Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lafcadio
Niveau 3

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Lafcadio Sam 20 Avr 2019 - 23:00
Et faire la même oeuvre, pourquoi pas. Nous le pourrions si nos heures étaient plus importantes. Je fais des œuvres patrimoniales, difficiles, longues parfois, avec une classe sérieuse de S, pas excellente pour autant mais qui fait le job. Faire ce même programme avec mes STMG m'aurait pris des mois pour une seule de ces œuvres. Donc oui, on peut ! Dans le cadre consenti par mon employeur, un peu moins.

Ce qui me choque le plus, c'est le surcroît de travail que cette réforme impose et dont certains semblent (j'utilise ce verbe à dessein) peu s'émouvoir.
J'ai pu constater cette année ce que représentait la construction de cours sur des œuvres que je ne maîtrisais pas (j'enseigne pour la première fois en T°L). Étendre tout cela aux deux niveaux de 1ère (générale et technologique) est monstrueux en termes de charges supplémentaires. Charges que n'ont, me semble-t-il, pas à subir les autres disciplines.
Et je suis las de corriger en permanence des copies truffées de fautes à relever alors que mes collègues d'histoire me disent: "Je ne m'en préoccupe pas, c'est ton travail". J'ai de plus en plus l'impression (erronée ? paranoïaque ?) que tout incombe toujours au prof de lettres. Rajoutez tout ça et je craque.


Dernière édition par Lafcadio le Dim 21 Avr 2019 - 9:55, édité 1 fois
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Sam 20 Avr 2019 - 23:09
@lafcadio : Je suis d'accord avec toi, nous avons de moins en moins les moyens de parvenir à ce noble objectif, et effectivement la réforme actuelle est en passe d'agraver cela. Comme tu le dis bien, trouver le bon angle demandait de revenir sur une oeuvre jusqu'à savoir comment la rendre accessible à une classe faible.

Si cela peut ne pas te consoler, il faut voir que le gouvernement se fiche bien de l'opposition bien trop faible pour le moment des ensiegnants. Les attaques d'ampleur s'accummulent et la réponse de la profession est encore bien insuffisante. Combien même la réforme des programmes ne recontrerait pas un accueil si divisé parmi les collègues de lettres, le rapport de force serait toujours en l'état parfaitement insuffisant. Sad


_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 2490015017
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Dim 21 Avr 2019 - 8:56
@Tangleding a écrit:
@Iphigénie a écrit:Voilà, cela confirme ce que je disais de la réforme 2000, comme le fil sur la problématique ...
En fait il y a beaucoup de conservatisme dans tout ça.... Laughing
Argument d'autorité que l'on pourrait te retourner en faisant remonter ton conservatisme à avant 2000, par conséquent.

Sur le plan littéraire je revendique d'ailleurs d'être conservateur, je n'étudie que des auteurs morts, ou presque.

Tout cela n'a rien à voir.

On ne revient pas du tout aux programmes d'avant 2000: pour la bonne raison que les enseignants d'aujourd'hui n'ont, massivement, plus la même formation (commune) que les enseignants d'avant 2000: (par exemple, dans mon établissement, on était autant de LC que de LM, qui eux-mêmes étaient tous latinistes: indépendamment du bien -fondé ou pas de cette formation, cela donnait une unité de formation qui n'existe plus aujourd'hui: il n'y a qu'à voir les conceptions, très différentes, qui existent de notre métier et même de ce que signifie enseigner la littérature.)
Je pense, mais je peux me tromper, que cette réforme essaie, manu militari, j'en conviens, de "forcer" à revenir à plus d'unité: on peut déplorer la contrainte excessive (sans doute) tout en constatant qu'en effet, les programmes actuels aboutissaient à des disparités énormes entre les élèves selon le lieu, la classe, le professeur et une réelle absence de culture commune, que, sauf mauvaise foi ou foi intense, on ne peut pas ne pas avoir constaté, me semble-t-il en faisant passer les épreuves au fil des ans...
Qu'il y ait d'autres arrière-pensées de mise au pas, de caporalisation, de standardisation en vue d'interchangeabilité commode ou de contractualisation, sans doute aussi, ne mésestimons pas les énarques du ministère et leur stratégie du plusieurs coups d'avance sur les professeurs.
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Dim 21 Avr 2019 - 9:59
Nous sommes donc d'accord, l'enjeu serait la formation. Et comme tu le pressens la réforme en cours fait mine de répondre à ce manque d'homogénéité avec de tout autres intentions, une volonté de standardisation qui jointe avec le projet de recours intensif à des contractuels, signe la fin de l'enseignant concepteur.

S'il s'agissait de créer une unité la profession ne serait pourras si divisée sur le sujet et il ne serait pas question de fiche en l'air le dernier creuset de cette unité : le recrutement sous statut par un concours national.

De plus la liberté pédagogique est le coeur de l'identité commune des enseignants, et pour les professeurs de lettres le choix des oeuvres en constituait une large part (pas tout).

Attaquer cela est donc un affaiblissement.supplémentaire de la profession, comme on le voit à travers les divisions qui se manifestent ici entre tenants d'une même vision du métier. Car nos cours doivent se ressembler et les oeuvres que nous choisissons sont les mêmes.

Et les nouveaux programmes ne garantiront pas que les élèves aient réellement accès aux oeuvres imposées,'a fortiori si cet accès est offert par des personnels encore moins formés qu'aujourd'hui...

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 2490015017
nitescence
nitescence
Érudit

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par nitescence Dim 21 Avr 2019 - 10:21
Je rebondis sur la dernière phrase : comment faire aimer des livres, si nous sommes contraints d'en étudier que nous n'aimons pas ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Dim 21 Avr 2019 - 10:22
De plus la liberté pédagogique est le coeur de l'identité commune des enseignants, et pour les professeurs de lettres le choix des oeuvres en constituait une large part
c'est là qu'on n'est pas du tout d'accord: la liberté pédagogique n'a rien à voir avec la liberté de faire son programme: pas plus en lettres que dans les autres disciplines. Que dirions-nous si l'historien médiéviste n'imposait à ses élèves que l'étude des cathédrales gothiques et des croisades?...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Dim 21 Avr 2019 - 10:23
@nitescence a écrit:Je rebondis sur la dernière phrase : comment faire aimer des livres, si nous sommes contraints d'en étudier que nous n'aimons pas ?
Que tu peux te poser la même question pour les élèves.
Et pour les maths ou la philo: si on n'aime pas, on ne fait pas, donc?
stench
stench
Monarque

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par stench Dim 21 Avr 2019 - 10:25
@Iphigénie a écrit:
De plus la liberté pédagogique est le coeur de l'identité commune des enseignants, et pour les professeurs de lettres le choix des oeuvres en constituait une large part
c'est là qu'on n'est pas du tout d'accord: la liberté pédagogique n'a rien à voir avec la liberté de faire son programme: pas plus en lettres que dans les autres disciplines. Que dirions-nous si l'historien médiéviste n'imposait à ses élèves que l'étude des cathédrales gothiques et des croisades?...

Nous avions la chance, dans notre discipline, d'avoir une très grande liberté dans des cadres précis, ce qui évitait la caricature que tu cites en histoire. Maintenant, plus de liberté du tout. Qui peut s'en réjouir ?

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Dim 21 Avr 2019 - 10:39
@Iphigénie a écrit:
De plus la liberté pédagogique est le coeur de l'identité commune des enseignants, et pour les professeurs de lettres le choix des oeuvres en constituait une large part
c'est là qu'on n'est pas du tout d'accord: la liberté pédagogique n'a rien à voir avec la liberté de faire son programme: pas plus en lettres que dans les autres disciplines. Que dirions-nous si l'historien médiéviste n'imposait à ses élèves que l'étude des cathédrales gothiques et des croisades?...
Encore un.sophisme,le collègue d'histoire est libre de choisir les documents qu'il utilise pour transmettre tout chapitre d'histoire.

Nous désormais ce n'est plus le cas. Selon ce qu'on veut faire comprendre du réalisme ou du naturalisme on peut en seconde choisir les oeuvres.

En première cette liberté disparaît. Le choix des oeuvres selon ce qu'on veut mettre en évidence en terme d'histoire littéraire, notamment sur les limites des classifications, pour moi cela fait tout à fait partie de notre liberté pédagogique.

J'imagine le scandale à l'université si les programmes étaient cadrés de façon aussi prescriptive, chose impossible du fait du statut même de l'université. A raison.

On peut aussi pousser le cas présent à ses limites : imaginons que demain le FN arrive au pouvoir, ils choisiront tranquillement les oeuvres au programme via un simple arrêté ?

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 2490015017
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Dim 21 Avr 2019 - 10:42
@stench a écrit:
@Iphigénie a écrit:
De plus la liberté pédagogique est le coeur de l'identité commune des enseignants, et pour les professeurs de lettres le choix des oeuvres en constituait une large part
c'est là qu'on n'est pas du tout d'accord: la liberté pédagogique n'a rien à voir avec la liberté de faire son programme: pas plus en lettres que dans les autres disciplines. Que dirions-nous si l'historien médiéviste n'imposait à ses élèves que l'étude des cathédrales gothiques et des croisades?...

Nous avions la chance, dans notre discipline, d'avoir une très grande liberté dans des cadres précis, ce qui évitait la caricature que tu cites en histoire. Maintenant, plus de liberté du tout. Qui peut s'en réjouir ?
Je ne suis pas sure que ce soit caricaturé, mais bon passons: je comprends ce que tu dis et je te fais tout à fait confiance dans tes choix mais pour autant: tu n’as pas remarqué dans les listes sur lesquelles tu interroges, sur les notes du bac, qu’il y a quand même un problème dans notre profession de professeurs de lettres depuis quelques temps et des divergences plus que profondes sur ce que nous avons à faire?
Il y a de l’idéologie dans cette réforme mais il y en avait énormément dans la situation actuelle aussi et là on voit me semble-t-il objectivement qu’elle n’était pas favorable à la formation des élèves.
Je pense aussi qu’il y a moyen d’introduire « sa marque » dans la réforme actuelle qui sera forcément retoquée selon les remontées: mais après tout je n’ai jamais entendu que les professeurs de lettres de terminale L se sentaient annihilés dans leur être par les programmes.
roxanne
roxanne
Prophète

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par roxanne Dim 21 Avr 2019 - 10:44
@stench a écrit:
@Iphigénie a écrit:
De plus la liberté pédagogique est le coeur de l'identité commune des enseignants, et pour les professeurs de lettres le choix des oeuvres en constituait une large part
c'est là qu'on n'est pas du tout d'accord: la liberté pédagogique n'a rien à voir avec la liberté de faire son programme: pas plus en lettres que dans les autres disciplines. Que dirions-nous si l'historien médiéviste n'imposait à ses élèves que l'étude des cathédrales gothiques et des croisades?...

Nous avions la chance, dans notre discipline, d'avoir une très grande liberté dans des cadres précis, ce qui évitait la caricature que tu cites en histoire. Maintenant, plus de liberté du tout. Qui peut s'en réjouir ?
J'en veux d'ailleurs aux IPR qui au lieu de faire leurs comptes d'apothicaire sur les moyennes au dixième près lors des réunions d'harmonisation auraient mieux fait de rappeler le nombre de lectures obligatoires. Parce que le problème de cette liberté c'est que ça a donné des listes vides quand même. Je ne parle pas de contemporains ou pas mais de listes de premières générales avec deux livres, cursives comprises, avec comme document complémentaire "dessiner la première de couverture du roman étudié" .
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Dim 21 Avr 2019 - 10:54
Le programme de littérature de terminale L c'est le programme de spécialisation de cycle terminal de la série littéraire.

La prescription est ici plutôt orientée en faveur des enseignants vu le niveau de maîtrise souhaité. De plus on aurait pu se passer de cette avancée de l'effort de standardisation même si cela ne concernait plus le tronc commun.

Encore une fois la situation nouvelle n'empêchera pas des cours wikipedia si les élèves ont été baladés de contractuels en contractuels, non formés, avec plusieurs périodes de 2 semaines sans enseignant de français entre deux suppléances, etc.

Et imagine un prochain ministre de l EN qui ne jure que par Gaude, ou Gavalda ?

Penses tu que l'architecture nouvelle des programmes sera protectrice de l'intérêt des élèves ?

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 2490015017
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Dim 21 Avr 2019 - 10:57
J'imagine le scandale à l'université si les programmes étaient cadrés de façon aussi prescriptive, chose impossible du fait du statut même de l'université.
Le scandale à l'université, c'est surtout d'être obligé de refaire des dictées et de la grammaire, et de devoir se plaindre du manque affolant de connaissances des élèves: la liberté c'est bien, mais.
Personnellement, c'est que je dois être trop docile: je n'ai jamais étudié une oeuvre contrainte (programmes d'agreg ou terminale) sans me réjouir profondément, finalement, de découvrir leur intérêt alors même que je n'aurais pas été nécessairement portée vers elles, ou encore alors que je n'aurais jamais osé les faire pour les élèves (je pense jadis aux Confessions, j'aurais a priori trouvé cela trop difficile en première, et puis non, en réalité.... Quand je lis les réactions face à Yourcenar, par exemple, ça me désole un peu: qu'on trouve ce programme trop lourd en charge de travail, je le comprends très bien, qu'on trouve qu'on n'a pas un choix où l'on puisse trouver une seule oeuvre "intéressante" par genre, je m'étonne un peu...

programme de spécialisation de cycle terminal de la série littéraire
ouais, à supposer qu'ils soient déjà des généralistes avant de se spécialiser.... c'était un peu le problème de ces programmes à vrai dire Laughing
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Dim 21 Avr 2019 - 11:07
La liste actuelle ne me pose aucun problème particulier et je te rejoins sur les programmes d'agreg.

Le problème ce n'est pas la liste du jour ou celle de l'an prochain mais les risques que cette architecture draine avec elle.

Pour les autres problèmes que tu pointes, en quoi ces réformes vont elles les résoudre ? Que dalle.

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 2490015017
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Dim 21 Avr 2019 - 11:14
Tu vas voir qu’on va finir par être d’accord Laughing
Pour l’avenir, si le RN prend le pouvoir par exemple, on aura bien d’autres soucis que nos programmes, d’autant qu’ils feront leur réforme eux aussi...
D’accord avec Roxane: c’est bien une faute de l’institution qui a laissé dériver, pas les enseignants par eux-mêmes .
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Dim 21 Avr 2019 - 11:40
Mon côté réac, je parle encore du FN, ah ah... C'est vrai on est censé dire RN...

Je pense qu'on est d'accord sur le fond mais pas sur la stratégie. Laisser passer ces listes imposées est pour moi une colossale erreur stratégique.

Si Blanquer agissait avec les buts qu'on lui prête, les programmes de collège retouchés ne seraient pas aussi calamiteux qu'ils le demeurent malgré cette fameuse retouche Blanquer.

L'argument patrimonial est une belle blague.

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 2490015017
nitescence
nitescence
Érudit

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par nitescence Dim 21 Avr 2019 - 11:46
@Iphigénie a écrit:
@nitescence a écrit:Je rebondis sur la dernière phrase : comment faire aimer des livres, si nous sommes contraints d'en étudier que nous n'aimons pas ?
Que tu peux te poser la même question pour les élèves.
Et pour les maths ou la philo: si on n'aime pas, on ne fait pas, donc?

Quand un prof est enthousiaste, ça aide. Je ne me vois pas m'enthousiasmer pour les lettres persanes et les élèves vont le sentir...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
roxanne
roxanne
Prophète

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par roxanne Dim 21 Avr 2019 - 11:48
Et les Fables? On a quand même trois œuvres au choix à chaque fois.
Vivivava
Vivivava
Niveau 9

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Vivivava Dim 21 Avr 2019 - 11:59
@roxanne a écrit:
J'en veux d'ailleurs aux IPR qui au lieu de faire leurs comptes d'apothicaire sur les moyennes au dixième près lors des réunions d'harmonisation auraient mieux fait de rappeler le nombre de lectures obligatoires. Parce que le problème de cette liberté c'est que ça a donné des listes vides quand même. Je ne parle pas de contemporains ou pas mais de listes de premières générales avec deux livres, cursives comprises, avec comme document complémentaire "dessiner la première de couverture du roman étudié" .
Le problème, ce serait donc les professeurs qui n'ont pas respecté les programmes antérieurs. Ceux de 2010 étaient pourtant clairs, en indiquant pour chaque objet d'étude l'étude d'une oeuvre intégrale et en prescrivant pour certains la lecture cursive d'autres oeuvres.
Par conséquent, qu'est-ce que ces nouveaux programmes vont changer ? Il y aura des professeurs qui ne vont pas respecter les programmes. Et ce sera le cas tant que la discipline restera déficitaire en professeurs ayant reçu une formation universitaire solide (puisque les CAPES et agrégation n'attirent plus les meilleurs étudiants en lettres).
Autre raison pour laquelle cette réforme risque de ne pas provoquer les effets recherchés :
j'ai déjà dit sur un autre fil que l'autre problème qui va se poser est le passage brutal à des exigences plus grandes pour des élèves non préparés à ces exigences.
On peut se dire que c'est pour la bonne cause : relever le niveau des élèves en français, leur redonner un bagage littéraire en augmentant le nombre d'oeuvres à lire et la part d'histoire littéraire.
Il n'en reste pas moins que cela va prendre du temps et que pendant ce temps, il va y avoir une génération qui ne va pas parvenir au niveau attendu, et des professeurs qui vont décider de se donner un travail colossal pour aider les élèves à passer ce cap (au risque qu'ils travaillent à la place des élèves, comme c'est déjà le cas).
Or, le ministère ne peut pas laisser une génération avoir de mauvais résultats, en particulier un an avant les élections présidentielles pour la première session du bac, en 2021. Je suis presque certaine que cette réforme va capoter parce que quand bien même les professeurs suivraient les programmes, nous allons recevoir de la part des inspecteurs sur le terrain des consignes de grande bienveillance dans l'évaluation, et que les élèves et les professeurs vont vite le comprendre.
D'ailleurs la définition de l'épreuve d'EAF nous prépare à cette adaptation : la focalisation sur une seule oeuvre choisie par les élèves à l'oral vient contredire l'ampleur des exigences pour les autres exercices.
Pour moi, si des professeurs ne respectent pas l'esprit de programmes quels qu'ils soient, c'est parce que des inspecteurs les y ont autorisés et les y autoriseront encore, voire les y inciteront fortement.
Et comme d'habitude, ils pondront des rapports pour signifier que si une réforme capote, c'est la faute des professeurs qui la mettent mal en oeuvre.


Dernière édition par Vivivava le Dim 21 Avr 2019 - 12:04, édité 2 fois
stench
stench
Monarque

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par stench Dim 21 Avr 2019 - 12:00
@roxanne a écrit:Et les Fables? On a quand même trois œuvres au choix à chaque fois.

yesyes  Il en reste trois yesyes

On passe d'un choix de plusieurs dizaines, dont des œuvres qu'on a choisies parce qu'on les aime, peut-être parce qu'elles nous intéressent, parfois parce qu'on les maîtrise bien pour avoir travaillé dessus lors de nos études, ou parce qu'on les connait parfaitement bien pour avoir préparé un concours comme l'agrégation où elles étaient proposées, ou parce qu'en les ayant déjà abordées on gagne un temps considérable de préparation, ou parce que le niveau de la classe est plus favorable à cette oeuvre, bref tout ce qui fait partie de la pédagogie et du plaisir de transmettre, à trois œuvres qui, peut-être, ne collent avec aucune de ces remarques.

Il en reste trois yesyes  Ca me rappelle l'alpiniste à qui on a amputé neuf doigts et à qui on reproche de se plaindre parce qu'il lui en reste un.

Je ne veux vraiment pas sembler méprisant mais pour moi, et uniquement pour moi, c'est un cauchemar. Je déteste cette idée et ça me détruit. D'autant que l'an prochain, hop, on recommence. Et ainsi de suite. Je suis content pour ceux qui ne voient pas de différence, voire qui trouvent ça mieux. Moi, ça me tue. L'attente, chaque année, de la publication du programme, de tout reconstruire (parce que même si l'oeuvre est connue, les parcours sont imposés...)

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
Hannibal
Hannibal
Habitué du forum

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Hannibal Dim 21 Avr 2019 - 15:09
@nitescence a écrit:
@Iphigénie a écrit:
@nitescence a écrit:Je rebondis sur la dernière phrase : comment faire aimer des livres, si nous sommes contraints d'en étudier que nous n'aimons pas ?
Que tu peux te poser la même question pour les élèves.
Et pour les maths ou la philo: si on n'aime pas, on ne fait pas, donc?

Quand un prof est enthousiaste, ça aide. Je ne me vois pas m'enthousiasmer pour les lettres persanes et les élèves vont le sentir...

Ce qui m'a toujours frappé, c'est la relative marginalité des livres dans les descriptifs. Les séquences structurées en groupements de textes (de joyeux fourre-tout) avaient une fâcheuse tendance tout de même à reléguer les études d’œuvres complètes dans de tristes arrière-plans. Trop d'élèves en ressortaient en ayant gentiment couru dans tous les sens après tous ces jolis papillons, mais sans s'être réellement frottés à une œuvre. Je veux bien regretter que nous n'ayons plus un choix ouvert, mais le vrai choix qui se proposait, c'était surtout celui de contourner la confrontation aux livres.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)
Vivivava
Vivivava
Niveau 9

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Vivivava Dim 21 Avr 2019 - 15:53
@Hannibal a écrit:
@nitescence a écrit:
@Iphigénie a écrit:
@nitescence a écrit:Je rebondis sur la dernière phrase : comment faire aimer des livres, si nous sommes contraints d'en étudier que nous n'aimons pas ?
Que tu peux te poser la même question pour les élèves.
Et pour les maths ou la philo: si on n'aime pas, on ne fait pas, donc?

Quand un prof est enthousiaste, ça aide. Je ne me vois pas m'enthousiasmer pour les lettres persanes et les élèves vont le sentir...

Ce qui m'a toujours frappé, c'est la relative marginalité des livres dans les descriptifs. Les séquences structurées en groupements de textes (de joyeux fourre-tout) avaient une fâcheuse tendance tout de même à reléguer les études d’œuvres complètes dans de tristes arrière-plans. Trop d'élèves en ressortaient en ayant gentiment couru dans tous les sens après tous ces jolis papillons, mais sans s'être réellement frottés à une œuvre. Je veux bien regretter que nous n'ayons plus un choix ouvert, mais le vrai choix qui se proposait, c'était surtout celui de contourner la confrontation aux livres.

Dans ce cas, pour que cela ne se produise plus, il aurait fallu que les explications soient prélevées essentiellement dans l'oeuvre intégrale alors qu'elles doivent pour moitié appartenir au parcours associé. Aussi, je ne vois pas comment on va changer ce que tu constates, sauf, pour les documents complémentaires, si les inspecteurs conseillent bien de limiter ces documents en faisant sauter les "prolongements artistiques et culturels".

Je trouve que ces programmes et la définition des épreuves sont mal fichus : on ne sait pas trop dans quel sens aller, on nous propose des directions divergentes. Deux exemples parmi d'autres : il faut d'une part mettre l'accent sur la lecture approfondie des oeuvres, mais d'autre part inscrire chacune dans un parcours qui en verrouille l'interprétation, pour que les élèves puissent faire la dissertation (ex: Le Mariage de Figaro, ce n'est pas seulement "la comédie du valet") ; les élèves sont encouragés à avoir une lecture personnelle (via les écrits d'appropriation et la présentation orale personnelle d'une oeuvre intégrale) qu'ils ne vont pas avoir le temps de mener avec la course aux 24 ou 16 explications (dont on aurait dû, selon moi, diminuer le nombre).
Apparemment, personne ne s'est parlé entre la commission de français au CSP et la commission de définition des épreuves de la DGESCO.

Le tout en 4 heures ou 3 heures avec 35 élèves (nous avons perdu le dédoublement et l'AP), certes sans la question sur corpus, mais avec la conservation d'un certain type d'écriture d'invention (les écrits d'appropriation qu'à mon avis les inspecteurs ne voudront pas qu'on fasse sauter), en ajoutant la préparation de la contraction de texte et de l'essai pour les techno, la grammaire pour tous.
Le tout avec moins de semaines de travail (il faudra enlever les semaines d'épreuves communes), avec des élèves épuisés par la pression apportée par les autres matières du tronc commun qui seront évaluées dans le contrôle continu et les épreuves communes (alors que jusqu'ici il y avait seulement le français et les TPE/études de gestion ou histoire-géo en STI2D, plus éventuellement l'enseignement scientifique). Apparemment, personne ne s'est parlé dans les différentes commissions disciplinaires du CSP.
Hannibal
Hannibal
Habitué du forum

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Hannibal Dim 21 Avr 2019 - 16:10
@Vivivava a écrit:

Dans ce cas, pour que cela ne se produise plus, il aurait fallu que les explications soient prélevées essentiellement dans l’œuvre intégrale alors qu'elles doivent pour moitié appartenir au parcours associé. Aussi, je ne vois pas comment on va changer ce que tu constates, sauf, pour les documents complémentaires, si les inspecteurs conseillent bien de limiter ces documents en faisant sauter les "prolongements artistiques et culturels".
Ben sauf candeur de ma part, il y aura 4 oeuvres étudiées pour chaque classe, et non une ou deux - et même s'il est vrai que les groupements de textes perdureront, le parcours permettra peut-être de leur donner plus de sens - en les plaçant en dialogue avec l’œuvre intégrale - et, idéalement, de cohérence.

@Vivivava a écrit:Je trouve que ces programmes et la définition des épreuves sont mal fichus : on ne sait pas trop dans quel sens aller, on nous propose des directions divergentes. Deux exemples parmi d'autres : il faut d'une part mettre l'accent sur la lecture approfondie des œuvres, mais d'autre part inscrire chacune dans un parcours qui en verrouille l'interprétation, pour que les élèves puissent faire la dissertation (ex: Le Mariage de Figaro, ce n'est pas seulement "la comédie du valet") ;
Certes, c'est aussi le roman de la famille Almaviva, tout ça... J'attends de voir des exemples de sujets de dissertation pour me faire une idée, mais il est clair que le parcours sera stimulant s'il ouvre réellement vers d'autres références, et vite desséchant s'il ne sert qu'à fermer des portes pour aborder une belle œuvre par un petit bout de lorgnette.


_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)
Vivivava
Vivivava
Niveau 9

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Vivivava Dim 21 Avr 2019 - 16:32
@Hannibal a écrit:
@Vivivava a écrit:

Dans ce cas, pour que cela ne se produise plus, il aurait fallu que les explications soient prélevées essentiellement dans l’œuvre intégrale alors qu'elles doivent pour moitié appartenir au parcours associé. Aussi, je ne vois pas comment on va changer ce que tu constates, sauf, pour les documents complémentaires, si les inspecteurs conseillent bien de limiter ces documents en faisant sauter les "prolongements artistiques et culturels".
Ben sauf candeur de ma part, il y aura 4 oeuvres étudiées pour chaque classe, et non une ou deux - et même s'il est vrai que les groupements de textes perdureront, le parcours permettra peut-être de leur donner plus de sens - en les plaçant en dialogue avec l’œuvre intégrale - et, idéalement, de cohérence.
Les programmes de 2010-2011 demandaient l'étude de trois oeuvres intégrales.
je cite:
L'étude de trois œuvres au moins et de trois groupements au moins sur une année est obligatoire. Les extraits qui constituent les groupements de textes ne font pas obligatoirement l'objet d'une lecture analytique. (...)
On passe à une oeuvre intégrale de plus, c'est vrai.
Mais la hiérarchie était déjà, dans la présentation des corpus, de présenter d'abord l'oeuvre intégrale, puis le groupement de textes, en précisant que le groupement de textes avait vocation d'élargir l'étude. Aussi, si on menait bien une lecture littérale de ces programmes, l'oeuvre intégrale était déjà première.
il faut croire que les collègues dont tu parles étaient déjà un peu bouchés, non ? ont-ils disparu ?
il ne fait pas de doute pour moi qu'ils peuvent continuer à être conduits à ne pas donner une place première et forte aux oeuvres intégrales, sauf si l'inspection change de discours. Et l'inspection ne peut changer de discours que si les programmes et la définition des épreuves soulèvent moins de contradictions.
Vivivava
Vivivava
Niveau 9

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Vivivava Dim 21 Avr 2019 - 16:35
Pour le reste de ta réponse, nous sommes bien d'accord.
Je suis beaucoup plus gênée par l'absence de liberté possible via les intitulés de parcours que par l'imposition d'oeuvres obligatoires. On n'a pas confiance en la capacité des professeurs à guider les élèves vers des interprétations cohérentes des oeuvres. Même s'il y a des professeurs dépourvus d'une formation solide pour guider les élèves, l'imposer à tous me semble grave.
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Dim 21 Avr 2019 - 16:56
Je crois que tout est dit. Et encore une fois la liste de 2020 ne présage pas des suivantes et donc son existence est déjà un problème.

De même de ces parcours qui limitent le champ d'interprétation.

Et pour finir vu la masse de LA c'est infaisable. Pour moi une OI c'est 4 ou 5 LA. Donc on est déjà à 16 ou 20 LA...
Il reste quoi pour faire de véritables parcours ?

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 5 2490015017
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum