Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Doyen

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par chmarmottine le Ven 29 Juin 2018 - 22:54
@Rendash a écrit:Oui, enfin, à ce compte-là, les élèves ont un manuel. Y'a tout ce qu'il faut dedans.

On nous demande de traiter un nombre invraisemblable de choses, en sucrant allègrement des heures pour des motifs plus ou moins valables (le voyage linguistique, c'est pas vraiment du même tonneau que l'heure consacrée à un massage aux huiles essentielles Rolling Eyes ), inspecteurs et formateurs ont le front de venir couiner que "les profs font suer avec leur obsession du programme" (sic), on se démène malgré tout pour tenir la route ; à un moment donné, il faut peut-être aussi qu'on arrête, de façon à foutre le nez de l'institution dans ses contradictions.
Ouais, c'est moche que ça se fasse sur le dos des élèves. Mais si les parents se bougeaient un peu, en CA notamment, ou via leurs fédérations, pour alerter, au lieu de râler sur les enseignants qui font bien ce qu'ils peuvent ou de pester sur la prise en charge de la part accompagnateur dans les voyages, ou parce qu'il n'y a pas assez de sorties organisées, ça n'arriverait pas, ou moins. C'est trop facile de rejeter la responsabilité exclusivement sur les collègues.  

Et puis, bon, ce n'est pas comme s'il y avait un enjeu, là. Les questions floues sont là pour justifier les consignes de bienveillance lors des corrections, et un élève qui rate son brevet faute d'avoir eu quelques points sur cet exercice a tout de même de sérieuses questions à se poser sur le reste de sa scolarité.

Je suis bien d'accord, mais, par ailleurs, une grande majorité d'élèves a déjà le brevet (avec mention) avant de passer les épreuves, donc ceux qui jouent le jeu de bosser jusqu'au bout devraient être "récompensés". Se retrouver devant une question sans pouvoir y répondre parce qu'on n'a pas bosser n'est pas la même chose que d'être dans l'impossibilité de répondre car on ne nous en n'a pas donné les moyens ...
Sinon, je ne vois pas à quoi sert le brevet. Un élève qui bosse et qui tombe sur un sujet traité va s'en sortir plus ou moins mais va éprouver un sentiment de satisfaction à observer que son boulot sert à quelque chose. C'est plaisant de voir qu'un sujet "nous parle". Une petit expérience de ce genre lors du brevet donne confiance pour la suite.

Le prof aurait aussi pu dire "j'ai pas eu le temps de traiter ce chapitre, allez voir dans le manuel".


Rendash
Rendash
Enchanteur

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par Rendash le Ven 29 Juin 2018 - 23:06
@chmarmottine a écrit:Se retrouver devant une question sans pouvoir y répondre parce qu'on n'a pas bosser n'est pas la même chose que d'être dans l'impossibilité de répondre car on ne nous en n'a pas donné les moyens ...

Mais je suis d'accord. Simplement, la question à se poser est de savoir qui est "on". Autrement dit, pour quelle raison le professeur en question n'a pas traité ce chapitre en classe. Combien d'heures ont été perdues, et pour quels motifs ? La colère que tu éprouves est sans doute légitime, mais peut-être est-elle mal dirigée.

_________________
HG : question brevet  - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
chmarmottine
Doyen

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par chmarmottine le Ven 29 Juin 2018 - 23:17
Peut-être as-tu raison.
Le système entier tourne mal, évidemment.
Quand je vois les choses avec mes yeux de profs, j'ai bien conscience que le problème ne se réduit pas à une personne.
Avec mes yeux de maman, je focalise sur les faits immédiats, comme tout parent. C'est une des raisons pou lesquelles il n'y a pas de parents qui réagissent réellement. Quand on ne voit pas les choses de l'intérieur, on se dit que le dysfonctionnement est local, ponctuel ... pas général !

Enfin, là, je trouve que ça fait beaucoup.
On se plaint beaucoup des élèves, mais ils ne sont pas toujours fautifs ...

kiwi
kiwi
Monarque

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par kiwi le Sam 30 Juin 2018 - 7:54
Je n'ai pas eu le temps de traiter deux chapitres. Depuis mai, je les enchaîne à la vitesse de la lumière. Mais j'ai eu trois semaines d'absence non remplacées (j'avais donné du travail pour avancer), et vu le nombre incalculable d'heures qui ont sauté... Sans compter que depuis les conseils fin mai, je porte mes deux classes à bout de bras. Ils ne fichent plus rien et sont relous. J'ai dû me fâcher quasiment à chaque cours dans une de mes 3emes.
Alors bon, je les ai avertis que deux chapitres (France dans le monde et conflits post 1991) ne seraient pas traités et qu'il faudrait qu'ils bossent seuls à la maison avec le manuel. Quand j'ai voulu leur donner les chapitres, personne ne m'a écoutée. J'ai donc dit aux élèves de venir pour les connaître. J'ai 5 ou 6 élèves qui sont venus me voir. Ça en dit long sur leur motivation...
avatar
SPQR 08
Niveau 6

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par SPQR 08 le Sam 30 Juin 2018 - 8:28
Il serait de bon sens également que les concepteurs de sujets tiennent compte des particularités de l'année en cours : jours fériés, intempéries ..... et évitent de donner les derniers thèmes au Brevet, afin de ne pas pénaliser les élèves. Ce qui a été les cas cette année mais pas toujours; On parle d'école bienveillante, donc ..................

PS : Les TUM = thème 2 de Géo
Malaga
Malaga
Modérateur

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par Malaga le Sam 30 Juin 2018 - 9:07
@SPQR 08 a écrit:Il serait de bon sens également que les concepteurs de sujets tiennent compte des particularités de l'année en cours : jours fériés, intempéries ..... et évitent de donner les derniers thèmes au Brevet, afin de ne pas pénaliser les élèves. Ce qui a été les cas cette année mais pas toujours; On parle d'école bienveillante, donc ..................

PS : Les TUM = thème 2 de Géo

Alors ça, ça m'étonnerait que cela soit un jour pris en compte. Je pense qu'au contraire, les concepteurs de sujet prennent sciemment et régulièrement des chapitres de fin d'année pour obliger les profs à finir le programme, même mal.
Dans mes classes, c'est sur la décolonisation que j'ai du faire l'impasse. J'ai choisi ce chapitre car il était tombé l'an dernier. J'ai donc redonné un cours polycopié il y a un mois en demandant aux élèves de venir me voir s'ils avaient un souci de compréhension.
Vu le nombre d'heures que l'on perd chaque année et la lourdeur du programme de 3e, je ne sais pas comment font les collègues qui terminent le programme.

_________________
HG : question brevet  - Page 3 Banana244   HG : question brevet  - Page 3 Banana244     HG : question brevet  - Page 3 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Rouletabille
Rouletabille
Niveau 9

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par Rouletabille le Sam 30 Juin 2018 - 9:24
Ce n'est pas parce que le système est défaillant, que la charge du nombre de chapitres, de connaissances et de savoir-faire semble absurde comparé aux nombres d'heures pour le faire qu'il ne faut pas personnellement être le plus possible irréprochable dans ce que l'on fait et surtout cohérent vis-à-vis de soi-même.

Me concernant, mes premières années comme enseignant avec des classes de 3e ont été laborieuses pour achever le programme. Je me rappelle que je travaillais beaucoup - trop - de chapitres sous formes de photocopies et de cours dialogués en fin d'année.

Aujourd'hui, j'arrive a boucler le programme, pas dans des conditions satisfaisantes mais avec ce que me donne l'institution (3h30 pour HGEMC) et la réalité locale (nombre d'heures qui sautent, réalité d'une heure de classe - en fait 50 mn - avec des élèves, selon les heures, les périodes, etc.). Bref, depuis quelques années, j'arrive a "massacrer" moins de chapitres (cette année le dernier chapitre sur la société française sous la Ve République a été expéditif en 1h30 : texte a trous sur immigration, place des femmes, aspirations de la jeunesse puis reprise avec deux vidéos : mai 68 + Veil, IVG / idem pour le thème de l'engagement du citoyen en démocratie, une carte mentale expéditive à partir d'un cours dialogué).


J'avais posté cela sur le fil du programme de 3e. Je le reposte ici car c'est instructif :

HISTOIRE - Thème 1 = 31 heures (je passe volontairement beaucoup de temps sur le chapitre 2 que je divise en trois chapitres : soit 4h pour l'URSS, 5h pour Hitler et 4h pour le Front Populaire. Je sais, je sais...)
HISTOIRE - Thème 2 = 11 heures 30
HISTOIRE - Thème 3 = 5 heures (sic)
TOTAL HISTOIRE = 47 heures 30

GEOGRAPHIE - Thème 1 = 15 heures 30
GEOGRAPHIE - Thème 2 = 7 heures
GEOGRAPHIE - Thème 3 = 9 heures 30
TOTAL GEOGRAPHIE = 32 heures

EMC - Thème 1 (Nationalité, citoyenneté, droits et devoirs dont voter, valeurs, principes, symboles) = 7 heures
EMC - Thème 2 (ONU, Défense nationale) = 3 heures
EMC - Thème 3 (institutions, engagements politique, société, vie pro, médias) = 3 heures (sic)
(j'ai sabré le parcours d'une loi)
TOTAL EMC = 13 heures.

TOTAL = 92 heures 30
+ 8 heures 30 de contrôles (fin de chapitres, interro repères, hors TP et TD)
= 101 heures
(sur 126 heures officielles - 36 semaines * 3h30 ou plutôt 119 heures si on enlève les deux dernières semaines).

Une réflexion donc :
* j'ai traité le chapitre sur les territoires ultramarins en 3 heures.
* j'ai passé 1 heure pour la carte sur l'organisation du territoire (couplé avec une carte mentale) qui était exigé aux repères
* j'ai traité la France dans la Seconde Guerre Mondiale en 6 heures (plus sujet sur la "division des français" au Brevet Blanc)
* pour l'EMC, comment dire... Vu le sujet.
* quand à l'EMC...
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par RogerMartin le Sam 30 Juin 2018 - 10:03
@Rendash a écrit:Oui, enfin, à ce compte-là, les élèves ont un manuel. Y'a tout ce qu'il faut dedans.

On nous demande de traiter un nombre invraisemblable de choses, en sucrant allègrement des heures pour des motifs plus ou moins valables (le voyage linguistique, c'est pas vraiment du même tonneau que l'heure consacrée à un massage aux huiles essentielles Rolling Eyes ), inspecteurs et formateurs ont le front de venir couiner que "les profs font suer avec leur obsession du programme" (sic), on se démène malgré tout pour tenir la route ; à un moment donné, il faut peut-être aussi qu'on arrête, de façon à foutre le nez de l'institution dans ses contradictions.
Ouais, c'est moche que ça se fasse sur le dos des élèves. Mais si les parents se bougeaient un peu, en CA notamment, ou via leurs fédérations, pour alerter, au lieu de râler sur les enseignants qui font bien ce qu'ils peuvent ou de pester sur la prise en charge de la part accompagnateur dans les voyages, ou parce qu'il n'y a pas assez de sorties organisées, ça n'arriverait pas, ou moins. C'est trop facile de rejeter la responsabilité exclusivement sur les collègues.  

Et puis, bon, ce n'est pas comme s'il y avait un enjeu, là. Les questions floues sont là pour justifier les consignes de bienveillance lors des corrections, et un élève qui rate son brevet faute d'avoir eu quelques points sur cet exercice a tout de même de sérieuses questions à se poser sur le reste de sa scolarité.

Entièrement d'accord avec toi. C'est pendant l'année que les parents doivent monter au créneau sur ces questions. Venir râler après l'examen, c'est grotesque (pardon). En gros, si le sujet n'était pas tombé, on s'en fichait ?

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
SPQR 08
Niveau 6

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par SPQR 08 le Sam 30 Juin 2018 - 10:58
Juste pour rappeler que certains programmes sont "renouvelés" l'an prochain y compris la "merveilleuse" EMC. Depuis 2012, 4 changements pour l'H-G 3ème !
Sophie38
Sophie38
Fidèle du forum

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par Sophie38 le Sam 30 Juin 2018 - 11:13
Et quand on lit le projet, il y a des incohérences (édit de Nantes en 4è en EMC mais traité en 5è en Histoire) et surtout des alourdissements, pas des allègements donc les élèves vont devoir encore faire plus de choses avec autant peu d'heures. Cela ne va pas aller en s'améliorant ... Les impasses sont impensables, mais presque obligatoires ...
ore
ore
Habitué du forum

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par ore le Mar 3 Juil 2018 - 16:00
Mes élèves m'ont reproché de ne pas avoir fait de choix judicieux en faisant l'impasse sur ce chapitre de geo.
En lisant qu'on va alourdir le programme, je ne veux plus être prof principal de 3e. C'est d'ailleurs en acceptant cette charge que j'ai fini par faire cette impasse.
Villesduglobe
Villesduglobe
Je viens de m'inscrire !

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par Villesduglobe le Mar 3 Juil 2018 - 16:23
Pour rester sur le thème des programmes non finis, le prof d’HG de mon fils n’a pas traité (je ne dis pas qu’il est le seul responsable):
-La décolonisation (dont l’an guerre d’Algérie)
-La Ve République
-Le chapitre « femmes et hommes dans les années 50-80 »
-La construction européenne
-Le monde après 1989
-Les aires urbaines
-Les TUM
-L’UE (en géo)
-L’UE et la France dans le monde
-Les espaces productifs de services
-L’intégralité du programme d’EMC
-Aucune méthode de cartographie, aucune méthode pour réaliser un développement construit

Après vérification, je confirme que rien de cela n’a été fait en cours et qu’aucun cours photocopié n’a été donné.
Lorsque le sujet de géo demande un exemple traité entre cours, en fournir un devient difficile lorsque le sujet n’a pas été ne serait-ce qu’effleuré... Voilà voilà

Je sais bien que les programmes sont infinissables en HG mais tout de même une année d’examen


Dernière édition par Villesduglobe le Mar 3 Juil 2018 - 16:29, édité 2 fois (Raison : Oubli)
VanGogh59
VanGogh59
Expert

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par VanGogh59 le Mar 3 Juil 2018 - 17:11
Ce que tu dis là est aberrant affraid Faire l'impasse sur un chapitre, c'est déjà limite mais ce que tu pointes là, c'est au moins la moitié du programme de 3ème...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Vididi
Vididi
Niveau 5

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par Vididi le Mar 3 Juil 2018 - 17:14
@Villesduglobe a écrit:Pour rester sur le thème des programmes non finis, le prof d’HG de mon fils n’a pas traité (je ne dis pas qu’il est le seul responsable):
-La décolonisation (dont l’an guerre d’Algérie)
-La Ve République
-Le chapitre « femmes et hommes dans les années 50-80 »
-La construction européenne
-Le monde après 1989
-Les aires urbaines
-Les TUM
-L’UE (en géo)
-L’UE et la France dans le monde
-Les espaces productifs de services
-L’intégralité du programme d’EMC
-Aucune méthode de cartographie, aucune méthode pour réaliser un développement construit

Après vérification, je confirme que rien de cela n’a été fait en cours et qu’aucun cours photocopié n’a été donné.
Lorsque le sujet de géo demande un exemple traité entre cours, en fournir un devient difficile lorsque le sujet n’a pas été ne serait-ce qu’effleuré... Voilà voilà

Je sais bien que les programmes sont infinissables en HG mais tout de même une année d’examen

Si je comprends bien, ce collègue aurait traité le Thème 1 d'histoire, la Guerre Froide et en Géo 2 espaces productifs, les espaces de faible densité et l'aménagement du territoire et c'est tout? :missT2:
C'est quand même très étrange d'avoir fait le thème 1 de géo sans les aires urbaines... On a entendu (dans les milieux autorisés) que traiter un seul espace productif était suffisant, mais ne pas faire les aires urbaines, c'est assez incroyable... affraid
Artysia
Artysia
Vénérable

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par Artysia le Mar 3 Juil 2018 - 17:22
@Villesduglobe a écrit:Pour rester sur le thème des programmes non finis, le prof d’HG de mon fils n’a pas traité (je ne dis pas qu’il est le seul responsable):
-La décolonisation (dont l’an guerre d’Algérie)
-La Ve République
-Le chapitre « femmes et hommes dans les années 50-80 »
-La construction européenne
-Le monde après 1989
-Les aires urbaines
-Les TUM
-L’UE (en géo)
-L’UE et la France dans le monde
-Les espaces productifs de services
-L’intégralité du programme d’EMC
-Aucune méthode de cartographie, aucune méthode pour réaliser un développement construit

Après vérification, je confirme que rien de cela n’a été fait en cours et qu’aucun cours photocopié n’a été donné.
Lorsque le sujet de géo demande un exemple traité entre cours, en fournir un devient difficile lorsque le sujet n’a pas été ne serait-ce qu’effleuré... Voilà voilà

Je sais bien que les programmes sont infinissables en HG mais tout de même une année d’examen

Bonjour Villesduglobe, pourrais-tu aller te présenter dans la section idoine s'il te plait ?
avatar
SPQR 08
Niveau 6

HG : question brevet  - Page 3 Empty Re: HG : question brevet

par SPQR 08 le Mar 3 Juil 2018 - 17:27
Je suis d'accord. Cela paraît trop gros pour être crédible. Et si c'est vrai, quel est le statut de l'enseignant ? Y-a-t-il eu des circonstances particulières dans l'année ? Pourquoi personne n'a t-il réagit plus tôt ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum