Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Une passante
Expert

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Une passante Jeu 28 Juin 2018 - 19:14
@Isis39 a écrit:Je ferai à la rentrée mon boulot comme d'habitude. Rien de plus. Si cela se satisfait pas, je rend mon tablier. Je ne tiens pas plus que cela à être PP.
Mais comme le dit angelxxx, ils ne trouveront pas assez de volontaires...

Edit : quand je pense au boulot que je faisais en tant que pp au début de ma carrière et maintenant... alors que l'ISOE n'a pas vraiment augmenté.

Peux-tu préciser, s'il te plaît ? J'ai longtemps refusé d'être PP, cela fait moins de 10 ans que je le suis, et je remarque surtout une différence liée au fait que les élèves "à problèmes" sont plus nombreux, mais je ne vois pas peut-être pas tout.
avatar
amethyste
Doyen

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par amethyste Jeu 28 Juin 2018 - 19:25
Par exemple, le PP ne préparait pas la synthèse pour les bulletins, c'était le cde qui la faisait lors du CC.
Les PPRE étaient inconnus quand j'ai commencé, ainsi que les PAP, les PAI (pas dit que c'était mieux, mais quel boulot en moins ! ).
Pas de livret de compétences à remplir.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Isis39
Isis39
Enchanteur

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Isis39 Jeu 28 Juin 2018 - 19:28
Oui. Et pas d'entretien d'orientation avec chaque famille en 3e.
Beaucoup moins de réunions. Pas de bilan de mitrimestre.
On s'occupait beaucoup moins de l'orientation.
Et pas de vie de classe.
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Marie-Henriette Jeu 28 Juin 2018 - 22:22
Il y a une quinzaine d'années, en tant que PP, je faisais la synthèse des bulletins. C'était même le gros du boulot, une corvée trimestrielle, à laquelle s'ajoutait la gestion de papiers divers (collège).
Ce qui a changé avec les années, c'est la multiplication des PPRE ou apparentés, et surtout le fait que dès qu'un élève disfonctionne, on est censé intervenir (appeler les parents, les rencontrer tous les quatre matins, pour un résultat généralement inexistant). Ce que j'appelle la « psycho- papouille».
Ceux qui doivent s'occuper de classes à orientation, n'en parlons pas. Un vrai sacerdoce.
J'ai passé mon tour. Certains collègues aiment ça (tant mieux), mais d'autres finissent par se lasser.
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par angelxxx Jeu 28 Juin 2018 - 23:30
L'année précédente je faisais de mon mieux pour voir et discuter avec les familles. Au final les résultats étaient littéralement nuls. J'ai donc arrêtés cette année, j'ai juste accepté les rdv des parents à condition que cela n'augmente pas mon temps de precense et j'ai dû appeller une mère en début d'année.
Préparer les remarques ne me derange pas plus que ca, 11 fois ou 12 cela ne change pas grand chose.
Je fais rarement vie de classe, moins que l'année dernière et encore moins que mes collègues qui font systématiquement ! Cela n'a aucun impact, autant s'en passer.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Archie Leach
Archie Leach
Niveau 2

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Archie Leach Ven 29 Juin 2018 - 8:17
@Isis39 a écrit:Je ferai à la rentrée mon boulot comme d'habitude. Rien de plus. Si cela se satisfait pas, je rend mon tablier. Je ne tiens pas plus que cela à être PP.
Mais comme le dit angelxxx, ils ne trouveront pas assez de volontaires...

Edit : quand je pense au boulot que je faisais en tant que pp au début de ma carrière et maintenant... alors que l'ISOE n'a pas vraiment augmenté.

Alors là, je ne le parierais pas, voyez-vous. Dans mon collège, ça se bouscule pour être PP et certains seraient prêts à tuer père et père pour 80€ de plus par moi - et ce , quels que soient le salaire et l'ancienneté.
capucine42
capucine42
Érudit

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par capucine42 Ven 29 Juin 2018 - 9:05
Il y a sans doute un appauvrissement, voire une précarisation des enseignants qui explique cela...

Ragnetrude
Ragnetrude
Expert spécialisé

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Ragnetrude Ven 29 Juin 2018 - 9:23
Se méfier aussi de la constitution d'une hiérarchie intermédiaire à travers l'augmentation des missions de PP. Certains collègues s'imaginent investis d'une mission vitale et se croient permis de donner des ordres ou du boulot aux collègues car ils sont PP d'une classe : j'ai une collègue qui se permet à chaque trimestre de m'envoyer un message désagréable car elle doit trouver que je remplis les bulletins trop tard (elle l'a même fait une fois où j'étais en arrêt maladie). De plus, avec la placardisation programmée des Psy-EN, certains PP de 3e ont été envoyés en formation "orientation" pour se spécialiser : je vous laisse imaginer quel type de collègues ont été volontaires...
Isis39
Isis39
Enchanteur

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Isis39 Ven 29 Juin 2018 - 10:09
@Archie Leach a écrit:
@Isis39 a écrit:Je ferai à la rentrée mon boulot comme d'habitude. Rien de plus. Si cela se satisfait pas, je rend mon tablier. Je ne tiens pas plus que cela à être PP.
Mais comme le dit angelxxx, ils ne trouveront pas assez de volontaires...

Edit : quand je pense au boulot que je faisais en tant que pp au début de ma carrière et maintenant... alors que l'ISOE n'a pas vraiment augmenté.

Alors là, je ne le parierais pas, voyez-vous. Dans mon collège, ça se bouscule pour être PP et certains seraient prêts à tuer père et père pour 80€ de plus par moi - et ce , quels que soient le salaire et l'ancienneté.

Ici on se bouscule pour ne pas l'être !
Caspar
Caspar
Bon génie

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Caspar Ven 29 Juin 2018 - 10:27
Beaucoup de volontaires aussi pour être deuxième PP de Terminale, le cde trouve que c'est une très bonne mesure, une collègue deuxième PP a clamé que ça s'est "très bien passé avec Madame Truc" (or il se trouve que Madame Truc m'a dit exactement le contraire). Donc on placardise les Psy-EN, on nous ajoute des missions mais il y a toujours des collègues qui se précipitent pour se faire bien voir.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Lefteris Ven 29 Juin 2018 - 12:26
@Ragnetrude a écrit:Se méfier aussi de la constitution d'une hiérarchie intermédiaire à travers l'augmentation des missions de PP. Certains collègues s'imaginent investis d'une mission vitale et se croient permis de donner des ordres ou du boulot aux collègues car ils sont PP d'une classe : j'ai une collègue qui se permet à chaque trimestre de m'envoyer un message désagréable car elle doit trouver que je remplis les bulletins trop tard (elle l'a même fait une fois où j'étais en arrêt maladie). De plus, avec la placardisation programmée des Psy-EN, certains PP de 3e ont été envoyés en formation "orientation" pour se spécialiser : je vous laisse imaginer quel type de collègues ont été volontaires...  
Ce sont des échos qu'on a en effet  de certains établissements (je n'y ai pas été confronté), et une dérive probable. Déjà, certains élèves s'imaginent que le PP est le chef des autres enseignants, et vont chouiner dans son giron à la moindre contrariété. Il n'en faut pas plus à certains esprits faibles ou en manque de reconnaissance  pour se croire devenus des paons, parce qu'ils ont une plume là où je pense. Les stages dont tu parles sont en effet inquiétants, car ils peuvent préfigurer une spécialisation dans le rôle de PP. Il y aura toujours les mêmes, finissant par se croire adoubés et investis d'une mission sacrée.

@Capucine42 a écrit:Il y a sans doute un appauvrissement, voire une précarisation des enseignants qui explique cela...
C'est vrai aussi, un jeune enseignant qui sous les dix ans d'ancienneté n'atteint pas 2000 € ne crache pas sur 100 €, même si le rapport contraintes/prix est désavantageux. C'est moins malsain de travailler pour son portefeuille que pour la gloriole.

@Caspar a écrit:Beaucoup de volontaires aussi pour être deuxième PP de Terminale, le cde trouve que c'est une très bonne mesure, une collègue deuxième PP a clamé que ça s'est "très bien passé avec Madame Truc" (or il se trouve que Madame Truc m'a dit exactement le contraire). Donc on placardise les Psy-EN, on nous ajoute des missions mais il y a toujours des collègues qui se précipitent pour se faire bien voir.
Puis ils feront le boulot des CPE, puis celui des secrétariats dont les effectifs se réduisent. Ca , c'est pour bientôt à ce train.  On ne désespère pas de voir un jour des enseignants préparer les repas, faire le ménage, repeindre les bâtiments...


Dernière édition par Lefteris le Ven 29 Juin 2018 - 12:30, édité 1 fois

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
scot69
scot69
Modérateur

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par scot69 Ven 29 Juin 2018 - 12:29
J'ai eu la chance incroyable d'être PP d'une classe extra, aucun soucis, zéro histoire, les seuls échanges que j'ai eu avec les parents étaient pour se souhaiter la bonne année. Mon travail se limitait surtout à préparer les conseils de classes.

Par contre, ma pauvre collègue PP des T ST2S a beaucoup moins rigolé tellement c'était une classe ignoble. Si on doit ramener sa prime au temps qu'elle a passé à convoquer, gérer, rencontrer... elle devait finalement être à moins d'un euro de l'heure!!!!!
titus06
titus06
Habitué du forum

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par titus06 Ven 29 Juin 2018 - 12:52
@Ragnetrude a écrit:Se méfier aussi de la constitution d'une hiérarchie intermédiaire à travers l'augmentation des missions de PP. Certains collègues s'imaginent investis d'une mission vitale et se croient permis de donner des ordres ou du boulot aux collègues car ils sont PP d'une classe : j'ai une collègue qui se permet à chaque trimestre de m'envoyer un message désagréable car elle doit trouver que je remplis les bulletins trop tard (elle l'a même fait une fois où j'étais en arrêt maladie). De plus, avec la placardisation programmée des Psy-EN, certains PP de 3e ont été envoyés en formation "orientation" pour se spécialiser : je vous laisse imaginer quel type de collègues ont été volontaires...  

Tout dépend de ce que l'on considère comme étant "trop tard". Chez nous la règle en vigueur, c'est 3 jours ouvrés avant le conseil. Cette année, j'ai eu droit à des appréciations remplies la veille, ce qui n'est pas hyper pratique pour préparer correctement les synthèses. Après, les collègues qui veulent les appréciations une semaine avant, c'est un peu exagéré.
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Badiste75 Ven 29 Juin 2018 - 15:10
J’ai parcouru ce fil en diagonale. Je trouve tout de même exagéré les critiques de certains à l’encontre d’une partie des PP. Quel mal y a-t-il à prendre son rôle à cœur et à s’investir pleinement? Ceux qui critiquent mériteraient peut-être qu’on leur impose une classe difficile, avec une équipe qui se repose au maximum sur le PP (ça ne me choque pas puisque c’est son rôle). Sans doute verraient-ils les choses différemment. Certains s’y sont donnés et ont arrêté : au lieu de jeter les torts sur tout le monde sauf sur soi-même, on pourrait aussi se poser la question de sa propre responsabilité si ça n’a pas marché. Qu’on fasse front contre l’institution qui nous en demande de plus en plus, pourquoi pas. Qu’on se permette de reprocher à ceux qui ont le courage d’assumer pleinement leurs missions et par la même occasion leur ISOE (faible mais ISOE quand même), ça me dépasse.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par pseudo-intello Ven 29 Juin 2018 - 15:20
c'est à dire que certains de ces pp-là (j'en ai ne dans ma famille) considèrent comme normal d'en faire des tonnes, et, par ricochet, en viennent assez souvent à penser que les autres pp - voire les autres profs tout court, ceux qui ne veulent pas être pp à cause du boulot que ça génère) sont quand même un peu des feignasses...

... autre raison : ne pas montrer à notre hiérarchie qu'en fait, la réduction - disparition probable à l'avenir - des Cop et autres, ça passe crème, aprce que les pp remplacent tout ce monde aux petits oignons. Wink

_________________
Publicité:

Mots croisés pour apprendre à lire
Mamusique sur Bandcamp
Ecoutez mes chansons sur Soundcloud
avatar
amethyste
Doyen

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par amethyste Ven 29 Juin 2018 - 15:54
@Badiste75 a écrit:J’ai parcouru ce fil en diagonale. Je trouve tout de même exagéré les critiques de certains à l’encontre d’une partie des PP. Quel mal y a-t-il à prendre son rôle à cœur et à s’investir pleinement? Ceux qui critiquent mériteraient peut-être qu’on leur impose une classe difficile, avec une équipe qui se repose au maximum sur le PP (ça ne me choque pas puisque c’est son rôle).
Ce que tu me dis me choque, pour moi, non, le PP n'est pas celui sur qui on se repose. Une classe, c'est un travail d'équipe, certes, c'est le PP qui a le maximum d'info, mais si chacun se contente de dire "Je ne suis pas le PP, ce n'est pas mon problème", on n'est pas sorti des ronces. Un élève qui me pose problème, je n'attends pas du PP qu'il règle le problème, je lui signale certes si cela se renouvelle, mais cela s'arrête là. Ou je rencontre directement la famille, ou je vais voir la direction.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
mathou.p
mathou.p
Niveau 1

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par mathou.p Lun 2 Juil 2018 - 19:25
Bonjour à tous !

Le chef d'établissement où je serai à la rentrée m'a donné la place de prof principal des 5eme.

J'ai un peu la pression, mais je vous tiendrai informés de mes avancées !!

D'ailleurs, pendant que j'y pense, savez vous de combien est cette prime pour un PP en collège ?
Mirobolande
Mirobolande
Habitué du forum

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Mirobolande Mar 3 Juil 2018 - 13:34
@Lefteris a écrit:
@Capucine42 a écrit:Il y a sans doute un appauvrissement, voire une précarisation des enseignants qui explique cela...
C'est vrai aussi,  un jeune enseignant qui  sous les dix ans d'ancienneté n'atteint pas 2000 € ne crache pas sur  100 €, même si le rapport  contraintes/prix est désavantageux. C'est moins malsain  de travailler pour son portefeuille que pour la gloriole.
13 ans d'ancienneté, et toujours sous les 2.000 euros... 1.900, et encore Najat a lâché une ISAE de 100 euros mensuels... Et comme j'entends dire que l'ancienneté et le passage des échelons vont être remis en question... Pour nous PE, sans prime de PP ni HSA, ça devient très très compliqué. Précarisation, je suis d'accord avec le terme.
capucine42
capucine42
Érudit

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par capucine42 Jeu 12 Juil 2018 - 23:31
@Mirobolande a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Capucine42 a écrit:Il y a sans doute un appauvrissement, voire une précarisation des enseignants qui explique cela...
C'est vrai aussi,  un jeune enseignant qui  sous les dix ans d'ancienneté n'atteint pas 2000 € ne crache pas sur  100 €, même si le rapport  contraintes/prix est désavantageux. C'est moins malsain  de travailler pour son portefeuille que pour la gloriole.
13 ans d'ancienneté, et toujours sous les 2.000 euros... 1.900, et encore Najat a lâché une ISAE de 100 euros mensuels... Et comme j'entends dire que l'ancienneté et le passage des échelons vont être remis en question... Pour nous PE, sans prime de PP ni HSA, ça devient très très compliqué. Précarisation, je suis d'accord avec le terme.
Oui je l'ai employé en toute connaissance de cause. Certifiée depuis 13 ans dans le privé sous contrat, je suis à moins de 2000 euros avec la prime de PP et je n'ai pas d'heures sup. Du coup je prends la prime et je ferai ce que je ferai....
avatar
Golden
Niveau 2

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Golden Ven 13 Juil 2018 - 1:15
@Lefteris a écrit:
C'est vrai aussi,  un jeune enseignant qui  sous les dix ans d'ancienneté n'atteint pas 2000 € ne crache pas sur  100 €, même si le rapport  contraintes/prix est désavantageux. C'est moins malsain  de travailler pour son portefeuille que pour la gloriole.
C'est exactement mon cas ! Je serai T1 à la rentrée prochaine, échelon 2 à 1700€ net... Je suis le seul à avoir un travail à la maison et on attend un deuxième enfant. Il n'y a pas d'heure supplémentaire dans mon établissement donc la seule façon de gagner un petit peu plus d'argent c'est d'accepter d'être PP. On ne croule pas sous les dettes mais ce n'est pas la joie non plus. Si j'ai bien compris ce fameux ppcr [modéré]. J'avais été reçu dans le 1er décile au CAPES, si j'ai bien compris avant cela permettait d'avancer un poil plus vite... Merci NVB.


Dernière édition par Thalia de G le Ven 13 Juil 2018 - 6:02, édité 1 fois (Raison : Expression grossière.)
leyade
leyade
Esprit sacré

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par leyade Ven 13 Juil 2018 - 5:53
@Caspar a écrit:Beaucoup de volontaires aussi pour être deuxième PP de Terminale, le cde trouve que c'est une très bonne mesure, une collègue deuxième PP a clamé que ça s'est "très bien passé avec Madame Truc" (or il se trouve que Madame Truc m'a dit exactement le contraire). Donc on placardise les Psy-EN, on nous ajoute des missions mais il y a toujours des collègues qui se précipitent pour se faire bien voir.

Exactement!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
LSU AP ENT HDA PAI PAP PPMS PPRE ULIS TICE PAF
leyade
leyade
Esprit sacré

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par leyade Ven 13 Juil 2018 - 6:00
@Lefteris a écrit:
Puis ils feront le boulot des CPE, puis celui des secrétariats dont les effectifs se réduisent. Ca , c'est pour bientôt à ce train.  On ne désespère pas de voir un jour des enseignants préparer les repas, faire le ménage, repeindre les bâtiments...

Je fais régulièrement le premier ( il y a quinze ans, les femmes de ménage passaient une fois par jour, elles étaient à deux, maintenant elle est seule, et c'est une fois tous les 2 à 3 jours, moins de deux minutes montre en main : un coup de chiffon sur le tableau, et un coup de lingette (vive le désastre niveau déchet) dans les deux allées entre les tables. Les vitres sont faites au grand max une fois par an, l'été... )

J'envisage parfois le second, pot de peinture, rouleau et huile de coude...

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
LSU AP ENT HDA PAI PAP PPMS PPRE ULIS TICE PAF
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Elaïna Ven 13 Juil 2018 - 9:30
Oh, Leyade, coucou, ça fait plaisir de te voir !

Je n'ai pas eu de coup de fil pour ma part, je pense donc qu'on ne me demandera pas d'être PP cette année. ça doit être une punition pour avoir refusé de jouer à la Psy-EN. Quel dommage !

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Hermione0908
Hermione0908
Modérateur

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Hermione0908 Ven 13 Juil 2018 - 10:09
@Mirobolande a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Capucine42 a écrit:Il y a sans doute un appauvrissement, voire une précarisation des enseignants qui explique cela...
C'est vrai aussi,  un jeune enseignant qui  sous les dix ans d'ancienneté n'atteint pas 2000 € ne crache pas sur  100 €, même si le rapport  contraintes/prix est désavantageux. C'est moins malsain  de travailler pour son portefeuille que pour la gloriole.
13 ans d'ancienneté, et toujours sous les 2.000 euros... 1.900, et encore Najat a lâché une ISAE de 100 euros mensuels... Et comme j'entends dire que l'ancienneté et le passage des échelons vont être remis en question... Pour nous PE, sans prime de PP ni HSA, ça devient très très compliqué. Précarisation, je suis d'accord avec le terme.
13e rentrée en septembre, sans la prime REP et sans la prime PP, je touche en gros 1960€. Je fais partie de ces gens qui sont PP pour des raisons économiques, en rêvant du jour où je pourrai ne plus l'être.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : https://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2021
Tivinou
Tivinou
Érudit

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par Tivinou Ven 13 Juil 2018 - 10:17
Je n'ai pas eu de coup de fil pour ma part

Pas de coup de fil non plus, on verra à la rentrée!!! je travaille mon "non" pour qu'il soit bien ferme et définitif!!!
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ? - Page 2 Empty Re: Un alourdissement des missions du professeur principal à la rentrée 2018 ?

par trompettemarine Ven 13 Juil 2018 - 10:22
@Pointàlaligne a écrit:Ce que je trouve raide c'est que les collègues acceptent maintenant une mission sans savoir qu'à la rentrée les obligations auront augmenté.

L'ennui, c'est qu'à présent il y a moins de volontaires que de places de PP. Plus personne ne veut l'être. Et le CDE est obligé de l'imposer ou d'être très persuasif. Mais cela fait un bout de temps que cette situation existe dans mon lycée.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum