Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Ven 19 Avr 2019 - 21:29
On peut imaginer qu'un objet d'étude impose de choisir parmi 3 oeuvres qui te déplaisent/t'apparaissent ineptes... Wink

D'autre part le jour où il y aura Gaudé parmi 3 oeuvres au choix, tu peux être certaine que tu seras assurée de le trouver jusqu'à plus soif dans les descriptifs...

Bref, ça me semble assez démontrer l'aspect "non protecteur" et même nuisible de cette réforme, en adoptant ton propre point de vue.

Maintenant tout ceci est passé, mais je pense qu'il y a une erreur d'appréciation stratégique d'une part de la profession sur ce sujet, et je gage qu'on finira par tomber d'accord à moyenne échéance. Mais il sera sans doute trop tard. Sad
stench
stench
Monarque

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par stench Ven 19 Avr 2019 - 21:59
D'une façon ou d'une autre, je ne comprends pas qu'on puisse, au mieux, rester indifférent devant une atteinte aussi forte à notre liberté pédagogique. Alors pour ce qui est de s'en réjouir...

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
Pacific231
Pacific231
Niveau 4

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Pacific231 Ven 19 Avr 2019 - 22:02
Ben moi ça ne me dérange pas de devoir lire, surtout qu'on n'aura pas besoin de TOUT (re)lire...
MAIS j'aimais bien découvrir les descriptifs des collègues, il y avait un côté "surprise" ! ça donnait des idées, ça ouvrait l'esprit.
Là du coup l'effet "surprise" est manqué...  on sait déjà ce qu'on aura à souper...
Et par ailleurs, et c'est peut-être bête, la partie de mon métier que je préfère -préférais... Sad  c'était de choisir les œuvres que j'avais envie de transmettre...
Comme je suis un peu perfectionniste sans doute, je poussais le vice jusqu'à faire un thème sur l'année. Je fabriquais mes séquences, ma cohérence, ma logique...
Et maintenant non seulement on m'impose les œuvres (qui me vont bien je suis très classique, ce n'est pas le problème !), mais on m'impose même les "parcours"...

En terme de boulot, je suis d'accord avec ce qui a été dit par d'autres, le renouvellement du programme par moitié... on va souffrir pour préparer les cours tous les ans, surtout si on a plusieurs niveaux. Moi je renouvelle toujours mes cours d'une année à l'autre, mais je choisis ce que je peux reprendre ou ce que je vais explorer.
Même le rythme de renouvellement on nous l'impose... Il reste quoi comme liberté pédagogique franchement ? Peau de chagrin !

Et puis mince, c'est infantilisant ! Je n'ai pas besoin qu'on me dise "les élèves doivent lire Hugo ou Baudelaire", je le fais par moi-même zut de flûte ! Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 999940070
ça me rappelle ces parents qui vous disent en entretien au-début de l'année "Et vous avez prévu de les faire lire ?" -> Lire ? baaaaah noooon, pourquoiiiiii je doiiiiiiis ?!
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Ven 19 Avr 2019 - 22:11
Merci @Pacific231 , c'est exactement ma perception et comme toi j'ai des goûts très classiques. Outre l'aspect éminemment idéologique de cette "standardisation" en lien avec les projets de contractualisation de la FP avec de bons petits exécutants, de remplacements de courte durée par des personnels non qualifiés... Je constate sans surprise mais avec tristesse que des collègues que j'estime plutôt ne voient pas le problème ou se réjouissent de cela, ce qui termine de m'accabler.

Et encore une fois je ne serai sans doute pas en lycée à brève échéance. C'est dire si "personnellement" je peux m'en tamponner le coquillard. :/

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2490015017
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Ven 19 Avr 2019 - 22:21
Dernier point qui semble négligé : cette "standardisation" s'inscrit dans un mouvement de recul de l'administration devant les recours de plus en plus nombreux des parents d'élèves.

L'an dernier dans notre centre d'oral de l'EAF le chef de centre a fait fortement pression, à la suite de consignes orales de l'inspection, pour qu'on évite les extraits hors descriptifs (pour les études d'oeuvre intégrale). Nous avons été deux collègues à tenir tête et à refuser cette remise en cause de la prérogative des examinateurs, prévue par les textes.

Le MEN se lance donc cette standardisation dans ce contexte de remise en cause permanente de la souveraineté des jurys par les parents, et bien entendu cela aura l'effet inverse, cela va encore intensifier les contestations, recours et remises en cause.

In fine c'est l'autorité des jurys et celle des professeurs de lettres qui sera affaiblie.

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2490015017
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Ven 19 Avr 2019 - 22:35
Liberté pédagogique dont on va nous priver? Liberté des séquences actuelles?  qui ont induit les descriptifs qui remontent aux IPR, où on est prié de détailler ses projets, de lister ses activités ( innovantes, toujours ...) , qu’on flique et commente entre collègues en dénonçant les uns, les autres, liberté pédagogique ( anti- « standardisation», qui fait qu’on en a marre de Candide et Dom Juan, ou qu’on se lamente de voir tant de chefs d’oeuvre périssables imposés à des lycéens qui ne connaîtront jamais rien d’autre ? enfin liberté chérie où plus personne n'évalue la même chose, n’a les mêmes exigences et personne la même conception de son métier, mais tout le monde, en effet, est appelé à respecter des moyennes nécessairement en hausse années après années? J’ai dû loupé une étape de cette ivresse de liberté heureuse dont on va être privé ....

Par contre crise de l’autorité c’est évident ... c’est bien le problème que je soulevais: et si les élèves refusaient eux aussi, suivant notre exemple, de lire sur la commande d’un programme? De quel droit les contraindre , après tout? Ce sera l’ultime étape... Wink comme quoi in fine on arrive de toute façon au même résultat....
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Ven 19 Avr 2019 - 22:43
@Iphigénie a écrit:Liberté pédagogique dont on va nous priver? Liberté des séquences actuelles?  qui ont induit les descriptifs qui remontent aux IPR, où on est prié de détailler ses projets, de lister ses activités ( innovantes, toujours ...) , qu’on flique et commente entre collègues en dénonçant les uns, les autres, liberté pédagogique ( anti- « standardisation», qui fait qu’on en a marre de Candide et Dom Juan, ou qu’on se lamente de voir tant de chefs d’oeuvre périssables imposés à des lycéens qui ne connaîtront jamais rien d’autre ? enfin liberté chérie où plus personne n'évalue la même chose, n’a les mêmes exigences et personne la même conception de son métier, mais tout le monde, en effet, est appelé à respecter des moyennes nécessairement en hausse années après années? J’ai dû loupé une étape de cette ivresse de liberté heureuse dont on va être privé ....
Si tu n'assumes pas tes choix face à tes collègues, que veux-tu que je te dise ? Quant aux IPR, ils n'ont que ça à foutre d'éplucher nos descriptifs. A tel point qu'en me pointant pour la réunion d'harmonisation préalable aux oraux, j'ai dû faire constater qu'un des descriptifs n'était même pas visé par le chef d'étab (qui était aussi le chef de centre, autant dire qu'il a apprécié).

Encore une fois croire que la standardisation va empêcher la diversité des critères d'évaluation entre les collègues est un leurre complet.

On en a marre de Candide et Dom Juan (et encore, Dom Juan c'est loin d'être une tarte à la crème), mais on en aura bien plus marre avec ces listes. Qui peut croire qu'il y aura une plus grande variété de choix quand les oeuvres seront à choisir parmi trois titres imposés ?

La prochaine étape, c'est quoi ? Le choix des extraits à étudier en explication de texte ? Et vous vous réjouirez parce que votre collègue Tartempion découpait les extraits d'une façon qui ne vous plaisait pas ?

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2490015017
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Ven 19 Avr 2019 - 23:01
Tu n’as pas compris ce que je disais: la standardisation, elle est dans l’instauration des séquences de la réforme 2000: elle a induit une façon de travailler telle qu’aujourd’hui on n’imagine même plus de faire autrement: c’est un peu tard pour avertir des dangers de la caporalisation....
pour ce qui est des œuvres je trouve qu’on ne pose pas le problème éventuel dans le bon sens: on ne parle ici  que de la liberté des choix enseignants, je trouve que le vraie question est plutôt de savoir si ces œuvres sont intéressantes, ou pas, pour les élèves.( je ne perle pas de leur goût évidemment mais de leur formation)
PS : la célébration de votre courage pédagogique c’est très bien, mais ça n’est pas un argument pour autant, qui puisse attester que c’est mieux aujourd’hui et que ce sera terrible demain ...
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Ven 19 Avr 2019 - 23:48
Doucement, Iphigénie, c'est quoi qui as lancé le refrain du flicage entre collègues, qui n'était pas du tout mon sujet. Du coup je n'ai pas parlé de mon courage pédagogique mais je t'ai invitée à faire valoir ton propre courage, que je présume tout aussi digne de célébration que le mien, sinon plus encore.

Pour les oeuvres on est donc d'accord et du coup la question est plutôt la formation initiale. Par contre je ne vois pas pourquoi opposer les choix (plutôt que les "goûts") des enseignants et l'intérêt pour les élèves. Surtout que la question me paraît d'autant plus centrale quand le choix est imposé par un obscur comité théodule du ministre en exercice du moment (au-delà de la liste actuelle).

Pour ce qui est de la réforme 2000 je ne vais pas me prononcer, j'ai commencé à enseigner en 2005.

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2490015017
Hannibal
Hannibal
Habitué du forum

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Hannibal Sam 20 Avr 2019 - 8:23
@Iphigénie a écrit:
"Une question littéraire portant sur une des œuvres et sur le parcours associé" pour moi ce n'est pas "une dissertation sur œuvre stricto sensu.
Cela rend à mon sens d'autant plus regrettable le fait que - si je n'erre - la lecture cursive ne puisse être du même siècle que l’œuvre au programme.
Quant au choix par l'élève du livre unique sur lequel portera l'entretien, j'aimerais savoir qui a pu en concevoir la sotte idée. Encore si ce choix se restreignait aux seules lectures cursives, cela me paraîtrait presque défendable... mais en l'état...
Et tant que j'y suis, je regrette encore que l'exposé oral prenne la forme d'une explication linéaire, dans la mesure où il pouvait être commode de préparer aussi l'écrit et sa méthodologie en construisant des commentaires sur les textes présentés à l'oral.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Iphigénie Sam 20 Avr 2019 - 8:34
Voilà, cela confirme ce que je disais de la réforme 2000, comme le fil sur la problématique ...
En fait il y a beaucoup de conservatisme dans tout ça.... Laughing
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Sam 20 Avr 2019 - 8:44
@Iphigénie a écrit:Voilà, cela confirme ce que je disais de la réforme 2000, comme le fil sur la problématique ...
En fait il y a beaucoup de conservatisme dans tout ça.... Laughing
Argument d'autorité que l'on pourrait te retourner en faisant remonter ton conservatisme à avant 2000, par conséquent.

Sur le plan littéraire je revendique d'ailleurs d'être conservateur, je n'étudie que des auteurs morts, ou presque.

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2490015017
Patrimonio
Patrimonio
Niveau 2

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Patrimonio Sam 20 Avr 2019 - 9:13
@Tangleding a écrit:
Argument d'autorité que l'on pourrait te retourner en faisant remonter ton conservatisme à avant 2000, par conséquent.
En effet ; au bout de 17 ans (car la réforme est entrée en vigueur en 2002, si je ne m'abuse), il y aurait eu moyen de s'adapter à cette réforme, certes très imparfaite, mais laissant quand même la possibilité d'organiser son enseignement pour qu'il soit plus largement humaniste et pas uniquement littéraro-littéraire (qu'est-ce que les élèves en ont à faire des problématiques propres aux genres littéraires ! En quoi cela peut-il leur apporter quelque chose pour guider leur vie future ?)
Cette réforme nous transporte 20 ans en arrière. Pourquoi pas. Mais ce que je déplore c'est que lorsqu'il y avait des œuvres ou des thématiques imposées dans les années 90, cela ne concernait que deux séquences ; pour les trois autres, on les faisait comme on voulait (cela dit, dans les bahuts privés, ils organisaient leurs autres séquences de manière à bachoter par rapport à ces parties imposées ; je me souviens d'une liste qui, du coup, ne couvrait que deux siècles !). Maintenant, tout est imposé, et ce sont huit séquences qu'il faut traiter en 4 heures de cours par semaine, ce qui, comme nous l'a conseillé notre IPR, nécessite une quasi-disparition de tout élargissement culturel.
Et là, pour le coup, il va y avoir mise en concurrence des professeurs : "Monsieur, comment ça se fait que dans l'autre classe ils ont déjà commencé l'étude de la poésie et pas nous ?" "Monsieur, dans l'autre classe, ils ont parlé de ceci, et pas nous ..."
Mais le fond du problème n'est pas là. Il est dans le fait que j'ai passé mes vacances de février, puis mes vacances de printemps à corriger des copies ; que je passerai mes grandes vacances à préparer des cours, et que je m'étiole. L'intervention du doyen de l'Inspection générale des Lettres à Strasbourg en 2017, présentant par avance les tendances de cette réforme, m'avait fait espérer un peu d'oxygène ; la possibilité d'avoir un peu plus de temps avec mes élèves pour les cueillir là où ils en sont et progressivement les élever. Mais le stakhanovisme effréné et stérile ne fait que s'accélérer, et l'on s'épuise ...

Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Orlanda Sam 20 Avr 2019 - 9:23
Je m'étiole aussi. Dieu sait que j'aime enseigner la littérature, la langue française, mais en ce moment je suis lasse des copies dont les corrections asphyxiantes ne seront pas lues, et de préparer des cours qui ne passent plus, pour des élèves aussi fatigués de la course aux LA que je le suis moi-même. Cette année je n'ai même pas eu le temps de préparer une sortie au théâtre, au château ou au musée.
Je développe un sentiment dont je ne suis pas fière, mais tant pis: je deviens sérieuseument jalouse des collègues de certaines matières aux corrections rapides. Parfois j'ai l'impression de travailler beaucup plus, pour le même salaire, voir moindre - eux entassent les HS-. Alors cette réforme mal pensée, et l'assurance de l'alourdissement de mon service sans hausse de salaire, cela passe mal. A vrai dire, je n'ai jamais eu si envie de tout envoyer péter.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Patrimonio
Patrimonio
Niveau 2

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Patrimonio Sam 20 Avr 2019 - 10:03
@Orlanda a écrit:Je m'étiole aussi. Dieu sait que j'aime enseigner la littérature, la langue française, mais en ce moment je suis lasse des copies dont les corrections asphyxiantes ne seront pas lues,  et de préparer des cours qui ne passent plus, pour des élèves aussi fatigués de la course aux LA que je le suis moi-même. Cette année je n'ai même pas eu le temps de préparer une sortie au théâtre, au château ou au musée.
Je développe un sentiment dont je ne suis pas fière, mais tant pis: je deviens sérieusement jalouse des collègues de certaines matières aux corrections rapides. Parfois j'ai l'impression de travailler beaucoup plus, pour le même salaire, voir moindre - eux entassent les HS-. Alors cette réforme mal pensée, et l'assurance de l'alourdissement de mon service sans hausse de salaire, cela passe mal. A vrai dire, je n'ai jamais eu si envie de tout envoyer péter.
Tout pareil, Orlanda.
Sans parler de mes amis ingénieurs et directeurs de banque qui se paient tous les quelques temps des weekends ici ou là pour se ressourcer, et notamment se retrouver au sein du couple, pendant que mon épouse (aussi professeur de Lettres) et moi sommes vissés à nos bureaux, manquant de temps et aussi de fric ! Nous avons quand même perdu 20 % de notre pouvoir d'achat, notamment avec le gel du point d'indice ! Ce qui n'empêche pas l'Institution de nous en demander toujours plus !
Tu as raison, ces considérations peuvent paraître mesquines ; et on sort du fil. Je reste persuadé de la grandeur de notre métier : la transmission, l'ouverture de la conscience, la sollicitation de la curiosité. Pour autant, si les profs de Lettres sont prêts à sacrifier leur vie à la beauté de l'art, à gober sans broncher les réformes toutes plus stupides et comptables les unes que les autres, notre situation ne risque pas de s'arranger.
roxanne
roxanne
Prophète

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par roxanne Sam 20 Avr 2019 - 10:46
Et bien, moi je viens de m'en prendre un de week_end prolongé (en grande partie payé par monsieur certes).Et je ne ferai certainement pas de burn-out l'année prochaine même si ça promet d'être chargé surtout parce qu'il y a en plus le changement de programme de seconde . C'est sûr qu'on perd en liberté, j'aimais bien aussi chercher mes textes , ma progression. Et bien tant pis, ça reviendra ou pas. De toute façon, j'en ai presque encore 20 des années à faire alors, j'en verrai d'autres. Bon, je vais relire un peu cet été, mais on est quand même dans du grand classique. A l'écrit on allège la mule, bon, l'oral me laisse plus dubitative. A voir. S'il faut moins approfondir, on approfondira moins et puis c'est tout. Si on veut tenir, il faut être pragmatique. Je fais pas mal mon boulot je pense, mais au vu de mon salaire, je n'y laisserai pas ma santé et j'ai passé l'âge de me mette la rate au court-bouillon.
Tivinou
Tivinou
Érudit

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tivinou Sam 20 Avr 2019 - 11:14
@roxanne a écrit:Et bien, moi je viens de m'en prendre un de week_end prolongé (en grande partie payé par monsieur certes).Et je ne ferai certainement pas de burn-out l'année prochaine même si ça promet d'être chargé surtout parce qu'il y a en plus le changement de programme de seconde . C'est sûr qu'on perd en liberté, j'aimais bien aussi chercher mes textes , ma progression. Et bien tant pis, ça reviendra ou pas. De toute façon, j'en ai presque encore 20 des années à faire alors, j'en verrai d'autres. Bon, je vais relire un peu cet été, mais on est quand même dans du grand classique. A l'écrit on allège la mule, bon, l'oral me laisse plus dubitative. A voir. S'il faut moins approfondir, on approfondira moins et puis c'est tout. Si on veut tenir, il faut être pragmatique. Je fais pas mal mon boulot je pense, mais au vu de mon salaire, je n'y laisserai pas ma santé et j'ai passé l'âge de me mette la rate au court-bouillon.

Moi aussi, et pourtant je me mets quand-même la rate au court-bouillon... J'aimerais être capable de plus de distance, mais ça ne marche pas.
roxanne
roxanne
Prophète

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par roxanne Sam 20 Avr 2019 - 13:14
J'ai été TZR très longtemps et j'ai enseigné beaucoup en lycée. Puis j'ai eu un poste en collège pendant 8 ans et suis revenue en lycée. En huit ans, la moyenne écrite et orale de l('EAF avait pris plus de 2 points, et parallèlement je retrouvais des lycéens bien immatures et pour beaucoup très faibles. Alors je fais ce que je peux avec mes élèves, j'ai plutôt de la chance, ils sont dans l'ensemble agréables et on peut à peu près bosser. Mais l'EAF, non, je ne rends pas malade pour ça.
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Sam 20 Avr 2019 - 13:55
L'abandon de la question sur corpus à l'écrit ne me paraît pas une mauvaise chose.

Plutôt favorable au passage sur 20 du commentaire et de la disserte. Par contre les 3 sujets de disserte et la bonne connaissance de notre part que cela suppose des 12 oeuvres imposées, c'est du foutage de gueule pur et simple. Les collègues de lycée qui voudraient préparer l'agrégation interne vont déguster.

Et même pour la correction, cela va allonger le temps de correction vu la surcharge cognitive que va induire le fait de jongler entre les 3 sujets de disserte et les oeuvres. Ils ne réfléchissent pas, là-haut ?

Pour les séries technologiques, la forme que prendra le guidage pour le commentaire n'est pas précisée : je suppose que ce sera une proposition de plan ? Ou un genre de "question d'étude" ?
Toujours en série technologique je suis vraiment peu convaincu par la contraction de texte suivie de l'essai. Le décompte d'apothicaire du nombre de mots pour la contraction, quelle plaie. Comment peut-on imaginer donner le goût à la littérature avec ce genre de pratiques ineptes ?
Quant à l'essai, on ne comprend absolument rien de la forme qu'il doit prendre, et pas davantage de la formulation qui l'engagera, sans même parler des attendus des plus brumeux. Ca promet, outre que les élèves seront préparés à ce nouvel exercice en un an au lieu de deux. Les inspecteurs sont des pleutres de ne pas s'exprimer et dénoncer cela, j'estime qu'ils ne sortiraient pas de leur devoir de réserve, ils sont censés être au service des élèves et non du ministre.
Au passage il faudra former les élèves de série technologique à 3 exercices dont deux nouveaux et ceux de filière générale à deux exercices déjà existants. Bonjour l'équité.
Je suis aussi assez critique d'une répartition dédoublée des points dans le cas de ce sujet, alors que l'autre sujet est composé d'un exercice unique.

S'agissant de l'épreuve orale je trouve qu'il y a là aussi du bon et du moins bon.

J'aurais préféré une répartition 10 - 10 que ce soit pour les minutes ou les points. Un échange de 8 minutes c'est quoi, alors que le candidat commence par une présentation ? Et pour évaluer on est plus habitué à 10 ou 20 points, c'est un fait que les têtes pensantes de la didactique pourraient prendre en compte.

Pour l'explication ils ont souvent du mal à tenir 10 minutes, alors 12 minutes... Certes il y a la question de grammaire, dont les enjeux ne semblent guère liés à l'explication de texte, ce qui à mon sens est encore une erreur.

Je ne reviens pas sur l'éviction de la question d'étude, j'ai dit tout le mal que j'en pensais ailleurs. Sur le plan concret la saisie de la question de grammaire remplace celle de la question d'étude, ça ne rallonge pas le temps des formalités, c'est toujours ça de pris.

Placer la lecture du texte en début d'oral est à mon avis une très bonne chose : certes c'est moins esthétique mais ça évite le stress de l'oubli et l'oubli causé par le stress. Et puis la lecture est une première interprétation, autant engager l'explication de texte ainsi.

Je suis très critique en ce qui concerne la longueur annoncée des extraits : une vingtaine de lignes, sérieusement ? Tous mes extraits de prose ont toujours fat plus de 30 lignes, même en collège. Quel non-sens littéraire que ce saucissonnage extrême !

Le nombre d'extraits imposés, sans la moindre souplesse est une ineptie et même un mauvais coup de plus contre la profession. 24 textes en première générale, 20 en technologique ? Bonjour le bachotage. C'est répugnant de sottise.

En ce qui concerne l'entretien je suis plutôt favorable aux évolutions proposées. A rebours de la plupart des collègues qui se sont exprimés ici je trouve très bien que le candidat puisse choisir une oeuvre parmi les lectures cursives et les oeuvres intégrales. S'il n'en a réellement lu qu'une et que ce soit celle-là, eh bien ce sera toujours ça de pris. Je me réjouis que le candidat ne soit pas par démagogie autorisé à choisir l'oeuvre librement dans ses lectures personnelles car c'est le genre d'intention bienveillante qui dessert le plus radicalement les élèves de milieux défavorisés.

Je persiste à penser qu'en 8 minutes l'échange souhaité ne sera qu'un ersatz bien décevant.

Je sais qu'il était déjà demandé de ne pas revenir sur le texte lors de l'entretien mais on pouvait le faire en guise de point de départ et ça permettait de revenir sur des contresens jusqu'ici, ce ne sera plus vraiment possible et je pense que c'est dommage. Mais il est sain que l'entretien soit relativement indépendant de l'explication pour éviter la double sanction et la lettre de cette seconde partie d'oral est plus en accord avec son esprit. Je pense que ça sera plus confortable pour les collègues de ne pas se sentir en contradiction avec les instructions officielles sur ce point.

La grille ne comporte toujours que 2 pavés d'appréciation, ça évite l'inflation mais quid de la grammaire finalement ?

Reste que le problème majeur c'est le temps et le temps avec effectifs réduits pour préparer les élèves à la méthode des exercices écrits et oraux. Les programmes publiés sont la porte ouverte au bachotage, et la note de service aggrave cet écueil... J'étais d'ailleurs favorable à l'architecture "OI+parcours associé" (mais avec un cadre moins restrictif, plus libre), c'est ce que je défendais à l'époque de la réforme des programmes de collège et je pense que l'idée est bonne, notamment pour favoriser la réflexion sur l'histoire littéraire.

Une bonne idée mais à condition de ne pas blinder l'année en contenus comme le font les programmes, surtout que ça conduit forcément à ce que la méthodo soit délaissée. Or faire une disserte, un commentaire, une explication linéaire, une contraction, ce n'est pas inné bon sang, cela s'apprend !

Pour finir, cette note de service est-elle officielle ou s'agit-il d'une fuite de projet ?


Dernière édition par Tangleding le Mar 7 Mai 2019 - 23:47, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2490015017
titiliesse
titiliesse
Niveau 1

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par titiliesse Sam 20 Avr 2019 - 17:48
Dans tout ce désastre, j'ai aussi une naïve question sur le minutage de l'oral: le spécimen de Nathan L'Esprit et la lettre propose un découpage ahurissant: 2 mn lecture à voix haute + 8 mn analyse linéaire + 2 mn question de grammaire +2 mn présentation par l'élève de l'oeuvre choisie + 6 mn entretien (on n'aura que ça à faire, contrôler les minutes): est-ce un délire qui leur est particulier, ou en avez-vous trouvé des échos ailleurs (car je n'ai rien vu de tel sur les IO d'Eduscol) ?
https://fr.calameo.com/read/005803591c665519c0940?authid=P3637zvK93r7
Voilà, c'était juste pour faire avancer le schimili-mili-schmi... Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2253691428
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Sam 20 Avr 2019 - 18:01
@titiliesse a écrit:Dans tout ce désastre, j'ai aussi une naïve question sur le minutage de l'oral: le spécimen de Nathan L'Esprit et la lettre propose un découpage ahurissant: 2 mn lecture à voix haute + 8 mn analyse linéaire + 2 mn question de grammaire +2 mn présentation par l'élève de l'oeuvre choisie + 6 mn entretien (on n'aura que ça à faire, contrôler les minutes): est-ce un délire qui leur est particulier, ou en avez-vous trouvé des échos ailleurs (car je n'ai rien vu de tel sur les IO d'Eduscol) ?
https://fr.calameo.com/read/005803591c665519c0940?authid=P3637zvK93r7
Voilà, c'était juste pour faire avancer le schimili-mili-schmi... Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2253691428
Ils reprennent effectivement les indications de "minutage" de la note de service... :/

Ca fait partie des éléments déconnants. Même si la note de service n'insiste guère sur le minutage sauf entre les 12 min d'explication et les 8 min de la phase d'entretien. En réalité c'est tout ce qui serait contrôlé (et les 30 min de préparation)/

De toute façon ils savent très bien que le minutage est hyper compliqué à tenir sur chaque journée d'oral, avec toujours des examinateurs qui prennent du retard au fil de l'eau... Je ne pense pas qu'ils aient dans l'idée de complexifier cet aspect pratique sensible.

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2490015017
avatar
Lafcadio
Niveau 3

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Lafcadio Sam 20 Avr 2019 - 21:43
Je trouve ce programme d’œuvres imposées en totale contradiction avec les sacro-saintes exigences de différenciation de ces dernières années.
Sans tomber dans la facilité des Gaudé et compagnie (puisqu'il a été largement mentionné), le choix des œuvres nous permettait tout de même de prendre en compte le profil de nos classes. Nous pouvions alors essayer de trouver un subtil dosage entre exigence et brièveté.

Là, même si j'admire beaucoup Le Rouge et le Noir, je reste sceptique. Etudier cette oeuvre alors même que je passe la quasi-totalité de mon temps à rappeler la différence entre la conjonction de coordination et le verbe "être", à exiger que les titres soient soulignés, à expliquer que les structures comme "Cette oeuvre qui a été écrite en 1678" ne constituent pas des phrases correctes, tout cela avec 5 ou 6 lectures analytiques en plus...

Toute cette réforme me révolte.
avatar
Lafcadio
Niveau 3

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Lafcadio Sam 20 Avr 2019 - 21:49
Et je n'aurais certainement pas respecté les 8 devoirs mentionnés dans la précédente version du programme.
On va sans doute toutes et tous se retrouver avec une classe supplémentaire à la rentrée alors maintenant, deux devoirs par trimestre (un commentaire, une dissertation) seront amplement suffisants.
Tangleding
Tangleding
Sage

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Tangleding Sam 20 Avr 2019 - 22:22
Je suis en désaccord avec l'idée que les oeuvres puissent être objet de différenciation, je pense que c'est une idée très dangereuse. Je postule que toutes les oeuvres sont accessibles à tous les élèves. A l'enseignant de trouver les moyens de les y faire accéder. Différencier les méthodes, oui ; différencier les objectifs ou les oeuvres, pour moi c'est définitivement non.

Par expérience et bien que je sois sans doute un très piètre pédagogue je pense pouvoir affirmer que ce postulat est vrai. Il faut cependant plus de temps pour étudier une oeuvre dite "difficile" avec une classe de faible niveau. Et parfois aussi cela nécessite de trouver des angles d'attaque plus efficaces que ceux dont on aurait pu se contenter avec des classes de bon niveau et plus au fait des exigences scolaires.

_________________
"Never complain, just fight." Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 2490015017
avatar
Lafcadio
Niveau 3

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Lafcadio Sam 20 Avr 2019 - 22:38
Oui, c'était possible lorsque les œuvres sur lesquelles nous travaillions nous étaient familières. Je n'ai pas envie de passer tout l'été sur Yourcenar pour savoir comment la rendre accessible.
Je tiens également à rajouter que ce travail que tu évoques peut se faire sur plusieurs années, lorsque l'oeuvre a déjà été étudiée l'année précédente par exemple. C'était cette rénovation permanente de nos séquences qui, selon moi, permettait ce travail.
Avec cette réforme, c'est la quasi-certitude que le programme aura changé lorsque nous aurons trouvé l'angle adéquat.


Dernière édition par Lafcadio le Sam 20 Avr 2019 - 23:03, édité 1 fois
avatar
Lafcadio
Niveau 3

Mail du MEN concernant l'EAF 2020 - Page 4 Empty Re: Mail du MEN concernant l'EAF 2020

par Lafcadio Sam 20 Avr 2019 - 23:00
Et faire la même oeuvre, pourquoi pas. Nous le pourrions si nos heures étaient plus importantes. Je fais des œuvres patrimoniales, difficiles, longues parfois, avec une classe sérieuse de S, pas excellente pour autant mais qui fait le job. Faire ce même programme avec mes STMG m'aurait pris des mois pour une seule de ces œuvres. Donc oui, on peut ! Dans le cadre consenti par mon employeur, un peu moins.

Ce qui me choque le plus, c'est le surcroît de travail que cette réforme impose et dont certains semblent (j'utilise ce verbe à dessein) peu s'émouvoir.
J'ai pu constater cette année ce que représentait la construction de cours sur des œuvres que je ne maîtrisais pas (j'enseigne pour la première fois en T°L). Étendre tout cela aux deux niveaux de 1ère (générale et technologique) est monstrueux en termes de charges supplémentaires. Charges que n'ont, me semble-t-il, pas à subir les autres disciplines.
Et je suis las de corriger en permanence des copies truffées de fautes à relever alors que mes collègues d'histoire me disent: "Je ne m'en préoccupe pas, c'est ton travail". J'ai de plus en plus l'impression (erronée ? paranoïaque ?) que tout incombe toujours au prof de lettres. Rajoutez tout ça et je craque.


Dernière édition par Lafcadio le Dim 21 Avr 2019 - 9:55, édité 1 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum