Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philomène87
Expert spécialisé

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 10 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Philomène87 le Dim 17 Fév 2019 - 18:46
@kioupsPBT a écrit:Je ne vois pas ce racisme anti-bretons, mais plutôt des remarques sur les Mayennais et Sarthois.

Partout, on retrouve des a priori complètement navrants...

Pour revenir au thème de départ, je pense que la grande majorité des profs a des connaissances plus ou moins pointues dans différents domaines culturels. Mais si on ne cherche pas à s'intéresser aux personnes, on ne peut pas savoir qu'un collègue est expert en arts martiaux, qu'un autre pratique le chant lyrique, qu'un autre est incollable en cactées...

C'est ce que je me suis dit quand j'ai lu les posts de ceux qui se plaignent que dans leur sdp, ça cause pas assez littérature ou opéra. Je me dis que si j'étais leur collègue il penseraient cela de moi également. Alors qu'on n'a pas forcément envie de la ramener sur nos centres d'intérêts (ni de discuter, d'ailleurs).
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 10 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par tchanq' le Dim 17 Fév 2019 - 19:17
Moi j'aime bien discuter. Je suis une incorrigible bavarde. Je n'ai pas de sujet de prédilection en salle des profs. Je trouve que c'est bien d'alterner entre les discussions de comptoir (parce que ça détend), les remarques sur les élèves (parce que c'est cathartique) et les discussions de plus haut vol pour nourrir les neurones. J'ai la chance d'être dans une salle des profs bavarde et qui me correspond.

_________________
Failure is not an option
abcxyz
abcxyz
Niveau 1

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 10 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par abcxyz le Dim 17 Fév 2019 - 19:28
J'aurais pu écrire la même chose que tchanq' en y ajoutant les sujets politiques.
Et nous avions notre petite bibliothèque en salle des profs, alimentée par les bouquins que nous apportions.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 10 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Lefteris le Dim 17 Fév 2019 - 19:31
Je ne pensais pas que ce fût si important. Vit-on avec ses collègues ? Passe-t-on du temps en salle des professeurs ?  Pas en ce qui me concerne...Après, on prend les gens comme ils viennent, il est normal de ne pas s'intéresser aux mêmes choses. Il est également normal de ne pas trop raconter sa vie, sous peine d'être un fâcheux, ce qui met aussi de la distance. Après, la culture, les centres d'intérêt, c'est très subjectif. Nous avons chacun nos critères.
Ce qui me poserait le plus problème,  parce que c'est le seul point qui nous  réunit -ou le devrait- c'est l'absence de conscience politique et syndicale, de regard global sur la vie, le métier,  cette propension à tomber du placard pour tout, à ne pas voir le lien entre la situation particulière et les "réformes" dont ils apprennent l'existence plusieurs mois  après , sauf  quand ils se le prennent sur le museau bien entendu. Les salles des  professeurs en général- puisque j'en vois d'autres que la mienne - me font penser à un parc à ruminants paisibles qui ne voient pas le camion de l'abattoir juste à côté. J'ai du mal à trouver une autre comparaison.  Après au quotidien, parmi mes collègues comme ailleurs dans la vie, si je rencontre des gens avec  qui j'ai des affinités, tant mieux, sinon, tant pis. Il faut prendre les choses comme elles viennent.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 10 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Cléopatra2 le Dim 17 Fév 2019 - 20:06
Je suis d'accord avec Lefteris. Ce qui me hérisse le poil en ce moment : des collègues qui se "réveillent" sur la réforme et qui râlent parce qu'on ne met pas en place d'actions efficaces.
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 10 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par pogonophile le Dim 17 Fév 2019 - 20:32
@Lefteris a écrit:Je ne pensais pas que ce fût si important. Vit-on avec ses collègues ? Passe-t-on du temps en salle des professeurs ?  Pas en ce qui me concerne...Après, on prend les gens comme ils viennent, il est normal de ne pas s'intéresser aux mêmes choses. Il est également normal de ne pas trop raconter sa vie, sous peine d'être un fâcheux, ce qui met aussi de la distance. Après, la culture, les centres d'intérêt, c'est très subjectif. Nous avons chacun nos critères.
Ce qui me poserait le plus problème,  parce que c'est le seul point qui nous  réunit -ou le devrait- c'est l'absence de conscience politique et syndicale, de regard global sur la vie, le métier,  cette propension à tomber du placard pour tout, à ne pas voir le lien entre la situation particulière et les "réformes" dont ils apprennent l'existence plusieurs mois  après , sauf  quand ils se le prennent sur le museau bien entendu. Les salles des  professeurs en général- puisque j'en vois d'autres que la mienne - me font penser à un parc à ruminants paisibles qui ne voient pas le camion de l'abattoir juste à côté. J'ai du mal à trouver une autre comparaison.  Après au quotidien, parmi mes collègues comme ailleurs dans la vie, si je rencontre des gens avec  qui j'ai des affinités, tant mieux, sinon, tant pis. Il faut prendre les choses comme elles viennent.

Euh, j'ai mauvais esprit, ou ça peut se reformuler en "qui ne comprend pas l'actualité de l'éducation comme moi est un veau" ?
Lefteris
Lefteris
Empereur

Être bien intellectuellement avec ses collègues - Page 10 Empty Re: Être bien intellectuellement avec ses collègues

par Lefteris le Dim 17 Fév 2019 - 21:25
@pogonophile a écrit:
Euh, j'ai mauvais esprit, ou ça peut se reformuler en "qui ne comprend pas l'actualité de l'éducation comme moi est un veau" ?
Non, quand on ne la comprend pas du tout, qu'on ne s'y intéresse pas, sauf quand on on est frappé soi -même (et qu'on geint, en plus). Quand   découvre la réforme du collège au moment où des postes sautent. Ou bien "le PPCR haaann , cékoi ? " et autres réflexions de la même farine.  Je ne vais pas faire une liste de tous les comportements irresponsables ou révélant le syndrome du passager clandestin.
Je ne peux m'empêcher de rapprocher ça de l'attitude d'éternel touriste de certains élèves, qui ne savent pas ce qu'il y avait à faire, où est leur livre, où est leur salle... les mêmes, mais majeurs.

@Cléopatra2 a écrit:Ce qui me hérisse le poil en ce moment : des collègues qui se "réveillent" sur la réforme et qui râlent parce qu'on ne met pas en place d'actions efficaces
Oui, par exemple ceux qui pensent que des entités extérieures à eux-mêmes peuvent bouger à leur place, à quelques personnes.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum