Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tibocce
Tibocce
Niveau 2

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Tibocce le Lun 18 Fév 2019 - 19:09
Mesdames, messieurs,

Je suis surpris de l'absence quasi totale d'échanges sur les lettres classiques. Le concours vaut-il la peine? Est-ce une porte d'entrée à l'université?
Je souhaiterais préparer ce concours par passion et enrichissement personnel. La préparation du CNED est-elle intéressante? Existe-t-il d'autres préparations? Les préparations au PAF pour mon académie sont très insuffisantes.
Quels sont les ouvrages de référence pour:
-la grammaire latine (j'étudie celui de Lucien Sausy)?
-la grammaire grecque?

Enfin quelques sont les œuvres qui devraient "rester" pour l'année prochaine?
Évidement, je préfèrerais tenter l'interne à moins que quelqu'un me dise que l'externe est plus intéressant.

Et puis si vous avez d'autres conseils, je suis preneur.

Merci


Dernière édition par Tibocce le Lun 18 Fév 2019 - 20:38, édité 2 fois

_________________
Tibocce "Elle:-c'est quoi? Lui(après quelques vers fièrement énoncés):-Chateaubriand. Elle (hypnotisée par le verre qu'il tient):- Eh ben tu te fais pas chié, sert moi en un. Lui:-..."
Provence
Provence
Enchanteur

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Provence le Lun 18 Fév 2019 - 19:20
Peux-tu corriger la coquille dans le titre?
Audrey
Audrey
Oracle

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Audrey le Lun 18 Fév 2019 - 19:27
Tu as conscience Tibocce que si tu obtiens l'agrégation, tu devras quitter le pro pour aller en général, et donc perdre ton poste...? Tu ne peux passer le concours simplement pour le plaisir en t'inscrivant...ou alors, tu te contentes de le préparer, sans passer les épreuves.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Mathador
Mathador
Sage

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Mathador le Lun 18 Fév 2019 - 19:48
@Tibocce veut peut-être passer le CAPES… ce n'est pas précisé dans son message d'origine. Mais cela ne réfute en rien la remarque d'@Audrey.

PS: dans son sujet précédent, il parlait de passer l'agreg interne de LM, ce qui aurait en cas de succès des conséquences similaires (mais géographiquement moins fâcheuses) sur le poste.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Audrey
Audrey
Oracle

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Audrey le Lun 18 Fév 2019 - 19:55
@Mathador a écrit:@Tibocce veut peut-être passer le CAPES… ce n'est pas précisé dans son message d'origine. Mais cela ne réfute en rien la remarque d'@Audrey.

PS: dans son sujet précédent, il parlait de passer l'agreg interne de LM, ce qui aurait en cas de succès des conséquences similaires (mais géographiquement moins fâcheuses) sur le poste.

Il parle d'oeuvres au programme, or il n'y a pas d'oeuvres au programme des Capes de Lettres. Il parle donc forcément de l'agrégation. En plus, il a posté son message dans la rubrique "agrégation"... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Thalia de G le Lun 18 Fév 2019 - 20:10
Il faut donc éditer le titre non seulement pour supprimer la coquille mais aussi pour préciser le concours https://www.neoprofs.org/t113204-1001-conseils-pour-bien-poster-sur-neo#4185136

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Tibocce
Tibocce
Niveau 2

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Tibocce le Lun 18 Fév 2019 - 21:02
Premièrement, je tiens à présenter mes excuses pour mes imprécisions. Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? 999940070

Deuxièmement, je parle bien de l'agrégation interne de lettres classiques. Je n'ai pas d'intérêt à passer le CAPES par rapport au PLP que je possède. Je ne souhaite pas perdre mon poste pour un CAPES. Ne voyez là rien de prétentieux; la préparation d'un concours est difficile, autant que ce soit prolifique. De plus, enseigner les lettres et l'histoire-géographie avec la réforme à venir n'a plus aucun intérêt. Personnellement, je suis dépité par ce qui se passe. Je suis jeune et aspire à autre chose que la bouillie que l'on nous propose. J'aime faire partager mes lectures, échanger, transmettre. J'aime profondément mes élèves et mon métier mais je suis scandalisé qu'on devienne des professeurs de CV et de lettre de motivation.

Je m'étais renseigné sur lettres modernes car cela me semble (toujours) plus accessible mais je sais que je ne donnerai pas ma pleine mesure dans ce concours qui ne me correspond pas totalement. Je sais également qu'il me faudra plusieurs années pour espérer mais je sais aussi que le préparer va me donner une grande satisfaction et beaucoup de bonheur intellectuel.

Donc oui, mes questions portent sur l'agrégation interne de lettres classiques.

Merci pour votre aide. Wink Wink Wink

_________________
Tibocce "Elle:-c'est quoi? Lui(après quelques vers fièrement énoncés):-Chateaubriand. Elle (hypnotisée par le verre qu'il tient):- Eh ben tu te fais pas chié, sert moi en un. Lui:-..."
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par trompettemarine le Lun 18 Fév 2019 - 21:08
Sans vouloir te saper le moral, tente plutôt l'agrégation de LM. Les Lettres Classiques sont mortes.
Malgré les jolis mots qui fleurissent, nous disparaissons.
La littérature française a encore un peu de temps avant de sombrer elle aussi.
Il y a fil sur ce sujet qui a été ouvert, il me semble.
Moi, je n'y crois plus.
Ascagne
Ascagne
Expert

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Ascagne le Lun 18 Fév 2019 - 21:17
Tibocce
Tibocce
Niveau 2

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Tibocce le Lun 18 Fév 2019 - 21:31
C'est justement une des raisons qui me donne le courage de la tenter. J'adore apprendre ce que les autres rejettent. Je dois dire que cette "attitude" de rejet des cultures classiques et antiques est, je trouve, marquant de notre société occidentale, et française notamment. L'art, les lettres classiques sont totalement exclus de l'enseignement alors que d'autres pays (comme l'Italie) résistent encore. Les pays asiatiques comme la Chine envoient des étudiants dans les lycées artistiques italiens. Notre culture est d'une richesse absolue et permet à ces pays de construire leur future domination économique et intellectuelle. Ces propos ne sont pas les miens mais ceux d'un proviseur italien qui a signé des partenariats avec d'immenses lycées chinois.
Tout cela pour dire, que je vois ma démarche plus comme de la résistance, de transmettre cette culture classique que le monde nous envie. Et puis quand je vois le succès de Andrea Marcolongo, je me dis qu'un espoir existe.
Enfin, les spécialistes de l'IA disent clairement que la culture sera fondamentale dans notre société du futur, plus encore qu'aujourd'hui. Wink

_________________
Tibocce "Elle:-c'est quoi? Lui(après quelques vers fièrement énoncés):-Chateaubriand. Elle (hypnotisée par le verre qu'il tient):- Eh ben tu te fais pas chié, sert moi en un. Lui:-..."
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? Empty Re: Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ?

par Lefteris le Lun 18 Fév 2019 - 21:32
@Tibocce a écrit:Premièrement, je tiens à présenter mes excuses pour mes imprécisions.  Que reste-t-il de l'agrégation de lettres classiques ? 999940070

Deuxièmement, je parle bien de l'agrégation interne de lettres classiques. Je n'ai pas d'intérêt à passer le CAPES par rapport au PLP que je possède. Je ne souhaite pas perdre mon poste pour un CAPES. Ne voyez là rien de prétentieux; la préparation d'un concours est difficile, autant que ce soit prolifique. De plus, enseigner les lettres et l'histoire-géographie avec la réforme à venir n'a plus aucun intérêt. Personnellement, je suis dépité par ce qui se passe. Je suis jeune et aspire à autre chose que la bouillie que l'on nous propose. J'aime faire partager mes lectures, échanger, transmettre. J'aime profondément mes élèves et mon métier mais je suis scandalisé qu'on devienne des professeurs de CV et de lettre de motivation.

Je m'étais renseigné sur lettres modernes car cela me semble (toujours) plus accessible mais je sais que je ne donnerai pas ma pleine mesure dans ce concours qui ne me correspond pas totalement. Je sais également qu'il me faudra plusieurs années pour espérer mais je sais aussi que le préparer va me donner une grande satisfaction et beaucoup de bonheur intellectuel.

Donc oui, mes questions portent sur l'agrégation interne de lettres classiques.

Merci pour votre aide.  Wink  Wink  Wink
Il est concevable que tu veuilles fuir le cauchemar que va devenir le LP. Ceci dit, tu risque de tomber de Charybde en Scylla : les lettres classiques, c'est actuellement la matière joyeusement piétinée et maprisée par l'institution, les gouvernants, certains collègues. Là où est passée NVB , qui laissera son nom dans l'histoire des pires ministres,  l'herbe n'a pas repoussé. Il n'y a  guère que des déclarations de principe de la part du nouveau maître des lieux.Tu ne feras donc plus partager grand chose, tu seras un professeur de LM avec un peu de latin, au mieux.
Sinon, pour le choix du concours, la première chose à considérer est ton niveau dans les matières respectives. Pour avoir passé les deux et avoir été à l'oral des deux, je peux te dire que l'interne est assez peu "classique". Une seule version à l'écrit (comptant 2/3 de la note d" dissertation dite "didactique") , une épreuve dans l'autre langue à l'oral, sur l'un des deux auteurs de ladite langue , à faible coeff,  et c'est tout. Il faut bosser le cinéma au cas où tu tombes dessus à l'oral et l'ancien français qui peut tomber en leçon (ce qui m'est arrivé).  L'externe est  encore classique : deux thèmes et deux versions à l'écrit, deux oraux, un dans chaque langue (un sur programme, un HP,  au sort) , l'AF à petit coeff, et la leçon qui tombe plus souvent sur un auteur antique, vu qu'il y en a huit au programme.

Sinon dans la balance :
- concours interne : plus de candidats par rapport au nombre des postes (mais pas mal de touristes) . Plus aléatoire sur cinq épreuves, il ne faut pas en rater une franchement. Avantage : on peut l'avoir sur un malentendu , ça a failli m'arriver au 1er essai, à un cheveu, sans me crever. Mais bosser le cinoche prend du temps si l'on n'est pas familier de la chose, et il faut apprendre un type de dissertation différent (sur extraits, avec une "problématique") ainsi que le traitement de la question de grammaire très particulier.
- concours externe : programme deux fois plus chargé, thèmes et versions dans les deux langues incontournables, dissertation classique (un sujet) et oral où la part des langues anciennes est relativement favorable (épreuve de grammaire classique aussi : une question à développer) . Inaccessible pour celui qui est allergique à une des deux langues (ça arrive !), favorable dans le cas contraire.  Possibilité plus grande de "lisser" les notes sur le nombre d'épreuves, un raté pardonne.  Moins de candidats qui terminent le total des épreuves, ça abandonne pas mal en cours de route, ce qui donne un meilleur ratio de réussite (mais une partie d'agrégatifs bien formés, qui passent par les cours privés, peut-être encore quelques normaliens quoique l'EN soit devenue un repoussoir pour  la plupart).

Pour bosser ?  eh bien le programme, et les outils habituels : grammaires, critiques... bien connaître les oeuvres déjà.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum