Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philomène87
Expert spécialisé

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Philomène87 le Dim 11 Nov 2018 - 23:29
@Cath a écrit:Que ne l'as tu débarqué sur le bord de la route !

Ca lui aurait fait les pieds, surtout qu'il pleuvait des cordes !
Mais il aurait refusé et physiquement, je ne faisais pas le poids.

Par contre, voilà ce qu'il va prendre sur son profil blabla* :
Décevant.
"Comportement grossier. Aurélien aurait mieux fait de garder pour lui ses remarques beaufesques et surtout gratuites à propos d’un métier et de professionnels dont il ignore tout."
Shere Khan
Shere Khan
Niveau 10

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Shere Khan le Dim 11 Nov 2018 - 23:46
Remarque, le co-voiturage est appelé à point nommé : blablacar... Wink Haine des profs  - Page 2 437980826

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
Lefteris
Lefteris
Empereur

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Lefteris le Dim 11 Nov 2018 - 23:51
Fallait covoiturer des profs... Voilà une rubrique néo à créer !
Spoiler:
Ceci dit il y a des profs que je laisserais volontiers sur le talus...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Philomène87 le Dim 11 Nov 2018 - 23:57
@Lefteris a écrit:Fallait covoiturer des profs... Voilà une rubrique néo à créer !
Spoiler:
Ceci dit il y a des profs que je laisserais volontiers sur le talus...

Après, ce type, c'est vraiment 1 cas sur les quelques 350 personnes que j'ai covoiturées depuis 2014. J'en ai eu d'autres, des malpolis, mais ce n'était pas de cet ordre-là Wink
sifi
sifi
Érudit

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par sifi le Lun 12 Nov 2018 - 7:25
Le souci, c'est que comme tout le monde a été à l'école, tout le monde se croit connaisseur du métier.
Un peu comme si toute personne ayant été opérée de l'appendicite devenait spécialiste en chirurgie... En plus, j'ai l'impression que les gens déversent sur les enseignants leurs propres frustrations scolaires: combien de fois entend-on "les profs ne m'ont jamais compris", "j'ai été sacqué par un prof"... Les gens se souviennent des mauvais profs, des excellents, mais pas de l'immense majorité qui faisait son boulot proprement et sans histoire.

Après, personnellement, j'ai plutôt entendu des commentaires bienveillants, comme dit précédemment. Il y a quand même des petites piques "gentilles" de temps à autres: "ah, bientôt les vacances!" "comment, de nouveau en vacances? J'rigooole!" ... J'aime beaucoup aussi "Ah toi je sais que tu es une super prof, par contre les autres..." Rolling Eyes

Quant aux commentaires sur internet, quand on voit leur niveau... je suis toujours sidérée par la violence des propos dans tous les domaines, notamment le racisme, l'antisémitisme, la xénophobie, l'homophobie et j'en passe: il faut prendre ces commentaires d'où ils viennent. L'anonymat d'internet permet à tous les cinglés de s'exprimer librement.
roxanne
roxanne
Prophète

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par roxanne le Lun 12 Nov 2018 - 7:53
Enfin, les commentaires sur internet, c'est de la haine gratuite sur tout et tout le monde, ce n'est représentatif de rien. Après, dans la vraie vie, on rencontre de tout, et globalement, les gens sont plutôt compatissants et de plus en plus d'ailleurs. C('est presque inquiétant d'ailleurs , je préfère faire envie que pitié. Quant au type du jeune blablacar, ça ne sert à rien d'essayer de convaincre, au contraire, tu en rajoutes .
gregforever
gregforever
Neoprof expérimenté

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par gregforever le Lun 12 Nov 2018 - 7:59
Un gars venu installer des volets électriques chez moi (et à qui j'ai signalé mon métier en réponse à une question de sa part) m'a fait tout un discours pour m'expliquer sa thèse "les profs vous êtes une secte": vous vivez en décalage de la société (année qui commence en septembre et non janvier) vous vivez entre vous, vous mariez entre vous, vous vous croyez supérieurs aux autres etc....tout ça pour aboutir à "mais bon vous êtes bien assez payés pour ça, même si moi je gagne beaucoup plus car moi je travaille....
j'ai pris l'habitude de ne plus m'énerver... parfois ma mère le fais pour moi car elle voit à quel point je bosse et je suis stressée, mais je lui répète que ça n'en vaut pas la peine Neutral
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Elaïna le Lun 12 Nov 2018 - 8:01
@scot69 a écrit:Alors, soit je tombe toujours bien, soit je suis dans un déni absolu, mais la plupart des gens que je rencontre ont surtout de l'admiration et de la compassion pour les enseignants. J'entends souvent des commentaires du genre "je ne sais pas comment vous faites, j'en aurais déjà buté un, vous avez bien du courage"!

J'ai aussi pas mal de chance. Dans ma famille il y a pas mal de profs (mes parents, deux tantes, une autre tante PE). Du côté de mon mari, ses amis ont parfois une certaine "jalousie" vis-à-vis de mon emploi du temps mais généralement c'est plutôt des réactions positives. Il n'y a qu'une seule fois où j'ai dit à une fille (que j'aime beaucoup par ailleurs) d'un ton un peu aigre que franchement si son voisin prof avait la possibilité d'aller au cinéma le jeudi matin, je ne voyais pas trop l'intérêt de le jalouser, ou alors de passer le concours, et le mari de ladite fille est allé dans mon sens ("écoute ma chérie, toi t'as choisi autre chose, t'as pas le même salaire non plus et c'est pas ton problème").

Dans d'autres cadres, les gens sont aussi plutôt intéressés par mon métier. Par exemple, quand je vais chez mon esthéticienne, je tombe souvent sur des gamines en apprentissage ou de jeunes femmes qui viennent de commencer à bosser. Très souvent, elles commencent par "s'excuser", du genre "ah moi j'aimais pas trop l'histoire et la géographie", ce à quoi je réponds que je comprends parfaitement, que tout le monde n'est pas fait pour ça, mais en général elles ont de bons souvenirs de leurs profs et sont assez admiratives du métier.


Dernière édition par Elaïna le Lun 12 Nov 2018 - 8:21, édité 1 fois

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Celadon le Lun 12 Nov 2018 - 8:06
Cette haine date sans doute de la fine équipe Allègre/Jospin mais le paramètre de la paie n'est pas négligeable non plus. Vient-il à l'idée du pékin lambda de manifester la même "aménité" à l'égard des traders qui les plongent dans la mouise et gagnent des fortunes pour ce faire ? Pas que je sache. La valorisation d'une profession tient aussi à la façon dont ceux qui l'exercent sont rétribués.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Elaïna le Lun 12 Nov 2018 - 8:16
@sifi a écrit:

Après, personnellement, j'ai plutôt entendu des commentaires bienveillants, comme dit précédemment. Il y a quand même des petites piques "gentilles" de temps à autres: "ah, bientôt les vacances!" "comment, de nouveau en vacances? J'rigooole!" ... J'aime beaucoup aussi "Ah toi je sais que tu es une super prof, par contre les autres..." Rolling Eyes  

Mais ça, ça vaut pour pas mal de choses : dans mon cas, j'entends souvent "les cathos sont tous des c*ns/intolérants/hypocrites/fachos... ah tu vas à la messe ? bon, toi t'es une catho bien, mais les autres, ils sont tous c*ns/intolérants/hypocrites/fachos" etc.

Philomène, tu as bien du courage de l'avoir supporté 5h...

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Daphné le Lun 12 Nov 2018 - 9:17
@nicole 86 a écrit:Mes parents (instit et PEGC) le percevaient déjà ainsi à la fin des années cinquante !  

Pareil : ma mère, commence sa carrière au milieu des années 50 et un vieille bique épouse d'un supérieur hiérarchique de mon père lui demande si elle sera payée pendant les vacances. Suite à sa réponse affirmative elle lui dit : c'est honteux, des gens qui n'ont rien fait de toute l'année !
C'était sa première année d'enseignement, en HG dans un grand lycée comme ceux de l'époque, avec uniquement des classes à examen - il y avait encore les deux bachots ! - elle avait passé son année avec le réveil matin à 5h et coucher à minuit, tous les jours.

Je précise évidemment que la vieille bique n'avait jamais travaillé, ça ne se faisait pas à l'époque dans ce milieu là.
Quant aux commentaires, ça fait longtemps que je ne les lis plus et ne les écoute plus. Par contre quand des gens se plaignent de ne pas avoir de remplaçant depuis x temps pour leur enfant que ce soit dans le premier ou le second degré, là je me fais plaisir ! Oui, vraiment Laughing
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Daphné le Lun 12 Nov 2018 - 9:23
@scot69 a écrit:Alors, soit je tombe toujours bien, soit je suis dans un déni absolu, mais la plupart des gens que je rencontre ont surtout de l'admiration et de la compassion pour les enseignants. J'entends souvent des commentaires du genre "je ne sais pas comment vous faites, j'en aurais déjà buté un, vous avez bien du courage"!

(par contre, pour les gens de ma famille, rien n'y fait, je suis un pauvre crétin de prof intello)

On ne peut pas lutter contre la mauvaise foi, c'est bien pour ça que je ne réagis plus.

C'est vrai qu'il y a aussi des gens qui se rendent compte de la situation et qui nous plaignent ou du moins éprouvent une certaine compassion - les plus intelligents, une minorité.
avatar
Emily76
Niveau 2

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Emily76 le Lun 12 Nov 2018 - 9:26
Quand on me fait des remarques envers mon métier (vacances, heures de travail, etc...), je réponds toujours de la même manière :
"Tu sais j'ai empêché personne de passer le concours, fais-le si c'est le bon filon."
Souvent ça crée un petit blanc dans la conversation, puis on finit par me sortir :
"Ah non je pourrais pas, les élèves qui écoutent pas, faire son travail à la maison, (...) je voudrais pas faire ça !"
Tiens tiens ! Haine des profs  - Page 2 992729132
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Cicyle le Lun 12 Nov 2018 - 9:30
Ici, mon éloignement de mon conjoint m'a permis d'éviter pas mal de commentaires (même s'il reste des abrutis que j'ai sortis de ma vie). Les gens ont bien vu les sacrifices que ce métier peut demander et que, clairement, ils ne sont pas prêts à faire (ils râlent quand ils ont 20km à faire pour aller bosser).
Maintenant, dans le premier degré, j'ai l'impression qu'il y a moins de mépris. Les gens préfèrent les PE (plus proches d'eux au quotidien, plus de temps de présence, etc.). Alors qu'en termes de temps de travail, je trouve que ça se vaut…
roxanne
roxanne
Prophète

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par roxanne le Lun 12 Nov 2018 - 9:31
Après, on peut aussi reconnaitre certains avantages comme effectivement les vacances ou les emplois du temps.
Elberta
Elberta
Niveau 9

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Elberta le Lun 12 Nov 2018 - 9:32
(@Cicyle je fais un hs : tu ne trouves pas que tu bosses plus dans le premier degré ?)
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Cicyle le Lun 12 Nov 2018 - 9:34
Je t'envoie un MP, pour limiter le HS, Elberta.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Daphné le Lun 12 Nov 2018 - 9:35
@Emily76 a écrit:Quand on me fait des remarques envers mon métier (vacances, heures de travail, etc...), je réponds toujours de la même manière :
"Tu sais j'ai empêché personne de passer le concours, fais-le si c'est le bon filon."
Souvent ça crée un petit blanc dans la conversation, puis on finit par me sortir :
"Ah non je pourrais pas, les élèves qui écoutent pas, faire son travail à la maison, (...) je voudrais pas faire ça !"
Tiens tiens !  Haine des profs  - Page 2 992729132

Voilà, il faut les contrer sur leur propre terrain, ça leur coupe la chique Wink
Et en rajouter, du type :
- c'est honteux des gens qui ont deux mois de vacances !
- je réponds : on n'en pas deux on en a quatre.
- Ah non quand même pas !
- si : deux mois l'été, 15 jours à Toussaint, 15 jours à Noël, 15 jours en février et 15 jours à Pâques. Pour moi ça fait 4 mois, et je ne compte pas les ponts et les jours fériés abi
Le plaisir de voir leur tête... abi

Ou alors si on me dit que les profs ne font rien, j'abonde dans leur sens : oui c'est vrai, 18h de boulot par semaine et 4 mois de vacances, c'est qui l'imbécile qui n'a pas choisi un si bon filon, vous ou moi  abi
Là, encore mieux  Laughing

Je réagis rarement, mais quand je le fais ça les sèche, vraiment.
roxanne
roxanne
Prophète

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par roxanne le Lun 12 Nov 2018 - 9:38
On peut aussi aligner les clichés sur n'importe quel boulot.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Cicyle le Lun 12 Nov 2018 - 9:44
@roxanne a écrit:On peut aussi aligner les clichés sur n'importe quel boulot.
+1
Mon compagnon en prend plein la tête par rapport à son travail dans son usine (ici, ils sont réputés pour être des planqués).
Donc à nous deux, on fait la paire. Quand un sature, l'autre attire l'attention sur son cas, pour libérer la pression "et encore, elle ne bosse pas à la M....." ou "et encore, il bosse un peu, il n'est pas prof, lui". Laughing
Bon, il a quelques copains qui y sont venus un peu : ils n'ont pas tenu longtemps. Si son boulot n'est pas le bagne, il faut tenir le coup avec les 3-8 (il est rentré à 4h du travail, cette nuit). Comme pour tous les boulots, en fait.
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Marie Laetitia le Lun 12 Nov 2018 - 10:04
@Sapotille a écrit:C'est ici, sur Néo et grâce à des Néos qui sont donc Professeurs, que j'ai souvent lu que :

- les journalistes sont des crétins
- les militaires des brutes sans réflexion
- les paysans des pollueurs irresponsables

Je n'aime pas les généralités hâtives jetées ça et là , mais personnellement j'ai un peu la même expérience que Scot69


@Malaga a écrit:Je pense qu'il faut différencier ce qu'on lit sur Internet et l'opinion des gens sur les profs. Sur Internet, les "haters" se font plaisir et nous ne sommes pas la seule profession à en prendre pour notre grade. Les médecins, les cheminots, les policiers, les garagistes, les hommes politiques... s'en prennent aussi plein la figure. Dans la "vraie vie", les attaques directes sont souvent moins virulentes et après une petite discussion, le plus souvent, ceux qui critiquent reconnaissent qu'ils ne seraient pas capables de faire ce métier, de supporter certains élèves etc.

Haine des profs  - Page 2 2252222100 Tout est dit...

_________________
 Haine des profs  - Page 2 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Tivinou le Lun 12 Nov 2018 - 10:05
- J'ai entendu ce matin sur France Inter que la grève d'aujourd'hui est soutenue par 72% des Français... quand-même. Si seulement il y avait 72% de grévistes (mais ce ne sera pas le cas: écœurement, impression que faire grève ne sert plus à rien, manque d'information, refus / impossibilité de perdre une journée de salaire...).
- J'essaie de ne plus lire les commentaires sur Internet.
- Je me souviens avoir sorti mon bulletin de salaire à un ami pour lui prouver que je gagnais moins de 2000 euros (salaire de certifiée 8e échelon sans heures sup...). Maintenant, j'essaie d'éviter les gens qui m'agressent sur les vacances et le peu de travail (de toute façon, comme je travaille BEAUCOUP, je n'ai pas de temps à perdre avec eux!)
Bonne journée aux grévistes, et aux autres aussi va!
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Marcelle Duchamp le Lun 12 Nov 2018 - 10:26
C'est vrai que les clichés sur notre métier ont la dent dure.
Mais il y a quelques semaines, une conversation m'a mis du baume au cœur: j'étais en terrasse avec 2 amies d'enfance que je connais depuis la 1ère section maternelle et l'autre depuis la 6ème. Une de mes amies part faire le tour de l'Asie du Sud Est seule et à pieds. Je lui disais combien son projet me paraissait fou et combien moi, personnellement j'en serai incapable car je suis trouillarde et sortir de ma zone de confort est inenvisageable. L'autre amie lui disait également que c'était impressionnant et courageux. J'interviens en lui disant que de son côté, elle aussi est impressionnante car elle est partie pendant 3 ans en mission dans une région isolée et dangereuse du Burkina Faso et que pour le coup, mes deux amies sont des modèles d'aventure pour moi.
Et de concert, elles me disent:
"Non mais Marcelle! Tu rigoles là?! Toi, t'es partie comme ça, du jour au lendemain à l'autre bout de la France, en laissant ton copain, sans savoir quand tu reviendrais dans la région. T'as bossé là bas pendant 8 ans, tu y as sacrifié ton couple, ton fric, tu t'es fait péter la gueule, juste parce que tu voulais exercer ce travail et ce, depuis que tu étais gosse! Où t'es sortie major de ta promo et la plus jeune reçue de France!!! Non, moi, ça j'en aurais pas été capable!!"
Ca m'a beaucoup touchée.
(Surtout que 5 ans en arrière, elles ne me tenaient pas le même discours.)

_________________
Je m’excuse par avance des fautes d’accord, de grammaire, de syntaxe et de conjugaison que je peux laisser passer dans mes écrits. Je suis aphasique et je réapprends à écrire depuis 2 ans.
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Pat B le Lun 12 Nov 2018 - 10:35
@Tivinou a écrit:- J'ai entendu ce matin sur France Inter que la grève d'aujourd'hui est soutenue par 72% des Français... quand-même. Si seulement il y avait 72% de grévistes (mais ce ne sera pas le cas: écœurement, impression que faire grève ne sert plus à rien, manque d'information, refus / impossibilité de perdre une journée de salaire...).

72%, ça fait plaisir !

Moi, je suis pire que prof : je suis prof de maths... les pires, les plus sadiques, les gens bizarres qui vivent sur une autre planète.
La tête de certains, quand j'annonce mon métier, est incroyable, au point que quand j'étais plus jeune j'hésitais à avouer ma profession.
Une fois, un type m'a "rassurée" en me disant que quand même, ça ne se voit pas, qu'il n'aurait pas cru, que je n'ai pas une tête de prof de maths...
Les gens sont nombreux à avoir un vieux contentieux avec les maths, donc en général, ils ne comprennent vraiment pas que j'aie pu choisir ce métier...

J'ai eu souvent des remarques sur les 18h ou sur les vacances (mais mon dentiste en a plus que moi, c'est un choix de sa part), mais aussi beaucoup de "moi j'pourrais pas, avec les jeunes d'aujourd'hui". Ça s'équilibre...
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Marcelle Duchamp le Lun 12 Nov 2018 - 10:40
@Pat B a écrit:
@Tivinou a écrit:- J'ai entendu ce matin sur France Inter que la grève d'aujourd'hui est soutenue par 72% des Français... quand-même. Si seulement il y avait 72% de grévistes (mais ce ne sera pas le cas: écœurement, impression que faire grève ne sert plus à rien, manque d'information, refus / impossibilité de perdre une journée de salaire...).

72%, ça fait plaisir !

Moi, je suis pire que prof : je suis prof de maths... les pires, les plus sadiques, les gens bizarres qui vivent sur une autre planète.
La tête de certains, quand j'annonce mon métier, est incroyable, au point que quand j'étais plus jeune j'hésitais à avouer ma profession.
Une fois, un type m'a "rassurée" en me disant que quand même, ça ne se voit pas, qu'il n'aurait pas cru, que je n'ai pas une tête de prof de maths...
Les gens sont nombreux à avoir un vieux contentieux avec les maths, donc en général, ils ne comprennent vraiment pas que j'aie pu choisir ce métier...

J'ai eu souvent des remarques sur les 18h ou sur les vacances (mais mon dentiste en a plus que moi, c'est un choix de sa part), mais aussi beaucoup de "moi j'pourrais pas, avec les jeunes d'aujourd'hui". Ça s'équilibre...

Moi je dis que je suis prof de physique chimie et les gens ne me croient pas.... peut être à cause de mon look et de mes bras tatoués d’œuvres d'art Wink (et moi je ricane car je suis une véritable quiche en sciences!!)
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Haine des profs  - Page 2 Empty Re: Haine des profs

par Pseudo le Lun 12 Nov 2018 - 10:41
Ce qu'il y a de sympa avec le réel, c'est qu'on peut aller y chercher ce qu'on veut. Il y a floraison de messages négatifs, voire haineux mais il y a aussi, et beaucoup l'ont dit sur ce fil, des compliments, des gens qui nous admirent, etc... Qui a raison, qui a tort ? Hé bien ce qu'il y a de super c'est que je peux en décider. Et éviter les haineux pour me concentrer sur les messages sympas.
Sur le net en particulier ! L'écran permet à nombre de gens de projeter, comme un film au cinéma, leur violence, leur haine, leur frustration. Ils sont là, face à ce miroir réfléchissant et allez donc ! J'ai participé il y a quelques années à une émission télé où nous étions deux à témoigner. Quelques jours plus tard, je lis un article de blog de cette fille, qui explique qu'elle pleure en continue, qu'elle est malheureuse à cause des commentaires sur le net suite à l'émission.t  Par curiosité je vais voir, je lis trois ou quatre commentaires et effectivement, c'était terrible. Je me souviens d'une personne qui avait remarqué que nous avions toutes les deux de grosses chevilles et que c'était surement pour ça que nous étions célibataires... Evidemment, aucun commentaires sur le fond du débat. J'ai consciencieusement fermé la fenêtre du site concerné et je suis passée à autre chose le plus vite possible car je savais que lire tout cela était juste toxique et sans intérêt réel. J'ai la responsabilité de n'arroser que les graines que j'ai envie de voir pousser, et c'est déjà un gros boulot !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum