Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ajonc35
Niveau 10

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Ajonc35 le Sam 9 Mar 2019 - 11:25
@tchanq' a écrit:
@egomet a écrit:On sait tous que 10 est le seuil de passage. Il faudrait donc concevoir les contrôles avec la question "Est-ce que cet élève en sait assez pour comprendre ce qu'il va faire au lycée?" Il n'y a pas d'autre question.

Si l'on fait des contrôles faciles pour baliser l'apprentissage des notions de base, on en tient compte dans les coefficients, et on l'annonce aux élèves: "C'est la composition de fin de trimestre qui est déterminante."

Je crois que les règles du jeu ont été tellement torturées par les réformes qu'on en a oublié la fonction principale des notes, à savoir aider à la décision.

Je suis pleinement d'accord avec cela. En ce moment mes terminales se plaignent que ma moyenne "plombe leur Parcoursup". Je leur réponds que je ne m'octroie pas le droit de mentir aux collègues qui arriveront après moi.
En conseil de classe, ça m'est égal que nous soyons tous d'accord ou pas. Ce qui est important à mes yeux c'est que chacun fasse un bilan objectif de l'élève (travail, résultats, attitude, progression possible). Si nous n'avons pas le même avis sur un élève c'est que celui-ci montre un visage différent. Pour moi ça ne remet jamais en cause le collègue.

D'accord avec les deux posts ci-dessus.
Je l'ai déjà écrit ici. Suite à un conseil de classe au trimestre dernier, le pp a eu le"culot" ( je n'ai pas d'autre mot à part : inconscience) de nous dire qu'au vu des exigences des enseignants du supérieur plus vigilants sur les appréciations que sur les notes il pourrait être opportun de réécrire nos appréciations. Vu de quel enseignant cela venait, je me suis empressée, un jours avant les vacances, de ne rien changer :
- Car cet enseignant est très bienveillant par nature, et sur ses évaluations et sur les appréciations,
- C'est une remise en cause de notre travail
Je trouve que j'ai déjà mis beaucoup d'eau dans mon vin depuis que j'enseigne, mais quand les élèves se plaignent que "ma moyenne plombe leur parcoursup", je leur réponds que ce n'est pas ma moyenne mais la leur et il ne m'appartient pas de l'améliorer tant que leurs travaux seront aussi médiocres. Je fais la même chose lorsqu'ils me remercient des bonnes notes, mais là encore ce sont les leurs. Mesdames, messieurs, atteignez a minime mes objectifs et celle de l'examen et on en reparle. Nous ne mettons pas des notes, nous évaluons la qualité de leurs travaux et nous y ajoutons une appréciation. Je ne suis pas mieux payée quand les résultats sont bons et pas moins s'ils sont mauvais. Si nous étions dans une partie de tennis, il faut que je leur envoie la balle et qu'ils soient en capacité de me la renvoyer dans la surface. De moins en moins nombreux dans ce cas.
scot69
scot69
Modérateur

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par scot69 le Sam 9 Mar 2019 - 11:38
C'est comme quand j'écris: moyenne non significative, notre PA nous incendie en disant que si l'élève s'absente systématiquement pour les contrôle, c'est de notre faute, nous ne le motivons pas suffisamment...
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 10

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Ajonc35 le Sam 9 Mar 2019 - 11:55
@scot69 a écrit:C'est comme quand j'écris: moyenne non significative, notre PA nous incendie en disant que si l'élève s'absente systématiquement pour les contrôle, c'est de notre faute, nous ne le motivons pas suffisamment...
Et le travail du PA? Aucune remise en cause. Nous vivons une époque formidable, faite de plaisirs et non de contraintes. Peut-être que toi non plus tu n'es pas motivé par l'accueil, la bienveillance de ton PA, l'attitude des élèves,... et pourtant tu te rends au lycée tous les matins. Au bout de la chaine, c'est toi le responsable! Hallucinant. J'hésite entre aai et :chev:
scot69
scot69
Modérateur

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par scot69 le Sam 9 Mar 2019 - 12:00
C'est déjà arrivé que des collègues lui fassent comprendre ironiquement son aberration, sauf qu'il a pris ça au premier degré.
egomet
egomet
Doyen

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par egomet le Sam 9 Mar 2019 - 13:34
@tchanq' a écrit: Je leur réponds que je ne m'octroie pas le droit de mentir aux collègues qui arriveront après moi.

Je crois qu'on tient là une clé importante pour la prise de décision et le calibrage de nos évaluations. Nos notes sont des recommandations pour ceux qui viennent derrière nous.

C'est particulièrement net pour les professeurs d'université. Quand ils délivrent un diplôme, ils s'engagent moralement auprès des recruteurs. Quand j'étais assistant de langue en Chine, je savais que mes étudiants allaient être recrutés par des grosses boîtes pour être traducteurs ou interprètes. Je ne leur demandais pas d'être parfaits, mais est-ce que je pouvais leur faire confiance avec de telles missions? C'est un bon point de repère. Quand on décerne un titre à un médecin ou à un ingénieur, on leur confie des vies.

A un niveau plus modeste, un instituteur qui met de bonnes notes à un élève de CM2 devrait m'assurer qu'il sait lire correctement.

Je crois que c'est essentiel de mettre les choses en perspective de cette façon-là. Qu'est-ce que ceux qui viennent après moi ont besoin de savoir sur les capacités de l'élève?

@Paleoprof a écrit:Je suis tout-à-fait en accord avec tes propos , Egomet.
Mais que deviendront ces notes lorsque leur objectif ne sera plus seulement "prendre une décision concernant l'élève", mais aussi "évaluer l'enseignant"? Je soupçonne d'ailleurs certains collègues ou supérieurs d'être déjà dans cet état d'esprit délétère.

C'est déjà largement le cas. Avec la neutralisation du redoublement, il n'y a plus beaucoup de moments où les professeurs sont vraiment amenés à prendre des décisions. Bien sûr, les professeurs peuvent utiliser les évaluations de façon formative pour ajuster leurs cours. Mais il n'y a plus de levier sérieux sur l'implication des élèves. Et comme on n'a pas vraiment d'horaires dédiés à la remédiation, ça n'ira pas très loin. Je me rappelle ma première année d'enseignement. Après les évaluations nationales en sixième, on m'a demandé d'organiser une remédiation en petit groupe pour les élèves faibles. Je ne sais plus si j'ai eu droit à une heure ou à deux.

Quant à ce que la hiérarchie peut bien faire des notes, c'est simple, de la com'. Ce qui peut impliquer de casser du sucre sur le dos des professeurs.


_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
ar_angar
ar_angar
Niveau 9

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par ar_angar le Sam 9 Mar 2019 - 14:20
@scot69 a écrit:Le truc qui me gonfle, c'est quand des collègues se plaignent sans cesse d'un élève un salle des profs, mais disent le contraire en conseil de classe.


J'avoue que je suis curieux, mais dans l'ensemble, dans le labo de physique, on entend que les élèves ne sont de loin pas au niveau, mais... les notes ne le montrent pas... Les mienne, si et cela va coincer, je pense !


@egomet a écrit:

On devrait faire un peu moins de psychologie et plus de mesures objectives. On sait tous que 10 est le seuil de passage. Il faudrait donc concevoir les contrôles avec la question "Est-ce que cet élève en sait assez pour comprendre ce qu'il va faire au lycée?" Il n'y a pas d'autre question.

Si l'on fait des contrôles faciles pour baliser l'apprentissage des notions de base, on en tient compte dans les coefficients, et on l'annonce aux élèves: "C'est la composition de fin de trimestre qui est déterminante."

Je crois que les règles du jeu ont été tellement torturées par les réformes qu'on en a oublié la fonction principale des notes, à savoir aider à la décision.

J'ai bien envie de dire : "quelle décision ?" On sait avant même que le gamin mette les mieds dans le lycée en 2nde, qu'au pire des cas, il ira en terminale, et au meilleur (pour lui, pas pour le niveau, hein !), il aura son bac avec mention...

@Paleoprof a écrit:Je suis tout-à-fait en accord avec tes propos , Egomet.
Mais que deviendront ces notes lorsque leur objectif ne sera plus seulement "prendre une décision concernant l'élève", mais aussi "évaluer l'enseignant"? Je soupçonne d'ailleurs certains collègues ou supérieurs d'être déjà dans cet état d'esprit délétère.

Déjà le cas. J'ai eu droit à une viste d'un chargé de mission. La moyenne de 6 que se tapaient les 4e (qui ne bossaient pas et le disaient sans aucune vergogne) ne faisait pas plaisir au CdE. On m'a dit : "vous devriez avoir 12 de moyenne". C'est bien une citation, mas une paraphrase. Pareil cette année, des 2ndes ne font rien, je ne sais pas trop ce que cela va donner pendant le CC (ça tombe bien, je ne pourrait pas y être pour cause de complement de service à 1h de route...)

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
avatar
Matheod
Habitué du forum

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Matheod le Sam 9 Mar 2019 - 14:23
C'est surtout que 10 de moyenne ce n'est pas une bonne chose. Tous les élèves en dessous de 12 sont grandement en danger et les attendus devraient être autour de 15.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par gauvain31 le Sam 9 Mar 2019 - 14:37
@Matheod a écrit:C'est surtout que 10 de moyenne ce n'est pas une bonne chose. Tous les élèves en dessous de 12 sont grandement en danger et les attendus devraient être autour de 15.

Théoriquement un élève qui a plus de 10 devrait s'en sortir au lycée. Après il faut voir surtout les moyennes dans les disciplines présentes au lycée. Un collègue qui me dit : untel n'a que 11 de moyenne en SVT et/ou maths/et/ou physique , il ne peut pas passer en 1ère S: je lui réponds : "ben oui mais tu lui a mis la moyenne, il a donc théoriquement le niveau de Seconde suffisant pour aller en classe supérieure, tu ne peux rien lui reprocher"

Je me méfie des moyennes à partir desquelles on suppose qu'un élève a un niveau suffisant. Ca dépend des collèges. Des élèves de REP+ qui ont eu en 3ème 13-14 de moyenne et qui se retrouvent à être réorientés à la fin du lycée, on en rencontre régulièrement hélas.

La question à se poser est : "où met-on le curseur" et autre question : " y a-t-il possibilité d'harmoniser à l'échelle nationale ce curseur?"
avatar
Matheod
Habitué du forum

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Matheod le Sam 9 Mar 2019 - 14:51
Pourquoi théoriquement un élève qui a plus de 10 a le niveau suffisent pour aller en 1ère S ? 10/20, c'est la moitié des notions qui ne sont pas maîtrisées, et encore, je prend pas en compte le fait que les 10 premiers points sont plus faciles à obtenir que les 10 derniers. Non justement, 10/20 n'est pas un bon niveau, le jour où mon garagiste n'est capable de me changer que 2 pneus sur 4 je ne vais pas être content !
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 10

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Ajonc35 le Sam 9 Mar 2019 - 14:53
@gauvain31 a écrit:
@Matheod a écrit:C'est surtout que 10 de moyenne ce n'est pas une bonne chose. Tous les élèves en dessous de 12 sont grandement en danger et les attendus devraient être autour de 15.

Théoriquement un élève qui a plus de 10 devrait s'en sortir au lycée. Après il faut voir surtout les moyennes dans les disciplines présentes au lycée. Un collègue qui me dit : untel n'a que 11 de moyenne en SVT et/ou maths/et/ou physique , il ne peut pas passer en 1ère S: je lui réponds : "ben oui mais tu lui a mis la moyenne, il a donc théoriquement le niveau de Seconde suffisant pour aller en classe supérieure, tu ne peux rien lui reprocher"

Je me méfie des moyennes à partir desquelles on suppose qu'un élève a un niveau suffisant. Ca dépend des collèges. Des élèves de REP+ qui ont eu en 3ème 13-14 de moyenne et qui se retrouvent à être réorientés à la fin du lycée, on en rencontre régulièrement hélas.

La question à se poser est : "où met-on le curseur" et autre question : " y a-t-il possibilité d'harmoniser à l'échelle nationale ce curseur?"
L'harmonisation s'appelait autrefois le Brevet des collèges, sans contrôle continu, pour lequel chacun travaillait avec sérieux le plus souvent soit pour poursuivre ses études soit parce que c'était le dernier diplôme qu'il passeraient avant de partir à l'usine d'à côté. Ce brevet était un sésame pour la classe de seconde. Idem pour le baccalauréat , dans lequel il y a le mot lauréat. Mais je suis une grincheuse. Le problème c'est que les élèves qui réussissent aujourd'hui ont cette exigence qui les porte plus loin et plus sereinement que les autres. A quel CSP appartiennent-ils? Dans tous les cas ils ont des familles exigeantes.
Oui je suis d'accord, quand l'élève n'a pas 10 cela veut dire que nous estimons qu'il n'a pas la capacité à poursuivre mais la pression existe et en plus il faut être "bienveillants".
Quand nous faisons les avis avant le diplôme beaucoup de collègues donnent "avis favorable" voire "très favorable"même si l'élève n'a que deux ou trois notes au dessus la moyenne, alors qu'il faut juger un ensemble. D'autre part, ma parole est très souvent discréditée du fait que je ne fais que l'HG. Oui je ne fais que l'HG mais je suis aussi capable de faire des constats que la capacité à raisonner, à mémoriser, à rédiger un texte long, structuré, à fournir un travail exigeant, sérieux, bref à réussir. Je jubile ( en grimaçant) quand certains ayant eu un avis favorable vont au rattrapage ou ayant poursuivi leurs études s'arrêtent au bout de 2 mois: "c'était trop dur". Quel crédit!
Ajonc35
Ajonc35
Niveau 10

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Ajonc35 le Sam 9 Mar 2019 - 14:55
@Matheod a écrit:Pourquoi théoriquement un élève qui a plus de 10 a le niveau suffisent pour aller en 1ère S ? 10/20, c'est la moitié des notions qui ne sont pas maîtrisées, et encore, je prend pas en compte le fait que les 10 premiers points sont plus faciles à obtenir que les 10 derniers. Non justement, 10/20 n'est pas un bon niveau, le jour où mon garagiste n'est capable de me changer que 2 pneus sur 4 je ne vais pas être content !
J'aime ce qui est en gras. J'ajouterais que s'il est garagiste et qu'il n'est capable de faire que la moitié des travaux sur ma voiture, je change de garagiste aussi.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Tamerlan le Sam 9 Mar 2019 - 15:33
@gauvain31 a écrit:

Théoriquement un élève qui a plus de 10 devrait s'en sortir au lycée. Après il faut voir surtout les moyennes dans les disciplines présentes au lycée. Un collègue qui me dit : untel n'a que 11 de moyenne en SVT et/ou maths/et/ou physique , il ne peut pas passer en 1ère S: je lui réponds : "ben oui mais tu lui a mis la moyenne, il a donc théoriquement le niveau de Seconde suffisant pour aller en classe supérieure, tu ne peux rien lui reprocher"

Heu non, ce n'est pas aussi simple. Tu mélanges aller en 1èreS et aller en classe supérieure. Une première scientifique est théoriquement un regroupement d'élève à l'aise dans les disciplines scientifiques à qui ont proposait à partir de la première un programme dans celles-ci d'un niveau conceptuel beaucoup plus élevé. La seconde par contre est un tronc commun. Déterminer un niveau de 10 en seconde comme un critère d'entrée en première S cela aurait voulu dire durcir le niveau de maths et mettre dans cette discipline la grande majorité des élèves dans une situation d'échec majeur. Dans ces conditions le fait d'avoir un programme et des exigences accessible à une majorité d'élèves issus de troisième mais n'orienter en S que des élèves ayant au minimum entre 12 et 14 dans les 3 disciplines scientifiques ne me choquait pas. A moins de rétablir des filières en seconde ou d'accepter d'avoir des classes à 5 de moyenne avec 80% d'élèves totalement découragés et qui ont lâché l'affaire je ne vois pas comment on peut faire autrement.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Mathador
Mathador
Grand sage

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Mathador le Sam 9 Mar 2019 - 15:36
@Tamerlan a écrit:A moins de rétablir des filières en seconde ou d'accepter d'avoir des classes à 5 de moyenne avec 80% d'élèves totalement découragés et qui ont lâché l'affaire je ne vois pas comment on peut faire autrement.
Augmenter les exigences pour entrer en 2nde GT (et donc, concrètement, fermer des classes).

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Tamerlan le Sam 9 Mar 2019 - 15:55
@Mathador a écrit:
@Tamerlan a écrit:A moins de rétablir des filières en seconde ou d'accepter d'avoir des classes à 5 de moyenne avec 80% d'élèves totalement découragés et qui ont lâché l'affaire je ne vois pas comment on peut faire autrement.
Augmenter les exigences pour entrer en 2nde GT (et donc, concrètement, fermer des classes).

Donc envoyer plus vers le pro en fin de seconde. Mais même dans ce cas, et avec ce principe du 10 pour aller en S, l'année de seconde restera redoutable pour les élèves de profil littéraire ou technologique. Mais bon, je connais pas mal de collègue de maths ou de sciences (pas tous cependant) qui s'en moquent.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
gauvain31
gauvain31
Empereur

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par gauvain31 le Sam 9 Mar 2019 - 16:03
J'insistais bien sur le théorique Tamerlan Wink , je me suis peut-être mal exprimé. Évidemment que dans les faits, je dis à mes élèves de Seconde qu'il faut avoir au minimum 12-13 de moyenne dans les disciplines scientifiques pour espérer s'en sortir en 1ère scientifique. Je voulais dire qu'un collègue ne peut pas se plaindre si un élève qui a 10-11 demande une 1ère S. Personnellement, je n'irai pas me plaindre en conseil de classe à part le conseiller de prendre une autre voie.
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par tchanq' le Sam 9 Mar 2019 - 16:21
@egomet a écrit:
@tchanq' a écrit: Je leur réponds que je ne m'octroie pas le droit de mentir aux collègues qui arriveront après moi.

Je crois qu'on tient là une clé importante pour la prise de décision et le calibrage de nos évaluations. Nos notes sont des recommandations pour ceux qui viennent derrière nous.

C'est particulièrement net pour les professeurs d'université. Quand ils délivrent un diplôme, ils s'engagent moralement auprès des recruteurs.

C'est tout à fait ça. J'ai des Terminales qui demandent des écoles d'ingénieur. Il leur faudra un TOEIC, un niveau C1 quelques années après. Je ne peux pas tricher sur le niveau de départ. S'ils ne sont pas à B2 en anglais (niveau théorique de fin de terminale), alors ça doit se voir dans ma note.
Idem pour mes BTS indus. Le contrat moral avec l'entreprise c'est exactement ce que je ressens.

_________________
Failure is not an option
Mathador
Mathador
Grand sage

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Mathador le Sam 9 Mar 2019 - 16:30
@Tamerlan a écrit:
@Mathador a écrit:
@Tamerlan a écrit:A moins de rétablir des filières en seconde ou d'accepter d'avoir des classes à 5 de moyenne avec 80% d'élèves totalement découragés et qui ont lâché l'affaire je ne vois pas comment on peut faire autrement.
Augmenter les exigences pour entrer en 2nde GT (et donc, concrètement, fermer des classes).

Donc envoyer plus vers le pro en fin de seconde. Mais même dans ce cas, et avec ce principe du 10 pour aller en S, l'année de seconde restera redoutable pour les élèves de profil littéraire ou technologique. Mais bon, je connais pas mal de collègue de maths ou de sciences (pas tous cependant) qui s'en moquent.

Tout comme la 2nde et la 1ère dite « S » peuvent l'être pour les profils scientifiques.
En tout cas ce qui est clair c'est qu'il y a des nouveaux programmes relativement conséquents en 2nde en maths et en physique, et qu'à moins d'un changement radical dans la politique d'orientation cette dernière ne sera pas cohérente avec les programmes. On peut bien entendu « résoudre » ce problème en frelatant les programmes, mais il y a bien un moment où il faut commencer à former sérieusement les futurs scientifiques, et il serait préférable que cela se fasse avant la Terminale ou le supérieur comme cela me semble actuellement être le cas respectivement en maths et en physique. L'autre solution, comme tu le mentionnais, serait de rediviser la 2nde GT en plusieurs filières, ce à quoi je serais favorable (on pourrait par exemple s'inspirer de la réforme de 1965 pour cela).

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
egomet
egomet
Doyen

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par egomet le Sam 9 Mar 2019 - 17:47
@Matheod a écrit:Pourquoi théoriquement un élève qui a plus de 10 a le niveau suffisent pour aller en 1ère S ? 10/20, c'est la moitié des notions qui ne sont pas maîtrisées, et encore, je prend pas en compte le fait que les 10 premiers points sont plus faciles à obtenir que les 10 derniers. Non justement, 10/20 n'est pas un bon niveau, le jour où mon garagiste n'est capable de me changer que 2 pneus sur 4 je ne vais pas être content !


La note n'est pas nécessairement un taux de réussite. C'est même assez rarement le cas en fait. Quand un élève a 10/20 en dictée, ça ne veut pas dire qu'il a 50% de mots justes, heureusement. Dans les rédactions, les dissertations et pas mal d'autres exercices, un pourcentage n'a tout simplement pas de sens.

Rien ne t'empêche de calibrer tes barèmes de telle sorte qu'un taux de 50% produise, mettons, un 5/20. Il te suffit de faire une batterie d'exercices et de dire: "Vous avez droit à tant d'erreurs." Et ce n'est qu'un exemple. Même pour les QCM, tu peux établir des barèmes sévères. Une fois, pour un test de lecture, j'avais expliqué à l'équipe de français comment neutraliser la devinette en mettant des points négatifs pour les réponses fausses, des points positifs pour les réponses justes et pas de point pour l'absence de réponse. J'avais fait mes calculs de manière à ce qu'un élève qui répond au pif ait de fortes chances d'obtenir un zéro. Finalement les collègues ont choisi un barème encore plus sévère, parce que c'était plus pratique à ramener sur 20. Conseil de classe - Page 2 558662839

Et je ne parle même pas de la difficulté des exercices.

Le passage à 10/20, ce n'est rien de plus qu'une convention commode, même si elle peut créer des problèmes d'interprétation, comme ta remarque le prouve.

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par tchanq' le Dim 10 Mar 2019 - 5:32
@egomet a écrit:
Le passage à 10/20, ce n'est rien de plus qu'une convention commode, même si elle peut créer des problèmes d'interprétation, comme ta remarque le prouve.

Le fait que ce soit une convention devrait "obliger" chacun d'entre nous à en respecter la norme pour qu'elle soit évidente et qu'elle prenne tout son sens.
Dans d'autres pays, la note correspond par exemple à un pourcentage de réussite. En Allemagne, ils notent sur 6. 1 correspond à excellent (souvent plus de 90% de bonnes réponses par évaluation) et 2 à "très bon" (entre 75/80 et 90% ) etc... Nous avons connu un jeune allemand dont le Gymnasium n'autorisait pas les passages à ceux qui avaient moins de 1.4 en fin d'année. Ils retournaient en Realschule. Et ça ne serait venu à l'idée de personne de prendre les libertés avec le sens même de l'évaluation.
Quand j'entends des collègues dire "c'est un 10 qui vaut 8 mais j'ai eu pitié" ça me hérisse le poil. Car tout le monde autour croit qu'il vaut 10. Si nous avions collectivement le cran de noter juste, je pense qu'à moyen terme le niveau scolaire global se porterait mieux parce que les jeunes seraient obligés de faire des efforts pour y arriver. Ce trop plein de bienveillance (qui en fait n'en est pas réellement) est tellement contre-productif !

_________________
Failure is not an option
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Philomène87 le Dim 10 Mar 2019 - 8:57
@tchanq' a écrit:
@egomet a écrit:
Le passage à 10/20, ce n'est rien de plus qu'une convention commode, même si elle peut créer des problèmes d'interprétation, comme ta remarque le prouve.

Quand j'entends des collègues dire "c'est un 10 qui vaut 8 mais j'ai eu pitié" ça me hérisse le poil.

Sans compter que c'est hyper insultant pour l'élève.
J'espère au moins que ce n'était pas formulé comme ça.
Elyas
Elyas
Empereur

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Elyas le Dim 10 Mar 2019 - 9:05
@tchanq' a écrit:
@egomet a écrit:
Le passage à 10/20, ce n'est rien de plus qu'une convention commode, même si elle peut créer des problèmes d'interprétation, comme ta remarque le prouve.

Le fait que ce soit une convention devrait "obliger" chacun d'entre nous à en respecter la norme pour qu'elle soit évidente et qu'elle prenne tout son sens.
Dans d'autres pays, la note correspond par exemple à un pourcentage de réussite. En Allemagne, ils notent sur 6. 1 correspond à excellent (souvent plus de 90% de bonnes réponses par évaluation) et 2 à "très bon" (entre 75/80 et 90% ) etc... Nous avons connu un jeune allemand dont le Gymnasium n'autorisait pas les passages à ceux qui avaient moins de 1.4 en fin d'année. Ils retournaient en Realschule. Et ça ne serait venu à l'idée de personne de prendre les libertés avec le sens même de l'évaluation.
Quand j'entends des collègues dire "c'est un 10 qui vaut 8 mais j'ai eu pitié" ça me hérisse le poil. Car tout le monde autour croit qu'il vaut 10. Si nous avions collectivement le cran de noter juste, je pense qu'à moyen terme le niveau scolaire global se porterait mieux parce que les jeunes seraient obligés de faire des efforts pour y arriver. Ce trop plein de bienveillance (qui en fait n'en est pas réellement) est tellement contre-productif !

Méfie-toi ! Avoir seulement 6 échelons de notation, cela ne permet pas d'être fin dans sa notation abi

(je suis ironique, je reprends les arguments des opposants aux autres formes d'évaluation que la notation sur 20 ou sur 10, en gros dans le système allemand, c'est une variante du A, B, C, D, E et F en cours dans plusieurs pays).
Maellerp
Maellerp
Fidèle du forum

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Maellerp le Dim 10 Mar 2019 - 9:47
J'en suis désolée mais depuis quelques années avec ma co-PP on fait tout pour que ceux qui obtiennent 10 dans presque toutes les matières qu'ils poursuivront en 2nde aillent en GT s'ils le souhaitent. Tant pis pour leur 6 en maths si par ailleurs ça semble moyen. Et tant pis si les collègues trouvent qu'on est trop gentilles ( parce que le pire c'est ça: ah bon ??? vous le laissez y aller???), parce que se retrouver devant une commission d'appel qui vous remonte les bretelles parce que l'élève a la moyenne presque partout et que vous faites perdre du temps à tout le monde, ça aussi c'est du vécu, et pas qu'une fois. Même si à la lecture des bulletins de lycée on se dit qu'on avait raison et que c'est bien que ce soit l'appel qui l'ait amené là, il n'y a que nous pour nous en souvenir.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Tamerlan le Dim 10 Mar 2019 - 9:53
@Maellerp a écrit:J'en suis désolée mais depuis quelques années avec ma co-PP on fait tout pour que ceux qui obtiennent 10 dans presque toutes les matières qu'ils poursuivront en 2nde aillent en GT s'ils le souhaitent. Tant pis pour leur 6 en maths si par ailleurs ça semble moyen. Et tant pis si les collègues trouvent qu'on est trop gentilles ( parce que le pire c'est ça: ah bon ??? vous le laissez y aller???), parce que se retrouver devant une commission d'appel qui vous remonte les bretelles parce que l'élève a la moyenne presque partout et que vous faites perdre du temps à tout le monde, ça aussi c'est du vécu, et pas qu'une fois. Même si à la lecture des bulletins de lycée on se dit qu'on avait raison et que c'est bien que ce soit l'appel qui l'ait amené là, il n'y a que nous pour nous en souvenir.

Pas d'accord. Je suis allé en commission pour présenter des dossiers de ce type. J'explique le pourquoi (et pas question de me "faire remonter les bretelles") et la commission fait ce qu'elle veut ensuite. Mais chacun a pris ses responsabilités.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Maellerp
Maellerp
Fidèle du forum

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Maellerp le Dim 10 Mar 2019 - 10:41
Eh bien dans notre coin après deux années de commissions particulièrement complaisantes j'ai jeté l'éponge sur certains dossiers. Évidemment qu'on ne se laisse pas faire mais quand on voit ce qu'on laisse passer ça décourage. Et du coup oui, j'en veux aux collègues trop "bienveillants" qui s'étonnent ensuite que l'élève ait son passage.
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par tchanq' le Dim 10 Mar 2019 - 12:30
@Philomène87 a écrit:
@tchanq' a écrit:
@egomet a écrit:
Le passage à 10/20, ce n'est rien de plus qu'une convention commode, même si elle peut créer des problèmes d'interprétation, comme ta remarque le prouve.

Quand j'entends des collègues dire "c'est un 10 qui vaut 8 mais j'ai eu pitié" ça me hérisse le poil.

Sans compter que c'est hyper insultant pour l'élève.
J'espère au moins que ce n'était pas formulé comme ça.

Si si en salle des profs, entre nous, là où les murs n'ont pas d'oreilles. La formulation ne me dérange pas (il parait que c'est bien l’empathie) mais le principe de sur-noter lui me gêne.

_________________
Failure is not an option
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Conseil de classe - Page 2 Empty Re: Conseil de classe

par Philomène87 le Dim 10 Mar 2019 - 12:47
@tchanq' a écrit:
@Philomène87 a écrit:
@tchanq' a écrit:
@egomet a écrit:
Le passage à 10/20, ce n'est rien de plus qu'une convention commode, même si elle peut créer des problèmes d'interprétation, comme ta remarque le prouve.

Quand j'entends des collègues dire "c'est un 10 qui vaut 8 mais j'ai eu pitié" ça me hérisse le poil.

Sans compter que c'est hyper insultant pour l'élève.
J'espère au moins que ce n'était pas formulé comme ça.

Si si en salle des profs, entre nous, là où les murs n'ont pas d'oreilles. La formulation ne me dérange pas (il parait que c'est bien l’empathie) mais le principe de sur-noter lui me gêne.

Si un prof m'avait mis un 10 "par pitié" (et non pour mes compétences), je me serais sentie humiliée et j'aurais perdu toute estime pour lui.
C'est valable dans tous les aspects de la vie quotidienne.
Après, je sais qu'il y en a qui sont capables de pleurer pour susciter la pitié et obtenir des choses qui ne devraient pas leur revenir, alors je peux comprendre que ça ne choque plus grand monde.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum