Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Vautrin84
Niveau 9

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Vautrin84 Mer 20 Mar 2019 - 11:44
Pour ma part, j'ai travaillé sur L'Avare en 5e depuis le changement de programme (auparavant je travaillais cette pièce que j'adore en 4e) et c'est bien passé, avec le film de De Funès en appui Smile
ernya
ernya
Habitué du forum

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par ernya Mer 20 Mar 2019 - 11:58
Vautrin84 a écrit:Pour ma part, j'ai travaillé sur L'Avare en 5e depuis le changement de programme (auparavant je travaillais cette pièce que j'adore en 4e) et c'est bien passé, avec le film de De Funès en appui Smile
Pareil !
En axant sur le conflit, ça passe crème.
Sphinx
Sphinx
Modérateur

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Sphinx Mer 20 Mar 2019 - 12:21
Je fais L'Avare tous les ans aussi et ça marche bien y compris avec des classes faibles comme celle que j'ai cette année (mis à part le problème du vocabulaire, mais ça, le choix de la pièce n'y change rien). J'ai aussi testé pour la première fois cette année la version de De Funès : beaucoup plus de succès que celle avec Serrault que je pratiquais jusqu'alors (il faut bien dire qu'on ne comprend pas grand chose à ce qu'il marmonne).

J'ai testé les Fourberies une année, ce fut un échec retentissant. Ils se sont complètement perdus entre les deux pères, les deux jeunes hommes, les deux valets, les deux jeunes-filles-qui-ne-sont-pas-qui-elles-semblent-être, les faux Turcs, les vrais Égyptiens... Ce n'est pas une pièce si simple qu'il y paraît.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


comédie du XVIIe 5e - Page 2 Livre11
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par ThomCarver Mer 20 Mar 2019 - 12:40
Sphinx a écrit: J'ai testé les Fourberies une année, ce fut un échec retentissant. Ils se sont complètement perdus entre les deux pères, les deux jeunes hommes, les deux valets, les deux jeunes-filles-qui-ne-sont-pas-qui-elles-semblent-être, les faux Turcs, les vrais Égyptiens... Ce n'est pas une pièce si simple qu'il y paraît.

Je confirme : on s'emmêle vite les pinceaux avec ces histoires de familles en miroir et les deux filles "retrouvées". C'est finalement assez complexe malgré un schéma en début de chapitre. (le dénouement est teeeeeeellement gros mais bon). J'avais utilisé la mes vintage de Jacques Echantillon qui était kitchissime au possible avec un Scapin en mode cow-boy et une action se déroulant dans un cirque... Les élèves étaient un peu désarçonnés.

J'ai choisi une farce du Moyen-Age cette année (La Farce du Cuvier) pour changer de Molière même si le BO oblige à étudier ce dramaturge. On se penche déjà sur L'Amour médecin en 6ème et j'ai peur de faire une overdose.

_________________
Spoiler:
Siggy
Siggy
Habitué du forum

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Siggy Mer 20 Mar 2019 - 12:54
J'ai également fait L'Avare avec des 5e, ça a très bien fonctionné. Le chapitre était long mais ça en valait la peine. Ils ont joué avec plaisir une scène. L'acte II était le plus difficile à comprendre (histoire d'emprunt et de notaire). Mais pour le reste, cela leur a beaucoup plu, ils devraient s'en souvenir.
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par *Ombre* Mer 20 Mar 2019 - 12:58
Je trouve ça dommage de ne pas refaire une pièce de Molière en 5e. Pour nous, ça peut semble beaucoup si on a aussi des 6e, mais pour les élèves, 2 pièces de Molière sur toute une scolarité de collège, ce n'est pas superflu. Quand on se lasse d'un titre, on peut en choisir un autre : Le Malade, L'Avare, Scapin, Le Bourgeois, George Dandin... c'est à chaque fois un succès.
FloFlexLettres
FloFlexLettres
Niveau 5

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par FloFlexLettres Mer 20 Mar 2019 - 13:24
*Ombre* a écrit:Je trouve ça dommage de ne pas refaire une pièce de Molière en 5e. Pour nous, ça peut semble beaucoup si on a aussi des 6e, mais pour les élèves, 2 pièces de Molière sur toute une scolarité de collège, ce n'est pas superflu. Quand on se lasse d'un titre, on peut en choisir un autre : Le Malade, L'Avare, Scapin, Le Bourgeois, George Dandin... c'est à chaque fois un succès.

Mais en 6e, Molière n’est pas du tout obligatoire. On peut travailler sur du théâtre contemporain. J’ai arrêté de donner Molière en OI a lire en collège parce que ça passe moyennement voire pas du tout dans mon secteur. Par contre, des captations de pièces complètes et des extraits à commenter, évidemment et cela fonctionne. Pas de pression, on choisit selon les programmes sans obligation !
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Sylvain de Saint-Sylvain Mer 20 Mar 2019 - 13:42
ThomCarver a écrit: J'avais utilisé la mes vintage de Jacques Echantillon qui était kitchissime au possible avec un Scapin en mode cow-boy et une action se déroulant dans un cirque... Les élèves étaient un peu désarçonnés.

Existe-t-il de bonnes captations ? Je trouve important de ne pas montrer n'importe quoi. S'interroger sur une mauvaise mise en scène peut être intéressant, mais avec des élèves qui en ont vu d'autres. Beaucoup d'élèves se feront à l'occasion d'une projection leur première idée du théâtre, et il serait dommage de conforter leurs préjugés (un truc de bouffons).

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Illiane
Illiane
Neoprof expérimenté

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Illiane Mer 20 Mar 2019 - 13:53
Dans mes souvenirs (un peu lointains j'avoue), celle-ci n'est pas mal :

https://www.youtube.com/watch?v=C7aWIGHxpyQ

J'utilisais également quelques extraits de celle-ci :

https://www.youtube.com/watch?v=N97edhuFWb0
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Expert

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Pointàlaligne Mer 20 Mar 2019 - 14:01
Madène a écrit:Bonjour à toutes et à tous,

Je cherche une comédie du 17ème pour mes élèves de 5ème et je ne trouve pas grand chose qui m'inspire, on me conseille souvent Les Fourberies de Scapin de Molière mais je me tourne vers vous pour voir si vous n'avez pas d'autres idées. Je suis ouverte à toutes propositions. Merci d'avance et belle journée à tous !

Madène.

Quand j'ai des 5ème, ils lisent Les Fourberies, ou L'Avare, ou Le Malade imaginaire. Gros succès à chaque fois.
Comme plusieurs d'entre vous, je trouverais bien dommage que les élèves quittent le collège sans avoir lu Molière. On peut l'étudier en 6e-5e, il ne faut pas les en priver.
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par ThomCarver Mer 20 Mar 2019 - 14:03
Sylvain de Saint-Sylvain a écrit: Existe-t-il de bonnes captations ? Je trouve important de ne pas montrer n'importe quoi. S'interroger sur une mauvaise mise en scène peut être intéressant, mais avec des élèves qui en ont vu d'autres. Beaucoup d'élèves se feront à l'occasion d'une projection leur première idée du théâtre, et il serait dommage de conforter leurs préjugés (un truc de bouffons).

Les captations de la compagnie Roumanoff sont effectivement bien plus traditionnelles. Je ne dirai pas qu'elle est mauvaise : désarçonnnante oui et peut-être qu'effectivement, il faudrait commencer par une vision plus tradi de Molière. Scapin est une pièce farcesque (mais pas que bien sûr) alors pourquoi pas tirer sur la corde de la bouffonnerie.. Je pense plutôt que le metteur en scène insiste sur la dimension "justicier" en mode Lucky-Luke du personnage mais sous des abords presque parodiques. Son Scapin n'est pas du tout noir.

Ce qui me dérange avec le niveau 5ème, c'est qu'on nous OBLIGE à étudier Molière pour le théâtre. C'est un peu anxiogène.

Je pense peut-être faire étudier Inspecteur Toutou de Gripari aux 6ème, c'est rafraichissant. Mais Molière marche très bien avec ce niveau.

_________________
Spoiler:
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par ThomCarver Mer 20 Mar 2019 - 14:05
Pointàlaligne a écrit:
Madène a écrit:Bonjour à toutes et à tous,

Je cherche une comédie du 17ème pour mes élèves de 5ème et je ne trouve pas grand chose qui m'inspire, on me conseille souvent Les Fourberies de Scapin de Molière mais je me tourne vers vous pour voir si vous n'avez pas d'autres idées. Je suis ouverte à toutes propositions. Merci d'avance et belle journée à tous !

Madène.

Quand j'ai des 5ème, ils lisent Les Fourberies, ou L'Avare, ou Le Malade imaginaire. Gros succès à chaque fois.
Comme plusieurs d'entre vous, je trouverais bien dommage que les élèves quittent le collège sans avoir lu Molière. On peut l'étudier en 6e-5e, il ne faut pas les en priver.

Et même en 4/3 ! Des collègues ont choisi Le Bourgeois pour le thème affrontement de valeurs et je propose Les Précieuses en cursive au choix pour mes 3è. Un peu de Molière ça va mais trop bon.

_________________
Spoiler:
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par *Ombre* Mer 20 Mar 2019 - 14:24
Certes, mais entre les collègues qui préfèrent faire des pièces modernes en 6e, ceux qui trouvent Inspecteur Toutou (!) plus rafraîchissant, and so on, on se retrouve trop souvent avec des élèves qui n'ont pas la première idée de qui est Molière... On est donc assez loin de l'overdose.
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par ThomCarver Mer 20 Mar 2019 - 14:30
*Ombre* a écrit:Certes, mais entre les collègues qui préfèrent faire des pièces modernes en 6e, ceux qui trouvent Inspecteur Toutou (!) plus rafraîchissant, and so on, on se retrouve trop souvent avec des élèves qui n'ont pas la première idée de qui est Molière... On est donc assez loin de l'overdose.

Ha mais je fais étudier Molière en 6ème sans scrupule ! Je me disais juste que je pourrais me lancer dans l'étude de cette pièce dans quelques années quand j'en aurai assez de Molière en 6ème. Gripari est un auteur reconnu donc ça ne me poserait aucun problème de le faire en OI. Le théâtre en 6ème, c'est loin d'être évident. Il y a aussi Olivier Py, pourquoi pas.
Certains collègues attendent la 5è pour aborder Molière et je ne leur reproche rien. Mais ayant à la fois des 6ème et des 5ème, pour moi c'est un peu redondant. Comme Molière est imposé en 5ème bon... Je vais peut-être y revenir l'année prochaine mais ma Farce du MA a très bien fonctionné et rentrait parfaitement dans les clous du "rapport à autrui".
Si les élèves étudient une pièce de Molière de la 6ème à la 3ème en OI, je trouve ça dommageable. Certains collègues le font en 6/5/4 ! Alors Molière est sans doute notre dramaturge culte, j'en ai bien conscience et il faut préserver ce patrimoine mais on peut aussi s'ouvrir un peu.

_________________
Spoiler:
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Aurevilly Mer 20 Mar 2019 - 14:59
"Redondant" pour vous, ThomCarver, mais pour nos élèves ? Faire travailler sur Gripari ou Olivier Py sans connaître Molière, je trouve cela franchement gênant. Et ce n'est pas parce Molière est un "dramaturge culte"... Heureusement, Molière est "imposé" en 5ème.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Sylvain de Saint-Sylvain Mer 20 Mar 2019 - 15:03
Bon, un Molière lu au lieu de deux, ça ne change pas grand chose, non ? En 2de, j'étudie Tartuffe en classe (je ne m'en lasse pas) et j'en fais lire deux en cursive, et même s'ils ont de vagues souvenirs d'avoir déjà étudié une pièce dont ils ont oublié le titre, c'est comme s'ils découvraient ça pour la première fois.

Au-delà de l'intérêt des œuvres elles-mêmes, Molière c'est bien au collège aussi pour le vocabulaire.

Si je retourne en collège, la question ne se posera pas : ce sera Molière. Pas parce que je vénère le patrimoine, mais parce que c'est un auteur très ancré dans la culture commune. Un certain nombre de références viendront forcément aux oreilles des élèves. J'aime autant qu'ils aient le moins de chances possibles de se sentir bête. Boni : c'est super bien Smile c'est drôle Smile ça donne une première représentation structurée de la vie sociale Smile ça mobilise des connaissances historiques Smile ça fait travailler la langue de Molière Smile ça leur donne des idées pour lutter contre leurs parents Smile c'est éthique et responsable Smile

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par *Ombre* Mer 20 Mar 2019 - 15:42
Razz
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par ThomCarver Mer 20 Mar 2019 - 15:51
Aurevilly : j’aime la liberté pédagogique dans mon métier. Je n’aime pas qu’on m’impose d’etudier Molière, surtout pour le faire rentrer dans une case thématique. Et je ne veux pas réduire le théâtre à Molière, désolé... Étudier ce dramaturge oui, pour tous les niveaux en OI non.

_________________
Spoiler:
avatar
jjrousseau
Niveau 6

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par jjrousseau Mer 20 Mar 2019 - 16:06
*Ombre* a écrit:Certes, mais entre les collègues qui préfèrent faire des pièces modernes en 6e, ceux qui trouvent Inspecteur Toutou (!) plus rafraîchissant, and so on, on se retrouve trop souvent avec des élèves qui n'ont pas la première idée de qui est Molière... On est donc assez loin de l'overdose.

Oui ce fut le cas de mon fils qui a 18 ans donc récemment, il n'a jamais étudié Molière ni au collège ni au lycée ni même Corneille et Racine...Je trouve cela grave. Cette manie qu'on certains d'aller chercher des oeuvres de derrière les fagots et d'ignorer les grands classiques, cela m'agace prodigieusement.
avatar
jjrousseau
Niveau 6

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par jjrousseau Mer 20 Mar 2019 - 16:07
Aurevilly a écrit:"Redondant" pour vous, ThomCarver, mais pour nos élèves ? Faire travailler sur Gripari ou Olivier Py sans connaître Molière, je trouve cela franchement gênant. Et ce n'est pas parce Molière est un "dramaturge culte"... Heureusement, Molière est "imposé" en 5ème.
Oui franchement Gripari et Olivier Py, on s'en fiche un peu...
Sphinx
Sphinx
Modérateur

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Sphinx Mer 20 Mar 2019 - 16:09
ThomCarver a écrit:Étudier ce dramaturge oui, pour tous les niveaux en OI non.

Mais dans la mesure où c'est inscrit explicitement au programme de 5e, autant privilégier ce niveau non ? Parce que si chacun fait à sa sauce, il est très facile que des élèves passent entre les mailles du filet.

À titre personnel je n'en fais pas en 3e, non pas qu'on ne pourrait pas mais je ne vois pas comment le raccrocher au programme (je tiens pourtant fort peu aux thèmes imposés, que j'interprète comme ça m'arrange).

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


comédie du XVIIe 5e - Page 2 Livre11
ThomCarver
ThomCarver
Niveau 8

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par ThomCarver Mer 20 Mar 2019 - 16:13
Oui Sphinx tu as raison mais j’ai fait mon rebelle cette année...
Ils avaient tous étudié L’Amour médecin avec moi ou Le Médecin malgré lui avec les collègues en 6eme. Tu peux faire étudier Les Précieuses pour Dénoncer les travers de la société par exemple . Ça allait parfaitement avec mon chapitre sur la satire de la mode .

_________________
Spoiler:
FloFlexLettres
FloFlexLettres
Niveau 5

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par FloFlexLettres Mer 20 Mar 2019 - 19:55
Pour revenir aux captations, celle de l’Avare version Comédie Française mise en scène par Catherine Hiegel est formidable.
avatar
jjrousseau
Niveau 6

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par jjrousseau Mer 20 Mar 2019 - 21:02
Par contre, j'ai trouvé que celle du "Malade imaginaire" était assez mauvaise et mes élèves n'ont pas ri une seule fois. Le mieux, quand on peut, c'est évidemment de les emmener au théâtre !
Lord Steven
Lord Steven
Érudit

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Lord Steven Mer 20 Mar 2019 - 21:48
A l'époque déjà lointaine ou j'étais moi même élève, je me suis farci une pièce de Molière chaque année de la 6eme à la 1ere, du médecin malgré lui au tartuffe. Je ne peux plus le voir en peinture, aujourd'hui encore - et pourtant dieu sait que je suis avant tout un pur littéraire. Alors oui, des décennies plus tard, n'est il pas possible en lettres de n'étudier qu'un ou deux Molière pour éviter la sensation de gavage en diversifiant la culture des élèves avec d'autres dramaturges ? Bon, je ne connais pas les programmes de lettres actuels mais j'ai quand même espoir qu'ils sont moins rasoirs que jadis, où il fallait vraiment lire beaucoup à côté pour acquérir de façon purement autonome une véritable culture littéraire.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch comédie du XVIIe 5e - Page 2 929169480
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

comédie du XVIIe 5e - Page 2 Empty Re: comédie du XVIIe 5e

par Sylvain de Saint-Sylvain Mer 20 Mar 2019 - 22:06
Il faut toujours lire beaucoup à côté pour se forger une véritable culture littéraire. Les programmes n'imposent pas un Molière par an.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum