Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Aurevilly
Niveau 10

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Aurevilly le Mer 3 Avr 2019 - 19:05
@Lowpow29 a écrit:Oui merci pour ta réponse Smile
C'est intéressant (les seuls enfants non scolarisés que je connais sont plutôt excellents, parents qui travaillent à la maison avec des moyens et bcp de culture, etc, donc ça m'intéresse de connaître les autres profils de famille qui ne scolarisent pas leurs enfants!).
Pendant les trois années au cours desquelles j'ai participé à ce contrôle, je n'ai rencontré qu'une fois ce type de profil. Les motivations étaient religieuses comme je l'ai dit, médicales (phobie scolaire, pathologies très invalidantes) et sportives/artistiques.
alanne
alanne
Fidèle du forum

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par alanne le Mer 3 Avr 2019 - 20:46
A titre personnel , je connais deux familles adeptes de l'IEF; pour les deux la motivation est la m^me : car l'école ne répond nullement au besoin de leur enfant. Mais chacune a sa façon de faire. L'une suis les cours Saint Anne. Leur enfant a un excellent niveau (toujours complimenté par l'inspecteur, sans être testé peut sauter aisément 2 classes(selon l'inspecteur).

Pour l'autre , c'est plus à l'enfant de prendre les choses pour qu'ils progressent par lui même. Le niveau est ce ce fait nettement inférieur au niveau de la m^me classe d'âge.

_________________
Wait and see
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Elaïna le Mer 3 Avr 2019 - 21:36
Les familles que je connais qui font l'IEF sont aussi des familles assez religieuses (catholiques) mais je pense que c'est surtout un projet de vie pour la maman (dans les cas que je connais, ce sont des femmes qui ont fait des études, donc on est loin de la potiche ultracatho qui ne veut pas que ses enfants apprennent la reproduction par le zizi sexuel en SVT quoi). En gros avec l'idée de faire classe le matin et de faire d'autres choses en famille le reste du temps (sport, cuisine, visites, etc). Bien sûr le papa a de très gros revenus. On pourrait épiloguer sur les vilaines mères fusionnelles qui ne veulent pas socialiser leurs enfants dans le vaste monde mais ma foi j'y vois personnellement un engagement honorable. Je n'ai pas l'impression que les enfants soient moins équilibrés que la moyenne. Et puis en ce qui me concerne, le collège a été une telle souffrance que je ne comprends toujours pas en quoi ça a été une bonne chose pour moi d'y aller.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Eloah
Eloah
Érudit

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Eloah le Mer 3 Avr 2019 - 21:44
Ma plus jeune fille pratique l'école à la maison pour la troisième année et nous n'avons jamais été contrôlées.
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Ajupouet le Mer 3 Avr 2019 - 21:53
@Eloah a écrit:Ma plus jeune fille pratique l'école à la maison pour la troisième année et nous n'avons jamais été contrôlées.


Quel est l'âge de la demoiselle ? Si elle a moins de 6 ans, il n'y a aucun contrôle, c'est normal.

EDIT : non, après réflexion, je parie qu'elle est au CNED réglementé, sur autorisation, et dans ce cas, pas de contrôle...

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
Eloah
Eloah
Érudit

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Eloah le Mer 3 Avr 2019 - 21:57
@Ajupouet a écrit:
@Eloah a écrit:Ma plus jeune fille pratique l'école à la maison pour la troisième année et nous n'avons jamais été contrôlées.


Quel est l'âge de la demoiselle ? Si elle a moins de 6 ans, il n'y a aucun contrôle, c'est normal.

EDIT : non, après réflexion, je parie qu'elle est au CNED réglementé, sur autorisation, et dans ce cas, pas de contrôle...

Elle a 11 ans. Elle est au CNED réglementé depuis cette année seulement.
Izambard
Izambard
Neoprof expérimenté

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Izambard le Jeu 4 Avr 2019 - 7:30
Une de mes amies ne scolarise pas son fils de 5 ans.
La raison n'en est pas religieuse. Les deux parents considèrent que l'école est normative et exerce une contrainte de corps et d'esprit sur les enfants.
Ce sont des parents "bio / slow life" mais diplômés tous les deux et ayant fait des études supérieures.
Ils se fient aux inclinaisons de l'enfant, et ajoutent quelques touches de Montessori par ci par là.

Bon je ne suis pas spécialement convaincue mais il est encore petit.

Ce qui me gène, c'est qu'à moins qu'ils le reorientent plus tard vers une scolarisation traditionnelle ou en tous cas un peu plus substancielle, ce dont je doute vu le niveau de détestation du système manifesté par la mère , cela le "condamne" (ou le determine) à épouser le même style de vie que ses parents - qui maintenant ne font plus rien qui soit de près ou de loin en rapport avec leur niveau de formation.
Maju
Maju
Niveau 5

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Maju le Jeu 4 Avr 2019 - 7:51
@Nasopi a écrit:
Je remonte ce sujet parce qu'on me propose à mon tour une mission de contrôle de l'instruction en famille. Certains l'ont-ils déjà fait ? Comment est-ce que ça se passe concrètement ? J'imagine qu'il y a de nombreux trajets à faire. Est-on convoqué n'importe quand ? Combien de temps à l'avance ?

Petit retour d'expérience, puisque j'y ai participé ces dernières semaines.
Tout d'abord, pour répondre à tes questions: Pas de trajet à faire pour moi, les contrôles avaient lieu dans mon établissement, mais j'imagine que cela peut être différent dans le premier degré. J'ai connu les dates plus d'un mois à l'avance, les rendez-vous étaient positionnés sur une demi-journée où je n'avais pas cours.
Concrètement, il s'agissait de rendez-vous d'1h30, un premier temps de discussion avec l'enfant et la famille sur l'organisation de l'instruction, les méthodes employées, les matières suivies, éventuellement la progression. Ensuite un temps avec l'enfant, autour de ce qu'il a amené (cahier, travaux divers...), puis un bilan avec enfant et famille avec éventuellement des conseils en fonction de ce qui a été constaté.

Je dirais que plus le modèle d'éducation proposé est proche de ce que l'on connait, plus c'est facile: concrètement, pour les élèves qui suivent des cours par correspondance, on a des repères, c'est plus confortable pour nous.
Lorsque ce n'est pas le cas, c'est un petit peu plus compliqué, mais la principale variable, c'est l'attitude de l'enfant et de la famille. Concrètement, certains entretiens ont été compliqués parce que la famille était dans une très grande hostilité par rapport à l'école (considérée par eux comme maltraitante et non respectueuse de l'enfant), que nous sommes dans cette configuration les représentants de cette école, et que cette hostilité amenait l'enfant à être parfaitement mutique face à nous.
Pour le reste, on a vu des enfants avec un excellent niveau scolaire, qui pourront réintégrer lorsqu'ils le souhaiteront une filière d'enseignement traditionnel, et d'autres chez qui d'incroyables lacunes sont installées (notamment dans les familles où tout l'apprentissage est basé sur la demande et l'envie de l'enfant, et comme celui-ci n'avait jamais envie de maths, ni de LV, ni de rédiger quoi que ce soit...).

Comme dit plus haut, il nous a bien été précisé que nous n'étions pas là pour évaluer le niveau de l'enfant, mais pour nous assurer qu'une instruction était bien mise en place et que celle-ci permettait à terme l'acquisition du socle commun.
lene75
lene75
Esprit sacré

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par lene75 le Jeu 4 Avr 2019 - 10:17
@Izambard a écrit:Ce qui me gène, c'est qu'à moins qu'ils le reorientent plus tard vers une scolarisation traditionnelle ou en tous cas un peu plus substancielle, ce dont je doute vu le niveau de détestation du système manifesté par la mère , cela le "condamne" (ou le determine) à épouser le même style de vie que ses parents - qui maintenant ne font plus rien qui soit de près ou de loin en rapport avec leur niveau de formation.

Cela dépend de l'enfant. S'il est curieux et intelligent, il peut s'en sortir avec un niveau finalement supérieur à celui d'un enfant scolarisé, du moins dans les domaines qui le passionneront (mettons qu'il soit passionné d'astronomie, il pourrait acquérir un très haut niveau de maths et de physique, par exemple, niveau plus difficile à atteindre quand on ne dispose que de ses temps de loisir hors école pour assouvir sa curiosité). Ses parents instruits pourront en effet l'orienter vers toutes les ressources disponibles. Et alors, comme tout enfant, il pourra faire le choix de suivre la voie parentale ou au contraire de la rejeter totalement. Le véritable souci, dans le système français, s'il veut rejoindre une carrière professionnelle traditionnelle, n'est pas le niveau d'instruction qu'il pourrait avoir mais l'insertion professionnelle sans diplôme, qui pour le coup limite à certains domaines, certains types de travail (auto-entrepreneur, par exemple) ou certaines entreprises plus "ouvertes" que les autres ou condamne à l'expatriation.

Pour le conditionnement, c'est vrai aussi dans l'autre sens. Les ingénieurs, etc., qui ont tout lâché à 40 ans pour changer de style de vie expliquent souvent combien ça leur a été difficile de sortir d'une voie toute tracée par leur parcours académique et leur milieu familial, et ils sont finalement très peu nombreux à oser le faire, même parmi ceux qui ne sont pas du tout satisfaits de leur vie. Ce sont paradoxalement ceux qui réussissent le mieux d'un point de vue académique qui sont le plus coincés en ce sens.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Elaïna le Jeu 4 Avr 2019 - 11:36
Je pense aussi que pour certains élèves, aller au lycée (ou au collège) est une perte de temps qui peut être douloureuse.
Dans mes classes de seconde, j'ai chaque année des élèves très brillants qui, mixité oblige, se coltinent les boulets relous qui absorbent l'énergie des profs. Pour certains, je les vois vraiment malheureux d'attendre que la classe se calme pour que le prof commence à parler, malheureux de voir le prof interrompu toutes les trois secondes par les bavardages, etc. Ce sont des gamins qui passent donc plusieurs heures par jour à supporter ce type d'ambiance de classe. Temps perdu, donc. Ils pourraient faire en quelques semaines ce que l'on fait en classe en plusieurs mois... et consacrer le reste de leur temps à leur passion (ils sont souvent aussi sportifs de haut niveau, ou passionnés par tel animal, ce genre de truc : pas trop le genre, en général, qui une fois le boulot fait passerait sa vie à regarder des conneries sur youtube).
Mes fils seraient dans ce cas, je n'hésiterais pas à leur proposer de faire école à la maison pour consacrer leur adolescence à autre chose que d'entendre un prof punir les boulets et faire la police en continu au lieu de faire cours.
C'est bien triste de se dire que l'école peine à faire quelque chose de ces élèves, mais c'est comme ça.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
avatar
demain est un autre jour
Niveau 7

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par demain est un autre jour le Jeu 4 Avr 2019 - 12:01
Bonjour à tous
Elaîna a écrit :
"Je pense aussi que pour certains élèves, aller au lycée (ou au collège) est une perte de temps qui peut être douloureuse.
Dans mes classes de seconde, j'ai chaque année des élèves très brillants qui, mixité oblige, se coltinent les boulets relous qui absorbent l'énergie des profs. Pour certains, je les vois vraiment malheureux d'attendre que la classe se calme pour que le prof commence à parler, malheureux de voir le prof interrompu toutes les trois secondes par les bavardages, etc. Ce sont des gamins qui passent donc plusieurs heures par jour à supporter ce type d'ambiance de classe. Temps perdu, donc. Ils pourraient faire en quelques semaines ce que l'on fait en classe en plusieurs mois... et consacrer le reste de leur temps à leur passion (ils sont souvent aussi sportifs de haut niveau, ou passionnés par tel animal, ce genre de truc : pas trop le genre, en général, qui une fois le boulot fait passerait sa vie à regarder des conneries sur youtube).
Mes fils seraient dans ce cas, je n'hésiterais pas à leur proposer de faire école à la maison pour consacrer leur adolescence à autre chose que d'entendre un prof punir les boulets et faire la police en continu au lieu de faire cours.
C'est bien triste de se dire que l'école peine à faire quelque chose de ces élèves, mais c'est comme ça."

***
C'est l'image fidèle de l'enseignement (public) égalitaire actuel (par le bas) de la république française, et demain ?
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Aurevilly le Jeu 4 Avr 2019 - 12:04
@Elaïna a écrit:Je pense aussi que pour certains élèves, aller au lycée (ou au collège) est une perte de temps qui peut être douloureuse.
Dans mes classes de seconde, j'ai chaque année des élèves très brillants qui, mixité oblige, se coltinent les boulets relous qui absorbent l'énergie des profs.
C'est bien triste de se dire que l'école peine à faire quelque chose de ces élèves, mais c'est comme ça.
Ou plutôt, c'est bien triste que l'école peine à faire quelque chose contre les "boulets relous qui absorbent notre énergie." Non ?
lene75
lene75
Esprit sacré

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par lene75 le Jeu 4 Avr 2019 - 12:07
@Aurevilly a écrit:
@Elaïna a écrit:Je pense aussi que pour certains élèves, aller au lycée (ou au collège) est une perte de temps qui peut être douloureuse.
Dans mes classes de seconde, j'ai chaque année des élèves très brillants qui, mixité oblige, se coltinent les boulets relous qui absorbent l'énergie des profs.
C'est bien triste de se dire que l'école peine à faire quelque chose de ces élèves, mais c'est comme ça.
Ou plutôt, c'est bien triste que l'école peine à faire quelque chose contre les "boulets relous qui absorbent notre énergie." Non ?

Yep, parce qu'ils nuisent aussi grandement aux élèves en difficulté mais de bonne volonté qui auraient besoin de calme et de sérénité pour progresser. Enfin, pour tout dire, ils nuisent à tout le monde.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Elaïna le Jeu 4 Avr 2019 - 12:13
@lene75 a écrit:
@Aurevilly a écrit:
@Elaïna a écrit:Je pense aussi que pour certains élèves, aller au lycée (ou au collège) est une perte de temps qui peut être douloureuse.
Dans mes classes de seconde, j'ai chaque année des élèves très brillants qui, mixité oblige, se coltinent les boulets relous qui absorbent l'énergie des profs.
C'est bien triste de se dire que l'école peine à faire quelque chose de ces élèves, mais c'est comme ça.
Ou plutôt, c'est bien triste que l'école peine à faire quelque chose contre les "boulets relous qui absorbent notre énergie." Non ?

Yep, parce qu'ils nuisent aussi grandement aux élèves en difficulté mais de bonne volonté qui auraient besoin de calme et de sérénité pour progresser. Enfin, pour tout dire, ils nuisent à tout le monde.

On est bien d'accord.
En tout cas, ici le phénomène est assez criant parce qu'on récupère des élèves qui ont été dans des classes spéciales EIP au collège, dont des éléments particulièrement brillants (tous ne le sont pas hein, il y a des EIP particulièrement casse-noix et pas du tout brillants). Pour peu qu'ils soient dans une seconde pas top (et ça arrive de plus en plus, on récupère aussi des élèves de collèges vraiment pas terribles), c'est dur pour eux.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
DUBERNAT
DUBERNAT
Je viens de m'inscrire !

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par DUBERNAT le Ven 5 Avr 2019 - 21:31
Bonjour à tous, Je suis une maman qui a fait le choix d'instruire mes quatre enfants à la maison. J'étais avocate et attachée d'enseignement et de recherche à l'Université de droit. J'ai cessé mon activité professionnelle pour m'occuper de mes enfants. Mon époux est enseignant dans le public et a accepté ce choix. Vos commentaires et vos interrogations sont très intéressants. Cela me permet de connaitre l'envers du décor. Tous les contrôles annuels se sont toujours très bien passés et j'ai aimé pouvoir discuter avec des enseignants de l’élémentaire comme du secondaire sur nos pratiques ainsi que celles de la classe. Ces échanges ont toujours été riches. Je reçois chaque année un soutien de la part de vos collègues et je les en remercie car il n'est pas toujours facile de pratiquer l'IEF en ayant pour but d'amener mes enfants dans les meilleures conditions possibles au bac et à les préparer au post bac. Mon ainé à 13 ans et a passé le brevet en juin dernier en candidat individuel. Il l'a obtenu avec la mention TB. Cette année, il poursuit l'école à la maison au niveau seconde. Je suis très inquiète pour les années prochaines avec la réforme du bac. Mes jumelles qui viennent d'avoir 12 ans suivent le niveau 4ème et mon benjamin de 9 ans termine le niveau CM2. J'appartiens à un Collectif de familles (L'Ecole est la maison, nous avons une page Facebook et un site) qui ont choisi de travailler en IEF de façon formelle. Nous sommes régulièrement reçu par le MEN et dernièrement au Sénat pour déposer nos propositions en vu du vote de la prochaine loi. Il appert de certains de vos commentaires qu'aucune directive ne vous soit donnée par votre hiérarchie pour mener à bien les contrôles annuels. Or, il existe des textes précis en la matière dont une circulaire u 14 avril 2017 qui prévoit le déroulement du contrôle : 1) échange avec la personne qui dispense l'instruction à l'enfant sur le pourquoi et le comment de l'iEF (choix de la pédagogie, choix des supports, comment travaille l'enfant, quand...), 2) la famille montre le travail concret de l’enfant (cahiers, classeurs, ...) 3) des exercices écrits et/ou oraux peuvent être proposés par le professeur. Je vous invite à lire ce texte qui vous donnera toutes les indications nécessaires. Je vous remercie de vous ouvrir à notre mode d'instruction et vous remercie pour les conseils que vous savez nous donner et des encouragements que vous formulez.
DUBERNAT
DUBERNAT
Je viens de m'inscrire !

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par DUBERNAT le Ven 5 Avr 2019 - 21:32
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Aurevilly le Ven 5 Avr 2019 - 22:32
Les textes officiels nous sont bien évidemment donnés lors de l'entretien préalable que nous avons avec l'IPR et la cellule qui s'occupe des contrôles. Nous les connaissons donc ainsi que les modalités pratiques qui nous sont expliquées de façon très détaillée avant de commencer. Nous pouvons aussi nous entretenir avec des référents en cas de difficultés. Cette mission est très encadrée. Les collègues qui demandaient ici des informations n'avaient pas encore commencé et souhaitaient savoir, avant de s'engager, ce qu'il en était ce qui est bien normal.
Nasopi
Nasopi
Bon génie

Contrôle Instruction En Famille - Page 2 Empty Re: Contrôle Instruction En Famille

par Nasopi le Sam 6 Avr 2019 - 9:31
En tout cas je vous remercie tous de vos témoignages. J'ai finalement accepté cette mission : alea jacta est !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum