Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tamerlan
Modérateur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Tamerlan le Sam 3 Nov - 19:28
profs:( a écrit:On peut s'entendre sur "une immense majorité est incapable de faire un cours dans ces établissements" ? Du coup, je trouve super difficile d'entendre "ouai mais la collègue, pas certain qu'elles tiennent bien la classe..... alors que 90% des profs de France ne saurait tenir une classe pareille.

Non, la réalité est plutôt dans ce que dit Anaxagore. Dans ce type d'établissement ce n'est jamais facile, certains tiennent mieux que d'autres et arrivent à enseigner mais c'est toujours coûteux en énergie et très souvent usant. Pour beaucoup c'est très difficile et souvent très frustrant et déstabilisant et certains n'y arrivent pas du tout. Est-ce que c'est normal ? Bien sûr que non. Après tout ce que je sais de cette classe c'est qu'il y a au moins un délinquant et quelques abrutis. Cela ne me dit rien sur les autres élèves de la classe et ce qui s'y passe dans l'ensemble des cours. Rien non plus sur la manière dont l’établissement est géré. Alors certes on peut extrapoler mais cela ne sera que ça.
avatar
profs(
Niveau 8

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par profs( le Sam 3 Nov - 19:32
'tain on (eux surtout) les paye nos vacances !
Et des inspecteurs viennent dans ces classes ? Donnent des conseils alors que 9 profs sur 10 seraient incapables de bien faire dans ces conditions (inspecteurs y compris)?

On marche sur la tête !

On théorise les problèmes, on fait de la cosmétique avec un gendarme comme adjoint, on offre une petite prime pour aller se faire dézinguer ....... Rien ne va changer, la violence va continuer de plus belle, le bordel va s'amplifier et nos esprits malsains se nourriront de ses faits divers en plus du foie gras à Noël.....

Bon appétit à toutes et à tous.

Et je ne préfère même pas penser aux effets sur l'économie de l'arrivée de ces élèves ......
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Anaxagore le Sam 3 Nov - 19:45
@Anaxagore a écrit:
@Zagara a écrit:La capacité collective à éduquer n'est pas affaire de foi mais de politique publique.
Je crois que c'est justement parce que l'opinion publique considère que l'école publique a fait la preuve depuis plus de 10 ans qu'elle était incapable, dans certaines situations et régions, d'assurer la qualité du climat scolaire que les politiques, poussés par l'opinion publique, se tournent vers de nouveaux acteurs jugés capables de ramener l'ordre dans ce qui est devenu, dans les représentations collectives, un lieu d'anarchie.
(on notera que ce message ne prend parti pour aucun camp)

L'opinion publique ferait bien d'ouvrir les yeux sur le fait que l'on a tout fait pour que l'instruction publique soit vidée de sa substance et que partant de là il ne reste qu'à tenter d'imposer un ordre qui ne tiendra jamais s'il repose sur du vent.

Je me cite donc. (Tel Freud. C'est le debut de la renommée.)

Il faut commencer par le primaire. Revenons aux 30 heures, payons les PE dignement et recrutons-les à haut niveau. Avec des programmes dignes de ce nom.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Mathador
Mathador
Grand sage

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Mathador le Sam 3 Nov - 19:57
@Anaxagore a écrit:Il faut commencer par le primaire. Revenons aux 30 heures, payons les PE dignement et recrutons-les à haut niveau. Avec des programmes dignes de ce nom.

Inconscient, cela coûterait un pognon de dingue ! À moins de raccourcir la durée du parcours d'études moyen; le tout resterait sans doute une amélioration mais serait politiquement un casus belli de première catégorie.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Anaxagore le Sam 3 Nov - 20:04
J'ajouterais même, et recréons le poste de directeur d'école avec une sanctuarisation des écoles qui nous épargnera peut-être l'heure des mamans perpétuelle et le biendézenfants jusqu'au culte de l'ignorance. Tout cela n'engage que moi, je sais que ce n'est pas très populaire.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Jacq
Jacq
Grand Maître

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Jacq le Sam 3 Nov - 20:38
@Vania a écrit:Voilà que Russia Today s'empare du "pas de vague" sur la violence dans les écoles en France, omettant de traiter la tuerie de masse dans un de ses propres lycées en oct 2018.
[...]

Russia Today ! Étonnant non ?
abi
Jacq
Jacq
Grand Maître

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Jacq le Sam 3 Nov - 20:50
@nc33 a écrit:Je ne vois rien concernant la Vie scolaire, souvent défaillante. Le minimum serait des heures de colles données à des moments contraignants (pas sur un trou de l'emploi du temps), avec un encadrement strict (une heure d'amusement n'apporte rien).

Vie scolaire souvent défaillante. Oui la Vie Sco peut l'être, pour différentes causes : encadrement CDE, encadrement responsables Vie Sco, relations avec enseignants (parfois problème venant des enseignants) mais aussi leur nombre. Cela fait des années qu'outre le problème du recrutement, des horaires, le nombre est à la baisse chez eux. Il est plus facile de diminuer le nombre des intervenants de la Vie Sco que celui des enseignants, sauf cas spécifique, cela se voit moins.
Cela fait des années que je me bats (on l'a fait en Conseil péda et CA) pour des retenues données par, entre autre, les enseignants (et pas à la discrétion des CPE comme le veulent certains) à des horaires contraignants (pour les élèves), mais force est de constater qu'après des années la marge de manœuvre de la Vie sco est de plus en plus réduite. Au bout d'un moment on ne peut plus (ils ne peuvent plus).
Mais notre ministre va nous faire sa réponse habituelle : ce qui importe ce n'est pas la "quantité", c'est la "qualité". Sauf qu'à force de réduire la "quantité" la "qualité" ne peut plus suivre...
Jacq
Jacq
Grand Maître

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Jacq le Sam 3 Nov - 20:55
pogonophile a écrit:Je réalise tout soudain ce qui crève les yeux : il n'y a toujours pas de représentation syndicale autour de tout ça !

Qui est représenté par le fameux hashtag ? Un nombre important d'enseignants, certains en souffrance et exprimant leur désarroi ou leur colère, d'autres en profitant pour insuffler un certain agenda, bon, mais où sont les syndicats ?
Il est tout de même stupéfiant que le ministre réponde à un mouvement en ligne - donc qui ne porte la parole que d'une partie des enseignants - sans inclure les représentants traditionnellement reconnus.
A ce compte là, on peut imaginer qu'un thread ou un sondage sur neoprofs - là encore, c'est pas mal de monde, mais une partie seulement - soit lu et obtienne une réponse.

Je passe outre le mépris des cadres qui suinte dans ce plan, ou l'imprécision très gênante de certaines formules (qu'est-ce qu'un "incident" auquel la direction doit apporter réponse ? le premier à tenir le cadre dans la classe est-il à l'intérieur ou à l'extérieur ?), on y reviendra.

Par ailleurs, détail piquant : la justification a posteriori de l'affectation d'un gendarme en tant que perdir à Stains.
Le but du ministre est de répondre  (pour reprendre un  ancien terme) à "l'émotion populaire" et dirions nous maintenant "médiatique". Il  est plus  confortable  pour lui de  répondre à l'immédiat des médias, de le déjouer, et d'oublier les réformes désastreuses qui sont en cours. Celles-là les médias n'y jetteront jamais un coup d’œil car il faudrait se renseigner, décortiquer, analyser. Ils n'en sont pas capables, n'ont pas le temps   ni la volonté pour le faire. De ce côté il est tranquille.  Les syndicats il s'en tape, et eux  sont sur d'autres  sujets qui ne sont pas  moins  sérieux mais qui nécessitent de réelles réponses alors que sur ce sujet  le ministre n'a pas besoin des syndicats il a juste besoin  de médias qui font croire qu'il fait le travail. Cela suffit. Il ne lui faut surtout pas les syndicats.


Dernière édition par Jacq le Dim 4 Nov - 7:49, édité 1 fois
Lefteris
Lefteris
Empereur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Lefteris le Sam 3 Nov - 20:59
On n'y arrivera jamais. Tant qu'on considèrera que l"élève peut négocier, affronter l'institution à travers l'enseignant, et que ce dernier est responsable, on n'y arrivera jamais. L'élève doit arriver dans l'école, qui est déjà un cadre posé, pas à poser à chaque cours , dans chaque matière, chaque année, par chaque enseignant,  en sachant qu'il y a des règles, que ces règles sont les mêmes pour tous et quelles que soient les matières ou la tête des enseignants, qu'elle leur revienne ou non. Et que l'infraction à ces règles fait tomber la foudre... Ce qui passe pour de la gestion de classe est parfois, souvent même, du ressort non de l'incivilité mais du délit. Aucun salarié ne devrait avoir à se poser la question de savoir s'il subira ou non des délits quotidiens,  du bruit , si des morveux seront ou non autorisés implicitement à le harceler, l'insulter, saccager le cours, en utilisant l'élément de langage mensonger (et déjà éculé) de "bienveillance".
Continuons à dégoûter ainsi les candidats, les stagiaires, les élèves travailleurs, les parents, à démotiver les gens en place, et on viendra se plaindre que le mouvement voulu de destruction de l'école républicaine s'accélère.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Jacq
Jacq
Grand Maître

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Jacq le Sam 3 Nov - 21:04
J'espère que "l'équipe  mobile" est reconduite. Mes amis de Senlis ont eu  droit à "l'équipe mobile" de passage pour "une heure" seulement dans l'établissement sans rencontrer aucun  enseignant ! C'est super pour l'efficacité "l'équipe mobile" ! D'ailleurs, comment est-elle constituée  ? Quels sont les résultats attendus ? Exigés ? Leur efficacité attendue et démontrée ?
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Tamerlan le Sam 3 Nov - 21:06
Ah mais c'est ça une équipe mobile. Le temps de regarder et hop, elle est déjà ailleurs Razz

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Iphigénie le Dim 4 Nov - 7:45
@Lefteris a écrit:On n'y arrivera jamais. Tant qu'on considèrera que l"élève peut négocier, affronter l'institution à travers l'enseignant, et que ce dernier est responsable, on n'y arrivera jamais. L'élève doit arriver dans l'école, qui est déjà un cadre posé, pas à poser à chaque cours , dans chaque matière, chaque année, par chaque enseignant,  en sachant qu'il y a des règles, que ces règles sont les mêmes pour tous et quelles que soient les matières ou la tête des enseignants, qu'elle leur revienne ou non. Et que l'infraction à ces règles fait tomber la foudre... Ce qui passe pour de la gestion de classe est parfois, souvent même, du ressort non de l'incivilité mais du délit. Aucun salarié ne devrait avoir à se poser la question de savoir s'il subira ou non des délits quotidiens,  du bruit , si des morveux seront ou non autorisés implicitement à le harceler, l'insulter, saccager le cours, en utilisant l'élément de langage mensonger (et déjà éculé) de "bienveillance".
Continuons à dégoûter ainsi les candidats, les stagiaires, les élèves travailleurs, les parents, à démotiver les gens en place, et on viendra se plaindre que le mouvement voulu de destruction de l'école républicaine s'accélère.
Une fois de plus +1000.
En fait système où chacun se défausse sur l’autre en parlant collectif et pseudo pédagogie...
Verdurette
Verdurette
Modérateur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Verdurette le Dim 4 Nov - 7:59
Je renchéris.
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Anaxagore le Dim 4 Nov - 8:00
Ce n'est pas contradictoire avec ce que je disais. Le cadre doit être posé, je souligne simplement qu'il ne peut pas tenir durablement sans la suite, c'est-à-dire un enseignement avec un contenu significatif. Et lorsque je parle de chaîne, lorsqu'on met un élève dans une classe sans qu'il ait les moyens de suivre le programme de la classe, la faute ne revient pas au professeur. Par exemple.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Verdurette
Verdurette
Modérateur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Verdurette le Dim 4 Nov - 8:13
Si seulement ...
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Anaxagore le Dim 4 Nov - 8:16
Ah mais je ne prétends pas que les miracles arrivent. Il me semble simplement que c'est indispensable.

À propos du primaire, je parlais de raffermir le cadre justement et en particulier le cadre extérieur à la classe elle-même.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Iphigénie le Dim 4 Nov - 8:59
C’est vrai aussi Anaxagore, sauf qu’on a pris le cheminement inverse: la hiérarchie administrative entend souvent  « gérer les profs » et »négocier avec les élèves » alors que le bon sens serait l’inverse et l’Ecole Publique, si j’en crois ce qui se passe ici, n’a cessé d’envoyer vers le privé les élèves en attente de savoirs en se félicitant de la belle hétérogénéité par le bas obtenue en tuant le sale élitisme des options et autres euros dispatchés au maximum du possible; et des résultats qui grimpent grâce à une hiérarchie d’IPR au service des statistiques...Alors le contenu significatif, hein....bref toutes les conditions du foutoir actuel. Et je parle des établissements normaux pas des zones prioritaires....


Dernière édition par Iphigénie le Dim 4 Nov - 9:02, édité 1 fois
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Anaxagore le Dim 4 Nov - 9:02
Oui.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Jacq
Jacq
Grand Maître

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Jacq le Mer 5 Déc - 13:50
Benjamin Griveaux que l'école de la confiance arrive et va sauver la situation (générale) en France.... Alors, nous en  sommes  où ? Un élève exclu, chez nous, vient d'être "inclus" pour des raisons statistiques. C'est beau le retour de l'autorité et l'école de  la confiance.
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Paleoprof le Mer 5 Déc - 14:06
Idem chez nous : exclusion d'un élève pour acte violent sur un enseignant, le rectorat (oui oui) conseille à la famille de faire appel car pas d'établissement à proximité….. Et voilà notre élève de retour dans la classe depuis une semaine. Nous sommes tous dépités, y-compris les quelques élèves travailleurs et sérieux de cette classe.


Dernière édition par Paleoprof le Mer 5 Déc - 14:08, édité 1 fois

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 3201648960   pingouin
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Ajonc35 le Mer 5 Déc - 14:07
Ecole de la confiance. Il faut s'interroger. La semaine passée, j'ai découvert par hasard qu'un élève avait menacé un autre avec un couteau. J'en ai informé le PP qui n'était pas au courant 48 heures après et depuis me direz-vous? RIEN. Nous en sommes pas dans lycée dans lequel les violences de ce genre sont fréquentes et je dirais même que cela doit être la seconde fois.
Je suis au bout du chemin et je me demande ce qui se passe dans notre Institution. Si ce même élève avait menacé le CDE ou le CPE ou le fils de Benjamin Griveaux ( je ne sais pas s'il est papa) , l'aurait-on caché aussi? Aurait-on attendu si longtemps pour prendre une sanction? D'ailleurs à ce jour *aucun sanction n'a été prise. (*Pardon : à ma connaissance). Va t-on mettre la poussière sous le tapis au nom de la bienveillance, et de la confiance dans notre Ecole?
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Pourquoi 3,14159 le Mer 5 Déc - 14:18
@Paleoprof a écrit:Idem chez nous : exclusion d'un élève pour acte violent sur un enseignant, le rectorat (oui oui) conseille à la famille de faire appel car pas d'établissement à proximité….. Et voilà notre élève de retour dans la classe depuis une semaine. Nous sommes tous dépités, y-compris les quelques élèves travailleurs et sérieux de cette classe.
Contactez les représentants des parents et faites part des faits rien que les faits.
Jacq
Jacq
Grand Maître

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Jacq le Mer 5 Déc - 14:22
@Ajonc35 a écrit:Ecole de la confiance. Il faut s'interroger. La semaine passée, j'ai découvert par hasard qu'un élève avait menacé un autre avec un couteau. J'en ai informé le PP qui n'était pas au courant 48 heures après et depuis me direz-vous? RIEN. Nous en sommes pas dans lycée dans lequel les violences de ce genre sont fréquentes et je dirais même que cela doit être la seconde fois.
Je suis au bout du chemin et je me demande ce qui se passe dans notre Institution. Si ce même élève avait menacé le CDE ou le CPE ou le fils de Benjamin Griveaux ( je ne sais pas s'il est papa) , l'aurait-on caché aussi? Aurait-on attendu si longtemps pour prendre une sanction? D'ailleurs à ce jour *aucun sanction n'a été prise. (*Pardon : à ma connaissance). Va t-on mettre la poussière sous le tapis au nom de la bienveillance, et de la confiance dans notre Ecole?


Nous voyions que nous sommes dans la même galère (avec le pro agressé), mais on ne nous intime pas totalement la même attitude. on demande à beaucoup de cacher la poussière sous la carpette, comme tu l'indiques... Qui demande... Le ministre ? Le rectorat ? Chacun est complice de l'impunité.
Mathador
Mathador
Grand sage

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Mathador le Mer 5 Déc - 14:29
@Paleoprof a écrit:Idem chez nous : exclusion d'un élève pour acte violent sur un enseignant, le rectorat (oui oui) conseille à la famille de faire appel car pas d'établissement à proximité…..
Ce n'est pas leur problème, qu'ils fassent donc leur travail de réaffectation tout en restant stationnaires dans leur bureaux.
Par contre, à propos de réaffectations lointaines, cela me donne l'idée d'envoyer les non-élèves les plus problématiques à Cayenne ou à Nouméa, dans la lignée des traditions d'autrefois diable #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 3622156775 diable .

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Paleoprof le Mer 5 Déc - 15:19
Visiblement, le rectorat estime que vu la situation sociale et financière de la famille, l'élève sera dans l'impossibilité matérielle de rejoindre l'établissement le plus proche disposant de la même filière (30 km quand même) et a conseillé de faire appel. A l'issue de cet appel qui s'est conclu par la réintégration de l'élève, le CDE a bien précisé que désormais, l'établissement n'avait plus aucun recours.
Dans la théorie, que peuvent bien faire les représentants des parents d'élèves si de notre côté nous n'avons pas de recours? Déjà qu'ils sont transparents dans cet établissement, je n'en ai encore jamais rencontré aucun, que ce soit en conseil de classe, en réunion parent prof, en RV de remise des bulletins.... Comme dit Jacq, on met la poussière sous le tapis, on attend le prochain décès.
Jusqu'à présent, mes grands gaillards costauds qui font trois têtes de plus que moi ne m'ont jamais fait peur, mon sens de la répartie m'a toujours sauvé la mise même avec les plus agressifs, mais j'avoue que depuis une semaine je ne suis plus trop tranquille dans certains cours.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 3201648960   pingouin
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

#pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes - Page 6 Empty Re: #pasdevague dans un verre d'eau : les mesures concrètes

par Ajonc35 le Mer 5 Déc - 15:48
@Jacq a écrit:
@Ajonc35 a écrit:Ecole de la confiance. Il faut s'interroger. La semaine passée, j'ai découvert par hasard qu'un élève avait menacé un autre avec un couteau. J'en ai informé le PP qui n'était pas au courant 48 heures après et depuis me direz-vous? RIEN. Nous en sommes pas dans lycée dans lequel les violences de ce genre sont fréquentes et je dirais même que cela doit être la seconde fois.
Je suis au bout du chemin et je me demande ce qui se passe dans notre Institution. Si ce même élève avait menacé le CDE ou le CPE ou le fils de Benjamin Griveaux ( je ne sais pas s'il est papa) , l'aurait-on caché aussi? Aurait-on attendu si longtemps pour prendre une sanction? D'ailleurs à ce jour *aucun sanction n'a été prise. (*Pardon : à ma connaissance). Va t-on mettre la poussière sous le tapis au nom de la bienveillance, et de la confiance dans notre Ecole?


Nous voyions que nous sommes dans la même galère (avec le pro agressé), mais on ne nous intime pas totalement la même attitude. on demande à beaucoup de cacher la poussière sous la carpette, comme tu l'indiques... Qui demande... Le ministre ? Le rectorat  ? Chacun est complice de l'impunité.
Complétement d'accord. Que dire de plus? Sauf que. Je m'interroge quand même comme "Paléoprof" Et si en fin de carrière un accident m'arrivait, je ne suis pas confiante à 100%. Je n'avais pas pensé à cela avant la semaine passée, mais maintenant si!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum