Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Deux poids, deux mesures ?  Empty Deux poids, deux mesures ?

par Verdurette le Dim 24 Mar 2019 - 8:54
Je vous livre une information publique puisqu'elle est depuis une semaine dans les journaux (locaux évidemment) : Lundi dernier, 18 mars, une agente technique du Lycée Léon Blum du Creusot a été agressée par un élève. Elle l'a heurté par inadvertance en passant avec son chariot, et il a commencé à l'insulter, elle a alors, suivant en cela une règle instaurée par le lycée, pris son téléphone pour photographier l'agresseur, afin qu'il soit reconnu en vie scolaire. Il l'a alors bousculée pour prendre le téléphone, a piétiné l'appareil, et a frappé cette dame, qui a été hospitalisée (heureusement elle n'a rien de grave, mais elle est très choquée) et elle a porté plainte.
Les enseignants ont fait jouer leur droit de retrait par solidarité, interpellé la rectrice, le mardi il y a eu un rassemblement des élèves en soutien à l'équipe pédagogique et technique, les cours ont repris mercredi.

D'après le Journal de Saône et Loire

le rectorat de Dijon a écrit:Lundi 18 mars, une agente technique a été victime d’une agression par un élève. Le proviseur a pris toutes les mesures qui s’imposaient pour prendre en charge la victime et sécuriser l’établissement.

Un inspecteur vie scolaire du rectorat ainsi qu’un chargé de mission pour le plan sécurité de l’école de la DSDEN de Saône-et-Loire se sont rendus sur place.

Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, et Fabien Ben, Inspecteur d’académie, DASEN de Saône-et-Loire, condamnent fermement cet acte de violence.

Ils adressent tout leur soutien à la communauté éducative de l’établissement et témoignent de leur réel appui à l’action et à l’engagement du chef d’établissement au sein du lycée, pour garantir des conditions propices d’apprentissage pour les élèves.

Entendons-nous bien : Je trouve tout à fait normal qu'on prenne autant en compte l'agression d'un agent technique que celle d'un enseignant, je veux croire qu'il en eût été de même s'il s'était agi d'un enseignant, ce que je veux surtout dire, c'est qu'il y a des endroits où on réagit plus énergiquement qu'ailleurs. Donc, c'est possible ... ce serait donc bien une question de personnes et de convictions, et il est vraiment regrettable qu'il n'en aille pas de même partout.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum