Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Philippus magister le Jeu 9 Mai 2019 - 19:47
A propos de la réforme (que je ne me permettrais pas de qualifier, puisque elle est inqualifiable...)  qui peut éclairer ma lanterne sur les parcours associés? Est-ce qu'il doivent avoir un rapport quelconque avec les oeuvres complètes que nous sommes priés de choisir? Les manuels que nous venons de recevoir semblent inciter à partir sur des pistes différentes (à l'intérieur d'un objet d'étude donné) certains proposent des groupement qui me semblent plus "passe partout" (et donc réutilisables d'une année sur l'autre)
merci


Dernière édition par Thalia de G le Sam 11 Mai 2019 - 10:01, édité 1 fois (Raison : Titre rendu compréhensible même pour ceux qui ne sont pas concernés.)
ysabel
ysabel
Devin

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par ysabel le Jeu 9 Mai 2019 - 20:29
Il suffit de lire les IO qui sont très claires à ce sujet: " Chacun des quatre objets d’étude – la poésie, le roman et le récit, le théâtre et la littérature d’idées – associe une œuvre (ou une section substantielle et cohérente d’une œuvre) et un parcours permettant de la situer dans son contexte historique et générique. "
Le parcours est lié à l'OI.
Si par exemple tu étudies Les Contemplations , le parcours est "les mémoires d'une âme" donc ton parcours est composé de poèmes au lyrisme personnel du XIXe au XXIe

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
NLM76
NLM76
Sage

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par NLM76 le Ven 10 Mai 2019 - 12:42
@ysabel a écrit:Il suffit de lire les IO qui sont très claires à ce sujet: " Chacun des quatre objets d’étude – la poésie, le roman et le récit, le théâtre et la littérature d’idées – associe une œuvre (ou une section substantielle et cohérente d’une œuvre) et un parcours permettant de la situer dans son contexte historique et générique. "
Le parcours est lié à l'OI.
Si par exemple tu étudies Les Contemplations , le parcours est "les mémoires d'une âme" donc ton parcours est composé de poèmes au lyrisme personnel du XIXe au XXIe
Ouais. Il me semble que tu aurais bien le droit de parler de Chénier, par exemple.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
https://grip-editions.fr
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Cécile
Cécile
Niveau 5

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Cécile le Ven 10 Mai 2019 - 14:31
Bonjour,
J'ai une petite interrogation, certes l'oeuvre intégrale doit être analysée à travers le parcours associé mais le groupement de textes également ?
Si je comprends bien nous devons pour chaque objet d'étude analyser 6 textes ( 3 de l'OI et 3 en GT) et ces 6 texte doivent être englobés dans le parcours ? ou c'est seulement les documents complémentaires de l'OI ? Merci pour votre réponse.
NLM76
NLM76
Sage

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par NLM76 le Ven 10 Mai 2019 - 14:43
Le point principal, c'est la préparation à la dissertation, voire au commentaire: dans quelle mesure portera-t-il sur le "parcours"; s'agira-t-il d'un questionnement essentiellement générique, ou thématique ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
https://grip-editions.fr
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Iphigénie le Ven 10 Mai 2019 - 14:46
@Cécile a écrit:Bonjour,
J'ai une petite interrogation, certes l'oeuvre intégrale doit être analysée à travers le parcours associé mais le groupement de textes également ?
Si je comprends bien nous devons pour chaque objet d'étude analyser 6 textes ( 3 de l'OI et 3 en GT) et ces 6 texte doivent être englobés dans le parcours ? ou c'est seulement les documents complémentaires de l'OI ? Merci pour votre réponse.
Que veux-tu dire par "englobés"? le parcours est là pour éclairer l'oeuvre, en la plaçant dans "un contexte historique et générique". Il va de soi que l'intitulé du parcours est l'entrée dans l'oeuvre à privilégier, sachant qu'une oeuvre est inépuisable, et pourrait accepter de nombreuses autres entrées.
Mais sinon, il faut se débarrasser du concept de "séquence" et de "problématique" , si c'est le sens de ta question.
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Poupoutch le Ven 10 Mai 2019 - 14:51
A priori, comme le dit Ysabel, les IO indiquent que l'œuvre choisie impose le parcours et ce dernier est à la fois générique et historique. Il faut donc des textes du même genre (logique) et qui permettent de comprendre l'œuvre dans son époque (donc, à mon sens, si on reprend l'exemple d'Hugo, on peut éventuellement placer Chenier (pour le lyrisme) et d'autres poètes du XIX et XXe.
Ce que je trouve plus dommage que ça (parce qu'en soi, que les groupements éclairent l'œuvre me semble tout à fait logique), c'est que les parcours contraignent l'analyse des œuvres intégrales (et, souvent, dans un sens qui me semble très réducteur). Ce sera sans doute avantageux pour les élèves besogneux qui bossent un peu, mais peut être peu motivant pour les bons élèves qui ont parfois des lectures originales. Et ce sera assez ennuyeux pour les profs, en particulier si les programmes restent plusieurs années...

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Wer nicht mehr versucht zu kämpfen kann nur verlieren..."
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Iphigénie le Ven 10 Mai 2019 - 14:53
@NLM76 a écrit:Le point principal, c'est la préparation à la dissertation, voire au commentaire: dans quelle mesure portera-t-il sur le "parcours"; s'agira-t-il d'un questionnement essentiellement générique, ou thématique ?
Avec par exemple: "La Fontaine, parcours: imagination et pensée au XVIIe" je vois mal un questionnement essentiellement générique, non?
Cela dit cela reste le problème de ce découpage en quatre: l'argumentation n'est pas un genre...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Iphigénie le Ven 10 Mai 2019 - 15:04
@Poupoutch a écrit:A priori, comme le dit Ysabel, les IO indiquent que l'œuvre choisie impose le parcours et ce dernier est à la fois générique et historique. Il faut donc des textes du même genre (logique) et qui permettent de comprendre l'œuvre dans son époque (donc, à mon sens, si on reprend l'exemple d'Hugo, on peut éventuellement placer Chenier (pour le lyrisme) et d'autres poètes du XIX et XXe.
Ce que je trouve plus dommage que ça (parce qu'en soi, que les groupements éclairent l'œuvre me semble tout à fait logique), c'est que les parcours contraignent l'analyse des œuvres intégrales (et, souvent, dans un sens qui me semble très réducteur). Ce sera sans doute avantageux pour les élèves besogneux qui bossent un peu, mais peut être peu motivant pour les bons élèves qui ont parfois des lectures originales. Et ce sera assez ennuyeux pour les profs, en particulier si les programmes restent plusieurs années...
encore que certains intitulés soient tout sauf explicites (Mémoires d'une âme?) ou restrictif ("esthétiques et valeurs du personnage romanesque": oui, euh, ben)... Smile Wink
NLM76
NLM76
Sage

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par NLM76 le Ven 10 Mai 2019 - 15:26
@Iphigénie a écrit:
@NLM76 a écrit:Le point principal, c'est la préparation à la dissertation, voire au commentaire: dans quelle mesure portera-t-il sur le "parcours"; s'agira-t-il d'un questionnement essentiellement générique, ou thématique ?
Avec par exemple: "La Fontaine, parcours: imagination et pensée au XVIIe" je vois mal un questionnement essentiellement générique, non?
Cela dit cela reste le problème de ce découpage en quatre: l'argumentation n'est pas un genre...
En fait, Molière, Corneille et Racine en seront sans doute exclus. Il reste Pascal, La Bruyère, Cyrano, éventuellement Boileau : dans la poésie, ce qui est plus ou moins satirique ou "argumentatif". Donc ce sera plus ou moins générique. Non que ce sera un questionnement sur le genre littéraire, mais qu'on attendra des références au genre ou pseudo-genre en question.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
https://grip-editions.fr
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
ysabel
ysabel
Devin

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par ysabel le Ven 10 Mai 2019 - 16:13
@Iphigénie a écrit:
@NLM76 a écrit:Le point principal, c'est la préparation à la dissertation, voire au commentaire: dans quelle mesure portera-t-il sur le "parcours"; s'agira-t-il d'un questionnement essentiellement générique, ou thématique ?
Avec par exemple: "La Fontaine, parcours: imagination et pensée au XVIIe" je vois mal un questionnement essentiellement générique, non?
Cela dit cela reste le problème de ce découpage en quatre: l'argumentation n'est pas un genre…

Tout à fait, d'ailleurs dans les nouveaux programmes le "genre argumentatif" n'existe pas, ils disent "littérature d'idées" (cela me renvoie à mes années de lycéenne).

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Poupoutch le Ven 10 Mai 2019 - 16:14
@Iphigénie a écrit:
@Poupoutch a écrit:A priori, comme le dit Ysabel, les IO indiquent que l'œuvre choisie impose le parcours et ce dernier est à la fois générique et historique. Il faut donc des textes du même genre (logique) et qui permettent de comprendre l'œuvre dans son époque (donc, à mon sens, si on reprend l'exemple d'Hugo, on peut éventuellement placer Chenier (pour le lyrisme) et d'autres poètes du XIX et XXe.
Ce que je trouve plus dommage que ça (parce qu'en soi, que les groupements éclairent l'œuvre me semble tout à fait logique), c'est que les parcours contraignent l'analyse des œuvres intégrales (et, souvent, dans un sens qui me semble très réducteur). Ce sera sans doute avantageux pour les élèves besogneux qui bossent un peu, mais peut être peu motivant pour les bons élèves qui ont parfois des lectures originales. Et ce sera assez ennuyeux pour les profs, en particulier si les programmes restent plusieurs années...
encore que certains intitulés soient tout sauf explicites  (Mémoires d'une âme?) ou restrictif ("esthétiques et valeurs du personnage romanesque": oui, euh, ben)... Smile Wink
Ils orientent quand même vraiment l'interprétation. Limiter le roman XIXe à la question du personnage (ce qui d'ailleurs était déjà le cas) ou la poésie de la même époque au lyrisme, c'est contraignant, quand bien même l'intitulé est imbitable... Ceci dit, c'est aussi un peu le problème de ce programme semi-limitatif qui ménage la chèvre et le chou (la littérature patrimoniale et la liberté de choisir) : quitte à devoir disserter et à avoir un programme contraint, j'aurais préféré n'avoir pas le choix de l'œuvre et devoir former les élèves à plusieurs aspects d'icelle.

@NLM76 a écrit:
@Iphigénie a écrit:
@NLM76 a écrit:Le point principal, c'est la préparation à la dissertation, voire au commentaire: dans quelle mesure portera-t-il sur le "parcours"; s'agira-t-il d'un questionnement essentiellement générique, ou thématique ?
Avec par exemple: "La Fontaine, parcours: imagination et pensée au XVIIe" je vois mal un questionnement essentiellement générique, non?
Cela dit cela reste le problème de ce découpage en quatre: l'argumentation n'est pas un genre...
En fait, Molière, Corneille et Racine en seront sans doute exclus. Il reste Pascal, La Bruyère, Cyrano, éventuellement Boileau : dans la poésie, ce qui est plus ou moins satirique ou "argumentatif". Donc ce sera plus ou moins générique. Non que ce sera un questionnement sur le genre littéraire, mais qu'on attendra des références au genre ou pseudo-genre en question.

La mention de la "littérature d'idées" oriente en effet vers l'essai, pour opposer, dans le groupement, ce qu'on appelait avant l'argumentation "directe" à l'indirecte de La Fontaine... C'est du moins ainsi que je le comprends.
Ceci étant, je suis contente qu'il y ait encore les textes argumentatifs parce que c'est souvent ce que je préfère faire avec le théâtre... (même si on est d' accord qu'il ne s'agit pas d'un genre).

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Wer nicht mehr versucht zu kämpfen kann nur verlieren..."
ysabel
ysabel
Devin

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par ysabel le Ven 10 Mai 2019 - 16:15
@NLM76 a écrit:
@ysabel a écrit:Il suffit de lire les IO qui sont très claires à ce sujet: " Chacun des quatre objets d’étude – la poésie, le roman et le récit, le théâtre et la littérature d’idées – associe une œuvre (ou une section substantielle et cohérente d’une œuvre) et un parcours permettant de la situer dans son contexte historique et générique. "
Le parcours est lié à l'OI.
Si par exemple tu étudies Les Contemplations , le parcours est "les mémoires d'une âme" donc ton parcours est composé de poèmes au lyrisme personnel du XIXe au XXIe
Ouais. Il me semble que tu aurais bien le droit de parler de Chénier, par exemple.

il est évident, que si on le juge nécessaire, on peut sortir des bornes temporelles du programme mais on ne fera pas une ET sur Chénier, par exemple.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
ysabel
ysabel
Devin

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par ysabel le Ven 10 Mai 2019 - 16:25
@NLM76 a écrit:
@Iphigénie a écrit:
@NLM76 a écrit:Le point principal, c'est la préparation à la dissertation, voire au commentaire: dans quelle mesure portera-t-il sur le "parcours"; s'agira-t-il d'un questionnement essentiellement générique, ou thématique ?
Avec par exemple: "La Fontaine, parcours: imagination et pensée au XVIIe" je vois mal un questionnement essentiellement générique, non?
Cela dit cela reste le problème de ce découpage en quatre: l'argumentation n'est pas un genre...
En fait, Molière, Corneille et Racine en seront sans doute exclus. Il reste Pascal, La Bruyère, Cyrano, éventuellement Boileau : dans la poésie, ce qui est plus ou moins satirique ou "argumentatif". Donc ce sera plus ou moins générique. Non que ce sera un questionnement sur le genre littéraire, mais qu'on attendra des références au genre ou pseudo-genre en question.


Et La Rochefoucauld ! pourquoi pas Saint-Simon voire Bussy Rabutin avec son Histoire amoureuse des Gaules , roman satirique de la cour de Louis XIV.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Aphrodissia
Aphrodissia
Vénérable

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Aphrodissia le Ven 10 Mai 2019 - 16:51
J'étais à une formation l'autre jour et l'IG présent (Alain Brunn, je crois, mais arrivée en retard, j'ai raté les présentations) illustrait ainsi le parcours "Phèdre, passion et tragédie".
- On peut travailler des extraits d'autres pièces de Racine (Andromaque, Britannicus)
- On peut fournir un contrepoint à Racine en étudiant la fonction de la passion chez Corneille (Médée), même éventuellement chez Shakespeare (en utilisant ses dernières pièces pour rester dans les limites du programme: Le Roi Lear)
- On peut sortir du théâtre et travailler sur la dimension tragique de la passion, sur la critique de la passion (La Bruyère, Des ouvrages de l'esprit, §50), Augustin
- On peut travailler sur les textes héritiers de la tragédie: drame romantique, Anouilh, Mouawad...
- On peut travailler sur d'autres textes complémentaires: Garnier (Hippolyte) Sophocle et autres Antiques.
Il a fini en spécifiant qu'il n'était pas question de voir tout cela, qu'il fallait opérer des choix et bâtir quelque chose de cohérent pourvu que l'on insiste sur l'importance de l'histoire littéraire.
On a donc encore largement de quoi faire à notre guise.


Dernière édition par Aphrodissia le Ven 10 Mai 2019 - 16:58, édité 2 fois

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando.
ysabel
ysabel
Devin

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par ysabel le Ven 10 Mai 2019 - 16:55
@Aphrodissia a écrit:J'étais à une formation l'autre jour et l'IG présent (Alain Brunn, je crois, mais arrivée en retard, j'ai raté les présentations) illustrait ainsi le parcours "Phèdre, passion et tragédie".
- On peut travailler es extraits d'autres pièces de Racine (Andromaque, Britannicus)
- On peut fournir un contrepoint à Racine en étudiant la fonction de la passion chez Corneille (Médée), même éventuellement chez Shakespeare (en utilisant ses dernières pièces pour rester dans les limites du programme: Le Roi Lear)
- On peut sortir du théâtre et travailler sur la dimension tragique de la passion, sur la critique de la passion (La Bruyère, Des ouvrages de l'esprit, §50), Augustin
- On peut travailler sur les textes héritiers de la tragédie: drame romantique, Anouilh, Moawad...
- On peut travailler sur d'autres textes complémentaires: Garnier (Hippolyte) Sophocle et autres Antiques.
Il a fini en spécifiant qu'il n'était pas question de voir tout cela, qu'il fallait opérer des choix et bâtir quelque chose de cohérent pourvu que l'on insiste sur l'importance de l'histoire littéraire.
On a donc encore largement de quoi faire à notre guise.


Je lis donc les programmes dans le bon sens… Et effectivement, je pense que chacun peut y trouver son compte.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Philippus magister
Philippus magister
Niveau 7

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Philippus magister le Ven 10 Mai 2019 - 19:57
pour articuler les parcours avec les oeuvres complètes renouvelables, certains manuels me semblent avoir proposé des intitulés et des choix suffisamment "passe-partout" pour pouvoir se greffer sur n'importe quoi. Pour d'autres, c'est plus hasardeux. Ils sont beaucoup plus 'pointus" Est-ce que vous avez une réflexion de cet ordre dans votre établissement pour choisir ces manuels? Il est vrai que les actions contre la réforme prennent toute notre énergie, la question n'est peut-être pas encore à l'ordre du jour.
NLM76
NLM76
Sage

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par NLM76 le Ven 10 Mai 2019 - 22:20
@ysabel a écrit:
@NLM76 a écrit:
@ysabel a écrit:Il suffit de lire les IO qui sont très claires à ce sujet: " Chacun des quatre objets d’étude – la poésie, le roman et le récit, le théâtre et la littérature d’idées – associe une œuvre (ou une section substantielle et cohérente d’une œuvre) et un parcours permettant de la situer dans son contexte historique et générique. "
Le parcours est lié à l'OI.
Si par exemple tu étudies Les Contemplations , le parcours est "les mémoires d'une âme" donc ton parcours est composé de poèmes au lyrisme personnel du XIXe au XXIe
Ouais. Il me semble que tu aurais bien le droit de parler de Chénier, par exemple.

il est évident, que si on le juge nécessaire, on peut sortir des bornes temporelles du programme mais on ne fera pas une ET sur Chénier, par exemple.
Ouais. "Situer dans son contexte historique" et étudier des textes de la même époque, cela me semble deux choses carrément différentes. Pour situer un texte dans son contexte historique, il faut faire de l'histoire générale, et non de l'histoire. Mais ça, les lettreux ont du mal à le voir. Après s'il s'agit d'histoire littéraire, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas aller voir ce qui précède le texte étudié... Mais ces discussions byzantines pourront cesser quand nous saurons vu des exemples de sujets de bac. Peut-être en juin 2020...

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
https://grip-editions.fr
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Tangleding
Tangleding
Érudit

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Tangleding le Ven 10 Mai 2019 - 22:57
Je ne voulais pas remettre une pièce dans la machine, mais bon le discours de l'inspecteur m'a aussi paru un peu léger :

- On peut fournir un contrepoint à Racine en étudiant la fonction de la passion chez Corneille (Médée), même éventuellement chez Shakespeare (en utilisant ses dernières pièces pour rester dans les limites du programme: Le Roi Lear)

Si on en est à finasser de la sorte pour embrasser la littérature d'un regard ample, les élèves sont en de bonnes mains.

Plus généralement on a l'impression qu'on nous demande de sortir des cours de fac aux lycéens, avec la rigueur de wikipedia et le réalisme d'un formateur d'IUFM.

Je dois dire qu'à la rigueur, comme @Poupoutch , quitte à ne pas avoir le choix des oeuvres (ou un choix limité et au bon vouloir du ministre du moment), je préférerais encore ne pas avoir du tout le choix des oeuvres mais en évitant ces "parcours" prêt-à-penser à la noix.

Mais bon, les entrées génériques des anciens programmes me semblaient une bonne idée (tout comme pour les anciens programmes de collège) à condition de les toiletter intelligemment.

Et puis franchement étudier une oeuvre intégrale et se cantonner à 3 explications de textes, je ne comprends pas l'intérêt. Un étude d'oeuvre intégrale c'est l'occasion de confronter plusieurs explications de texte, de les faire dialoguer, s'enrichir les unes des autres.

Entre ces perspectives "riantes" en lycée et me retrouver à me replonger dans la nullité des programmes de collège réformés, sale fin d'année. Et comble de malchance, le SIEC ne doit pas être informé de la fin de mon congé de formation : pas la moindre convocation pour le bac... (si j'échappe à celle du brevet ce sera un moindre mal néanmoins).

abi
Aphrodissia
Aphrodissia
Vénérable

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Aphrodissia le Sam 11 Mai 2019 - 6:36
@Tangleding a écrit:Je ne voulais pas remettre une pièce dans la machine, mais bon le discours de l'inspecteur m'a aussi paru un peu léger :

- On peut fournir un contrepoint à Racine en étudiant la fonction de la passion chez Corneille (Médée), même éventuellement chez Shakespeare (en utilisant ses dernières pièces pour rester dans les limites du programme: Le Roi Lear)

Si on en est à finasser de la sorte pour embrasser la littérature d'un regard ample, les élèves sont en de bonnes mains.
Je ne comprends pas trop ta remarque. Actuellement, on étudie le théâtre du XVIIe à nos jours, donc le problème pour Shakespeare, par exemple, se pose déjà.


Et puis franchement étudier une oeuvre intégrale et se cantonner à 3 explications de textes, je ne comprends pas l'intérêt. Un étude d'oeuvre intégrale c'est l'occasion de confronter plusieurs explications de texte, de les faire dialoguer, s'enrichir les unes des autres.
Que fait-on actuellement? Trois ou quatre LA par OI: est-ce que cela signifie qu'on ne lit que ces trois textes? Non, on travaille sur davantage, sur l'oeuvre entière, mais à la fin, sur le descriptif on marque 3 ou 4 LA. Maintenant, au moins, c'est fixé: trois textes par auteur pour tout le monde, et des textes d'une vingtaine de lignes (ce qui doit pouvoir se lire plus ou moins et non pas strictement), et non plus des LA sur trois pages dans lesquelles on finit par se perdre.

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando.
Isidoria
Isidoria
Vénérable

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Isidoria le Sam 11 Mai 2019 - 6:59
Pensez-vous que la lecture cursive d’une œuvre intégrale puisse sortir un peu du parcours? J’avais coutume de laisser les élèves choisir le roman à lire en cursive, en partant du principe qu’il s’agissait d’un élargissement, par exemple, après avoir travaillé sur le portrait de personnage avec en OI les Liaisons dangereuses, l’élève pouvait choisir entre l’Etranger ou la Princesse de Clèves ou un Zola, ou Zazie dans le métro. Cela est-il toujours possible? Le parcours « individu, morale et société » me paraît assez large pour le faire, mais je m’interroge malgré tout.
Aphrodissia
Aphrodissia
Vénérable

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Aphrodissia le Sam 11 Mai 2019 - 8:13
Je pense qu'on peut, bien sûr

_________________
Hominis mens discendo alitur et cogitando.
Tangleding
Tangleding
Érudit

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Tangleding le Sam 11 Mai 2019 - 8:53
@Aphrodissia : C'était peut-être déjà un problème, justement... le genre de détails à arranger à l'occasion d'une refonte des programmes, plutôt qu'ajouter des contraintes plus ou moins arbitraires supplémentaires.

Pour les OI je serais plutôt pour 5 ou 6 explications de textes. Ce qui me contraint à me limiter à 4 ou 5, c'est surtout le fait que je sois généralement incapable de faire étudier sérieusement un texte littéraire en une heure de cours, mais ça relève plutôt de ma méthode de travail.

Quand au choix d'extraits courts, il se justifierait justement s'il s'agissait d'augmenter le nombre d'extraits en explication de textes, or c'est tout l'inverse.

Par ailleurs le découpage de l'extrait prend sens dans un ensemble didactique, et cela dépend d'abord des passages retenus.

Cette comptabilité étriquée est désolante. Et ça ne diminuera pas le nombre des recours, si c'est, comme je le pense, l'objectif du ministère. Au contraire.
NLM76
NLM76
Sage

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par NLM76 le Sam 11 Mai 2019 - 9:34
@Aphrodissia a écrit:Je pense qu'on peut, bien sûr
La question qu'on se posera forcément, c'est "Est-ce que ça les aidera pour la dissertation ou le commentaire le jour du bac ?"

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
https://grip-editions.fr
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

[Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme Empty Re: [Lettres lycée] les parcours associés dans la réforme

par Thalia de G le Sam 11 Mai 2019 - 10:11
Topic renommé.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum