Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Devin

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Iphigénie Ven 10 Déc 2021, 17:25
Elaïna a écrit:
roxanne a écrit:J'ai déjà pratiquė le zéro suspensif assez efficace j'avoue.

Moi aussi mais pour du travail non fait, genre "t'as pas fait tes exos, tu as zéro jusqu'à ce que tout soit fait impeccablement". Jamais pour un comportement.
Bah t’as pas fait ton travail » c’est un comportement.
valle
valle
Habitué du forum

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par valle Ven 10 Déc 2021, 17:28
Je trouve qu'il est important de séparer les discussions "théoriques" (faut-il évaluer le comportement des élèves ? si oui, comment ?) du cas réel de @Lyne, qui me paraît finalement pas mal bizarre.

Elle énonce être enseignante (qui est un très bon métier, je n'ai rien contre els enseignants), mais après son discours passe complètement à côté de ce fait, si ce n'est pour mentionner qu'elle n'a pas de soucis de discipline et qu'elle a pu faire cours sans projecteur. On est donc, dans les faits, face à un parent d'élève. (Je ne dis pas qu'il ne s'agisse pas d'une enseignante, hein, juste que cela n'a aucun impact).

Puis il y a le discours "je n'ai rien fait et je ne le referai plus et en plus je n'ai pas été le seul à le faire", qui devient encore plus pervers parce que @Lyne affirme ne pas cautionner le comportement de son fils mais n'arrête pas de le faire : il a arrêté de bavarder après la menace de sanctions, il parlait moins que les autres, il est un bon élève, toute la classe bavardait. Ce double discours lui permettra toujours de dire "non, mais je l'ai déjà dit, j'accepte que Fils soit puni" -- sauf que ce n'est pas vrai. Si demain le prof le collait une heure, il resterait le fait qu'il a été choisi "au hasard-qui-n'est-pas-le-hasard - ce sont en fait les bons élèves qui ont été choisis" ; il s'ensuivrait donc la demande d'annulation de la punition, puisqu'il a arrêté à temps et qu'il bavardait moins que les autres.

Il y a aussi le raisonnement circulaire "le prof est bizarre el fait ceci et cela donc il faut croire ce que je dis parce qu'il est bizarre". Des profs qui ne font pas cours, cela peut exister ; des bruits de couloir sur des profs "toujours absents", "qui n'ont pas voulu faire cours", aussi. Pareillement, et encoure une fois, l'insistance sur Parcoursup, Affelnet, juste pour donner l'image du prof qui gâche la vie des élèves. Et, attention, la phrase sur le "collègue en difficulté (ou pas en difficulté, pour ceux qui estiment que sa réponse à la situation était appropriée)" : pour l'autrice de post, une "réponse non approprié" place un professionnel dans la situation de "difficulté". J'espère que, en tant qu'enseignante, @Lyne a toujours eu des actions appropriées (selon mon point de vue, faire une coquille dans une photocopie destinée aux élèves n'est pas grave, mais n'est pas "approprié") ; ou elle est peut-être un enseignant en difficulté ?

Après nous avoir expliqué que sa crainte est que "j'en viens à me demander si mon fils a été choisi pour l'exemple, parce que, justement, il est fils de profs et très bon élève...", puisque tout le monde sait que les fils de profs sont la cible des collègues (????), elle nous dit qu'elle souhaitait "rencontrer le professeur pour avoir son point de vue [...et] essayer de faire ainsi la part du vrai et de l'exagération éventuelle, demander aussi, d'un point de vue très pragmatique, ce que nous pouvons faire comme parents pour améliorer la situation". Sauf que non, pas du tout, son objectif avéré était clairement de lui faire enlever ce zéro "illégal". Encore une fois, le double discours qui lui permet d'écrire au prof "Merci de me donner rendez-vous pour enlever cette note" puis au Proviseur "Mr. X n'a pas voulu me donner RDV pour parler de la scolarité de mon fils".

Après tout cela, je ne doute pas des bonnes intentions de @Lyne, qui semble une mère juste un peu trop attachée à l'école, dont "les notes ont une influence sur le destin des gens" et qui souhaite "co-éduquer" avec l'ÉN (c'est-à-dire, que nous co-éduquions son enfant), mais à l'hypothèse selon laquelle un prof méchant aurait choisi son enfant parce que fils de prof et bon élève pour lui mettre un zéro alors qu'il ne bavardait presque pas, je me permets de rebondir avec une autre (ni plus ni moins possible) : la mère est connue de l'équipe et le prof en a marre et a mis en œuvre une stratégie d'évitement afin de refiler le dossier au Proviseur.

---

Sinon, un peu sur le fond : mettre un zéro dans ces circonstances n'a pas (pour moi, ce qui n'engage pas l'ensemble des collègues) de sens ; or il faut faire attention avec cette histoire d'"illégalité". D'abord, c'est une circulaire, donc a proprement parler non, ce n'est pas illégal, désolé. Ensuite, cette position de "sauveur d'élèves" face à l'illégalité me paraît souvent déconnectée de la réalité. Vais-je "dénoncer" la brigade municipale s'ils se garent dans un lieu interdit pour nettoyer la rue ? Des dérogations son possibles, et il faut être attentif au contexte.
En l'espèce, tous les collégiens sont notés sur leur savoir-être (AKA comportement), socle commun oblige. Sont tous les Principaux de collège dans l'illégalité quant ils font remonter les points du brevet ?


Dernière édition par valle le Ven 10 Déc 2021, 17:33, édité 5 fois
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Sylvain de Saint-Sylvain Ven 10 Déc 2021, 17:28
C'est peut-être un 0 coefficient 0 ? idee

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Elaïna Ven 10 Déc 2021, 17:30
Iphigénie a écrit:
Elaïna a écrit:
roxanne a écrit:J'ai déjà pratiquė le zéro suspensif assez efficace j'avoue.

Moi aussi mais pour du travail non fait, genre "t'as pas fait tes exos, tu as zéro jusqu'à ce que tout soit fait impeccablement". Jamais pour un comportement.
Bah t’as pas fait ton travail » c’est un comportement.

Non, c'est une absence de travail. Absence de travail = zéro puisque rien à évaluer.
A ce niveau c'est de la mauvaise foi là !

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Iphigénie Ven 10 Déc 2021, 17:39
A propos de foi, on n’a jamais autant sacralisée  la notation c’est vrai.
Quand j’ai commencé à travailler on nous expliquait encore et en toute bonne foi qu’une moyenne trimestrielle n’avait pas à être une moyenne mathématique mais l’estimation de l’ensemble des résultats de l’élève, c’est dire ! Et puis Pronote est arrivé et tout le monde s’est mis à la calculette d’un côté, le Dalloz de l’autre.
Mais à côté y’a les compétences, le vivre-ensemble et la notation bienveillante( mathématique mais bienveillante )
Bref un sacré bordel.
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Elaïna Ven 10 Déc 2021, 17:46
Iphigénie a écrit:A propos de foi, on n’a jamais autant sacralisée  la notation c’est vrai.
Quand j’ai commencé à travailler on nous expliquait encore et en toute bonne foi qu’une moyenne trimestrielle n’avait pas à être une moyenne mathématique mais l’estimation de l’ensemble des résultats de l’élève, c’est dire ! Et puis Pronote est arrivé et tout le monde s’est mis à la calculette d’un côté, le Dalloz de l’autre.
Mais à côté y’a les compétences, le vivre-ensemble et la notation bienveillante( mathématique mais bienveillante )
Bref un sacré bordel.

Eh bien au risque de te choquer : encore heureux. L'école des châtiments corporels et de l'arbitraire, pour le coup, c'est pas top non plus.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Iphigénie Ven 10 Déc 2021, 18:17
Châtiments corporels et arbitraire ? Ah oui! Ta bonne foi Razz
Bon laissons chacun à ses certitudes. Tout va bien, dans le meilleur des mondes: puisque c’est le nôtre et le seul, comment en serait-il autrement d’ailleurs?
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Elaïna Ven 10 Déc 2021, 18:28
En fait je ne comprends pas qu'on puisse cautionner un truc illégal sous prétexte que "oui mais avant" (l'école de l'arbitraire, youpi !) ou "oh ben ça vaaaaaaa on l'a tous fait" (non, désolée). On ne peut pas cautionner l'arbitraire et des pratiques illégales.
Enfin, ça me rappelle quand j'expliquais à mes amis chefs scouts, du temps que je l'étais, qu'on ne pouvait pas tolérer les totémisations parce que c'était du bizutage et que c'était interdit : "oooohhhh, ça vaaaaaaa, c'est rien". Ben non en fait. Soit on respecte le droit, soit on ne le respecte pas, mais si on ne le respecte pas, il ne faut pas s'étonner d'avoir des retours de bâton.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
lene75
lene75
Enchanteur

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par lene75 Ven 10 Déc 2021, 21:50
Au-delà de la question de la légalité, c'est juste n'importe quoi, le 0 de comportement, et encore plus n'importe quoi de mettre 4 zéros au hasard (ou pas) dans une classe. Alors certes ça peut arriver de faire une boulette quand on est énervé / fatigué, mais ensuite il faut rattraper. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la réponse est laconique.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Mrs Hobie
Mrs Hobie
Sage

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Mrs Hobie Ven 10 Déc 2021, 22:51
Il y a quelques années, genre l'année scolaire 2000-2001, dans l'académie de Versailles, dans mon collège d'affectation nous avions eu une 1/2 journée banalisée pour de la réflexion sur je ne sais plus quoi ...
J'en avais retenu :
- qu'il est interdit de faire faire des lignes aux élèves, mais que leur faire recopier le livre est tout à fait possible, c'est pédagogique de faire recopier la leçon
- on ne peut pas mettre un 0 parce que l'élève a copié. On ne peut pas sanctionner le comportement par une note. Par contre, on peut mettre 0 quand même puisque le travail n'est pas le sien, donc son travail n'existant pas, il ne peut recevoir les points attribués par le barème, donc ça fait 0.
Voilà voilà ...


_________________
Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Smelli10 Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Smelli10  Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Couturier
Tutylatyrée Ewok aux Doigts Agiles, Celle qui Abrite les Plumes aux Écrits Sagaces, Rapide Chevalier sur son Coursier Mécanique
Lyne
Lyne
Niveau 1

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Suite...

par Lyne Sam 11 Déc 2021, 08:13
Le cours suivant a été chaotique lui aussi. La classe continue de bavarder. Le professeur a mis un 0 à deux autres élèves. Selon mon fils, ce sont des élèves calmes. Il n'a pas remarqué qu'ils posaient problème ou bavardaient.
Mon fils me dit que lui n'a pas bavardé (encore heureux!) et est allé voir le professeur à la fin du cours pour lui demander comment se racheter. Il lui a donné un travail à faire à la maison et a dit que le 0 serait effacé quand le travail serait rendu.
Bref, la stratégie d'ensemble est très bizarre. Ce professeur espère-t-il obtenir le silence quand il aura mis un 0 à tout le monde? Personnellement, et indépendamment de la légalité du procédé, je doute qu'il y parvienne.

Au passage, je suis un peu choquée par l'agressivité et les suppositions gratuites de @valle... Si le sujet ou mes propos vous agacent, vous pouvez tout simplement les ignorer; il n'est pas nécessaire de les détourner, découper, recoller pour construire une attaque ad hominem. Vous me souhaitez d'être infaillible: je vous réponds que je ne le suis pas, que je ne crois pas au mythe de l'infaillibilité professorale (ni me concernant, ni concernant les autres), et que là n'est pas la question...

Par ailleurs, et vu de l'autre côté de Parcoursup avec le recul du recrutement de plusieurs promos de L1, les collèges et lycées d'IdF ne notent pas tous de la même façon. C'est un fait assez évident. Il y a des endroits où on note + sec, d'autres où on note large, des variations énormes aussi d'un professeur à l'autre, entre public et privé, etc. C'est aussi pour ça que le contrôle continu au bac et l'algorithme Parcoursup sont en eux-mêmes problématiques.
avatar
Feyn
Niveau 6

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Feyn Sam 11 Déc 2021, 09:35
@Lyne : "L'enfer est pavé de bonnes intentions" est une phrase qui résume assez bien à mon sens les difficultés soulevées ici. Ce que plusieurs intervenants essaient de vous faire comprendre, c'est que votre attitude (ou plutôt celle de tout parent qui réagit de cette façon, n'y voyez pas d'attaque personnelle ici) est précisément ce qui va renforcer les problèmes de bavardages de la classe. Au lieu de dire à son enfant "tu as bavardé, tu es puni et si le 0 n'est pas enlevé ce sera bien fait pour toi, cherche toi-même un moyen de te rattraper", le fait de vouloir intervenir pour que le 0 soit enlevé (et au fond, pour aucune autre raison... tout ce que vous ajoutez comme anecdotes n'est là que pour être à charge contre le professeur) envoie le signal à votre enfant et aux élèves que vous ne soutenez pas le fait que le professeur punisse les bavardages.
 Peu importe qu'en fait, au fond vous soyez d'accord avec le professeur pour ne pas accepter ces bavardages : votre positionnement et vos réactions montrent exactement l'inverse. Et cela vous étonne que votre enfant rapporte que les bavardages continuent ? Vous validez encore sa version des faits sur le choix des élèves choisis ? Il n'y a tout simplement aucune chance que les élèves améliorent leur comportement si les parents les protègent en disant que le problème, c'est le 0 et non les bavardages au départ... Bizarrement, j'imagine qu'aucun parent ne cherche à prendre rendez-vous parce que le professeur aurait dit que l'élève bavarde, si le 0 n'est pas mis ?

 Bref, au-delà de la légalité ou pas du 0, c'est cette attitude purement portée sur les notes (en seconde alors même que parcoursup ne le prend pas en compte) et pas sur le respect du professeur qui est problématique et ne fera qu'empirer les choses.
Provence
Provence
Bon génie

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Provence Sam 11 Déc 2021, 09:35
Lyne a écrit:
Mon fils me dit que lui n'a pas bavardé (encore heureux!) et est allé voir le professeur à la fin du cours pour lui demander comment se racheter.
Ton fils semble avoir corrigé son comportement.J’imagine que c’est ce qui t’importe en priorité.
Elyas
Elyas
Esprit sacré

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Elyas Sam 11 Déc 2021, 09:46
Feyn a écrit:@Lyne : "L'enfer est pavé de bonnes intentions" est une phrase qui résume assez bien à mon sens les difficultés soulevées ici. Ce que plusieurs intervenants essaient de vous faire comprendre, c'est que votre attitude (ou plutôt celle de tout parent qui réagit de cette façon, n'y voyez pas d'attaque personnelle ici) est précisément ce qui va renforcer les problèmes de bavardages de la classe. Au lieu de dire à son enfant "tu as bavardé, tu es puni et si le 0 n'est pas enlevé ce sera bien fait pour toi, cherche toi-même un moyen de te rattraper", le fait de vouloir intervenir pour que le 0 soit enlevé (et au fond, pour aucune autre raison... tout ce que vous ajoutez comme anecdotes n'est là que pour être à charge contre le professeur) envoie le signal à votre enfant et aux élèves que vous ne soutenez pas le fait que le professeur punisse les bavardages.
 Peu importe qu'en fait, au fond vous soyez d'accord avec le professeur pour ne pas accepter ces bavardages : votre positionnement et vos réactions montrent exactement l'inverse. Et cela vous étonne que votre enfant rapporte que les bavardages continuent ? Vous validez encore sa version des faits sur le choix des élèves choisis ? Il n'y a tout simplement aucune chance que les élèves améliorent leur comportement si les parents les protègent en disant que le problème, c'est le 0 et non les bavardages au départ... Bizarrement, j'imagine qu'aucun parent ne cherche à prendre rendez-vous parce que le professeur aurait dit que l'élève bavarde, si le 0 n'est pas mis ?

 Bref, au-delà de la légalité ou pas du 0, c'est cette attitude purement portée sur les notes (en seconde alors même que parcoursup ne le prend pas en compte) et pas sur le respect du professeur qui est problématique et ne fera qu'empirer les choses.

Il y a une différence entre le fantasme et la réalité, ici. J'ai l'impression que pas mal de gens calquent sur Lyne ce qu'ils ont vécu avec des parents frontaux. Lyne a bien dit qu'elle avait sermonné son fils mais que le 0 lui semblait anormal. Elle a agi sur les deux pans et, apparemment, son fils a compris.

Cela me surprend franchement de considérer que toute demande de parent est illégitime. En tant que fonctionnaires et professionnels, nous agissons dans un cadre réglementaire, éthique et déontologique où la reddition de compte au public est la norme. C'est l'article 15 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 ("La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration."). Evidemment, il y a des manières de faire et Lyne a, me semble-t-il, agi avec considération tout en sermonnant son fils.

Bref, je vois que le refus de considérer les parents est encore puissant chez certains.

Je prends un autre exemple : ma fille me rapporte que son maître ne met pas le masque en classe et autorise les élèves à mettre le masque sous le nez. La classe a fermé la semaine dernière. J'ai grincé des dents quand ma fille m'a raconté cela. Je ne vais pas demander des comptes au professeur mais ça me pose un vrai souci et j'ai dit à ma fille que même si le maître l'autorise à mettre le masque sous le nez, elle doit le garder sur le nez parce que c'est mieux et qu'elle n'a pas intérêt à le mettre sous le nez. Pour connaître le maître, je sais que ma fille ne ment pas. A vous lire, si j'interviens, je suis un monstre. Je n'interviendrai pas mais j'ai fermement dit à ma fille de garder le masque et que si elle le mettait sous le nez, on aurait une sévère discussion ensemble. En attendant, la classe est fermée et quatre enfants ont été atteints du covid.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par frimoussette77 Sam 11 Déc 2021, 09:53
Elyas a écrit:
Feyn a écrit:@Lyne : "L'enfer est pavé de bonnes intentions" est une phrase qui résume assez bien à mon sens les difficultés soulevées ici. Ce que plusieurs intervenants essaient de vous faire comprendre, c'est que votre attitude (ou plutôt celle de tout parent qui réagit de cette façon, n'y voyez pas d'attaque personnelle ici) est précisément ce qui va renforcer les problèmes de bavardages de la classe. Au lieu de dire à son enfant "tu as bavardé, tu es puni et si le 0 n'est pas enlevé ce sera bien fait pour toi, cherche toi-même un moyen de te rattraper", le fait de vouloir intervenir pour que le 0 soit enlevé (et au fond, pour aucune autre raison... tout ce que vous ajoutez comme anecdotes n'est là que pour être à charge contre le professeur) envoie le signal à votre enfant et aux élèves que vous ne soutenez pas le fait que le professeur punisse les bavardages.
 Peu importe qu'en fait, au fond vous soyez d'accord avec le professeur pour ne pas accepter ces bavardages : votre positionnement et vos réactions montrent exactement l'inverse. Et cela vous étonne que votre enfant rapporte que les bavardages continuent ? Vous validez encore sa version des faits sur le choix des élèves choisis ? Il n'y a tout simplement aucune chance que les élèves améliorent leur comportement si les parents les protègent en disant que le problème, c'est le 0 et non les bavardages au départ... Bizarrement, j'imagine qu'aucun parent ne cherche à prendre rendez-vous parce que le professeur aurait dit que l'élève bavarde, si le 0 n'est pas mis ?

 Bref, au-delà de la légalité ou pas du 0, c'est cette attitude purement portée sur les notes (en seconde alors même que parcoursup ne le prend pas en compte) et pas sur le respect du professeur qui est problématique et ne fera qu'empirer les choses.

Il y a une différence entre le fantasme et la réalité, ici. J'ai l'impression que pas mal de gens calquent sur Lyne ce qu'ils ont vécu avec des parents frontaux. Lyne a bien dit qu'elle avait sermonné son fils mais que le 0 lui semblait anormal. Elle a agi sur les deux pans et, apparemment, son fils a compris.

Cela me surprend franchement de considérer que toute demande de parent est illégitime. En tant que fonctionnaires et professionnels, nous agissons dans un cadre réglementaire, éthique et déontologique où la reddition de compte au public est la norme. C'est l'article 15 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 ("La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration."). Evidemment, il y a des manières de faire et Lyne a, me semble-t-il, agi avec considération tout en sermonnant son fils.

Bref, je vois que le refus de considérer les parents est encore puissant chez certains.

Je prends un autre exemple : ma fille me rapporte que son maître ne met pas le masque en classe et autorise les élèves à mettre le masque sous le nez. La classe a fermé la semaine dernière. J'ai grincé des dents quand ma fille m'a raconté cela. Je ne vais pas demander des comptes au professeur mais ça me pose un vrai souci et j'ai dit à ma fille que même si le maître l'autorise à mettre le masque sous le nez, elle doit le garder sur le nez parce que c'est mieux et qu'elle n'a pas intérêt à le mettre sous le nez. Pour connaître le maître, je sais que ma fille ne ment pas. A vous lire, si j'interviens, je suis un monstre. Je n'interviendrai pas mais j'ai fermement dit à ma fille de garder le masque et que si elle le mettait sous le nez, on aurait une sévère discussion ensemble. En attendant, la classe est fermée et quatre enfants ont été atteints du covid.
Voilà l'adulte n'est pas toujours exemplaire et on ne peut pas défendre certains de nos collègues juste parce qu'ils sont nos collègues.
avatar
Feyn
Niveau 6

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Feyn Sam 11 Déc 2021, 09:56
Elyas a écrit:
Il y a une différence entre le fantasme et la réalité, ici.

Cela me surprend franchement de considérer que toute demande de parent est illégitime.

Je prends un autre exemple : ma fille me rapporte que son maître ne met pas le masque en classe et autorise les élèves à mettre le masque sous le nez. La classe a fermé la semaine dernière. J'ai grincé des dents quand ma fille m'a raconté cela. Je ne vais pas demander des comptes au professeur mais ça me pose un vrai souci et j'ai dit à ma fille que même si le maître l'autorise à mettre le masque sous le nez, elle doit le garder sur le nez parce que c'est mieux et qu'elle n'a pas intérêt à le mettre sous le nez. Pour connaître le maître, je sais que ma fille ne ment pas. A vous lire, si j'interviens, je suis un monstre. Je n'interviendrai pas mais j'ai fermement dit à ma fille de garder le masque et que si elle le mettait sous le nez, on aurait une sévère discussion ensemble. En attendant, la classe est fermée et quatre enfants ont été atteints du covid.

 Elyas : vous fantasmez précisément sur ce que je pense des demandes des parents. Dans le cas que vous rapportez, qui n'a rien à voir avec celui de Lyne, en discuter avec le professeur me semble totalement légitime et même important !
 Encore une fois : combien de parents pour prendre rendez-vous si le professeur ne fait "que" signaler que l'enfant bavarde et remonter les brettelles de son enfant ? Combien de parents pour prendre rendez-vous pour retirer le 0 ? Sur quoi porte-t-on ses efforts et quels messages cela envoie aux élèves ?
 Je ferai remarquer en plus que si toute cette histoire a permis au fils de Lyne d'arrêter de bavarder, c'est donc bien grâce au zéro car visiblement, rien n'aurait changé sans...
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par frimoussette77 Sam 11 Déc 2021, 10:01
Feyn a écrit:
Elyas a écrit:
Il y a une différence entre le fantasme et la réalité, ici.

Cela me surprend franchement de considérer que toute demande de parent est illégitime.

Je prends un autre exemple : ma fille me rapporte que son maître ne met pas le masque en classe et autorise les élèves à mettre le masque sous le nez. La classe a fermé la semaine dernière. J'ai grincé des dents quand ma fille m'a raconté cela. Je ne vais pas demander des comptes au professeur mais ça me pose un vrai souci et j'ai dit à ma fille que même si le maître l'autorise à mettre le masque sous le nez, elle doit le garder sur le nez parce que c'est mieux et qu'elle n'a pas intérêt à le mettre sous le nez. Pour connaître le maître, je sais que ma fille ne ment pas. A vous lire, si j'interviens, je suis un monstre. Je n'interviendrai pas mais j'ai fermement dit à ma fille de garder le masque et que si elle le mettait sous le nez, on aurait une sévère discussion ensemble. En attendant, la classe est fermée et quatre enfants ont été atteints du covid.

 Elyas : vous fantasmez précisément sur ce que je pense des demandes des parents. Dans le cas que vous rapportez, qui n'a rien à voir avec celui de Lyne, en discuter avec le professeur me semble totalement légitime et même important !
 Encore une fois : combien de parents pour prendre rendez-vous si le professeur ne fait "que" signaler que l'enfant bavarde et remonter les brettelles de son enfant ? Combien de parents pour prendre rendez-vous pour retirer le 0 ? Sur quoi porte-t-on ses efforts et quels messages cela envoie aux élèves ?
 Je ferai remarquer en plus que si toute cette histoire a permis au fils de Lyne d'arrêter de bavarder, c'est donc bien grâce au zéro car visiblement, rien n'aurait changé sans...
La retenue était toute aussi efficace et légale.
Lyne
Lyne
Niveau 1

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Précisément!

par Lyne Sam 11 Déc 2021, 10:37
Plusieurs choses m'importent:
- que mon fils ne bavarde pas;
- que le reste de la classe ne bavarde pas;
- que sanctions et/ou notation s'inscrivent dans un cadre légal.
Je n'aurais pas réagi auprès du professeur si mon fils avait eu une retenue ou une punition.
Mais me demander d'accepter sans question aucune une décision illégale sous prétexte qu'elle est efficace me paraît dangereux. Je peux penser à beaucoup de manières très efficace d'empêcher quelqu'un de bavarder qui sont entièrement illégales; le fait qu'un professeur les mette en œuvre ne les rend pas plus acceptables. La fin ne justifie pas les moyens.
Provence
Provence
Bon génie

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Provence Sam 11 Déc 2021, 10:47
Beaucoup de bruit pour rien, me semble-t-il.
nc33
nc33
Niveau 9

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par nc33 Sam 11 Déc 2021, 12:41
Bref, je vois que le refus de considérer les parents est encore puissant chez certains.
L'Ecole est en plein naufrage et les parents ont leur part de responsabilité (yaka consulter le forum pour trouver des exemples).

Un élève normalement constitué est capable de communiquer de façon courtoise avec son professeur, pour trouver des solutions aux petits problèmes scolaires qu'il rencontre et qui ne regardent pas ses parents (note mal rentrée sur Pronote, punition jugée inadaptée etc). Ou alors il peut même prendre sur lui et s'en tenir à "le professeur et la vie sont injustes, je serai exemplaire la prochaine fois".
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par frimoussette77 Sam 11 Déc 2021, 12:45
nc33 a écrit:
Bref, je vois que le refus de considérer les parents est encore puissant chez certains.
L'Ecole est en plein naufrage et les parents ont leur part de responsabilité (yaka consulter le forum pour trouver des exemples).

Un élève normalement constitué est capable de communiquer de façon courtoise avec son professeur, pour trouver des solutions aux petits problèmes scolaires qu'il rencontre et qui ne regardent pas ses parents (note mal rentrée sur Pronote, punition jugée inadaptée etc). Ou alors il peut même prendre sur lui et s'en tenir à "le professeur et la vie sont injustes, je serai exemplaire la prochaine fois".
Un élève "normalement constitué" est capable de communiquer de façon courtoise avec son professeur "normalement constitué".


LemmyK
LemmyK
Niveau 10

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par LemmyK Sam 11 Déc 2021, 13:15
frimoussette77 a écrit:
nc33 a écrit:
Bref, je vois que le refus de considérer les parents est encore puissant chez certains.
L'Ecole est en plein naufrage et les parents ont leur part de responsabilité (yaka consulter le forum pour trouver des exemples).

Un élève normalement constitué est capable de communiquer de façon courtoise avec son professeur, pour trouver des solutions aux petits problèmes scolaires qu'il rencontre et qui ne regardent pas ses parents (note mal rentrée sur Pronote, punition jugée inadaptée etc). Ou alors il peut même prendre sur lui et s'en tenir à "le professeur et la vie sont injustes, je serai exemplaire la prochaine fois".
Un élève "normalement constitué" est capable de communiquer de façon courtoise avec son professeur "normalement constitué".


Et celui dont Lyne parle n'est pas normalement constitué? humhum
Elaïna
Elaïna
Enchanteur

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par Elaïna Sam 11 Déc 2021, 13:17
nc33 a écrit:

Un élève normalement constitué est capable de communiquer de façon courtoise avec son professeur, pour trouver des solutions aux petits problèmes scolaires qu'il rencontre et qui ne regardent pas ses parents (note mal rentrée sur Pronote, punition jugée inadaptée etc). Ou alors il peut même prendre sur lui et s'en tenir à "le professeur et la vie sont injustes, je serai exemplaire la prochaine fois".

L'enseignement de la soumission à l'arbitraire, quoi. Sympa la formation à la citoyenneté.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered

Ma page Facebook https://www.facebook.com/Lire-le-Japon-106902051582639
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par frimoussette77 Sam 11 Déc 2021, 13:22
LemmyK a écrit:
frimoussette77 a écrit:
nc33 a écrit:
Bref, je vois que le refus de considérer les parents est encore puissant chez certains.
L'Ecole est en plein naufrage et les parents ont leur part de responsabilité (yaka consulter le forum pour trouver des exemples).

Un élève normalement constitué est capable de communiquer de façon courtoise avec son professeur, pour trouver des solutions aux petits problèmes scolaires qu'il rencontre et qui ne regardent pas ses parents (note mal rentrée sur Pronote, punition jugée inadaptée etc). Ou alors il peut même prendre sur lui et s'en tenir à "le professeur et la vie sont injustes, je serai exemplaire la prochaine fois".
Un élève "normalement constitué" est capable de communiquer de façon courtoise avec son professeur "normalement constitué".


Et celui dont Lyne parle n'est pas normalement constitué? humhum
Et son fils ne serait pas "un élève normalement constitué" ? humhum
henriette
henriette
Médiateur

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par henriette Sam 11 Déc 2021, 13:28
J'ai du mal à comprendre la dispute ici : il y a des enseignants qui dysfonctionnent, comme il y a, dans toutes les professions sans exception, des professionnels qui dysfonctionnent, pour x ou y raisons dont ils sont responsables ou pas (conditions de travail, problèmes de positionnement, maîtrise insuffisante, lassitude, burn-out...).
Ne pas l'admettre me semble étonnant.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
lene75
lene75
Enchanteur

Sanctionner le comportement par les notes ? - Page 8 Empty Re: Sanctionner le comportement par les notes ?

par lene75 Sam 11 Déc 2021, 13:48
Elaïna a écrit:L'enseignement de la soumission à l'arbitraire, quoi. Sympa la formation à la citoyenneté.

+1

Et je ne vois pas bien en quoi ça pourrait renforcer l'autorité de qui que ce soit que de soutenir ce genre de pratiques.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum