Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Laverdure
Modérateur

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Laverdure le Mer 20 Fév 2019 - 15:07
@Cleroli a écrit:
@Laverdure a écrit:
Jusqu'en 2010-2011, c'était 2h en première.
Mon dieu, j'avais oublié ... à croire que je suis tellement habituée aux horaires ridicules de 2de que j'ai l'impression que c'était déjà le cas avant (et l'enseignement de spécialité sur les grands auteurs, en Tale, devait être de 2h également).

Oui 2h également. Avec la réforme de 2012, la ES est la seule série dont les spécialités sont passées à 1h30 hebdomadaire. Je n'ai jamais compris cette inégalité de traitement par rapport aux autres séries. Mais je suis content de ne plus l'HPE/S en spé en Tale : elle était vraiment dure pour les élèves qui n'étaient pas non plus les plus capables de suivre.
avatar
Bouboule
Grand sage

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Bouboule le Mer 20 Fév 2019 - 16:14
@Cleroli a écrit:
@Olympias a écrit:
@Flagada_28 a écrit:Pourquoi ne pas renommer cette spé "Histoire Geographie Geopolitique" vu que y'a pas beaucoup de science politique dedans?
Je veux dire, même  mes collègues en HG ne sont pas contre et ne comprennent pas pourquoi l'APHG cherche a "manger" du territoire des S.E.S. ...
Alors...c’est à la base une spécialité d’HG, comme l’indique le BO ...c’est l’approfondissement du tronc commun d’HG. Personne n’a demandé que le ministère y colle ScPo, ni de partage de spécialité, vu que nous sommes contre des spécialités partagées. Il y a une spécialité de SES et voilà un moment que nous en désirions une, et sa création a été une bonne surprise....la déraisonnable obstination ministérielle un peu moins... furieux
Mais alors comment comprendre cette obstination ? L'APSES a dénoncé cette appellation trompeuse (du moins en classe de 1ère, je vais laisser le bénéfice du doute au ministère pour la classe de Tale) au regard du programme. Si ce n'est pas une demande de l'APHG, je ne comprends plus rien ...... à part une chose : affaiblir cette 3ème culture incarnée par les SES et qui a présidé à leur création.

Qu'est-ce que vous ne comprenez pas dans "affichage ministériel" ?  Razz
C'est comme l'affirmation qu'il y a des mathématiques dans le tronc commun (si le ministère avait ajouté maths dans la dénomination "enseignement scientifique" aurait-il atténué la polémique ?).
Il faut faire moderne, plaire, vendre sa réforme, dire qu'il y a tout (sans payer), etc.
Cleroli
Cleroli
Érudit

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Cleroli le Mer 20 Fév 2019 - 16:24
@Bouboule a écrit:
C'est comme l'affirmation qu'il y a des mathématiques dans le tronc commun (si le ministère avait ajouté maths dans la dénomination "enseignement scientifique" aurait-il atténué la polémique ?).
Il faut faire moderne, plaire, vendre sa réforme, dire qu'il y a tout (sans payer), etc.
A mon avis, ça va plus loin que dire qu'il y a tout (il y a déjà de la sc po dans l'enseignement de SES). Il s'agit plutôt d'une volonté délibérée de marginaliser les SES qui dérangent depuis leur création. Les motifs pour l'affichage en math sont d'un autre ressort.
avatar
Bouboule
Grand sage

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Bouboule le Mer 20 Fév 2019 - 16:29
Pour moi :

"- il n'y a pas de sciences po
- si, il y en a"
et
"- il n'y a pas de maths
- si, il y en a"

C'est kif-kif.

Laverdure
Laverdure
Modérateur

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Laverdure le Mer 20 Fév 2019 - 16:50
@Bouboule a écrit:Pour moi :

"- il n'y a pas de sciences po
- si, il y en a"
et
"- il n'y a pas de maths
- si, il y en a"

C'est kif-kif.


Je pense aussi que la logique est la même mais il y a en plus l'idée de vouloir réduire l'influence des SES : on ne compte plus les attaques, venant notamment, mais pas exclusivement, des milieux patronaux et "médiatiques" (des éditorialistes), de certains universitaires, contre les SES qu'on accuse de malformer à l'économie de marché, d'être responsables de l'inculture économique des français, de leur méfiance à l'égard du marché/capitalisme (c'est selon), d'être enseignées par de dangereux gauchistes, etc.

_________________
L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 2320853811
avatar
Bouboule
Grand sage

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Bouboule le Mer 20 Fév 2019 - 19:55
Et de l'autre côté on accuse toujours autant les maths d'être une matière de sélection (au point que la ministre imagine que la spé maths ne soit pas un pré-requis pour les CPGE scientifiques) y compris en PACEs (la bonne blague !).
J'y vois toujours le même parallèle.
avatar
Flagada_28
Niveau 6

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Flagada_28 le Mer 20 Fév 2019 - 21:24
Non mais je comprend pas la logique.
On va attirer des lycéens vers une spé qui ne contient pas ce qu'il y'a dans son intitulé...wtf!
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par mamieprof le Mer 20 Fév 2019 - 21:39
@Laverdure a écrit:
@Bouboule a écrit:Pour moi :

"- il n'y a pas de sciences po
- si, il y en a"
et
"- il n'y a pas de maths
- si, il y en a"

C'est kif-kif.


Je pense aussi que la logique est la même mais il y a en plus l'idée de vouloir réduire l'influence des SES : on ne compte plus les attaques, venant notamment, mais pas exclusivement, des milieux patronaux et "médiatiques" (des éditorialistes), de certains universitaires, contre les SES qu'on accuse de malformer à l'économie de marché, d'être responsables de l'inculture économique des français, de leur méfiance à l'égard du marché/capitalisme (c'est selon), d'être enseignées par de dangereux gauchistes, etc.

c'est pas totalement faux non plus ... L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 3284587592  L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 3284587592
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Cléopatra2 le Jeu 21 Fév 2019 - 6:35
@Flagada_28 a écrit:Non mais je comprend pas la logique.
On va attirer des lycéens vers une spé qui ne contient pas ce qu'il y'a dans son intitulé...wtf!

Perso, on leur dit qu'il s'agit d'histoire-géo, et d'histoire politique.
Et c'est clairement la spé qu'ils prennent par défaut avec langues :
- Nul en sciences
- Nul en français
Bon, ben on va faire histoire-géo alors L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 437980826
Bélinac
Bélinac
Habitué du forum

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Bélinac le Jeu 21 Fév 2019 - 7:03
@Cléopatra2 a écrit:
@Flagada_28 a écrit:Non mais je comprend pas la logique.
On va attirer des lycéens vers une spé qui ne contient pas ce qu'il y'a dans son intitulé...wtf!

Perso, on leur dit qu'il s'agit d'histoire-géo, et d'histoire politique.
Et c'est clairement la spé qu'ils prennent par défaut avec langues :
- Nul en sciences
- Nul en français
Bon, ben on va faire histoire-géo alors L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 437980826

Il y a pourtant clairement de la sociologie politique, notamment dans les thèmes 1 et 4....
Zagara
Zagara
Guide spirituel

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Zagara le Jeu 21 Fév 2019 - 8:16
Ça ressemble quand même à un début de manœuvre pour supprimer des postes de SES et réorienter son contenu.
Mon impression c'est que le plan est de créer des SE plus resserrées, mathématisées et micro-économiques, qui seront délivrées en spécialité + avec un peu d'exploration en seconde, et de donner le deuxième S à la HG, pour créer un pôle sciences humaines complet, administré par un seul vivier. La proximité méthodologique entre histoire et sociologie permet d'opérer ce virage assez facilement. Alors que les HG ne pourraient pas immédiatement enseigner la partie mathématique de l'économie et les SES ne pourraient pas immédiatement savoir manier des sources historiques.
Du point de vue énarquien ce serait plus "cohérent" (tu supprimes le caractère hybride des SES) et plus "moderne" (économie mathématisée à la néoclassique = "moderne" pour ces gens-là). Pourquoi pas une bivalence SE-maths à terme.


Dernière édition par Zagara le Jeu 21 Fév 2019 - 8:30, édité 1 fois
Une passante
Une passante
Expert

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Une passante le Jeu 21 Fév 2019 - 8:28
Je me demande si, le but implicite de tout cela, n'est pas finalement de supprimer les profs de SES. En effet, comme les profs de philo, ce sont les seuls à ne pouvoir enseigner qu'en lycée. Les amener progressivement vers l'HG permettrait de les envoyer aussi faire des heures au collège.
Ce qui est cohérent avec l'évolution du métier et les "bouts de postes" dans plusieurs établissements.
avatar
Flagada_28
Niveau 6

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Flagada_28 le Jeu 21 Fév 2019 - 11:45
@Bélinac a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:
@Flagada_28 a écrit:Non mais je comprend pas la logique.
On va attirer des lycéens vers une spé qui ne contient pas ce qu'il y'a dans son intitulé...wtf!

Perso, on leur dit qu'il s'agit d'histoire-géo, et d'histoire politique.
Et c'est clairement la spé qu'ils prennent par défaut avec langues :
- Nul en sciences
- Nul en français
Bon, ben on va faire histoire-géo alors L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 437980826

Il y a pourtant clairement de la sociologie politique, notamment dans les thèmes 1 et 4....

Y'en a vraiment très très peu... et puis cela démontre bien que les profs de S.E.S. sont ceux qui sont habilités à enseigner cette partie "sociologie politique"
avatar
Flagada_28
Niveau 6

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Flagada_28 le Jeu 21 Fév 2019 - 11:55
@Zagara a écrit:Ça ressemble quand même à un début de manœuvre pour supprimer des postes de SES et réorienter son contenu.
Mon impression c'est que le plan est de créer des SE plus resserrées, mathématisées et micro-économiques, qui seront délivrées en spécialité + avec un peu d'exploration en seconde, et de donner le deuxième S à la HG, pour créer un pôle sciences humaines complet, administré par un seul vivier. La proximité méthodologique entre histoire et sociologie permet d'opérer ce virage assez facilement. Alors que les HG ne pourraient pas immédiatement enseigner la partie mathématique de l'économie et les SES ne pourraient pas immédiatement savoir manier des sources historiques.
Du point de vue énarquien ce serait plus "cohérent" (tu supprimes le caractère hybride des SES) et plus "moderne" (économie mathématisée à la néoclassique = "moderne" pour ces gens-là). Pourquoi pas une bivalence SE-maths à terme.

Oui et non...
On sait déjà d'après nos formateurs que la Macroéconomie sera très présente en terminale.
Et il y'aura encore au moins deux chapitres de sociologie et deux chapitres de science po en terminale.

Au final cette réforme enleve beaucoup d'économie dans les programmes et renforce la sociologie et la science politique.
Le programme de Première ne contiendra plus la partie micro du chapitre 1 actuel, ni le chapitre 2 sur la production (qui là est vraiment très micro aveec les différents types de coûts). On a enlevé pas mal de micro...

Donc non la spé S.E.S. n'est pas du tout orienté micro économie et "le coté social est en HGGSP). Surtout que je le repète, regardez les chapitres de science po dévoilés que j'ai posté page précédente, c'est pas rien. Y'a vraiment un gros bloc de science po que la HGGSP n'a pas.
Et je comprend pas vraiment ce que les enseignants en Histoire viendraient faire en sociologie.
J'adore cette discipline hein, j'aurais fait prof d'Histoire-Geo si j'avais pas passé capes S.E.S.
Mais tout de même au concours, c'est nous qui passons des épreuves de sociologie et de science politique...!

J'ai souvent entendu des enseignants dire que les profs d'Histoire-Geo détestent les S.E.S. et qu'ils aimeraient prendre la sociologie. Je sais pas si c'est vrai, moi dans mon lycée j'ai des collègues géniaux en HG qui trouvent la sociologie fascinante et qui comprennent bien que ce n'est pas du tout leur domaine d'enseignement et que c'est différent. Et on a déjà eu des cours interdisciplinarité ensembles, c'était vraiment cool.
En TPE idem, on était 3 (une enseignante en HG, un enseignant en Français). Sur les sujets "féminisme" "discrimination envers les personnes de couleurs aux USA" "le dark-web" "le conformisme social" "la déviance", la prof d'Histoire-Geo m'appelait ! =)
"C'est pas mon domaine, aide les! "

Et moi idem, dès que ça partait sur les violences contre les noirs aux Etats-Unis au long du 20ème, ou les mouvements féministes et leurs évolutions historiques, j'appelais ma collègue.
Je veux dire Histoire-Geo et S.E.S. se complètent à fond et nos deux spé aussi.
Je ne comprend donc pas ces réactions sur internet (pas forcément ici hein) d'enseignants en Histoire qui aimeraient prendre la Sociologie et la Science Politique alors qu'ils n'y sont pas formés pour... !
Zagara
Zagara
Guide spirituel

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Zagara le Jeu 21 Fév 2019 - 12:26
@Flagada_28 a écrit:
Et je comprend pas vraiment ce que les enseignants en Histoire viendraient faire en sociologie.
J'adore cette discipline hein, j'aurais fait prof d'Histoire-Geo si j'avais pas passé capes S.E.S.
Mais tout de même au concours, c'est nous qui passons des épreuves de sociologie et de science politique...!

D'un point de vue strictement méthodologique, la sociologie est une histoire du présent ; le transfert de compétence est très facile. Demain je peux faire une thèse en sociologie si j'en ai l'envie, j'utilise exactement les mêmes outils, y compris statistiques. A l'inverse, un sociologue ne peut pas faire d'histoire immédiatement parce qu'il lui manque la paléographie et la méthode de critique des sources.

Je ne "déteste" rien et je m'en fiche de "prendre" la sociologie (comme si c'était un jouet...). Je signale simplement et de manière neutre qu'il y a entre l'histoire et la sociologie une passerelle de compétence évidente et exploitable par ceux qui nous dirigent pour économiser des postes et créer une forme de bivalence. Ce sont des objectifs recherchés par les réformes, même si ce ne sont pas les seuls objectifs, donc il faut être attentif à ces questions et pas se tromper d'ennemi en accusant ses collègues-messagers de je ne sais quoi.
avatar
Flagada_28
Niveau 6

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Flagada_28 le Jeu 21 Fév 2019 - 12:30
@Zagara a écrit:
@Flagada_28 a écrit:
Et je comprend pas vraiment ce que les enseignants en Histoire viendraient faire en sociologie.
J'adore cette discipline hein, j'aurais fait prof d'Histoire-Geo si j'avais pas passé capes S.E.S.
Mais tout de même au concours, c'est nous qui passons des épreuves de sociologie et de science politique...!

D'un point de vue strictement méthodologique, la sociologie est une histoire du présent.

Heu non pas vraiment.
Ca serait vraiment réducteur de limiter la sociologie à cela. Y'a des passerelles, je ne dis pas. Mais quand j'en discute avec les enseignants en HG on voit bien qu'ils n'ont pas les mêmes méthodos.
Je veux dire c'est excessivement enervant de voir tout le monde dire "moi aussi je peux faire de la sociologie. On a déjà des partisans de gauche sur youtube (Osons Causer, Usul) qui disent en faire (Lol) ou de droite (Raptor, Soral...) idem sur youtube...
Je veux dire c'est vraiment enervant. Mais je comprend dans un sens, on baigne tous dans le social donc tout le monde peut se dire qu'on peut faire de la sociologie.
Mais non y'a une méthodologie et un point de vue précis tout de même...

Sinon on en arrive à ce genre de types sur les plateaux télés
L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 9782707196132
Zagara
Zagara
Guide spirituel

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Zagara le Jeu 21 Fév 2019 - 12:32
Au lieu de t'énerver pour rien tu devrais être honoré que l'histoire soit une sociologie du passé. Razz
Depuis l'avènement de l'anthropologie historique dans les années 70, devenue courant majoritaire, oui l'histoire est devenue une sorte de sociologie du passé, et la sociologie une forme d'histoire du présent, et les deux disciplines ont été influencées par les innovations proposées par l'anthropologie. Sans parler du métissage méthodologique entre sociologie et histoire qui a déjà eu lieu entre les 2 guerres (école de la "sociologie historique"). Je ne te parle pas des épreuves de concours qui ne sont pas des marqueurs d'identité de ce que sont les disciplines...
Encore une fois, moi je m'en fiche (perso je préfèrerais que l'histoire soit enseignée toute seule, sans géographie, pour avoir le temps d'aborder les 3 périodes délaissées, et qu'on ait à côté de vrais géographes dans le secondaire), je préviens seulement de ce qui pourrait advenir.


Dernière édition par Zagara le Jeu 21 Fév 2019 - 12:39, édité 1 fois
avatar
Flagada_28
Niveau 6

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Flagada_28 le Jeu 21 Fév 2019 - 12:38
Ah non mais je ne suis pas enervé ^^ comme je te dis j'ai de super collègues en HG.
C'est juste que même cette idée de dire "on veut enlever la socio aux profs de S.E.S. pour leur garder l'aspect éco" est même faux si on se base sur les programmes de la réforme. Y'a autant de socio + science po que d'éco dans cette réforme ce qui n'était pas le cas avant (c'est à dire les programmes actuels).
Mathador
Mathador
Grand sage

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Mathador le Jeu 21 Fév 2019 - 12:39
@Zagara a écrit:Du point de vue énarquien ce serait plus "cohérent" (tu supprimes le caractère hybride des SES) et plus "moderne" (économie mathématisée à la néoclassique = "moderne" pour ces gens-là). Pourquoi pas une bivalence SE-maths à terme.
Une bivalence maths-sciences, je n'y crois pas trop, qu'il s'agisse de sciences expérimentales ou de sciences économiques. À moins bien sûr que l'on demande une double spécialisation systématique comme en Allemagne ou que l'on ressuscite les PEGC.
Par contre si l'on vire la sociologie des SES, il y a une conséquence plus immédiate, qui est que le nouveau programme serait faisable par les enseignants d'éco-gestion.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Zagara
Zagara
Guide spirituel

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Zagara le Jeu 21 Fév 2019 - 12:42
Pourtant c'est le risque pointé par tous les profs de SES qui s'alarment depuis quelques années de l'avenir de leur discipline. Dans la logique bac -3/+3, les SES doivent devenir l'antichambre de la licence d'économie et des classes prépas écos, qui sont centrées sur une économie mathématisée. Du moins, c'est ce que veulent faire des acteurs plus puissants que toi ou moi.
avatar
Flagada_28
Niveau 6

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Flagada_28 le Jeu 21 Fév 2019 - 12:46
@Zagara a écrit:Pourtant c'est le risque pointé par tous les profs de SES qui s'alarment depuis quelques années sur l'avenir de leur discipline. Dans la logique bac -3/+3, les SES doivent devenir l'antichambre de la licence d'économie et des classes prépas écos, qui sont centrées sur une économie mathématisée. Du moins, c'est ce que veulent faire des acteurs plus puissants que toi ou moi.

Ça je le sais bien et attendons les programmes de T° pour juger mais dans tout ce qu'il y'a eu comme débat suite à la réforme avec du "ça va être que du micro " etc...j'ai été hyper surpris de voir qu'il y'a eu de la micro-éco de supprimé en Première et un renforcement de la sociologie-science po en première.

Donc pour l'instant les craintes ne se sont pas réalisées. Nos formateurs nous l'ont dit: ce ne sont pas les programmes curieusement le problème (et même surprenant!) mais bien l'idée que la HGGSP possède le terme "science po" dans son intitulé alors qu'elle en à très peu.
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Cléopatra2 le Dim 24 Fév 2019 - 5:59
@Bélinac a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:
@Flagada_28 a écrit:Non mais je comprend pas la logique.
On va attirer des lycéens vers une spé qui ne contient pas ce qu'il y'a dans son intitulé...wtf!

Perso, on leur dit qu'il s'agit d'histoire-géo, et d'histoire politique.
Et c'est clairement la spé qu'ils prennent par défaut avec langues :
- Nul en sciences
- Nul en français
Bon, ben on va faire histoire-géo alors L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 437980826

Il y a pourtant clairement de la sociologie politique, notamment dans les thèmes 1 et 4....

Oui, mais pas de quoi (d'après le contenu et non les intitulés des programmes) partager la spé. Ce qui est sociologique ou sciences politiques fait l'équivalent de moins d'1/2h par semaine.
Je crois que les profs d'histoire peuvent faire un peu de socio au débotté car ils en font un peu de facto plus facilement que les profs de SES de l'histoire ou de la géo car ils n'ont pas la formation.
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Cléopatra2 le Dim 24 Fév 2019 - 6:04
@Flagada_28 a écrit:
@Zagara a écrit:Pourtant c'est le risque pointé par tous les profs de SES qui s'alarment depuis quelques années sur l'avenir de leur discipline. Dans la logique bac -3/+3, les SES doivent devenir l'antichambre de la licence d'économie et des classes prépas écos, qui sont centrées sur une économie mathématisée. Du moins, c'est ce que veulent faire des acteurs plus puissants que toi ou moi.

Ça je le sais bien et attendons les programmes de T° pour juger mais dans tout ce qu'il y'a eu comme débat suite à la réforme avec du "ça va être que du micro " etc...j'ai été hyper surpris de voir qu'il y'a eu de la micro-éco de supprimé en Première et un renforcement de la sociologie-science po en première.

Donc pour l'instant les craintes ne se sont pas réalisées. Nos formateurs nous l'ont dit: ce ne sont pas les programmes curieusement le problème (et même surprenant!) mais bien l'idée que la HGGSP possède le terme "science po" dans son intitulé alors qu'elle en à très peu.

Oui voilà c'est l'appellation qui est crétine.
Bélinac
Bélinac
Habitué du forum

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par Bélinac le Dim 24 Fév 2019 - 7:43
L'appellation "Sciences Politiques" est crétine par essence, que ce soit pour l'enseignement des SES comme de l'Histoire, car elle entretient l'ambiguïté entre une discipline et les IEP, où on enseigne finalement moins la "Science Politique" que l'Histoire, le Droit ou les Sciences économiques (c'était du moins le cas à mon époque).... Mais nous (enseignants de Lycée) en jouons avec un brin d'hypocrisie et de snobisme parce qu'il s'agit d'études qui jouissent d'un certain prestige auprès des élèves et des parents... En spécialité d'Histoire comme de SES, l'appellation "Sociologie Politique" serait plus honnête, et au singulier, s'il vous plait, parce que je n'en connais qu'une !!
mamieprof
mamieprof
Neoprof expérimenté

L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 Empty Re: L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ?

par mamieprof le Dim 24 Fév 2019 - 8:58
@Cléopatra2 a écrit:
@Bélinac a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:
@Flagada_28 a écrit:Non mais je comprend pas la logique.
On va attirer des lycéens vers une spé qui ne contient pas ce qu'il y'a dans son intitulé...wtf!

Perso, on leur dit qu'il s'agit d'histoire-géo, et d'histoire politique.
Et c'est clairement la spé qu'ils prennent par défaut avec langues :
- Nul en sciences
- Nul en français
Bon, ben on va faire histoire-géo alors L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 437980826

Il y a pourtant clairement de la sociologie politique, notamment dans les thèmes 1 et 4....

Oui, mais pas de quoi (d'après le contenu et non les intitulés des programmes) partager la spé. Ce qui est sociologique ou sciences politiques fait l'équivalent de moins d'1/2h par semaine.
Je crois que les profs d'histoire peuvent faire un peu de socio au débotté car ils en font un peu de facto plus facilement que les profs de SES de l'histoire ou de la géo car ils n'ont pas la formation.
 
Tout cela est plein de bon sens Cléopatra2  L'enseignement Science politique au lycée : quelle répartition chez vous ? - Page 2 2252222100
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum