Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Babarette
Vénérable

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Babarette le Sam 16 Fév 2019 - 10:00
Ah non, pas "presque"! Dès qu'on sort du 75, c'est chez les barbares.
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par tchanq' le Sam 16 Fév 2019 - 10:04
@Babarette a écrit:Ah non, pas "presque"! Dès qu'on sort du 75, c'est chez les barbares.

Dire que je n'ai jamais vécu chez les gens civilisés !
Barbare ad vitam æternam !

_________________
Failure is not an option
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Zagara le Sam 16 Fév 2019 - 10:24
I. Le monde métropolitain, capitale du bon goût
II. Les marges incultes, nouvelle silva
III. Le rurbain : émissaire de civilisation dans les zones périphériques
Savanah
Savanah
Niveau 1

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Savanah le Sam 16 Fév 2019 - 10:31
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Savanah a écrit:Eh bien c'est précisément parce-que j'ai constaté ce marasme culturel que j'en suis arrivée aux conclusions qui en découlent. Non l'inverse.

J'ai connu une dizaine de chats roux dans mon existence. La plupart étaient méchants. Donc, c'est un fait que la plupart des chats roux sont méchants.
Vraiment, tu ne vois pas le problème ?
Tu te fourvoies !

Je n'ai jamais souhaité ériger ce constat en vérité générale. J'ai bien parlé d'expérience, malheureusement partagée par beaucoup de collègues, qui eux, pour le coup savent de quoi je parle (puisqu'ils ont expérimenté le changement de Paris vers la province).
On aura beau jeu de se mettre des œillères, le constat existe.

Je ne souhaitais pas non plus opposer radicalement la province à Paris. La personne rationnelle que je suis essayais simplement de trouver une explication à tout cela. Le fait que l'offre culturelle soit considérablement réduite en fait partie. À titre d'exemple, l'organisation d'une sortie théâtre/musée à Paris est bien plus facile qu'en province, ne serait-ce que pour la distance à parcourir avant de tomber sur un îlot de culture. De fait, certains professeurs n'essaient même plus de planifier de telles sorties, parce-que découragés ou tout simplement parce-qu'eux-mêmes n'en voient pas l'intérêt (l'histoire du cercle vicieux qui se répète, c'est en cela, en partie, que j'évoque ce microcosme sclérosant). Ce schéma là, je l'ai malheureusement vu de trop nombreuses fois pour croire en un cas isolé.

@Clecle78 a écrit:Personnellement ayant passé 15 ans en province dans divers collèges et tout autant dans un lycée de région parisienne j'ai été confrontée dans les premiers plutôt aux conversations  enfants maris football jardinage et dans le deuxième plus souvent aux échanges enflammés sur la dernière pièce ou la dernière mise en scène  de tel opéra . Bien sûr ce n'est pas aussi tranché mais sans jugement aucun le fait est là . Les excès des deux côtés sont aussi pénibles d'ailleurs ... Bien sûr ça c'était avant que le désert ne s'installe dans notre salle des profs principale. Je sais de source sûre qu'à présent seules les conversations orientées sur la  matière  sont de mise dans certaines de nos salles " disciplinaires" , ce que je trouve encore plus triste que tout !

Ton point de vue est intéressant, il recoupe peu ou prou l'avis de mes collègues. Smile

Notamment cette ardeur dans les échanges que nous pouvons avoir. Les échanges sont passionnés et donnent vraiment envie d'y participer ou de se renseigner à minima sur le sujet dont il est question. C'est ce genre de conversations, qui fait évoluer, si j'ose dire. L'idée de constamment bouleverser ses certitudes et tenter de découvrir toujours un peu plus, de s'améliorer est particulièrement prégnante dans ces conversations.
Certes, l'ardeur peut devenir fatigante à longueur de discussion mais cela démontre tout l'intérêt que nous portons à ces sujets autant que la sincérité avec laquelle on essaie d'apporter ce qui nous tient à coeur.

Face à ça, en province j'ai souvent entendu des conversations triviales sur le gigot/haricots blancs du dimanche midi (sans jugement aucun) etc... La neurasthénie était palpable. Presque autant que le sujet, la manière de l'amener est presque nonchalante et dégoûte quiconque ayant l'envie d'échanger de prendre part à la conversation.

Merci de ton témoignage en tout cas ! Wink
Mara-Jade
Mara-Jade
Niveau 6

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Mara-Jade le Sam 16 Fév 2019 - 11:00
Ce topic était intéressant, à la base. En province, l'offre culturelle est bien moindre qu'à Paris, voilà tout. Quand on a la chance de pouvoir assister à des expositions d'envergure internationale, des spectacles d'exception, etc., en général on finit par la saisir, à moins d'être une cause perdue pour la culture. Dans le Larzac, les sorties culturelles sont sans doute bien plus rares et bien moins intéressantes qu'à Paris, mais les paysages sont plus beaux. Et dans certaines grandes villes, l'offre culturelle est réelle.

Autre chose : la culture est un domaine très vaste, qui ne se limite pas aux pièces de théâtre/opéras/ballets... Le catch, c'est de la culture, les jeux vidéo aussi évidemment...

En fait, je crois que ce qui est déploré dans les messages initiaux est un manque de curiosité (intellectuelle, mais pas seulement) de la part de collègues qui pensent à tort qu'il s'agit de supériorité intellectuelle. L'idée est simplement de pouvoir parler de culture si on en a envie (musique, ballets, catch mexicain...) sans ressentir de mépris ou essuyer des moqueries.
alanne
alanne
Fidèle du forum

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par alanne le Sam 16 Fév 2019 - 11:14
Quoi , toi aussi tu vérifies ton carnet de santé dès que tu sors du périph ?

_________________
Wait and see
Babarette
Babarette
Vénérable

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Babarette le Sam 16 Fév 2019 - 11:23
C'est quoi un musée? Jamais vu ce genre d'endroit.
C'est comme le cinéma. A Lyon, personne ne sait ce que c'est. Il n'y a tout simplement pas de salle.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Cath
Bon génie

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Cath le Sam 16 Fév 2019 - 11:26
C'est comme ça, quand on vit dans "les territoires"...
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Sphinx le Sam 16 Fév 2019 - 11:27
"En région" professeur

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Livre11
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Zagara le Sam 16 Fév 2019 - 11:28
"En situation de régionalité."
avatar
Bouboule
Grand sage

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Bouboule le Sam 16 Fév 2019 - 11:29
Faut voir aussi que lors de leur mutation en province, on envoie les parigotes pénibles faire un tour dans les salles de profs dont personne ne veut tellement on s'y ennuie.
abi
Babarette
Babarette
Vénérable

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Babarette le Sam 16 Fév 2019 - 11:38
Au fait, il faut m'expliquer: pourquoi est-ce que c'est plus intéressant d'avoir une discussion passionnée sur l'opéra, qui n'est jamais qu'un gâteau, que sur du gigot aux flageolets? Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 3795679266

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Saloum
Saloum
Habitué du forum

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Saloum le Sam 16 Fév 2019 - 11:52
On est tous susceptible de devenir l'exemple du "plouc" pour quelqu'un qui serait ou se considèrerait plus cultivé. Les provinciaux pour les parisiens, les parisiens pour les New Yorkais, etc. C'est surtout le signe que la culture, malgré ce qu'on en dira, reste un marqueur social important. D'où la nécessité de se cultiver (ça c'est la bonne nouvelle).
Je m'applique à regarder vers le haut plutôt que vers le bas : lorsque j'ai commencé à enseigner, fraîchement sortie de la fac d'une grande ville de province, ayant accumulé les séjours à l'étranger, j'ai aussi déploré le manque de conversation de mes collègues. Puis j'ai revu ma copie en rencontrant des personnes largement plus cultivées que moi (plus pertinentes, plus fines, plus exigeantes) et qui ne la ramenaient pas (et pas forcément parisiennes !). Depuis je fais mon possible, à mon niveau. Car pour moi, se cultiver c'est rester curieux et c'est avant tout une démarche personnelle.
Mara-Jade
Mara-Jade
Niveau 6

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Mara-Jade le Sam 16 Fév 2019 - 11:58
@babarette a écrit:C'est quoi un musée? Jamais vu ce genre d'endroit.
C'est comme le cinéma. A Lyon, personne ne sait ce que c'est. Il n'y a tout simplement pas de salle.

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 437980826

@saloum a écrit:Puis j'ai revu ma copie en rencontrant des personnes largement plus cultivées que moi (plus pertinentes, plus fines, plus exigeantes) et qui ne la ramenaient pas (et pas forcément parisiennes !). Depuis je fais mon possible, à mon niveau. Car pour moi, se cultiver c'est rester curieux et c'est avant tout une démarche personnelle.

Ce que tu dis est très juste. Un jour, j'ai écouté, honteuse, mon interlocuteur me parler avec passion d'auteurs hispanophones que je ne connaissais pas. Il faut dire que, sortie de la littérature française (et encore), je suis comme une provinciale bouseuse à Paris ;-).
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Philomène87 le Sam 16 Fév 2019 - 12:08
J'avais un pote, bac+4, qui pensait (enfin, pense toujours j'imagine) très fortement que ce sont les Angevins qui sont les plus cultivés (il est d'Angers, vous allez me dire, on n'est jamais si bien servi que par soi-même). Il m'avait opposé les Bretons "illettrés et sales" (et ça aussi, il le pensait vraiment). Bon il n'est plus mon pote...
Donc oui, on est toujours le plouc de quelqu'un.
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par pogonophile le Sam 16 Fév 2019 - 12:11
@Bouboule a écrit:Faut voir aussi que lors de leur mutation en province, on envoie les parigotes pénibles faire un tour dans les salles de profs dont personne ne veut tellement on s'y ennuie.
abi

A partir du moment où tu trahis la capitale, et estimes que des choses triviales comme de l'air pur ou des chambres pour les enfants valent de quitter ton 12m² à 900 euros mensuels, tu ne mérites rien d'autre.
avatar
Bouboule
Grand sage

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Bouboule le Sam 16 Fév 2019 - 12:13
@pogonophile a écrit:
@Bouboule a écrit:Faut voir aussi que lors de leur mutation en province, on envoie les parigotes pénibles faire un tour dans les salles de profs dont personne ne veut tellement on s'y ennuie.
abi

A partir du moment où tu trahis la capitale, et estimes que des choses triviales comme de l'air pur ou des chambres pour les enfants valent de quitter ton 12m² à 900 euros mensuels, tu ne mérites rien d'autre.

Exactement !

(La culture parisienne, ça n'a pas de prix !)
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par pogonophile le Sam 16 Fév 2019 - 12:16
@Bouboule a écrit:Exactement !

(La culture parisienne, ça n'a pas de prix !)

Si : 9 euros la pinte.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Fesseur Pro le Sam 16 Fév 2019 - 12:36
Parisiens têtes de chiens, parigots têtes de veaux !
Et picétou.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Caspar
Caspar
Bon génie

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Caspar le Sam 16 Fév 2019 - 12:39
Et sinon, trouvez-vous que les pièces de Cyril Tourneur sont d'une saisissante beauté ou plutôt d'une beauté saisissante ?
ipomee
ipomee
Grand Maître

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par ipomee le Sam 16 Fév 2019 - 12:42
"saisissante" est-il l'adjectif le plus approprié ?
Babarette
Babarette
Vénérable

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Babarette le Sam 16 Fév 2019 - 12:43
@Caspar a écrit:Et sinon, trouvez-vous que les pièces de Cyril Tourneur sont d'une saisissante beauté ou plutôt d'une beauté saisissante ?

Venant d'un professeur d'anglais, cette question me déçoit. Enfin, voyons, en anglais, on met l'adjectif avant le nom! Or, Cyril Tourneur est un dramaturge britannique. Donc, ses pièces sont d'une "saisissante beauté". Vraiment, Caspar, tu devrais le savoir!

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
henriette
henriette
Médiateur

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par henriette le Sam 16 Fév 2019 - 12:49
Le niveau baisse sur ce forum, on se croirait dans une salle des profs en région... Sad

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
ipomee
ipomee
Grand Maître

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par ipomee le Sam 16 Fév 2019 - 12:50
Mais il s'élève en grammaire.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Thalia de G le Sam 16 Fév 2019 - 12:53
Un ouvrage collectif Neoprofs : Des degrés de la plouquitude ?
Ça aurait de la gueule du chien.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Cath
Bon génie

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 8 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Cath le Sam 16 Fév 2019 - 13:10
@Babarette a écrit:
@Caspar a écrit:Et sinon, trouvez-vous que les pièces de Cyril Tourneur sont d'une saisissante beauté ou plutôt d'une beauté saisissante ?

Venant d'un professeur d'anglais, cette question me déçoit. Enfin, voyons, en anglais, on met l'adjectif avant le nom! Or, Cyril Tourneur est un dramaturge britannique. Donc, ses pièces sont d'une  "saisissante beauté". Vraiment, Caspar, tu devrais le savoir!

Un britannique dramaturge ! professeur
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum