Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
CarmenLR
Fidèle du forum

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par CarmenLR le Sam 27 Avr 2019 - 9:44
@marypop a écrit:

Je suis à temps  plein et je bosse du sans soldes pour chaque demi journée de cours (légalement, attention, il est interdit de travailler pendant des congés payés !)
J'ai un avenant à mon contrat car vu avec mon employeur pour gérer la clause d'exclusivité.

J'ai 4 heures d'un trait en "administration systèmes" avec des BTS SIO SISR 2ème année.

Edit : payé comment : j'ai un contrat en vacation à l'année, pour ces 4 heures là, de octobre à juin (j'ai commencé après la rentrée)

J'ai donc beaucoup de chance, puisque j'ai 14 ptits gars, adultes, en salle machine.
Si tu as des questions, n'hésites pas !

Merci pour ces précisions, Marypop et bonne chance pour la suite !
Darial
Darial
Niveau 1

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par Darial le Dim 5 Mai 2019 - 0:49
Je ne peux que te redonner ce conseil qui a été donné plusieurs fois, quitte à être redondante : observer des cours (plusieurs établissements si possible !) et, oui, passer par la case contractuel !

Personnellement, je me suis lancée directement dans le concours (après 15 ans dans un autre domaine) en me disant que c'était mieux d'être formée plutôt que de commencer à enseigner de but en blanc et risquer d'être dégoûtée ou jetée dans la fosse aux lions....Résultats des courses : ben j'ai quand même été jetée dans la fosse...avec en plus le stress des visites/inspections, etc. Au point que j'ai passé l'année de stage à me demander si j'allais démissionner car évidemment, un concours, une fois qu'on l'a réussi, on se dit que c'est quand même dommage d'en perdre le bénéfice !
En étant contractuel, tu peux te planter pédagogiquement mais ça laisse le temps de re-découvrir ce qu'est un établissement.
Personnellement, j'ai été traumatisée par la rentrée ! Le choc quoi !

Va au minimum t'asseoir au fond d'une classe pendant quelque temps ! (En plus, ça peut t'aider pour les oraux...)
avatar
slylan
Niveau 9

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par slylan le Dim 5 Mai 2019 - 9:45
@Darial a écrit:Va au minimum t'asseoir au fond d'une classe pendant quelque temps ! (En plus, ça peut t'aider pour les oraux...)

S'il fait cette demande à un établissement, il va certainement se retrouver à observer une classe où les problèmes de discipline n'existent pas. Cela lui donnera une fausse idée de la réalité d'une classe lambda.
avatar
madinina59
Niveau 5

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par madinina59 le Dim 5 Mai 2019 - 20:25
J'apporte mon témoignage de stagiaire après une reconversion. Je te conseille fortement de passer par la case contractuel avant de te lancer dans les concours. Moi je n'ai pas pu le faire pour des raisons financières et aujourd hui je déchante....Je ne fais que souffrir et travailler depuis septembre pour très certainement me voir renouvelée. Mais je ne serai même pas étonnée d'un licenciement direct...
avatar
catala250
Niveau 5

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par catala250 le Lun 6 Mai 2019 - 1:27
@madinina59 a écrit:J'apporte mon témoignage de stagiaire après une reconversion. Je te conseille fortement de passer par la case contractuel avant de te lancer dans les concours. Moi je n'ai pas pu le faire pour des raisons financières et aujourd hui je déchante....Je ne fais que souffrir et travailler  depuis septembre pour très certainement me voir renouvelée. Mais je ne serai même pas étonnée d'un licenciement direct...

Courage Madinina59 !
Il ne faut pas souffrir pour un travail. Aussi beau soit le métier que l'on fait comme le métier d'enseignant.
La première année et celles qui suivent sont dures mais si c'est le métier que tu souhaites vraiment, tu devrais t'en sortir.
Quoi qu'il se passe ou que tu fasses, ne perds pas confiance en toi, c'est important. Smile

_________________
2017/2018: Professeur contractuel 1ere catégorie (6 4e, 1 5e) sur deux établissements
2016/2017: Professeur contractuel 1ere catégorie (1 5e, 1 4e, 2 3e)
avatar
madinina59
Niveau 5

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par madinina59 le Lun 6 Mai 2019 - 8:40
Merci catala250 mais c'est difficile de garder confiance quand tout le monde t'enfonce et ne parle que de ce qui ne va pas....Quand on te conseille de changer de métier alors que l'année n'est même pas terminée la motivation en prend un coup...Mais bon on dévie peut être du sujet initial là.
gab_reconversation
gab_reconversation
Je viens de m'inscrire !

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par gab_reconversation le Lun 6 Mai 2019 - 11:04
Bonjour à tous,

Votre discussion m'intéresse énormément. Je suis aussi en pleine interrogation sur une éventuelle reconversion. Actuellement fonctionnaire de catégorie a, je me rends compte que mon évolution de carrière est bloquée par un manque d'envie. En résumé, pour évoluer je devrais travailler à des matières qui ne m'intéressent pas pour exercer des fonctions qui m'ennuieraient...J'ai besoin de trouver un sens à ce que je fais. Je songe à passer le capes d'anglais mais je me pose aussi plein de questions auxquelles il est difficile d'avoir des réponses fiables. J'ai fait de l'enseignement pendant mes études dans des écoles primaires donc je mesure à un modeste niveau les difficultés du métier. En tout cas ce forum est une mine d'or.

Bon courage à toi madinina, garde confiance
avatar
madigoù
Niveau 5

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par madigoù le Lun 6 Mai 2019 - 11:59
Passer par la case contractuelle n'est pas la solution miracle. Tout d'abord, parce que les conditions sont complètement différentes d'un établissement à l'autre, avec une hiérarchie qui peut être à l'écoute (comme mes deux CDE en lycée) et une autre dans le "Pas de vagues" pour être gentille (comme ma CDE au collège lors de mon année de stage). Cette expérience peut même se retourner contre le stagiaire, comme j'en ai fait l'expérience (mais aussi d'autres collègues stagiaires passés par la case "contractuel"), les ex-contractuels étant suspectés dans mon académie et ma discipline d'avoir "pris de mauvaises habitudes difficiles à corriger" (dixit les IPR). Ma CDE a même utilisé mon expérience de contractuelle (pourtant bien notée) pour m'accuser d'avoir "refusé de me former".
Le problème c'est que l'EN c'est une loterie, tu peux tomber sur un tuteur, des IPR/formateurs et un CDE soucieux de t'aider, mais aussi bien prompts à t'enfoncer. Alors oui, tu peux avoir des conditions satisfaisantes de stage, mais tu peux vivre aussi le pire, et crois-moi ça peut être violent.
Ton plan est très réfléchi, il manque à mon sens un vrai plan B, c'est-à-dire une porte de sortie (autre entreprise, autre reconversion pourquoi pas), si les choses tournaient mal lors de ton année de stage.
Il faut aussi avoir en tête (ce à quoi je n'avais pas pensé en entamant ma reconversion), que l'EN a un fonctionnement très très particulier (sans cadre réglementaire, digne du Code du travail auquel tu peux te référer, sans DRH ou CHSCT dignes de ce nom, sans médecine du travail, sans recours réel en cas de licenciement, avec des responsabilités on ne peut plus diluées, et la déresponsabilisation qui peut en découler). Et ce manque de cadre peut se faire cruellement ressentir quand tu es contractuel ou stagiaire, puisque ton statut est très précaire et spécifique à l'EN. Dans ce cas précis, tu ne peux compter que sur la chance de tomber sur un établissement à peu près correct et un climat pas trop délétère. Et à chaque fois que tu changes d'établissement, ta chance peut tourner. C'est sûr que les premières années au moins, tu ne risques pas de t'ennuyer ! L'écart en termes de salaire n'est pas le seul élément à prendre en compte, les mutations sont un autre élément, mais aussi les conditions de travail, et enfin l'équilibre très difficile à tenir, surtout les premières années (pour la suite, je ne sais pas), entre vie pro et vie privée.
Pour ma part, je n'avais pas à proprement parler de plan B, mais j'ai pu quand même rebondir grâce à mon expérience professionnelle antérieure. Garde celle-ci dans un coin de ta tête en étant prêt à envoyer CV et lettre de motivation au cas où, ou en ayant une autre piste de reconversion à tenter... Et si tu n'en as pas besoin, tant mieux pour toi !
Mara-Jade
Mara-Jade
Niveau 7

Reconversion vers l'enseignement : un risque ? - Page 3 Empty Re: Reconversion vers l'enseignement : un risque ?

par Mara-Jade le Lun 6 Mai 2019 - 14:10
Non, ce n'est pas la solution miracle, mais si tu aimes encore ce métier après cette expérience, alors il se peut que ce métier soit fait pour toi :-). Le contractuel est l'enseignant le moins respecté de tous - et ce "tous" n'inclut pas que les élèves, pour lesquels un remplaçant ou un nouveau venu n'est pas un "vrai" professeur, pas le leur en tout cas ; c'est, de toute façon, un prof "à tester" pour eux. C'est un statut précaire, sans garantie de "missions" régulières (tu peux avoir un remplacement à l’année ou plusieurs remplacements, de deux semaines à plusieurs mois, répartis dans l'année avec des périodes de chômage qui peuvent durer plusieurs mois selon les besoins de ton académie). Tu peux aussi être licencié ou blacklisté. Pour moi, le plus important est de ne pas se laisser faire par peur d'être viré ; ma dignité passe avant tout, même si j’avoue que sur le coup on peut être dérouté par la situation.

_________________
"La véritable fonction de la littérature est de nous maintenir en vie dans un monde brutal."(Charles Dantzig).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum