Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lord Steven
Fidèle du forum

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Lord Steven le Lun 11 Mar - 21:39
J'aîme bien faire étudier la scène de la bibliothèque. Hormis le fait que trop d'élèves ne connaissent pas l'oeuvre à mon grand dam, je trouve que c'est une belle façon de traiter mythes et héros.
Lucrezia
Lucrezia
Niveau 9

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Lucrezia le Lun 11 Mar - 21:59
@Delia a écrit:
@scot69 a écrit:
@Cath a écrit:Ah mais... Vous oubliez Le Meurtre de Roger Ackroyd, il me semble. Difficile de se montrer méprisant après ça.
Je me souviens l'avoir cité dans ma copie de bac!
Pierre Bayard lui a consacré un ouvrage stimulant : Qui a tué Roger Ackroyd ?

J'aime aussi beaucoup lire les Agatha Christie !
Et Pierre Bayard a sorti un nouveau livre en janvier, La vérité sur "Dix petits nègres" : je l'ai acheté il y a quelques jours, j'ai hâte de l'attaquer ! Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 1482308650

En ce qui concerne Autant en emporte le vent, quelle édition (en vf) recommanderiez-vous ? Je n'ai jamais lu cette oeuvre, j'aimerais combler cette lacune...

_________________
« Ὁ βίος βραχύς, ἡ δὲ τέχνη μακρή, ὁ δὲ καιρὸς ὀξύς, ἡ δὲ πεῖρα σφαλερή, ἡ δὲ κρίσις χαλεπή. »  Hippocrate
Olympias
Olympias
Prophète

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Olympias le Lun 11 Mar - 22:21
J'ai dévoré "Autant en emporte le vent" quand j'étais en 5e. Puis je l'ai vu au ciné sur grand écran...grandiose !
J'ai l'édition Gallimard qui appartenait à ma mère. Années 60 je dirais. On le trouve en Folio 3 tomes.
Babarette
Babarette
Grand Maître

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Babarette le Lun 11 Mar - 22:23
J'ai la quarto Gallimard, avec la traduction des années 30. C'est amusant, il y a certaines notes de bas de page qui expliquent des choses qui paraissent évidentes aujourd'hui, comme ce qu'est un barbecue.
Je ne connais pas le texte original et je serais bien en peine de conseiller une traduction, mais celle que je lis est très agréable. Je ne sais pas si c'est fidèle, mais le texte est beau.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Lord Steven
Lord Steven
Fidèle du forum

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Lord Steven le Mar 12 Mar - 6:40
@Lucrezia a écrit:
@Delia a écrit:
@scot69 a écrit:
@Cath a écrit:Ah mais... Vous oubliez Le Meurtre de Roger Ackroyd, il me semble. Difficile de se montrer méprisant après ça.
Je me souviens l'avoir cité dans ma copie de bac!
Pierre Bayard lui a consacré un ouvrage stimulant : Qui a tué Roger Ackroyd ?

J'aime aussi beaucoup lire les Agatha Christie !
Et Pierre Bayard a sorti un nouveau livre en janvier, La vérité sur "Dix petits nègres" : je l'ai acheté il y a quelques jours, j'ai hâte de l'attaquer ! Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 1482308650

En ce qui concerne Autant en emporte le vent, quelle édition (en vf) recommanderiez-vous ? Je n'ai jamais lu cette oeuvre, j'aimerais combler cette lacune...

Ah oui? Intéressant.  Après on a bcp glosé sur les dix petits nègres et la culpabilité de l'assassin final. Si on relit attentivement, on se rend compte que pour cette personne, assassiner miss Brent tient de la quasi impossibilité. Je doute au final que dame Agatha ait voulu y mettre un message subliminal et je suis bien placé pour savoir qu'un auteur peut parfois faire des bourdes narratives pour servir sa cause. Je suis bien persuadé que c'est la même chose pour Roger Ackroyd surtout quand on connaît son état d'esprit au moment de la rédaction de ce roman. Mais cela a fait plaisir à Pierre Bayard.  Au final c'est amusant même si un peu prétentieux parfois.


Dernière édition par Lord Steven le Mar 12 Mar - 7:30, édité 1 fois (Raison : Sur les conseils de Babarette, j'avais spoilé le nom de l'assassin :))

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 929169480
Babarette
Babarette
Grand Maître

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Babarette le Mar 12 Mar - 7:04
Lord Steven: Vous venez de me dévoiler le nom de l'assassin dans Dix petits nègres!
Il faudrait peut-être mettre en spoiler ce que vous avez écrit pour éviter que d'autres soient déçus. Smile

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Lord Steven
Lord Steven
Fidèle du forum

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Lord Steven le Mar 12 Mar - 7:29
@Babarette a écrit:Lord Steven: Vous venez de me dévoiler le nom de l'assassin dans Dix petits nègres!
Il faudrait peut-être mettre en spoiler ce que vous avez écrit pour éviter que d'autres soient déçus. Smile

Zut je pensais que tout le monde était au courant du coup j'édite et je modifie !!!!!

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 929169480
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par gnafron2004 le Mar 12 Mar - 7:38
Gone with the wind? Euh...me rappelle plus...
Spoiler:
En fait, si, je me rappelle très bien que je me suis endormie...désolée pour les fans mais moi j'ai trouvé ça méga-barbant!
Lucrezia
Lucrezia
Niveau 9

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Lucrezia le Mar 12 Mar - 7:48
@Olympias et @Babarette : Merci pour vos conseils !
@Lord Steven : Assez d'accord sur le côté amusant et un peu prétentieux. Sitôt lu, je publierai sur "Vos dernières lectures" pour donner mon avis. Wink

_________________
« Ὁ βίος βραχύς, ἡ δὲ τέχνη μακρή, ὁ δὲ καιρὸς ὀξύς, ἡ δὲ πεῖρα σφαλερή, ἡ δὲ κρίσις χαλεπή. »  Hippocrate
Ponocrates
Ponocrates
Fidèle du forum

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Ponocrates le Mar 12 Mar - 9:08
J'attends depuis deux pages: pas une voix pour dénoncer l'apologie du viol - la scène avec Rhett Butler ivre, Scarlett de retour de la soirée de la honte dans sa tenue violette, l'escalier...Et le petit sourire de satisfaction de Scarlett au matin. Comme quoi même avec "me too" il y a encore du travail Wink
Personnellement, même si - ou peut-être parce que- j'ai vu le film enfant sur grand écran- et revu, et revu, et lu le livre à l'adolescence- le passage ne me gêne pas, parce que j'y vois toujours plus un fantasme - de l'auteur- qu'autre chose.
Mais entre cela et le traitement des personnages de couleur et des vilains nordistes, même si l'héroïne montre aussi une image de la femme intéressante parce que relativement complexe et différente, je pense qu'il faudrait beaucoup d'accompagnement et de mise en contexte pour le faire lire aujourd'hui à des jeunes.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Caspar
Caspar
Bon génie

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Caspar le Mar 12 Mar - 9:53
@Ponocrates a écrit:J'attends depuis deux pages: pas une voix pour dénoncer l'apologie du viol - la scène avec Rhett Butler ivre, Scarlett de retour de la soirée de la honte dans sa tenue violette, l'escalier...Et le petit sourire de satisfaction de Scarlett au matin. Comme quoi même avec "me too" il y a encore du travail Wink
Personnellement, même si - ou peut-être parce que- j'ai vu le film enfant sur grand écran- et revu, et revu, et lu le livre à l'adolescence- le passage ne me gêne pas, parce que j'y vois toujours plus un fantasme - de l'auteur- qu'autre chose.
Mais entre cela et le traitement des personnages de couleur  et des vilains nordistes, même si l'héroïne montre aussi une image de la femme intéressante parce que relativement complexe et différente, je pense qu'il faudrait beaucoup d'accompagnement et de mise en contexte pour le faire lire aujourd'hui à des jeunes.

Des choses qui étaient acceptables en 1939 ne le sont plus. Cela veut-il dire qu'on doit jeter toute la littérature et le cinéma classiques à la poubelle ?
Delia
Delia
Expert

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Delia le Mar 12 Mar - 10:07
Scène de viol... On peut penser que Rhett se montre moins brutal que Fabrice del Dongo avec Clélia Conti. Plus loin, il confie à Mélanie qu'il était enfin parvenu à ce que Scarlett ait un orgasme. Il n'est pas fier de lui, d'ailleurs, il s'enfuit ensuite. C'est un violeur du genre du comte russe de la Marquise d'O. Il a droit à des circonstances atténuantes...

Cependant, il n'y a dans tout le roman aucun personnage de couleur : ou des blancs, ou des noirs. Déni de réalité, refus de voir l'existence de métis dont beaucoup nés de viols : cet aspect est à vomir.


Dernière édition par Delia le Mar 12 Mar - 10:26, édité 1 fois

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Ponocrates
Ponocrates
Fidèle du forum

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Ponocrates le Mar 12 Mar - 10:25
@Caspar a écrit:
@Ponocrates a écrit:J'attends depuis deux pages: pas une voix pour dénoncer l'apologie du viol - la scène avec Rhett Butler ivre, Scarlett de retour de la soirée de la honte dans sa tenue violette, l'escalier...Et le petit sourire de satisfaction de Scarlett au matin. Comme quoi même avec "me too" il y a encore du travail Wink
Personnellement, même si - ou peut-être parce que- j'ai vu le film enfant sur grand écran- et revu, et revu, et lu le livre à l'adolescence- le passage ne me gêne pas, parce que j'y vois toujours plus un fantasme - de l'auteur- qu'autre chose.
Mais entre cela et le traitement des personnages de couleur  et des vilains nordistes, même si l'héroïne montre aussi une image de la femme intéressante parce que relativement complexe et différente, je pense qu'il faudrait beaucoup d'accompagnement et de mise en contexte pour le faire lire aujourd'hui à des jeunes.

Des choses qui étaient acceptables en 1939 ne le sont plus. Cela veut-il dire qu'on doit jeter toute la littérature et le cinéma classiques à la poubelle ?
De la même façon que je fais lire Maupassant, malgré son peu d'estime pour l'intelligence féminine...Je suis bien d'accord avec vous, je me contentais seulement de souligner notre tolérance Wink

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Babarette
Babarette
Grand Maître

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Babarette le Mar 12 Mar - 10:44
Je viens de lire le passage où Scarlett a été agressée et qu'on lui balance à la figure que c'est bien fait pour elle. Vu ce qui se passe juste après, on peut presque comprendre la réaction des autres.

J'ai surtout repéré le racisme, la glorification des Confédérés, c'est déjà plutôt puant, mais ça reste un roman des plus intéressants. J'adore détester Scarlett et Rett, sans toutefois y parvenir complètement.
Comme quoi, on peut avoir des idées émétiques, les mettre dans un roman et arriver à en faire une belle oeuvre.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Babarette
Babarette
Grand Maître

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Babarette le Mar 12 Mar - 10:47
@Delia a écrit:Scène de viol... On peut penser que Rhett se montre moins brutal que Fabrice del Dongo avec Clélia Conti. Plus loin, il confie à Mélanie qu'il était enfin parvenu à ce que Scarlett ait un orgasme. Il n'est pas fier de lui, d'ailleurs, il s'enfuit ensuite. C'est un violeur du genre du comte russe de la Marquise d'O. Il a droit à des circonstances atténuantes...

Cependant, il n'y a dans tout le roman aucun personnage de couleur : ou des blancs, ou des noirs. Déni de réalité, refus de voir l'existence de métis dont beaucoup nés de viols : cet aspect est à vomir.

Il y a une métisse, celle qui s'occupe de la cuisine à la scierie. Mais pas un mot sur les viols de femmes noires, en effet. Les viols sur les femmes blanches sont en revanche fortement soulignés dans le récit.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Shere Khan
Shere Khan
Niveau 10

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Shere Khan le Mar 12 Mar - 14:49
@Ponocrates a écrit:J'attends depuis deux pages: pas une voix pour dénoncer l'apologie du viol - la scène avec Rhett Butler ivre, Scarlett de retour de la soirée de la honte dans sa tenue violette, l'escalier...Et le petit sourire de satisfaction de Scarlett au matin. Comme quoi même avec "me too" il y a encore du travail Wink
Personnellement, même si - ou peut-être parce que- j'ai vu le film enfant sur grand écran- et revu, et revu, et lu le livre à l'adolescence- le passage ne me gêne pas, parce que j'y vois toujours plus un fantasme - de l'auteur- qu'autre chose.
Mais entre cela et le traitement des personnages de couleur  et des vilains nordistes, même si l'héroïne montre aussi une image de la femme intéressante parce que relativement complexe et différente, je pense qu'il faudrait beaucoup d'accompagnement et de mise en contexte pour le faire lire aujourd'hui à des jeunes.
Je n'ai pas vu d'apologie du viol de Scarlett, qui n'est pas du tout du même tonneau que le viol de la mère d'Elle, dans l'Eté Meurtrier. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, mais la notion de viol entre époux est récente. Dans l'Amérique de 1860 et des brouettes, elle n'existe pas. Bien plus, il existe plutôt celle de "devoir conjugal" que Rhett met en avant pour dire qu'il pourrait très bien demander le divorce auquel Scarlett ne tient pas, Mélanie étant encore vivante.


Dernière édition par Hélips le Mer 13 Mar - 20:49, édité 1 fois (Raison : balises de citation.)

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Oudemia le Mar 12 Mar - 15:19
@Shere Khan a écrit:
@Ponocrates a écrit:J'attends depuis deux pages: pas une voix pour dénoncer l'apologie du viol - la scène avec Rhett Butler ivre, Scarlett de retour de la soirée de la honte dans sa tenue violette, l'escalier...Et le petit sourire de satisfaction de Scarlett au matin. Comme quoi même avec "me too" il y a encore du travail Wink
Personnellement, même si - ou peut-être parce que- j'ai vu le film enfant sur grand écran- et revu, et revu, et lu le livre à l'adolescence- le passage ne me gêne pas, parce que j'y vois toujours plus un fantasme - de l'auteur- qu'autre chose.
Mais entre cela et le traitement des personnages de couleur  et des vilains nordistes, même si l'héroïne montre aussi une image de la femme intéressante parce que relativement complexe et différente, je pense qu'il faudrait beaucoup d'accompagnement et de mise en contexte pour le faire lire aujourd'hui à des jeunes.
Je n'ai pas vu d'apologie du viol de Scarlett, qui n'est pas du tout du même tonneau que le viol de la mère d'Elle, dans l'Eté Meurtrier. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, mais la notion de viol entre époux est récente. Dans l'Amérique de 1860 et des brouettes, elle n'existe pas. Bien plus, il existe plutôt celle de "devoir conjugal" que Rhett met en avant pour dire qu'il pourrait très bien demander le divorce auquel Scarlett ne tient pas, Mélanie étant encore vivante.

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 2252222100
Merci pour cette précision, Shere Khan, c'est un rappel nécessaire car je me demandais ce qui m'avait échappé, mais mon souvenir était exact, il n'y a rien d'autre que l'exigence du devoir conjugal, à remettre dans le contexte temporel avant de juger.
Lord Steven
Lord Steven
Fidèle du forum

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Lord Steven le Mar 12 Mar - 21:34
@Lucrezia: I can't wait Smile
@Ponocrates: assez d'accord il faut un vrai accompagnement. J'ai étudié le roman avec une c.asse de terminales euro plutôt bonne et cultivee9, mais la guerre de sécession, c'etzit un grand mystère pour eux. Mais finalement ils ont bien accroché aux personnages, nous avons même fini par tourner une nouvelle version du film Smile

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 929169480
Babarette
Babarette
Grand Maître

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Babarette le Mer 13 Mar - 16:25
@Lord Steven a écrit:@Lucrezia: I can't wait Smile
@Ponocrates: assez d'accord il faut un vrai accompagnement.  J'ai étudié le roman avec une c.asse de terminales euro plutôt bonne et cultivee9, mais la guerre de sécession, c'etzit un grand mystère pour eux. Mais finalement ils ont bien accroché aux personnages,  nous avons même fini par tourner une nouvelle version du film Smile

Je me rends moi-même compte, à la lecture du roman, que je connais très mal cette période (lire Les Tuniques bleues, ça ne suffit pas^^). Une de mes prochaines lectures sera un essai historique sur le sujet.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Delia
Delia
Expert

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Delia le Mer 13 Mar - 18:04
Et aussi Jubilee, de Margaret Walker (1966), dont l'héroïne est une esclave, fille du maître, et Les pays lointains de Julien Green, situé dans les années qui précèdent la guerre. L'auteur y signale mine de rien que la personne qui s'occupe des enfants est une nounou. J'ajouterai que lorsque la nounou est une esclave noire, c'est une mabo.
Les héritiers Mitchell veillent jalousement sur la poule aux œufs d'or, je veux dire les droits d'auteur. Pour retarder l'entée dans le domaine public ils ont commandité une suite, elle-même productrice de droits. Quiconque voudrait reprendre la traduction aurait à s'acquitter de droits prohibitifs, si bien que la mabo est condamnée à demeurer une mama et les barbecues des pique-niques...

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Lord Steven
Lord Steven
Fidèle du forum

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Lord Steven le Mer 13 Mar - 19:15
si vous faites allusion à Charleston d'Alexandra Ripley c'était une nullité crasse!!!!

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 929169480
Babarette
Babarette
Grand Maître

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Babarette le Mer 13 Mar - 19:21
Je viens de finir le roman. Je suis Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 810795018 Non seulement le roman est fini, lui qui m'a tant tenu compagnie, mais en plus, quelle claque! Ce sera une de mes plus belles lectures, même, ou parce que, j'ai si souvent eu envie de gifler Scarlett et que le roman pue le confédéré. Je suis vraiment émue, ça m'a bouleversée.
J'ai hâte de voir le film. Dommage que je ne puisse pas le voir au cinéma.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
DaphNenya
DaphNenya
Habitué du forum

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par DaphNenya le Mer 13 Mar - 19:56
@Babarette a écrit:Je viens de finir le roman. Je suis  Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 810795018 Non seulement le roman est fini, lui qui m'a tant tenu compagnie, mais en plus, quelle claque! Ce sera une de mes plus belles lectures, même, ou parce que, j'ai si souvent eu envie de gifler Scarlett et que le roman pue le confédéré. Je suis vraiment émue, ça m'a bouleversée.
J'ai hâte de voir le film. Dommage que je ne puisse pas le voir au cinéma.

Tu vas pleurer en regardant le film !
Je le connais par cœur, et donc en général je pleure comme une madeleine à partir de la moitié du film, parce que j'anticipe ce qui va arriver.
Les acteurs jouent leur rôle à merveille, qu'ils aient un rôle principal ou mineur, Vivien Leigh notamment est l'incarnation parfaite de Scarlett.
Leslie Howard, Olivia de Haviland, Thomas Mitchell, Everett Brown...
Et Hattie McDaniel, première femme noire à recevoir un Oscar, grâce à son rôle dans le film, si je ne m'abuse.
Et Clark Gable... omg !    

Moi aussi, j'adorerais le voir sur grand écran.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Oudemia le Mer 13 Mar - 20:04
L'avoir vu sur grand écran, c'est le privilège de l'âge Razz

Au Gaumont Palace de la place Clichy, c'était même un très grand écran.
Caspar
Caspar
Bon génie

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Caspar le Mer 13 Mar - 20:07
@Lord Steven a écrit:si vous faites allusion à Charleston d'Alexandra Ripley c'était une nullité crasse!!!!


Je pense qu'il s'agit plutôt de "Scarlett", Alexandra Ripley a été recrutée justement parce qu'elle avait écrit "Charleston" auparavant.
Babarette
Babarette
Grand Maître

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell - Page 2 Empty Re: Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

par Babarette le Mer 13 Mar - 20:20
@Oudemia a écrit:L'avoir vu sur grand écran, c'est le privilège de l'âge Razz

Au Gaumont Palace de la place Clichy, c'était même un très grand écran.

Je ne désespère pas de voir une projection en cinémathèque, ou mieux, un ciné concert!

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum