Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
yseult
yseult
Fidèle du forum

décès et absence Empty décès et absence

par yseult Dim 16 Sep 2018 - 14:58
Voilà j'ai une question.
Une mauvaise période s'est ouverte il y a deux mois. C'était ma famille, j'avais des jours et ""par chance"" les grandes vacances arrivaient donc j'ai pu partir sans revenir de suite. Nous habitons loin de toute famille 6 à 8h de route (donc 2 jours de voiture pour la belle-famille). Un jour, ce sera au tour des beaux-parents bien âgés déjà...nos enfants peuvent manquer l'école bien entendu...monsieur est à la maison donc pas de souci pour partir à tout moment...le problème vient de moi! On a droit à aucun jour j'imagine pour les parents du conjoint. (C'est déjà très limite pour les siens je trouve). Quelle solution? Si le généraliste refuse d'accorder une semaine...pour quel motif d'ailleurs l'accorderait-il?
Je veux bien des témoignages (par mp si vous souhaitez).
(Monsieur vient de perdre sa tante...bon ben, il n'ira pas aux obsèques car trop loin + impossibilité de gérer toute seule  les enfants car je travaille et l'un ne va pas à la crèche, les autres ne vont pas à la cantine...et pas de famille proche (700 kms)...du coup on se pose des questions quand ce sera ses parents...mais je trouve déjà triste de ne pas y aller quand c'est sa tante...)
Oonnay
Oonnay
Habitué du forum

décès et absence Empty Re: décès et absence

par Oonnay Dim 16 Sep 2018 - 16:33
Le dialogue et l'intelligence des deux parties. J'ai l'âge de voir partir beaucoup de monde ces derniers temps. A chaque fois j'ai proposé de rattraper la majorité de mes cours et ai échangé des cours avec mes collègues et cela m'a été accordé par le CdE. Dans le secondaire tout est possible.

_________________
Si tout va bien... :
Je vous quitte dans :
amethyste
amethyste
Vénérable

décès et absence Empty Re: décès et absence

par amethyste Dim 16 Sep 2018 - 16:41
J'ai une collègue qui a été absente 2 semaines pour le décès de son père. Il y avait bien plus de 800km de distance, un autre pays, avec toutes les formalités qui en découlent, le cde avait très bien compris. De même que j'ai obtenu une matinée pour aller à l'enterrement de mon voisin (avec rattrapage des cours ultérieurement). Si le cde est humain, que tu essaies de rattraper un maximum de cours (pas toujours évident en fonction des edt), on peut toujours une solution.


Dernière édition par amethyste le Dim 16 Sep 2018 - 16:45, édité 1 fois

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
gauvain31
gauvain31
Empereur

décès et absence Empty Re: décès et absence

par gauvain31 Dim 16 Sep 2018 - 16:44
@Oonnay a écrit:Le dialogue et l'intelligence des deux parties. J'ai l'âge de voir partir beaucoup de monde ces derniers temps. A chaque fois j'ai proposé de rattraper la majorité de mes cours et ai échangé des cours avec mes collègues et cela m'a été accordé par le CdE. Dans le secondaire tout est possible.

Oui dans le secondaire tout est possible; au décès de mon père, j'étais en Picardie, mais je suis resté dans le Béarn (donc à 900 km de là) pour effectuer toutes les démarches administratives que ma mère ne pouvait faire à l'époque. Je n'ai pas rattrapé les heures, il n'y avait de toute façon pas de possibilités au regard de mon emploi du temps et de celui des élèves. Mon salaire a été diminué par le principal ....
Avant le décès de ma mère , j'avais opté pour le congé de solidarité familiale, valable 3 mois renouvelable une fois. Attention , il doit y avoir marqué sur le certificat que votre présence est indispensable dans le cadre de soins palliatifs. Vous ne perdez pas votre ancienneté et vous cotisez pour la retraite. Vous bénéficiez d'une indemnité payée par la sécu de la personne que vous prenez en charge... Chose qui n'a pas lieu dans le cas d'une disponibilité de droit.
il y a trois ans c'était un oncle, il y avait une réunion pour l'AP à mon lycée en fin d'après-midi.... ma présence n'était pas indispensable:  je n'y suis pas allé et je n'avais pas averti mon CDE (la PP  avait tout à fait compris ) je suis allé directement à l'enterrement à Pau (donc à 1h30 de route; j'avais pu assuré les cours le matin même)

Voilà pour des exemples; on peut rajouter éventuellement le congé maladie. L'avantage est que vous avez la paye.
BrindIf
BrindIf
Fidèle du forum

décès et absence Empty Re: décès et absence

par BrindIf Dim 16 Sep 2018 - 20:45
J'ai demandé trois jours pour le décès d'un des parents de mon conjoint, cela n'a pas posé de soucis. Je n'ai pas tout rattrapé ensuite, mais un peu par ci par là quand des collègues étaient absents.
yseult
yseult
Fidèle du forum

décès et absence Empty Re: décès et absence

par yseult Dim 16 Sep 2018 - 21:15
C'est sûr pour ses propres parents, j'ai hélas validé l'expérience. Je me posais la question quand il s'agit de personnes pour lesquelles on a droit à rien. Sachant qu'on est loin, si je m'absente c'est plusieurs jours et donc si cours il y a à rattraper, ça fera beaucoup. Mais visiblement ça se fait et c'est une solution validée. Merci de vos témoignages.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum