Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacq
Grand Maître

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Jacq Jeu 17 Mai 2018 - 22:06
profs:( a écrit:
@Jacq a écrit:
profs:( a écrit:Pour quitter cette filière, J'ai réussi à obtenir une mutation (et chez moi en plus abi) MAIS j'ai accepté de ne pas avoir un plein temps et d'être donc moins payé. De plus, je n'enseigne plus vraiment ma spécialité. Donc, tu vois, je suis à mille lieux d'être à fond dans des phrases du style "le savoir ne se transmet pas il se construit et patati et patata......" Je ne sais pas si tu connais bcp de monde qui a accepté de gagner moins pour avoir la conscience tranquille sur le fait de ne plus faire n'importe quoi (ou un peu moins n'importe quoi  abi ) et de se mettre l'inspection à dos alors qu'à la base je pense que j'ai fait un outil qui aurait été utile à tous les bac GA (et qui aurait même pu être adapté à tous les bacs qui étaient évalués par compétence sur le type GA)

Ah oui,  je pense même à un de mes collègues, contractuel, enseignant en GA, qui a les mêmes opinions et analyses que toi sur la filière et le ridicule de ce qui est imposé par nos inspecteurs. De plus il a un parcours professionnel qui ressemble au tiens (je ne le connais pas vraiment, mais il me semble). Pour les éléments en gras, tu pourrais être cet ami. C'est ça le plus amusant avec les pseudo ! Finalement, tu pourrais être mon ancien collègue !

Non je ne pense pas non. Mais tu ne serais pas mon père par contre ? abi

Ah zut, faut qu'on vérifie nos chromosomes Very Happy !
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Jeu 17 Mai 2018 - 22:32
@Jacq a écrit:
profs:( a écrit: (...) Dans le futur, je pense par contre que cela sera bcp plus facile de générer un scénario beaucoup plus vivant. Une sorte de mini-film avec des personnages avec qui tu peux interagir. Des clients qui apparaissent à l'écran, qui te parlent au téléphone, des imprévus... Bien entendu ces "mini-films" ne seront pas créés à l'échelle d'un prof mais par une société de production probablement. Mais là au moins cela sera intéressant. Le prof pourra réellement suivre tous les élèves en même temps car il a une IA qui l'assiste. Cela plaira je pense aux élèves aussi. Là tu parles d'un truc génial: "le prof dit driiiiiiiiiinnngggg le téléphone sonne, l'élève répond. Je suis M. DUPONT et patati et patata..." Non c'est nul. Objectivement, au bout du fil, il y a mon prof, je le vois même de l'autre côté de la pièce ! Non c'est nul.  (...)

Nous sortons de ton sujet, nous pourrions discuter de cela dans une partie PRO du forum. Mais nous l'avons fait avec des collègues.  Pas besoin d'IA. Les élèves devaient appeler leur prof, c'est le même scénario que toi, qui était officiellement M X ou Mme Y. Sauf que c'est moi qui répondait au téléphone au lieu du prof en question et mettait en attente l'élève, ou expliquait que M ou Mme X n'était pas dispo et que c'était Y qui allait prendre leur message. Les élèves étaient sur le c...l sur le moment.  Franchement nous n'avons besoin ni d'IA ni de société de prod. Le prof qui n'en a rien à foutre fera du rabâchage, pas celui qui s'intéresse aux  élèves. L'IA ne fera(it) rien de plus.
En commerce il m'est arrivé d'avoir un collègue  de vente qui me dise "tu viens avec moi on va évaluer tel élève". L'élève n'était pas prévenu que c'était moi qui allait servir de test. Je suis arrivé dans le magasin et j'ai fait le client. Que veux-tu qu'une IA fasse en plus ?

C'est une très bonne idée que vous avez eue.
Maintenant, l'avantage de l'IA, c'est qu'elle te permet de faire d'autres tâches pendant ce temps. Le problème de ces scénarios où chacun avance à son rythme, c'est de pouvoir se multiplier. Être avec le groupe 1 pendant que le groupe 2 fait ceci et le groupe 3 cela .... etc etc etc...
Si chacun était dans une réalité virtuelle (avec un casque comme il en existe aujourd'hui), le professeur ne serait pas obligé de faire chaque évaluation avec chaque élève car quand on fait un appel téléphonique avec un élève il se pose le problème de la gestion des autres élèves. Si chaque élève était dans un scénario proposé avec un casque virtuel, l'IA gèrerait le travail à distribuer. Tu pourrais interrompre un élève, lui parler, lui expliquer.... Les autres élèves auraient toujours la tête dans leur casque.
L'ia pourrait corriger les travaux comptables faux, vu qu'ils seraient faits sur le PC..... etc
Et là... oui là... le prof serait davantage dans un rôle d'animateur. Il régulerait le cours...

Là, le gosse qui sort du cours, il a vraiment eu l'impression de faire un boulot lié à l'accueil. Il aura pu faire des factures devant le client. Il aura pu encaisser de l'argent... Là ok, il sort de là en ayant fait une vraie simulation comme les bac pro mécanique dans un atelier de mécanique.
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Ven 18 Mai 2018 - 8:22
Je parle dans mon dernier sujet d'apprendre dans le cadre d'une réalité virtuelle (à l'aide de casques) en pensant que ce n'était pas au point et badaboum, je mets ce matin dans Google "réalité virtuelle apprendre" et je tombe sur cet article de janvier 2018 :
Éducation VR – Comment la réalité virtuelle transforme l’éducation
Après des décennies passées sans la moindre innovation technologique, le secteur de l’éducation est peut-être sur le point de connaître un vent de renouveau. Grâce à la réalité virtuelle, l’école pourrait être transformée en profondeur. Découvrez les possibilités offertes par la VR pour l’éducation, ainsi qu’un tour d’horizon des applications et des entreprises dédiées à l’éducation VR.
Plusieurs expériences d’utilisation de la réalité virtuelle dans le cadre scolaire ont été menées, et les résultats se sont révélés extrêmement positifs. Selon Benjamin Lloyd, enseignant à Highland Park Middle School, les étudiants qui ont eu l’opportunité d’utiliser la réalité virtuelle pour apprendre se sont rendus à l’école en avance pour le plaisir d’utiliser cette technologie et les applications d’éducation VR.
ous les enfants aiment jouer. Malheureusement, à l’heure actuelle, l’école est souvent austère et ennuyeuse. Grâce à la VR, il est possible de rendre l’éducation plus ludique et de permettre aux enfants d’apprendre en s’amusant. Ainsi, ils se souviendront plus longtemps de ce qu’ils apprennent.
Toutefois, certains experts commencent à exprimer leurs doutes. La réalité virtuelle ne serait qu’une « hype » à la façon des MOOC qui ont été ces dernières années une tendance lourde dans le domaine de l’éducation. Sur quoi s’appuient-ils pour être aussi catégoriques ? Trois grands arguments se dégagent.  On se fait l’avocat du diable en vous les présentant.
https://www.realite-virtuelle.com/education-vr

L'article n'est pas mal fait je trouve car il montre (avec des vidéos) les possibilités qui existent déjà, ce qui sera possible mais aussi ses limites. Effectivement, l'élève est plongé dans une  réalité virtuelle avec un casque et effectivement je ne vois pas trop la place d'un professeur dans cet environnement si ce n'est dans un rôle d'animateur (et encore pour laisser de l'humain car ce rôle d'animateur pourrait être tenu aussi par un personnage virtuel)
Alors, apprendre en s'amusant, cela fait mal à entendre mais quand je vois cela, je me rends compte que c'est une réalité. Je vais au mieux être un animateur, cela fait mal, mais je vois bien que cela va être le cas. Pour ma part, je n'ai jamais assisté à une réunion avec un Inspecteur qui m'a présenté les choses de cette manière. Il le disait, il fallait le croire et point à la ligne. Est-ce que eux mêmes savaient pourquoi ils le disaient ? Je ne sais pas car à la lumière de ces articles cela saute aux yeux.
Cela a été caricaturé (à juste titre) car des initiatives ont été menées ces 15, 20 dernières années par des professeurs mais sans n'avoir aucune des possibilités techniques d'aujourd'hui et de demain. Ils se sont lancés dans ces pédagogies sans en avoir les moyens techniques et cela a donné des choses ridicules (capsules vidéos bidons, scénario pédagogique avec 3 francs six sous de matériel .....). Cela était encore trop tôt.
Aujourd'hui selon moi, cela ne l'est plus. Mais ce n'est pas un professeur qui va créer chez lui le soir ces environnements virtuels, les interactions qui il y aura avant d'aller en cours le lendemain. Qu'allons nous faire ????

Encore quelques articles
Tous polyglottes avec la réalité virtuelle !
L’écoute d’un professeur assis dans une salle de classe est moins efficace qu’une discussion entre pairs, qu’importe le niveau maîtrisé. Et c’est pourquoi les pays nordiques, qui arrivent tous en tête du classement EPI, se concentrent bien d’avantage sur la pratique orale de la langue en mettant très tôt leurs élèves en situation d’échanger et d’interagir.
Si aucune réforme de l’enseignement ne semble pour l’instant aller dans ce sens, la réalité virtuelle (VR) pourrait bien changer la donne. Au-delà du caractère ludique des sites Internet et applications développées sur les téléphones portables (Duolingo, Babbel, Mondly…), la VR permet en effet une immersion totale de l’utilisateur dans des contextes différents et potentiellement infinis. L’apprenant peut ainsi échanger avec un locuteur natif « dans des conditions réelles ». Ce dernier est en réalité un agent conversationnel (un « chatbot ») qui se fonde sur l’intelligence artificielle (IA) afin qu’il puisse s’adapter à l’apprenant (niveau de difficulté, progression de la conversation…).
https://usbeketrica.com/article/tous-polyglottes-avec-la-realite-virtuelle





Caspar
Caspar
Bon génie

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Caspar Ven 18 Mai 2018 - 13:25
Pardonne-moi mais cette article affirme des choses qui sont fausses: en France aussi nous mettons aussi les élèves en "situation d'échanger et d'interagir" avec leurs pairs, c'est une des compétences que nous devons évaluer: prise de parole en interaction. Cela existait déjà quand j'étais élève dans les années 80 ( on nous faisait faire des "sketches"). Le succès de l'enseignement des langues dans les pays nordiques a aussi des raisons linguistiques et culturelles qui n'ont rien à voir avec le système éducatif. De toute façon, si les IA font vraiment de gros progrès on peut imaginer des traducteurs simultanés numériques: plus besoin de se fatiguer à apprendre des langues étrangères.
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Ven 18 Mai 2018 - 15:46
De toute façon, si les IA font vraiment de gros progrès on peut imaginer des traducteurs simultanés numériques: plus besoin de se fatiguer à apprendre des langues étrangères

C'est ce que je pense en effet. Après, cela peut être motivant d'apprendre avec un casque de réalité virtuelle. Tu pourrais échanger avec un ami anglais tout en visitant virtuellement les rues de londres.
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Ven 18 Mai 2018 - 15:49
Oui nous faisions des sketchs sauf qu'il y avait un seul prof et 30 élèves. Donc il y avait un seul sketch à un même moment supervisé par le professeur. Avec le casque, il y aura 30 sketchs différents (éventuellement) dans un environnement virtuel adapté au lieu choisi (un magasin, une usine ....)
Caspar
Caspar
Bon génie

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Caspar Ven 18 Mai 2018 - 17:55
profs:( a écrit:Je parle dans mon dernier sujet d'apprendre dans le cadre d'une réalité virtuelle (à l'aide de casques) en pensant que ce n'était pas au point et badaboum, je mets ce matin dans Google "réalité virtuelle apprendre" et je tombe sur cet article de janvier 2018 :
Éducation VR – Comment la réalité virtuelle transforme l’éducation
Après des décennies passées sans la moindre innovation technologique, le secteur de l’éducation est peut-être sur le point de connaître un vent de renouveau. Grâce à la réalité virtuelle, l’école pourrait être transformée en profondeur. Découvrez les possibilités offertes par la VR pour l’éducation, ainsi qu’un tour d’horizon des applications et des entreprises dédiées à l’éducation VR.
Plusieurs expériences d’utilisation de la réalité virtuelle dans le cadre scolaire ont été menées, et les résultats se sont révélés extrêmement positifs. Selon Benjamin Lloyd, enseignant à Highland Park Middle School, les étudiants qui ont eu l’opportunité d’utiliser la réalité virtuelle pour apprendre se sont rendus à l’école en avance pour le plaisir d’utiliser cette technologie et les applications d’éducation VR.
ous les enfants aiment jouer. Malheureusement, à l’heure actuelle, l’école est souvent austère et ennuyeuse. Grâce à la VR, il est possible de rendre l’éducation plus ludique et de permettre aux enfants d’apprendre en s’amusant. Ainsi, ils se souviendront plus longtemps de ce qu’ils apprennent.
Toutefois, certains experts commencent à exprimer leurs doutes. La réalité virtuelle ne serait qu’une « hype » à la façon des MOOC qui ont été ces dernières années une tendance lourde dans le domaine de l’éducation. Sur quoi s’appuient-ils pour être aussi catégoriques ? Trois grands arguments se dégagent.  On se fait l’avocat du diable en vous les présentant.
https://www.realite-virtuelle.com/education-vr

L'article n'est pas mal fait je trouve car il montre (avec des vidéos) les possibilités qui existent déjà, ce qui sera possible mais aussi ses limites. Effectivement, l'élève est plongé dans une  réalité virtuelle avec un casque et effectivement je ne vois pas trop la place d'un professeur dans cet environnement si ce n'est dans un rôle d'animateur (et encore pour laisser de l'humain car ce rôle d'animateur pourrait être tenu aussi par un personnage virtuel)
Alors, apprendre en s'amusant, cela fait mal à entendre mais quand je vois cela, je me rends compte que c'est une réalité. Je vais au mieux être un animateur, cela fait mal, mais je vois bien que cela va être le cas. Pour ma part, je n'ai jamais assisté à une réunion avec un Inspecteur qui m'a présenté les choses de cette manière. Il le disait, il fallait le croire et point à la ligne. Est-ce que eux mêmes savaient pourquoi ils le disaient ? Je ne sais pas car à la lumière de ces articles cela saute aux yeux.
Cela a été caricaturé (à juste titre) car des initiatives ont été menées ces 15, 20 dernières années par des professeurs mais sans n'avoir aucune des possibilités techniques d'aujourd'hui et de demain. Ils se sont lancés dans ces pédagogies sans en avoir les moyens techniques et cela a donné des choses ridicules (capsules vidéos bidons, scénario pédagogique avec 3 francs six sous de matériel .....). Cela était encore trop tôt.
Aujourd'hui selon moi, cela ne l'est plus. Mais ce n'est pas un professeur qui va créer chez lui le soir ces environnements virtuels, les interactions qui il y aura avant d'aller en cours le lendemain. Qu'allons nous faire ????

Encore quelques articles
Tous polyglottes avec la réalité virtuelle !
L’écoute d’un professeur assis dans une salle de classe est moins efficace qu’une discussion entre pairs, qu’importe le niveau maîtrisé. Et c’est pourquoi les pays nordiques, qui arrivent tous en tête du classement EPI, se concentrent bien d’avantage sur la pratique orale de la langue en mettant très tôt leurs élèves en situation d’échanger et d’interagir.
Si aucune réforme de l’enseignement ne semble pour l’instant aller dans ce sens, la réalité virtuelle (VR) pourrait bien changer la donne. Au-delà du caractère ludique des sites Internet et applications développées sur les téléphones portables (Duolingo, Babbel, Mondly…), la VR permet en effet une immersion totale de l’utilisateur dans des contextes différents et potentiellement infinis. L’apprenant peut ainsi échanger avec un locuteur natif « dans des conditions réelles ». Ce dernier est en réalité un agent conversationnel (un « chatbot ») qui se fonde sur l’intelligence artificielle (IA) afin qu’il puisse s’adapter à l’apprenant (niveau de difficulté, progression de la conversation…).
https://usbeketrica.com/article/tous-polyglottes-avec-la-realite-virtuelle







Je réagissais à la partie que j'ai mise en gras.
avatar
profs(
Niveau 8

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par profs( Ven 18 Mai 2018 - 18:16
Pardon Caspar, je n'ai pas fait attention.
Oui tu as probablement raison que cela n'est pas l'exclusivité des pays nordiques oui. Je suis désolé, mais je ne pourrais pas développer davantage ce point avec toi n'étant pas assez documenté sur cela.

Jacq
Jacq
Grand Maître

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Jacq Lun 21 Mai 2018 - 13:38
Auriez-vous, SVP, une intelligence artificielle pour remplir les bulletins ? .... je suis à bout ! ... et je n'ai pas terminé !
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Pat B Lun 21 Mai 2018 - 21:54
J'ose un petit post pour revenir au thème d'origine et au titre...
Ma fille est dyspraxique, dysphasique, à la limite du retard mental léger. Elle ne sait pas lire, écrire, compter.
Il existe déjà des logiciels de synthèse vocale capables de lire, et des logiciels capable d'écrire sous la dictée, et je veux bien croire que ces logiciels vont encore progresser. Et en un sens, je devrais m'en réjouir.
Simplement, ne sachant pas lire et écrire, elle ne parviendra jamais à accéder à un niveau de langue suffisant pour dicter des textes de qualité. Parce que, quelque part, ce genre de chose passe par l'écrit. A l'oral, dans notre société, on ne parle pas comme on écrit... Elle aura un vocabulaire limité, des constructions de phrases simplistes ou fausses.... et même si un logiciel améliore cela et fait un texte de niveau tout à fait correct, elle sera absolument incapable de juger si le résultat final est à la hauteur de ce qu'elle a voulu dire. De la même façon qu'un élève qui ne sait pas compter est incapable de choisir le calcul à taper sur sa calculatrice, ou de reconnaître un résultat aberrant et de détecter ainsi une faute de frappe.

Tout ça pour dire que même si l'IA parvient à écrire à notre place de façon tout à fait convenable pour la vie de tous les jours, ça n'empêche pas qu'il faut absolument que tout le monde apprenne à lire. D'une part pour ne pas être dépendant de la machine, d'autre part pour être capable de comprendre ce que fera la machine, et de l'utiliser correctement. De plus, même si nos dirigeants se moquent éperdument du niveau intellectuel qu'ils offrent au tout-venant, il leur faudra toujours du monde capable de bien lire, écrire, compter (ne serait-ce que pour créer les machines en question, les programmer, leur donner des ordres), et ce sont des apprentissages qui ne peuvent se faire efficacement que dès l'enfance. Contrairement à la cuisine ou à la musique, cités dans d'autres posts, qui peuvent s'apprendre sur le tard, parce qu'on en a envie, la lecture et le sens du nombre doivent impérativement s'acquérir tout petit, après c'est fortement compromis.
L'école va donc devoir continuer à apprendre à lire, écrire compter...

Dans le même ordre d'idée, je ne supporte pas toutes ces vidéos sur internet pour nous expliquer ou apprendre tout et n'importe quoi : lire un petit texte, recette, mode d'emploi me prend dix fois moins de temps que visionner une vidéo... Je pense qu'il faut absolument résister à ce courant qui tend à considérer que la civilisation de l'écrit est dépassée et que l'ère du tout-vidéo et réalité virtuelle peut remplacer cela. Ce n'est pas du tout la même chose.... et cela nous met dans une dépendance à la machine qui devrait nous être intolérable.


Dernière édition par Pat B le Mer 23 Mai 2018 - 14:37, édité 1 fois
Jacq
Jacq
Grand Maître

L'intelligence artificielle et l'écriture - Page 5 Empty Re: L'intelligence artificielle et l'écriture

par Jacq Lun 21 Mai 2018 - 22:03
Merci pour ton post, pas dans un sens ou dans un autre, mais simplement pour ce témoignage....
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum