Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
DH
DH
Grand Maître

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par DH Sam 13 Oct 2018 - 14:15
Avec les nouvelles limitations, l'installation de nouveaux feux ou stop mon temps de trajet est passé en 8 ans de 35 à 45 voire 50 min si je termine à 17h.  Ça commence à faire beaucoup.
La réforme du lycée arrivant et la perspective de ne plus bosser comme j'aime (sur des textes que j'aurai entièrement choisis, le fait de devoir, a priori, faire des cours de langue ) et de passer  tout un été à bosser comme une folle, bref tout cela me donne presque furieusement envie de me.rapprocher

Mon plaisir de bosser en lycée diminue de jour en jour en pensant à ce qui nous attend (25 min d'or aux alors qu'on été déjà pressés comme des citrons et avec des sessions de plus en plus longues et tardives).

D'où mes innombrables questions.....  mes nombreuses peurs..

Combien avez vous de classes pour un service de certifié?
Les emplois du temps sont dégueu?
Comment bossez  Vous? Combien de notes par trimestre? De sequences par an? Combien de temps durent-elles?comment s'organisent elles? La grammaire c'est ponctuel ou un peu à chaque cours?

J'ai regardé des manuels de 5eme et 4 ème mais ça ne me.donne pas des idées de cours ou de progression.

Les élèves? On en a 38 chez nous en seconde et 35/36 en première. Qu'en est-il du collège?
Est ce qu'on peut m'envoyer enseigner en segpa? Ulis?
Je dois tenir compte des dys  qqch en faisant ses cours et devoirs à part?

Vous voyez je ne sais RIEN!!!! Cette question est vraiment nouvelle pour moi puisque je l'envisage très très sérieusement. Je ne trouve pas de sujet  "passer du lycée en college"mais les témoignages aussi m'intéressent.

Ma vraie question à laquelle je n'aurai pas de réponse avant un p'tit temps est "est ce que je peux être heureuse en enseignant au collège?" . Surtout après 16 ans de lycée....

Merci à celles et ceux qui éclaireront mon cerveau!

Merci merci merci


Dernière édition par Thalia de G le Lun 4 Mar 2019 - 5:53, édité 2 fois (Raison : Orth et typo dans le titre.)
Provence
Provence
Bon génie

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Provence Sam 13 Oct 2018 - 14:35
@DH a écrit:Avec les nouvelles limitations, l'installation de nouveaux feux ou stop mon temps de trajet est passé en 8 ans de 35 à 45 voire 50 min si je termine à 17h.  Ça commence à faire beaucoup.
J'ai le même problème depuis le passage à 80km/h: on voit de plus en plus de gens rouler à 70 voire 60! Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? 992729132


La réforme du lycée arrivant et la perspective de ne plus bosser comme j'aime (sur des textes que j'aurai entièrement choisis, le fait de devoir, a priori, faire des cours de langue ) et de passer  tout un été à bosser comme une folle, bref tout cela me donne presque furieusement envie de me.rapprocher
Qu'appelles-tu cours de langue? Si tu ne veux pas enseigner la grammaire, ne viens pas en collège!


Combien avez vous de classes pour un service de certifié?
Mes collègues en ont 4, mais il arrive de plus en plus de voir des collègues avec cinq classes. C'est énorme.


Les emplois du temps sont dégueu?
Le mien, oui. Ça dépend des années et de la compétence de l'adjoint.


Comment bossez  Vous? Combien de notes par trimestre? De sequences par an? Combien de temps durent-elles?comment s'organisent elles? La grammaire c'est ponctuel ou un peu à chaque cours?
J'ai une grosse quinzaine de notes par trimestre, notes qui correspondent à de gros et petits contrôles (conjugaison, dictées, leçon, étude de texte, lecture, rédaction...). Je ne travaille pas en séquences, je fais généralement six chapitres par an. Je consacre la moitié du temps à la grammaire.
https://www.neoprofs.org/t34201-nouvelle-faon-de-travailler-en-outils-de-la-langue


J'ai regardé des manuels de 5eme et 4 ème mais ça ne me.donne pas des idées de cours ou de progression.
Lesquels? Il en existe de très mauvais, surtout depuis la réforme.

Les élèves? On en a 38 chez nous en seconde et 35/36 en première. Qu'en est-il du collège?
En moyenne, entre 25 et 30, je dirais. Cette année, j'ai des 3e à 22!


Est ce qu'on peut m'envoyer enseigner en segpa? Ulis?
En principe, non.

Je dois tenir compte des dys  qqch en faisant ses cours et devoirs à part?
Les préconisations ne sont pas des obligations à suivre à la lettre. J'adapte de façon simple: dictée divisée de moitié pour les dys et diminution du nombre de questions en contrôle. Je ne prépare rien de spécifique.



Ma vraie question à laquelle je n'aurai pas de réponse avant un p'tit temps est "est ce que je peux être heureuse en enseignant au collège?" . Surtout après 16 ans de lycée....
Pour moi, les classes compliquées en collège, quand on n'a pas l'habitude, ce sont les 6e. Il faut leur apprendre le collège et penser à tout: avec quelle couleur on écrit, est-ce qu'on saute une ligne, et tout le tralala.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Fires of Pompeii Sam 13 Oct 2018 - 14:41
Je plussoie Provence sur tous les points.

J'appuierai sur deux choses.

Tu évoques la liberté de choix des textes, on a quand même pas mal de liberté en collège, malgré les "thèmes" imposés par les programmes.
Tu parles de la grammaire : si tu n'aimes pas cela, alors en effet le collège n'est pas pour toi. C'est une part importante (dans tous les sens du terme) de notre travail.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par pseudo-intello Sam 13 Oct 2018 - 14:43
Combien avez vous de classes pour un service de certifié?
Entre 4 et 5, pour les lettres modernes.

Les emplois du temps sont dégueu?
Ça dépend des chefs.
Dans mes bahuts, l'usage est d'accorder 2 demi-journées aux certifiés (ou une demi-journée + une contrainte horaire - ne pas travailler avant 9h ou après 16h, par exemple).

Comment bossez  Vous? Combien de notes par trimestre? De sequences par an? Combien de temps durent-elles?comment s'organisent elles? La grammaire c'est ponctuel ou un peu à chaque cours?
Ca dépend de toi. Si tu privilégies des petits contrôles, tu auras plus de notes (mais des copies moins longues à corriger) que si tu fais de gros bilans de séquences, plus rares.
En ce qui concerne la grammaire, les heures sont séparées des heures dédiées à la littérature, soit au sein d'une même séquences, (exemple : en 6e, séquence sur les contes. Séance 1, tu étudies un conte écrit au passé simple et à l'imparfait, séance 2, conjugaison : le passé simple).

Nous sommes quelques-uns à travailler en "détaché", en suivant une progression séparée pour les textes et pour la langue. Personnellement, j'ai repris le principe des semaines figées : lundi grammaire, mardi textes, mercredi conjugaison, jeudi textes à nouveau...

Les élèves? On en a 38 chez nous en seconde et 35/36 en première. Qu'en est-il du collège?
Plus le collège est gros, plus, en moyenne, les effectifs sont élevés. Dans un gros collège, on a 28 / 29 élèves par classes, mais pour un collège de taille moyenne (plus ou moins 100 élèves par niveau), on tourne davantage aux environs de 25.

Est ce qu'on peut m'envoyer enseigner en segpa? Ulis?
Non : ces postes sont dédiées à des PE spécialisés.
Toutefois, parfois, des ULIS assistent à ton cours, généralement avec leur AVS (et si leur pathologie le leur permet).

Je dois tenir compte des dys  qqch en faisant ses cours et devoirs à part?
Il m'est arrivé une fois ou deux de devoir imprimer mes polys plus gros.
Il m'est arrivé d'avoir des élèves avec un PC (mais avec une AVS, donc c'était plutôt simple pour moi).
Selon les pathologies, bien souvent, on te laisse le choix entre aménager les devoirs OU les raccourcir OU laisser davantage de temps. Dans ce cas, ce n'est pas embêtant.
On te demandera éventuellement les dictées à trous, dont la pertinence laisse parfois songeur, mais ce n'est pas un gros boulot.

Je pense qu'à part, peut-être, la première année, tu travailleras moins en collège qu'en lycée. Les copies, surtout, te paraîtront très vite corrigées.
En ce qui concerne la discipline, en revanche, il faudra t'attendre à une gestion de classe probablement plus difficile, même si, bien sûr, tout dépend de l'établissement dans lequel tu exerces.

@Provence a écrit: Qu'appelles-tu cours de langue? Si tu ne veux pas enseigner la grammaire, ne viens pas en collège !
Peut-être que ce qui enquiquine notre collègue, c'est de devoir faire des cours de langue au lycée, où tu dois faire de la grammaire même si ce n'est pas au programme (et que tu n'as donc pas le temps d'en faire), car les lacunes béantes des élèves t'y contraignent.

Au collège, c'est normal, de faire de la grammaire ; au lycée, non.
Illiane
Illiane
Neoprof expérimenté

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Illiane Sam 13 Oct 2018 - 14:58
En tant que TZR, je jongle entre collège et lycée donc je vais essayer de te faire part de mon expérience et de ce que j'ai pu constater.

1) Quatre-cinq classes pour un service de certifié (tout dépend du niveau) ;
2) Nombre d'élèves par classe (mon expérience en tout cas) : entre 23 (en REP) et 30 - mais la moyenne c'est plutôt 26-27.
3) Les emplois du temps ne sont ni pires ni meilleurs.
4) Je fais généralement autant de séquences au collège qu'au lycée, c'est-à-dire six (la règle des trois OI et trois LC s'applique aussi au collège il me semble, ou sinon je me plante depuis quelques années abi ) ; du coup, mes séquences ont à peu près la même durée qu'au lycée ;
5) Mon boulot ne diffère de ce que je fais au lycée que sur quelques points : mes analyses de textes sont moins complexes et me prennent moins de temps (après, je n'ai eu que des 6e et des 5e), en revanche je passe plus de temps sur ma progression annuelle et la construction de mes séquences pour qu'il y ait cohérence entre ma progression grammaticale et ma progression littéraire ;
6) Pour la grammaire, c'est à toi de voir : tu peux, à travers des textes, revoir certains points ponctuellement, mais il ne faut pas que cela revienne à faire du saupoudrage, d'où l'importance, il me semble, d'avoir une progression grammaticale cohérente et de faire quand même beaucoup de langue (grosso modo j'alterne : une LA, un cours de langue : grammaire, conjugaison, vocabulaire, etc.) ;
7) Je ne crois pas qu'on puisse t'envoyer en SEGPA ou en ULIS, mais sincèrement je n'y connais rien et vais donc laisser des gens mieux informés te répondre ^^ ;
8) Tu dois tenir compte des dys- dans tes évaluations (moins de questions, travail demandé moins long, etc. - tout dépend des PAP).

  Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients :
- au collège beaucoup de discipline, de manque d'autonomie des élèves ; moins de temps à construire une séance et à corriger des copies mais plus de temps par ailleurs en ce qui me concerne pour la progression annuelle et grammaticale ;
- au lycée les élèves peuvent aussi être pénibles mais différemment (enfin, parfois on se demande Razz ) ; plus de temps à faire des LA et à corriger des copies mais plus satisfaisant d'un point de vue purement intellectuel.

Voilà, j'espère que cela te sera utile !
DH
DH
Grand Maître

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par DH Sam 13 Oct 2018 - 21:58
Merci infiniment d'avoir pris le temps de me répondre. J'y vois déjà un peu plus clair. Je parcours le forum pour lire des propositions de progressions. Ça me fait aussi un petit peu les bahuts à taille humaine... suis dans une cité scolaire...
Enfin je pense que ma décision est prise. Je laisserai faire le dieu des mutations. Merci encore
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par trompettemarine Sam 13 Oct 2018 - 22:01
Bien, je vois que je ne suis pas la seule à passer par cette phase de lassitude extrême de mon lycée...
https://www.neoprofs.org/t120512-passer-par-choix-d-un-poste-de-titulaire-un-poste-de-titulaire-remplaant#4555945
avatar
nath75
Niveau 6

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par nath75 Sam 13 Oct 2018 - 22:19
Je suis passée cette année, par choix, d'un poste fixe en lycée à un poste fixe en collège. Si tu as des questions, donc, n'hésite pas.
Ce que je peux te dire, en tout cas, c'est que je ne regrette absolument pas.
DH
DH
Grand Maître

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par DH Sam 13 Oct 2018 - 23:17
Merci c'est très gentil.
Pourquoi dis tu ne ps regretter du tout?

Autre question qui me vient,vous écrivez beaucoup au tableau? Des mots ou carrément toutes les phrases?
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par pseudo-intello Dim 14 Oct 2018 - 0:13
Je n'ai enseigné qu'en collège, hormis le stage, et jamais de la vie je ne demanderais du lycée ; les paquets de rédacs, c'est l'aspect que j'aime le moins, dans le boulot, alors des disserts... (et par paquet de 35...). Je me trouve déjà suffisamment sous-payée au collège, mais au lycée, c'est pire (en terme de salaire horaire).

Pour répondre à ta question, oui, il faut que tout soit écrit au tableau. Soit tu écris, soit tu projettes. Sinon, c'est trèèès compliqué (surtout dans les petites classes)
roxanne
roxanne
Prophète

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par roxanne Dim 14 Oct 2018 - 7:26
En dehors des considérations pédagogiques , la différence se fait sur le relationnel. Autant j'aimais bien (dans l'ensemble) les 6e et les 3e, autant l'âge intermédiaire 5e (surtout) et 4e pouvait s'aérer pénible. Je préfère la gestion des lycéens (même s'ils s'apparentent de plus en plus à des collégiens).L'ambiance est tout de même différente , les petites établissements ont leurs avantages et leurs inconvénients.
avatar
Pierre-Henri
Habitué du forum

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Pierre-Henri Dim 14 Oct 2018 - 7:53
@DH a écrit:Merci c'est très gentil.
Pourquoi dis tu ne ps regretter du tout?

Autre question qui me vient,vous écrivez beaucoup au tableau? Des mots ou carrément toutes les phrases?

En sixième et cinquième, tout est écrit au tableau, à recopier précisément. Je n'écris pas moi-même, j'envoie les élèves écrire au tableau à tour de rôle. Ca me laisse la possibilité de vérifier l'état des classeurs pendant ce temps. Essentiel, d'ailleurs : beaucoup d'élèves font n'importe quoi dans leurs classeurs, il faut sans cesse contrôler. En outre, recopier sans faute, en soi, est déjà une compétence difficile à acquérir pour nombre d'élèves. Or, l'apprentissage de l'orthographe commence par là.

A partir de la quatrième, j'alterne entre cours écrits et passages avec simili-prises de notes. Pas beaucoup, mais assez pour les habituer peu à peu.
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Fires of Pompeii Dim 14 Oct 2018 - 8:33
@roxanne a écrit:En dehors des considérations pédagogiques , la différence se fait sur le relationnel. Autant j'aimais bien (dans l'ensemble) les 6e et les 3e, autant l'âge intermédiaire 5e (surtout) et 4e pouvait s'aérer pénible. Je préfère la gestion des lycéens (même s'ils s'apparentent de plus en plus à des collégiens).L'ambiance est tout de même différente , les petites établissements ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Comme quoi, ça dépend : moi je déteste les 6e Embarassed , alors que 5e et 4e, j'aime bien, et 3e, bon ils sont chiants car moins enthousiastes mais c'est toujours mieux que des bébés de 6e Laughing

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
sifi
sifi
Érudit

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par sifi Dim 14 Oct 2018 - 10:29
C'est drôle, je rêve de faire exactement l'inverse: passer en lycée pour pouvoir faire plus de littérature et moins de "primaire"... Je rêve de quelque chose d'intellectuellement stimulant.

Je confirme ce qui a été dit précédemment: 4 classes en général, avec parfois des heures d'AP en plus pour compléter. Dans mon petit collège de campagne plutôt favorisé (mais de moins en moins), environ 30 élèves par classes. C'est beaucoup, surtout dans les petites classes où il faut tout vérifier.
On écrit beaucoup au tableau: tout pour les 6èmes/ 5èmes, de moins en moins pour les 4èmes/ 3èmes. On fait beaucoup de langue (c'est ce qui commence à me gonfler).
J'ai essayé tous les niveaux, donc je peux t'en faire le topo:

-6èmes: c'est petit, c'est choupinou, c'est enthousiaste. On emploie au début des méthodes qui se rapprochent de la primaire (ils aiment bien colorier, entourer, apprendre des poésies...). L'inconvénient, c'est qu'il faut tout répéter un milliard de fois, et qu'on ne va vraiment pas bien loin question littérature.

-5èmes: en début d'année, ça va. Puis arrive la puberté, et ils changent... et là ça peut devenir assez terrible. La petite mignonne de début d'année peut se transformer en harpie insolente à la fin. Sinon, ça roule, c'est un niveau assez peinard, ils sont généralement dynamiques et intéressés. On répète pas mal ce qui a été vu en 6ème, mais je trouve le programme assez sympa (le héros au MA, le voyage...).

-4ème: paradoxalement, mon niveau préféré. Ils ne sont pas encore aussi blasés que les 3èmes, mais plus dégourdis que des 5èmes. Ils commencent à comprendre mon humour second degré et j'aime beaucoup le programme (nouvelles réalistes, fantastique, dire l'amour, la presse...). Les garçons commencent à devenir obsédés. Les filles se calment un peu.

-3èmes: ils sont terriblement mous et blasés. Les garçons sont des obsédés sexuels à grosse voix et peau grasse (mais je les trouve assez touchants, en fait). Il est vraiment difficile de les faire participer (tu poses une question, tu sens passer le courant d'air...). L'avantage c'est que tu peux aller plus vite, tu fais quelque chose qui commence à s'apparenter à de la littérature plus approfondie, et tu peux leur rentrer dans le lard sans risquer qu'ils fondent en larmes...





Jenny
Jenny
Médiateur

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Jenny Dim 14 Oct 2018 - 10:35
@Fires of Pompeii a écrit:
Comme quoi, ça dépend : moi je déteste les 6e Embarassed , alors que 5e et 4e, j'aime bien, et 3e, bon ils sont chiants car moins enthousiastes mais c'est toujours mieux que des bébés de 6e Laughing
Tout pareil.  Razz
avatar
Pierre-Henri
Habitué du forum

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Pierre-Henri Dim 14 Oct 2018 - 11:15
Question de point de vue. Pour ma part, j'adore les programmes des petites classes. Je ne me lasse pas de me replonger dans la mythologie, Molière, La Fontaine, le roman d'aventures...

La grammaire est plus compliquée, à cause du niveau des élèves, mais je mets peu à peu en place une méthode qui porte ses fruits. De ce point de vue, j'ai l'impression d'être plus utile en 6e, 5e. Je peux encore changer les choses (même parfois de façon modeste) alors que, plus tard, tout est souvent déjà joué.

A l'inverse, je tiens le brevet pour une farce grotesque. Moins je m'en occupe et mieux je me porte. Je n'ai jamais envisagé d'enseigner au lycée non plus.
DH
DH
Grand Maître

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par DH Dim 14 Oct 2018 - 12:27
Vraiment merci pour vos différents avis.

Outre le fait d'enseigner la grammaire,écrire au tableau sera le point noir. Cependant si je peux projeter ,somme toute,je m'y ferai....
Petit pois
Petit pois
Niveau 9

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Petit pois Dim 14 Oct 2018 - 12:46
Je suis passée au collège après presque 30 ans à ne faire que du lycée général ; et je ne regrette rien, au contraire !
Contrairement à certains collègues, j'apprécie beaucoup les Sixièmes ! A 80 %, j'ai 5 classes (Séances de 50 mn obligent ... diable ). : 2 Sixièmes, 1 Cinquième et 2 Quatrièmes + 0.5 h AP et autres conneries. Les effectifs oscillent autour de 25 en 6ème et 5ème, 30 en 4ème. C'est beaucoup plus lourd en lycée (35 en moyenne).

J'ai l'impression d'avoir changé de métier depuis que je suis en Collège : des élèves plus enthousiastes, une discipline plus facile à gérer, et beaucoup moins de boulot à la maison. En ce qui me concerne, c'est là le changement : finis les paquets de copies qui me prenaient des heures de correction ! Je fais plus d'évaluations certes, mais c'est plus vite corrigé. Je me sens aussi moins tenue par l'obligation de tout faire vite.

Je dois dire que je reviens parfois exténuée de l'école. Il faut dépenser beaucoup d'énergie pour répéter mille fois les mêmes choses, pour réguler les montées hormonales du printemps chez les Quatrièmes, pour faire respecter les règles, etc ... Il faut avoir la forme pour faire cours dans les petits niveaux car ils ne sont pas autonomes. Certains sont perdus dès la Sixième et il faut pallier au niveau très faible ou au manque d'éducation de plus en plus visible ... Certains de mes collègues montrent des signes de fatigue face à ces comportements. Avec le poids des années, j'ai l'âge de leur grand mère (J'ai même les enfants de mes anciens lycéens, eux mêmes enfants d'anciens camarades de classe, si si !).

Je réfléchis beaucoup plus à mes démarches pédagogiques qu'en LEG où les programmes démentiels me condamnaient à faire beaucoup de magistral. Les collégiens réagissent aussi davantage à la forme ou à la personnalité de l'enseignant. Et ils savent le démontrer ! Je crois que j'avais fait le tour de la question en LEG ... Au point de ne plus supporter les élèves. Mes lycéens s'apparentaient au Teflon : rien ne semblait accrocher. Ils cultivaient facilement le "look blasé" que je ne supportais plus : le grand soupir en s'asseyant à l'arrivée en classe, le regard désespéré vers la copine à la moindre remarque et la réponse type : "Ben, je sais pas, moi !" Grrrr ... Je dois préciser qu'en plus, mes rapports avec la direction du LEG étaient devenu très tendus pour plein d'autres raisons ... Bref, le glissement vers le collège a été une grande bouffée d'oxygène !

Ici, il faut davantage réfléchir à la manière où je vais vais aborder les notions et bien cadrer les activités, sous peine de voir les bonzaïs de Sixième exploser en vol style jeu vidéo !!! Par contre, je trouve gratifiant de les voir réfléchir, réussir et grandir au fil des mois. Les premières années de Collège sont importantes pour la suite des études. Je crois que c'est là que tout se joue. Aimer la matière, acquérir des méthodes de travail, prendre goût à l'effort, etc ... Tout cela est à construire dès l'entrée dans le secondaire.
Les parents sont plus présents qu'au lycée, avec le risque de tomber sur des pénibles qui exigent beaucoup d'aménagements (Nous avons un tiers de dys dans chaque classe) et qui parfois surprotègent leur merveille. Il faut alors batailler avec tact pour obtenir leur soutien. Parfois, c'est impossible et ça va au clash ...

Je crois qu'il est plus facile d'évoluer dans ce sens que l'inverse. Les grands ados du lycée sont un public particulier qui est bien différent de celui du collège. Par contre, j'ai été plus au fond de ma matière en LEG et me sens parfois frustrée de devoir trop "simplifier" les cours de collège. Mais au moins, je peux faire de l'Histoire ancienne et médiévale, mes grandes amoures universitaires et j'ai du temps pour approfondir mes lectures, rien que pour ma satisfaction personnelle. J'ai redécouvert le plaisir d'avoir le temps de me replonger dans des livres qui n'ont pas une rentabilité directe pour les cours.

Voilà, je te souhaite une bonne continuation !
LM
LM
Vénérable

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par LM Dim 14 Oct 2018 - 12:53
DH, n'hésite pas à envoyer un MP si tu veux savoir des trucs précis.

Il n'y a pas un niveau plus "pénible" qu'un autre au collège selon moi. Chaque tranche d'âge a ses particularités.
Les effectifs ça dépend de ton établissement. L'EDT de ton CDE...
Les programmes sont traités par "entrées" maintenant. Tu enseignes évidemment les outils de la langue (progression grammaticale séparée).
Il faut savoir que les horaires sont ridicules: 4,5h pour la semaine en 6/5/4 et 4h en 3e.
Pour les cours, j'écris tout à l'ordi (c'est vidéoprojeté), pratique pour tout le monde, les dys-, moi, les lents, etc.
Beaucoup de discipline à faire dans toutes les classes.
Sinon, il y a tellement d'autres choses!
Ce n'est pas du tout le même travail qu'au lycée: beaucoup plus d'éval' mais plus rapides à corriger si c'est de la conjugaison, dictées, etc. Mais bon, avec le temps, je trouve que ça devient très très lourd ainsi que les prép' de cours qu'il faut sans cesse revoir à cause de la classe (rythme, discipline, etc.).
Provence
Provence
Bon génie

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Provence Dim 14 Oct 2018 - 12:55
@DH a écrit:

Outre le fait d'enseigner la grammaire,écrire au tableau sera le point noir. Cependant si je peux projeter ,somme toute,je m'y ferai....
Vu ce que tu écris, tu n'as pas envie d'enseigner en collège.

Projeter a ses limites. C'est important que l'élève voie faire, qu'il suive le modèle de professeur, et copier ce qu'on écrit devant lui en fait partie. Tu l'accompagnes en écrivant au tableau.

Les 6e qui nous arrivent, dans mon collège, sont de plus en plus à l'aise et de moins en moins formés. Avoir des 6e, c'est devoir leur apprendre à rédiger, c'est-à-dire à faire des phrases, de vraies phrases, correctement construites et s'achevant par un point. Sans oublier la majuscule. On en est là.
LM
LM
Vénérable

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par LM Dim 14 Oct 2018 - 13:03
@Provence a écrit:
@DH a écrit:

Outre le fait d'enseigner la grammaire,écrire au tableau sera le point noir. Cependant si je peux projeter ,somme toute,je m'y ferai....
Vu ce que tu écris, tu n'as pas envie d'enseigner en collège.

Projeter a ses limites. C'est important que l'élève voie faire, qu'il suive le modèle de professeur, et copier ce qu'on écrit devant lui en fait partie. Tu l'accompagnes en écrivant au tableau.

Les 6e qui nous arrivent, dans mon collège, sont de plus en plus à l'aise et de moins en moins formés. Avoir des 6e, c'est devoir leur apprendre à rédiger, c'est-à-dire à faire des phrases, de vraies phrases, correctement construites et s'achevant par un point. Sans oublier la majuscule. On en est là.

Provence a raison, j'en suis à sanctionner les 6e qui n'écrivent pas correctement leurs propres noms et prénoms.
Les miens ne savent pas lire, certains déchiffrent encore. Les autres ne voient pas l'implicite. Un petit livre de littérature jeunesse est trop compliqué à lire pour eux. J'ai fait une dictée préparée avec eux, mots très simples, pas du tout un texte littéraire, ils ont tous eu 0/10, tous, sans exception même ceux présentés comme "TB" par les collègues du primaire.
avatar
Pierre-Henri
Habitué du forum

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Pierre-Henri Dim 14 Oct 2018 - 13:14
Il faut répéter, encore et encore, le geste d'écriture en classe. Pour des sixièmes, recopier une leçon à l'identique sans faire de faute est un petit Himalaya à franchir. Il faut leur faire comprendre que l'orthographe et la grammaire existent, qu'on ne peut pas écrire tout ce qu'on veut comme on veut, dans tous les sens sur la feuille. Nous en sommes là. Envoyer un élève au tableau recopier la leçon, que les autres reprendront dans leurs classeurs et présenteront correctement, rien que pour ça, est un exercice essentiel.


Provence
Provence
Bon génie

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Provence Dim 14 Oct 2018 - 13:18
Et les 6e qui t'expliquent doctement que le bouquin que tu as donné à lire, ils n'auront pas le temps de le finir, comme si c'était normal et que tu allais adapter tes exigences à leurs désirs. Certains d'entre eux arrivent sans avoir jamais lu seuls et intégralement le moindre bouquin.
avatar
Pierre-Henri
Habitué du forum

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Pierre-Henri Dim 14 Oct 2018 - 13:23
Quelque chose qui me sidère aussi, depuis quelques années, est que le premier réflexe de beaucoup, lors d'un contrôle, est de lever immédiatement la main pour demander la réponse au professeur (dont, par conséquent, c'est le travail d'apprendre leurs leçons à leur place). Quand on les envoie paître, ils ouvrent des yeux ronds, ahuris, se sentant visiblement victimes de brimade.
Provence
Provence
Bon génie

Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ? Empty Re: Témoignages : passer du lycée au collège. Comment enseigner ? Que savoir ?

par Provence Dim 14 Oct 2018 - 13:27
Quand j'ai des 6e, je ne suis pas spécialement sensible à ce qui plaît parfois: la spontanéité des élèves, leur jeune âge. Mais ce qui m'intéresse dans ce niveau, c'est l'importance de ce qu'il y a à bâtir, dans les méthodes de travail que l'on donne et la structuration intellectuelle des élèves. Il y a un enjeu très important sur ce niveau. Les premiers mois peuvent être pénibles, le temps que les exigences de discipline et de travail soient suivies.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum