Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Combien de postes ou d'ETP sont supprimés dans votre lycée en Lettres (classiques et modernes) ?

10 - 36%
10 - 36%
1 - 4%
6 - 21%
0 - 0%
0 - 0%
0 - 0%
1 - 3%
 
Total des votes: 28
 
Mathador
Doyen

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par Mathador Jeu 14 Fév 2019 - 21:59
@Bouboule a écrit:
@Mathador a écrit:Depuis la rentrée 2015 on ne peut plus imposer de faire un complément de service en dehors de la discipline de recrutement.

Mais fortement inciter quelqu'un à entreprendre une formation qualifiante pour une discipline voisine ? (genre sii -> maths/NSI, physique -> maths/NSI ...)

Effectivement, en cas de suppression massive de postes dans une discipline on peut utiliser le gros bonus de reconversion à l'intra comme carotte pour inciter à la reconversion. En outre, le fait que l'on considère que SNT et NSI font partie ou non des différentes disciplines de recrutement promet d'être un sujet épineux, tout comme l'est déjà celui du latin pour les collègues de LM.


Dernière édition par Mathador le Jeu 14 Fév 2019 - 22:00, édité 1 fois
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par trompettemarine Jeu 14 Fév 2019 - 22:00
Le nouveau projet sur les fonctionnaires parle de rupture conventionnelle (voir le fil idoine) : les collègues dont le poste est supprimé seront-ils mis d'office dans ce cas ?
Mathador
Mathador
Doyen

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par Mathador Jeu 14 Fév 2019 - 22:01
Comme je l'ai dit sur l'autre fil, une rupture conventionnelle c'est volontaire.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par trompettemarine Jeu 14 Fév 2019 - 22:02
Merci !
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par Poupoutch Jeu 14 Fév 2019 - 22:08
@Mathador a écrit:Comme je l'ai dit sur l'autre fil, une rupture conventionnelle c'est volontaire.
Si cela fonctionne comme dans le privé, une bonne technique de management peut aisément inciter (voire forcer) au volontariat... [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 248604097

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par trompettemarine Jeu 14 Fév 2019 - 22:16
Pour ceux qui viennent de passer à la HC, il leur faudra une forte incitation pour leur demander de foutre le camp. (pardon pour mon langage un peu fleuri)
Mathador
Mathador
Doyen

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par Mathador Jeu 14 Fév 2019 - 22:18
@Poupoutch a écrit:
@Mathador a écrit:Comme je l'ai dit sur l'autre fil, une rupture conventionnelle c'est volontaire.
Si cela fonctionne comme dans le privé, une bonne technique de management peut aisément inciter (voire forcer) au volontariat... [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 248604097
Dans le privé il y a l'inspection du travail pour limiter les abus… ou du moins il y en aurait une si les gouvernements n'étaient pas aussi vendus.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par trompettemarine Jeu 14 Fév 2019 - 22:21
L'Etat ne respectant pas ses propres règles depuis des lustres...
Ascagne
Ascagne
Esprit éclairé

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par Ascagne Jeu 14 Fév 2019 - 22:25
Le BMP de LC sur lequel je suis cette année (c'était un poste auparavant) en tant que TZR disparaît (il y a en gros 15h en moins) et l'option latin ne sera plus disponible dans ce lycée.
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par trompettemarine Jeu 14 Fév 2019 - 22:26
C'est écoeurant ! Il est où, notre ministre avec ses belles paroles sur les langues anciennes ?
Un moratoire obligatoire sur l'arrêt des suppressions d'heures de latin et de grec dans les établissements, ce ne serait pas plus efficace qu'une circulaire sur laquelle les recteurs, Dasen, et chefs d'établissement s'assoient dessus (pour rester poli !) ?


Dernière édition par trompettemarine le Jeu 14 Fév 2019 - 22:35, édité 3 fois
gauvain31
gauvain31
Empereur

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par gauvain31 Jeu 14 Fév 2019 - 22:31
J'en suis sincèrement triste Ascagne (j'avais fait option latin dans ma jeunesse) . Notre lycée a pu garder le latin et le grec et sauvegarder les postes des deux collègues LC .
Ascagne
Ascagne
Esprit éclairé

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par Ascagne Jeu 14 Fév 2019 - 22:40
@trompettemarine : J'ai parfois l'impression d'être le fossoyeur de ma propre discipline dans cet établissement. Les collègues me rassurent en disant que de toute façon, le rectorat veut se débarrasser depuis des années de l'option dans ce lycée. En tant que TZR, sans lien durable avec ce lycée, propulsé sans formation depuis la fac l'an dernier dans le secondaire, et alors que j'étais censé être affecté ailleurs cette année, je me dis que ça me dépasse (surtout que l'an dernier, je n'étais pas en état de faire du démarchage dans les collèges alors que j'étais vraiment mal et faisais cours malgré ma santé).
Je ne sais même pas si l'autre lycée de la zone proposera l'option : si c'est le cas, comme il s'agit d'un établissement proche, ce n'est pas si grave que cela. Si ce n'est pas le cas, en revanche, cela voudrait dire qu'il n'y aurait pas l'option au lycée dans un secteur, pour plus de 1500 élèves, et évidemment ça ne correspond pas à ma vision de l'EN.
Pour donner une idée, sur sept secondes, il n'y a qu'un latiniste cette année (ceci explique cela), qui mérite tout à fait de continuer l'option vu son sérieux. Sur trois élèves en première, deux seront de toute façon très contentes que leurs parents ne les obligent pas à continuer l'option faute de disponibilité de celle-ci ; c'est dommage pour le troisième.
Évidemment, dans l'absolu, je considère que l'option devrait être présente dans chaque lycée, et de la même façon je considère qu'il y a un problème à ne pas utiliser les enseignants de LC pour faire, eh bien, ce qui correspond à leurs attributions (français-latin-grec)... même si j'avoue que personnellement, j'aurais du mal à accepter d'avoir un service du type "faites un peu de français dans le lycée A, du latin dans le lycée B et du grec dans le collège C".
Mathador
Mathador
Doyen

[Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent  ? - Page 2 Empty Re: [Lettres classiques et modernes] réforme du Lycée : combien d'heures d'enseignement disparaissent ?

par Mathador Jeu 14 Fév 2019 - 22:57
Les élèves motivés que tu mentionnent peuvent éventuellement continuer le latin avec le CNED. J'avais ainsi, lorsque j'étais élève, une élève latiniste dans mon collège, alors que ce dernier ne proposait pas de latin.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum