Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
NLM76
Doyen

Quid de la notion de problématique dans les EAF ? - Page 2 Empty Re: Quid de la notion de problématique dans les EAF ?

par NLM76 Dim 21 Avr 2019 - 10:51
Ouais. Eh bien, si le professeur fait son travail, en s'efforçant de montrer quel est l'intérêt du texte qu'il propose, à la fois dans son propos et son écriture; si l'élève fait le sien, en s'efforçant de le comprendre, puis en essayant de se mettre à la place du professeur pour expliquer l'intérêt du texte : eh bien le travail est fait, quelle que soit la question qui est posée. Si l'un des deux s'y refuse, en particulier en s'abandonnant au technicisme, à la métotodologie — travers dans lequel je tombe sans doute souvent — cela se passe généralement mal, quelle que soit la question posée.
Et, pour éviter le psittacisme idiot, l'entretien, qui peut porter sur l'explication.
Tangleding
Tangleding
Grand sage

Quid de la notion de problématique dans les EAF ? - Page 2 Empty Re: Quid de la notion de problématique dans les EAF ?

par Tangleding Dim 21 Avr 2019 - 11:02
La question d'étude est le fait de l'examinateur, pas du professeur en charge de l'enseignement durant l'année. Ça permettait parfois de mettre le candidat sur une voie plus fructueuse que ce qui avait était fait en cours. (Je pense à Duras car c'était vraiment très basique, les élèves ne pouvaient que passer à côté de l'intérêt du texte, et même pour La Fontaine, la dimension poétique passait à la trappe).

Je ne vois pas ce qu'on gagne avec la suppression de cettz question d'étude. Je vois ce qu'on peut perdre.

_________________
"Never complain, just fight." Quid de la notion de problématique dans les EAF ? - Page 2 2490015017
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum