Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elipher
Niveau 5

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Elipher Mer 20 Mar - 19:09
@AnnaElissa a écrit:
@Kilmeny a écrit:J'ai parfois l'impression que nos options sont un secret honteux à dissimuler. Et je ne suis pas dans un établissement hostile aux langues anciennes, mais elles ne sont jamais mises en avant, parfois même oubliées alors que les autres options sont toujours privilégiées, mises en avant, citées. Combien de fois ai-je été obligée de dire "et le latin ? et le grec ?". Parfois les gens me disent "ah bon, il y a des langues anciennes dans votre lycée ?". Pourtant, j'ai des groupes assez nombreux, mais chut. Vivent les arts plastiques !

C'est là où je vois la chance que j'ai encore dans mon petit établissement. Le chef d'établissement met systématiquement le latin en avant: journée portes ouvertes, information dans les écoles primaires, présentation du latin aux sixièmes rémunérée, 7h heures d'enseignement prises sur la marge, etc. Je n'ai même pas à demander, cela arrive avant que je ne formule quoi que ce soit. Je sais que c'est bien rare et, même si cela ne sauve pas l'avenir du latin, je mesure la chance que j'ai, d'autant plus quand les collègues sont solidaires et ne remettent pas en cause l'existence et la pertinence du latin.

Oui, il faut en profiter. Bon moi cette année je suis stagiaire (j'ai donc ni de latin ni de grec), néanmoins, mes collègues se régalent et j'ai pu intervenir dans certains cours. Ce matin, j'ai fait une initiation au grec ancien à mes 4èmes pour qu'ils choisissent l'option l'an prochain... J'espère obtenir la signature de quelques-uns... Razz
Mathador
Mathador
Vénérable

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Mathador Mer 20 Mar - 19:21
@Elipher a écrit:Oui, il faut en profiter. Bon moi cette année je suis stagiaire (j'ai donc ni de latin ni de grec), […]
Ce n'est pas automatique. J'ai déjà rencontré des stagiaires de LC à demi-service dont le demi-service contenant des langues anciennes.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Lédissé
Lédissé
Modérateur

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Lédissé Mer 20 Mar - 19:41
Ah oui. Stagiaire, j'ai eu un groupe de latinistes de première (je me suis régalée) et des hellénistes de 3e (qui m'ont mené la vie dure ; dommage, avec un ou deux ans d'expérience, j'aurais maté les deux pénibles et profité des autres, bien gentils) (rétrospectivement, c'est la seule année où j'ai eu du grec  Sad si j'avais su...).

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 Vieille etc._  Smile
boneminealsace
boneminealsace
Niveau 4

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par boneminealsace Mer 20 Mar - 22:30
Mon année de stage (à temps plein) j'ai eu la "chance" d'avoir les trois niveaux (2de, 1ère, Tle) en latin et en grec plus une 2de particulièrement pénible en français; autant vous dire que je n'ai pas eu une minute pour respirer cette année-là (un élève passait la spé latin au bac et mon manque d'expérience a dû lui être particulièrement préjudiciable!!) mais aujourd'hui je rêverais d'avoir un poste comme celui-ci, surtout que tous mes cours ont été joliment préparés pendant cette année de folie!! J'ignore si j'aurais encore cette chance un jour.

Aujourd'hui petit moment de bonheur, mes latinistes de 3e m'ont réclamé de leur apprendre l'alphabet grec... Je ne vais pas me priver mais je sais bien que la spé ne sera pas ouverte au lycée où ils vont; eux ne le savent pas encore... No

_________________
2000: Bac S
2005: Maîtrise de LC
2005 à 2011: Vaines tentatives de Capes et Agreg...
2011: Capes LC (enfin!!)
2011-2015: Stagiaire(à long terme!!) en LC
2015: Titularisation (enfin!!) et préparation de l'agreg
2016: Fin des LC au collège (mais pourquoi tant de haine? Tout ça pour... ça?)
avatar
Desquestions
Niveau 4

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Desquestions Jeu 21 Mar - 19:56
@Provence a écrit:
@Desquestions a écrit:
@Provence a écrit:Le latin y a été supprimé, mais, comme me l'a assuré un prof de lettres aux portes ouvertes: "la titulaire en lettres classiques le vit très bien. Et puis c'était dans l'ordre des choses, il n'y avait plus d'élèves." Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 1382610345


Si je puis me permettre, n'accorde pas trop de crédit à ce que rapportent les gens.
Quand un prof n'a plus la force de se battre pour faire maintenir l'option, on le dit vite démotivé ou indifférent.

Je n'accorde pas spécialement de crédit à ce que me disait ce jeune homme. Mais j'ai bien entendu le cynisme satisfait de son propos.

Au temps pour moi, j'avais mal compris. Je manque parfois cruellement de finesse.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Presse-purée Jeu 21 Mar - 20:21
@Kilmeny a écrit:
@trompettemarine a écrit:Dans mon académie, des postes de LC sont supprimés : c'est parfois le seul professeur de LC de l'établissement. Alors, chez nous le recteur et son dasen procèdent plutôt à la poursuite de ce qui s'est passé sous NVB : éradiquer ce qui semble être un mal absolu : l'enseignement des langues anciennes.
Qu'avons-nous fait ? Est-ce vraiment le latin et le grec qui mettent en péril l'éducation nationale ?
À quand des mesures incitatives réelles ou des obligations auprès des CDE pour qu'ils promeuvent nos options... si subversives ?
J'ai parfois l'impression que nos options sont un secret honteux à dissimuler. Et je ne suis pas dans un établissement hostile aux langues anciennes, mais elles ne sont jamais mises en avant, parfois même oubliées alors que les autres options sont toujours privilégiées, mises en avant, citées. Combien de fois ai-je été obligée de dire "et le latin ? et le grec ?". Parfois les gens me disent "ah bon, il y a des langues anciennes dans votre lycée ?". Pourtant, j'ai des groupes assez nombreux, mais chut. Vivent les arts plastiques !

Discours de ma cheffe: "avoir des langues anciennes dans notre collège n'a rien d'exceptionnel, puisque tous les autres établissements en ont aussi. Je ne vais promouvoir que ce qui permet à l'établissement de se singulariser" (à savoir la CHAT). Bref, comme dirait l'autre "vous êtes toléré ici, seulement toléré"

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Elipher
Elipher
Niveau 5

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? - Page 11 Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Elipher Jeu 21 Mar - 20:38
@Mathador a écrit:
@Elipher a écrit:Oui, il faut en profiter. Bon moi cette année je suis stagiaire (j'ai donc ni de latin ni de grec), […]
Ce n'est pas automatique. J'ai déjà rencontré des stagiaires de LC à demi-service dont le demi-service contenant des langues anciennes.

Oh :missT2: moi qui pensais que c'était impossible. Me voilà frustrée... Pour l'an prochain, je croise les doigts !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum