Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
amelien
amelien
Niveau 6

Publiez vos témoignages sur #PasDeVague et la mémoire de #PasDeVague Empty Publiez vos témoignages sur #PasDeVague et la mémoire de #PasDeVague

par amelien le Ven 26 Oct 2018 - 10:14
Bonjour,

Nous sommes le collectif "La mémoire de #PasDeVague" qui rassemble les témoignages d'enseignants publiés sur Twitter au htag #PasDeVague :
https://twitter.com/amelien_p

Si vous souhaitez publier votre témoignage sur Tweeter et n'avez pas de compte Twitter, nous pouvons relayer votre témoignage.

Voici comment procéder :
1. En réponse de ce message, postez votre témoignage.
2. Limitez votre message à 280 caractères ou faites en plusieurs limités à 280 caractères.
3. Décrivez les faits dont vous avez été témoin.
4. Ne nommez personne, ne donnez pas le nom de votre établissement et essayez dans la mesure du possible de conserver votre anonymat (utilisez le pseudo du forum et non votre véritable nom). Si vous utilisez des prénoms d'enfants, changez les. Ce sont les mêmes règles que sur le Forum Néoprofs.
5. Terminez votre message par #PasDeVague ou #PasDeVague #PasDeVagues (car il existe 2 fils Twitter).

Nous le publions sur Twitter, puis nous le reprendrons dans "La mémoire de #PasDeVague".

_________________
Epuisé après sa longue marche, K. ne songe plus qu'à se reposer dans le petit village qu'il vient d'atteindre. Il lui faut toutefois une autorisation du château pour y passer la nuit. K. tente un coup de bluff en prétendant être un arpenteur recruté par le comte, et, à la surprise générale, l'administration du château confirme K. dans ses fonctions, et lui adjoint même deux aides pour l'assister dans sa tâche.
Au petit matin, K. tente d'éclaircir ce mystère, d'autant plus qu'on lui confirme rapidement qu'aucun travail d'arpentage n'est nécessaire dans le village. Mais tous ses efforts pour contacter l'administration se révèlent vains. On refuse de le recevoir, les fonctionnaires qu'il guette à la sortie de leur bureau préfèrent rester cloîtrés. Son comportement choque d'ailleurs les habitants du village, habitués à plus de respect pour cette prestigieuse organisation et incapables de comprendre autant d'obstination à déranger des personnalités respectables pour une requête aussi insignifiante.
— Franz Kafka
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum