève d'autre chose que d'une forme de snobisme ou de provocation. Cela dit, snobisme et provocation sont des recettes efficaces sur le marché de l'art depuis Aliboron.

Dans une société qui accepte le ready-made comme de l'art, ou le recopiage de dépêches comme du journalisme, c'est certain que les robots vont facilement faire leur trou.

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Mar 15 Mai 2018 - 13:24
Apparemment, je dis bien apparemment (car les articles que j'ai lues ne mentionnent pas d'effet de snobisme) cela serait un concours sérieux. Il y aurait eu des soucis dans la description des personnages et c'est cela qui l'aurait pénalisé.

Pour les articles de journaux, ce sont bien évidemment des articles répétitifs qui ont été écrits, qui compilaient des informations (pour le moment).

Mais n'aimerions nous pas déjà avoir le niveau pour pouvoir écrire un roman de ce type (par l'intermédiaire d'un programme) ? N'aimerions nous pas à fortiori que nos élèves aient ce niveau ? (par l'intermédiaire d'un programme)

Moi perso, vu comment j'écris... je m'en contenterai facilement !!!

Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Pseudo Mar 15 Mai 2018 - 13:53
Mais écrire ne se limite pas à produire, contrairement à ce qu'aimeraient nous faire croire nombre d'éditeurs. L'aventure d'écrire (on devient un héros en écrivant !), ce qu'on découvre de soi, de sa relation au monde, le plaisir de partager un tant soit peu cette intimité (la rencontre de nous et du monde), la joie de créer un univers personnel avec des mots, c'est tout ça qui donne de la valeur et de l'intérêt à l'écriture. Pas d'avoir réussi à pondre un roman standardisé sans trop de fautes et passible d'être retenu pour un prix. Je ne vois même pas l'intérêt de comparer les deux.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Mar 15 Mai 2018 - 14:25
Tu as raison mais comme je l'ai dit beaucoup plus haut, tu pourras le faire ou ne pas le faire. Cela sera juste possible sans que tu apprennes à le faire.

Aujourd'hui, des gens courent parce qu'ils aiment cela, qu ils y prennent du plaisir. D'autres ne courent pas car ils détestent cela (surpoids, aversion à cet effort...) Si un jour est inventée le truc qui fait que tu ne ressens plus l'effort, que tu peux battre tous les records facilement. certains se mettront à courir.


Un coureur à pied qui aime cela dira «Je ne vois même pas l'intérêt de comparer les deux». N empêche que l'autre arrivera à courir mieux que lui sans avoir appris la course à pieds. Cela existe déjà avec le vélo électrique.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum