Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
zigmag17
Expert

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par zigmag17 le Jeu 25 Oct 2018 - 12:31
Quelle honte.
J'ai connu deux poids deux mesures:
- insultes à un enseignant: "Oh bah ce n'est pas si grave, c'est un adolescent il ne mesure pas la portée de ses paroles, ne le prenez pas personnellement, si on devait sanctionner un élève à chaque fois qu'il parle de cette façon...": au mieux, trois jours d'exclusion avec sursis , au pire rien du tout ou bien une malheureuse lettre d'excuses qui ne mange pas de pain.
- insultes à un CPE ou CDE: directement un conseil de discipline avec exclusion définitive, et là, pas d'état d'âme ni d'excuses.

Les collègues parfois contribuent à ce climat délétère de performance et de "pas de vague". Une année, dans une classe un peu compliquée de CAP mais que l'on pouvait faire travailler à peu près correctement, je me suis fait traiter de "sale ***" par une élève à chaque fois que je m'adressais à elle pour lui demander de travailler, sortir ses affaires etc... Je n'ai plus pu ignorer cette insulte quand l'élève s'est mise à la proférer à voix haute, sûre de son fait (et de son impunité supposée).
Après moult péripéties, un conseil de discipline a eu lieu, suivi d'une exclusion définitive exceptionnelle dans cet établissement. Parce que j'avais "de la bouteille", que l'on me croyait, que j'ai été soutenue par des collègues qui ne lâchaient rien, que l'élève avait des antécédents par ailleurs.
Mais en attendant, pour "sauver l'élève", j'ai entendu: "elle a des problèmes avec sa mère, elle fait un transfert, elle ne supporte pas l'autorité il ne faut pas lui en vouloir" (infirmière), "tu pourrais essayer de comprendre" (autres collègues de la classe), "je voudrais savoir ce que tu lui dis pour la mettre dans cet état" (CPE), "il faut lui laisser une chance tu n'as pas le droit" (CPE), et le pompon " eh bien merci, c'était la meilleure élève de la classe, grâce à toi on n'aura pas 100% de réussite à l'examen, qu'est-ce que je vais dire à mon inspecteur??" (PP de la classe).
Conclusion: mieux vaut avoir un peu roulé sa bosse et avoir appris à prendre de la distance sinon c'est le dégoût permanent ou la dépression assurée. Petite pensée pour les autres élèves de la classe qui eux voulaient travailler tranquillement...
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Marcelle Duchamp le Jeu 25 Oct 2018 - 12:33
Ce qui est choquant dans cet article, c’est qu’elle dit que quelques années auparavant elle n’aurait pas réagi pareil. Du coup, que s’est il passe? Lavage de cerveau de l’EN?

_________________
Je m’excuse par avance des fautes d’accord, de grammaire, de syntaxe et de conjugaison que je peux laisser passer dans mes écrits. Je suis aphasique et je réapprends à écrire depuis 2 ans.
Volubilys
Volubilys
Grand sage

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Volubilys le Jeu 25 Oct 2018 - 12:43
J'ai trouvé ça diffusé sur un groupe FB de pédagogie... et les autres membres ne comprennent pas en quoi c'est gênant ni où est le problème, on m'y fait bien la morale car j'ai écrit que cet article est choquant...
Je suis fatiguée...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Marcelle Duchamp le Jeu 25 Oct 2018 - 12:48
@zigmag17 a écrit:Quelle honte.
J'ai connu deux poids deux mesures:
- insultes à un enseignant: "Oh bah ce n'est pas si grave, c'est un adolescent il ne mesure pas la portée de ses paroles, ne le prenez pas personnellement, si on devait sanctionner un élève à chaque fois qu'il parle de cette façon...": au mieux, trois jours d'exclusion avec sursis , au pire rien du tout ou bien une malheureuse lettre d'excuses qui ne mange pas de pain.
- insultes à un CPE ou CDE: directement un conseil de discipline avec exclusion définitive, et là, pas d'état d'âme ni d'excuses.

Les collègues parfois contribuent à ce climat délétère de performance et de "pas de vague". Une année, dans une classe un peu compliquée de CAP mais que l'on pouvait faire travailler à peu près correctement, je me suis fait traiter de "sale ***" par une élève à chaque fois que je m'adressais à elle pour lui demander de travailler, sortir ses affaires etc...  Je n'ai plus pu ignorer cette insulte quand l'élève s'est mise à la proférer à voix haute, sûre de son fait (et de son impunité supposée).
Après moult péripéties, un conseil de discipline a eu lieu, suivi d'une exclusion définitive exceptionnelle dans cet établissement. Parce que j'avais "de la bouteille", que l'on me croyait, que j'ai été soutenue par des collègues qui ne lâchaient rien, que l'élève avait des antécédents par ailleurs.
Mais en attendant, pour "sauver l'élève", j'ai entendu: "elle a des problèmes avec sa mère, elle fait un transfert, elle ne supporte pas l'autorité il ne faut pas lui en vouloir" (infirmière), "tu pourrais essayer de comprendre" (autres collègues de la classe), "je voudrais savoir ce que tu lui dis pour la mettre dans cet état" (CPE), "il faut lui laisser une chance tu n'as pas le droit" (CPE), et le pompon " eh bien merci, c'était la meilleure élève de la classe, grâce à toi on n'aura pas 100% de réussite à l'examen, qu'est-ce que je vais dire à mon inspecteur??" (PP de la classe).
Conclusion: mieux vaut avoir un peu roulé sa bosse et avoir appris à prendre de la distance sinon c'est le dégoût permanent ou la dépression assurée. Petite pensée pour les autres élèves de la classe qui eux voulaient travailler tranquillement...

Tiens, je rebondis sur cet exemple.
La semaine dernière, nous discutions en SDP avec des nouveaux collègues et une stagiaire et nous évoquions le cas très compliqué d’une élève abandonnée par toute sa famille (qui vit ds un pays d’Europe de l’Est et dont cette jeune fille à la nationalité) qui a été placée en foyer dans la région, a savoir la campagne girondine (d’ailleurs nous ne comprenons pas pourquoi elle est là!).
Cette élève a été mise en « séjour de rupture » l’annee dernière et a disparu pendant des mois de notre établissement. Puis on a appris qu’elle était partie dans son pays natal voir son père, qui soudainement a du se rappeler qu’il avait une fille abandonnée. Les éducateurs étaient flippes car le père serait connu de la police pour du trafic d’etres humains et ils craignaient que cette enfant finisse sur le trottoir la bas.
Par miracle, elle est rentrée en France et depuis la rentrée, c’est l’apocalypse. Insultes, menaces, fugue, fuite du collège en pleine journée... Seulement, alors qu’on pourrait passer l’eponge vu sa vie de m*** (disons le!), mon CDE et la vie sco ont choisi au contraire de sanctionner.
Et nous disions justement à la stagiaire, encore bien idéaliste, qu’il ne fallait pas se laisser marcher dessus sous prétexte que...
Dans mon collège, on a environ 2 à 3 élèves par classe en foyer (et pas en famille d’accueil, il n’y en a pas dans le coin) et tous ne se comportent pas mal alors qu’ils ont aussi des situations aussi compliquées.
Peut être qu’elle nous a trouvé durs mais j’espere que ça a pu un peu la faire réfléchir et lui faire comprendre ce qu’on peut accepter ou pas.

_________________
Je m’excuse par avance des fautes d’accord, de grammaire, de syntaxe et de conjugaison que je peux laisser passer dans mes écrits. Je suis aphasique et je réapprends à écrire depuis 2 ans.
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Marcelle Duchamp le Jeu 25 Oct 2018 - 12:51
@Volubilys a écrit:J'ai trouvé ça diffusé sur un groupe FB de pédagogie... et les autres membres ne comprennent pas en quoi c'est gênant ni où est le problème, on m'y fait bien la morale car j'ai écrit que cet article est choquant...
Je suis fatiguée...

Et bien tant pis! Tant mieux pour eux si ils acceptent l’innaceptable mais toi, Volubilys, au moins tu restes droite dans tes bottes.
avatar
User17095
Érudit

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par User17095 le Jeu 25 Oct 2018 - 13:09
@Prezbo a écrit:
Pourquoi, dès qu'on gratte un peu, derrière les discours sacrificiels des superprofs, trouve-t-on toujours un immense -et très contemporain- narcissisme, doublé de beaucoup d'autopromotion ?

Il me semble que le "toujours" est un peu vite dit, il n'empêche qu'on peut très largement faire le même reproche aux éditorialistes et prétendus penseurs du déclinisme qui squattent h24 les tribunes médiatiques et tout particulièrement en ce moment, Levy Brighelli Polony et consorts...
zigmag17
zigmag17
Expert

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par zigmag17 le Jeu 25 Oct 2018 - 13:13
Volubilys: laisse courir. les conseilleurs ne sont pas les payeurs...
amelien
amelien
Niveau 6

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par amelien le Jeu 25 Oct 2018 - 14:14
Postez tous vos témoignages sur #PasDeVague ou #PasDeVagues.

Je retweete tous les témoignages sur "La mémoire de #PasDeVague" :
https://twitter.com/amelien_p?lang=fr

Si un témoignage manque, merci de me le signaler en MP sur Twitter.

_________________
Epuisé après sa longue marche, K. ne songe plus qu'à se reposer dans le petit village qu'il vient d'atteindre. Il lui faut toutefois une autorisation du château pour y passer la nuit. K. tente un coup de bluff en prétendant être un arpenteur recruté par le comte, et, à la surprise générale, l'administration du château confirme K. dans ses fonctions, et lui adjoint même deux aides pour l'assister dans sa tâche.
Au petit matin, K. tente d'éclaircir ce mystère, d'autant plus qu'on lui confirme rapidement qu'aucun travail d'arpentage n'est nécessaire dans le village. Mais tous ses efforts pour contacter l'administration se révèlent vains. On refuse de le recevoir, les fonctionnaires qu'il guette à la sortie de leur bureau préfèrent rester cloîtrés. Son comportement choque d'ailleurs les habitants du village, habitués à plus de respect pour cette prestigieuse organisation et incapables de comprendre autant d'obstination à déranger des personnalités respectables pour une requête aussi insignifiante.
— Franz Kafka
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par ZeSandman le Jeu 25 Oct 2018 - 14:59
@amelien a écrit:Postez tous vos témoignages sur #PasDeVague ou #PasDeVagues.

Je retweete tous les témoignages sur "La mémoire de #PasDeVague" :
https://twitter.com/amelien_p?lang=fr

Si un témoignage manque, merci de me le signaler en MP sur Twitter.

Merci amelien, même si j'ai bien peur qu'il n'y ait guère que les profs eux-mêmes pour lire ces témoignages (voire quelques élèves cherchant à rire des bêtises d'autres élèves).

Juste un truc qui me pique les yeux : les comptes Cuicui que tu conseilles de suivre sont, en tout cas c'est ce qui apparaît quand je vais voir ta page, trois responsables UNSA. Y'a pas contradiction avec l'esprit de ce # ?

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Zagara le Jeu 25 Oct 2018 - 15:03
Deux petits articles, deux petits plateaux, et puis s'en vont.
Tout le monde s'en fiche de ce que vivent les enseignants. Ça n'a même pas fait la une des grands quotidiens, alors que c'est un fait grave qui traverse notre société et n'augure rien de bon.


Dernière édition par Zagara le Jeu 25 Oct 2018 - 15:05, édité 1 fois
avatar
User20827
Niveau 8

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par User20827 le Jeu 25 Oct 2018 - 15:04
@Zagara a écrit:Deux petits articles, deux petits plateaux, et puis s'en vont.
Tout le monde s'en fiche de ce que vivent les enseignants. Ça n'a même pas fait la une des grands quotidiens, alors que c'est une fait grave et structurel de notre société.
Ils ne s'en foutront plus quand il n'y en aura plus, d'enseignants.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Sphinx le Jeu 25 Oct 2018 - 15:10
Dans le Canard d'hier, une petite phrase de Blanquer et deux dessins "rigolos". Mais ce n'est pas la première fois que je constate que le Canard et l'actualité de l'éducation, hum...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


#PasdeVague - Page 12 Livre11
amelien
amelien
Niveau 6

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par amelien le Jeu 25 Oct 2018 - 15:15
@ZeSandman a écrit:Merci amelien, même si j'ai bien peur qu'il n'y ait guère que les profs eux-mêmes pour lire ces témoignages (voire quelques élèves cherchant à rire des bêtises d'autres élèves).

Le fil Twitter est devenu illisible et en plus il est pollué par des fachos.
Il n'est donc d'aucune utilité.

Il fallait donc bien regrouper les témoignages d'enseignants, qui constituent le coeur du mouvement. Avec un peu d'habitude, mettre à jour les liens devrait me prendre environ 1 heure par jour (actuellement 3 ou 4 h par jour). Je peux tenir des mois s'il le faut.

@ZeSandman a écrit:Juste un truc qui me pique les yeux : les comptes Cuicui que tu conseilles de suivre sont, en tout cas c'est ce qui apparaît quand je vais voir ta page, trois responsables UNSA. Y'a pas contradiction avec l'esprit de ce # ?

Exact. J'ai ajouté également des partis politiques, des journalistes, des éditorialistes, des députés, des ministères, des inspecteurs, etc ... Bien entendu, vous pouvez me suggérer en MP sur Twitter de rajouter des liens. Il s'agit d'un première vague de contacts que nous pourrions utiliser pour amplifier le mouvement.

Le fil comprend un peu plus de 1000 messages. L'omerta repose sur la fausse croyance que personnes n'est au courant de la supercherie. Dès lors que tout le monde est au courant des mensonges, l'omettra tombe. Un peu comme la fin de l'Union Soviétique. Il ne s'agit pas d'une explosion, mais d'une implosion.

En attendant, les plus motivés peuvent contacter journalistes, députés et hommes politiques pour leur soumettre le lien :
https://twitter.com/amelien_p "La mémoire de #PasDeVague".

Je propose une organisation décentralisée, premier arrivé, premier servi.
Si quelqu'un est intéressé ou a envie de s'investir, qu'il se lance et diffuse le lien.

Avec un texte court et ciblé, en fonctionnant par copier-collé, combien de personnalités peut-on contacter en une journée ? 100, 200, 1000 ?

_________________
Epuisé après sa longue marche, K. ne songe plus qu'à se reposer dans le petit village qu'il vient d'atteindre. Il lui faut toutefois une autorisation du château pour y passer la nuit. K. tente un coup de bluff en prétendant être un arpenteur recruté par le comte, et, à la surprise générale, l'administration du château confirme K. dans ses fonctions, et lui adjoint même deux aides pour l'assister dans sa tâche.
Au petit matin, K. tente d'éclaircir ce mystère, d'autant plus qu'on lui confirme rapidement qu'aucun travail d'arpentage n'est nécessaire dans le village. Mais tous ses efforts pour contacter l'administration se révèlent vains. On refuse de le recevoir, les fonctionnaires qu'il guette à la sortie de leur bureau préfèrent rester cloîtrés. Son comportement choque d'ailleurs les habitants du village, habitués à plus de respect pour cette prestigieuse organisation et incapables de comprendre autant d'obstination à déranger des personnalités respectables pour une requête aussi insignifiante.
— Franz Kafka
amelien
amelien
Niveau 6

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par amelien le Jeu 25 Oct 2018 - 15:25
Quelqu'un pour écrire un texte ciblé avec une accroche, susceptible d'être utilisé pour promouvoir "La mémoire de #PasDeVague" à l'adresse https://twitter.com/amelien_p ?

_________________
Epuisé après sa longue marche, K. ne songe plus qu'à se reposer dans le petit village qu'il vient d'atteindre. Il lui faut toutefois une autorisation du château pour y passer la nuit. K. tente un coup de bluff en prétendant être un arpenteur recruté par le comte, et, à la surprise générale, l'administration du château confirme K. dans ses fonctions, et lui adjoint même deux aides pour l'assister dans sa tâche.
Au petit matin, K. tente d'éclaircir ce mystère, d'autant plus qu'on lui confirme rapidement qu'aucun travail d'arpentage n'est nécessaire dans le village. Mais tous ses efforts pour contacter l'administration se révèlent vains. On refuse de le recevoir, les fonctionnaires qu'il guette à la sortie de leur bureau préfèrent rester cloîtrés. Son comportement choque d'ailleurs les habitants du village, habitués à plus de respect pour cette prestigieuse organisation et incapables de comprendre autant d'obstination à déranger des personnalités respectables pour une requête aussi insignifiante.
— Franz Kafka
Adso
Adso
Niveau 6

#PasdeVague - Page 12 Empty pas de vague

par Adso le Jeu 25 Oct 2018 - 15:27
On peut suggérer peut-être d'arrêter la bienveillance à tous les étages? Surtout aux formateurs, histoire que nos jeunes collègues ne soient pas martyrisés. Si les élèves ne craignent rien, tout sera toujours permis...
amelien
amelien
Niveau 6

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par amelien le Jeu 25 Oct 2018 - 15:40
J'ai ouvert un message dédié pour la coordination du mouvement :
https://www.neoprofs.org/t120698-coordination-du-mouvement-la-mmoire-de-pasdevague

Tous ceux qui souhaite s'investir sont les bienvenus.

_________________
Epuisé après sa longue marche, K. ne songe plus qu'à se reposer dans le petit village qu'il vient d'atteindre. Il lui faut toutefois une autorisation du château pour y passer la nuit. K. tente un coup de bluff en prétendant être un arpenteur recruté par le comte, et, à la surprise générale, l'administration du château confirme K. dans ses fonctions, et lui adjoint même deux aides pour l'assister dans sa tâche.
Au petit matin, K. tente d'éclaircir ce mystère, d'autant plus qu'on lui confirme rapidement qu'aucun travail d'arpentage n'est nécessaire dans le village. Mais tous ses efforts pour contacter l'administration se révèlent vains. On refuse de le recevoir, les fonctionnaires qu'il guette à la sortie de leur bureau préfèrent rester cloîtrés. Son comportement choque d'ailleurs les habitants du village, habitués à plus de respect pour cette prestigieuse organisation et incapables de comprendre autant d'obstination à déranger des personnalités respectables pour une requête aussi insignifiante.
— Franz Kafka
Zenxya
Zenxya
Grand sage

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Zenxya le Jeu 25 Oct 2018 - 15:54
Un petit message de Nicole Ferroni :
https://www.facebook.com/SimoneMedia/videos/685071141893703/

On va finir par lui acheter une boutique de fleurs.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Luigi_B le Jeu 25 Oct 2018 - 16:11
Nouveau fait divers ou comment donner raison a posteriori au #Pasdevague : http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-havre-quatre-lyceens-arretes-pour-avoir-braque-deux-professeurs-en-classe-25-10-2018-7927986.php

Quatre adolescents, âgés de 15 à 16 ans ont été placés en garde à vue, ce jeudi matin au Havre (Seine-Maritime), par les policiers. Ils sont soupçonnés d’avoir, le 4 octobre dernier au Lycée Robert-Schuman, braqué deux de leurs enseignants avec des armes factices.

Ce jour-là, les élèves avaient menacé leur professeur de mathématiques, avant de s’en prendre à leur professeur d’anglais. L’affaire avait été réglée en interne par un rapport du proviseur et des excuses des intéressés.

Mais le chef d’établissement, impressionné par l’affaire similaire survenue à Créteil (Val-de-Marne), a décidé le 22 octobre, de porter l’affaire devant la justice. Ce jeudi matin les trois premiers ados ont été interpellés à leur domicile et le quatrième s’est constitué prisonnier. Lors des perquisitions, les forces de l’ordre ont mis la main sur des pistolets en plastique.
Mateo_13
Mateo_13
Niveau 5

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Mateo_13 le Jeu 25 Oct 2018 - 16:31
Bonjour,
@Zenxya a écrit:Un petit message de Nicole Ferroni :
https://www.facebook.com/SimoneMedia/videos/685071141893703/


Amicalement,

_________________
Mateo.
Recherches mathématiques :
https://maths-mateo.blogspot.com/
Mathador
Mathador
Grand sage

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Mathador le Jeu 25 Oct 2018 - 16:32
Dans l'article sus-mentionné de Rue89Lyon:
Dans son établissement, le nombre de conseils de discipline est passé de dix à deux par an :
Gérard Heinz (SNPDEN-UNSA) a écrit:Les profs veulent couper des têtes. Mais les conseils de discipline, c’est comme la peine de mort, ça n’a aucun effet dissuasif ».
L'exclusion définitive est plus proche de la prison, dans le sens où il s'agit de bannir l'élève de la communauté (l'EPLE) où il s'est comporté de manière inacceptable. Devrait-on alors abolir les prisons ?
(au passage, jusqu'à 16 ans, les élèves sont automatiquement rescolarisés, contrairement aux condamnés à mort, et finissent parfois par retomber dans un de leurs anciens établissements…)

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
avatar
Cath
Bon génie

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Cath le Jeu 25 Oct 2018 - 16:40
@Thermo a écrit:https://www.rue89lyon.fr/2015/06/12/propos-racistes-profs-quelles-sanctions-dans-les-lycees/
En février 2015, deux élèves lui ont dit « suce-moi ». Un conseil de discipline a été convoqué par le proviseur. Un des lycéens a reconnu les faits et a écopé d’une exclusion avec sursis. Le deuxième été exclu définitivement. Mais le rectorat a cassé cette exclusion.
Aujourd'hui, je sais que ces mots n'ont pas l'intention de blesser mais plutôt d'informer. Nous faire prendre conscience que ce que nous faisons en ce moment ne répond pas aux besoins de cet enfant.
Alors que là, le besoin avait pourtant été exprimé clairement.  Pfff quelle mauvaise volonté, ces profs.
avatar
User20827
Niveau 8

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par User20827 le Jeu 25 Oct 2018 - 16:52
@Luigi_B a écrit:Nouveau fait divers ou comment donner raison a posteriori au #Pasdevague : http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-havre-quatre-lyceens-arretes-pour-avoir-braque-deux-professeurs-en-classe-25-10-2018-7927986.php

Quatre adolescents, âgés de 15 à 16 ans ont été placés en garde à vue, ce jeudi matin au Havre (Seine-Maritime), par les policiers. Ils sont soupçonnés d’avoir, le 4 octobre dernier au Lycée Robert-Schuman, braqué deux de leurs enseignants avec des armes factices.

Ce jour-là, les élèves avaient menacé leur professeur de mathématiques, avant de s’en prendre à leur professeur d’anglais. L’affaire avait été réglée en interne par un rapport du proviseur et des excuses des intéressés.

Mais le chef d’établissement, impressionné par l’affaire similaire survenue à Créteil (Val-de-Marne), a décidé le 22 octobre, de porter l’affaire devant la justice. Ce jeudi matin les trois premiers ados ont été interpellés à leur domicile et le quatrième s’est constitué prisonnier. Lors des perquisitions, les forces de l’ordre ont mis la main sur des pistolets en plastique.
Bravo à lui d'avoir eu le courage de revenir sur son premier mouvement. Ce n'est pas évident de se dire qu'on avait mal évalué la situation, de choisir la (mauvaise) publicité plutôt que le règlement en interne, et j'espère que cela fera des émules.
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Luigi_B le Jeu 25 Oct 2018 - 17:22
J'y vois plutôt une réaction-parapluie après le #Pasdevague et les déclarations martiales du ministre, et avant que les médias n'en aient vent. Plutôt se déjuger que d'être jugé. Laughing
avatar
User20827
Niveau 8

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par User20827 le Jeu 25 Oct 2018 - 17:28
Ma bienveillance me perdra  #PasdeVague - Page 12 1951591342
Ton interprétation semble en effet être plus pertinente.
Slinky
Slinky
Niveau 10

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Slinky le Jeu 25 Oct 2018 - 17:37
Tous ces élèves qui sèment la terreur à l'école ont dû recevoir une belle éducation à la maison. La vérité est que transformer un élève provenant d'un milieu défavorisé et violent est extrêmement difficile. Peu d'entre eux réussiront à accéder à l'ascenseur social. Tout le monde a besoin d'être guidé et de bénéficier d'un environnement stable pour s'épanouir et devenir bon. Aujourd'hui, l'école ne tient plus ce rôle. Certains établissements sont devenus des centres de baby-sitting où il est parfois impossible de travailler. Les élèves sont grossiers, insolents et l'intimidation est monnaie courante. Il faut renvoyer tous ces élèves "destructeurs" pour ne pas arriver à des situations aussi dramatiques que celles décrites dans ce topic. Ce n'est pas possible de composer. Je n'y crois plus.

_________________
Her steps--slow, deliberate, and challenging, the set of her sleek head and her slender shoulders, the swing of her straight body, the slight swaying of her hips, are more deadly than all the leopard skins and languors of the old-time vampire. Here is Slinky!
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

#PasdeVague - Page 12 Empty Re: #PasdeVague

par Ramanujan974 le Jeu 25 Oct 2018 - 18:04
Flaure a écrit:
@Luigi_B a écrit:Nouveau fait divers ou comment donner raison a posteriori au #Pasdevague : http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-havre-quatre-lyceens-arretes-pour-avoir-braque-deux-professeurs-en-classe-25-10-2018-7927986.php

Quatre adolescents, âgés de 15 à 16 ans ont été placés en garde à vue, ce jeudi matin au Havre (Seine-Maritime), par les policiers. Ils sont soupçonnés d’avoir, le 4 octobre dernier au Lycée Robert-Schuman, braqué deux de leurs enseignants avec des armes factices.

Ce jour-là, les élèves avaient menacé leur professeur de mathématiques, avant de s’en prendre à leur professeur d’anglais. L’affaire avait été réglée en interne par un rapport du proviseur et des excuses des intéressés.

Mais le chef d’établissement, impressionné par l’affaire similaire survenue à Créteil (Val-de-Marne), a décidé le 22 octobre, de porter l’affaire devant la justice. Ce jeudi matin les trois premiers ados ont été interpellés à leur domicile et le quatrième s’est constitué prisonnier. Lors des perquisitions, les forces de l’ordre ont mis la main sur des pistolets en plastique.
Bravo à lui d'avoir eu le courage de revenir sur son premier mouvement. Ce n'est pas évident de se dire qu'on avait mal évalué la situation, de choisir la (mauvaise) publicité plutôt que le règlement en interne, et j'espère que cela fera des émules.

Moi, je ne dis pas bravo..
En voila un qui sent le vent tourner. Son attitude est scandaleuse et mérite des sanctions.
Du point de vue pénal, c'est de la dissimulation de délit.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum