Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
VicomteDeValmont
Sage

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par VicomteDeValmont Mer 16 Déc 2020 - 21:45
:sourit:

avatar
Cath
Enchanteur

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Cath Mer 16 Déc 2020 - 22:34
La co-intervention était de la daube, il en fait du gloubiboulga sur lequel chacun va se jeter pour sauver son poste.
Jacq
Jacq
Monarque

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Jacq Jeu 17 Déc 2020 - 19:32
@Arverne a écrit:A mettre en parallèle avec la poursuite des suppressions de poste dans le secondaire, annoncée aujourd'hui ....
https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/12/16/en-2021-l-education-nationale-continuera-a-favoriser-l-ecole-primaire_6063624_3224.html
Le second degré – les niveaux collège et lycée – continue, en revanche, à subir des pertes : 1 800 postes sont supprimés, malgré des effectifs en hausse de 43 000 élèves. Cette projection correspond à une « hypothèse haute », précise le ministère. En 2020, le second degré avait perdu 440 postes, et 2 650 en 2019, « compensés en grande partie par des heures supplémentaires », peut-on lire sur le site du ministère de l’éducation nationale.

Se poser deux questions à la fois, c'est trop dur pour un journalier, oups, pardon, un journaliste (le journalier fait mieux lui).

@Pourquoi 3,14159 a écrit:En tout cas, ce que je retiens, c'est sa volonté de définitivement détruire la voie professionnelle. Ce sera son chef-d'œuvre furieux

... et foutre le bastringue dans la voie générale aussi. Mais je suis d'accord avec toi bien évidemment pour la voie professionnelle l''enseignement professionnel.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Pourquoi 3,14159 Ven 9 Juil 2021 - 18:18
En "Spoiler" pour les âmes sensibles...

Spoiler:
Mesdames, Messieurs les professeurs,
Mesdames, Messieurs les personnels de l’Éducation nationale,

Alors que cette année scolaire si particulière s’achève, j’ai souhaité par ce courrier vous adresser mes plus vifs remerciements pour votre engagement constant au service de vos classes. Il nous aura en effet de nouveau fallu, chacun dans son domaine, adapter nos pratiques, chercher des solutions inédites, conforter notre maîtrise de nouveaux outils, fédérer plus encore nos actions. L’objectif était clair et il a été accompli : ouvrir nos écoles pour le bien de tous les enfants et adolescents de France. Par votre implication, par votre professionnalisme, vous avez porté haut l’ambition et honoré les valeurs de notre École.

Notre Éducation nationale, la maison commune de notre République, a en ces temps parfois difficiles, démontré sa force collective. Elle s’est attachée à maintenir ses portes ouvertes, à garantir le fil continu des apprentissages, pour que chaque élève puisse ainsi, par le savoir et le partage, s’accomplir et construire son chemin : dans ce défi qui s’est imposé au monde, ayons conscience de cette force et de cet atout que nous avons donnés à notre pays. Tout cela, vos élèves et tous nos concitoyens, qui en cette crise sanitaire ont plus que jamais discerné l’importance de l’École, vous le doivent et vous méritez leur gratitude.

En cette année scolaire, nous avons consacré tous nos efforts à retisser le fil et à relancer la dynamique des apprentissages, à tous les niveaux de la scolarité. Je pense notamment :
— à l’école primaire, à l’insistance sur l’acquisition des savoirs fondamentaux : ce travail a été efficace et bénéfique, comme l’ont montré les résultats des évaluations ;
— au collège, à l’accompagnement renforcé des élèves, avec Devoirs faits et les heures supplémentaires d’aide que nous avons pu proposer ;
— au lycée professionnel, à la recherche de solutions pour que les élèves acquièrent, malgré la situation, les compétences professionnelles de leur spécialité ; au lancement, également, de la nouvelle impulsion du chef d’œuvre et de plusieurs innovations ;
— au lycée général et technologique, à la préparation des élèves aux épreuves anticipées de français et aux épreuves terminales de philosophie et du Grand oral, toutes maintenues pour garantir la valeur de l’examen et grâce à la forte implication de tous : professeurs, chefs d’établissement, inspecteurs.  
Toutes et tous, vous avez accompli, dans vos classes, dans vos écoles et vos établissements, un travail remarquable pour garantir une continuité inédite et plurielle.

En ce mois de juillet, un nouveau protocole sanitaire sera publié en lien avec les autorités de santé. Il reposera comme l’an dernier sur plusieurs scénarios évolutifs en fonction de la circulation du virus. C’est à la fin du mois d’août que nous pourrons établir le scénario retenu. En attendant, nous recommandons à tous les personnels ainsi qu’aux élèves de plus de douze ans de se faire vacciner tout au long de l’été afin de renforcer les conditions d’une rentrée réussie.

Par ce souci de chaque élève, vous avez montré la richesse, la réactivité et la créativité de ce ministère ; sa générosité et sa grandeur. Toutes ces qualités, qui se sont révélées comme jamais pendant cette crise, méritent d’être reconnues à leur juste part. Et elles ont commencé à l’être avec le Grenelle de l’éducation, qui a constitué un moment important de cette année scolaire : y ont été abordés tous les aspects de notre École, pour réaliser la transformation des relations humaines tant attendue au sein de notre ministère. J’ai présenté, le 26 mai dernier, les douze engagements issus de ces phases successives de réflexion collective, parmi lesquels certains visent à augmenter les rémunérations, à renforcer l’attractivité des métiers, à personnaliser la relation de chaque personnel avec l’institution, à renforcer les collectifs de travail. J’ai fixé une échéance pour la mise en œuvre de ces douze engagements : tous seront lancés avant janvier 2022. Vous en bénéficierez ainsi rapidement, ainsi que l’ensemble des personnels et des usagers de l’École.

Bien évidemment, à la prochaine rentrée, nous devrons tout particulièrement œuvrer à résorber les éventuelles difficultés ou les retards d’apprentissage constatés chez nos élèves. C’est pourquoi des moyens supplémentaires ont été décidés tant pour le dispositif Devoirs faits au collège que pour la constitution de petits groupes d’appui aux élèves les plus en difficulté au lycée. Nous devrons également développer et faire rayonner cette énergie commune dont nous avons fait preuve pendant la crise ; c’est tout le sens d’une des dimensions essentielles que j’ai signalées dans la circulaire de la rentrée scolaire 2021 récemment publiée et qui était un des principaux axes du Grenelle de l’éducation : une équipe éducative soudée.

Je souhaite vous faire part avec précision des changements envisagés pour le baccalauréat général et technologique à compter de la session 2022, tant ils sont importants pour le lycée mais aussi pour l’ensemble du système scolaire. Les projets de textes réglementaires intégrant ces ajustements ont été discutés en Conseil supérieur de l’éducation le jeudi 8 juillet. J’ai examiné les propositions débattues lors de cette réunion et, après analyse, décidé les ajustements suivants.

Tous visent à donner une nouvelle vitalité et un sens puissant au baccalauréat  : mieux préparer les élèves aux attentes de l’enseignement supérieur en associant de manière cohérente et efficace les deux modalités d’évaluation que sont le contrôle terminal et le contrôle continu tout en préservant l’équilibre en vigueur (40 coefficients pour le contrôle continu, 60 coefficients pour le contrôle terminal) et en renforçant l’esprit du nouveau baccalauréat, qui incite chaque élève à s’impliquer toute l’année dans ses apprentissages et préserve la dimension nationale et emblématique de l’examen.
Nous avons pris la décision de supprimer les évaluations communes, et ce d’abord par retour d’expérience : j’ai écouté ce que beaucoup ont dit sur le fait que la programmation de ces temps d’évaluation pesait trop lourdement sur la vie des établissements, l’organisation des enseignements et la progression des apprentissages. À leur place, un contrôle continu, réfléchi et organisé au sein de l’équipe, accompagné par les corps d’inspection, s’articulera plus souplement et plus efficacement avec la conduite des enseignements.
Nous en convenons tous, ce contrôle continu, à la fois pris en compte dans le cadre de la procédure Parcoursup et au baccalauréat, doit voir sa validité et son objectivité assurées : j’y vois là l’occasion inédite d’une réflexion collective sur les pratiques d’évaluation au lycée. L’institution s’engagera pour vous aider dans cette réflexion, par la production de ressources, par des formations dédiées, … Des temps banalisés en établissement seront spécifiquement consacrés à l’organisation et aux modalités de ce contrôle continu. Nous établirons ainsi ensemble un cadre national d’évaluation complet, garant d’une qualité reconnue, partagée et incontestable. Ce cadre ne sera pas une contrainte mais une protection, notamment à l’égard des pressions que beaucoup d’entre vous ont signalées de la part d’élèves et de leurs familles : vous pourrez vous y rapporter comme à une base sûre pour expliquer et justifier votre évaluation. Je ne doute pas par ailleurs que cette réflexion générale sur l’évaluation rejaillira sur d’autres domaines et permettra d’enrichir et d’approfondir la didactique et la pédagogie des disciplines.

J’ai également souhaité distinguer, dans ces modalités ajustées d’évaluation, l’enseignement moral et civique qui contribue tout particulièrement à l’acquisition des valeurs de la République et de la laïcité. Des efforts très importants seront du reste engagés à la rentrée scolaire prochaine, afin que nous tous puissions davantage porter cet enjeu absolument fondamental pour notre École : l’acquisition et le partage par tous les élèves des valeurs qui fondent notre projet républicain.

Enfin, dernier de ces ajustements, j’ai décidé de reconsidérer la place des enseignements optionnels dans la formation des élèves. Ils représentent en effet pour eux autant de chances d’enrichir leur parcours de formation, d’approfondir des apprentissages qui répondent à leurs goûts et à leur envie d’apprendre. C’est pourquoi leur évaluation sera renforcée au sein du baccalauréat, avec des coefficients supplémentaires qui reconnaîtront l’implication de l’élève dans le cadre du contrôle continu du cycle terminal ou de la classe terminale, ainsi que je l’ai proposé le jeudi 8 juillet au Conseil supérieur de l’éducation.

Ces dernières évolutions sont le fruit d’un engagement que j’avais pris : celui d’écouter les acteurs de terrain au cours des premières années de cette profonde réforme, afin d’ajuster chaque point dans le sens de la revalorisation du baccalauréat. J’ai procédé de même avec le lycée professionnel, grâce au travail de suivi du comité de suivi de la réforme de la voie professionnelle.
Ainsi adapté, le nouveau baccalauréat général et technologique gagnera en lisibilité, en simplicité et en robustesse. Il reconnaîtra davantage l’implication des élèves dans leurs apprentissages, que ce soit par un contrôle continu consolidé ou par la plus grande considération des enseignements optionnels qu’ils auront suivis. Il vous permettra de travailler sereinement avec vos classes et de vous engager dans une réflexion et une dynamique d’équipe nécessaires pour assurer le partage des pratiques d’évaluation. Exigeant et attentif à la progression de chacun, le baccalauréat pourra ainsi davantage et mieux encore préparer vos élèves aux exigences de l’enseignement supérieur. Il consacrera les efforts que nous fournissons tous pour les aider à construire leur projet d’avenir.
Chacun doit garder à l’esprit le sens de la réforme engagée : plus de liberté de choix, plus d’approfondissement, une meilleure préparation à ce qui suivra le baccalauréat général, technologique et professionnel dans la vie de l’élève. Le Grand oral a en quelque sorte cristallisé ces caractéristiques et l’on peut se réjouir de sa tenue malgré toutes les difficultés de la période écoulée.

Le temps arrive des congés estivaux et du repos, que je souhaite le meilleur et le plus revigorant possible à chacune et chacun d’entre vous. Vous pourrez ainsi vous ressourcer, auprès de vos proches, avec la certitude et la fierté d’avoir, plus que jamais et de concert avec tous les collègues de notre maison commune, contribué à l’avenir de notre pays. Je vous souhaite donc d’excellentes vacances et vous remercie pour tout le travail que vous avez accompli.

Je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs les professeurs, Mesdames et Messieurs les personnels de l’Éducation nationale, à l’assurance de mon soutien et de ma confiance.

Jean-Michel BLANQUER
Ministre de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports


J'ai envie de vomir.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Ajonc35
Ajonc35
Neoprof expérimenté

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Ajonc35 Ven 9 Juil 2021 - 18:22
@Pourquoi 3,14159 a écrit:En "Spoiler" pour les âmes sensibles...

Spoiler:
Mesdames, Messieurs les professeurs,
Mesdames, Messieurs les personnels de l’Éducation nationale,

Alors que cette année scolaire si particulière s’achève, j’ai souhaité par ce courrier vous adresser mes plus vifs remerciements pour votre engagement constant au service de vos classes. Il nous aura en effet de nouveau fallu, chacun dans son domaine, adapter nos pratiques, chercher des solutions inédites, conforter notre maîtrise de nouveaux outils, fédérer plus encore nos actions. L’objectif était clair et il a été accompli : ouvrir nos écoles pour le bien de tous les enfants et adolescents de France. Par votre implication, par votre professionnalisme, vous avez porté haut l’ambition et honoré les valeurs de notre École.

Notre Éducation nationale, la maison commune de notre République, a en ces temps parfois difficiles, démontré sa force collective. Elle s’est attachée à maintenir ses portes ouvertes, à garantir le fil continu des apprentissages, pour que chaque élève puisse ainsi, par le savoir et le partage, s’accomplir et construire son chemin : dans ce défi qui s’est imposé au monde, ayons conscience de cette force et de cet atout que nous avons donnés à notre pays. Tout cela, vos élèves et tous nos concitoyens, qui en cette crise sanitaire ont plus que jamais discerné l’importance de l’École, vous le doivent et vous méritez leur gratitude.

En cette année scolaire, nous avons consacré tous nos efforts à retisser le fil et à relancer la dynamique des apprentissages, à tous les niveaux de la scolarité. Je pense notamment :
— à l’école primaire, à l’insistance sur l’acquisition des savoirs fondamentaux : ce travail a été efficace et bénéfique, comme l’ont montré les résultats des évaluations ;
— au collège, à l’accompagnement renforcé des élèves, avec Devoirs faits et les heures supplémentaires d’aide que nous avons pu proposer ;
— au lycée professionnel, à la recherche de solutions pour que les élèves acquièrent, malgré la situation, les compétences professionnelles de leur spécialité ; au lancement, également, de la nouvelle impulsion du chef d’œuvre et de plusieurs innovations ;
— au lycée général et technologique, à la préparation des élèves aux épreuves anticipées de français et aux épreuves terminales de philosophie et du Grand oral, toutes maintenues pour garantir la valeur de l’examen et grâce à la forte implication de tous : professeurs, chefs d’établissement, inspecteurs.  
Toutes et tous, vous avez accompli, dans vos classes, dans vos écoles et vos établissements, un travail remarquable pour garantir une continuité inédite et plurielle.

En ce mois de juillet, un nouveau protocole sanitaire sera publié en lien avec les autorités de santé. Il reposera comme l’an dernier sur plusieurs scénarios évolutifs en fonction de la circulation du virus. C’est à la fin du mois d’août que nous pourrons établir le scénario retenu. En attendant, nous recommandons à tous les personnels ainsi qu’aux élèves de plus de douze ans de se faire vacciner tout au long de l’été afin de renforcer les conditions d’une rentrée réussie.

Par ce souci de chaque élève, vous avez montré la richesse, la réactivité et la créativité de ce ministère ; sa générosité et sa grandeur. Toutes ces qualités, qui se sont révélées comme jamais pendant cette crise, méritent d’être reconnues à leur juste part. Et elles ont commencé à l’être avec le Grenelle de l’éducation, qui a constitué un moment important de cette année scolaire : y ont été abordés tous les aspects de notre École, pour réaliser la transformation des relations humaines tant attendue au sein de notre ministère. J’ai présenté, le 26 mai dernier, les douze engagements issus de ces phases successives de réflexion collective, parmi lesquels certains visent à augmenter les rémunérations, à renforcer l’attractivité des métiers, à personnaliser la relation de chaque personnel avec l’institution, à renforcer les collectifs de travail. J’ai fixé une échéance pour la mise en œuvre de ces douze engagements : tous seront lancés avant janvier 2022. Vous en bénéficierez ainsi rapidement, ainsi que l’ensemble des personnels et des usagers de l’École.

Bien évidemment, à la prochaine rentrée, nous devrons tout particulièrement œuvrer à résorber les éventuelles difficultés ou les retards d’apprentissage constatés chez nos élèves. C’est pourquoi des moyens supplémentaires ont été décidés tant pour le dispositif Devoirs faits au collège que pour la constitution de petits groupes d’appui aux élèves les plus en difficulté au lycée. Nous devrons également développer et faire rayonner cette énergie commune dont nous avons fait preuve pendant la crise ; c’est tout le sens d’une des dimensions essentielles que j’ai signalées dans la circulaire de la rentrée scolaire 2021 récemment publiée et qui était un des principaux axes du Grenelle de l’éducation : une équipe éducative soudée.

Je souhaite vous faire part avec précision des changements envisagés pour le baccalauréat général et technologique à compter de la session 2022, tant ils sont importants pour le lycée mais aussi pour l’ensemble du système scolaire. Les projets de textes réglementaires intégrant ces ajustements ont été discutés en Conseil supérieur de l’éducation le jeudi 8 juillet. J’ai examiné les propositions débattues lors de cette réunion et, après analyse, décidé les ajustements suivants.

Tous visent à donner une nouvelle vitalité et un sens puissant au baccalauréat  : mieux préparer les élèves aux attentes de l’enseignement supérieur en associant de manière cohérente et efficace les deux modalités d’évaluation que sont le contrôle terminal et le contrôle continu tout en préservant l’équilibre en vigueur (40 coefficients pour le contrôle continu, 60 coefficients pour le contrôle terminal) et en renforçant l’esprit du nouveau baccalauréat, qui incite chaque élève à s’impliquer toute l’année dans ses apprentissages et préserve la dimension nationale et emblématique de l’examen.
Nous avons pris la décision de supprimer les évaluations communes, et ce d’abord par retour d’expérience : j’ai écouté ce que beaucoup ont dit sur le fait que la programmation de ces temps d’évaluation pesait trop lourdement sur la vie des établissements, l’organisation des enseignements et la progression des apprentissages. À leur place, un contrôle continu, réfléchi et organisé au sein de l’équipe, accompagné par les corps d’inspection, s’articulera plus souplement et plus efficacement avec la conduite des enseignements.
Nous en convenons tous, ce contrôle continu, à la fois pris en compte dans le cadre de la procédure Parcoursup et au baccalauréat, doit voir sa validité et son objectivité assurées : j’y vois là l’occasion inédite d’une réflexion collective sur les pratiques d’évaluation au lycée. L’institution s’engagera pour vous aider dans cette réflexion, par la production de ressources, par des formations dédiées, … Des temps banalisés en établissement seront spécifiquement consacrés à l’organisation et aux modalités de ce contrôle continu. Nous établirons ainsi ensemble un cadre national d’évaluation complet, garant d’une qualité reconnue, partagée et incontestable. Ce cadre ne sera pas une contrainte mais une protection, notamment à l’égard des pressions que beaucoup d’entre vous ont signalées de la part d’élèves et de leurs familles : vous pourrez vous y rapporter comme à une base sûre pour expliquer et justifier votre évaluation. Je ne doute pas par ailleurs que cette réflexion générale sur l’évaluation rejaillira sur d’autres domaines et permettra d’enrichir et d’approfondir la didactique et la pédagogie des disciplines.

J’ai également souhaité distinguer, dans ces modalités ajustées d’évaluation, l’enseignement moral et civique qui contribue tout particulièrement à l’acquisition des valeurs de la République et de la laïcité. Des efforts très importants seront du reste engagés à la rentrée scolaire prochaine, afin que nous tous puissions davantage porter cet enjeu absolument fondamental pour notre École : l’acquisition et le partage par tous les élèves des valeurs qui fondent notre projet républicain.

Enfin, dernier de ces ajustements, j’ai décidé de reconsidérer la place des enseignements optionnels dans la formation des élèves. Ils représentent en effet pour eux autant de chances d’enrichir leur parcours de formation, d’approfondir des apprentissages qui répondent à leurs goûts et à leur envie d’apprendre. C’est pourquoi leur évaluation sera renforcée au sein du baccalauréat, avec des coefficients supplémentaires qui reconnaîtront l’implication de l’élève dans le cadre du contrôle continu du cycle terminal ou de la classe terminale, ainsi que je l’ai proposé le jeudi 8 juillet au Conseil supérieur de l’éducation.

Ces dernières évolutions sont le fruit d’un engagement que j’avais pris : celui d’écouter les acteurs de terrain au cours des premières années de cette profonde réforme, afin d’ajuster chaque point dans le sens de la revalorisation du baccalauréat. J’ai procédé de même avec le lycée professionnel, grâce au travail de suivi du comité de suivi de la réforme de la voie professionnelle.
Ainsi adapté, le nouveau baccalauréat général et technologique gagnera en lisibilité, en simplicité et en robustesse. Il reconnaîtra davantage l’implication des élèves dans leurs apprentissages, que ce soit par un contrôle continu consolidé ou par la plus grande considération des enseignements optionnels qu’ils auront suivis. Il vous permettra de travailler sereinement avec vos classes et de vous engager dans une réflexion et une dynamique d’équipe nécessaires pour assurer le partage des pratiques d’évaluation. Exigeant et attentif à la progression de chacun, le baccalauréat pourra ainsi davantage et mieux encore préparer vos élèves aux exigences de l’enseignement supérieur. Il consacrera les efforts que nous fournissons tous pour les aider à construire leur projet d’avenir.
Chacun doit garder à l’esprit le sens de la réforme engagée : plus de liberté de choix, plus d’approfondissement, une meilleure préparation à ce qui suivra le baccalauréat général, technologique et professionnel dans la vie de l’élève. Le Grand oral a en quelque sorte cristallisé ces caractéristiques et l’on peut se réjouir de sa tenue malgré toutes les difficultés de la période écoulée.

Le temps arrive des congés estivaux et du repos, que je souhaite le meilleur et le plus revigorant possible à chacune et chacun d’entre vous. Vous pourrez ainsi vous ressourcer, auprès de vos proches, avec la certitude et la fierté d’avoir, plus que jamais et de concert avec tous les collègues de notre maison commune, contribué à l’avenir de notre pays. Je vous souhaite donc d’excellentes vacances et vous remercie pour tout le travail que vous avez accompli.

Je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs les professeurs, Mesdames et Messieurs les personnels de l’Éducation nationale, à l’assurance de mon soutien et de ma confiance.

Jean-Michel BLANQUER
Ministre de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports


J'ai envie de vomir.
Je n'ai lu que le début. J'ai des hauts-le-cœur !
Aurora Rose
Aurora Rose
Niveau 8

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Aurora Rose Ven 9 Juil 2021 - 18:24
Je n'ai pas eu le mail : je dois me sentir vexée ? Notre ministre nous remercie. - Page 5 2314601941

_________________
Spoiler:
2021-2022 en attente
2018-2021 TZR lycée
2014-2018 poste fixe lycée
2013-2014 TZR lycée
2012-2013 TZR collège et lycée
2011-2012 TZR lycée
2010-2011 stagiaire lycée
slynop
slynop
Habitué du forum

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par slynop Ven 9 Juil 2021 - 18:34
Étant vénal, j'aurais aimé un remerciement d'une autre nature.

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
Mimicracra
Mimicracra
Habitué du forum

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Mimicracra Ven 9 Juil 2021 - 18:37
@slynop a écrit:Étant vénal, j'aurais aimé un remerciement d'une autre nature.

+ 1
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Pourquoi 3,14159 Ven 9 Juil 2021 - 18:39
@Mimicracra a écrit:
@slynop a écrit:Étant vénal, j'aurais aimé un remerciement d'une autre nature.

+ 1

Plutôt +1000 € pour moi.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
tAoK
tAoK
Niveau 7

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par tAoK Ven 9 Juil 2021 - 18:47
L'avantage pour une fois, c'est qu'on a échappé à la vidéo, donc on n'a pas eu à se farcir sa tête modéré


Dernière édition par Jenny le Ven 9 Juil 2021 - 18:49, édité 1 fois (Raison : Grossièreté)
Arverne
Arverne
Sage

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Arverne Ven 9 Juil 2021 - 18:52
Mais vous lisez ses mails ? Moi, dès que je vois Blanquer ou ministère de l'EN, c'est direct à la poubelle.
tAoK
tAoK
Niveau 7

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par tAoK Ven 9 Juil 2021 - 18:55
@Arverne a écrit:Mais vous lisez ses mails ? Moi, dès que je vois Blanquer ou ministère de l'EN, c'est direct à la poubelle.

Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Pourquoi 3,14159 Ven 9 Juil 2021 - 19:06
@tAoK a écrit:L'avantage pour une fois, c'est qu'on a échappé à la vidéo, donc on n'a pas eu à se farcir sa tête modéré
"sa tête modérée". Merci pour le fou rire Notre ministre nous remercie. - Page 5 437980826

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par mafalda16 Ven 9 Juil 2021 - 19:08
Chut ! Allez on reprend le fil officiel Wink

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
ysabel
ysabel
Enchanteur

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par ysabel Ven 9 Juil 2021 - 19:49
@slynop a écrit:Étant vénal, j'aurais aimé un remerciement d'une autre nature.

Ah ? je croyais que c'était pour nous annoncer une belle prime pour notre dévouement !

Je ne dirai rien sur le contenu de son mail, sinon je vais être très vulgaire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Jacq
Jacq
Monarque

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Jacq Ven 9 Juil 2021 - 20:02
@Arverne a écrit:Mais vous lisez ses mails ? Moi, dès que je vois Blanquer ou ministère de l'EN, c'est direct à la poubelle.

Le problème étant que la messagerie académique ne permet pas de mettre en SPAM.... Cela m'oblige donc à ce geste de trop qui est de mettre à la poubelle directement. Le pire est que nous payons des inutiles pour nous adresser cette grossière propagande qu'aucune personne sérieuse ne peut lire.
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par e-Wanderer Ven 9 Juil 2021 - 20:42
Au moins, vous avez un ministre. Dans le supérieur, on n'en est pas toujours absolument sûr. Heureusement qu'elle a fait une sortie dans l'année sur la traque à l'islamo-gauchisme. Mme Vidal, c'est comme la Sainte Vierge : quand on ne la voit pas de temps en temps, le doute s'installe.

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
VanGogh59
VanGogh59
Expert

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par VanGogh59 Ven 9 Juil 2021 - 20:53
@ysabel a écrit:
@slynop a écrit:Étant vénal, j'aurais aimé un remerciement d'une autre nature.

Ah ? je croyais que c'était pour nous annoncer une belle prime pour notre dévouement !

Je ne dirai rien sur le contenu de son mail, sinon je vais être très vulgaire.

En effet, difficile de commenter cette 'lettre" sans zorcharter Notre ministre nous remercie. - Page 5 1382610345

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
HeyHoLet'sGo
HeyHoLet'sGo
Niveau 2

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par HeyHoLet'sGo Sam 10 Juil 2021 - 18:04
'Nous avons confiance en vous' --> Si seulement la réciproque était vraie😂
C'était une très belle année...

Bon allez, 'Au Revoir'🇫🇷
zigmag17
zigmag17
Sage

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par zigmag17 Sam 10 Juil 2021 - 18:23
J'ai envie de lui répondre: "Merci pour ce moment" Notre ministre nous remercie. - Page 5 437980826 Notre ministre nous remercie. - Page 5 437980826 (et adieu surtout!! abi )
piesco
piesco
Modérateur

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par piesco Dim 11 Juil 2021 - 8:21
Magnifique lettre. Je suis émue !

Maya34789
Maya34789
Niveau 3

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Maya34789 Dim 11 Juil 2021 - 11:27
Il ne parle même pas du DNB !
Ça montre bien que finalement même lui se moque du DNB..
Quel mépris! No cafe
Ergo
Ergo
Enchanteur

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Ergo Dim 11 Juil 2021 - 11:55
@e-Wanderer a écrit:Au moins, vous avez un ministre. Dans le supérieur, on n'en est pas toujours absolument sûr. Heureusement qu'elle a fait une sortie dans l'année sur la traque à l'islamo-gauchisme. Mme Vidal, c'est comme la Sainte Vierge : quand on ne la voit pas de temps en temps, le doute s'installe.
Tu exagères, la même personne que celle que tu cites sur l'islamo-gauchisme a fait plein de belles annonces sans financement pour la non-rentrée 2021.
Spoiler:
Notre ministre nous remercie. - Page 5 21522610

@Maya34789 a écrit:Il ne parle même pas du DNB !
Ça montre bien que finalement même lui se moque du DNB..
Quel mépris! No cafe
Chut ! S'il se rappelle qu'il existe un DNB et un collège, il va se dire qu'en huit mois, il a largement le temps de pondre une réforme aussi.

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
piesco
piesco
Modérateur

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par piesco Dim 11 Juil 2021 - 12:03
Il ne parle pas d'un fonctionnaire sauvagement assassiné pour avoir accompli sa mission. Ni de l'attaque survenue la semaine dernière dans un établissement scolaire.
Notre ministre de tutelle.
Oxford
Oxford
Fidèle du forum

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Oxford Dim 11 Juil 2021 - 12:33
blablabla -> direct poubelle  Notre ministre nous remercie. - Page 5 3622156775

Du pognon ! du pognon ! du pognon ! Notre ministre nous remercie. - Page 5 2137914229

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
Waterlily
Waterlily
Niveau 6

Notre ministre nous remercie. - Page 5 Empty Re: Notre ministre nous remercie.

par Waterlily Dim 11 Juil 2021 - 14:20
Au vu des résultats extraordinaires de nos terminales cette année (1 seul recalé…) une prime au mérite aurait pu être proposée (c’est combien, le coût d’un doublement?). Notre ministre nous remercie. - Page 5 3735483598
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum