Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elle aime
Elle aime
Érudit

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Elle aime Lun 25 Juin 2018, 21:23
Sujet issu du topic https://www.neoprofs.org/t18559p100-les-neoprofs-et-le-telephone-portable


Je déterre ce vieux topic pour poser une question. Je n'appréciais déjà que peu le portable. Durant un an, je n'en avais plus. C'est à la naissance de ma fille il y a 5 ans que j'en ai repris un. Suite à un événement, j'ai encore plus de difficultés avec le portable et le téléphone en général. Le décrocher, l'avoir allumé, savoir que je suis joignable à tout moment et que cela peut atteindre ma petite famille, je n'y arrive pas.
Mon compagnon me prête son personnel quand il est au travail (il a un téléphone pro): seuls quelques proches de confiance et les enseignants de nos enfants ont ce numéro.
Bref, dernièrement, j'ai égaré plus ou moins volontairement mon portable durant une semaine. Durant ce temps, j'ai été appelée deux fois par le rectorat pour un papier (SFT) et jointe sur mon mail personnel (que je consulte également très rarement pour les mêmes raisons que le portable). Je précise que je suis en congé maternité. La secrétaire de mon collège a transmis sur mon mail pro. J'ai renvoyé le papier rapidement.
Je pense résilier ma ligne de portable : je me demandais donc s'il était possible de ne pas transmettre de numéro personnel au rectorat et de demander à être jointe uniquement par mail pro. Je suis disposée à transmettre un numéro de fixe (il faudrait que je rebranche le téléphone d'ailleurs : il n'est pas sorti du carton depuis le déménagement - il y a huit mois:|  ) au collège en cas d'urgence urgente et consulte régulièrement ma boîte pro.
Et ceci sans devoir se justifier.


Dernière édition par Danska le Mar 26 Juin 2018, 16:55, édité 1 fois (Raison : précision)

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
ipomee
ipomee
Monarque

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par ipomee Lun 25 Juin 2018, 21:28
De toute façon on n'est pas obligé de donner son portable au boulot. Je ne l'ai jamais fait. Ils avaient mon fixe, et je n'avais pas de répondeur. Point.
avatar
amethyste
Doyen

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par amethyste Lun 25 Juin 2018, 21:30
Mon établissement n'a que mon n° de fixe, qui n'a jamais servi d'ailleurs. La plupart des communications se fait via le mail pro.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Elaïna
Elaïna
Bon génie

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Elaïna Mar 26 Juin 2018, 11:17
@Prezbo a écrit:
@amethyste a écrit:Mon établissement n'a que mon n° de fixe, qui n'a jamais servi d'ailleurs. La plupart des communications se fait via le mail pro.

Idem ici.

(Au passage, j'ai peur que ça soit perçu comme polémique, mais je comprends toujours mal les collègues qui utilisent une adresse e-mail perso (type prezbodu69@gmail.com) pour communiquer professionnellement. Outre le fait que quand je consulte mes mails perso, je n'ai pas forcément envie de recevoir un mail professionnel, j'y vois une certaine absence de professionnalisme.)


Reste la question délicate de l'utilisation du portable en contexte professionnel. Pour moi c'est clair : j'utiliserais le portable pour communiquer avec le lycée, ou les parents d'élève, quand on me fournira un portable professionnel. En attendant, je n'ai pas envie d'être gêné par un message intempestif quand j'ai décidé de décrocher professionnellement quelques jours.

Pour le portable comme pour les mails, personne n'est obligé de répondre à un message immédiatement.

Quant à l'utilisation du mail perso, en ce qui me concerne je n'y vois pas malice. Mes mails pro (ceux envoyés à l'adresse académique) sont transférés automatiquement sur ma boîte perso et ça me gonflerait d'avoir à consulter deux boîtes mail. En revanche si je n'ai pas envie d'y répondre au quart de tour, hé bien, je n'y réponds pas. C'est comme quand mon portable sonne : je ne me sens pas dérangée si ça sonne et que je fais autre chose (ou même que je ne fais rien mais que je n'ai simplement pas envie de parler au téléphone). Je laisse sonner et tomber sur le répondeur, que j'écouterai quand j'aurai le temps. Je ne vois pas bien le problème en fait. Le smartphone est un outil que l'on peut personnaliser comme on le souhaite. Les trois quarts du temps, le mien est en mode "ne pas déranger", donc il ne vibre même pas si je reçois un message ou un appel. Je le consulte énormément (mon mari se moque de moi) mais c'est moi qui décide si je le consulte et quand.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Danska
Danska
Modérateur

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Danska Mar 26 Juin 2018, 11:20
@Prezbo a écrit:
@amethyste a écrit:Mon établissement n'a que mon n° de fixe, qui n'a jamais servi d'ailleurs. La plupart des communications se fait via le mail pro.

Idem ici.

(Au passage, j'ai peur que ça soit perçu comme polémique, mais je comprends toujours mal les collègues qui utilisent une adresse e-mail perso (type prezbodu69@gmail.com) pour communiquer professionnellement. Outre le fait que quand je consulte mes mails perso, je n'ai pas forcément envie de recevoir un mail professionnel, j'y vois une certaine absence de professionnalisme.)
Eh bien, c'est mon cas : d'une part, j'utilise l'adresse perso des collègues qui l'utilisent aussi (logique, sinon je n'ai aucune raison d'avoir autre chose que leur adresse académique) ; ensuite, il ne s'agit pas à proprement parler d'une adresse perso, mais seulement de ce que j'appelle mon adresse profesionnelle (qui me sert pour les collègues, les élèves, les démarches administratives, etc., et se présente de façon neutre prénom.nom@truc.fr). Quant à savoir pourquoi j'utilise celle-ci et pas mon adresse académique, réponse on ne peut plus simple : la messagerie académique est totalement pourrie, à capacité limitée, il est difficile d'y insérer des pièces jointes, etc. Bref, je l'évite à tout prix !
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Rosanette Mar 26 Juin 2018, 11:30
Sur les adresses persos/pros j'ai surtout entendu beaucoup de directions (ESPE, établissements) nous enjoindre à communiquer via des adresses pro pour finalement ne pas eux-mêmes appliquer ce principe. J'apprécie néanmoins de passer par la messagerie ENT avec les élèves même si elle a ses limites (pas de cci, pas très souple sur les destinataires, et surtout pas la possibilité de programmer l'envoi des messages).

Je suis davantage attachée au principe de ne pas envoyer de mail pro n'importe quand (le weekend, après 19h/20h,...) surtout pour des choses qui bien souvent n'ont aucun caractère urgent. Je peux choisir de ne pas y répondre, et c'est ce que je fais, mais je préfèrerais tout autant ne pas à avoir à les lire.
Delia
Delia
Expert spécialisé

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Delia Mar 26 Juin 2018, 11:43
Un moyen très, très simple de ne pas recevoir de mails pro pendant ses loisirs : ne pas ouvrir sa boîte aux lettres !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
lux
lux
Niveau 9

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par lux Mar 26 Juin 2018, 11:44
J'avoue que je suis un peu accro à mon téléphone qui a tendance à remplacer mon ordinateur (sauf pour la préparation des cours et le traitement de texte).

Je lis rapidement mes messages mais je ne réponds pas forcément dans la foulée, surtout quand ils concernent le travail.

Mes mails professionnels sont transférés sur ma boîte mail personnelle pour des raisons pratiques car je déteste l'interface de ma boîte académique que je consultais trop peu et qui n'est pas intuitive.
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Rosanette Mar 26 Juin 2018, 11:49
@Delia a écrit:Un moyen très, très simple de ne pas recevoir de mails pro pendant ses loisirs : ne pas ouvrir sa boîte aux lettres !

Evidemment, mais on peut aussi responsabiliser tout le monde dans cette chaîne, pas uniquement le destinataire.

Le droit à la déconnexion est quand même bien facilité avec quelques principes de bon sens et de courtoisie quant aux horaires qui étaient à l'œuvre avec les téléphones fixes, où on appelait pas pour le boulot à pas d'heure et on ne s'entendait pas dire "tu n'as qu'à débrancher l'appareil".
Elaïna
Elaïna
Bon génie

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Elaïna Mar 26 Juin 2018, 12:22
@Rosanette a écrit:
@Delia a écrit:Un moyen très, très simple de ne pas recevoir de mails pro pendant ses loisirs : ne pas ouvrir sa boîte aux lettres !

Evidemment, mais on peut aussi responsabiliser tout le monde dans cette chaîne, pas uniquement le destinataire.

Le droit à la déconnexion est quand même bien facilité avec quelques principes de bon sens et de courtoisie quant aux horaires qui étaient à l'œuvre avec les téléphones fixes, où on appelait pas pour le boulot à pas d'heure et on ne s'entendait pas dire "tu n'as qu'à débrancher l'appareil".

La différence étant que, si j'envoie un mail à 23h, et que l'autre a son ordi éteint ou n'ouvre pas sa boîte mail, ça ne le dérange pas. Et s'il est en train de regarder sa boîte mail pour voir ses alertes néoprofs, il ne clique pas sur mon message s'il n'a pas envie de le lire. Moi j'ai envoyé mon message, j'ai l'esprit tranquille, l'autre est libre de le lire ou pas.
Le téléphone, ce n'est pas pareil. Si je fais sonner le téléphone de quelqu'un à 23h, qu'il est couché, ça le réveille, ça réveille ses mioches, ses voisins si ses murs sont en papier... Bref le dérangement est forcé.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Rosanette Mar 26 Juin 2018, 12:35
@Elaïna a écrit:

La différence étant que, si j'envoie un mail à 23h, et que l'autre a son ordi éteint ou n'ouvre pas sa boîte mail, ça ne le dérange pas. Et s'il est en train de regarder sa boîte mail pour voir ses alertes néoprofs, il ne clique pas sur mon message s'il n'a pas envie de le lire. Moi j'ai envoyé mon message, j'ai l'esprit tranquille, l'autre est libre de le lire ou pas.
Le téléphone, ce n'est pas pareil. Si je fais sonner le téléphone de quelqu'un à 23h, qu'il est couché, ça le réveille, ça réveille ses mioches, ses voisins si ses murs sont en papier... Bref le dérangement est forcé.

On peut aussi être en train de bosser à 23h, faire des trucs pour autre chose que son taf à 23h sur son ordi (dixit celle qui gère une trésorerie d'asso), jouer sur son ordi et ne pas avoir envie qu'un mail pro se rajoute à tout ça à 23h, surtout pour quelque chose qui peut attendre.

D'où l'outil merveilleux qui consiste à pouvoir programmer ses mails, on a l'esprit tranquille ET la satisfaction de savoir que ça ne sera envoyé que le lendemain en semaine à 9h (Boomerang sur gmail par exemple, thunderbird de mémoire).

Encore une fois je ne vois pas pourquoi il faudrait ne responsabiliser que le destinataire. D'autant que ce dernier peut avoir véritablement du mal à déconnecter/décrocher (parce qu'il n'a pas la volonté de se dire 'ça peut attendre' et/ou parce que la réactivité n'est pas valorisée de la même manière dans son milieu professionnel), et qu'un peu de bienveillance en la matière ne coûte pas grand-chose (un programmateur de mail).
Elaïna
Elaïna
Bon génie

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Elaïna Mar 26 Juin 2018, 12:41
@Rosanette a écrit:
@Elaïna a écrit:

La différence étant que, si j'envoie un mail à 23h, et que l'autre a son ordi éteint ou n'ouvre pas sa boîte mail, ça ne le dérange pas. Et s'il est en train de regarder sa boîte mail pour voir ses alertes néoprofs, il ne clique pas sur mon message s'il n'a pas envie de le lire. Moi j'ai envoyé mon message, j'ai l'esprit tranquille, l'autre est libre de le lire ou pas.
Le téléphone, ce n'est pas pareil. Si je fais sonner le téléphone de quelqu'un à 23h, qu'il est couché, ça le réveille, ça réveille ses mioches, ses voisins si ses murs sont en papier... Bref le dérangement est forcé.

On peut aussi être en train de bosser à 23h, faire des trucs pour autre chose que son taf à 23h sur son ordi (dixit celle qui gère une trésorerie d'asso), jouer sur son ordi et ne pas avoir envie qu'un mail pro se rajoute à tout ça à 23h, surtout pour quelque chose qui peut attendre.

D'où l'outil merveilleux qui consiste à pouvoir programmer ses mails, on a l'esprit tranquille ET la satisfaction de savoir que ça ne sera envoyé que le lendemain en semaine à 9h (Boomerang sur gmail par exemple, thunderbird de mémoire).

Encore une fois je ne vois pas pourquoi il faudrait ne responsabiliser que le destinataire. D'autant que ce dernier peut avoir véritablement du mal à déconnecter/décrocher (parce qu'il n'a pas la volonté de se dire 'ça peut attendre' et/ou parce que la réactivité n'est pas valorisée de la même manière dans son milieu professionnel), et qu'un peu de bienveillance en la matière ne coûte pas grand-chose (un programmateur de mail).

Ben je sais pas, je fais partie de ceux qui parfois bossent pour autre chose que le lycée à 23h et ça me paraît pas insurmontable de ne PAS cliquer sur un truc qu'on n'a pas envie de lire.
Ou alors je suis la reine du détachement et de la nonchalance, mais bon.
Enfin, moi, ça me fait surtout toujours un peu de peine pour l'expéditeur quand je vois un mail boulot envoyé à 23h.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Rosanette Mar 26 Juin 2018, 12:48
@Elaïna a écrit:

Ben je sais pas, je fais partie de ceux qui parfois bossent pour autre chose que le lycée à 23h et ça me paraît pas insurmontable de ne PAS cliquer sur un truc qu'on n'a pas envie de lire.
Ou alors je suis la reine du détachement et de la nonchalance, mais bon.
Enfin, moi, ça me fait surtout toujours un peu de peine pour l'expéditeur quand je vois un mail boulot envoyé à 23h.


Je n'ai jamais dit que c'était insurmontable, à l'inverse il n'est pas insurmontable de penser à l'autre, de se dire que malgré tout à 23h on peut le déranger en imaginant plusieurs scénarios possibles, y compris celui où la personne a bêtement oublié d'éteindre son téléphone.

(C'est toi qui parlais de mails envoyés à 23h pour avoir l'air tranquille, effectivement je trouve que ça fait mauvais genre. Même à mes élèves je demande de ne rien m'envoyer à des heures indues).
Prezbo
Prezbo
Érudit

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Prezbo Mar 26 Juin 2018, 12:48
@Elaïna a écrit:

Pour le portable comme pour les mails, personne n'est obligé de répondre à un message immédiatement.

Quant à l'utilisation du mail perso, en ce qui me concerne je n'y vois pas malice. Mes mails pro (ceux envoyés à l'adresse académique) sont transférés automatiquement sur ma boîte perso et ça me gonflerait d'avoir à consulter deux boîtes mail. En revanche si je n'ai pas envie d'y répondre au quart de tour, hé bien, je n'y réponds pas. C'est comme quand mon portable sonne : je ne me sens pas dérangée si ça sonne et que je fais autre chose (ou même que je ne fais rien mais que je n'ai simplement pas envie de parler au téléphone). Je laisse sonner et tomber sur le répondeur, que j'écouterai quand j'aurai le temps. Je ne vois pas bien le problème en fait.  

Mais le simple fait de recevoir un message est parfois un dérangement. Sérieusement, qui résiste à l'envie de regarder au moins l'expéditeur, le sujet de de quoi il s'agit, même s'il ne répond pas tout de suite ?

C'est la raison pour laquelle je n'utilise pas mon portable professionnellement, et plusieurs adresses mails différentes : je veux pouvoir consulter éventuellement mes messages personnels sans prendre le risque de recevoir un message pro, éventuellement pouvoir décrocher du professionnel plusieurs jours. (Possibilité qui aurait été un simple fait il y a seulement quelques années.) J'aime contingenter.

Évidemment, c'est des choix d'organisation très personnels. par contre, je reste persuadé que cette disponibilité permanente influe jusqu'à notre manière de penser, avec des effets négatifs sur la capacité de concentration.

(Et je me demande, en tant que prof de maths, si nous ne sommes pas justement en première ligne pour prendre les effets créé chez les élèves en plein figure.)

@Danska a écrit:
Eh bien, c'est mon cas : d'une part, j'utilise l'adresse perso des collègues qui l'utilisent aussi (logique, sinon je n'ai aucune raison d'avoir autre chose que leur adresse académique) ; ensuite, il ne s'agit pas à proprement parler d'une adresse perso, mais seulement de ce que j'appelle mon adresse profesionnelle (qui me sert pour les collègues, les élèves, les démarches administratives, etc., et se présente de façon neutre prénom.nom@truc.fr). Quant à savoir pourquoi j'utilise celle-ci et pas mon adresse académique, réponse on ne peut plus simple : la messagerie académique est totalement pourrie, à capacité limitée, il est difficile d'y insérer des pièces jointes, etc. Bref, je l'évite à tout prix !

A noter qu'un formateur DAFOP m'a affirmé récemment que certains agents des services rectoraux avaient pour politique de ne plus répondre aux mails qui ne provenaient pas d'une adresse du type prenom.nom@ac-affectation.fr. Bon, je ne pense pas que ce soit une pratique encore répandue, mais théoriquement, l'usage du mail professionnel est obligatoire :

https://dane.ac-lyon.fr/spip/Messagerie-academique

Pour l'interface de la messagerie académique, c'est encore une fois personnel, mais honnêtement je la trouve utilisable, et dotée de toute les fonctionnalités usuelles. De toute façon, il est possible de configurer un lecteur de courrier externe type Thunderbird pour récupérer ses mails sur le serveur de l'académie, et gérer plusieurs compte avec des adresses e-mail différentes en sortie.

(Pour ce qui est de l'aspect professionnel...Et bien, imaginez que votre conseiller bancaire, par exemple, se mette à vous répondre avec une adresse mail perso -même dédiée à son usage professionnel-, et pas une adresse fournie par sa banque : n'aurait-il pas un déficit de crédibilité ?)

@Rosanette a écrit:

Je suis davantage attachée au principe de ne pas envoyer de mail pro n'importe quand (le weekend, après 19h/20h,...) surtout pour des choses qui bien souvent n'ont aucun caractère urgent. Je peux choisir de ne pas y répondre, et c'est ce que je fais, mais je préfèrerais tout autant ne pas à avoir à les lire.

Je ne pense pas qu'on puisse se fier à l'auto-limitation des expéditeurs : il s'agit de message écrit, ils pourront toujours argumenter qu'ils les envoient quand c'est pratique pour eux et ne sont pas responsables du moment où vous les lisez.

Par contre, l'e-mail, ou pire les portables et les systèmes de messagerie interne ont insidieusement instituée l'idée, même chez les collègues, que vous étiez joignables partout avec une obligation implicite de répondre dans les heures qui suivent. Dans les dernières semaines de cours, j'ai reçu deux fois une demande fort tardive, de la part d'une collègue, me demandant de lui rendre un service (type faire une intervention dans mon cours) dès le lendemain matin. J'ai répondu à chaque fois le lendemain après-midi, avec un message du type "Je viens juste de lire ton mail maintenant. Quel dommage que tu ne m'aie prévenu avant, car ç’aurait été avec plaisir..."

C'était pas vrai et je pense qu'elle l'a senti. Mais c'est une question de principe : j'ai l'impression que si chacun de met pas des bornes, c'est tout le monde qui va se faire bouffer.
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Rosanette Mar 26 Juin 2018, 12:52
@Prezbo a écrit:

@Rosanette a écrit:

Je suis davantage attachée au principe de ne pas envoyer de mail pro n'importe quand (le weekend, après 19h/20h,...) surtout pour des choses qui bien souvent n'ont aucun caractère urgent. Je peux choisir de ne pas y répondre, et c'est ce que je fais, mais je préfèrerais tout autant ne pas à avoir à les lire.

Je ne pense pas qu'on puisse se fier à l'auto-limitation des expéditeurs : il s'agit de message écrit, ils pourront toujours argumenter qu'ils les envoient quand c'est pratique pour eux et ne sont pas responsables du moment où vous les lisez.

Par contre, l'e-mail, ou pire les portables et les systèmes de messagerie interne ont insidieusement instituée l'idée, même chez les collègues, que vous étiez joignables partout avec une obligation implicite de répondre dans les heures qui suivent. Dans les dernières semaines de cours, j'ai reçu deux fois une demande fort tardive, de la part d'une collègue, me demandant de lui rendre un service (type faire une intervention dans mon cours) dès le lendemain matin. J'ai répondu à chaque fois le lendemain après-midi, avec un message du type "Je viens juste de lire ton mail maintenant. Quel dommage que tu ne m'aie prévenu avant, car ç’aurait été avec plaisir..."

C'était pas vrai et je pense qu'elle l'a senti. Mais c'est une question de principe : j'ai l'impression que si chacun de met pas des bornes, c'est tout le monde qui va se faire bouffer.

Je suis comme toi pour la dernière partie, et plutôt d'accord pour constater que les expéditeurs se défaussent sur la responsabilité du destinataire, même si je ne suis pas d'accord avec ce principe et ne me gêne pas pour le dire en SDP, en mettant en avant les programmations d'emails (qui existent avec les SMS également).
Elaïna
Elaïna
Bon génie

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Elaïna Mar 26 Juin 2018, 12:54
Il est certain que l'expéditeur doit prendre ses responsabilités. A moins d'être dans une profession avec astreintes, rien ne nous oblige à répondre à nos messages dans les trois minutes.
Après en ce qui me concerne, s'il m'arrive de consulter pronote le we (pour vérifier mon edt en général) et qu'il m'arrive de voir que j'ai un message de parents, je peux prendre le temps d'y répondre... ou pas ! Par contre un élève qui m'envoie un message à 23h et se plaint ensuite que je n'ai pas répondu se fait envoyer sur les roses fissa. Généralement, les parents à qui j'ai répondu le we m'ont toujours chaudement remerciée d'avoir répondu "si rapidement" et à l'inverse n'ont jamais tiqué si je n'ai pas répondu dans le week-end. S'il m'arrive d'envoyer un message un soir tard, je n'attends évidemment pas de réponse dans la minute...

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Rosanette Mar 26 Juin 2018, 13:01
@Elaïna a écrit: S'il m'arrive d'envoyer un message un soir tard, je n'attends évidemment pas de réponse dans la minute...

J'entends bien, mais d'une part je peux t'assurer que tout le monde n'a pas ta courtoisie, y compris au niveau des directions (sans compter qu'il n'est pas forcément explicité que ledit message n'attend pas de réponse rapide, surtout quand il s'agit d'une requête), et que d'autre part rien ne justifie l'envoi tardif d'un message qui n'attend pas de réponse immédiate, sauf à ignorer qu'il n'existe des outils pour faire en sorte qu'un message arrive à bon port, mais à des heures de boulot.
Jenny
Jenny
Modérateur

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Jenny Mar 26 Juin 2018, 13:01
J'utilise mon adresse académique, ce qui me permet de ne pas voir les emails du lycée en dehors des moments où je travaille. Pas de smartphone non plus. Razz
Ca m'arrive d'envoyer des emails tard mais je n'attends pas de réponse dans l'immédiat.
(Par contre, les coups de fil du chef de l'homme à 23h/minuit me gavent prodigieusement... Un email est beaucoup moins intrusif.)
Elaïna
Elaïna
Bon génie

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Elaïna Mar 26 Juin 2018, 13:05
Rosanette j'ai bien compris et en effet en y réfléchissant je pourrais utiliser ces logiciels de programmation. Maintenant on peut aussi estimer qu'expéditeurs comme destinataires peuvent se comporter également en adultes/responsables. L'expéditeur peut faire le choix d'envoyer un email à minuit (pour des raisons peut-être tout à fait valables, il doit y en avoir j'imagine, on ne va pas jouer à en inventer), dans ce cas il doit être responsable et adulte, et ne pas s'attendre à ce qu'on lui réponde à minuit et cinq minutes, sauf si l'envoi tardif a été convenu avec le destinataire. Inversement, jen e vois pas trop matière à se sentir agressé/pollué/dérangé par un malheureux email à 23h. On ne l'ouvre pas si on n'a pas envie, point final. C'est toute la supériorité du mail par rapport au coup de fil sur le fixe.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
avatar
Sacapus
Habitué du forum

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Sacapus Mar 26 Juin 2018, 13:08
C'est fou combien ce fil rassemble d'hurluberlus capable d'être à la fois réfractaires au téléphone portable et de cumuler plus de 20000 messages en même pas deux ans sur à peine un seul réseau social informatique.
Ca me rappelle une dame un peu âgée et un peu dépassée par les événements que j'ai essayé de joindre une fois.
Je me suis dit qu'il valait mieux que je lui téléphone, plutôt que de lui envoyer un e-mail. Eh bien je n'ai jamais réussi à la joindre.
Quand je l'ai rencontrée, elle s'est étonnée de ne pas avoir reçu de mes nouvelles. Je lui ai dit que je lui avais téléphoné plusieurs fois.
-"Ah, mais il fallait m'envoyer un mail ! Mon téléphone, je ne sais pas comment on fait pour le décrocher..."
(VDM, catégorie : "Je ne sais pas monter à bicyclette, mais je fais très bien du monocycle")
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Rosanette Mar 26 Juin 2018, 13:09
@Jenny a écrit:J'utilise mon adresse académique, ce qui me permet de ne pas voir les emails du lycée en dehors des moments où je travaille. Pas de smartphone non plus.  Razz
Ca m'arrive d'envoyer des emails tard mais je n'attends pas de réponse dans l'immédiat.
(Par contre, les coups de fil du chef de l'homme à 23h/minuit me gavent prodigieusement... Un email est beaucoup moins intrusif.)

Malgré la différence de "nocivité", cela traduit quand même une tendance identique dans le monde du travail et dans le droit à la déconnexion. Ne pas vouloir de réponse dans l'immédiat, c'est le strict minimum, mais ça occulte complètement le fait que le destinataire n'avait peut-être pas envie de voir le message à cette heure, surtout pour un truc non-urgent ; c'est un "petit-rien", assez irritant quand on multiplie par le nombre de collègue au sein d'une équipe.

Et comme dit plus haut, les interfaces d'adresses académiques sont quand même extrêmement limitées pour pouvoir faire du boulot sérieux, surtout quand on est amené à transférer de grosses PJ.
avatar
Enaeco
Expert

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Enaeco Mar 26 Juin 2018, 13:22
@Rosanette a écrit:
@Elaïna a écrit: S'il m'arrive d'envoyer un message un soir tard, je n'attends évidemment pas de réponse dans la minute...

J'entends bien, mais d'une part je peux t'assurer que tout le monde n'a pas ta courtoisie, y compris au niveau des directions (sans compter qu'il n'est pas forcément explicité que ledit message n'attend pas de réponse rapide, surtout quand il s'agit d'une requête), et que d'autre part rien ne justifie l'envoi tardif d'un message qui n'attend pas de réponse immédiate, sauf à ignorer qu'il n'existe des outils pour faire en sorte qu'un message arrive à bon port, mais à des heures de boulot.

Rosanette, j'ai bien cherché sur le webmail de mon adresse académique et je n'arrive pas à trouver l'endroit où on choisit l'horaire d'envoi du mail
Prezbo
Prezbo
Érudit

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Prezbo Mar 26 Juin 2018, 13:23
@Sacapus a écrit:C'est fou combien ce fil rassemble d'hurluberlus capable d'être à la fois réfractaires au téléphone portable et de cumuler plus de 20000 messages en même pas deux ans sur à peine un seul réseau social informatique.

Ce n'est pas le même usage, et pas le même impact sur la vie personnelle. Et les hurluberlus sont parfois des gens qui réfléchissent, y compris à leurs pratiques et à leurs conséquences. C'est pas donné à tout le monde.
Jenny
Jenny
Modérateur

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Jenny Mar 26 Juin 2018, 13:26
Je ne pense pas qu'on puisse le faire directement de la boîte académique.

Sacapus : C'est pas faux. (En même temps, c'est une des raisons pour laquelle je ne veux pas de smartphone, je serais capable d'y être vite accro).
avatar
Enaeco
Expert

L'usage des mails professionnels en fonction des horaires Empty Re: L'usage des mails professionnels en fonction des horaires

par Enaeco Mar 26 Juin 2018, 13:29
@Jenny a écrit:Je ne pense pas qu'on puisse le faire directement de la boîte académique.

Donc je dois télécharger un logiciel qui va télécharger mes mails et me mettre des notifications à tout bout de champ pour différer mes envois afin que mes collègues qui ont fait le choix de recevoir des notifications de leurs mails pros ne soient pas dérangés par des mails à des heures qu'ils jugent inadaptées ? L'usage des mails professionnels en fonction des horaires 1665347707

Quand on sait programmer des heures d'envoi de mails, on doit quand même être capable de programmer des heures de réception pour ses mails pro afin de ne pas être dérangé quand on fait la trésorerie de son asso ou qu'on joue, non?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum